L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 15:09

L'ORATOIRE SAINT-JOSEPH DU MONT ROYAL !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Construit sur le flanc nord-ouest du Mont Royal, l'Oratoire Saint-Joseph domine la ville de son imposante silhouette. Dès le premier coup d'oeil, on est frappé par la majesté des lieux, la basilique est coiffée d'un dôme gigantesque, le plus grand au monde après celui de Saint-Pierre de Rome. Il est difficile de croire que ce vaste sanctuaire soit l'oeuvre d'un seul homme, petit de taille et faible de santé. C'est entièrement à frère André que l'on doit ce monument à la gloire du saint patron des charpentiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Frère André
Lorsqu'Alfred Bessette entra chez les frères de Sainte-Croix en 1870, prenant le nom d'André, il lui fut confié l'emploi de portier au collège Notre-Dame. Profondément croyant, il passait de longues heures à prier devant la statue de saint Joseph dans la chapelle du collège. Il s'occupait aussi volontiers des personnes malades autour de lui, frictionnant leurs membres douloureux avec un peu d'huile prise dans la lampe qui brûlait au pied de la statue. La réputation de guérisseur s'étendit vite et on parla bientôt de mirables que l'humble portier attribuait toujours à saint Joseph.

Sollicité par des centaines de malades, le frère André reçut la permission d'installer une statue de saint Joseph sur la montagne, en face du collège, puis, en 1904, d'y construire une chapelle. En 1908, celle-ci était agrandie et l'année suivante, on lui adjoignait une salle d'attente pour les malades. Le frère André s'établit alors en permanence sur le site.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La chapelle primitive
Lorsque frère André mourut en 1937, à l'âge de 91 ans, plus d'un million de personnes défilèrent pendant sept jours et sept nuits devant sa dépouille qui repose aujourd'hui dans un simple tombeau, à l'intérieur du magnifique sanctuaire. Il a été béatifié par le pape Jean-Paul II, le 23 mai 1982.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Foule de fidèles défilant pour voir la dépouille du Frère André

La première pierre de l'oratoire fut posée en 1924 mais la basilique ne fut inaugurée qu'en 1955 après de nombreux changements de plans aux mains de différents architectes. La décoration intérieure fut terminée entre 1964 et 1967. Construit en granit de la région de Mégantic, l'oratoire est d'inspiration renaissance italienne à l'extérieur.

L'intérieur est immense, pouvant accueiller 3 500 personnes assises et 1 000 autres debout. C'est à l'architecte canadien Gérard Notebaert que l'on doit le style moderne et dépouillé. Les magnifiques vitraux furent réalisés entre 1958 et 1962 par Marius Plamondon. Le chemin de croix grandeur nature que l'on suit autour de la nef est l'oeuvre de Roger de Villiers tandis que le maître-autel et un ensemble de douze statues, en bois polychrome, représentant les douze apôtres qui se font face de chaque côté du transept de la basilique, sont l'oeuvre d'Henri Charlier. La mosaïque, de l'Atelier A. Labouret à Paris, représente les nombreuses mentions de saint Joseph dans l'histoire canadienne.

Au fond de l'abside, derrière une grille monumentale réalisée par Robert Prévost, se dresse la chapelle du Saint-Sacrement qui est la partie la plus richement ornée de la basilique. Les colonnes de marbre vert du Vermont montent vers le plafond en hémicycle, recouvert de céramique dorée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal

Les dimensions de cet édifice sont les suivantes:

Longueur totale: 105 m (341 pieds)
Largeur dans les transepts: 65 m (210 pieds)
Largeur de la nef: 37 m (120 pieds)
Hauteur du plancher au sommet du dôme intérieur: 60 m (195 pieds)
Hauteur du plancher au sommet du dôme extérieur: 97 m (319 pieds)
Ce lieu de pèlerinage, le plus important dédié à saint Joseph à travers le monde, attire environ 2 millions de visiteurs chaque année et provenant de toutes les parties du monde.



LES ORGUES :

L'orgue de la basilique

Construit et harmonisé par Rudolf von Beckerath, l'orgue est inauguré par le regretté André Marchall, l'organiste de Saint-Eustache à Paris, le 13 novembre 1960. Ce grand trente-deux pieds, de soixante-dix-huit jeux, s'impose rapidement comme un des sommets de la production organistique de notre époque par la majesté de son Plénum, la générosité de ses Fonds et la splendeur de son Grand-Jeu.

Tout comme l'édifice qui l'abrite, l'orgue est aussi impressionnant. Le buffet mesure 44' de largeur par 60' de hauteur. Il possède 5 claviers manuels dont la traction est entièrement mécanique, excepté pour les combinaisons et un total de 5,811 tuyaux. Il est aussi un des rares instruments à posséder, en façade, une Montre 32' de la pédale. À cet égard, il est l'un des plus grands instruments à traction mécanique au monde avec un poids de plus de 40 tonnes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Grand orgue Beckerath de la Basilique de l'Oratoire Saint-Joseph
Sa fabrication exigea deux ans de travail auxquels il faut ajouter sept mois d'installation sur place. Il fut bénit le 13 novembre 1960 par le délégué apostolique au Canada, Mgr Sebastiano Baggio qui le dédicaça à la mémoire des soldats canadiens morts au cours des deux guerres mondiale où il avaient combattu.

Chacune des six divisions est incluse dans le buffet et chacune ayant un caractère qui lui soit propre. Le premier clavier (Positif) est situé derrière l'organiste; le second (Grand-Orgue) est placé au centre du buffet avec ses tuyaux de 16' en façade et sis entre les tours de la pédale; le troisième (Bombarde) est placé juste au-dessous du Grand-Orgue avec ses trompettes horizontales de 16', 8' et 4'. Le quatrième clavier (Récit) est la division placée le plus haut dans le buffet alors que le cinquième (Écho) est placé directement au-dessus de la console. Chaque clavier compte 56 notes alors que le pédalier, de forme concave, possède 32 notes.

Deux moteurs électriques fournissent deux réservoirs séparés (8' x 10'), régularisés pour fournir une pression d'environ 2 1/2". La réverbération dans l'édifice est de sept secondes lorsque vide et de quatre secondes lorsque rempli,

Les Positif, Récit et Écho possèdent des trémulants indépendants et seuls les quatrième et cinquième claviers sont expressifs. Les premier, troisième et quatrième claviers peuvent accouplés au second alors que, dans le devis original, seul le clavier de Bombarde pouvait ètre accouplé à la Pédale. Deux modifications ont été apportées aux travaux d'origine: la tirasse du Grand-Orgue à la Pédale est conçue et installée en 1967 par Pierre-Yves Asselin et en 1983, Hellmuth Wolff remplace les cinq combinaisons ajustables d'origine par un combinateur électronique donnant quatre-vingt possibilités de registration; il ajoute aussi deux combinaisons pour la pédale et un Tutti. L'entretien de l'instrument est assuré par Hellmuth Wolff depuis 1975.

En construisant cet orgue, Beckerath s'est souvenu de sa longue expérience française (on pense à Reims) sans renoncer pour autant aux vertus propres de sa terre d'origine. La merveille est qu'il ait réussi là une étonnante symbiose qui se prête à toutes sortes de musiques, la seule limitation venant des proportions mêmes de l'édifice où l'orgue sonne.

Raymond Daveluy, qui est à l'origine de cette réalisation a aussi le mérite d'avoir, l'un des tous premiers au Canada, pris le "bon tournant", celui qui devait permettre à la facture québécoise de se ressourcer et d'entrer rapidement dans la voie de l'excellence et du succès.

Raymond Daveluy a été titulaire de l'instrument de 1960 à 2002 et il a été remplacé par Philippe Bélanger.

L'orgue de la crypte

L’orgue d’origine, portant le numéro d’opus 708, a été construit en 1917 par la maison Casavant et Frères, de Saint-Hyacinthe. À l’époque, cet instrument de deux claviers et pédalier comptait 18 jeux. Un agrandissement a été effectué dans les années 1950 par le facteur Odilon Jacques. Il a ajouté, entre autres, un clavier de positif expressif, des jeux à la division de pédale dont la tuyauterie était apparente de chaque côté du buffet ainsi que des jeux à la division de grand orgue. Une opération de relevage a été faite par la compagnie Caron Gagnon Baumgarten, en 1989.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Orgue Casavant de la Crypte de l'Oratoire Saint-Joseph

En 2008, le facteur Alain Baumgarten a réalisé le nettoyage, l’ajustement, la révision et l’agrandissement de l’instrument et de son buffet. Toute la tuyauterie réside maintenant à l’intérieur du buffet, offrant un fondu sonore plus homogène et un aspect visuel élégant et harmonieux. La tuyauterie de façade a été augmentée et peinte selon la tradition anglo-saxonne, l’essence même de l’architecture des instruments de l’époque lorsque les frères Casavant ont réalisé leurs orgues semblables à celui de la crypte.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 17:42, édité 3 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo de l'Oratoire Saint-Joseph accompagnée de chants corses !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 15:42

VIDÉO DE L'ORATOIRE SAINT-JOSEPH ACCOMPAGNÉE DE CHANTS CORSES !

Voyez cette vidéo d'un chant corse interprétant "l'Agnus Dei" sur des images de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon visionnement !

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Le Frère André : fondateur de l'Oratoire Saint-Joseph !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 15:51

LE FRÈRE ANDRÉ : FONDATEUR DE L'ORATOIRE SAINT-JOSEPH !

L'Oratoire Saint-Joseph : le miracle du frère André

Qui aurait cru que le frère André, un pauvre orphelin malade et sans instruction, serait à l'origine de la plus grande église en Amérique du Nord, l'oratoire Saint-Joseph? Lorsqu'en 1870 Alfred Bessette entre chez les frères de Sainte-Croix, rien ne laisse présager qu'il deviendra le religieux québécois le plus aimé de son temps. Selon le Vatican, sa puissante foi en saint Joseph lui confère des dons de guérisseur, qu'il mettra au service de milliers de gens, et la volonté d'ériger l'un des plus importants lieux de pèlerinage du monde catholique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Frère André lors de ses
Voeux perpétuels en 1874


Pour connaître les origines de l'Oratoire Saint-Joseph et l'intervention du Frère André, écoutez ce reportage paru à la télévision de Radio-Canada en 1982.

La vie et l'oeuvre du frère André,
Date de diffusion : 16 mai 1982

À la naissance d'Alfred Bessette, le 9 août 1845, rien ne laisse présager que cet enfant si frêle et souvent malade puisse devenir l'homme religieux le plus célèbre au Québec. L'envergure du personnage dépassera même les frontières de la province pour se répandre en Amérique, en Europe et ailleurs dans le monde. Faveurs, guérisons, édification du plus important lieu de culte au monde consacré à saint Joseph, la foi du frère André demeure à la portée de tous les croyants.

L'anthropologue Pierre Anctil, la journaliste Micheline Lachance et l'historien Benoît Lacroix retracent la vie et l'œuvre du frère André dans un fascinant reportage de l'émission Second Regard. Pour voir ce reportage, cliquez sur le lien ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Clothilde Foisy a 31 ans, et son mari Isaac 38, lorsqu'elle donne naissance à son huitième enfant dans leur maison du rang Grand-Bois, à Mont-Saint-Grégoire. Autour du berceau, toute la famille remarque les yeux gris perle d'Alfred qui resteront des yeux d'enfant jusqu'à son grand âge. Léocadie, la grande sœur, a 10 ans et la plus jeune, Marie-Rosalie, n'en a pas encore 2. Isaac (appelé IsaÏe), Léon, Joseph et Claude sont les quatre frères, dont l'âge s'échelonne entre 4 et 8 ans. Clothilde-Josephte meurt neuf ans plus tôt, à l'âge de 3 ans. Quant à Abraham, qui est devenu instituteur, il habite un village voisin.

Comme bien des familles canadiennes-françaises de l'époque, les Bessette vivent pauvrement. Isaac, le père, apporte le pain sur table grâce à son métier de menuisier. Alfred a 4 ans lorsque la famille déménage à Farnham, à une quinzaine de kilomètres de Mont-Saint-Grégoire. La religion demeure au centre de la vie des Bessette. Le pieux Alfred démontre d'ailleurs une forte spiritualité : pendant que les jeunes de son âge s'amusent, Alfred prie constamment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alfred Bessette au moment de sa
Première Communion

Un jour d'hiver de 1855, le 20 février, Isaac part chercher son bois. L'arbre qu'il abat lui tombe dessus et il meurt subitement.

Après la mort de son mari, Clothilde déménage à Saint-Césaire. Elle se retrouve seule avec neuf enfants. Alfred est alors âgé de neuf ans et demi. Parce qu'il est plus chétif que les autres, sa mère lui porte une attention particulière. Elle parfait son éducation religieuse et lui transmet sa grande dévotion pour saint Joseph.

Clothilde meurt deux ans et demi après Isaac, le 22 novembre 1857, à l'âge de 43 ans. Alfred devient alors orphelin. Il part vivre chez sa tante Rosalie, la sœur de Clothilde, et se voit séparé de ses frères et soeurs.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 17:54, édité 3 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo de "La veille des funérailles du Frère André" !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 16:23

VIDÉO DE LA VEILLE DES FUNÉRAILLES DU FRÈRE ANDRÉ !

Voyez ce reportage produit par la télévision de Radio-Canada sur "la Veille des funérailles du Frère André" en cliquant sur le lien ci-dessous :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La veille des funérailles du frère André


À la fin de l'année 1936, le frère André est à New York pour solliciter un don du milliardaire Rockefeller pour la construction de la basilique. Il sent déjà que la fin approche. Pris d'un malaise, il souhaite revenir à Montréal. Le 28 décembre, il est conduit à l'hôpital Notre-Dame-de-l'Espérance, à Saint-Laurent. Dans la soirée du 5 janvier, la souffrance le gagne. Mercredi le 6 janvier 1937 à minuit cinquante-cinq, le frère André rend son dernier souffle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Frère André âgé de 75 ans sur cette photo

Voici donc un document historique : la première journée des avant-funérailles du frère André. Durant la semaine qui suit sa mort, environ un million de personnes viendront lui témoigner leur affection.

Pour satisfaire la piété du peuple, les autorités religieuses de l'archevêché et de l'oratoire choisissent de présenter une double cérémonie. L'étroitesse de la crypte les oblige à procéder ainsi. Un premier service funèbre a donc lieu le samedi 9 janvier à 9 heures. Une foule d'environ 400 personnes accompagnent le corbillard durant les cinq à six kilomètres qui mènent à l'oratoire. Le temps est horrible : une pluie glaciale, des vents furieux, une route de boue trempée dans la neige. Le cortège funèbre rejoint l'église bondée de gens. Des milliers de personnes sont refoulées jusque sur le parvis et dans la rue.

Le cercueil est transporté par une brigade de pompiers. Après une cérémonie chargée d'émotion, la dépouille est conduite au collège Notre-Dame afin que les élèves puissent saluer une dernière fois le frère André. Le corps sera remonté sur la montagne par la suite pour être exposé en chapelle ardente. Les jours suivants, des centaines de milliers d'admirateurs viennent à leur tour rendre un dernier hommage au frère André.

La file est si longue que les gens doivent attendre cinq à six heures pour franchir 500 mètres afin de s'approcher du cercueil. Jamais la mort d'un Québécois n'aura suscité autant d'attention.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 18:02, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Le Frère André : le Taumaturge du Mont Royal !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 16:40

LE FRÈRE ANDRÉ : LE THAUMATURGE DU MONT ROYAL !

Écoutez ce reportage de la télévision de Radio-Canada nous raconter les multiples guérisons faites par le Frère André en cliquant sur le lien suivant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le « thaumaturge du mont Royal »
Date de diffusion : 27 mai 1962

Depuis la création de la petite chapelle en 1904 jusqu'à son dernier souffle, le frère André consacre sa vie à aider les autres. Les fidèles viennent de partout au Canada, aux États-Unis et dans le monde pour obtenir une guérison ou une faveur de sa part.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Frère André devant la chapelle
primitive, là où il recevait les gens
pour les guérir


Mais quel est le secret du « thaumaturge du mont Royal » ? « Frottez-vous avec de l'huile de saint Joseph, portez une de ses médailles et priez pour lui », répète-t-il sans cesse aux malades venus le voir. Dans ce reportage, des amis et des malades soignés par le frère André tentent d'expliquer les miracles.

Chaque fois qu'un malade est soulagé, le frère André en attribue le mérite à saint Joseph. En fait, il se présente comme une sorte de porte-voix des malades et des souffrants, un intercesseur auprès de celui qu'il vénère depuis sa tendre enfance.

Après des années d'errance, Alfred Bessette entre dans la Congrégation de Sainte-Croix, en 1870, pour entreprendre son noviciat. Le 27 décembre, lors d'une cérémonie officielle, il devient frère André. Il prononce ses vœux temporaires le 22 août 1872 et est fait frère convers le 2 février 1874. Mais son piètre état de santé incite ses supérieurs à le reléguer à de simples tâches : « infirmier, linger, chargé du corridor de la communauté ».

Serviable, fidèle, obéissant, le frère André œuvre comme portier au collège Notre-Dame pendant 38 ans. Quelques années avant 1880, il commence à acquérir une réputation de guérisseur. Des rumeurs courent à propos des visites du frère André chez des malades. Il distribue en douce à des patients des flacons d'huile brûlée devant une statuette de saint Joseph qu'il a reçu en cadeau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Frère André à son poste de portier
au Collège Notre-Dame


En février 1878, le frère Aldéric, premier confident du frère André à Notre-Dame, se blesse à la jambe droite en tombant sur une barre de fer qui pénètre jusqu'à l'os.

Le frère Aldéric néglige de soigner sa blessure. Non seulement il souffre terriblement, mais les médecins parlent de lui amputer la jambe. Après plusieurs semaines de traitement à la gomme de sapin et aux onguents, son état ne s'améliore pas. Deux mois après son accident, désespéré, il se tourne vers son ami le frère André qui lui avait parlé des faveurs obtenues par saint Joseph grâce à l'huile. Il en applique sur sa jambe et dès le lendemain ne sent plus aucune douleur. Deux jours plus tard, la plaie se cicatrise finalement, soutient l'auteur Étienne Cata dans la biographie Le frère André, 1845-1937 et l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Oratoire : de la chapelle primitive à la Basilique actuelle !

Message  Admin le Jeu 8 Avr 2010 - 18:09

L'ORATOIRE SAINT-JOSEPH : DE LA PETITE CHAPELLE À LA BASILIQUE !

Visionnez cette courte vidéo produite par la télévision de Radio-Canada sur les origines de l'Oratoire Saint-Joseph en cliquant sur le lien suivant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De la petite chapelle à l'imposante basilique
Date de diffusion : 22 octobre 1982[/center]

La popularité du frère André et l'affluence croissante des malades incitent la Congrégation de Sainte-Croix d'abord à acheter le terrain en face du collège Notre-Dame, puis à construire une chapelle. L'inauguration de la chapelle a lieu le 19 octobre 1904. En 1917, une église de 1000 places, la crypte, est bâtie pour accueillir le nombre croissant de pèlerins. La basilique ne sera complétée qu'en 1967.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Chapelle primitive

Lors de la béatification du frère André en mai 1982, l'émission Ce soir jette un regard sur l'oeuvre architecturale que représente l'oratoire et ses différentes composantes.

De la fenêtre de sa loge du collège Notre-Dame, le frère André contemple le terrain boisé situé juste en face de l'institution, raconte Micheline Lachance dans son livre Le frère André. Il rêve au jour où un sanctuaire sera érigé en l'honneur de saint Joseph. Signe prémonitoire, le frère André place la statuette de saint Joseph, objet de son adoration, face au site pour que son projet se réalise. Il se rend d'ailleurs régulièrement sur le mont Royal pour y enfouir des médailles de saint Joseph. « Prions saint Joseph d'arranger l'achat de ce terrain! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Maître-Autel de la Chapelle primitive

La communauté de Sainte-Croix souhaite faire l'acquisition du lieu pour ne pas voir s'installer là un de ces hôtels de quartier qui nuirait à l'environnement du collège.

L'offre de la congrégation demeure insuffisante pour le propriétaire, l'Écossais Alexander Gunn, qui lui préfère celle du spéculateur foncier Michael Guérin. Ce dernier refuse à son tour une offre des frères de Sainte-Croix. Le frère André et son ami le frère Aldéric se tournent alors vers saint Joseph pour implorer un miracle. Les deux prient sans cesse et sèment davantage de médailles sur le mont Royal.

Un jour, leur voeu s'exauce. En 1896, les affaires de Guérin s'enlisent. Il doit vendre le terrain à perte. Le 28 juillet 1896, la congrégation se porte acquéreur du terrain boisé situé au pied du mont Royal pour la somme de 10 000 $.

Après de nombreuses requêtes auprès des supérieurs de la congrégation, le frère André obtient finalement la permission de construire sa chapelle. Mais il doit lui-même supporter les coûts de sa construction. Avec ses 200 $ d'économies et quelques dons, notamment celui d'un parent d'élève qui lui fournit le bois de construction, le portier de Notre-Dame parvient à amasser les sous. Les travaux sont effectués par le frère Abundius, un charpentier, et, comme le souligne l'auteur Étienne Catta, par Calixte Richard, un maçon que le frère André a guéri d'une tumeur à l'estomac.
Lors de la béatification du frère André en mai 1982, l'émission "Ce soir" jette un regard sur l'oeuvre architecturale que représente l'Oratoire et ses différentes composantes.

De la fenêtre de sa loge du collège Notre-Dame, le frère André contemple le terrain boisé situé juste en face de l'institution, raconte Micheline Lachance dans son livre Le frère André. Il rêve au jour où un sanctuaire sera érigé en l'honneur de saint Joseph. Signe prémonitoire, le frère André place la statuette de saint Joseph, objet de son adoration, face au site pour que son projet se réalise. Il se rend d'ailleurs régulièrement sur le mont Royal pour y enfouir des médailles de saint Joseph. «-Prions saint Joseph d'arranger l'achat de ce terrain! »

La communauté de Sainte-Croix souhaite faire l'acquisition du lieu pour ne pas voir s'installer là un de ces hôtels de quartier qui nuirait à l'environnement du collège.

L'offre de la congrégation demeure insuffisante pour le propriétaire, l'Écossais Alexander Gunn, qui lui préfère celle du spéculateur foncier Michael Guérin. Ce dernier refuse à son tour une offre des frères de Sainte-Croix. Le frère André et son ami le frère Aldéric se tournent alors vers saint Joseph pour implorer un miracle. Les deux prient sans cesse et sèment davantage de médailles sur le mont Royal.

Un jour, leur voeu s'exauce. En 1896, les affaires de Guérin s'enlisent. Il doit vendre le terrain à perte. Le 28 juillet 1896, la congrégation se porte acquéreur du terrain boisé situé au pied du mont Royal pour la somme de 10 000 $.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Oratoire Saint-Joseph tel qu'il apparaît de nos jours

Après de nombreuses requêtes auprès des supérieurs de la congrégation, le frère André obtient finalement la permission de construire sa chapelle. Mais il doit lui-même supporter les coûts de sa construction. Avec ses 200 $ d'économies et quelques dons, notamment celui d'un parent d'élève qui lui fournit le bois de construction, le portier de Notre-Dame parvient à amasser les sous. Les travaux sont effectués par le frère Abundius, un charpentier, et, comme le souligne l'auteur Étienne Catta, par Calixte Richard, un maçon que le frère André a guéri d'une tumeur à l'estomac.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36785
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Oratoire Saint-Joseph en photos !

Message  Octo le Sam 17 Avr 2010 - 19:39

L'ORATOIRE SAINT JOSEPH EN PHOTOS !

Voyez quelques photos de l'Oratoire Saint Joseph du Mont Royal :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Bassin d'eau de l'Agnus Dei

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Collège Notre-Dame, face à l'Oratoire Saint Joseph,
là où travaillait le Frère André comme portier


Différentes stations du Chemin de Croix situé dans les Jardins extérieurs de l'Oratoire Saint Joseph :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La Basilique de l'Oratoire Saint Joseph

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Immenses statues sculptées dans le bois représentant
des Apôtres


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La salle votive, là où sont allumées en permanence
10,000 lampes et lampions


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La crypte

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Oratoire Saint Joseph vu de jour et au pied de la montagne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'Oratoire Saint Joseph vu de nuit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Superbe statue en bois de la Vierge Marie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'immense et majestueux Crucifix
de la Basilique de l'Oratoire Saint Joseph


Bonne visite !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !

Message  Invité le Dim 18 Avr 2010 - 4:10

c est grandiose et monumentesque, mais je lirai et regarderai les vidéos avec attention ce soir, car pour moi il est l heure d aller à la messe
pendant que vous dormez encore , vous mes chers canadiens

à bientot
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !

Message  BENEDICTE le Dim 18 Avr 2010 - 7:28

vous avez de la chance au canada
en france , le culte rendu à SAINT JOSEPH reste très discret
heureusement ,que cotignac , lieu ou SAINT JOSEPH serait apparu a été remis en état depuis quelques années
avatar
BENEDICTE
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1037
Date d'inscription : 13/04/2010
Localisation : EST DE LA FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Oratoire Saint-Joseph du Mont Royal !

Message  BENEDICTE le Dim 18 Avr 2010 - 7:55

au sujet du sanctuaire NOTRE DAME DES GRACES à COTIGNAC 83570
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
BENEDICTE
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1037
Date d'inscription : 13/04/2010
Localisation : EST DE LA FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum