LA DESTRUCTION DU TEMPLE
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA DESTRUCTION DU TEMPLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA DESTRUCTION DU TEMPLE

Message  Invité le Sam 31 Juil 2010 - 15:35



La destruction du temple




1. Fondement biblique



Mt 24,1-3 :



« 1 Comme Jésus sortait du Temple et s'en allait, ses disciples s'approchèrent pour lui faire voir les constructions du Temple. 2 Mais il leur répondit: "Vous voyez tout cela, n'est-ce pas? En vérité je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit jetée bas." 3 Et, comme il était assis sur le mont des Oliviers, les disciples s'approchèrent de lui, en particulier, et demandèrent: "Dis-nous quand cela aura lieu, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ».



Mc 13,1-4 :



« 1 Comme il s'en allait hors du Temple, un de ses disciples lui dit: "Maître, regarde, quelles pierres! Quelles constructions!" 2 Et Jésus lui dit: "Tu vois ces grandes constructions? Il n'en restera pas pierre sur pierre qui ne soit jetée bas". 3 Et comme il était assis sur le mont des Oliviers en face du Temple, Pierre, Jacques, Jean et André l'interrogeaient en particulier: 4 "Dis-nous quand cela aura lieu et quel sera le signe que tout cela va finir? ».



Lc 21,5-7 :



« 5 Comme certains disaient du Temple qu'il était orné de belles pierres et d'offrandes votives, il dit: 6 "De ce que vous contemplez, viendront des jours où il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit jetée bas." 7 Ils l'interrogèrent alors en disant: "Maître, quand donc cela aura-t-il lieu, et quel sera le signe que cela est sur le point d'arriver? ».



2. Catéchisme de l’Eglise Catholique



§ 583 : « Jésus, comme les prophètes avant lui, a professé pour le Temple de Jérusalem le plus profond respect. Il y a été présenté par Joseph et Marie quarante jours après sa naissance (Cf. Lc 2,22-39). A l’âge de douze ans, il décide de rester dans le Temple pour rappeler à ses parents qu’il se doit aux affaires de son Père (Cf. Lc 2,46-49). Il y est monté chaque année au moins pour la Pâque pendant sa vie cachée (Cf. Lc 2,41) ; son ministère public lui-même a été rythmé par ses pèlerinages à Jérusalem pour les grandes fêtes juives (Cf. Jn 2,13-14 ; 5, 1.14 ; 7,1. 10.14 ; 8,2 ; 10,22-23) ».



§ 584 : « Jésus est monté au Temple comme au lieu privilégié de la rencontre de Dieu. Le Temple est pour lui la demeure de son Père, une maison de prière, et il s’indigne de ce que son parvis extérieur soit devenu un lieu de trafic (Cf. Mt 21,13). S’il chasse les marchands du Temple, c’est par amour jaloux pour son Père : " Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce. Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : ‘Le zèle pour ta maison me dévorera’ (Ps 69,10) " (Jn 2,16-17). Après sa Résurrection, les apôtres ont gardé un respect religieux pour le Temple (Cf. Ac 2,46 ; 3,1 ; 5,20 21 ; etc.) ».



§ 585 : « Au seuil de sa passion, Jésus a cependant annoncé la ruine de ce splendide édifice dont il ne restera plus pierre sur pierre (Cf. Mt 24,1-2). Il y a ici annonce d’un signe des derniers temps qui vont s’ouvrir avec sa propre Pâque (Cf. Mt 24,3 ; Lc 13,35). Mais cette prophétie a pu être rapportée de manière déformée par de faux témoins lors de son interrogatoire chez le grand prêtre (Cf. Mc 14,57-58) et lui être renvoyée comme injure lorsqu’il était cloué sur la croix (Cf. Mt 27,39-40) ».



§ 586 : « Loin d’avoir été hostile au Temple (Cf. Mt 8,4 ; 23,21 ; Lc 17,14 ; Jn 4,22) où il a donné l’essentiel de son enseignement (Cf. Jn 18,20), Jésus a voulu payer l’impôt du Temple en s’associant Pierre (Cf. Mt 17,24-27) qu’il venait de poser comme fondement pour son Église à venir (Cf. Mt 16,18). Plus encore, il s’est identifié au Temple en se présentant comme la demeure définitive de Dieu parmi les hommes (Cf. Jn 2,21 ; Mt 12,6). C’est pourquoi sa mise à mort corporelle (Cf. Jn 2,18-22) annonce la destruction du Temple qui manifestera l’entrée dans un nouvel âge de l’histoire du salut : " L’heure vient où ce n’est ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père " (Jn 4,21 ; Cf. Jn 4,23-24 ; Mt 27,51 ; He 9,11 ; Ap 21,22) ».



3. Benoît XVI



- extrait de l’homélie prononcée le 16 mars 2008 lors de la célébration du dimanche des rameaux, à l’occasion de la 23 ième Journée Mondiale de la Jeunesse :



« Les évangélistes nous racontent que, lors du procès contre Jésus, de faux témoins se présentèrent et affirmèrent que Jésus avait dit: "Je peux détruire le Temple de Dieu et, en trois jours, le rebâtir" (Mt 26,61). Devant le Christ suspendu à la Croix certains se moquent en faisant référence à cette même parole et crient: "Toi qui détruis le Temple et le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même" (Mt 27,40). Dans son récit de la purification du temple, Jean nous a transmis la juste version de la parole, telle qu'elle a été prononcée par Jésus lui-même. Face à la demande d'un signe par lequel Jésus devait se justifier pour une telle action, le Seigneur répondit: "Détruisez ce sanctuaire et en trois jours je le relèverai" (Jn 2,18 sq.). Jean ajoute que, repensant à cet événement après la Résurrection, les disciples comprirent que Jésus avait parlé du Temple de son Corps (Cf. 2,21 sq.). Ce n'est pas Jésus qui détruit le temple; celui-ci est abandonné à la destruction par l'attitude de ceux qui ont transformé le lieu de la rencontre de tous les peuples avec Dieu, en une "caverne de bandits", le lieu de leurs affaires. Mais, comme toujours depuis la chute d'Adam, l'échec des hommes devient l'occasion d'un engagement encore plus grand de l'amour de Dieu à notre égard. L'heure du temple de pierre, l'heure des sacrifices d'animaux était passée: le fait que maintenant le Seigneur chasse les marchands empêche non seulement un abus mais indique une nouvelle action de Dieu. Le nouveau Temple se forme: Jésus Christ lui-même, à travers lequel l'amour de Dieu se penche sur les hommes. Dans sa vie, Il est le Temple nouveau et vivant. Lui qui est passé à travers la Croix et est ressuscité, Il est l'espace vivant d'esprit et de vie, dans lequel se réalise la juste adoration. Ainsi, la purification du temple, comme sommet de l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, est à la fois le signe de la destruction imminente de l'édifice et la promesse du nouveau Temple; promesse du royaume de la réconciliation et de l'amour qui, dans la communion avec le Christ, est instauré au-delà de toute frontière ».



4. Notre Seigneur Jésus à Mgr Ottavio Michelini



De l’ouvrage « Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles » :



- extrait du message donné le 30 septembre 1975, § 132 « Les pleurs ne sont pas un indice de faiblesse », page 269 :



« […] Qu’ils ne rient pas les fils du péché ! Qu’ils ne rient pas, les fils des ténèbres ! L’épée de la divine justice est suspendue à leur tête ! Fils, que pouvais-je faire pour ma chère et bien-aimée ville ? C’est alors que Je dis : ‘Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois J’ai voulu rassembler tes enfants, comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et tu n’as pas voulu ! Votre maison vous sera laissée déserte et de toi il ne restera pas pierre sur pierre».



5. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi



- extrait du message n ° 242 « Jérusalem nouvelle » donné le 5 mars 1982, du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :



« […] f) Mais sur toi vont s’abattre de grandes tribulations [En référence à l’Eglise du Christ]. Tu seras secouée par le vent de la tempête et de l’ouragan ; des grandes œuvres, construites en toi par l’orgueil humain, il n’en restera pas pierre sur pierre […] ».



6. Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden



- extrait du message donné le 10 mai 1995, cahier 78, pages 47 et 48 du supplément 9 :



« Je viendrai sur vous soudainement pour briser le sceptre du mensonge, et la terre tremblera. D'un seul de Mes regards, Je secouerai la rébellion de chaque nation et, dans Mes Flammes, Je dissoudrai cette rébellion qui a amené sur vous, comme un fléau, cette Apostasie. Je délogerai les apostats et les trônes de ceux qui ont changé les saisons, Ma Tradition et qui passaient leur vie à contredire et à s'opposer à Mes Abels (1) et à celui qui les paît (2). Je vais arpenter la terre et Je ne laisserai pas une seule pierre non retournée, car J'ai juré de dévorer de Mes Flammes tout ce qui ne vient pas de Moi et qui profanait Mon image ».



Notes :



(1) : « Les prêtres loyaux ».

(2) : « Le souverain pontife ».



- extrait du message donné le 3 avril 1996, cahier 83, pages 164 et 165 du supplément 9 :



« Il a été dit qu'à la fin des temps, Nos Deux Coeurs susciteraient des apôtres et qu'ils seraient appelés apôtres de la fin des temps ; que ceux-ci seraient instruits par la Reine du Ciel et par Moi-Même pour aller de l'avant dans chaque nation, pour proclamer sans peur la Parole de Dieu. Même lorsqu'ils seraient trempés de sang par les attaques vicieuses de l'Ennemi, ils ne seraient pas brisés ; que leur langue transpercerait les ennemis de Mon Eglise comme une épée à double tranchant, en exposant leurs hérésies. Ils ne chancelleraient jamais, pas plus qu'ils ne connaîtraient la peur, parce que Je les pourvoirais d'un esprit de courage. Le fouet destructeur ne les atteindrait pas. Ils ne laisseraient pas une seule pierre non retournée, ils poursuivraient les pécheurs, les orateurs hautains, les grands et les fiers, les hypocrites, les traîtres de Mon Eglise ; ils les poursuivraient avec Ma Croix dans une main et le rosaire dans l'autre. Et Nous Nous tiendrions à leur côté ; ils fracasseraient les hérésies et érigeraient la fidélité et la vérité à leur place ; ils seraient l'antidote du poison parce qu'ils pousseraient, comme des bourgeons, du Coeur Royal de Marie. Ces apôtres de la fin des temps invoqueraient Dieu leur Père, et Dieu leur Père ferait appel à leur esprit ; ils invoqueraient Marie, leur Mère Bénie, et leur Mère Bénie ferait appel à eux pour qu'ils deviennent témoins du Très-Haut, et le Saint Esprit leur donnerait un esprit de zèle pour être prêts pour Dieu, pour être prêts pour cette Bataille ».



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum