Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 35
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Page 35 sur 39 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Lun 25 Déc 2017 - 3:44

Kaboul: 5 morts dans un attentat de l'EI
Par Le Figaro.fr avec Reuters Mis à jour le 25/12/2017 à 08:41 Publié le 25/12/2017 à 08:40

Un kamikaze a déclenché ses explosifs ce lundi à Kaboul à proximité du siège de la DNS, les services de renseignements afghans, faisant au moins cinq morts, selon un nouveau bilan des autorités. Dans un communiqué diffusé par Amaq, son organe de propagande, le groupe Etat islamique dit être responsable de cette attaque.

L'EI avait déjà revendiqué la semaine dernière un précédent attentat visant un centre d'entraînement de la Direction nationale pour la sécurité (DNS). Des responsables des services de sécurité ont précisé ce lundi que le kamikaze s'était approché à pied de l'entrée du siège de la DNS. L'explosion a fait également deux blessés. Toutes les victimes sont des civils.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Ven 29 Déc 2017 - 5:19

Syrie: 66 morts dans des combats à la limite de la province d'Idleb
AFP
Publié le 29/12/2017 à 11:16 | AFP

Syrie: 66 morts dans des combats à la limite de la province d'IdlebSyrie: 66 morts dans des combats à la limite de la province d'Idleb ©️ AFP/Archives / George OURFALIAN
Des combats opposant forces du régime syrien et combattants jihadistes et rebelles à la périphérie de la province d'Idleb (nord-ouest) ont tué au moins 66 personnes en 24 heures, a rapporté vendredi une ONG.

Parmi les morts figurent au moins 19 civils, dont sept enfants, tués dans les bombardements des avions syriens et de l'allié russe du régime de Bachar al-Assad, participant à cette bataille.

Depuis le début de la semaine, des affrontements se déroulent à la périphérie de cette province, la dernière à échapper entièrement au régime de Bachar al-Assad et contrôlée en majorité par Fateh al-Cham, l'ex-branche d'Al-Qaïda, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée a progressé ces derniers jours dans cette zone, s'emparant de plusieurs localités et villages à l'extrême sud-est de la province d'Idleb, ce qui pourrait être le signe d'une future offensive d'envergure.

"Au moins 27 soldats et combattants prorégime et 20 jihadistes et rebelles ont été tués ces dernières 24 heures dans les combats", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Selon le correspondant de l'AFP près du front, d'intenses bombardements avaient lieu dans la zone. Des messages diffusés par haut-parleurs dans des villages rebelles appelaient les habitants à rester chez eux et les informaient que la prière musulmane du vendredi avait été annulée.

Des centaines de civils fuyant leurs villages à bord de voitures et pick-up transportant bagages et meubles, se dirigeaient vers la ville d'Idleb, chef-lieu de la province du même nom.

L'armée a lancé il y a quelques jours une offensive dans cette zone de combats, située à cheval entre la province d'Idleb et celle voisine de Hama (centre).

La province d'Idleb échappe depuis 2015 au régime, dont les troupes ont été chassées par une coalition de rebelles et de jihadistes.

Il y a plusieurs mois, le groupe Fateh al-Cham, connu par le passé sous le nom de Front al-Nosra, a mené un coup de force contre ses ex-alliés rebelles et contrôle désormais l'immense majorité de la province d'Idleb.

Déclenché par la répression de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est complexifié avec la présence de multiples acteurs et a fait plus de 340.000 morts et des millions de déplacés.

29/12/2017 11:15:30 - Beyrouth (AFP) - ©️ 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  stjeanlagneau le Ven 29 Déc 2017 - 7:07


Merci Antoine

@tous

En cette fin d'année, n oublions pas ce peuple martyr.  Triste  Ange priant
La France, en fournissant des armes aux djihadistes, n est pas innocente.
Prions, réparons pour nos péchés.
Qu'en ce temps de Noël, toutes haines disparaissent.
Prends pitié  Exorcisme


_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21074
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 51
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Lun 1 Jan 2018 - 6:57

Iran : dix morts lors de violences nocturnes
Les manifestations se multiplient depuis plusieurs jours dans tout l'Iran. Le président Hassan Rohani a appelé au calme et a condamné les violences.
SOURCE AFP
Modifié le 01/01/2018 à 12:24 - Publié le 01/01/2018 à 10:32 | Le Point.fr

Les manifestations anti et pro-régime se multiplient depuis plusieurs jours en Iran.


Les manifestations anti et pro-régime se multiplient depuis plusieurs jours en Iran.


Les manifestations anti et pro-régime iranien se multiplient depuis plusieurs jours dans de nombreuses villes du pays. Dimanche 31 décembre, dix manifestants ont été tués dans les protestations antigouvernementales dans la ville d'Izeh, dans le sud-ouest de l'Iran, a déclaré le député local Hedayatollah Khademi, cité par l'agence Ilna, proche des réformateurs.

Pour la quatrième nuit consécutive, les Iraniens sont de nouveau descendus dimanche soir dans la rue dans plusieurs villes du pays, dont la capitale Téhéran, pour protester contre le pouvoir et les difficultés économiques – chômage, vie chère et corruption. Selon des vidéos mises en ligne par les médias iraniens et les réseaux sociaux, les manifestants ont attaqué et parfois incendié des bâtiments publics, des centres religieux et des banques ou des sièges du Bassidj (milice islamique du régime). Les manifestants ont aussi mis le feu à des voitures de police.

L'appel au calme de Hassan Rohani
Deux autres personnes avaient été tuées samedi soir dans cette même ville, mais le vice-gouverneur de la province avait affirmé que les forces de l'ordre n'avaient pas tiré sur les manifestants. Les violences de dimanche soir ont eu lieu malgré un appel du président Hassan Rohani au calme, tout en condamnant les violences. « Le peuple répondra aux fauteurs de troubles et hors-la-loi » qui sont une « petite minorité », a-t-il expliqué. Sortant de son silence après trois jours de contestation, Rohani a reconnu que l'Iran devait fournir « un espace » pour que la population puisse exprimer ses « inquiétudes quotidiennes », mais il a condamné les violences et la destruction des biens publics. « Critiquer, c'est totalement différent que d'utiliser la violence », a-t-il souligné lors du conseil des ministres. « Il faut même créer les conditions pour la critique, les protestations légales, y compris des manifestations et des rassemblements légaux. C'est le droit du peuple. »
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Dim 7 Jan 2018 - 2:17

Sénégal: Regain de violence en Casamance: 13 jeunes tués dans une forêt
AFP
Publié le 06/01/2018 à 21:56 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Sénégal: Regain de violence en Casamance: 13 jeunes tués dans une forêtSénégal: Regain de violence en Casamance: 13 jeunes tués dans une forêt ©️ AFP/Archives / Carl DE SOUZA
Après des années d'accalmie, la Casamance, région du sud du Sénégal où est active un rébellion depuis 35 ans, a connu samedi un regain de violence inattendu lorsque 13 jeunes qui coupaient du bois ont été tués sans sommation par une bande armée.

"L'attaque a également fait sept blessés et un jeune a réussi à s'échapper", a indiqué à l'AFP le colonel Abdou Ndiaye, porte-parole de l'armée sénégalaise.

Elle s'est produite dans l'après-midi dans une forêt proche de la frontière avec la Guinée-Bissau, à une vingtaine de kilomètres de la capitale, Ziguinchor, région agricole et touristique séparée du reste du Sénégal par la Gambie.

"Ils étaient sortis chercher du bois quand ils sont tombés sur une bande armée d'une quinzaine d'individus, qui ont directement fait feu", a précisé le colonel Abdou Ndiaye. L'armée sénégalaise a déployé une compagnie de quelque 150 parachutistes munis de véhicules pour évacuer les victimes et "traquer" les auteurs de l'attaque.

Les corps sans vie ont été transportés à la morgue de l'hôpital régional de Ziguinchor, où ont également été acheminés les blessés et ou de nombreuses familles se sont réunies, selon l'Agence de presse sénégalaise APS (officielle).

"Ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l'armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC(Mouvement des forces démocratiques de Casamance), la rébellion indépendantiste armée", a expliqué l'APS, sans citer de source.

'Pas de signes avant-coureurs'
"Il est trop tôt pour dire si les assaillants font partie du MFDC, l'enquête le dira", a expliqué le colonel Ndiaye, alors que la rébellion est divisée en plusieurs factions.

Cette attaque survient au lendemain de la libération de deux combattants du MFDC, libérés par l'armée à la suite d'une médiation lancée par la communauté de Sant'Egidio de Rome entre l'Etat du Sénégal et les combattants du MFDC.

La rébellion pour l'indépendance de la Casamance, qui dure depuis décembre 1982, a fait des milliers de victimes civiles et militaires, ravagé l'économie de la région et poussé de nombreux habitants à fuir.

Une accalmie perdure sur le terrain depuis plusieurs années alors que les tractations de paix se sont multipliées depuis l'arrivée au pouvoir du président Macky Sall, en 2012.

"Il n'y avait pas de tensions ces derniers temps, pas de signes avant-coureurs", a assuré samedi le porte-parole de l'armée.

'Consolider la paix'
Dans ses voeux de fin d'année dimanche, le chef de l'Etat sénégalais avait lancé un appel aux rebelles pour la poursuite des pourparlers en vue d'"une paix définitive".

"Consolidons la paix, car nos progrès sont déjà substantiels, par le dialogue confiant que nous avons poursuivi toutes ces années avec le soutien constant des facilitateurs, que je salue et apprécie", avait-il ajouté.

"Consolidons la paix pour que les mesures d'accompagnement déjà initiées par le gouvernement soit confortées et produisent leurs pleins effets. Faisons le pas décisif vers la paix définitive, une paix sans vainqueur ni vaincu", a poursuivi le dirigeant sénégalais.

Le gouvernement sénégalais a mis en oeuvre un programme de reconstruction de la Casamance avec plusieurs projets dans l'agriculture, les infrastructures, le tourisme et l'éducation.

Les pourparlers pour la paix en Casamance entre le gouvernement sénégalais et le MFDC se poursuivent. Des discussions entre les deux parties se sont tenues en octobre à Rome sous l'égide de Sant'Egidio, médiatrice dans le conflit.

Toujours discrète, la communauté catholique a joué un rôle clé pour négocier un accord de paix au Mozambique. Elle est aussi impliquée dans des médiations en Centrafrique, au Soudan du Sud et en Libye.

06/01/2018 21:55:55 - Ziguinchor (Sénégal) (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Mar 16 Jan 2018 - 13:43

Yémen: 5000 enfants tués ou blessés (Unicef)
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 16/01/2018 à 16:15 Publié le 16/01/2018 à 16:10

L'Unicef a publié ce mardi des chiffres édifiants sur les conséquences de la guerre au Yémen, affirmant que plus de 5.000 enfants ont été tués ou blessés dans les violences et que 1,8 million souffrent d'une malnutrition aiguë.

» LIRE AUSSI - Guerre au Yémen : «L'effondrement de la société va secouer la région et le monde»

Dans un rapport présenté à la presse à Sanaa, le Fonds des Nations unies pour l'enfance a ajouté que près de deux millions d'enfants ne vont plus à l'école, dont un demi-million depuis l'escalade du conflit en mars 2015 consécutive à l'intervention militaire de l'Arabie saoudite et de ses alliés. Plus de trois millions d'enfants sont nés depuis cette date et "une génération entière" sera marquée par la violence, les déplacements, la maladie, la pauvreté et la malnutrition, note le rapport.

Plus de la moitié des jeunes Yéménites n'ont pas accès à l'eau potable ou à un système d'assainissement adéquat, a encore déploré l'Unicef, soulignant que 1,8 million d'enfants souffrent de malnutrition aiguë, dont près de 400.000 ont besoin d'un traitement urgent pour survivre. Plus de 5.000 enfants ont été tués ou blessés dans les violences depuis mars 2015, soit 1.000 de plus qu'en mars 2017, selon les chiffres de cette agence de l'ONU.

» LIRE AUSSI - Le Yémen face à la «pire crise humanitaire de la planète»

L'année dernière, les Nations unies ont déclaré que le Yémen était le théâtre de "la pire crise humanitaire du monde". La guerre oppose des forces gouvernementales aux rebelles Houthis, issus de la minorité zaïdite (branche du chiisme), qui ont conquis de vastes territoires, dont la capitale Sanaa en septembre 2014. Les Houthis sont soutenus par l'Iran. En mars 2015, une alliance militaire dirigée par l'Arabie saoudite est entrée en action au Yémen pour soutenir les forces gouvernementales.

Plus de 9.200 personnes ont été tuées et près de 53.000 blessées, dont de nombreux civils, depuis l'intervention de la coalition, selon les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Plus de 2.200 personnes sont également mortes en raison d'une épidémie de choléra qui a frappé le pays depuis avril, d'après l'OMS.


Nigeria: 3 morts dans une attaque de Boko Haram

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 16/01/2018 à 16:48 Publié le 16/01/2018 à 16:18

Trois personnes ont été tuées et deux gravement blessées dans l'attaque d'un village par des combattants de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré ce mardi des habitants à l'AFP.

» LIRE AUSSI - Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques

"Des hommes armés de Boko Haram à moto et à vélo ont envahi lundi vers 23h30 (22h30 GMT) en grand nombre le village de Pallam", dans l'Etat de l'Adamawa, a affirmé un chef local, Maina Ularamu. "Trois personnes ont été tuées et deux, gravement blessées, (ont été emmenées) à l'hôpital", tandis que les assaillants ont brûlé plusieurs maisons et commerces et pillé des vivres, a-t-il précisé.

Selon ce notable, l'une des victimes était un commerçant qui dormait à l'intérieur de son magasin et a refusé d'ouvrir la porte quand ils le lui ont demandé. "Ils l'ont brûlé avec le magasin", a expliqué M. Ularamu. "Ils se sont ensuite dirigés vers le dispensaire où ils ont tué le gardien, emportant tout le matériel médical avant d'incendier le dispensaire".

Raids, tueries et attentats quasi-quotidiens

Pour Maina Ularamu, "il ne fait aucun doute qu'ils (les assaillants) venaient de la forêt de Sambisa", proche de Pallam et qui abrite plusieurs camps de Boko Haram. "En sortant du village, ils sont tombés sur un groupe de miliciens (anti-Boko Haram, ndlr) patrouillant dans le village de Kuda, avec qui il y a eu des échanges de tirs tuant deux assaillants", a ajouté un autre habitant, David Migrai.



L'Etat d'Adamawa avait connu un progressif et fragile retour au calme depuis 2015, contrairement à l'Etat voisin du Borno, épicentre du conflit qui n'a connu aucun répit. Mais récemment, les attaques djihadistes ont repris dans cette région frontalière du Cameroun le long de laquelle s'étirent les monts Mandara et la forêt de Sambisa, où sont retranchés de nombreux combattants de Boko Haram.

» LIRE AUSSI - «Nous ne reviendrons pas»: le message des lycéennes enlevées par Boko Haram

Le groupe djihadiste a en outre multiplié les raids, les tueries et les attentats de manière quasi quotidienne dans tout le nord-est du pays depuis le week-end de Noël. Boko Haram mène une insurrection depuis 2009 pour la création d'un Etat islamique dans le nord-est du Nigeria, des violences qui ont fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés. Début janvier, des soldats de la Force multinationale mixte (FMM, force militaire régionale contre Boko Haram) ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans leurs bastions du nord-est du Nigeria.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Sam 27 Jan 2018 - 7:30

Explosion à Kaboul: au moins 63 morts, les talibans revendiquent
Par Le Figaro.fr avec agences Mis à jour le 27/01/2018 à 13:27 Publié le 27/01/2018 à 11:04
Explosion à Kaboul: au moins 63 morts, les talibans revendiquent


Au moins 63 personnes ont été tuées et 151 blessées samedi par l'explosion d'une ambulance piégée peu avant 13h00 heures locales dans le centre de Kaboul, ont indiqué les autorités afghanes.

» LIRE AUSSI - L'attaque de l'hôtel Intercontinental de Kaboul fait 18 morts

Le ministère afghan de la Santé a annoncé ce bilan "provisoire" , tandis que celui de l'Intérieur a précisé à l'AFP que l'attentat, de très forte puisance, avait été causé par une ambulance piégée à proximité des locaux du ministère.

"Le kamikaze a utilisé une ambulance pour passer les barrages. Il a indiqué au premier contrôle qu'il acheminait un patient vers l'hôpital Jamuriat" voisin, a expliqué à l'AFP Nasrat Rahimi, porte-parole adjoint du ministère de l'Intérieur. "Au second barrage, il a été identifié et il a fait détoner sa charge", a-t-il ajouté.

Les talibans ont revendiqué cet attentat, survenu une semaine après l'attentat meurtrier contre l'hôtel Intercontinental de Kaboul qui a fait plus de 20 morts. Le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a indiqué sur WhattsApp : "un martyr a fait sauter sa voiture piégée près du ministère de l'Intérieur où se trouvaient de nombreuses forces de police".

Des bâtiments situés à plusieurs centaines de mètres du lieu de l'attentat ont été ébranlés par la force de l'explosion. "C'est un massacre", a déclaré Dejan Panic, coordinateur pour l'Afghanistan de l'ONG humanitaire italienne Emergency, qui gère un hôpital non loin de là. De très nombreuses victimes, hommes, femmes, enfants, acheminées ont été traitées dans les couloirs submergés des hôpitaux de la ville, selon l'AFP.

Le niveau d'alerte est extrême en ce moment à Kaboul, particulièrement dans le centre et le quartier diplomatique dont la plupart des ambassades et institutions étrangères ont été placées en "lock down" (sorties interdites).
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  stjeanlagneau le Sam 27 Jan 2018 - 9:15



Merci Antoine

@ tous

Le mal n'a pas de limites.  Non

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21074
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 51
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Jeu 1 Fév 2018 - 13:55

Syrie: 20 civils tués dans des raids aériens du régime
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 01/02/2018 à 19:00 Publié le 01/02/2018 à 18:55

Au moins 20 civils ont été tués aujourd'hui en Syrie dans des raids aériens du régime visant des secteurs tenus par des groupes djihadistes et rebelles dans le nord du pays, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Ailleurs en Syrie, ravagée depuis 2011 par une guerre meurtrière, des rebelles ont tiré des roquettes sur la capitale Damas, un fief du régime, où sept personnes ont péri, selon l'agence officielle Sana. Ces frappes intervenaient après la mort de trois enfants tués dans des tirs d'artillerie du régime visant l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, près de Damas, selon l'OSDH.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine le Mar 6 Fév 2018 - 14:58

Au moins 70 civils tués dans de nouveaux raids du régime près de Damas
AFP
Modifié le 06/02/2018 à 20:52 - Publié le 06/02/2018 à 14:05 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Au moins 70 civils tués dans de nouveaux raids du régime près de DamasAu moins 70 civils tués dans de nouveaux raids du régime près de Damas ©️ AFP / ABDULMONAM EASSA
Au moins 70 civils dont des enfants ont péri mardi dans de nouvelles frappes de l'armée de l'air syrienne contre une enclave rebelle, malgré l'accroissement des pressions internationales sur le régime accusé d'avoir perpétré des attaques chimiques.

Craignant une "aggravation de la crise humanitaire", l'ONU a appelé à une trêve humanitaire d'au moins un mois dans toute la Syrie, pays ravagé par une guerre dévastatrice qui a fait plus de 340.000 morts et jeté à la rue des millions de personnes depuis mars 2011.

Au lendemain de la mort de 31 personnes dans des raids sur la Ghouta orientale, les avions du régime ont bombardé mardi plusieurs localités de cette enclave , tuant au moins 70 civils dont 18 enfants et blessant une centaine, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Il s'agit des raids les plus meurtriers depuis le lancement il y a six semaines d'une opération du régime à la périphérie de la Ghouta orientale une région proche de la capitale Damas, a précisé l'ONG.

A Saqba, l'une des localités de la Ghouta orientale assiégée depuis 2013, les Casques blancs, ces secouristes dans les régions rebelles, ont réussi à sortir des décombres une petite fille au visage ensanglanté. A Kafr Batna, secouristes et habitants, dans un épais nuage de poussière, ont transporté sur des civières ou à mains nues des blessés ensanglantés, au milieu d'un océan de décombres.

Dans la morgue d'un hôpital, une femme s'effondre en larmes. Elle vient d'identifier son mari.

avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2915
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 39 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum