LA PREDICATION DE L'EVANGILE A TOUTES LES NATIONS
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LA PREDICATION DE L'EVANGILE A TOUTES LES NATIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA PREDICATION DE L'EVANGILE A TOUTES LES NATIONS

Message  Invité le Dim 5 Sep 2010 - 22:46

La prédication de l’Evangile à toutes les nations

1. Fondement biblique

Mc 13,5-13 :

« 5 Alors Jésus se mit à leur dire: "Prenez garde qu'on ne vous abuse. 6 Il en viendra beaucoup sous mon nom, qui diront: C'est moi, et ils abuseront bien des gens. 7 Lorsque vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres, ne vous alarmez pas: il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin. 8 On se dressera, en effet, nation contre nation et royaume contre royaume. Il y aura par endroits des tremblements de terre, il y aura des famines. Ce sera le commencement des douleurs de l'enfantement. 9 "Soyez sur vos gardes. On vous livrera aux sanhédrins, vous serez battus de verges dans les synagogues et vous comparaîtrez devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, pour rendre témoignage en face d'eux. 10 Il faut d'abord que l'Évangile soit proclamé à toutes les nations. 11 "Et quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous préoccupez pas de ce que vous direz, mais dites ce qui vous sera donné sur le moment: car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit Saint. 12 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront mourir. 13 Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui aura tenu bon jusqu'au bout, celui-là sera sauvé ».

2. Catéchisme de l’Eglise Catholique

§ 58 : « L'alliance avec Noé est en vigueur tant que dure le temps des nations (Cf. Lc 21,24), jusqu'à la proclamation universelle de l'Évangile. La Bible vénère quelques grandes figures de "nations", tels qu'"Abel le juste", le roi-prêtre Melchisédech (Gn 14,18), figure du Christ (Cf. He 7,3) ou les justes "Noé, Daniel et Job" (Ez 14,14). Ainsi, l'Écriture exprime quelle hauteur de sainteté peuvent atteindre ceux qui vivent selon l'alliance de Noé dans l'attente que le Christ "rassemble dans l'unité tous les enfants de Dieu dispersés" (Jn 11,52) ».

§ 849 : « Le mandat missionnaire. "Envoyée par Dieu aux nations pour être le sacrement universel du salut, l'Eglise, en vertu des exigences intimes de sa propre catholicité et obéissant au commandement de son fondateur est tendue de tout son effort vers la prédication de l'Evangile à tous les hommes" (AGD 1): "Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours, jusqu'à la fin du monde" (Mt 28,19-20) ».

§ 2068 : « Le Concile de Trente enseigne que les dix commandements obligent les chrétiens et que l'homme justifié est encore tenu de les observer (Cf. DS 1569-1570). Et le Concile Vatican II l'affirme: "Les évêques, successeurs des apôtres, reçoivent du Seigneur ... la mission d'enseigner toutes les nations et de prêcher l'Evangile à toute créature, afin que tous les hommes, par la foi, le baptême et l'accomplissement des commandements, obtiennent le salut" (LG 24) ».

3. Pie XII

Six jours après l’apparition qu’il eut du Christ, le Pape Pie XII, affirmait le 8 décembre 1954 :

« Nous avons la ferme confiance que, dans un délai peut-être moindre qu’il ne serait humainement prévisible le mal pourra être arrêté dans sa marche…Nous voulons que Jésus règne dans le monde…Nous prions que Jésus hâte le jour qui doit venir où une nouvelle effusion mystérieuse du Saint-Esprit enveloppera tous les soldats du Christ et les enverra porter le salut parmi les misères de la terre. Et ce seront des jours meilleurs pour l’Eglise et, à travers l’Eglise, pour le monde entier » (Osservatore Romano du 24 décembre 1954).

4. Jean-Paul II

- extrait de la lettre encyclique « Ut Unum Sint » (sur l’engagement œcuménique), donnée le 25 mai 1995 :

§ 98 : « […] Comment annoncer l'Évangile de la réconciliation sans s'engager en même temps à travailler pour la réconciliation des chrétiens ? S'il est vrai que l'Église, sous l'impulsion de l'Esprit Saint et avec la promesse de son indéfectibilité, a prêché et prêche l'Évangile à toutes les nations, il est vrai également qu'elle doit faire face aux difficultés qui découlent des divisions. Mis en présence de missionnaires en désaccord entre eux, même s'ils se réclament tous du Christ, les non-croyants sauront-ils accueillir le message authentique ? Ne penseront-ils pas que l'Evangile est un facteur de division, même s'il est présenté comme la loi fondamentale de la charité ? ».

- extrait du message donné de Castel Gandolfo, le 25 juillet 2001 aux jeunes du monde, à l'occasion de la 17 ième Journée Mondiale de la Jeunesse 2002 à Toronto au Canada :

« Venez dire au monde votre joie d’avoir rencontré le Christ Jésus, votre désir de le connaître toujours mieux, votre engagement à annoncer son Évangile de salut jusqu’aux extrémités de la terre ! ».

5. Benoît XVI

Aux pages 30 et 31 du journal « L’homme nouveau » n° 1428 du 13 septembre 2008, nous est présenté un article rédigé suite à la rencontre du 6 août 2008, entre le Saint Père Benoît XVI et le clergé local de son lieu de vacance à Bressanone en Italie. A cette occasion, il répondra au pied levé à huit questions dont la troisième a été posée par le Père Willi Fusaro (coopérateur paroissial auprès de la paroisse du « Corpus Domini » de Bolzano en Italie, atteint d’une sclérose multiple l’année de son ordination sacerdotale) sur le sens de la souffrance, ayant confié combien l’exemple du Saint Père Jean-Paul II l’avait particulièrement frappé lors de la dernière partie de son pontificat « lorsqu’il portait avec courage et humilité, devant le monde entier, sa faiblesse humaine ». Voici un extrait de la réponse du Saint Père Benoît XVI qui développera son argumentaire à partir de l’exemple donné par le Saint Père Jean-Paul II durant l’ensemble de son pontificat. Ainsi, pour le sujet qui nous intéresse ici, il est un fait assuré que le Saint Père Jean-Paul II « a porté jusqu’aux extrémités de la terre le message de l’Evangile » :

« Merci. Je dirai moi aussi que les deux parties du pontificat de Jean-Paul II sont tout aussi importantes. La première partie au cours de laquelle nous l’avons vu en géant de la foi : avec un courage incroyable, une force extraordinaire, une véritable joie dans la foi, une grande lucidité, il a porté jusqu’aux extrémités de la terre le message de l’Evangile. Il a parlé avec tout le monde, a ouvert de nouvelles voies avec les mouvements, avec le dialogue inter-religieux, avec les rencontres œcuméniques, avec approfondissement de l’écoute de la Parole divine, avec tout…par son amour pour la sainte liturgie. Il a réellement - nous pouvons le dire - abattu non pas les murs de Jéricho, mais les murs entre deux mondes, précisément par la force de sa foi, et ce témoignage demeure inoubliable, il reste une lumière pour ce nouveau millénaire ».

Nous pouvons donc légitimement considérer que l’évangélisation du monde entier a atteint sa phase de complétude sous le pontificat du Pape Jean-Paul II, et que globalement elle sera complètement achevée après l’évènement majeur de la seconde pentecôte.

- extrait du discours « aux jeunes » prononcé le 12 septembre 2008 sur le parvis de Notre-Dame à Paris :

« L'Esprit Saint vous fait approcher du Mystère de Dieu et vous fait comprendre qui est Dieu. Il vous invite à voir dans votre prochain, le frère que Dieu vous a donné pour vivre avec lui en communion, humainement et spirituellement, pour vivre en Église, donc. En vous révélant qui est le Christ, mort et ressuscité pour nous, Il vous pousse à témoigner. Vous êtes à l'âge de la générosité. Il est urgent de parler du Christ autour de vous, à vos familles et à vos amis, sur vos lieux d'études, de travail ou de loisirs. N'ayez pas peur ! Ayez « le courage de vivre l'évangile et l'audace de le proclamer » (Message aux jeunes du Monde, 20 juillet 2007). Pour cela, je vous encourage à avoir les mots qu'il faut pour annoncer Dieu autour de vous, appuyant votre témoignage sur la force de l'Esprit demandé dans la prière. Portez la Bonne Nouvelle aux jeunes de votre âge et aussi aux autres. Ils connaissent les turbulences des affections, le souci et l'incertitude face au travail et aux études. Ils affrontent des souffrances et ils font l'expérience de joies uniques. Témoignez de Dieu, car, en tant que jeunes, vous faites pleinement partie de la communauté catholique en vertu de votre baptême et en raison de la commune profession de foi (Cf. Ep 4,5). L'Église vous fait confiance, je tiens à vous le dire ! ».

- extrait de l’homélie prononcée à Lourdes, sur la prairie, lors de la messe de la fête de l’exaltation de la Sainte Croix, le 14 septembre 2008 :

« Jésus, né de Marie, est le Fils de Dieu, l'unique Sauveur de tous les hommes, vivant et agissant dans son Église et dans le monde. L'Église est envoyée partout dans le monde pour proclamer cet unique message et inviter les hommes à l'accueillir par une authentique conversion du cœur. Cette mission, qui a été confiée par Jésus à ses disciples, reçoit ici, à l'occasion de ce jubilé, un souffle nouveau. Qu'à la suite des grands évangélisateurs de votre pays, l'esprit missionnaire qui a animé tant d'hommes et de femmes de France, au cours des siècles, soit encore votre fierté et votre engagement ! ».

6. La Très Sainte Vierge Marie aux bergers de La Salette

De l’ouvrage « La Vrai Mélanie de la Salette » :

- extrait du message secret de La Salette, écrit et daté du 21 novembre 1878 par Mélanie Calvat à Castellamare, pages 278 à 280 :

« Tout à coup, les persécuteurs de l'Eglise de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au pêché périront, et la terre deviendra comme un désert. Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout. Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Eglise qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ. L'Evangile sera prêché partout, et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce qu'il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus-Christ et que les hommes vivront dans la crainte de Dieu […]. Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'antéchrist. Les démons de l'air avec l'antéchrist feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs et les hommes se pervertiront de plus en plus. Dieu aura soin de ses fidèles serviteurs et des hommes de bonne volonté ; l'Evangile sera prêché partout ; tous les peuples et toutes les nations auront connaissance de la vérité ! J'adresse un pressant appel à la terre ; j'appelle les vrais disciples du Dieu vivant et régnant dans les cieux ; j'appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes ; j'appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon esprit ».

7. La Vierge des Douleurs à l’Escorial

De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial (1980-1983) » :

- extrait du message donné le 18 décembre 1981, pages 57 à 59 :

« […] Le monde va de mal en pis. Je ne sais ce qu'il manque pour que les hommes se sauvent. lis commettent des crimes, des péchés d'impureté, des sacrilèges... le monde est submergé par le péché. , Pense qu'il n'y a rien d'autre que perversité, il n'y a pas d'amour envers le prochain, ils ne font pas cas des avertissements; Je les préviens constamment mais ils font la sourde oreille. Le châtiment est très proche. Je ne sais comment le monde et Mon Église vont se purifier. Je donne beaucoup d'occasions et Je vais arracher toute l'ivraie et préparer une renaissance miraculeuse pour le triomphe de Ma miséricorde. Rendez-vous compte que Dieu le Père va envoyer deux châtiments très grands: l'un sous forme de guerre, de révolution et dangers révolutionnaires. Et l'autre sera envoyé par le ciel. II viendra sur la terre une obscurité intense qui durera trois jours et trois nuits. Rien ne sera visible; l'air deviendra pestilentiel et nocif et causera du mal et pas seulement aux ennemis de la religion. Pendant les trois jours de ténèbres, il n'y aura pas de lumière artificielle; seuls les cierges bénis brûleront durant ces jours de ténèbres; les fidèles devront rester dans leurs maisons, priant le Saint Rosaire et implorant la miséricorde divine. Tous les ennemis de l'Église, visibles et inconnus, périront sur toute la Terre pendant cette obscurité universelle, à l'exception de quelques-uns qui se convertiront. Saint Pierre et Saint Paul interviendront pour l'élection d'un nouveau Pape. Regarde: la Terre sera enveloppée de flammes, beaucoup d'édifices de la Terre s'effondreront et il semblera que le ciel est à l'agonie. Des millions d'hommes mourront par le fer, les uns à la guerre, les autres au combat, des millions d'autres mourront de mort imprévue. Cela surviendra lorsqu'il semblera que l'Église a perdu tous les moyens humains pour faire face à la persécution. Pense, Ma fille, que la colère de Dieu le Père va bientôt éclater, car le Père Éternel est très fâché. Les hommes ne font pas cas des avertissements et la coupe déborde; elle est pleine; elle déborde. Les évêques, les prêtres, les ministres du Christ négligent la prière dans l'Église. il n'y a pas la foi dans l'Église. C'est pourquoi Je viendrai, envoyé par Mon Père Céleste, Je ferai un acte de justice et de miséricorde envers les justes. J'ordonnerai à Mes Anges de faire périr tous Mes ennemis. Soudain les persécuteurs de l'Église du Christ et tous les hommes adonnés au péché mourront; la Terre deviendra comme le désert. Alors ce sera la paix et la réconciliation entre Dieu et les hommes. Je serai servi, adoré et glorifié; la charité brillera de toutes parts; les nouveaux rois seront le bras droit de l'Église, laquelle sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice de Jésus-Christ. L'Évangile sera prêché partout et les hommes vivront dans la crainte de Dieu. Ma Sainte Église sera forte, humble, pieuse, pauvre, imitatrice des vertus de Jésus-Christ. Mais il faut prier, il faut beaucoup prier pour que des occasions soient données à plus d'âmes. Qu'elles demandent pardon de leurs péchés et qu'elles fassent pénitence ».

- extrait du message donné le 4 octobre 1986 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :

« […] Ne vous éloignez pas de mon troupeau car le troupeau de mon Fils est le mien. Dans ce troupeau vous serez revêtus de gloire si vous obéissez à nos paroles. Prêchez l'Évangile dans tous les endroits de la terre. Mon Fils aujourd'hui va vous bénir:"Je vous bénis comme le Père vous bénit, par le Fils et avec l'Esprit-Saint. Au revoir, mes enfants, au revoir ».

8. Notre-Dame du Très Saint Rosaire à Kérizinen

Aux pages 83 et 84 de l’ouvrage « Kérizinen, messages du Christ et de la Sainte Vierge, 1938-1965 », nous pouvons lire l’extrait suivant, du message de la 44 ième apparition donné le 15 décembre 1959 (Octave de l'Immaculée Conception) :

La Très Sainte-Vierge Marie : « Aimez-vous mon Fils ? M'aimez-vous ? Croyez-vous en nous ? Alors, ne nous refusez pas d'intervenir d'une manière directe pour avertir l'Humanité dans la route glissante où elle s'est engagée. Parce que nous vous aimons et voulons votre salut, nous multiplions nos présences parmi vous, les accompagnant de signes assez manifestes pour éclairer les âmes de bonne volonté, sans forcer la liberté de ceux qui ne veulent ni voir, ni entendre. Depuis plus d'un siècle, Nous ne cessons de répéter les mêmes messages, les mêmes avertissements: retour à Dieu ou graves châtiments. L'heure est extrêmement grave. Vous êtes au tournant tragique et décisif de l'Histoire car, dans le Monde trépidant et fiévreux, se joue le combat entre la lumière et les ténèbres. Tant d'âmes sont prises dans les filets sataniques, filets mortels en plein Monde! Aussi, la Justice de Dieu se fait voir de tous côtés, parce qu'on refuse sa Miséricorde. En Messagère de Paix, Je vous redis: priez bien, priez en état de grâce et avec confiance, alors, Dieu se laissera toucher (1). La durée de l'épreuve sera remplacée par l'intensité et le feu du Ciel rendra les hommes sages, contrits et humbles. Un Monde nouveau surgira et Jésus sera glorifié, l'Eglise renouvelée sera mieux obéie et plus respectée. Il y aura sur la terre une nouvelle génération de saints, d'humbles serviteurs, d'apôtres zélés et surnaturels, vrais ministres de Dieu. Comme d'angéliques serviteurs, ils iront porter au Monde la parole du Saint Évangile avec un feu nouveau, celui du Saint-Esprit, pour l'amener à l'Amour Infini et à la lumière de Jésus, qui est le Bon Pasteur, et dont le véhément désir est de n'avoir plus qu'un bercail et un Pasteur selon son Cœur. Glorifiez Dieu qui m'envoie sur Terre pour vous guider vers Lui et préparer son Règne. Ma mission est de multiplier les enfants de lumière et de grouper les consacrés et les fidèles en un cœur et une âme comme au temps de la Pentecôte, afin que vienne ce temps, le plus beau vécu sur Terre, où Dieu régnera en Roi d'Amour […] ».

Note :

(1) Ceci est un écho direct au message de Pontmain, donné par la Très Sainte Vierge Marie en 1871 : « Mais priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon Fils se laisse toucher ».

9. Notre Seigneur Jésus à Maria Valtorta

Des « Cahiers de 1943 » :

- extrait de la dictée du 11 novembre, page 459 :

« Mon Église aura son jour d’hosanna avant la dernière passion. Puis viendra l’éternel triomphe. Les catholiques - et toute la planète connaîtra alors l’Eglise romaine, car l’Evangile retentira des pôles à l’équateur et la Parole, telle une bande d’amour, fera le tour de la planète - les catholiques, sortis d’une lutte des plus féroces dont celle-ci n’est qu’un prélude [la seconde guerre mondiale], las de s’entre tuer et de suivre des tyrans brutaux, insatiablement assoiffés de tueries et à la violence intolérable, se tourneront vers la Croix triomphante qu’ils auront retrouvée après un si long aveuglement ».

10. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :

- extrait du message n° 451 « Apôtres des Derniers temps » donné le 8 juin 1991, page 660 :
« h) […] Comme apôtres des derniers temps, le devoir vous incombe d’accomplir la seconde évangélisation, tant demandée par mon Pape Jean-Paul II.
Évangélisez l’Eglise, qui s’est éloignée de l’Esprit du Christ et qui s’est laisée séduire par l’esprit du monde, qui a profondément pénétré en Elle et l’a toute pervertie.
Évangélisez l’humanité qui est redevenue païenne après presque deux mille ans depuis la première annonce de l’Evangile.
Évangélisez tous les hommes, qui sont devenus victimes des erreurs, du mal, du péché et se laissant envelopper par le vent impétueux de toutes les fausses idéologies.
Évangélisez les peuples et les nations de la terre, immergés dans la ténèbre de la négation pratique de Dieu, pendant qu’ils se prosternent devant le culte du plaisir, de l’argent, de la force, de l’orgueil, de l’impureté.
i) Sont venus vos temps et Je vous ai formés en ces années afin que vous puissiez donner maintenant votre courageux témoignage de disciples fidèles à Jésus, jusqu’à l’effusion même de votre sang.
j) Quand de toutes les parties de la terre, vous tous, mes petits enfants, vous donnerez ce témoignage des apôtres des derniers temps, alors mon Cœur Immaculé aura son plus grand triomphe ».

- extrait du message n ° 485 « La fin des temps » donné le 31 décembre 1992, pages 723 et 724 :

f) […] Le troisième signe est la persécution sanglante de ceux qui resteront fidèles à Jésus et à son Évangile et demeureront inébranlables dans la vraie foi. Cependant que l’Evangile sera prêché dans toutes les parties du monde. Pensez, fils de prédilection, aux grandes persécutions auxquelles sont soumis l’Eglise et le zèle apostolique des derniers Papes, surtout de mon Pape Jean-Paul II, portant l’annonce de l’Evangile à toutes les nations de la terre. ‘ Vous serez arrêtés, persécutés et tués. Vous serez haïs par tous à cause de Moi. Alors, beaucoup abandonneront la foi ; on se haïra et se trahira les uns les autres. Tandis que sera annoncé au monde entier le message du règne de Dieu ; tous les peuples devront l’entendre. Et alors seulement viendra la fin’ (Mt 24-9-10).

11. La Très Sainte Vierge Marie à Angela

Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :

- extrait du message donné le 25 septembre 1999, page 467 :

« Comme les quatre évangélistes, mes prophètes des derniers temps seront bientôt envoyés aux quatre coins du globe. Ni le Nord, ni le Sud, ni l’Est, ni l’Ouest ne seront privés de l’annonce que Dieu m’a chargée de donner au monde de ce temps. Je m’occuperai encore de vous, comme je me suis occupée de Jean, car vous m’avez tous été confiés, comme Jean, sous la Croix de mon Fils ».

12. Notre Seigneur Jésus à Lucie

Du livret « L’œuvre accomplie de Dieu » :

- extrait du message pages 55 et 56 :

« Le ‘souffle’ de l’Esprit Saint passera sur le monde comme pour une nouvelle création : Cieux nouveaux, terre nouvelle. Cœur de chair à la place de cœur de pierre, toute chair sera purifiée, renouvelée. Oui, car la gloire de Dieu touchera l’homme. Elle touchera l’homme dans sa chair, dans son esprit, dans son cœur, ses sens, dans tout son être, le purifiant, le renouvelant. Alors, la terre purifiée, portera l’homme nouveau ! Et l’homme nouveau portera l’Evangile aux quatre coins de la terre ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum