DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION - Page 7
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION

Message  Invité le Lun 2 Aoû 2010 - 12:12

J'avoue ne pas avoir perçu où se trouvait la difficulté, n'en n'ayant vu aucune.

Bien cordialement en Jésus et Marie.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Humani Generis

Message  Isaïe le Lun 2 Aoû 2010 - 15:06

Humani Generis a écrit:Extraits de la lettre encyclique «Humani Generis» (sur quelques opinions fausses qui menacent de ruiner les fondements de la doctrine catholique), donnée le 12 août 1950 par le Pape Pie XII :

«Quiconque observe attentivement ceux qui sont hors du bercail du Christ découvre sans peine les principales voies sur lesquelles se sont engagés un grand nombre de savants. En effet, c'est bien eux qui prétendent que le système dit de l'évolution s'applique à l'origine de toutes les choses ; or, les preuves de ce système ne sont pas irréfutables même dans le champ limité des sciences naturelles. Ils l'admettent pourtant sans prudence aucune, sans discernement et on les entend qui professent, avec complaisance et non sans audace, le postulat moniste et panthéiste d'un unique «tout» fatalement soumis à l'évolution continue. Or, très précisément, c'est de ce postulat que se servent les partisans du communisme pour faire triompher et propager leur matérialisme dialectique dans le but d'arracher des âmes toute idée de Dieu.

Affirmer que le monde actuel est le monde tel que Dieu l’a créé à l’Origine est une affirmation panthéiste (donc qui s’écarte de la vraie doctrine). Ce «tout» fatalement soumis à l’évolution c’est la création objectivée actuelle qui ne peut former un «tout» avec Dieu sans risquer de l’évacuer, car il ne peut y avoir Dieu «et» sa création. Il ne peut y avoir qu’un seul Dieu. C’est même le postulat des athées existentialistes de Sartre : «C’est Dieu ou la création. Et si la création existe, donc Dieu n’existe pas». C’est aussi le postulat des incroyants et de bien d’autres athées : «Si c’est Dieu qui a créé ce monde, il a aussi créé le mal, la mort et tous les malheurs, alors ce Dieu est mauvais et il ne peut exister.»

Ce n’est pas Dieu qui a créé le monde tel qu’il est actuellement. Il l’a créé mais en substance, en son essence. Il a créé la création d’Origine, de même nature que lui, (Gratuité) et cette nature a été transformée, conséquence du péché originel, pour devenir ce qu’elle est actuellement (non-gratuité). La création originelle de Dieu, c’est tout l’«être» de sa Présence créatrice, c’est-à-dire le Verbe créateur ou le Christ et le Royaume de Dieu c’est tout l’«Être» de sa Présence réelle, c’est-à-dire le Verbe rédempteur ou le Christ.»
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Monogénisme et polygénisme

Message  Isaïe le Lun 2 Aoû 2010 - 16:47

Humani Generis a écrit:
Extraits de la lettre encyclique «Humani Generis» (sur quelques opinions fausses qui menacent de ruiner les fondements de la doctrine catholique), donnée le 12 août 1950 par le Pape Pie XII :

«Mais quand il s'agit d'une autre vue conjecturale qu'on appelle le polygénisme,
les fils de l'Église ne jouissent plus du tout de la même liberté. Les fidèles en effet ne peuvent pas adopter une théorie (la théorie de l'évolution) dont les tenants affirment ou bien qu'après Adam il y a eu sur la terre de véritables hommes qui ne descendaient pas de lui comme du premier père commun par génération naturelle, ou bien qu'Adam désigne tout l'ensemble des innombrables premiers pères. En effet on ne voit absolument pas comment pareille affirmation peut s'accorder avec ce que les sources de la vérité révélée et les Actes du magistère de l'Église enseignent sur le péché originel, lequel procède d'un péché réellement commis par une seule personne Adam et, transmis à tous par génération, se trouve en chacun comme sien.»

Le polygénisme de la science et le monogénisme du "Dogme" catholique
:
D’un seul homme, Dieu a fait sortir tout le genre humain (Actes, 17, 26).
Par un seul homme le péché est entré dans le monde
(Épître aux Romains 5, 12).

D’après l’enseignement de l’Église catholique, le genre humain tout entier est issu d’un seul homme, Adam, et d’une seule femme, Ève (De foi).
Le péché originel s’est transmis à toute la postérité d’Adam (De foi).

D’après la science, les polygénistes (et certains évolutionnistes) soutiennent qu’il existe des espèces humaines complètement différentes les unes des autres, et, par conséquent, de différentes origines.

Si l’erreur des polygénistes est de confondre les races (la race blanche, jaune et noire) avec les espèces, les théologiens ont longtemps cherché à accorder le dogme chrétien avec le polygénisme de la science et de solutionner la question du mariage de Caïn.

On a vu que le premier couple dans la création d’Origine a été créé dans l’unité générique, qu’on appelle une «binité» (l’unité de 2 personnes) sur le même modèle que la Trinité (l’unité de 3 Personnes). Adam et Ève étaient deux en un seul être. Le péché originel a comme fait éclater cette binité pour donner une dualité de personnes.

Il est donc normal de penser qu'
«au sortir de l’Éden» plusieurs couples humains se soient trouvés en condition charnelle ; que chacun, distinctement et séparément ait objectivé sa situation spatiale. Ainsi s’expliquerait l’apparition simultanée de plusieurs «implantations» humaines donnant naissance à des races et des civilisations différentes, selon les lieux et les climats ; chaque couple a bien «objectivé» ou «re-créé», son lieu, son pays et son climat. En conséquence, le mariage de Caïn, allant chercher femme dans un autre pays, ne fait plus problème ; et encore moins le polygénisme.

L'unicité de l'espèce humaine, et surtout l'unité générique de la nature humaine est conservée. L'espèce humaine est issue d'un seul couple : Adam et Ève.


Dernière édition par Omega3 le Sam 16 Oct 2010 - 20:53, édité 1 fois
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

LA TRANSMISSION DU PÉCHÉ ORIGINEL

Message  Isaïe le Jeu 5 Aoû 2010 - 8:41


Humani Generis a écrit:
Extraits de la lettre encyclique «Humani Generis» (sur quelques opinions fausses qui menacent de ruiner les fondements de la doctrine catholique), donnée le 12 août 1950 par le Pape Pie XII :

«Les fidèles en effet ne peuvent pas adopter une théorie (la théorie de l’évolution) dont les tenants affirment ou bien qu'après Adam il y a eu sur la terre de véritables hommes qui ne descendaient pas de lui comme du premier père commun par génération naturelle, ou bien qu'Adam désigne tout l'ensemble des innombrables premiers pères. En effet on ne voit absolument pas comment pareille affirmation peut s'accorder avec ce que les sources de la vérité révélée et les Actes du magistère de l'Église enseignent sur le péché originel, lequel procède d'un péché réellement commis par une seule personne Adam et, transmis à tous par génération, se trouve en chacun comme sien

Par un seul homme le péché est entré dans le monde (Épître aux Romains 5, 12).

L’Église catholique enseigne que :
Le péché originel s’est transmis à toute la postérité d’Adam (De foi).

Comment ce péché originel a-t-il pu se transmettre à toute la postérité d’Adam ?

Ce péché originel ou cet «état de péché» que toute personne hérite en venant en ce monde ne lui vient pas par voie biologique ou par son
«vêtement de peau» que les parents lui donnent par procréation. Ils ne donnent certainement pas la personne humaine (corps spirituel et âme) qui est de création divine, mais seulement son «vêtement de peau» ou le corps du personnage.

Si ce péché était transmis par voie biologique, il faudrait alors se demander comment des parents baptisés qui ont été purifiés de ce péché peuvent-ils le transmettre à leurs enfants ? Ce péché n’est pas d’hérédité biologique. Par le fait que toute l’humanité était en unité générique avec Adam et Ève en Éden ou dans la création d’Origine, ce péché en a été un de race ou de nature. Le premier péché est donc à la fois personnel et générique. L’humanité que le premier couple porte en eux se trouve alors seulement affecté d’un «état de péché» mais sans culpabilité, ni responsabilité : un héritage, en somme, et comme une tare (une tache) que chaque personne emporte en lui de nature ou d’Origine. Le péché du premier couple affecte donc nécessairement toute l’humanité qu’il porte en lui et qui naîtra de lui.

Mais certains diront que cette tache ou cet héritage est injuste, cette tache qui fait que toute l’humanité doit payer pour le péché d’un seul couple (qui fait qu’il nous faut vivre cette aventure existentielle qu’on n’a pas choisie) ?

La réponse est dans la liberté de choix qui implique également ses conséquences. C’est le prix de la liberté. Dieu respecte notre liberté jusqu’à en mourir. Le mauvais choix d’Adam et Ève impliquait également ses conséquences. Cependant on ne peut leur reprocher d’avoir fait ce mauvais choix, car on est tous confrontés, chacun de nous, à la même épreuve qu’ils ont dû subir en Éden. Pour nous aussi il nous faut choisir entre
l’arbre de la Vie et l’arbre de la connaissance du Bien et du mal.

La liberté est de création divine et les choix de volonté humaine. Dieu crée nos libertés de choisir mais pas nécessairement nos choix. Dire que Dieu crée nos libertés ce n’est pas dire que Dieu crée nos choix. C’est nous qui sommes responsables de nos choix. Chacun est responsable de ses actes, de ses choix. Dieu ne peut créer le mal qui est la négation de lui-même. Il ne crée que le Bien qu’il est. Et tout ce que Dieu crée est à sa ressemblance. Il ne connaît pas le mal. Le mal est ce qui «existe» sans «être». Dieu ne crée pas le mal ; il lui accorde seulement l'existence (l'être et l'existence sont deux choses différentes). Ainsi Dieu n'existe pas, Il «est» (Je suis Celui qui «est» a dit Dieu). L'enfer «existe» mais n'«est» pas. Dieu n'a pas créé l'enfer.

Le mal ou le mauvais choix n’affecte pas la création originelle de Dieu mais seulement la création actuelle où l’on peut en voir les conséquences visibles. Cependant tous les bons choix que les hommes font et qu’ils lui présentent affectent la création originelle de Dieu car nous sommes tous en unité avec elle. Et le Bien qui «est» dans le Monde de l‘«être», en-haut,
de-vient «existence» dans notre monde, en bas. D’où l’importance de nos bons choix.

L'effet du mal n'affecte pas la création originelle de Dieu car le mal ne peut y pénétrer. Dieu seul est maître à bord. Mais le Bien, oui.

Sinon ce serait un combat entre les forces du Bien et les forces du mal dans la création de Dieu ; entre l'esprit du mal et l'Esprit du Bien : du manichéisme.
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

La transmission du péché originel

Message  Invité le Jeu 5 Aoû 2010 - 9:29

J'ai lu un jour dans les révélations privées que le péché originel était transmis par le sang. Si je retrouve le passage en question je vous le transmets.

C'est tout à fait plausible, car c'est par le sang qu'est donné la vie du corps et me semble t-il l'information liée au patrimoine génétique de l'ascendance de la personne...ce dernier point est à vérifier. Peut-être le savez-vous. Merci par avance.

En ce sens le péché originel est un péché par propagation.

Voici le paragraphe du Catéchisme de l'Eglise Catholique sur le sujet :
404 Comment le péché d'Adam est-il devenu le péché de tous ses descendants? Tout le genre humain est en Adam "sicut unum corpus unius hominis" (S. Thomas d'A., mal. 4,1) Par cette "unité du genre humain" tous les hommes sont impliqués dans le péché d'Adam, comme tous sont impliqués dans la justice du Christ. Cependant, la transmission du péché originel est un mystère que nous ne pouvons pas comprendre pleinement. Mais nous savons par la Révélation qu'Adam avait reçu la sainteté et la justice originelles non pas pour lui seul, mais pour toute la nature humaine: en cédant au tentateur, Adam et Eve commettent un péché personnel, mais ce péché affecte la nature humaine qu'ils vont transmettre dans un état déchu (cf. Cc. Trente: DS 1511-1512 ). C'est un péché qui sera transmis par propagation à toute l'humanité, c'est-à-dire par la transmission d'une nature humaine privée de la sainteté et de la justice originelles. Et c'est pourquoi le péché originel est appelé "péché" de façon analogique: c'est un péché "contracté" et non pas "commis", un état et non pas un acte.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La transmission du péché originel

Message  Isaïe le Jeu 5 Aoû 2010 - 10:28

@Joannes Maria.
Joannes Maria a écrit:C'est tout à fait plausible, car c'est par le sang qu'est donné la vie du corps et me semble t-il l'information liée au patrimoine génétique de l'ascendance de la personne...ce dernier point est à vérifier. Peut-être le savez-vous. Merci par avance.

Non. Je ne le savais pas. Peut-il y avoir une ressemblance avec les Témoins de Jéhovah pour qui le sang représente la vie ? En ce qui concerne les révélations de l'Esprit, la vie (le vivant) nous est donnée gratuitement par Dieu en Éden en tant qu‘«être» humain, que présence relationnelle, que personne de création dans l'intimité de la Personne de création, celle du Verbe créateur ou du Christ.

En ce sens le péché originel est un péché par propagation.

En ce qui concerne les révélations de l'Esprit il n’est pas transmis par voie biologique ou par le corps de notre personnage de chair et de sang mais par notre «être» spirituel, celui de notre personne.

Voici le paragraphe du Catéchisme de l'Église Catholique sur le sujet :
404 Comment le péché d'Adam est-il devenu le péché de tous ses descendants? Tout le genre humain est en Adam "sicut unum corpus unius hominis" (S. Thomas d'A., mal. 4,1) Par cette "unité du genre humain" tous les hommes sont impliqués dans le péché d'Adam, comme tous sont impliqués dans la justice du Christ. Cependant, la transmission du péché originel est un mystère que nous ne pouvons pas comprendre pleinement.

Ce mystère est ici révélé.

Mais nous savons par la Révélation qu'Adam avait reçu la sainteté et la justice originelles non pas pour lui seul, mais pour toute la nature humaine : en cédant au tentateur, Adam et Ève commettent un péché personnel, mais ce péché affecte la nature humaine qu'ils vont transmettre dans un état déchu (cf. Cc. Trente: DS 1511-1512 ). C'est un péché qui sera transmis par propagation à toute l'humanité, c'est-à-dire par la transmission d'une nature humaine privée de la sainteté et de la justice originelles. Et c'est pourquoi le péché originel est appelé "péché" de façon analogique : c'est un péché "contracté" et non pas "commis", un état et non pas un acte.

Oui. Ce péché n’est pas un acte mais un état : «l’état de péché», mais sans culpabilité, ni responsabilité. Tout comme l’Éden n’était pas un «lieu», mais un «état». Un état divin. Un état de grâces ?


Dernière édition par Omega3 le Jeu 5 Aoû 2010 - 13:33, édité 5 fois
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION

Message  Invité le Jeu 5 Aoû 2010 - 10:38

L'Eden était en premier lieu un état d'harmonie originelle, mais se trouvait bien sur le lieu de la terre, le Paradis terrestre selon Maria Valtorta.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION

Message  Invité le Jeu 5 Aoû 2010 - 10:47

@ Oméga 3,

Je viens de retrouver un passage fort intéressant sur le sujet page 371 des cahiers de 1943 de Maria Valorta....concernant la laideur physique comme conséquence des fautes liées à l'ascendance de la personne.

Avez-vous l'ouvrage ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Éden et la terre

Message  Isaïe le Jeu 5 Aoû 2010 - 10:53

@Joannes Maria
Joannes Maria a écrit: L'Eden était en premier lieu un état d'harmonie originelle, mais se trouvait bien sur le lieu de la terre, le Paradis terrestre selon Maria Valtorta.
Oui l'Éden était sur la terre, mais à l'Origine, la terre était non-apparente, non sensible, immatérielle, non perceptible par les sens, ontologique, métaphysique, spirituelle. L'Éden ou la création originelle de Dieu était un Monde de présences, d'«être» à la ressemblance de Dieu c'est-à-dire de même nature que Dieu, c'est-à-dire Gratuité, et qui a changé de nature à cause du péché originel et qui est devenue non-gratuité..la terre que l'on observe actuellement..le monde des hommes.
Mais il n'en était pas ainsi à l'Origine (Mathieu 19, 8).
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: DIEU AFFIRME QU'IL N'Y A JAMAIS EU D'EVOLUTION

Message  Isaïe le Jeu 5 Aoû 2010 - 10:56

@Joannes Maria
Joannes Maria a écrit: @ Oméga 3,
Je viens de retrouver un passage fort intéressant sur le sujet page 371 des cahiers de 1943 de Maria Valorta....concernant la laideur physique comme conséquence des fautes liées à l'ascendance de la personne.
Avez-vous l'ouvrage ?
Non
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum