L’enchaînement de Satan
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L’enchaînement de Satan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’enchaînement de Satan

Message  Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 3:31



L’enchaînement de Satan




1. Fondement biblique



Ps 8,3 :



« 3 Par la bouche des enfants, des tout petits, tu l'établis, lieu fort, à cause de tes adversaires pour réduire l'ennemi et le rebelle ».



Ap 20,1-3 :



« 1 Puis je vis un Ange descendre du ciel, ayant en main la clef de l'Abîme, ainsi qu'une énorme chaîne. 2 Il maîtrisa le Dragon, l'antique Serpent, - c'est le Diable, Satan, - et l'enchaîna pour mille années. 3 Il le jeta dans l'Abîme, tira sur lui les verrous, apposa des scellés, afin qu'il cessât de fourvoyer les nations jusqu'à l'achèvement des mille années. Après quoi, il doit être relâché pour un peu de temps ».



2. Catéchisme de l’Eglise Catholique



§ 550 : « La venue du Royaume de Dieu est la défaite du royaume de Satan (Cf. Mt 12,26): "Si c'est par l'Esprit de Dieu que j'expulse les démons, c'est qu'alors le Royaume de Dieu est arrivé pour vous" (Mt 12,28). Les exorcismes de Jésus libèrent des hommes de l'emprise des démons (Cf. Lc 8,26-39). Ils anticipent la grande victoire de Jésus sur "le prince de ce monde" (Jn 12,31). C'est par la Croix du Christ que le Royaume de Dieu sera définitivement établi: "Regnavit a ligno Deus" (Hymne "Vexilla Regis) ».



§ 2853 : « La victoire sur le "prince de ce monde" (Jn 14,30) est acquise, une fois pour toutes, à l'Heure où Jesus se livre librement à la mort pour nous donner sa Vie. C'est le jugement de ce monde et le prince de ce monde est "jeté bas" (Jn 12,31; Ap 12,11). "Il se lance à la poursuite de la Femme" (Cf. Ap 12,13-16), mais il n'a pas de prise sur elle: la nouvelle Eve, "pleine de grâce" de l'Esprit Saint, est libérée du péché et de la corruption de la mort (Conception immaculée et Assomption de la très sainte Mère de Dieu, Marie, toujours vierge). "Alors, furieux de dépit contre la Femme, il s'en va guerroyer contre le reste de ses enfants" (Ap 12,17). C'est pourquoi l'Esprit et l'Eglise prient: "Viens, Seigneur Jésus" (Ap 22,17; Ap 22,20) puisque sa Venue nous délivrera du Mauvais ».



§ 2854 : « En demandant d'être délivrés du Mauvais, nous prions également pour être libérés de tous les maux, présents, passés et futurs, dont il est l'auteur ou l'instigateur. Dans cette ultime demande, l'Eglise porte toute la détresse du monde devant le Père. Avec la délivrance des maux qui accablent l'humanité elle implore le don précieux de la paix et la grâce de l'attente persévérante du retour du Christ. En priant ainsi, elle anticipe dans l'humilité de la foi la récapitulation de tous et de tout en Celui qui "détient la clef de la Mort et de l'Hadès" (Ap 1,18), "le Maître de tout, Il est, Il était et Il vient" (Ap 1,8 Cf. Ap 1,4): Libera nos, quæsumus, Domine, ab omnibus malis, da propitius pacem in diebus nostris, ut, ope misericordiæ tuæ adiuti, et a peccatis simus semper liberi et ab omni perturbatione securi: exspectantes beatam spem et adventum Salvatoris nostri Iesu Christi (MR, Embolisme) ».



3. Pie X



- extrait de la lettre encyclique « Ad Diem illum Laetissimum » du 2 février 1904 :



« […] Aussi, voyons-nous que dans les Saintes Ecritures, partout où est prophétisée la grâce qui doit nous advenir, partout aussi, ou peu s'en faut, le Sauveur des hommes y apparaît en compagnie de sa sainte Mère. Il sortira, l'Agneau dominateur de la terre, mais de la pierre du désert; elle montera, la fleur, mais de la tige de Jessé. A voir, dans l'avenir, Marie écraser la tête du serpent, Adam contient les larmes que la malédiction arrachait à son cœur. Marie occupe la pensée de Noé dans les flancs de l'arche libératrice; d'Abraham, empêché d'immoler son fils; de Jacob, contemplant l'échelle où montent et d'où descendent les anges; de Moïse, en admiration devant le buisson qui brûle sans se consumer; de David, chantant et sautant en conduisant l'arche divine; d'Elie, apercevant la petite nuée qui monte de la mer. Et, sans nous étendre davantage, nous trouvons en Marie, après Jésus, la fin de la loi, la vérité des images et des oracles […]. Que si quelqu'un désire à ces choses une confirmation, il est facile de la trouver dans le dogme même de la Conception Immaculée de Marie. Car, pour omettre la tradition, source de vérité aussi bien que la Sainte Ecriture, comment cette persuasion de l'Immaculée Conception de la Vierge a-t-elle paru de tout temps si conforme au sens catholique, qu'on a pu la tenir comme incorporée et comme innée à l'âme des fidèles ? "Nous avons en horreur de dire de cette femme - c'est la réponse de Denys le Chartreux - que, devant écraser un jour la tête du serpent, elle ait jamais été écrasée par lui, et que, mère de Dieu, elle ait jamais été fille du démon" (3 Sent., d.2, q.1). […] . Nul doute que si Nous Nous confions, comme il convient, en Marie, surtout dans le temps que nous célébrerons avec une plus ardente piété son Immaculée Conception, nul doute, disons-Nous, que Nous ne sentions qu'elle est toujours cette Vierge très puissante "qui, de son pied virginal, a brisé la tête du serpent" (Off. Imm. Conc. B. M. V.) ».



4. Pie XII



Six jours après l’apparition qu’il eut du Christ, le Pape Pie XII, affirmait le 8 décembre 1954, comme retranscrit dans « l’Osservatore Romano » du 24 décembre 1954 :



« Nous avons la ferme confiance que, dans un delai peut-être moindre qu’il ne serait humainement prévisible le mal pourra être arrêté dans sa marcheNous voulons que Jésus règne dans le monde…Nous prions que Jésus hâte le jour qui doit venir où une nouvelle effusion mystérieuse du Saint-Esprit enveloppera tous les soldats du Christ et les enverra porter le salut parmi les misères de la terre. Et ce seront des jours meilleurs pour l’Eglise et, à travers l’Eglise, pour le monde entier ».



5. Jean-Paul II



- extrait de la prière du 4 juillet 1980 dans la Basilique d’Aparecida, à l’occasion du pèlerinage apostolique au Brésil :



§ 1 : « En ce moment si solennel, si exceptionnel, je veux ouvrir devant vous, ô Mère, le coeur de ce peuple au milieu duquel vous avez voulu demeurer d'une façon toute spéciale ? Comme au milieu d'autres nations et d'autres peuples ? Et comme au milieu de la nation dont je suis le fils. Je désire ouvrir devant vous le coeur de l'Eglise et le coeur du monde auquel l'Eglise a été envoyée par votre Fils. Je désire vous ouvrir également mon coeur. Notre Dame d'Aparecida ! Femme révélée par Dieu pour écraser la téta du serpent (Cf. Gn 3,15) dans votre Immaculée conception! Choisie de toute éternité pour être la Mère du Verbe éternel, qui à l'annonce de l'ange, a été conçu dans votre sein virginal comme fils de l'homme et vrai homme! »



- extrait de la lettre encyclique « Redemptoris Mater » (Sur la bienheureuse Vierge Marie
dans la vie de l'Église en marche) donnée le 25 mars 1987 :




§ 11 : « Dans le dessein salvifique de la Sainte Trinité, le mystère de l'Incarnation constitue l'accomplissement suprême de la promesse faite par Dieu aux hommes après le péché originel, après le premier péché dont les effets pèsent sur toute l'histoire de l'homme ici-bas (Cf. Gn 3, 15). Voici que vient au monde un Fils, le "lignage de la femme" qui vaincra le mal du péché à sa racine même: "Il écrasera la tête du serpent". Comme le montrent les paroles du protévangile, la victoire du Fils de la femme ne se réalisera pas sans un dur combat qui doit remplir toute l'histoire humaine. "L'hostilité" annoncée au commencement est confirmée dans l'Apocalypse, le livre des fins dernières de l'Eglise et du monde, où réapparaît le signe d'une "femme", mais cette fois "enveloppée de soleil" (Ap 12,1). Marie, Mère du Verbe incarné, se trouve située au centre même de cette hostilité, de la lutte qui marque l'histoire de l'humanité sur la terre et l'histoire du salut elle-même. A cette place, elle qui fait partie des "humbles et des pauvres du Seigneur" porte en elle, comme personne d'autre parmi les êtres humains, la "gloire de la grâce" dont le Père "nous a gratifiés dans le Bien-aimé", et cette grâce détermine la grandeur et la beauté extraordinaires de tout son être. Marie demeure ainsi devant Dieu et aussi devant toute l'humanité le signe immuable et intangible de l'élection par Dieu dont parle la Lettre paulinienne: dans le Christ, "il nous a élus, dès avant la fondation du monde..., déterminant d'avance que nous serions pour lui des fils adoptifs" (Ep 1,4.5). Il y a dans cette élection plus de puissance que dans toute l'expérience du mal et du péché, que dans toute cette "hostilité" dont l'histoire de l'homme est marquée. Dans cette histoire, Marie demeure un signe d'espérance assurée ».



- extrait de l’Angélus du 8 décembre 2000, en la solennité de l’Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie :



§ 3 : « Très chers frères et soeurs! Nous tournons les yeux vers l'Immaculée très Sainte et très Belle. Marie, notre Avocate, Mère du "Roi de la Paix", qui écrase la tête du serpent, aide-nous, hommes et femmes du troisième millénaire, à résister aux tentations du mal; ravive dans nos coeurs la foi, l'espérance et la charité pour que, fidèles à notre appel, nous sachions être, au prix de n'importe quel sacrifice, des témoins courageux de Jésus-Christ, Porte Sainte de salut éternel ».



6. Benoît XVI



- extrait de l’Angélus du 8 décembre 2009, Place Saint Pierre, en la solennité de l’Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie :



« Le 8 décembre, nous célébrons l'une des plus belles fêtes de la bienheureuse Vierge Marie: la solennité de son Immaculée Conception. Mais que signifie le fait que Marie est "l'Immaculée"? Et que nous dit ce titre? Faisons tout d'abord référence aux textes bibliques de la liturgie d'aujourd'hui, en particulier à la grande "fresque" du chapitre trois du Livre de la Genèse et au récit de l'Annonciation de l'Evangile de Luc. Après le péché originel, Dieu s'adresse au serpent, qui représente Satan, il le maudit et ajoute une promesse: "Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien: il t'atteindra à la tête et tu l'atteindras au talon" (Gn 3,15). C'est l'annonce d'une revanche: aux origines de la création, Satan semble avoir le dessus, mais le fils d'une femme qui lui écrasera la tête viendra. Ainsi, à travers la lignée de cette femme, Dieu lui-même vaincra. Cette femme est la Vierge Marie, qui a donné naissance à Jésus Christ qui, par son sacrifice, a vaincu une fois pour toute l'ancien tentateur. C'est pourquoi, sur de nombreuses peintures ou statues de l'Immaculée, Elle est représentée en train d'écraser un serpent sous ses pieds ».



7. Saint Maximilien Kolbe



A la page 144 de l’ouvrage « Entretiens spirituels inédits » nous lisons les paroles suivantes prononcées le 15 mars 1936 :



« Notre époque est l’époque de l’Immaculée comme d’autres disent c’est l’époque du Saint-Esprit. Le serpent lève sa tête sur toute la terre mais aussi l’Immaculée va l’écraser par ses victoires décisives, bien qu’il ne cesse pas de guetter son talon ».



8. La Dame de tous les peuples à Amsterdam



De l’ouvrage « Les messages de la Dame de tous les peuples », par Ida Peerdeman, témoin des apparitions :



- extraits du 47 ième message donné le 11 octobre 1953, pages 135 et 136 :



Destinée au monde


« Puis la Dame regarde au loin et dit : « La Dame qui doit apporter la paix, est venue et a donné sa prière dans le pays où satan a régné (1). La Dame qui vient apporter la paix, a donné ses paroles grâce à l’instrument originaire d’un pays où l’on a toujours désiré la paix (2). La Dame de tous les Peuples n’est pas destinée à un seul pays, à un seul endroit, elle est destinée au monde, aux peuples. Toutefois, ce tableau viendra à Amsterdam et cela, dès la fin 53. On le portera provisoirement dans une chapelle ou une église. Plus tard, on le transfèrera dans l’église de la Dame de tous les Peuples. J’ai déjà donné mes instructions là-dessus ; on doit les suivre rigoureusement. La Dame de tous les Peuples donnera encore quelques messages. Son temps touche à sa fin ».



La Dame apportera la paix


« Puis, la Dame regarde au loin et dit d’une voix très lente et nette : « L’année 53, c’est l’année où il faut apporter la Dame de tous les Peuples dans le monde ».
Elle marque une nouvelle et longue pause avant de reprendre : « Il est donné à la Dame de tous les Peuples d’apporter la paix au monde. Mais il faut qu’on le lui demande en l’invoquant sous ce titre. La Dame de tous les Peuples assistera l’Église de Rome. L’Église de Rome, la Communauté présentera ses demandes à Marie, la Mère du Seigneur Jésus-Christ, en l’invoquant sous ce nouveau titre “la Dame de tous les Peuples”. Ils doivent prier ma prière contre la corruption, les calamités et la guerre et la porter parmi tous les peuples. J’aiderai l’Église de Rome, la Communauté. Les peuples me présenteront leurs demandes sous ce titre ».




Notes de l’éditeur :



(1) : « Quand la prière lui fut dictée, la voyante se trouvait en Allemagne ».

(2) : « La Hollande ».



- extraits du 51 ième message donné le 31 mai 1955 (Marie Reine), page 147 :



Elle vaincra satan


« La Dame marque une nouvelle pause et dit : « Non, satan n’a pas encore été expulsé. Il est donné à la Dame de tous les Peuples de venir à présent pour expulser satan. Elle vient annoncer le Saint Esprit. C’est seulement maintenant que le Saint Esprit va venir sur cette terre. Vous devez cependant prier la prière que j’ai donnée. Vous devez penser tous les jours et à tout moment à la prière que la Dame de tous les Peuples a donnée à ce monde, en ce temps. Dieu seul sait à quel point satan règne. Il vous envoie maintenant, à tous les peuples, sa Mère, la Dame de tous les Peuples. Elle vaincra satan, comme cela a été prédit. Elle posera les pieds sur la tête de satan ».



Notes de l’éditeur : « Dans son encyclique Ad Cæli Reginam du 11 octobre 1954, le pape Pie XII a donné officiellement à Marie le titre de « Reine du Ciel et de la Terre ». La solennité de cette fête a été fixée au 31 mai, jour où on célébrait déjà, dans divers diocèses, la fête de Marie Médiatrice de toutes les Grâces. La fête de Marie Reine a été de ce fait déplacée au 22 août par un décret du 21 mars 1969. On a déplacé en même temps la fête de la Visitation du 2 juillet au 31 mai ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’enchaînement de Satan

Message  Invité le Ven 6 Aoû 2010 - 3:33



9. Notre-Dame du Très Saint Rosaire à Kérizinen



A la page 54 de l’ouvrage « Kérizinen, messages du Christ et de la Sainte Vierge, 1938-1965 », nous pouvons lire l’extrait suivant, du message de la 32 ième apparition donné le 1er octobre 1955 (première apparition des Cœurs Unis et premier samedi du mois) :



« Si la prière n'était sur vos lèvres et dans vos cœurs, Je ne sais ce que Dieu ferait de vous, ce que deviendrait le pauvre Monde désemparé, désaxé. Et Satan qui n'arrête point ses efforts de déchristianisation ! Aussi Dieu pourrait encore longtemps vous laisser livrés à vos ennemis, s'il n'y avait la prière et le sacrifice du juste qui attire Sa Clémence divine et arrête sa Vengeance.



Oh oui, le Monde est en grand danger, tant il est inondé par le péché! Mais, au cours des siècles derniers, à diverses reprises, le Monde a été sauvé par le Rosaire (1). Et aujourd'hui, ce ne sera ni les canons, ni les bombes, ni la force des hommes qui mettront fin aux guerres et aux tribulations. Mais, chers enfants de la terre, d'un bout à l'autre du Monde unissez-vous donc de nouveau par cette arme puissante et efficace qu'est le Rosaire, par cette chaîne bénie qui relie la Terre avec le Ciel et Je me ferai la Mère de Miséricorde, la Colombe de réconciliation auprès de la Divine Justice, obtenant qu'une intervention radicale du Ciel mette fin aux maux dont souffre l'humanité.



Le Rosaire! Laissez-moi, en ce jour, vous dire combien cette prière m'est agréable. A chaque fois que vous la réciterez, vous déposerez sur mon front un diadème royal, renouvelant en cela ce geste filial du Saint Père proclamant ma Royauté, (2) geste qui fut si doux à mon Cœur, si tendre à mon Fils et fit découler de la Puissance, Sagesse et Amour de la Très Sainte Trinité, un triple ruisseau de grâces inondant la terre entière […] ».



Notes :



(1) : « Par exemple, la victoire contre l'hérésie Albigeoise en 1221, la bataille de Lepante le 7 octobre 1571, ou encore le siège de la Rochelle le 7 octobre 1628. Ces deux derniers évènements étant à l’origine de la fête de Notre-Dame du Saint Rosaire le 7 octobre, d’où, par extention, le mois d’octobre est traditionnellement appelé "mois du Rosaire" ».

(2) : « La Dame de tous les peuples fait ici allusion à l'institution de la fête de Marie-Reine, proclamée par le Pape Pie XII dans la lettre encyclique « Ad Caeli Reginam » du 11 octobre 1954) ».



10. Notre-Dame des Roses à San Damiano



De l’ouvrage « Le message de Notre-Dame des Roses » :



- extrait du message donné le 29 août 1966, page 106 et 107 :



« Courage, mes enfants, car je viendrai bientôt écraser la tête de Satan ! Soyez forts ! Je viendrai avec ma puissance et alors vous me verrez. Mais n’attendez pas pour vous préparer à faire une bonne confession ; mettez-vous en grâce avec Dieu, parce que d’un moment à l’autre vous pouvez devoir partir pour l’éternité ».



- extrait du message donné le 25 mars 1969, page 107 :



« Lancez-vous dans le monde, sans peur ! Eloignez tous les démons ! Priez, car avec ma puissance je viendrai les écraser bientôt : ils s’éloigneront et ne reviendront jamais plus ! ».



- extrait du message donné le 16 mai 1970, page 107 :



« Je viendrai bientôt écraser Satan et vous délivrerai de toute tromperie. Je mettrai la lumière, la paix dans votre cœur. J’y mettrai l’amour, mais je veux une prière incessante, en union avec moi ! Revenez souvent à mes pieds et vous aurez tant de joie et un jour vous comprendrez ce que je vous ai dit ».



11. Notre-Dame du Rosaire à San Nicolas



De l’ouvrage « Lire la Bible avec Marie » :



- intégralité du message donné le 17 février 1989, page 383 :



« Ma fille, voici venu Mon temps. C’est pourquoi Je désire ardemment l’arrivée de chaque enfant dans Mes bras Maternels. Et Je dis à Mes enfants : ne vous posez pas de questions, laissez à la Mère le soin de tout disposer. L’ennemi a déjà attaqué, sa fin est proche et il profite de sa dernière chance en se servant de la faiblesse humaine : l’orgueil. Cependant Je vais le battre et J’ai déjà commencé à le battre. Voici que le monde doit savoir que la Mère du Christ triomphera de Satan parce qu’auprès d’Elle se trouveront tous les humbles de Son Fils. Gloire au Dieu éternel. Qu’on prenne connaissance de Mon message ».



12. La Sainte Vierge Marie à Naju



De l’ouvrage « Messages de la Vierge de Naju » :



- extrait du message donné le 26 novembre 1989, page 167 :



« De nombreuses âmes qui ont provoqué le déséquilibre du monde par leur orgueil démesuré, se convertiront grâce aux prières et aux sacrifices des petites âmes et la paix mondiale se réalisera. De plus, la barrière de l’Allemagne de l’Est tombera, des païens se convertiront, les fils de fer qui lient la Corée du Nord et la Corée du Sud se briseront. Satan sera abattu et le monde deviendra un paradis terrestre ».



13. Notre Seigneur Jésus à Mgr Ottavio Michelini



De l’ouvrage « Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles » :



- extrait du message donné le 7 octobre 1975, § 13 « Satan, le Malin », page 36 :



« Le règne du mensonge semble prévaloir sur le règne de la vérité et de la justice ; mais ce sera pour peu de temps encore. La divine Justice pourvoira à nettoyer la terre et l’humanité contaminées et infestées par le Malin. Ma Mère pensera à lui écraser de nouveau la tête ; mais ne croyez pas que Satan, avec ses légions, avec ses nombreux alliés dans le monde, renoncera à son règne sans réactions ni sans terribles convulsions ».



- extrait du message donné le 2 novembre 1975, § 15 « Méchanceté désespérée », pages 38 et 39 :



« La guerre est généralement formée d’une suite de batailles. Cette bataille-ci, d’une guerre qui continuera jusqu’à la fin des temps, est la plus grande et la plus effrayante. Son épilogue n’est pas éloigné ; il se produira par l’intervention directe de ma et votre Mère. Marie écrasera de nouveau la tête du Serpent. Elle, l’humble Servante du Seigneur, a vaincu par son humilité la superbe et l’orgueil et les vaincra définitivement à la fin des temps ».



- extrait du message donné le 20 février 1977, § 30 « Lumière dans les ténèbres », page 68 :



« La Vierge Très Sainte, Mère de l’Eglise, Reine des Apôtres et Reine de la Victoire, sera celle qui vaincra encore, réparant ainsi l’inertie de mes ministres et Pasteurs, écrasant pour la seconde fois la tête du venimeux Serpent ».



- extrait du message donné le 26 octobre 1975, § 92 « Contradictions dans la Pastorale », page 190 :



« Mon fils, on ne veut pas comprendre que la présence de l’homme sur la terre est ordonnée à la vie éternelle, que la terre est un exil et le champ d’action voulue non par Dieu mais par la haine, l’envie et la jalousie de Satan et de ses légions diaboliques. On pourrait considérer maintenant qu’il a réussi son plan : convaincre les hommes de son inexistence et mettre en léthargie évêques et prêtres, au point qu’ils ne remarquent pas les contradictions dans lesquelles ils sont plongés. Mais le dernier mot sera à ma et votre Mère qui écrasera de nouveau la tête du maudit Serpent ».



- extrait du message donné le 3 décembre 1977, § 124 « Mon Eglise et la faillite pleine et totale du matérialisme », page 253 :



« La Vierge Très Sainte, ma Mère et la vôtre, qui connaît bien le véritable fond du communisme athée, a relevé le défi. La bataille est en cours, mais la victoire est promise : c’est et ce sera celle de ma Mère qui, à l’heure voulue, écrasera de son talon la tête du venimeux Serpent ».



- extrait du message donné le 28 octobre 1976, § 137 « C’est l’aurore », page 278 :



« Le cataclysme qui s’abattra sur l’humanité sera tel qu’il changera la topographie de la terre ; l’humanité sera restructurée et la trouble tyrannie de Satan cessera. Je le renfermerai dans son maudit enfer, vaincu par ma Très Sainte Mère et ses troupes ».



14. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi



Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :



- extrait du message n ° 76 « Voici la servante du Seigneur » donné le 29 juillet 1975, page 75 :



« f) Satan ne redoute que l’armée des Prêtres consacrés à mon Cœur Immaculé et complètement abandonnés à Moi.

g) Il sait qu’avec eux J’ai Moi-même relevé le gant du défi qu’il a osé de nouveau lancer à mon Fils et il sent à présent que sa défaite est proche.

h) A son geste renouvelé d’orgueil et de rébellion, qui a séduit l’humanité entière, Je répondrai de nouveau par l’intermédiaire de mes tout petits enfants : ‘Voici la servante du Seigneur : qu’il me soit fait selon ta parole’.

i) C’est alors que se produira la défaite définitive de Satan et ses nombreux suppôts par le triomphe, en mon Cœur Immaculé, de mes petits enfants ».



- extrait du message n ° 78 « Satan se déchaine » donné le 13 août 1975, page 78 :



« g) Satan […] mord rageusement mon talon ; il se déchaîne avec colère contre mes petits enfants ; il sait que bientôt ce seront des Prêtres fidèles et que c’est avec eux que Je lui écraserai la tête pour toujours ».



- extrait du message n ° 83 « Soyez dans la joie » donné le 18 octobre 1975, page 82 :



« c) Un jour, mon Adversaire croira pourvoir chanter sa victoire totale : sur le monde, sur l’Eglise, sur les âmes.

d) C’est alors seulement que J’interviendrai - terrible et victorieuse - afin que sa défaite soit d’autant plus grande que plus asurée aura été sa certitude d’avaoir vaincu pour toujours ».



- extrait du message n ° 106 « Uniquement pour le Pape » donné le 7 août 1976, page 117 :



« t) […] Ne Craignez pas de vous confier totalement à Moi : […] Je ne sais rien faire d’autre que vous aider à naître et à grandir comme d’autres petits Jésus pour le Salut de tous mes enfants.

u) Quand cette cohorte de Prêtres sera prête, alors ce sera le moment où J’écraserai la tête de mon Adversaire et le monde renouvelé goûtera la joie du triomphe de mon Coeur ».



- extrait du message n ° 335 « Avec vous dans la bataille » donné le 29 septembre 1986, page 460 :



« e) […] Satan a réussi à établir son règne dans le monde et se sent à pésent vainqueur assuré. Mais le moment est proche de sa grande défaite, de sa défaite définitive. C’est pourquoi la bataille se faît plus âpre et plus terrible ; et vous aussi avec les Anges du Seigneur, vous êtes appelés au combat ».



- extrait du message n ° 373 « Le Seigneur m’envoie vers vous » donné le 11 février 1988, page 524 :



« d) […] Désormais ma présence se fait encore d’autant plus forte qu’approche ma victoire par la défaite définitive de Satan. C’est pourquoi Je vous invite à regarder vers Moi avec confiance et une grande espérance.

e) Le Seigneur m’envoie vers vous pour vous apporter son salut ».



- extrait du messsage n° 431 « La tâche que Je t’ai confiée » donné le 8 septembre 1990 (nativité de la Bienheureuse Vierge Marie), page 625 :



« f) […] Je suis terrible comme une armée rangée en bataille parce que la tâche qui m’a été confiée par le Seigneur est de vaincre Satan, d’écraser la tête de l’antique Serpent, d’enchaîner l’énorme Dragon et de le précipiter dans son Abîme de feu, de combattre et d’abattre celui qui s’oppose au Christ, c'est-à-dire l’Antéchrist, pour préparer la Seconde Venue de Jésus, qui instaurera Son Règne Glorieux parmi vous.

g) C’est la mon dessein.

Plus ma présence se fait forte parmi vous, plus aussi s’éloignent de vous les ténèbres du mal, du péché, de la haine, de l’impureté, parce que Satan est de plus en plus enchaîné et détruit ».



- extrait du message n ° 458 « Le Grand Signe dans le Ciel » donné le 13 octobre 1991 (anniversaire de la dernière apparition de Fatima), page 670 :



« g) […] Je suis un grand signe de victoire.

h) Je suis la Femme victorieuse.

A la fin, le pouvoir de Satan sera détruit et Moi-même Je le lierai, avec ma chaîne et l’enfermerai dans son règne de mort et d’éternel tourment, d’où il ne pourra sortir.

i) Dans le monde, règnera seul Vainqueur du péché et de la mort, le Roi de tout l’univers créé, Jésus Christ ».



- extrait du message n° 464 « Votre libération est proche » donné le 1 er janvier 1992, page 683 :



« l) Levez les yeux en ces temps ténébreux que vous vivez, et ne craignez pas si maintenant Satan est le dominateur incontesté du monde et le patron de toute l’humanité. Vite son règne sera réduit en un amas de ruines et son pouvoir se verra détruit, parce que Moi-même Je le lierai avec une chaîne et l’enfermerai dans l’étang du feu éternel et de mort, d’où il ne pourra plus sortir.

m) Ce sera Jésus Christ, Roi d’éternelle gloire, qui règnera sur le monde entier rénové et ouvrira ainsi les temps nouveaux qui sont à vos portes ».



- extrait du message n° 478 « L’Annonce des trois Anges » donné le 2 octobre 1992, pages 707 et 708 :



« […] e) Votre libération coïncidera avec la déroute de Satan et de tous les esprits diaboliques. Tous les démons et les esprits des damnés, qui se sont répandus en ces années dans toutes les parties du monde, pour la ruine et la damnation des âmes, vont être repoussés en enfer d’où ils étaient sortis, et ne pourront plus nuire. Tout le pouvoir de Satan sera détruit […].

l) En ce temps terminal de la grande tribulation, annoncé comme celui de la fin de l’iniquité, de la défaite de Satan et du châtiment des impies, sera mise à dure épreuve la constance de ceux qui appartiennent au Seigneur, qui mettent en pratique les commandements de Dieu et demeurent fidèles à Jésus ».



- extrait du message n° 479 « L’Ange porteur de la clé et de la chaîne » donné le 7 octobre 1992, page 708 :



« d) Ma victoire s’accomplira quand Satan, avec sa puissante armée de tous les esprits infernaux, sera enfermé dans son royaume de ténèbres et de mort, d’où il ne pourra plus sortir pour nuire au monde.

e) C’est pourquoi va descendre du ciel un Ange à qui sera donnée la clé de l’Abîme et une chaîne avec laquelle il liera le grand Dragon, le serpent ancien, Satan, avec tous ses suppôts ».



- extrait du message n° 480 « Levez les yeux au Ciel » donné le 13 octobre 1992, page 712 :



« […] j) Du ciel viendra à vous la déroute définitive de Satan et de sa toute puisante armée du mal ».



- extrait du message n° 505 « Le Règne glorieux du Christ » donné le 21 novembre 1993 (Solennité de Jésus-Christ, Roi de l’univers), pages 762 et 763 :



« […] e) Le Règne Glorieux du Christ se reflètera aussi en une nouvelle forme de vie pour tous. Parce que vous serez portés à vivre uniquement pour la gloire du Seigneur. Et le Seigneur sera glorifié quandsa Divine Volonté sera parfaitement accomplie par chacun de vous. Le Règne Glorieux du Christ coïncidera donc avec le parfait accomplissement de la Volonté de Dieu de la part de toutes ses créatures, de manière qu’il advienne aussi sur cette terre ce qui a lieu dans le Ciel. Mais ceci n’est possible que si Satan, le séducteur, l’esprit du mensonge qui est toujours intervenu dans l’histoire des hommes pour les conduire à la rébellion envers le Seigneur et à la désobéissance à sa Loi, est d’abord vaincu.

f) Le Règne Glorieux du Christ s’établira après la complète défaite de Satan et de tous les esprits du mal, par la destruction de son pouvoir diabolique.

Il sera lié et chassé dans l’enfer, et la porte de l’abîme sera fermée, afin qu’il ne puisse plus en sortir pour nuire dans le monde […].



- extrait du message n° 528 « Les Anges de votre temps » donné le 29 septembre 1994 (Fête des Archanges Gabriel, Raphaël, Michel), pages 802 et 803 :



« […] g) A l’Archange Michel est confié le rôle de conduire les cohortes des anges et de mes enfants fidèles à la bataille, contre les armées aguerries de Satan et du mal, des forces sataniques et maçonniques, désormais organisés à un niveau mondial en une seule grande puissance, pour se mettre contre Dieu et contre son Christ.

h) Saint Michel interviendra surtout pour combattre l’antique ennemi Lucifer, qui, dans la dernière heure, apparaîtra avec toute la puissance ténébreuse de l’Antéchrist.

Son rôle est de le combattre et de la vaincre, de l’écraser dans son royaume de ténèbre et de feu, offrant à votre Maman du Ciel la chaîne avec laquelle elle le liera et la clé pour fermer la porte de l’abîme d’où il ne pourra plus sortir pour nuire au monde […] ».



- extrait du message n° 536 « Mère de la miséricorde » donné le 1 er janvier 1995, page 817 :



« g) […] Satan sera vaincu ; la puissance du mal sera détruite, Jésus instaurera son règne glorieux parmi vous, et seront ainsi formés les cieux nouveaux et la nouvelle terre ».



- extrait du message n° 544 « Le triomphe de la Miséricorde Divine » donné le 16 avril 1995, page 833 :



« […] Il est proche le moment où le Christ ressuscité se manifestera dans toute sa puissance, le mal sera détruit, Satan sera à jamais vaincu et alors apparaîtra, dans toute sa splendeur, le triomphe de la divine miséricorde sur le monde ».



- extrait du message n° 556 « Le Paradis s’unit à la Terre » donné le 1 er novembre 1995, page 853 :



« […] d) Le Paradis s’unit à la terre pour former une unique cohorte dont Je suis la Céleste Conductrice, pour remporter la partie la plus importante de la bataille contre Satan et toutes les forces du mal et pour obtenir ma plus grande victoire ».



- extrait du message n° 578 « Avec la force des petits » donné le 8 septembre 1996, page 898 :



« […] e) Avec la force des petits, Je vaincrai le grand pouvoir de Satan qui a posé sur le monde son règne et a séduit, avec la coupe du plaisir et de la luxure, toutes les nations de la terre […].

g) […] Ainsi s’accomplira la grande victoire prédite et chantée par la divine Ecriture : ‘par la bouche des enfants, des tout petits, tu affermis ta puissance contre tes adversaires, pour réduire au silence les ennemis et les rebelles (Ps 8,3)».



15. Notre-Seigneur Jésus à Vassula Ryden



De l’œuvre de « La vrai vie en Dieu » :



- extrait du message donné le 16 novembre 1988, cahier 29, page 245 du tome 2 :



« Je t'ai enseigné ce que signifie la Vraie Vie en Moi. Prie souvent, prie chaque jour le Saint Rosaire, car cette petite chaîne sera la Chaîne par laquelle Satan sera enchaîné et vaincu ! ».



Note explicative de Vassula Ryden : « Lorsque l'Ecriture dit que Satan sera enchaîné (Ap 20,2), je pense que cela sera lorsque le monde entier, toute l'humanité, récitera le Saint Rosaire. Lorsque ce jour arrivera, Satan sera vaincu et écrasé par la "Chaîne" du Rosaire ».



- extrait du message donné le 19 décembre 1990, cahier 48, page 75 du tome 4 :


« Ma Volonté sera faite sur la terre comme elle l'est au Ciel parce que vous serez un, M'adorant autour d'un seul Tabernacle avec l'amour dans votre coeur et un Feu brûlant en vous. J'accomplirai Ma prière sacerdotale. Sur la terre comme au Ciel, vos âmes seront enracinées en Moi, dans l'Amour, dans l'Unité, et comblées de l'absolue plénitude de Mon Esprit. Oui, Mes bien-aimés, non seulement Je vous donnerai votre pain quotidien, mais aussi un Trésor caché venant de Mon Coeur : la Manne Céleste, qui transfigure, élève votre esprit en une copie de Mon Esprit. Vous serez transfigurés par l'effusion de Mon Esprit, pour que vous sachiez pardonner pleinement à ceux qui vous ont offensés, Je mettrai en vous un Esprit de Compréhension et de Miséricorde pour vous faire comprendre ce que signifie la " crainte du Seigneur ". Oui, bien-aimés, et une fois que vous saurez et que vous comprendrez, Je vous donnerai la Sagesse pour qu'Elle soit votre Compagnon de route et votre guide, pour vous conduire dans la sainteté, cette sainteté qui paralysera Satan pour mille ans (Ap 20,2), l'empêchant de venir entre nous, et entre vous et Mon Amour. Aussi, quand vous verrez le ciel se dissoudre en flammes et les éléments fondre dans la chaleur, sachez que ceci est le signe du commencement de Ma Promesse, et des Cieux Nouveaux et de la Terre Nouvelle : le Renouvellement de Mon Eglise, la Renaissance de Mon Eglise, la Renaissance de vos cœurs ».



- extrait du message donné le 19 septembre 1991, cahier 54, page 34 du supplément 1 :



« Mes petits enfants, Je ne serai pas long ; Je suis déjà sur le Chemin de Mon Retour. Je vous le dis avant que cela arrive, afin que lorsque cela arrivera, vous croyiez que cette Voix que vous avez entendue durant toutes ces années venait de Moi. Je vous dis cela afin que vous vous réjouissiez, parce que Moi aussi, Je Me réjouis de ce Jour où la tête de Satan sera écrasée par le talon de Ma Mère ».



- extrait du message donné le 9 septembre 1992, cahier 62, pages 1 et 2 du supplément 4 :



« Bientôt, ta Sainte Mère jettera à terre le trône de Satan et Elle écrasera la tête du Serpent. Veuvages et pertes d'enfants prendront fin d'un seul coup. Le dragon sera livré à son destin et le monde aura une période de paix. La Mère de toute l'humanité prévaudra à la fin et Moi le Seigneur votre Dieu, Je triompherai en chaque nation, en chaque coeur et en chaque race (1) ».



Note :



(1) : « Cela signifie qu'en Jésus, tous les peuples du monde reconnaîtront le Christ, l'Agneau. Allusion à Ap 6,16 ; Ap 7,9 ».



- extrait du message donné le 3 avril 1996, cahier 83, pages 164 à 166 du supplément 9 :



« Il a été dit qu'à la fin des temps, Nos Deux Coeurs susciteraient des apôtres et qu'ils seraient appelés apôtres de la fin des temps ; que ceux-ci seraient instruits par la Reine du Ciel et par Moi-Même pour aller de l'avant dans chaque nation, pour proclamer sans peur la Parole de Dieu. Même lorsqu'ils seraient trempés de sang par les attaques vicieuses de l'Ennemi, ils ne seraient pas brisés ; que leur langue transpercerait les ennemis de Mon Eglise comme une épée à double tranchant, en exposant leurs hérésies. Ils ne chancelleraient jamais, pas plus qu'ils ne connaîtraient la peur, parce que Je les pourvoirais d'un esprit de courage. Le fouet destructeur ne les atteindrait pas. Ils ne laisseraient pas une seule pierre non retournée, ils poursuivraient les pécheurs, les orateurs hautains, les grands et les fiers, les hypocrites, les traîtres de Mon Eglise ; ils les poursuivraient avec Ma Croix dans une main et le rosaire dans l'autre. Et Nous Nous tiendrions à leur côté ; ils fracasseraient les hérésies et érigeraient la fidélité et la vérité à leur place ; ils seraient l'antidote du poison parce qu'ils pousseraient, comme des bourgeons, du Coeur Royal de Marie (1). Ces apôtres de la fin des temps invoqueraient Dieu leur Père, et Dieu leur Père ferait appel à leur esprit ; ils invoqueraient Marie, leur Mère Bénie, et leur Mère Bénie ferait appel à eux pour qu'ils deviennent témoins du Très-Haut, et le Saint Esprit leur donnerait un esprit de zèle pour être prêts pour Dieu, pour être prêts pour cette Bataille. Ce jour-là, l'arrogante couronne des puissances du mal sera foulée aux pieds par la Femme ornée du soleil, et par tous Ses enfants. La seconde Eve, à qui J'ai donné assez de puissance pour vaincre Satan et son empire, écrasera sa tête de Son talon. Cette inimitié n'est pas seulement donnée entre la Reine du ciel et Satan, mais elle est donnée aussi entre Ses enfants, dont l'empire est dans Son Coeur, et les enfants du Démon qui ont construit leurs royaumes en lui et à travers lui et qui sont en vos jours vos plus grands persécuteurs. Nombre d'entre eux sont adorateurs de la Bête, les érudits et les philosophes de votre temps... Moi, dans Ma sainteté Trinitaire, J'avais choisi cette humble Jeune Fille pour qu'Elle devienne, dans Ses vertus et grâces parfaites, la Femme qui défierait, par Ses vertus et Ses grâces, le royaume tout entier de Lucifer, qui entre constamment dans de violentes rages et qui tremble de peur au son de Son Nom. Je vous le dis, non moindre que la hauteur du ciel au-dessus de la terre est l'immensité, la puissance et la splendeur de Son Nom. Que tout ce qui vit sur terre révère le Coeur de la Reine. Elle n'a jamais cessé de protéger Ses enfants des embûches du Mauvais qui, en votre temps, s'est présenté ouvertement pour livrer bataille contre Mon Sacré Coeur et toute l'armée de Mes saints. Mais bientôt, l'empire du Malin sera disloqué et sa souveraineté sera déracinée par les Mains puissantes de Marie (2). En toute vérité, Je vous le dis : il n'y a personne sur la terre ou dans le ciel ou dans les puissances angéliques à qui il ait été donné une autorité et un pouvoir aussi immense sur tout comme votre Mère Bénie, après Mon Pouvoir et Mon Autorité ; car Je suis l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, Celui qui est, qui était, et qui doit venir. Je Me suffis à Moi-Même comme vous le savez, mais c'est par le Coeur Virginal de Marie que Mon plan Rédempteur a commencé et ce sera à nouveau par ce Saint Coeur que J'accomplirai Mon plan de Salut. Aussi, honore Son Coeur, toi qui te mets en rage au son de Son Nom et comprends qu'Elle est la Joie de Mon Sacré Coeur, la Joie de Ma cour céleste. Ses pensées, depuis le jour de Sa Conception furent toujours en union avec Mes pensées ; Son Coeur, en totale soumission à la Volonté de Mon Père, était une prière incessante, un incessant hymne d'amour, une adoration envers Moi, votre Dieu trine mais Un dans l'unité de l'essence ».



Notes :



(1) : « Jésus entend par là que c'est Marie qui les formera ».

(2) : « Cf. message de Fatima : "Por fim, o Meu Imaculado Coração triunfará" - "A la fin, Mon Coeur Immaculé triomphera" (13 juillet 1917) ».



16. Notre-Seigneur Jésus à Françoise



De l’œuvre « Message de conversion des cœurs » :



- extrait du message donné le 13 juin 1996, pages 216 et 217 du tome 1:



« […] Mes petits enfants de la nouvelle Eglise, c’est vous que Je prépare ainsi en ce moment pour affronter au moment venu les troupes de l’ennemi : Je vous donnerai la victoire, soyez-en sûrs. L’Eglise est en train d’arriver à un jour sans précédent : la victoire définitive sur le mal. Croyez que tant de siècles de tribulations et d’épreuves ont préparé la victoire du Christ que Je suis en Son Corps (l’Eglise). Maintenant, cela est sur le point d’arriver : mes petits anges sont prêts, tous faits de tendresse et de douceur, mais avec l’armure terrible de la Vérité qui ne craint rien. Alors oeuvrez et sachez-vous vainqueurs d’avance. Moi, le Dieu de tout ce qui est, vous bénis ».



- extrait du message donné le 6 juillet 2000, pages 93 et 94 du tome 6 :



« […] Le mal est vaincu déjà, parce que Je suis en train de le renverser même si vous ne voyez pas tout de suite sa chute. Vous allez la voir soudainement […] ».



- extrait du message « Le temps du Retour » donné le 11 octobre 2006, page 7 du tome 9 :



« Vois-tu, fleur, le combat contre le mal touche à sa fin : Je viens avec Mes Anges renverser tout mal. Ce sera un temps de paix. Chacun devra bien sûr choisir toute sa vie le chemin de l’Amour ou celui de la perdition, mais cette guerre horrible que vous traversez en ce moment sera terminée ».



- extrait du message « Renouvellement » donné le 5 janvier 2009, page 81 du tome 9 :



« Fleur, le temps du mal touche à sa fin… Dans la simplicité amoureuse des cœurs purs, avec eux, Je rebâtis, Je renouvelle, Je renverse le mal, car le Père a dit : cela suffit ».



- extrait du message « Aider Jésus » donné le 1 mars 2009, page 93 du tome 9 :



« Mon Cœur est las de tant de vacarme du mal sur la terre. Mais Je Suis heureux de voir les petits que J’appelle et qui reviennent vers Moi ; car bientôt, l’heure sera là du renversement du mal, et vous serez prêts pour donner relever, aider ».



Du tome 4 de l’œuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



- extrait du message donné le 12 décembre 1999, page 56 :



« Ma venue dans la Gloire va réparer toute ‘chose’, enlever tout pouvoir du mal, pour un temps, et l’ordre va être redonné à la Terre. Cette fin d’une ère est terrible, parce que satan sait qu’il va être enchaîné. Alors tu peux voir les horreurs, qu’il commet, grâce à la liberté des hommes, et cela est terrifiant. Mais Dieu va dire : ‘cela suffit’, au plus fort de la tourmente ».



Du tome 2 de l’oeuvre « Jésus revient dans Sa Gloire » :



« […] Je serai encore outragé, partout en ce monde, durant le temps où le mal se déchaîne. Mais il sera écrasé, et Je reviendrai ».



17. La Très Sainte Vierge Marie à Angela



Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :



- extrait du message donné le 8 mars 1998, pages 238 et 239 :



« Venez à moi, ô homme fatigués et las de lutter contre le pouvoir des ténèbres ; je vous ferai reposer pour toujours. Le serpent ne pourra plus vous tenter (et Elle me montre la tête écrasée sous son pied). Sa queue ne sèmera plus la zizanie. Abritez-vous sous mon manteau. L’échafaudage sur lequel s’apuie le monde (de Satan) va s’écrouler bientôt. Allez-vous en vite, réfugiez-vous sous mon manteau vous tous, les consacrés à mon Cœur Immaculé ! Ses jours sont comptés. L’Ennemi n’a déjà plus de pouvoir sur vous ! Mais toi, vite ! Ecris tout cela. Maintenant ! Tout de suite ! ».



- extrait du message donné le 16 mars 1999, pages 401 et 402 :



« Comme un chirurgien, toujours, pour pouvoir extirper tout le mal d’une tumeur maligne Je dois nécessairement blesser aussi les organes sains, ainsi Moi aussi, souvent, pour guérir du mal du monde, Je demande à ce qui n’est pas mal de se donner pour guérir toute Ma création. Cependant, Moi, Je n’enverrai pas Mon Fils pour détruire Ma création et Mes créatures, mais pour détruire pour toujours ce qui est mal et purifier ce qui déjà est bien ! ».



avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum