LE SIGNE DU FILS DE L'HOMME ET L'AVERTISSEMENT
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

LE SIGNE DU FILS DE L'HOMME ET L'AVERTISSEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE SIGNE DU FILS DE L'HOMME ET L'AVERTISSEMENT

Message  Invité le Dim 5 Sep 2010 - 23:41

Le Signe du Fils de l’Homme et l’Avertissement

1. Fondement biblique

Mt 24,29-31 :

29 « Aussitôt après la tribulation de ces jours-là, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30 Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l'on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire. 31 Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités ».

La note ‘f ‘, page 1891 de la Bible de Jérusalem précise que « les Pères ont vu dans ce signe la Croix du Christ. [Et qu’] Il pourrait s’agir du Christ lui-même ».

Jn 12,31-32 :

« 31 C'est maintenant le jugement de ce monde ; maintenant le Prince de ce monde va être jeté dehors ; 32 et moi, une fois élevé de terre, j'attirerai tous les hommes à moi ».

2. Catéchisme de l’Eglise Catholique

Ce passage de l’Ecriture, Jn 12, 31-32 est spécifiquement commenté aux § 160 et 532 :

§ 160 : « […] Le Christ a invité à la foi et à la conversion, il n'y a nullement contraint. "Il a rendu témoignage à la vérité, mais il n'a pas voulu l'imposer par la force à ses contradicteurs. Son royaume ... s'étend grâce à l'amour par lequel le Christ, élevé sur la croix, attire à lui tous les hommes" (DH 11) ».

§ 532 : « Le Christ est au cœur de ce rassemblement des hommes dans la "famille de Dieu". Il les convoque autour de lui par sa parole, par ses signes qui manifestent le règne de Dieu, par l'envoi de ses disciples. Il réalisera la venue de son Royaume surtout par le grand Mystère de sa Pâque : sa mort sur la Croix et sa Résurrection. "Et moi, élevé de terre, j'attirerai tous les hommes à moi" (Jn 12,32). A cette union avec le Christ tous les hommes sont appelés (Cf. LG 3) ».

3. Benoît XVI

- extrait de l’homélie prononcée à Lourdes, sur la prairie, lors de la messe de la fête de l’exaltation de la Sainte Croix, le 14 septembre 2008 :

« Quelle grande chose que de posséder la Croix ! Celui qui la possède, possède un trésor » (Saint André de Crète, Homélie 10 pour l'Exaltation de la Croix, PG 97,1020). En ce jour où la liturgie de l'Église célèbre la fête de l'Exaltation de la sainte Croix, l'Évangile nous rappelle la signification de ce grand mystère : Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique, pour que les hommes soient sauvés (Cf. Jn 3,16). Le Fils de Dieu s'est fait vulnérable, prenant la condition de serviteur, obéissant jusqu'à la mort et la mort sur une croix (Cf. Ph 2,8). C'est par sa Croix que nous sommes sauvés. L'instrument de supplice qui manifesta, le Vendredi-Saint, le jugement de Dieu sur le monde, est devenu source de vie, de pardon, de miséricorde, signe de réconciliation et de paix. « Pour être guéris du péché, regardons le Christ crucifié ! » disait saint Augustin (Traités sur Saint Jean, 12,11). En levant les yeux vers le Crucifié, nous adorons Celui qui est venu enlever le péché du monde et nous donner la vie éternelle. Et l'Église nous invite à élever avec fierté cette Croix glorieuse pour que le monde puisse voir jusqu'où est allé l'amour du Crucifié pour les hommes, pour tous les hommes. Elle nous invite à rendre grâce à Dieu parce que d'un arbre qui apportait la mort, a surgi à nouveau la vie. C'est sur ce bois que Jésus nous révèle sa souveraine majesté, nous révèle qu'Il est exalté dans la gloire. Oui, « Venez, adorons-le ! ». Au milieu de nous se trouve Celui qui nous a aimés jusqu'à donner sa vie pour nous, Celui qui invite tout être humain à s’approcher de lui avec confiance […]. Pour accueillir dans nos vies cette Croix glorieuse, la célébration du jubilé des apparitions de Notre-Dame à Lourdes nous fait entrer dans une démarche de foi et de conversion ».

4. Notre Seigneur Jésus à Sainte Marie Faustine Kowalska

L’apôtre de la Divine Miséricorde, Sainte Marie Faustine Kowalska évoque « le signe de la Croix » qui se « montrera dans le ciel » dans son « Petit Journal » à la page 35 de l’édition polonaise originale (correspondant au § 83, page 59, de mon édition) :

« Ecris ceci : Avant de venir comme un Juge équitable, Je viens d’abord comme Roi de Miséricorde. Avant qu’advienne le jour de Justice, il sera donné aux hommes ce signe dans les cieux : toute lumière dans le ciel s’éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la Croix se montrera dans le ciel ; des Plaies des Mains et des Pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui, pendant quelque temps, illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour [c’est à dire que le millénaire de Paix d’Ap 20,1-6 serait symbolique Cf. § 4.12] ».

5. Notre Seigneur Jésus à Dozulé

Le message de Jésus à Dozulé est au cœur même de ce passage biblique, dont un écho direct nous est donné lors de la 28 ième apparition du vendredi saint, à l'église paroissiale de Dozulé, le 28 mars 1975 pages 117 à 121 des « Cahiers » de Madeleine Aumont. Nous pouvons légitimement l’intituler : « C'est par la Croix Glorieuse, qui est le signe du Fils de l'Homme, que le monde sera sauvé », élément central et pivot de tout le message. Le voici en intégralité afin de respecter la cohérence de l’ensemble du texte, et assurer ainsi sa bonne compréhension :

« Je savais que le Seigneur allait me visiter ce jour, puisqu'Il avait dit : "Vous connaîtrez la tâche que Je vous demande, le Vendredi Saint". Le matin, il y avait une couche de neige à Dozulé. Dans la matinée, je suis allée à la chapelle ; j'ai rencontré Monsieur le Curé qui m'a dit : "Vous allez à la chapelle ? Il n'y a pas de Saint-Sacrement aujourd'hui à la chapelle, mais à l'église". Je suis donc allée à l'église vers 11 heures ; la Présence du Seigneur ne s'est pas manifestée. J'y suis retournée à 15 heures pour le Chemin de Croix - toujours rien - puis dans l'après-midi vers 17 heures - le Seigneur n'est toujours pas venu. Je redoutais un peu le soir à cause de la nombreuse assistance qu'il allait y avoir. Je retourne donc à l'église le soir à 20h 30. Il y avait une cinquantaine de personnes environ rassemblées à l'intérieur de l'église pour participer à la célébration de la Passion. Tout à coup, de ma place j'aperçois la Lumière telle qu'elle m'apparaît avant chaque apparition, "non pas au tabernacle du maître-autel, mais au fond de l'église, où se trouve en ce Vendredi Saint l'Eucharistie dans un autre tabernacle servant de réserve". Le Seigneur s'est présenté comme d'habitude, les mains tendues vers moi. Je me suis mise à genoux, et le Seigneur m'a dit : "Dites ceci à haute voix : Pourquoi pleurez-vous sur la mort de Jésus crucifié, alors qu'aujourd'hui Il est vivant parmi vous ? Priez plutôt pour ceux qui, aujourd'hui encore plus qu'hier, Le persécutent. Puis : "Reculez de trois pas, vous répéterez ce que Je vous dicterai, les bras en croix."
A ce moment-là, Jésus a croisé les mains ; Il a levé les yeux au Ciel comme pour prier ; Ses yeux étaient graves et tristes - j'ai ressenti Sa tristesse ; j'ai répété tout haut, l'une après l'autre, chaque phrase qu'Il me dictait : "Pitié Mon Dieu, pour ceux qui Te blasphèment.
Pardonne-leur, ils ne savent ce qu'ils font. Pitié Mon Dieu, pour le scandale du monde.
Délivre-les de l'esprit de Satan. Pitié Mon Dieu, pour ceux qui, aujourd'hui encore plus qu'hier, Te persécutent ; verse dans les coeurs humains Ta Miséricorde". Puis Jésus a baissé les mains. A ce moment-là, j'ai vu une boule sur laquelle étaient posés Ses pieds. Il a étendu les mains assez haut vers l'assistance. De chacune de Ses mains, de Ses paumes, sortaient des rayons : les uns blancs, les autres rouges Pendant tout ce temps, le Seigneur regardait l'assistance. Il me dit : "Dites-leur ceci : (ce que j'ai répété tout haut) Sachez que Jésus de Nazareth a triomphé de la mort, que Son Règne est éternel, et qu'Il vient vaincre le monde et le temps." J'ai ressenti une grande joie ; je sentais que le Seigneur dominait la Terre. Il me semblait qu'Il venait en Puissance et en Gloire, car cette boule qui était sous Ses pieds, c'était la Terre. Ensuite Il m'a dit ces Paroles que j'ai répétées tout haut : "C'est par la Croix Glorieuse, que Madeleine a vue ce jour trois années plus tôt, c'est par la Croix Glorieuse, qui est le Signe du Fils de l'Homme, que le monde sera sauvé. Jésus en ce moment, qui est en présence de nous, demande que vous alliez tous en procession à l'endroit où la Croix Glorieuse est apparue. Allez vous y repentir, vous y trouverez la Paix et la Joie. - Jésus demande que chaque année y soit célébrée une fête solennelle - ce jour. Notum fecit Dominus a Magdalena Salutem Suam" ("Le Seigneur a fait connaître par Madeleine Son Salut"). Puis Jésus me dit : "Ecrivez ce que Je vais vous dire en rentrant chez vous". Il s'adressait à moi personnellement car je ne l'ai pas répété tout haut. A ce moment-là, Jésus m'a regardée, Il m'a souri puis a avancé Sa main droite vers moi. La terre a disparu ainsi que les rayons qui jusqu'alors sortaient de Ses mains. Son regard était si doux. Il me dit : "Vous avez été choisie, Madeleine, pour être le reflet de Mon Amour. C'est pour cela que vous en avez été tout embrasée. Après ce jour glorieux, auriez-vous la bonté d'accomplir une grande tâche ?" J'ai dit tout haut : "Que Votre volonté soit faite", et voici ce que Jésus a dit : "Faites écrire trois cent vingt fois la prière que Je vous ai enseignée et soyez Mon Apôtre. Allez dire dans chaque foyer de cette ville, jusqu'à ses frontières, que Jésus de Nazareth a triomphé de la mort, que Son Règne est Eternel, et qu'Il vient vaincre le monde et le temps". Ensuite Il me dit : "Dites ceci à haute voix : "Vous vivez le temps où chaque événement est le signe de la Parole écrite." Puis, sans que je doive le répéter tout haut : "Je désire qu'ils disent chaque jour la prière, suivie d'une dizaine de chapelet. Chaque foyer qui la dira avec une grande confiance sera protégé de tout cataclysme, puis Je verserai dans leurs coeurs Ma Miséricorde. Si on vous demande qui vous envoie, vous direz que c'est Jésus de Nazareth, le Fils de l'Homme Ressuscité. Souvenez-vous, ne craignez pas les humiliations, les médisances et les railleries qui vont s'élever contre vous. Vous serez haïe à cause de Mon Nom, mais persévérez jusqu'au bout. "Si vous le désirez, faites-vous accompagner d'une personne. Vous avez tout votre temps pour accomplir cette tâche. Votre foyer ne doit pas en souffrir, car cette ultime Sainte Année ne se terminera qu'après l'élévation de la Croix Glorieuse. Mais que ceux qui ont la charge de l'élever se hâtent, car le temps est proche. Le foyer dont la porte vous sera fermée, n'y retournez pas." "Dites ceci à haute voix (me dit Jésus) : Le péché est venu dans le monde à cause de l'homme. C'est pourquoi je demande à l'homme de faire élever la Croix Glorieuse. Dites-leur qu'après Je reviendrai dans la Gloire, et vous Me verrez comme cette servante Me voit." Puis Jésus disparut. Je me suis relevée et retrouvée dans l'église. Quand je me suis retournée et que j'ai vu l'assistance, tous les yeux tournés vers moi, je n'ai pas osé rejoindre ma place. Monsieur le Curé m'a fait signe de venir m'asseoir sur le bas-côté. En rentrant chez moi, j'avais bien l'intention d'écrire ce que le Seigneur m'avait demandé d'écrire, mais toute ma famille était là. Je me voyais dans l'impossibilité de l'écrire et j'avais peur plus tard de l'oublier. Mais d'un seul coup, tout le monde est monté se coucher. Il ne restait que Ghislaine et Bruno, les deux jeunes enfants. Alors j'ai pu écrire ce que Jésus m'avait dit et c'est le lendemain que je l'ai confié à Monsieur le Curé ».

NB : Après la célébration de la Passion de 20h30, le prêtre recommanda vivement à la cinquantaine d'assistants de se taire sur ce qu'ils avaient vu et entendu et qu'ils ne comprenaient pas.

6. La Vierge des Douleurs et Notre Seigneur Jésus à l’Escorial

De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial (1980-1983) » :

- extrait du message donné le 23 octobre 1981, page 39 :

La Vierge des Douleurs : « Dis-leur, Ma fille, que le châtiment sera pire que quarante tremblements de terre consécutifs détruisant la Terre. Le châtiment sera horrible et personne n'y échappera, personne. Tous verront l'avertissement et ils comprendront ce qu'il signifie, Ma fille [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Soyez prêts afin de ne pas recevoir le châtiment. Il est très important d'être en état de grâce avec Dieu. Le jour de l'avertissement, il y a des personnes qui mourront de frayeur, d'une frayeur horrible, Ma fille. Cette nuit-là, tâchez d'être en prière devant le Saint Sacrement ou dans vos maisons, les portes bien fermées, Ma, fille. Ma fille, tu devras beaucoup souffrir dans ce monde méchant et corrompu. Je te donnerai beaucoup d'épreuves intérieures, mais en même temps Je t'aiderai à les supporter ».

Cette nuit-là, tâchez d'être en prière devant le Saint Sacrement ou dans vos maisons, les portes bien fermées, Ma, fille.

- extrait du message donné le 4 décembre 1982, pages 123 et 124 :

La Vierge des Douleurs : « Le message de ce jour se reliait à celui de La Salette, la Vierge des Alpes. Elle commença par dire : "Je viens lancer un appel très urgent à la Terre", détaillant presque immédiatement en quoi consistait cet appel pressant : "Je veux, mes enfants que vous partiez porter la lumière partout sur la Terre" (se référant à la claire lumière de la foi). "Voici les apôtres des derniers temps ; hâtez-vous... N'ayez pas peur. En avant ! [...] La fins des temps est arrivée, la fin des fins'. Elle martela : "Bientôt, ma fille, se produira un Avertissement. Ce sera un Avertissement pour toute l'humanité [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]" ».

Note de l’éditeur :

« Comme pourront s'en souvenir nos lecteurs, la Vierge de La Salette chargea Mélanie Calvat, au cours du "Secret" dicté le 19 septembre 1846, de fonder l'ordre des "Apôtres des Derniers Temps". Avec l'appui du Pape Léon XIII, Mélanie commença à travailler dans ce but. Cependant les fortes pressions et les obstructions importantes de certaines autorités ecclésiastiques l'empêchèrent de mener à bien, jusqu'au jour d'aujourd'hui, le désir de la Vierge des Alpes - dont l'apparition avait pourtant été, paradoxalement, reconnue par l'Église ».

- extrait du message donné le 30 juillet 1983 (sources : http://jesusmarie.free.fr/) :

La Vierge des Douleurs : « Le monde touche à sa fin [attention à ne pas interpréter ces paroles comme si c’était la fin du monde, c’est bien la fin de ce monde qui vit sans Dieu dont la Très Sainte Vierge Marie parle], mais Je veux que les hommes changent, Je veux que vous mettiez de l'ordre dans vos vies, Mes enfants : l’avertissement vous sera donné et vous verrez le reflet de votre âme comme dans un miroir, ce que vous avez été durant toute votre existence, Ma fille, toute votre existence. C'est le mystère de Dieu que l'homme n'a jamais pu découvrir, Mes enfants ; beaucoup à ce moment-là seront horrifiés, Ma fille, et ne voudront pas croire, ni même en la Parole de Dieu. Voilà pourquoi Je vous supplie, Mes enfants, de demander la lumière à l'Esprit Saint pour que, quand ce moment arrivera, vous soyez illuminés pour pouvoir comprendre combien les desseins de Dieu sont mystérieux et cachés ».

De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial (1987-1992) » :

- extrait du message donné le 2 septembre 1989, page 78 :

La Vierge des Douleurs : « Les anges de la justice sont préparés pour donner l’avertissement et faucher le mal qu’il y a sur terre ».

De l’ouvrage « L’Escorial, Messages 1992-1998 » :

- extrait du message donné le 5 mars 1994, page 138 :

Notre Seigneur Jésus : « […] Je viendrai rempli de gloire, mais n’oublierai pas ma Croix. Et ce signe sera visible de toutes les parties du monde. Je viendrai rempli de gloire, avec des armées d’anges ».

7. Notre Seigneur Jésus à Maria Valtorta

Des « Cahiers de 1943 » :

- extrait de la dictée du 20 août, page 240 :

« Paix, mes élus ! Encore un peu de temps et je viendrai. La somme de sacrifice nécessaire à justifier la création de l’être humain et le sacrifice du Fils de Dieu n’est pas encore accomplie. Le déploiement de mes cohortes n’est pas encore terminé et les anges du signe n’ont pas encore mis le sceau glorieux sur le front de tous ceux qui ont mérité d’être élus à la gloire.

L’opprobre de la terre est tel que sa fumée, peu dissemblable de celle qui jaillit de la demeure de Satan, s’élève jusqu’au pied du trône de Dieu dans un élan sacrilège. Avant l’apparition de ma Gloire, il faut que l’Orient et l‘Occident soient purifiés afin d’être dignes que mon visage apparaisse [Il est ici question, selon la convergence de l’ensemble de cette section, de l’apparition du Signe du Fils de l’homme de l’Orient à l’Occident au moment de l’Avertissement annoncé à Garabandal, particulièrement caractérisé par un moment de purification intense de toute l’humanité].

Les prières et les souffrances de mes saints, des favoris de mon cœur, de ceux qui portent déjà mon Signe, la Croix bénie, avant que les anges du Siège ne les aient marqués, sont un encens qui purifie et une huile qui consacre le vaste, incommensurable autel où moi, éternel Pontife, servi par tous les saints que le ciel et la terre auront à cette heure-là, je célèbrerai la dernière Messe ».

8. La Très Sainte Vierge Marie à Don Stefano Gobbi

Du recueil « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge » :

- extrait du message n ° 516 « La Croix Lumineuse » donné le 1 er avril 1994 (Vendredi Saint), page 783 :

« […] Dans le douleur de ce Vendredi Saint, votre Maman du Ciel vous demande d’ouvrir vos cœurs à l’espérance.
j) La Croix ensanglantée que vous contemplez aujourd’hui dans la douleur, sera la cause de votre plus grande joie, parce qu’elle se transformera en une grande Croix lumineuse.
k) La Croix lumineuse, qui s’étendra de l’Orient à l’Occident et qui apparaîtra dans le ciel, sera le signe du retour de Jésus dans la gloire.
l) La Croix lumineuse de gibet se transformera en trône de son Triomphe, parce que Jésus viendra sur elle pour instaurer son règne glorieux dans le monde.
m) La Croix lumineuse qui apparaîtra dans le Ciel à la fin de la purification et de la grande tribulation, sera la porte qui ouvre le grand et ténébreux tombeau où gît l’humanité, pour la conduire dans le nouveau Royaume de Vie que Jésus instaurera par son retour glorieux ».

- extrait du message n ° 551 « Jésus crucifié est votre salut » donné le 14 septembre 1995 (Exaltation de la Sainte Croix), page 846 :

« […] r) Jésus Crucifié devient, surtout en ces derniers temps, signe d’espérance et de victoire certaine.
s) Sa Croix lumineuse, qui s’étendra dans le ciel de l’orient à l’occident indiquera à vous tous le retour de Jésus dans la gloire. C’est pourquoi aujourd’hui Je vous invite à regarder la Croix, où Jésus est élevé, pour attirer à Lui tous les hommes ».

9. Notre Seigneur Jésus à Vassula Ryden

De l’œuvre de la « Vraie vie en Dieu » :

- extrait du message donné le 31 mars 1988, cahier 23, page 123 du tome 2 :

« J'ai révélé au monde beaucoup de prodiges depuis le Commencement des Temps. Bien-aimée, puisque le monde rejette Mes Œuvres divines, vous retirant toute espérance et Me mettant ainsi à l'écart, Ma colère brûle contre ces bergers. Le temps est proche où Je leur révélerai Ma Gloire et cela sera montré par un Signe, un Signe grandiose pour qu'ils puissent comprendre combien ils étaient dans l'erreur. Ce Signe vous sera donné pour que beaucoup puissent croire. Priez, car le temps est proche, priez pour le Grand Retour de la Paix et de l'Amour ».

- extrait du message donné le 10 novembre 1988, cahier 29, pages 238 et 239 du tome 2 :

« Je ne te ferai pas défaut ni ne t'abandonnerai, petite. Ecoute et écris : Après la Grande Tribulation que Mon Eglise va subir, vous verrez un grand Signe dans le ciel, et tous ceux qui M'aiment se réjouiront et Me loueront ; mais tous ceux qui ont souillé Mon Saint Nom se retireront dans une obscurité encore plus profonde et tomberont dans une inconscience totale. Mon Signe sera une bénédiction pour ceux qui ont observé Mes Commandements, car ils ont gardé Ma Parole, M'honorant, Me glorifiant. Ils étaient et sont les piliers d'or de Mon Eglise, le solide fondement et la robuste structure de Son Corps ; ils sont l'encens purificateur en Son Sein. Ces âmes, Moi le Seigneur Je les exalterai et Je les placerai dans Ma Nouvelle Jérusalem pour toujours. Leur Nouvelle Demeure leur sera donnée d'En Haut, car d'En Haut Mon Nouveau Nom vous sera à nouveau donné, et eux et Moi serons un. Vous, Mon peuple, avec Mon Nouveau Nom, vous ne serez pas appelés Sans-Dieu, mais Je vous rendrai Mon Nom. Lorsque Mon Jour viendra, Je retirerai tout le mal et Je l'enfermerai. Moi le Seigneur d'Amour, Je ferai germer sur cette Nouvelle Terre des semences d'Amour, Je la ferai s'épanouir et, même des rocs, Je ferai jaillir de nouvelles sources. Je ferai vraiment fleurir Mon Jardin. A cause de vous, Je permettrai à Mes saints anges de descendre à vous pour vous nourrir. Je permettrai à Mes saints de devenir vos instructeurs, vous instruisant de Ma Sainte Parole, vous guidant comme vos amis. Et l'Amour régnera dans chaque cœur et la Vertu sera portée comme une couronne par tout Mon peuple de Ma Nouvelle Terre. Je vous ai promis cette Nouvelle Terre il y a longtemps et Je tiens Ma Promesse : Elle va bientôt s'accomplir. Toutefois, avant cela, Je vais descendre vous purifier ; Je vais vous purifier comme l'or est purifié par le feu. Toutes les impuretés seront consumées dans ce Feu. Je vais devoir faire toutes ces choses pour laver toute cette impureté qui couvre cette terre comme une malédiction ».

- extrait du message donné le 22 octobre 1990, cahier 47, pages 52 et 53 du tome 4 :

« J'entends vous visiter. L'heure de Mon Grand Retour arrive déjà, et malheur à ces marchands qui sont en train de lutter pour ériger dans Mon Sanctuaire leur abomination dévastatrice et abolir Mon Sacrifice Perpétuel, en vous forçant à manger leur nourriture profanée ! […]. Et alors, le Signe du Fils de l'Homme apparaîtra dans les cieux, une grande lumière sera vue dans vos ténèbres car Moi, le Saint des Saints, J'entends vous sauver pour l'amour de Mon Nom ».

- extrait du message donné le 8 janvier 1991, cahier 48, page 87 du tome 4 :

« Vous ne serez pas laissés affligés ni affamés, jamais, ni ne serez abandonnés à errer affamés à travers ce désert. La noirceur de votre ère ne durera pas toujours. Vos péchés seront bientôt expiés et la Bête sera paralysée ainsi que son clan ; ils ramperont dans la poussière, parce qu'une Lumière apparaîtra bientôt à l'horizon. Ce sera le Grand Signe ».

- extrait du message donné le 23 décembre 1993, cahier 70, page 46 du supplément 6 :

« Oui, Mon Saint Esprit est une source donnant la vie, la Puissance intérieure de Mon Royaume, levant des disciples de la Sagesse. Mon Saint Esprit construit, renouvelle et embellit mais le Trompeur détruit et bat à mort tout ce qui est saint. Comment se fait-il que vous ne puissiez pas percevoir la lumière éblouissante de Mon Saint Esprit ? Comme la lumière de sept jours en un seul, Mon Saint Esprit brille aujourd'hui dans le ciel. Ce Signe du Fils de l'Homme apparaissant dans le ciel (1) ne vous est-Il pas suffisant ? Comme un berger rassemblant son troupeau, Mon Saint Esprit rassemble et sauve le troupeau dispersé. Je te révèle des choses cachées et inconnues, génération, au temps favorable, Je te révèle ces choses. Que tu te tournes à droite ou à gauche, tu verras dans le ciel le Signe éblouissant de Mon Saint Esprit et tes oreilles entendront : "Moi, Je Suis !" (2) ».

Notes :

(1) : « Mt 24,30 ».
(2) : « Jn 18,6.8 ».

- extrait du message donné le 12 avril 1994, cahier 70, pages 65 et 66 du supplément 6 :

« Création, ne sois pas enfermée à jamais dans le même sommeil. J'entends exposer la sainteté de Mon grand Nom sur la terre tout entière ; oui, même aux païens, J'exposerai la sainteté de Mon Nom (1). Création, ce ne sont pas les diverses récoltes qui vous nourrissent et vous maintiennent sur vos pieds, mais Ma Parole, qui préserve tous ceux qui ont confiance en Moi. C'est pourquoi, Je vous demande à tous de vous approcher de Moi, vous qui M'aimez, et d'hériter le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde ! Ne dites pas : " Notre Maître prend son temps " pour ensuite vous mettre à pécher. Qu'est-ce qui vous fait croire que vous pourriez rester inaperçus dans votre péché ? Si Mon Retour est lent à venir, attendez, car il viendra, et immanquablement. Le Maître viendra un jour où vous ne L'attendez pas. Aujourd'hui, pour l'amour de Mon Saint Nom, J'expose dans le Ciel le Signe du Fils de l'Homme pour que chacun le voie. Cette Bannière Céleste ne vous est-elle pas suffisante (2) ? Mon Saint Esprit surpasse en éclat toutes les constellations mises ensemble et oriente vos esprits vers les choses célestes, comblant votre esprit d'une pure lumière, pour vous faire percevoir les mystères de Ma Connaissance. Mon Saint Esprit t'est envoyé pour te fortifier, Mon enfant, et pour rectifier les chemins de Mon peuple. Je déverse Mon Esprit à profusion sur vous pour vous rappeler à nouveau à tous qu'en Ma Présence, Je n'admire ni les grands ni les puissants mais les doux et les humbles ».

Notes :

(1) : « J'ai compris que le Seigneur faisait allusion à Mt 24,30 : "Et alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l'Homme ; alors tous les peuples de la terre se frapperont la poitrine..." ».
(2) : « Jésus entend par là : Son Saint Esprit, signe préfigurant le Signe visible dans le Ciel ».

Thème : Un petit-jugement

- extrait du message donné le 25 septembre 1997, cahier 91, page 33 du supplément 11 :

« Mes Yeux ont toujours été attirés par l'homme à l'esprit humble et contrit, et Moi qui suis connu pour donner naissance, Je vais donner à Ma création une renaissance, bénie par Mon Saint Esprit, comme jamais vue auparavant dans l'histoire. Ma Flamme dans Mon Coeur sera votre purification, création, et cela sera l'exécution de Mon jugement (1). Cela sera fait afin de retirer votre voile et que vous Me voyiez revêtu d'une beauté et d'une sainteté glorieuses. J'exécuterai Mon acte d'amour (2) afin que Je vous gagne à Moi-Même. Alors, à votre tour, vous vous tournerez vers Moi. Vous aussi, vous deviendrez témoins de Mon Amour. Et lorsque les gens surpris de votre changement de cœur vous demanderont la raison de votre comportement humble, vous répondrez : "j'ai appris de mon Père ; j'ai écouté mon Epoux et ainsi, je suis devenu un fils de lumière ; mon Dieu est ma Lumière, et la vie éternelle est que nous devrions Le connaître comme l'unique Vrai Dieu et Souverain de toute la création ; alors, mes amis, vous aussi vous appartiendrez à l'Epoux pour toujours et à jamais" ».

Notes :

(1) : « Un petit jugement ».
(2) : « Le petit jugement ».

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE SIGNE DU FILS DE L'HOMME ET L'AVERTISSEMENT

Message  Invité le Dim 5 Sep 2010 - 23:44

10. Notre Seigneur Jésus à Françoise

Du tome 6 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :

- extrait du message donné le 19 mai 2000, pages 17 et 18 :

« Bientôt ma Croix glorieuse apparaîtra dans le ciel. Et en la voyant, les hommes (tout homme) verront l'état de leur âme, parce que c'est le seul moyen que j'ai pour les sauver. Leur orgueil sera brûlé... (pour ceux qui se repentiront ; quant aux autres, ils s’en iront…) […]. Voilà le temps du triomphe de mes petits qui vont écraser Satan par ma puissance, protégés par le manteau de Marie. Ces siècles emplis de martyrs vont se terminer, car voici le triomphe de mon Eglise qui vient. Victorieuse dans Mes petits, elle régnera [...]. Une nuit, tu verras ma Croix. Je te la montrerai. Et l'humanité entière la verra. Sache qu'alors le moment sera venu de la fin du mal. On se désolera, on pleurera, on maudira. Mais le Feu purificateur demeurera jusqu’à ce que chaque parcelle de l’âme soit propre, pure ».

- extrait du message donné le 20 mai 2000, page 20 :

« Ma Croix Glorieuse apparaîtra dans le ciel, toute illuminée…C’est par Ma Croix que je vous ai sauvés. Ma Croix, c’est l’ensemble des péchés de l’humanité. Je les ai pris sur Moi pour vous pardonner. Alors, quand vous verrez Ma Croix dans le ciel, vous verrez tous vos péchés que vous n’avez pas donnés à Ma Miséricorde…Et ces péchés sont si graves que beaucoup d’hommes risquent d’en mourir. Ma Croix est votre salut. Mais combien acceptent que Je les sauve ? Cette Croix que J’ai portée, vous la reconnaîtrez, tous, parce que Je vous ouvrirai les yeux. Et alors, vous vous prosternerez ou bien vous maudirez…Mais le mal s’en ira de cette terre, pour un temps… Parce que Je viens vous sauver à nouveau, les uns pleureront devant l’ampleur de leur péché, d’autres se révolteront, choisissant le prince des ténèbres, et Mes petits agneaux seront dans la joie car c’est Mon Amour pour eux qu’ils vont recevoir dans leur cœur…Pour ces derniers, Ma Miséricorde est si grande, Ma Tendresse si infinie, qu’ils vont vivre le "ciel" ici-bas en ce temps. Alors, ils vont Me servir davantage, M’aidant à redresser les ruines, et Je les bénirai ».

Alors, quand vous verrez Ma Croix dans le ciel, vous verrez tous vos péchés que vous n’avez pas donnés à Ma Miséricorde

- extrait du message donné le 10 juin 2000, page 61 :

« Terrifiante sera la purification de ceux qui ont agi ainsi contre l’Amour…Cela va être très court, cet instant de purification, mais cela paraîtra très long à ceux qui ont péché si fort [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal] ».

- extrait du message donné le 13 juin 2000, page 67 :

« Lorsque tu verras Ma Croix Glorieuse dans le ciel, réjouis-toi avec tous Mes petits, car c’est l’heure de votre délivrance […]. Alors, pourquoi t’ai-Je dit que beaucoup allaient souffrir en ce jour ? Et bien, parce que seuls ceux qui M’ont suivi vont avoir la vision béatifique de Ma gloire. Mais Ceux qui ont préféré les ténèbres vont souffrir de leurs fautes…et cela sera très difficile […]. C’est un temps de grâce qui vient, comme jamais la terre n’en a connu depuis la Rédemption ».

- extrait du message donné le 7 juillet 2000, page 95 :

« Quand l’orage gronde, il fait noir…Quand Je montrerai aux hommes leurs péchés, ils seront dans les ténèbres, ténèbres qu’ils ont accueillies et qui les feront souffrir. Mais de cette souffrance viendra Ma Gloire puisque beaucoup vont se repentir. Par Ma bonté, J’abrégerai ce moment désastreux pour beaucoup : Je te le promets. Aussi, ne t’inquiète de rien lorsque tu verras cela. Sache vraiment que cette purification est pour la Gloire de Dieu et pour le salut de l’humanité. Quand tu verras les âmes prostrées dans la douleur de leurs péchés, va les relever en Mon Nom, et guéris les souffrants. Car Je serai Miséricorde pour ceux qui se repentiront. Amène les âmes à Marie qui va intercéder pour elles…Françoise, ce temps est très proche maintenant. Quand je mettrai un terme à cette vision de l’âme sur elle-même, le monde commencera sa ‘renaissance’ ».

- extrait du message donné le 16 août 2000, page 165 :

« […] Quelques instants encore et l’âme se verra elle-même : avertissement, purification donnés aux hommes par grâce pour que leur folie cesse [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Regarde Ma Croix Glorieuse dans le ciel, en ces jours, et aime-Moi encore plus, toujours plus, autant que tu le peux (en ces jours de tempête) ».

- extrait du message donné le 19 août 2000, page 169 :

« […] Le jour de l’avertissement (ou purification) [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal] est tout proche ».

- extrait du message donné le 22 août 2000, pages 175 et 176 :

« Que le mal cesse, par la puissance de Mon Regard d’Amour, par la force de Ma Croix Glorieuse, Croix victorieuse…Quand vous la verrez, vous comprendrez à quel point Je vous aime : vous, qui Me servez, M’avez dit oui avec tout votre cœur, vous serez envahis de Mon Amour, chacun avec la facette de Mon Cœur que Je lui destine […]. Subitement l’avertissement tombera sur l’humanité [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal] : cela sera la fin de ce temps, annoncé par les prophètes, supporté par les martyrs…».

- extrait du message donné le 9 septembre 2000, page 192 :

« Très bientôt, vous verrez Ma Croix, signe de Mon Retour dans la Gloire…et vous Me bénirez…».

- extrait du message donné le 14 septembre 2000, page 193 :

« Bientôt, très bientôt pour vous, ce sera le temps de la purification, de l’avertissement [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal] donné aux hommes : alors, chacun verra son âme avec Mon Regard…et beaucoup pleureront, maudiront aussi…Alors, avant ce moment décisif pour chacun (car chacun devra choisir Dieu ou le mal), Je viens vous proposer Ma Tendresse, Ma Présence, pour que vous vous tourniez vers Moi entièrement ».

- extrait du message donné le 16 octobre 2000, page 214 :

« Mes agneaux, d’ici très peu de temps viendra le moment de purification de vos âmes que vous verrez comme je les vois [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. En même temps apparaîtra Ma Croix Glorieuse dans le ciel, Croix de votre salut ».

- extrait du message donné le 11 décembre 2000, page 250 :

« Voici que vient cet instant de purification donné à toute âme de cette terre : instant de grâce où vous vous verrez comme Je vous vois [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Alors, vous Me reviendrez, pour beaucoup, mais comme Je voudrais vous épargner cette douleur de voir l’état de votre âme…Si Je vous appelle si fort, avec Marie, Ma sainte Mère, c’est pour vous ramener bien vite dans le droit chemin, le seul qui puisse vous combler. Alors vous porterez Mon Regard sur vous dans la joie lorsque Je vous montrerai Ma Croix Glorieuse dans le ciel pendant cet instant de grâce pour l’humanité ».

- extrait du message donné le 1 er janvier 2001, page 264 :

« Chaque œil verra Ma Croix Glorieuse, car Je vous ai sauvés sur la Croix. Et en cet instant de grâce, beaucoup me reconnaîtront comme le Seul Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit. Devant l’obscurité de votre vie, vous viendrez supplier pour que Je vous pardonne, tant certains seront épouvantés par ce qu’ils ont fait ».

- extrait du message donné le 21 juin 2001, page 333 :

« Par la grâce qui va descendre sur vous tous prochainement, chacun ouvrira les yeux et verra. Et alors la terre sera renouvelée. Ce moment de purification des âmes (purification car Je leur enlèverai les écailles qui recouvrent leurs yeux) correspond à l’avertissement annoncé à Garabandal par Ma Sainte Mère ».

Du tome 8 de l’œuvre « Messages de conversion des cœurs » :

- intégralité du message « Venue » donné le 9 novembre 2005, page 54 :

« Ma venue est pour bientôt, Mon trésor d’enfant : venue dans les cœurs et dans Ma gloire. Les temps s’accomplissent…Bientôt, tout homme saura que Je Suis…La Croix glorieuse vous sera montrée, dans le ciel, et tout œil la verra. Arpente les routes afin de donner Mon message au plus grand nombre, afin qu’ils soient prêts, lorsque cet instant surviendra. Fleur, réjouis-toi dans le Saint-Esprit, car lorsque la Croix illuminée apparaîtra dans le ciel, la Terre aveuglée par son péché commencera à retrouver la Lumière. Heureux celui qui sera prêt à accueillir ce signe avec un cœur pur, car il rayonnera. Triste et parfois torturé sera celui qui M’a rejeté, car il verra la noirceur de son âme. Prie, fleur, pour que le plus d’âmes possibles se laissent marquer du signe de la Croix victorieuse et non de celui de l’ennemi ».

- extrait du message « Nativité » donné le 24 décembre 2005, page 63 :

« Va. Œuvre pour Jésus, Son Retour est là. La Croix illuminera le ciel, bientôt, et les âmes qui ont repoussé Dieu verront la Vérité. Courage : il reste peu de temps avant que cela arrive ».

- extrait du message « Courage » donné le 4 janvier 2006, page 65 :

« Bientôt sonnera l’heure de la venue de Ma Croix glorieuse dans le ciel. Tous, vous la verrez. Elle affermira Mes petits et sera source de grande souffrance pour les pécheurs endurcis. Prie pour que ce moment soit abrégé pour ces derniers, car ils ne supporteront pas la vue de ce qu’ils ont fait. Courage pour toi et les petits. Vous avez connu la croix,mais elle sera vie pour vous, et joie ».

- extrait du message « Pour la réunion de prière du 21 janvier à Verrières-le-Buisson (91) » donné le 19 janvier 2006, page 71 :

« Bientôt vous verrez Ma Croix. Priez pour que cet instant soit source de grâce pour beaucoup, et non source de frayeur devant l’horreur des péchés commis, pour ceux qui ne veulent pas reconnaître Dieu, le Père Créateur ».

- extrait du message « L’hésitation - Appel des âmes » donné le 5 mai 2006, page 91 :

« Lorsque viendra le signe de Ma Croix, dans le ciel, vous vous lamenterez tant vous souffrirez de votre inconscience folle qui est d’avoir choisi votre volonté ».

- extrait du message donné le 9 juin 2006, page 97 :

« Mon amour d’enfant, Je sais combien Mes agneaux choisis, Mes petits qui M’offrent leur cœur, sont épuisés, en ce temps que vous vivez, temps de la fin du mal. Vous êtes épuisés de voir la calomnie contre vous, le péché si grand du monde, et vous espérez Mon retour, si proche…Vous n’êtes pas seuls dans ce temps d’épreuve où la division règne à cause de Mon Nom. Oui, vous avez choisi l’Amour pour combattre le mal, et vous serez vainqueurs. Le mal tombera ; courage, Mes agneaux, car Marie vous conduit, Reine Immaculée, vous abritant sous Son Manteau. Ne craignez rien : personne ne peut rien contre Marie ni contre ses enfants. Ayez foi, espérez, ne vous découragez pas : Mon Heure est là, heure du signe de la Croix Glorieuse. Laissez ceux qui refusent la Vérité, pétris d’orgueil et de méchanceté. Laissez-les priant pour eux par votre oui quotidien à Dieu trois fois Saint. Tournez-vous encore vers ceux que Je vous envoie ; clamez la Vérité de l’Evangile haut et fort. Bientôt la Victoire sera là ».

- extraits du message donné le 30 juin 2006, page 99 :

« Vous verrez la Croix Glorieuse, vous vous frapperez la poitrine, hurlant de douleur devant l’abomination de vos péchés ».

- extraits du message donné le 1 er août 2006, page 108 :

« Le Père est las, et bientôt, prochainement, l’avertissement vous sera donné, afin que vous soyez sauvés […] Alors, courage…L’horreur prendra fin avec le signe donné dans le ciel ».

- extraits du message donné le 8 août 2006, page 114 :

« Bientôt, Je reviendrai. Il sera trop tard, pour beaucoup…Trop tard pour vous réjouir de Ma Venue, car l’acclimatation au péché vous aura fait perdre toute intelligence, alors vous ne pourrez que souffrir, à la vue de ce que vous avez fait. Bientôt, une lumière brillera dans le ciel étoilé : celle de Ma Croix. Joie pour les humbles, terreur pour les méchants ».

Du tome 9 de l’œuvre « Message de conversion des Cœurs » :

- extrait du message « Croix dans le Ciel » donné le 16 décembre 2006, page 40 :

« […] A présent, l’heure est là, de l’avertissement donné aux hommes [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal] et de Mon Retour […]. Quand la Croix apparaîtra dans le ciel, la souffrance sera là, dans toutes les âmes qui n’ont pas choisi l’Amour et la Vérité […]. Bientôt, fleur, ce signe sera donné au monde ».

A travers ce court message nous avons ici la confirmation que l’avertissement dont il est question dans de nombreuses prophéties, notamment celle donnée par la Très Sainte Vierge Marie à Garabandal, est bien l’apparition de la Croix dans le ciel, c'est-à-dire du Signe du Fils de l’Homme conformément à Mt 24,30.

11. Notre Seigneur Jésus à Jnsr

De l’ouvrage « Vivez, avec Moi, les Merveilles de la Nouvelle Création du Père » :

- extrait du message « Ô Mon Prêtre ! » donné le 3 février 1997, page 229 :

« Avancez sans craintes ; vous aurez encore beaucoup de peurs, d’hésitations, de tourments, de peines intérieures ; car le Temps qui arrive est chargé de maux ; car le maître du Mal va remplir ses dernières fonctions en vous intimidant : il connaît sa fin proche. La cruauté du moment vous avertit également de votre prochaine délivrance. Oui, levez les yeux au Ciel et exultez de joie, car la Fin des Temps est proche. Avant cette fin, vous en serez avertis, cela vous le savez aussi. L’Avertissement est programmé dans le Plan du Seigneur ; avant doivent arriver certains évènements ; tout suivra de près [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Jusque là, Je ne vous demande pas d’arrêter tout ce que vous avez en cours ; tout doit continuer dans la Joie avec le même Espoir. Je suis là. J’interviens en tout ce que Je vous ai demandé pour la Gloire de Dieu et le Salut de l’homme […] ».

- extrait du message « Je suis Omniprésent » donné le 4 février 1997, page 233

« […] La Vérité, il n’y en a qu’une : je suis la Vérité ; pour la vivre, il faut croire en Ma Miséricorde Infinie. Le Monde doit rentrer dans Ma Vérité en passant par la Purification des corps et des esprits. Je vous ferai toucher Mon Amour avec tout votre être ; en vous regardant tels que vous êtes, du dedans jusqu’au dehors, vous recevrez la Purification : c’est le Grand Avertissement qui vient à vous. Bénissez Dieu qui vient vous sauver ; vous verez combien le Seigneur vous aime. Vous entrerez dans Mon Cœur ; d’abord vous entrerez dans le Bassin de Purification sans crainte de vous salir ; c’est une grande Grâce accordée à Dozulé. Alors vous pourrez voir Celui qui vous appelle à une grande Sainteté. Amen. J’aime la Charité, douce Vertu, elle attire Mes âmes pour vivre ensemble dans Mon Amour Infini, Amen. Ne doutez plus de Mon Amour : vous êtes le Corps du Christ ».

- extrait du message « L’Avertissement de Dieu » donné le 14 mai 1997, page 276 :

« L’Avertissement sera une purification de la conscience du Monde. Ceux qui ne connaissent pas le Christ croiront que c’est un Avertissement de Dieu. Au même moment, tous l’éprouveront. C’est un phénomène qui sera vu et senti par tout le Monde entier. Nous verrons nos âmes et les maux dont nous sommes responsables ; ce sera comme si nous étions à l’agonie [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. C’est l’Avertissement qui vient pour instruire toutes les âmes que J’ai créées. Elles verront alors la Vérité de Dieu par la souffrance de Ma Vérité qu’elles ont refusée toute leur vie ».

Voici d’ailleurs le rappel des paroles de Conchita données par Notre Seigneur Jésus Lui-même à Jnsr toujours du même message, pages 277 et 278 :

L’Avertissement de Garabandal par Conchita

1 er janvier 1965

« Nous allons avoir à subir un jour un désastre horrible dans toutes les parties du monde ; personne n’y échappera : les bons pour se rapprocher de Dieu, les autres pour qu’ils s’amendent. Il est préférable de mourir plutôt que de subir pendant 5 minutes seulement ce qui nous attend. Nous pouvons le subir aussi bien de jour que de nuit, que nous soyons au lit ou non. Si on meurt se sera de peur.
On serait mieux dans une église près du Saint-Sacrement : Jésus nous donnera des forces pour nous aider à le subir ; mais peut-être tout deviendra-t-il ténèbres et nous ne pourrons pas nous y rendre.
Ce sera horrible au plus haut point, si je pouvais vous le dire comme la Sainte Vierge me l’a dit. Si nous savions ce que c’est, nous serions horrifiés à l’extrême. En suite de nos péchés, nous serons nous-mêmes cause de la nature de l’Avertisement et nous le subirons pour Jésus, pour les offenses que nous faisons à Dieu (Conchita parle ce jour à un de ses confidents) »

19 juin 1965

« L’Avertissement que la Vierge va nous evoyer, c’est comme un châtiment pour rapprocher les bons davantage de Dieu et pour avertir les autres (Conchita parle ce jour à une jeune fille) »

14 septembre 1965

« L’Avertissement est une chose venant directement de Dieu ; il sera visible par le monde entier, quel que soit l’endroit où l’on se trouvera. Il sera comme la révélation, intérieure à chacun de nous, de nos péchés. Les croyants aussi bien que les incroyants et les gens de n’importe quelle religion, le verront et le ressentiront (Conchita parle ce jour aux américains) ».

19 septembre 1965

« Si je ne connaissais pas l’autre Châtiment qui viendra, je te dirais qu’il n’y a pas de plus grand châtiment que l’Avertissement. Tout le mone aura peur mais les catholiques le supporteront avec plus de résignation que les autres. Il durera très peu de temps ».

22 octobre 1965

« Oh oui ! L’Avertisement est très redoutable ; mille fois pire que des tremblements de terre. Ce sera comme du feu ; il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement. Toutes les nations et toutes les personnes e ressentiront de même ; aucun n’t échappera et les incroyants eux-mêmes éprouveront la crainte de Dieu. La Sainte Vierge m’a dit le nom du phénomène (ce nom existe dans le dictionnaire espagnol, il commence par un A). C’est une chose très effrayante qui se passera dans le ciel (Conchita parle ce jour à une dame amie) ».

- extrait du message « Tout doit suivre Mon cours » donné le 12 juin 1997, page 298 :

« Dieu Se fait annoncer toujours par Sa Sainte Croix. Tous les Peuples, toutes les Nations marcheront à la suite de Ma Croix qui sauve. Quand le grand Jour arrivera, les Peuples, les Nations, seront déjà remplis de l’Esprit Saint qui sera déjà descendu sur chacun, donna Grâce et Espérance pour attendre la manifestation visible de Mon Retour. Ne détournez pas la tête, levez les yeux, le Dieu trois-fois Saint vient. Comme l’éclair va de l’orient à l’occident, tous Me verront ».

De l’ouvrage « Et voici…le Secret de Marie » :

- extrait du message « Dieu parle à Son Peuple » donné le 8 décembre 2002, page 112 :

« J'ai parlé de mon Silence et Je te demande de leur dire qu'après ils ne M'entendront plus [après l'élévation de la Croix de Dozulé selon les messages précédant] et cela sera le signe qui appellera le grand Signe dans le Ciel [L'apparition de la Croix Glorieuse de l'Orient à l'Occident, c'est à dire vue par toute l'humanité]. Mais il est inutile de chercher quelle sera l'heure ».

- extrait du message « Qu’avez-vous fait de Ma Croix ? Vous allez vaciller… » donné le 7 mai 2003, page 159 :

« La Croix que je vous présenterai dans le Ciel [au moment de l'Avertissement], sera encore plus grande que celle qu'à vue Madeleine car elle se verra dans toutes les parties du monde. A genoux, vous allez crier votre repentir. Vous ne l'aviez pas demandé alors qu'il en était encore temps. Là, vous le crierez pendant que la terre vacille. Mais Dieu épargnera les Siens ».

- extrait du message « Les Croix d’Amour apparaîtront sur les Tabernacles » donné le 25 août 2003 (Saint Louis Roi de France), pages 222 et 223 :

« Mon enfant, Je m’annoncerai par Ma Croix de Lumière. Tous Me verront en elle, le Jour que Mon Père S’est choisi pour la faire apparaître dans le ciel. Elle annonce Mon Retour en Gloire. Ce Jour sera également le Jour de la Grande Purification par la Croix Glorieuse de Jésus-Christ, votre Sauveur, votre Rédempteur [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Lorsque la Croix apparaîtra au ciel, trembleront toutes les puissances ennemies jusqu’à faire trembler les assises de la Terre qui doit également se purifier. O Mon Eglise, tu Me verras la première et tu te frapperas la poitrine. Tes fautes te seront étalées, tes yeux pleureront, car ta fidélité te reviendra à ce moment où tu Me diras : "O Seigneur, pardonne Ta misérable fille" ! Et le Seigneur te relèvera toute tremblante et te dira : "Va, ton Sauveur est avec toi et te pardonne, car il t’aime. Tu reprendras ta place d’Epouse, car l’Epoux est revenu pour te parer de Sa Sainte Grâce pour les siècles des siècles. Amen" ».

Du premier fascicule des « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « Deuxième jour : Christ Roi » donné le 23 novembre 2003, page 17 :

« Si vous pensez que [la Croix Glorieuse] que vous verrez dans une grande lumière apparaîtra dans le ciel, sera la même, celle de la Réconciliation mondiale dans l’apaisement [la grande Croix Glorieuse de 738 mètres demandée par Notre Seigneur Jésus à Dozulé] vous êtes dans l’erreur.

Elle sera ma Croix de Jugement, celle de Ma Sainte Justice qui réveillera Mon Amour en vous. Je vous l’ai déjà dit : un véritable réveil de l’âme et du corps ne peut s’effectuer sans secousse. Elle sera lumineuse et grandiose puisque chacun la verra, d’un bout de la Terre à l’autre bout. Par la suite, personne ne pourra dire que Dieu n’existe pas.

Dans Ma Sainte Lumière, chacun se verra tel qu’il est et Me verra tel que Je suis ».

Du quatrième fascicule des « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « La prière de l’apôtre (suite) » donné le 25 août 2005, pages 72 et 73 :

« Le temps est venu au Monde de se repentir car un changement universel est proche, tel qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu’à ce jour et qu’il n’y en aura jamais plus. Après ces jours de détresse, alors apparaîtra dans le ciel le Fils de l’Homme Lui-même, avec une grande Majesté et une grande Puissance, pour rassembler les élus des quatre coins de la Terre. En Vérité, Je vous le dis : le ciel et la terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront point ».

Ceci est un extrait de l’Apparition du Christ à Madeleine, le 1 er Novembre 1974, en la Fête de la Toussaint, 1 er Vendredi du mois, dans la chapelle de l’école Saint Joseph à Dozulé.

Ce changement universel est annoncé et il peut venir. Écoutez-Moi : Je vous demande de traverser ces jours sombres en vous aidant les uns les autres, Je vais vous instruire avant. Je vous demande de bien retenir que Mes Paroles ne passeront point.

Je viens vous dire que, bientôt, J’arrêterai tout ce qui peut encore convertir le Monde. Lorsque Je le jugerai, J’arrêterai Mes Instruments les uns après les autres.

Ce sera le silence de Mes Voix du Ciel comme de la Terre. Les Saintes Apparitions, les Saints Messages du Ciel, tout prendra fin, car l’Avertissement de tous les avertissements qui se sont produits jusqu’à présent, est déjà à vos portes !

Ne cherchez pas à savoir l’Heure et le Jour. Si cette Humanité se convertit pendant ce temps, si vous rentrez avec Moi dans ce Temps de Paix que Je vais vous présenter avec tout Mon Amour, alors avec votre Foi vous éviterez le Châtiment ».

Du cinquième fascicule des « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « La Sainte Famille - Le grand Secret de la Croix » donné le 30 décembre 2005, page 49 :

« J’informe tous Mes enfants qu’il est arrivé le Jour où Dieu veut vous réunir tous, de l’Orient à l’Occident, pour un Jugement intérieur nécessaire à la Purification des âmes et des corps [en correspondance avec l’Avertissement prophétisé à Garabandal]. Mon enfant, Je suis la Lumière du Monde, Je viens éclairer l’homme. Ma Créature doit être lavée devant Dieu pour Lui ressembler. Vous serez semblables à Dieu : régénérés, sans haine ni rancune. Tout sera Amour, car Je suis l’Amour. Vous serez tout Amour, semblables à Dieu.

La méchanceté gratuite est satanique. Je viens vous laver, vous purifier, vous retirer du Mal. Pour cela vous devez accepter et d’aimer, tout comme Moi, Ma Sainte Mère choisie pour ce Combat parce qu’Elle est Pure, Immaculée. Elle est la Fille de Dieu, remplie de l’Esprit de Dieu. Elle est Ma Sainte Mère et la vôtre. Sainte Marie est l’Humilité en Dieu. Elle écrasera l’Orgueil de l’esprit du Mal. Ce combat est le dernier. L’Esprit de Dieu triomphera de l’esprit du Mal. Amen ! Jésus de Nazareth, Seigneur et Roi ».

Du huitième fascicule « Messages depuis le Secret de Marie » :

- extrait du message « Le Seigneur nous parle» donné le 2 juin 2007, page 67 :

« L’Avertissement sera pour bientôt. Tenez-vous prêts. Réunissez-vous, priez, invitez à ne pas s’encombrer de soucis matériels. Soyez légers dans vos cœurs. Où vous serez, attendez Mon Appel. Soyez calmes, heureux, car le Temps de la Rencontre arrive bientôt.».

12 Le Père Eternel, Notre Seigneur Jésus et la Très Sainte Vierge Marie à Angela

Du tome 1 de l’œuvre « Je suis la Résurrection et la Vie » :

- extrait du message donné le 10 décembre 1997, page 189 :

« […] Jésus annonçait Son salut en un point précis de la terre et Il disait : Cela arrivera là où sont représentés les quatre coins de la terre ».

Commentaire d’Angela : « En vérité je n’avais pas compris. Maintenant je sais que ces points sont la Croix glorieuse qui s’étendra du nord au sud, de l’est à l’ouest. Elle attirera tous à elle. Personne n’en sera en dehors ! Mais chacun choisira ! Merci, Jésus ! Alléluia ! ».

- extrait du message donné le 8 août 1998, page 299 :

Le Père Eternel : « Petite, vite toute la terre Me verra ainsi, dans la Lumière de Ma Croix. Oui, petite, vite toute la terre aura la Croix glorieuse de mon Fils ».

- extrait du message donné le 7 septembre 1998, page 317 :

Jésus : « La Croix glorieuse sera une épée à double tranchant, comme Ma Parole ».

- extrait du message donné le 1 avril 1999, page 410 :

Jésus : « Sur les bras de Ma croix est écrit : ˝Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et harassés : Je vous restaurerai ! Je suis la Résurrection et la Vie. Qui croit en Moi, ne mourra pas pour l’éternité !˝ . Non seulement les chrétiens, mais tous Mes fils doivent connaître Ma Croix glorieuse, parce que rapidement elle viendra pour tous. Elle sera un signe de condamnation pour les responsables de ce massacre aux dimensions jamais vues, pour ceux qui ne croient pas et qui ne sont pas fatigués et harassés. La haine ne leur fait plus rien sentir. Malheur ! Malheur, s’il ne se convertissent pas ! ».

La Très Sainte Vierge Marie : « Ma petite fille et petite de mon Jésus : mon Jésus est sur le point de revenir ! Fais connaître la Croix glorieuse de mon fils ».

13. Notre Seigneur Jésus à Lucie

Du livret « Marie, cause de notre joie » :

- extrait du message pages 169 et 170 :

« Les peuples bougent, les nations sont en mouvement, c’est le Père qui dirige, qui amène l’humanité au pied de la Croix, au pied de son trône. Inconsciemment, l’homme s’y dirige, car le Père veut que l’humanité, les peuples, les nations lèvent les yeux vers Celui qu’ils ont transpercé. A la lumière de Dieu, ils verront leur péché, l’état de leur âme. A la lumière de la Croix, ils verront l’étendue et les conséquences de leurs fautes. A la lumière de mon Cœur, ils verront tomber sur eux les flots de ma miséricorde. Ne craignez pas ce temps, mais réjouissez-vous. Priez pour les pécheurs, priez afin que le plus grand nombre possible se trouve dans le faisceau de ma miséricorde ».

Du livret « Abba, Père » :

- extrait du message page 13 :

« Le gémissement fera place au silence. Le monde engendrera un autre monde. Tout sera silence, ténèbres et désolation. Seule la Croix se dressera sur le monde, dans toute sa lumière. Du feu restera la cendre…de la cendre naîtra un feu…De la Croix sortira le feu nouveau. Alors apparaîtra le Fils de l’homme dans la gloire de son Père ».

- extrait du message page 115 et 116 :

« Je viendrai vers vous comme Christ-Roi, dans la gloire de mon Corps ressuscité, mais Je viendrai avec mes plaies glorifiées et pleines d’Amour et c’est la Croix qui vous annoncera mon retour. Aussi, mes enfants, déjà vous devez la chérir car elle vous annonce votre Roi ».

14. La Vierge de l’Eucharistie et Notre Seigneur Jésus à Débora

De l’ouvrage « Manduria » :

- extrait du message donné le 1 er septembre 1994, page 144 :

La Vierge de l’Eucharistie : « Ma fille, fais savoir aux ministres de Dieu que le temps du grand signe dans le Ciel s’approche à grands pas ».

Débora : « Quel signe, ma Dame ? ».

La Vierge de l’Eucharistie : « Ma fille, ce sera le signe décisif pour la conversion de la Russie. Il sera grand et terrifiant pour ceux qui n’ont pas confiance dans le Seigneur Dieu. Ce sera un signe heureux pour ceux qui ont mis leur espérance dans l’Amour du Seigneur, en subissant toutes sortes d’humiliations. A ce moment-là beaucoup seront arrachés à l’infirmité ».

- extrait du message donné le 23 septembre 1994, page 146 :

La Vierge de l’Eucharistie : « Bientôt on verra la grande Croix de mon Fils, resplendissante ».

- extrait du message donné le 1 er août 1998, pages 210 et 211 :

La Vierge de l’Eucharistie : « Oh, mon âme est triste : tout le paradis gémit ! L’obscurité est sur le point de descendre, épaisse, jusqu’au commencement des "trois jours". Le monde est sur le point de recevoir l’Avertissement. Jésus permettra que les âmes soient éprouvées comme l’or dans le creuset. Les familles auront en elles de nombreuses plaies ouvertes, dont beaucoup seront insupportables. Je voudrais que ce pauvre monde m’écoute ! Je vous confie à l’archange Raphaël qui aura la charge d’avertir les hommes et les peuples […]. A propos de l’Avertissement, priez afin qu’en ce jour-là tous les hommes croient et qu’ils se préparent au Signe salvifique. Si vous n’êtes pas préparés, le Seigneur ne fera pas usage de clémence. Ne gaspillez pas votre temps ni vos forces en choses qui ne donnent pas gloire à Dieu ».

- extrait du message donné le 14 octobre 1998, page 220 :

Notre-Seigneur Jésus : « Je viendrai dans le monde, si le monde me chante une hymne d’amour, et je serai précédé par le Signe glorieux de ma Sainte Croix qui sera élevée sur le sol de toutes les nations. Toutefois, tandis que je viens, vous devez faire la moitié du chemin. Le temps est venu de la conversion à mes lois, en proclamant de l’Occident à l’Orient que je suis le seul Maître de la Vie ! ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum