Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde. - Page 44
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Page 44 sur 47 Précédent  1 ... 23 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant

Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Ven 23 Mar 2018 - 13:49

Macron: «notre pays a subi une attaque terroriste islamiste», 16 blessés dont 2 dans un état grave
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 23/03/2018 à 18:29 Publié le 23/03/2018 à 18:18
"Notre pays a subi aujourd'hui une attaque terroriste islamiste" dans l'Aude qui a fait trois morts et "16 blessés", dont "deux au moins" sont dans "un état grave", a déclaré aujourd'hui Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion de crise au ministère de l'Intérieur.

"Un individu a tué trois personnes et en a blessé 16 autres, dont au moins deux sont dans un état grave", a ajouté le président lors d'un point de presse à l'issue d'un "point de situation" place Beauvau, à Paris. Le gendarme otage de l'auteur de l'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) "lutte contre la mort", a-t-il précisé.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Dim 8 Avr 2018 - 1:03

Yémen: des dizaines de soldats tués
Par Le Figaro Mis à jour le 07/04/2018 à 23:01 Publié le 07/04/2018 à 22:54
Des dizaines de soldats soudanais membres de la coalition militaire engagée au Yémen au côté du pouvoir ont été tués dans une embuscade tendue par les insurgés dans le nord du pays en guerre, ont indiqué samedi des sources militaires et rebelles.

Selon les sources militaires, les soldats ont été tués vendredi avant l'aube par les tirs et les engins explosifs lancés par les rebelles sur leur convoi pris au piège près de la ville de Midi, dans la province de Hajjah. "Les soldats soudanais sont été attirés dans un piège par les rebelles qui leur ont permis d'avancer dans des secteurs où ils étaient retranchés" en vue de les attaquer, a indiqué à l'AFP un officier yéménite sous le couvert de l'anonymat à Aden (sud).

Les rebelles Houthis ont fait état de cette attaque sur leur site Al-Massira. Ils ont eux aussi parlé de dizaines de morts parmi les soldats soudanais et de "blindés détruits" dans l'attaque.

Des centaines de soldats soudanais sont déployés au Yémen dans le cadre de la coalition commandée par l'Arabie saoudite, intervenue en mars 2015 pour venir en aide au pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi face aux Houthis qui avaient pris de vastes pans du territoire.

Le commandement saoudien de la coalition, de même que les autorités soudanaises, n'ont pas confirmé ces morts. Les soldats soudanais sont déployés dans la province de Hajjah depuis un an.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Dim 15 Avr 2018 - 23:15

Pakistan: deux chrétiens tués dans des tirs revendiqués par l'EI
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 15/04/2018 à 23:10 Publié le 15/04/2018 à 23:09
Deux chrétiens ont été tués et trois autres blessés dimanche devant une église de Quetta, dans le sud du Pakistan, par des tirs à partir de motos, la deuxième attaque de ce type dans cette région depuis le début du mois.

La branche locale du groupe EI a revendiqué cette attaque dans la capitale du Balouchistan, selon SITE, une organisation spécialisée dans la surveillance des sites jihadistes. "Quatre hommes sur deux motos ont ouvert le feu de manière non ciblée" sur un groupe de chrétiens, "tuant deux personnes et en blessant trois autres", a dit à l'AFP un responsable de la police locale, Abdul Razzaq Cheema.

Cette fusillade survient moins de deux semaines après une attaque du même type, également revendiquée par l'EI, et au cours de laquelle quatre chrétiens avaient péri. En décembre, deux kamikazes se sont fait exploser dans une église de Quetta, tuant neuf personnes et en blessant une dizaine.

Les chrétiens représentent moins de 2% des 200 millions de Pakistanais, en très grande majorité musulmans, et sont victimes de discriminations et de violences.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Dim 22 Avr 2018 - 12:36

Nicaragua : plus de 20 morts dans des manifestations
Par Le Figaro.fr avec agences Mis à jour le 22/04/2018 à 16:48 Publié le 22/04/2018 à 16:31
Nicaragua : plus de 20 morts dans des manifestations
Les violentes manifestations contre la réforme des retraites ont fait plus de vingt morts au Nicaragua, affirme l'ONG Centre nicaraguayen des droits de l'homme (Cenidh).

Ces manifestations ont commencé mercredi. Elles rassemblent des opposants à une réforme du gouvernement du président Daniel Ortega, visant à augmenter les contributions des employeurs comme des salariés et à réduire de 5% le montant des retraites.

«Renouer le dialogue»

Le président, Daniel Ortega, était sorti de son silence hier, pour assurer que le gouvernement allait «renouer le dialogue», alors qu'au moins onze morts étaient déjà annoncés en trois jours de manifestations. Il a toutefois affirmé que ces protestations étaient soutenues par des groupes politiques opposés à son gouvernement et financés par des organisation extrémistes des Etats-Unis, sans les identifier.

Leur but est de «semer la terreur, semer l'insécurité», «détruire l'image du Nicaragua» après «onze ans de paix» afin de «prendre le pouvoir», avait-il martelé.

Cette mobilisation semble avoir pris par surprise le gouvernement, qui jusqu'ici était parvenu à contenir les mécontentements grâce à l'influence du parti au pouvoir dans les sphères publique et militaire. «C'est une protestation qui vient de la base, pas d'un parti politique» et «je crois que le gouvernement n'a pas anticipé cette réaction», a déclaré à l'AFP le politologue Oscar René Vargas.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Ven 27 Avr 2018 - 12:24

Chine: attaque au couteau, 7 enfants tués
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 27/04/2018 à 17:14 Publié le 27/04/2018 à 15:19
Un homme armé d'un couteau a tué sept collégiens et en a blessé 12 autres aujourd'hui alors qu'ils rentraient chez eux dans le nord de la Chine, ont annoncé les autorités locales.

Les faits se sont déroulés vers 06h10 locales, a ajouté le département sans plus de détails. L'âge des enfants n'a pas été précisé mais les collégiens sont généralement âgés de 12 à 15 ans en Chine.

L'homme a été arrêté et les collégiens blessés ont reçu des soins, a indiqué sur son site officiel le département de la propagande du comté de Mizhi, dans la province de Shaanxi, sans plus de détails.


Syrie : 17 civils tués, selon une ONG

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 27/04/2018 à 15:40 Publié le 27/04/2018 à 15:36
Dix-sept civils ont été tués aujourd'hui par des bombardements du régime sur le camp de Yarmouk, dans le sud de Damas, où sont retranchés des djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI), a indiqué à l'AFP l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Durant les précédents jours, les bombardements et affrontements pour la reconquête des derniers quartiers tenus par les djihadistes dans la capitale syrienne avaient fait 19 victimes civiles, selon cette ONG.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Lun 30 Avr 2018 - 15:41

RDC: 7 morts et 18 blessés dans une fusillade
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 30/04/2018 à 20:55 Publié le 30/04/2018 à 20:50
Sept personnes ont été tuées et 18 blessées dans une fusillade dimanche soir à Goma, la grande ville de l'est de la République démocratique du Congo, a annoncé aujourd'hui le maire. "Un groupe d'homme hier soir (dimanche) a tiré sur la population", a indiqué à l'AFP Thimotée Muissa Kense, qui avait avancé un premier bilan de trois morts auparavant.

"Des hommes non identifiés ont semé la terreur. Ils ont tiré dans tous les sens. Hier (dimanche), ils ont tué trois personnes et il y a eu 22 blessés. Quatre personnes sont mortes des suites de leurs blessures. Les 18 autres blessés restent toujours internés à l'hôpital Ndosho", a-t-il dit. La fusillade a éclaté dans un quartier à la périphérie de la ville, Mugunga, sur la route du territoire de Masisi.

» LIRE AUSSI : RDC: au moins 47 civils se noient, fuyant des violences

"Vers 18h40, j'ai vu une moto venir avec deux personnes. Ils sont descendus. Ils ont tiré sur les gens. Trois personnes sont mortes. C'était la débandade. Nous nous sommes cachés dans un kiosque", a raconté à l'AFP un témoin, un boucher de 33 ans. Interrogée sur place, une source sécuritaire a évoqué la piste d'un règlement de comptes mené par un groupe armé venant du territoire voisin de Masisi contre un homme, sa femme et leur enfant.

Le maire - nommé en février par ordonnance présidentielle, les édiles n'étant pas élus en RDC - a demandé à la population de rester "vigilante". A la frontière du Rwanda sur le lac Kivu, Goma (environ un million d'habitants) est la principale ville de la province du Nord-Kivu où les groupes armés tuent, violent et déplacent les populations dans les territoires intérieurs (Rutshuru, Beni).

Les fusillades à l'intérieur de la ville sont plus rares. La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) dispose d'un important QG dans Goma. Des crimes particulièrement violents sont enregistrés à Goma, comme ces derniers mois des enlèvements d'enfants avec demande de rançons, et violences suivies de meurtres sur les petits otages. Il y a aussi des cas isolés de braquage de commerces.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Ven 4 Mai 2018 - 12:58

Nigeria: 4 morts dans des attentats-suicides
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 04/05/2018 à 13:35 Publié le 04/05/2018 à 13:32
Au moins quatre personnes ont été tuées et neuf autres blessées dans des attentats-suicides commis par des femmes kamikazes dans le nord-est du Nigeria, dévasté par l'insurrection du groupe djihadiste Boko Haram, ont déclaré aujourd'hui à l'AFP les services de secours. "Nous avons évacué quatre cadavres et neuf blessés à l'hôpital ce matin", a déclaré le responsable sécurité de l'Agence de gestion des urgences de l'Etat du Borno (SEMA), Bello Danbatta.

Quatre femmes kamikazes ont frappé hier soir les villages de Mainari Shuwa et Mainari Kanuri, situés à une quinzaine de kilomètres de Maiduguri, capitale du Borno. A Mainari Shuwa, l'une d'entre elles a fait irruption dans une maison vers 23h00 (22h00 GMT) et déclenché ses explosifs, tuant trois personnes et en blessant neuf autres, selon M. Danbatta. Dans le même village, une deuxième kamikaze a tué un homme qui dormait dans la cour devant chez lui, où elle s'est fait exploser.

» LIRE AUSSI : Double attentat au Nigeria : le bilan s'alourdit à 86 morts

Deux autres femmes se sont fait exploser de manière quasiment simultanée à Mainari Kanuri, sans faire de victime, a déclaré M. Danbatta. Boko Haram, qui mène une sanglante insurrection dans le nord-est du Nigeria depuis près de 10 ans, utilise régulièrement des femmes pour commettre des attentats-suicides contre des cibles civiles et militaires. Les kamikazes visent généralement des écoles, des lieux de culte ou des marchés afin de faire un maximum de victimes.

Le 1er mai, 86 personnes ont perdu la vie lors d'attaques-suicides attribuées à Boko Haram contre une mosquée et un marché dans la ville de Mubi, dans l'Etat voisin de l'Adamawa. Le président Muhammadu Buhari, qui veut briguer un deuxième mandat lors de la présidentielle de février 2019, a fait de la lutte antijihadiste une des priorités, mais les attaques récurrentes mettent au jour les graves failles sécuritaires dans le nord-est du pays. Le conflit a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés au Nigeria depuis 2009.

Pakistan: 6 ouvriers abattus dans la province du Baloutchistan

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 04/05/2018 à 13:11 Publié le 04/05/2018 à 13:06
Six ouvriers ont été abattus dans la nuit de jeudi à vendredi au Baloutchistan, province instable du sud-ouest du Pakistan, a appris l'AFP de sources concordantes. "Des hommes armés non identifiés ont tué six ouvriers et en ont blessé un autre, qui est dans un état critique", a déclaré à l'AFP Hashim Ghilzai, un responsable du gouvernement provincial.

Les sept victimes, originaires du Pendjab, une province de l'est du pays, dormaient dans des tentes à proximité d'une antenne de téléphonie mobile, sur laquelle ils travaillaient, quand ils ont été visés par des tirs, a poursuivi M. Ghilzai. L'attaque, qui selon lui "semble être un acte de terrorisme", s'est produite à Lajjey, à environ 170 km de Quetta, la capitale du Baloutchistan.

» LIRE AUSSI : Pakistan: neuf morts et des dizaines de blessés dans une attaque contre une école

Une source sécuritaire locale a confirmé l'incident et son bilan. Aucun groupe n'a pour l'instant revendiqué ces meurtres. Le Baloutchistan, qui borde l'Iran et l'Afghanistan, est une province riche en ressources naturelles mais instable et secouée par une insurrection séparatiste et des violences islamistes. La minorité chiite et les forces de l'ordre y font fréquemment l'objet d'attaques des insurgés.

Les séparatistes ont déjà visé par le passé des travailleurs venant du Pendjab et du Sindh, deux provinces voisines, dont les ressortissants sont vus avec beaucoup de suspicion. Des centaines de soldats et des séparatistes ont été tués depuis l'émergence de ces mouvements rebelles au milieu des années 2000.

En plus de groupes séparatistes baloutches, des insurgés islamistes tentent d'infiltrer le Baloutchistan, par ailleurs l'une des principales zones de violence sectaire. Plusieurs hazaras, une ethnie de confession chiite, ont été abattus ces dernières semaines à Quetta lors d'attaques séparées.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Dim 6 Mai 2018 - 13:19

Tchad : 6 morts dans une attaque de Boko Haram
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 06/05/2018 à 16:17 Publié le 06/05/2018 à 15:38
Quatre agents de l'État, un militaire et un civil, ont été tués dans une attaque d'un poste de contrôle de l'armée tchadienne sur une île du lac Tchad dans la nuit d'hier à aujourd'hui, a appris l'AFP de source militaire.

» LIRE AUSSI - Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques

«Des éléments de Boko Haram ont attaqué un poste avancé de l'armée tchadienne de la localité de Gabalami, non loin de Kinassarom, sur une île du Lac Tchad, tuant deux douaniers, deux agents des eaux et forêts, un militaire et un civil», a déclaré cette source. Les assaillants ont été «repoussés», mais ont réussi à s'enfuir sans subir de pertes.

Les attaques de Boko Haram, groupe jihadiste nigérian, se sont multipliées ces derniers mois au Tchad, pays voisin du Nigeria. Le 18 avril, la télévision nationale tchadienne avait annoncé que trois soldats tchadiens avaient été tués dans un «accrochage» avec des membres de Boko Haram, sans préciser le lieu.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Jeu 10 Mai 2018 - 7:56

Attaques contre la police à Kaboul : le bilan monte à 10 morts
AFP
Publié le 10/05/2018 à 13:48 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Attaques contre la police à Kaboul : le bilan monte à 10 mortsAttaques contre la police à Kaboul : le bilan monte à 10 morts ©️ AFP / Mustafa Aminzada
Le bilan des attaques de mercredi contre deux commissariats de police de Kaboul est monté à dix morts, a annoncé le ministère de la Santé jeudi, alors que la capitale reste en état d'alerte.

Au moins 23 personnes ont également été blessées lors du très long assaut sur la capitale afghane, selon le ministère.

Les talibans et le groupe Etat islamique ont chacun de leur côté revendiqué les attentats de mercredi. Mais les services de renseignement afghans les ont attribués au réseau Haqqani, allié des talibans, et au groupe insurgé pakistanais Lashkar-e-Taiba. Le Pakistan a condamné les attentats.

Dans un communiqué, les talibans ont justifié leur attaque contre un commissariat du centre-ville par une volonté de "revanche" après que l'armée de l'air afghane a bombardé début avril une madrasa, faisant selon l'ONU 107 victimes, 36 morts et 71 blessés, en grande partie des enfants.

L'Etat afghan avait indiqué avoir ciblé des talibans préparant de futures attaques.

Carte de localisation des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul le 9 mai 2018 ©️ Jean Michel CORNU AFPCarte de localisation des attaques coordonnées contre des commissariats de police à Kaboul le 9 mai 2018 ©️ Jean Michel CORNU AFP
L'attaque de Kunduz a servi la propagande des insurgés, a affirmé un commandant taliban à l'AFP

"Les gens en général sont très en colère après l'attaque contre un séminaire à Kunduz et cela a amélioré la perception des talibans", a-t-il expliqué sous condition d'anonymat. "Toutes les portes pour la paix sont maintenant fermées. Je vois davantage de guerre dans le futur", a-t-il commenté.

Des kamikazes et d'autres assaillants armés ont attaqué mercredi deux commissariats de Kaboul.

De la fumée s'élève du site d'un des attentats du 9 mai à Kaboul, dans le quartier de Shahr-e-Naw ©️ AHMAD NAJIM FARID AFPDe la fumée s'élève du site d'un des attentats du 9 mai à Kaboul, dans le quartier de Shahr-e-Naw ©️ AHMAD NAJIM FARID AFP
Le groupe Etat islamique a revendiqué le premier assaut, qui visait un commissariat de police situé dans un quartier à majorité chiite de l'ouest de la ville.

Après une relative diminution de la violence dans Kaboul en février et mars, les extrémistes y ont multiplié les attaques. Les autorités redoutent de nouvelles violences dans les jours à venir.

Le groupe EI avait déjà revendiqué le double attentat suicide dans la capitale afghane qui avait tué au moins 25 personnes le 30 avril, dont le chef photographe de l'AFP Shah Marai et huit autres journalistes.

Les talibans ont récemment lancé leur offensive de printemps, multipliant les assauts contre les forces de sécurité afghanes, en ce qui s'apparente à un rejet tacite d'une récente offre de pourparlers de paix de la part du président Ashraf Ghani.

Cette offensive, baptisée Al Khandaq, vise à "écraser, tuer et capturer les envahisseurs américains et leurs partisans", avaient indiqué les insurgés fin avril.

10/05/2018 13:47:46 - Kaboul (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Très peu de parties du monde seront préservées des guerres et des rumeurs de discorde.

Message  antoine le Dim 13 Mai 2018 - 8:09

Afghanistan: un bâtiment officiel attaqué à Jalalabad, au moins 9 morts
AFP
Publié le 13/05/2018 à 14:01 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Afghanistan: un bâtiment officiel attaqué à Jalalabad, au moins 9 mortsAfghanistan: un bâtiment officiel attaqué à Jalalabad, au moins 9 morts ©️ AFP / NOORULLAH SHIRZADA
Au moins neuf personnes ont été tuées dimanche dans l'attaque, toujours en cours, par des hommes armés d'un bâtiment officiel de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan.

Deux explosions ont retenti près de l'administration des finances de la ville et une épaisse colonne de fumée noire était visible dans le ciel, a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur de la province du Nangarhar, Attaullah Khogyani.

Des assaillants, en nombre non précisé, ont pénétré dans le bâtiment, a-t-il ajouté.

"Les forces de sécurité sont en train de les pourchasser et de les combattre", a-t-il dit. "Un assaillant a été abattu. L'opération de ratissage se poursuit", a-t-il dit.

"Neuf corps, dont un policier et huit civils, et 36 blessés, ont été amenés dans les hôpitaux de Jalalabad", a déclaré le Dr Najibullah Kamawal, chef des services de santé de la ville.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

"Vers midi, un grand boum a fait trembler notre bâtiment. J'ai vu alors au moins deux hommes armés y entrer", a déclaré Qaisar, un employé de l'administration attaquée, blessé lors de l'assaut et conduit à l'hôpital central de Jalalabad.

"Mes amis ont couru se cacher tandis que j'ai sauté d'une fenêtre du deuxième étage. Je me suis cassé un bras et une jambe mais j'ai réussi à sortir du bâtiment. Certains de mes amis sont toujours coincés dedans", a-t-il témoigné pour l'AFP.

Certaines parties du Nangarhar, province à la frontière avec le Pakistan dont Jalalabad est la capitale, sont des bastions du groupe jihadiste Etat islamique mais les talibans y sont également actifs.

Violences avant les élections
Cette nouvelle attaque intervient quelques jours après un double assaut apparemment coordonné contre des commissariats de police à Kaboul, qui a fait 10 morts. Le premier avait été revendiqué par le groupe EI et le second par les talibans.

Après une relative diminution de la violence dans Kaboul en février et mars, les extrémistes y ont multiplié les attaques, notamment contre les centres d'enregistrement électoraux avant les législatives prévues en octobre.

Le groupe EI avait déjà revendiqué le double attentat suicide dans la capitale afghane qui avait tué au moins 25 personnes le 30 avril, dont le chef photographe de l'AFP Shah Marai ainsi que huit autres journalistes.

Les talibans ont récemment lancé leur offensive de printemps, multipliant les assauts contre les forces de sécurité afghanes, en ce qui s'apparente à un rejet tacite d'une récente offre de pourparlers de paix de la part du président Ashraf Ghani.

Cette offensive, nommée Al Khandaq, vise à "écraser, tuer et capturer les envahisseurs américains et leurs partisans", avaient indiqué les insurgés fin avril.

13/05/2018 14:01:17 - Jalalabad (Afghanistan) (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 44 sur 47 Précédent  1 ... 23 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum