Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 15:55


Le sacrement de Confirmation


B : Et la confirmation… c'est encore un chapitre spécial. Mais nous ne voulons pas parler là-dessus !
E : Au nom de la Très Sainte Trinité, dis ce que le Ciel veut, dis la vérité, dis ce que tu dois dire !
B : Il ne nous manquait plus que ça : que nous soyons encore obligés de traiter de cela ! Le vieux (Lucifer) va encore entrer en fureur. Il va se mettre à danser et à dire : «Vous êtes des vers de terre, bêtes comme tout… Vous ne pouviez pas la boucler ?» Mais la Grande (il montre en haut), elle nous force… elle nous force… Le vieux le sait bien, naturellement, mais malgré cela, il devient fou, fou! Il nous tourmente.
E : Au nom de la Vierge Marie… !
E : (tourné vers l'exorciste) Toi, nous ne pouvons pas te voir, avec ton grand «rosé» (le rosaire) et la grande croix après, que tu fais briller au soleil et à toutes les intempéries. Nous ne pouvons pas voir ça, quand il y en a un, avec cet habit auquel est fixée cette couronne (le rosaire), et la croix étincelante qui se balance au bout. Nous ne pouvons pas voir ça; nous les haïssons, ceux-là. Nous haïssons cela.
E : Au nom… !
B : Ah ! Confirmation ! Confirmation… cette damnée Confirmation. Cela ferait un chapitre spécial. Mais nous ne voulons pas parler là-dessus maintenant.
E : Alors, dis seulement le plus important, au nom…, dis ce que la Sainte Vierge t'ordonne de dire et ce qui est le plus urgent pour nous!
B : Il faut que vous disiez encore : «Venez, Esprit-Saint, éclairez-nous, de votre grâce, fortifiez-nous». Pour cela, vous devez vous mettre à genoux, sinon nous ne serons pas obligés de parler de la confirmation. Et tout d'abord, vous devez chanter un cantique au Saint-Esprit, dit Celle là-haut, la Grande, ce serait le moment.
(Le cantique est chanté en commun).
E : Venez, Esprit-Saint, éclairez-nous, fortifiez-nous, conduisez-nous; âme de mon âme, donnez-moi vos lumières.
B : La Grande veut aussi que vous disiez une dizaine (de chapelet) en l'honneur du Saint-Esprit. Il y aura encore plus de révélations, il y en aura malheureusement plus, que nous ne voudrions pas faire du tout.
(On dit la troisième dizaine des mystères glorieux (mystère de la descente du Saint-Esprit sur les Apôtres).
B : (il interrompt) Et puis encore sept «je vous salue Marie» en l'honneur des Sept Douleurs de Marie, et trois fois : «Saint, Saint, Saint…», et le cantique : «Qu'il reste toujours ferme, le pacte de mon baptême» ; si possible tous les couplets… La Grande, qu'est-ce qu'elle ne veut pas ! Qu'est-ce qu'elle n'a pas dans sa tête pour le faire aboutir ! (il grogne avec dépit).
(pendant la récitation de la dizaine, à : «je vous salue Marie…, vous êtes bénie…», Béelzéboul s'écrie : «Pas bénie ! Si seulement elle n'était pas bénie !» - A : «Qui nous a envoyé le Saint-Esprit», Béelzéboul interrompt : «Si seulement Celui-là n'avait pas envoyé le Saint-Esprit !» (il fait souvent entendre des grognements de dépit).
E : Parle, au nom… !
B : Nous ne voulons rien dire. (Se tournant vers l'exorciste) : Va-t'en ailleurs, toi ! Vous êtes trois créatures culottées (les trois prêtres); trois culottés que vous êtes !
E : Au nom de la Très Sainte Trinité…, dis…!
B : (Se tournant vers un prêtre) : Et celui-là qui fait tout le temps des signes de croix, celui-là dans le coin, partout des signes de croix, et encore des signes de croix. On en crève presque ! (il soupire). Je hais ces signes de croix. Et celui-là, il aurait bien .pu rester chez lui. Pourquoi a-t-il fallu qu'il vienne encore se traîner par ici aujourd'hui?
E : Dis maintenant ce que tu dois dire, au nom… !
B : Ah! la confirmation…
E : Le Cœur Immaculé de Marie te commande, tu dois obéir !
B : La confirmation non plus n'est plus administrée comme elle devrait, du moins pas partout. Avant tout, Elle fait dire : «Quand un confirmand veut recevoir la confirmation, il devrait d'abord s'y bien préparer pendant des semaines. Il devrait toujours, et encore, prier le Saint-Esprit et lui demander beaucoup de grâces. S'il ne le fait pas, il y a beaucoup de grâces qu'il recevrait et qu'il ne reçoit pas.
S'il ne prie pas et s'il ne reçoit qu'une instruction superficielle sur la confirmation, comme c'est le cas la plupart du temps, et puis qu'il s'en va trottiner à l'église, s'agenouiller sur un banc, et puis s'avance pour se laisser faire une petite chiquenaude par l'évêque… et puis ressort, sans beaucoup penser… alors, il n'y a plus guère de grâces à attendre. Alors, cela ne fait pas de véritables soldats du Christ comme il le faudrait.
E : La marque ineffaçable - character indelebilis - reste tout de même?
B : Elle reste, naturellement, mais elle doit être faite comme il faut.
E : Est-ce que cela se fait comme il faut dans le rite actuel ?
B : Cela ne se fait plus partout comme il faut, mais la plupart du temps. Ce qui est essentiel, c'est ce qui se passe dans le cœur du confirmand. Celui-ci devrait très bien se préparer, comme je l'ai dit. Pendant des semaines, il devrait se préparer, et supplier le Saint-Esprit, et la Grande là-haut, et tout le Ciel (il montre en haut) ; il devrait supplier qu'ils prient pour lui, pour qu'il devienne un véritable et bon soldat du Christ.
E : Doit-il aussi prier les âmes du purgatoire ?
B : Il peut aussi prier les âmes du purgatoire. Les âmes du purgatoire accordent bien plus à un homme qui prie pour elles. Alors, elles sont bien mieux disposées et elles interviennent activement. On peut les prier toutes. Pour la confession aussi, on devrait toujours invoquer tout le Ciel, tous les Saints et Bienheureux, toutes les âmes du purgatoire et tous les Chœurs des saints Anges.
ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 15:57

Les Anges gardiens

E : Les Anges gardiens ?
B : Ils sont tous ensemble. Naturellement, il faut invoquer spécialement son propre Ange gardien; ou, si on en a plusieurs, il faut les invoquer tous. Vous prêtres notamment, vous en avez plus d'un. Il y en a qui ont deux ou trois Anges gardiens… s'ils sont dans une Oeuvre des Saints Anges, selon les charges qu'ils ont à remplir. Mais aussi… Nous ne voulons plus parler.
E : Au nom… !
B : … mais aussi les autres prêtres reçoivent la plupart du temps, à leur ordination sacerdotale, un deuxième Ange gardien, à moins qu'ils n'aient une responsabilité très réduite et qu'ils aient assez d'un seul, grand et compétent. Mais la plupart du temps, les prêtres en reçoivent un deuxième.
E : Les évêques reçoivent-ils encore d'autres Anges gardiens ?
B : Oui, des Anges leur sont assignés, d'après l'importance de leur fonction et de leur charge… je veux dire que les Anges gardiens sont tous grands, mais ils ne possèdent pas tous la même puissance et le même pouvoir tutélaire. Il y en a de toutes sortes : c'est dans la main et la disposition de Dieu.

Il arrive que l'Ange gardien d'un enfant qui grandit, n'ayant pas la dignité ou le pouvoir tutélaire d'un grand, ou même d'un archange, soit assigné à un autre enfant; et qu'à cet homme qui grandit et qui est sujet à de plus grandes épreuves, il en soit attribué un plus puissant.
Voilà comment Dieu agit avec vous, Lui là-haut (il montre en haut). Il fait tout pour votre plus grand bien, il ordonne et dirige et fait tout ; vous n'en savez même rien. C'est ainsi que son œil paternel veille sur vous. Et nous, nous, là en bas (il montre en bas), qu'avons-nous? (avec un effrayant soupir). Ah ! nous n'aimons pas parler des Anges !
E : Tu as pu nous apprendre des choses merveilleuses sur les Anges. Nous allons en remercier spécialement la Sainte Vierge.
B : Mais aussi, elle veut tout le temps quelque chose, quelque chose qui va à l'encontre de nos plans.
.

ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 15:58

La prière doit précéder et accompagner l'action du Saint-Esprit

E : Au nom… !
B : Il faut que je revienne sur la confirmation. Si tel confirmand n'a pas prié le Saint-Esprit auparavant, et le prie encore bien moins après, il ne sera jamais un véritable soldat du Christ. Il suivra le courant, il suivra la masse. Il reçoit maintenant bien moins de grâces que si la confirmation était encore administrée convenablement, avec l'onction intégrale et avec toutes les paroles qui étaient dites autrefois.

Le confirmand devrait aussi, dans toute la mesure du possible, y mettre du sien pour devenir un véritable soldat du Christ ; alors, il ne tournerait pas à gauche à la moindre bagatelle qui vient se mettre en travers de sa route. Être soldat du Christ, cela signifie être du côté du Christ et de l'Église, même quand cela devient difficile, même quand cela devient partout difficile.

Il y a des situations où l'on est mis au pilori par le monde et où l'on ne voudrait plus s'en tenir à ce qu'on devrait faire et dire devant les hommes. Mais il le faut, car le Christ a dit : «Celui qui me confessera devant les hommes, moi aussi je le confesserai devant mon Père». Cela n'arrive que lorsqu'on fait réellement le bien et qu'on est un véritable soldat du Christ.
E : Dis ce que veut la Très Sainte Vierge ! Dis-nous toute la vérité !
B : Pendant toute la vie, il faut se rappeler qu'on porte une marque ineffaçable. Quand un homme a été confirmé et porte la marque ineffaçable, nous pouvons bien plus le tourmenter en enfer que celui qui n'a jamais été confirmé. Mais malgré tout, celui qui a été confirmé a beaucoup plus de forces pour résister au mal et pour faire le bien, que celui qui ne l'a pas été.
E : Au nom de la Très Sainte Vierge… !
.

ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 16:00

Le sacrement du Mariage

B : Et puis le mariage. On ne peut pas dire : «Maintenant nous sommes fiancés, de toute façon nous nous marierons, nous pouvons pratiquement nous considérer comme mariés et par conséquent faire et nous permettre ce que nous voulons. Ne sommes-nous pas faits l'un pour l'autre ?» On ne peut pas faire cela. Ceux là-haut ne le veulent pas (il montre en haut).

Il faut se renoncer et faire des sacrifices, jusqu'au jour où l'on s'approchera de l'autel avec sa fiancée ou son fiancé, pour sceller son union devant le prêtre et devant Ceux là-haut (il montre de nouveau en haut)… devant l'Église et devant tous, devant tous les Anges et Saints… pour toute la vie. Quand des gens qui vivent dans l'union libre - nous avons déjà dû dire cela - n'ont pas appris à se renoncer et à faire des sacrifices, ils ne le pourront pas non plus dans le mariage.

Il arrive souvent… qu'un protestant et une catholique, ou inversement, viennent et disent : «Monsieur le curé, qu'est-ce que nous devons faire ? N'y a-t-il pas de solution ? Nous voudrions bien nous marier dans l'Église catholique». Ils disent encore cela. Si seulement ils avaient réfléchi avant, que se marier avec un protestant est un danger. Alors, ils viennent, et le prêtre leur tend la perche et leur dit : «Oui ; nous avons notre méthode. Vous pouvez venir tous les deux à l'église catholique. Nous allons faire une célébration œcuménique».

Cela plaît aux gens; ils boivent du lait. Les protestants surtout disent : «C'était beau pour nous de voir une chose pareille. Cela nous a apporté beaucoup». Naturellement, ils ne voient pas quelle perte de grâces et de bénédictions le mariage mixte représente pour la partie catholique. Un bon catholique ne peut pas contracter un mariage protestant. Qu'arrivera-t-il plus tard ? La belle-mère, le beau-père s'imposeront etc. et il sera très difficile à la partie catholique de persévérer.
Sans compter que la vie conjugale peut souvent devenir très difficile, quand les croix surviendront et que les époux ne se comprendront pas. Si alors, ils n'ont pas la même religion, ou pas la même confession religieuse, c'est une croix supplémentaire très lourde. Alors, cela donne souvent lieu à des disputes et des vexations. La vie conjugale est souvent déjà assez pénible.

Nous devons encore dire ceci… Elle (il montre en haut) fait dire que chacun, avant de fréquenter (un jeune homme ou une jeune fille), ou quand il est sur le point de le faire, doit demander sans tarder à son partenaire à quelle confession religieuse il appartient. Le cas échéant, il ne faut pas continuer; il faut tirer la conséquence logique : rompre, comme cela convient à un bon soldat du Christ.

E : Le Ciel ne veut pas de mariages mixtes ?
B : Le Ciel ne veut pas de mariages mixtes. Il les tolère, mais il ne les aime pas.
E : Je crois que c'est cela que tu avais à nous dire sur les sacrements; ou bien la Très Sainte Vierge voudrait-elle nous en dire davantage ? Au nom… !
B : Le sacrement de mariage doit être contracté avec tout le sérieux possible. Jadis à Cana, le Christ a avant tout prié pour ces époux, il les a exhortés et leur a donné des conseils sur la vie qu'ils devaient mener. Il les avait enfermés dans son Cœur. Il a beaucoup aimé ces gens.

Les gens qui sont invités à une noce devraient aussi avoir à cœur de prier tout spécialement pour le jeune couple. Chaque fois qu'il y a un mariage, tous les gens qui assistent à la noce, les parents et amis, devraient prier, rien que prier, pour ces époux, pour qu'ils soient à la hauteur de leur état, pour qu'ils remplissent leurs devoirs d'époux jusqu'à ce que la mort les sépare. Il faudrait qu'on prenne cela beaucoup plus au sérieux.
E : «Jusqu'à ce que la mort les sépare», au nom du Père…!
ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 16:03

Célibat et Sacerdoce authentique

B : Le mariage n'est pas facile du tout. Nous soufflons aux prêtres catholiques : «Vous perdez beaucoup, si vous restez fidèles au célibat; si vous ne buvez pas jusqu'au fond la coupe de la joie !» Voilà ce que nous insinuons tout le temps aux prêtres, avec tant d'insistance, tant de persévérance, jusqu'à ce que tel prêtre… Il suffit alors qu'une… Nous ne voulons rien dire, ne voulons rien dire.
E : Une image féminine ?
B : … une image féminine vienne rôder autour du prêtre. Cela fait sauter le fond du tonneau… Nous leur soufflons : «Ne dites plus de bréviaire, c'est du temps perdu». S'ils disaient encore tout leur bréviaire, ces tentations viendraient beaucoup moins. Nous savons bien comment il nous faut opérer…
E : Donc, dire tous les jours le bréviaire ?
B : Si tous les prêtres, sans exception, consacraient tous les jours une heure au bréviaire, comme c'était le cas autrefois, alors nous aurions très peu de pouvoir. Il n'y en aurait que peu qui tomberaient; encore reviendraient-ils bientôt, ils ne seraient pas aveuglés au point d'épouser cette image féminine. Ils réfléchiraient avant, s'ils disaient tous les jours leur bréviaire (rire ironique).
E : Et celles qui séduisent les prêtres ?
B : La plupart du temps, elles portent une responsabilité encore plus grande… Elles savent bien que c'est un prêtre catholique et quelle abondance de bénédictions… Nous ne voulons pas parler.
E : Tu dois dire ce que veut la Très Sainte Vierge !
B : … elles savent quelle abondance de bénédictions a le prêtre et quelle est la hauteur de sa fonction. C'est pourquoi, elles ne doivent absolument pas rôder autour de lui. Ce sont des péchés graves, très graves, dont le châtiment ne s'éloignera pas d'elles de sitôt.
Quand alors ces prêtres se marient… beaucoup se sont déjà précipités dans le malheur. Nous leur suggérons notamment : «Si vous prenez cette image féminine, vous aurez la moitié du Ciel !»
E : La moitié du Ciel ?
B : La moitié du Ciel. Nous ne pouvons pas donner le Ciel tout entier. Cela n'est pas dans notre compétence.
E : Même pas le promettre ?
B : On n'oserait même pas le promettre tout entier. Mais la moitié, voilà ce que nous leur cornons à l'oreille. Nous leur mettons cette puce à l'oreille. Alors, nous laissons tournoyer autour de lui une de ces folles érotiques, et nous tissons tous les fils, jusqu'à ce que le tonneau perde son fond.

Alors, quand il est déjà en état de péché grave, le prêtre pense… Alors nous ne le lâchons pas si facilement. Alors nous faisons tout pour qu'il pense : «Ce serait beau, si on avait des enfants». Alors, nous lui soufflons encore : «Puisque vous en êtes arrivés là, quoi que vous puissiez encore faire, cela n'a aucune importance». Et ils continuent sur le chemin du péché, jusqu'à ce qu'ils soient complètement enfoncés dans la vase et ne puissent plus ni avancer ni reculer.

E : Et ceux-là, il faut les secourir ?
B : Et il y a encore ceci, c'est qu'ils se figurent que tout ira bien pour eux. Cette tête-en-l'air - excusez ! - mais cette femme qui a assez peu de caractère pour poursuivre un prêtre, n'aura la plupart du temps pas de caractère dans le mariage. Croyez-vous qu'elle ait encore des vertus, qu'elle soit un ange de vertu ? Alors le masque tombe ; alors les guenilles tombent. Alors on voit ce qu'il y a dessous: rien que de la boue et… Nous ne voulons plus parler !

E : Au nom du Père… !
B : Beaucoup de prêtres s'en sont déjà amèrement repentis, et il y a eu des querelles. Parce que le prêtre a étudié la théologie et qu'il a une certaine formation, qu'il n'est pas un primitif, la plupart du temps il ne se laisse pas aller à ces querelles. Mais ce qui ne peut plus être changé continue à le vriller et le ronger dans son cœur comme un ver rongeur. Beaucoup de prêtres se sont déjà amèrement repentis…

Nous devons encore dire ceci : Tout le spirituel, tout ce qu'il y a d'élevé, de religieux, de bien, est au-dessus du charnel, comme le Ciel de la terre. Voilà ce que la Sainte Vierge fait dire. La chair n'a qu'un court laps de temps, et encore avec… Ah! nous ne voulons pas parler !
E : Avec beaucoup de misères !
B : Tu l'as deviné. Pensons seulement aux divorces etc. Nous faisons miroiter devant eux le Ciel sur la terre. En réalité, beaucoup auront un terrible calvaire à gravir. Le charnel est terriblement loin au-dessous du spirituel. Si les prêtres savaient ce qu'ils perdent en se rendant d'eux-mêmes ! Ils s'arracheraient les cheveux, ils feraient des kilomètres pour s'éloigner d'une telle femme, pour ne pas entrer en tentation.

La grâce de Dieu est grande et puissante, et plus universelle et plus élevée que tout le charnel et que tous les plaisirs de la terre. Pensons seulement à la légende de Vénus de Tannhaüser. Il y aurait bientôt de meilleurs sermons que ceux de beaucoup de prêtres d'aujourd'hui.
Toujours verrait-on le profond repentir de cet homme et comment il fondait presque de douleur de s'être rendu auprès de cette Vénus dans la montagne. Ce serait effectivement un meilleur sermon que beaucoup de sermons d'aujourd'hui…

Cela est encore valable aujourd'hui. Les temps ne sont pas différents. Au Ciel, le temps n'existe pas. C'est un éternel présent. Tout cela est encore valable aujourd'hui. Tout cela a encore - chez nous en bas, comme là-haut (il montre en haut) - sa pleine validité… bien que l'homme d'aujourd'hui croie qu'il doit avoir la vie beaucoup plus facile, qu'on peut pécher comme on veut… qu'il n'en sera plus tellement tenu rigueur. Cela ne va pas aux yeux du Ciel. Ceux-là (il montre en haut) ont une tout autre idée, une tout autre opinion.
E : Pas deux fois le Ciel, ici-bas et là-haut ?
B : On peut le dire, tu as raison. Là-haut, Ils sont d'avis que le Ciel comme tel doit être mérité par beaucoup de croix et de renoncements. Il faut que prêtres et laïcs reprennent conscience de cela. Le Ciel avec toutes ses douceurs et toute sa grandeur ne peut être mérité que par de lourdes croix, des sacrifices, des renoncements, et tout ce qui est contraignant et heurte la nature propre. Mais alors il est mérité, il apporte une beauté et une dignité infinies à tous ceux qui auront suivi le sentier étroit.
.

ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  ToutPourJésus le Mer 9 Jan 2013 - 16:06

Le Jour de la juste Colère de Dieu

B : Pour l'amour du Ciel ! Vous prêtres, revenez en arrière, suivez le chemin de la croix… reconnaissez enfin que vous ne conduisez plus convenablement vos ouailles. La GRANDE fait dire : Évêques, Cardinaux, laïcs, prêtres, réalisez enfin quelle heure a sonné ! Il est midi cinq ou dix… Il est midi passé, fait-elle crier.
Elle fait dire : Suivez enfin le chemin de la vertu et de la croix, et voyez de nouveau où vous devez aller ; où est votre place, car vous ne le savez plus. Faites pénitence, priez - si possible jour et nuit - et convertissez-vous ; faites pénitence et convertissez-vous… car… le jour va venir (il crie d'une voix effrayante)… le jour de la juste colère de Dieu… de Celui là-haut, qui vous broiera, si vous ne voulez pas voir comment vous devez conduire votre troupeau !
Laïcs, priez vous aussi, et faites pénitence pour vos prêtres, qui ne voient plus quel chemin ils suivent ! Mettez-y tout votre pouvoir et toutes vos forces, sinon il y aura encore des milliers d'âmes qui se perdront !

Évêques, prêtres et laïcs, suivez le chemin de la croix. Voyez : il y a longtemps que minuit a sonné. Ceci est un des derniers avertissements, avertissements de l'Au-delà, qui seront encore donnés, pour que les hommes se convertissent et voient clair.

Si vous saviez sur quel chemin vous vous trouvez ! Si vous saviez quelle heure a sonné, et comment il fait là-bas en enfer, vous vous crucifieriez vous-mêmes ! Vous vous martyriseriez vous-mêmes et vous feriez pénitence pour ne pas être damnés; pour pouvoir abréger seulement de quelques années le terrible purgatoire.
Voilà ce qu'elle fait dire, la GRANDE, et Ceux là-haut (il montre en haut) voilà ce qu'ils font dire et redire.
Pour ce livre, la deuxième partie, voici maintenant la dernière parole : Faites pénitence, priez et convertissez-vous, car… la colère de Dieu vous broiera, si vous ne revenez pas en arrière (il soupire)…

La GRANDE pleure des larmes amères, parce qu'elle voit combien de ses enfants, combien de prêtres, d'Évêques et de Cardinaux sont aveuglés et ne voient pas clair.
Elle dit et fait dire : Pour l'amour du Ciel, écoutez enfin l'avertissement, le dernier avertissement de l'Au-delà, et faites ce qu'elle désire. Implorez la grâce de Dieu. Revenez en arrière, avant qu'il ne soit trop tard et que la colère de Dieu ne s'abatte sur vous… et elle vient… et qu'Elle ne soit obligée de laisser tomber le bras de son Fils !

Nous avons parlé, nous avons parlé… la fin, nous avons dit les derniers mots… pour la deuxième partie de ce livre… Que nous ayons dû dire cela… sur l'ordre de la GRANDE ! (il hurle à fendre l'âme).

( FIN )
ToutPourJésus
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  Admin le Mer 9 Jan 2013 - 20:11

@ Gaëlle :

Merci pour cette "Fin" !

En effet, compte tenu de certaines erreurs qui sont véhiculées dans ces "Aveux de l'Enfer", il vaut mieux y mettre un terme avant de s'égarer davantage !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46708
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  Heidioneal le Lun 18 Mar 2013 - 3:16

Tout ceci est assez effrayant, finalement vers qui nous tourneront nous? Comme je ne cesse de dire, éclaire nous Saint Esprit, à discerner le vrai du faux. Amen
Heidioneal
Heidioneal
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 13
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Re: Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine

Message  stjeanlagneau le Lun 18 Mar 2013 - 6:12

La prière, les sacrements, l'adoration, sont capital; ce qui vous permettra d'être bien "conseillé" par votre ange gardien. Plus que jamais, le risque de nous égarer est grand. Soyez fidèle à ce forum, et n'ayez pas peur. Soyez béni! Bise Bye Bye !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21541
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Aveux de l'Enfer,Avertissements de l'Au-delà à l'Eglise contemporaine - Page 3 Empty Exorcisme contre satan

Message  Kaptué Bruno le Mer 16 Avr 2014 - 10:08

Pour avoir assisté les prêtres dans les prières de délivrance, il y a effectivement les esprits humains encore appelés esprits des morts ou de défunts. comme le dit le message,le démon tremble effectivement devant la Sainte Trinité et tous les saints y compris devant la Sainte Vierge Marie bien sûr.Quand Dieu les y obligent effectivement, ils disent les vérités malgré eux étant donné qu'ils sont des éternelles menteurs voila pourquoi je dis malgré eux.Dans la même lancée, j'avais aussi assisté à une délivrance où le démon disais aux prêtres ceci:" vous me déranger alors que vos prêtres à l’Église se prosternent devant moi tous les jours". Certains démon se font souvent passé pour un saint de l’Église ou encore pour l'Archange Michel.D'autres démons parfois, quand les prêtres leurs ordonnent aux noms de Jésus-Christ d'aller en enfer, ils refusent en disant qu'ils vont retourner au cimetière parce que c'est là bas qu'ils avaient été contacté. Les démons connaissent parfaitement l'enfer et ne souhaiterai pas y aller pour le moment. C'est pour cela que les démons qui possédaient les deux personnes qui étaient dans les tombeaux dans la sainte Bible, dès qu'ils avaient vu Jésus avaient dit ceci:" que nous veux tu fils du Dieu vivant,es tu venu pour nous tourmenter avant le temps".Cela montre bel et bien qu'ils connaissent parfaitement Jésus et que le moment de supplice éternelle n'est pas encore arrivé c'est à dire la seconde mort dont parle le livre de l'apocalypse où la mort,l’Hadès, l'homme impie,le faux prophète, le dragon encore appelé antique serpent c'est à dire le diable, ainsi que tous ceux qui auront adoré la bête et aussi ceux dont leurs noms ne figureront pas dans le livre de vie seront jetés. Ce lieu est encore appelé étang brûlant de feu et de soufre. Prenons vraiment au sérieux tous les messages du Forum car notre avenir en dépend. Que Dieu nous protège.
Kaptué Bruno
Kaptué Bruno
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 152
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 51
Localisation : Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum