Saint Gaetan de Thienne
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Saint Gaetan de Thienne

Aller en bas

Saint Gaetan de Thienne Empty Saint Gaetan de Thienne

Message  Invité Sam 7 Aoû 2010 - 15:44

Bouquet spirituel: «Je vous ai appelés amis, parce que tout ce que J'ai appris de Mon
Père, Je vous l'ai fait connaître.» Jn 15, 15

Saint Gaetan de Thienne 0807


SAINT GAÉTAN de THIENNE
Fondateur des Théatins
(1480-1547)


Saint Gaétan, né à Vicence, de race illustre, fut
consacré à Marie dès le sein de sa mère, puis ensuite à sa naissance.
On lui donna le nom de Gaétan, pour conserver un célèbre nom familial;
mais on y ajouta le nom de Marie, pour marquer sa consécration à la
Reine du Ciel.

Gaétan de Sainte-Marie montra de bonne heure un grand
amour pour les pauvres; ce fut là, du reste, un des beaux caractères de
toute sa vie. Son cœur d'enfant, tendre et délicat, le faisait pleurer
souvent à la vue des misères qui s'offraient à lui; les pauvres, qui le
connaissaient tous, l'appelait leur petit ami, en attendant qu'il fût
leur père. L'enfant leur rendait mille petits services, et lorsqu'il
recevait quelque argent de ses parents à titre de récompense, il n'avait
rien de plus pressé que de le distribuer à ses chers mendiants. La
petite somme était toujours vite épuisée; alors Gaétan mettait en
mouvement tous les ressorts de sa jeune politique, et il finissait
toujours par reconstituer son petit trésor. À bout d'expédients, il
demandait l'aumône à ses parents pour l'amour de Dieu.


Devenu prêtre, il bâtit une église dans ses domaines
pour y exercer le saint ministère. Comme il était très simple et même
négligé dans ses vêtements, son père se fâchait souvent et l'accusait de
déshonorer son nom en se mêlant aux mendiants. Le plus souvent Gaétan
répondait à ce reproche par son silence. Il s'occupa avec zèle des
ouvriers, ce qui lui attira la persécution de ses proches, puis
l'admiration de tous, quand on vit son ministère opérer de grands fruits
de sanctification. Partout où il allait, sa première visite était pour
les pauvres et les malades.

Un jour de Noël, Notre-Seigneur lui apparut sous la
forme d'un petit enfant; il Le prit dans ses bras et Le caressa
longtemps, pendant que son coeur se fondait d'amour.

A Rome, Gaétan, plein du désir de donner au clergé des
modèles à imiter, fonda, de concert avec quelques saints prêtres, la
congrégation des Théatins. La confiance absolue en Dieu valait plus
pour lui que tous les conseils de la prudence humaine, et nulle part la
Providence ne le laissa manquer du nécessaire.

Le Saint était déjà âgé quand il tomba malade, à
Naples; il refusa un matelas et voulut mourir sur la cendre et le
cilice; il refusa aussi un médecin extraordinaire, disant: "Je suis un
pauvre religieux, qui ne vaut pas la peine d'être assisté." Marie vint
Elle-même chercher son âme. Il laissa la réputation d'un séraphin à
l'autel et d'un apôtre en chaire.




Cordialement dans le Christ
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum