Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

+8
Bois de Croix
clofer
Kaptué Bruno
antoine
Admin
stjeanlagneau
Ginou Saliba
métys
12 participants

Page 46 sur 48 Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48  Suivant

Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  stjeanlagneau Dim 3 Jan 2021 - 16:02


Triste
Prends pitié  

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27851
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 55
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Ven 12 Fév 2021 - 15:01


Yémen: escalade des combats, des dizaines de morts et blessés
© AFP/Mumen KHATIB
Source AFP
Publié le 12/02/2021 à 19h41 - Modifié le 12/02/2021 à 20h31
Des combats entre forces loyales et rebelles ont fait des dizaines de morts et de blessés ces dernières 24 heures au Yémen, pays en guerre où la moitié des enfants de moins de cinq ans vont souffrir de malnutrition selon l'ONU.

Le conflit dans ce pays pauvre de la péninsule arabique oppose les troupes progouvernementales, appuyées depuis 2015 par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, aux rebelles Houthis qui se sont emparés de pans de l'ouest et du nord du Yémen dont la capitale Sanaa.

Les Houthis sont soutenus politiquement par l'Iran chiite, rival régional de l'Arabie saoudite sunnite. Téhéran dément fournir des armes aux rebelles yéménites.

Malgré l'escalade, les Etats-Unis ont annoncé vendredi que le retrait des rebelles de leur liste noire des "organisations terroristes" entrerait en vigueur mardi.

Alors que les combats avaient baissé en intensité ces derniers mois au Yémen, ils ont repris de plus belle dans la région de Marib (nord), aux mains du pouvoir, après la reprise le 8 février de l'offensive des rebelles. En outre, les rebelles ont repris leurs attaques contre des cibles en Arabie saoudite voisine.

"Des dizaines de personnes ont été tuées et blessées dans les deux camps, la plupart des morts étant des Houthis touchés par des frappes aériennes", a déclaré vendredi une source gouvernementale à l'AFP.

L'armée saoudienne utilise son aviation contre les rebelles yéménites.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Mer 3 Mar 2021 - 14:12

Birmanie : au moins 38 morts lors de la «plus sanglante» journée de répression depuis le putsch
EN IMAGES - Les forces de sécurité ont ouvert le feu à balles réelles dans plusieurs villes afin de disperser les rassemblements, qui réclament le départ de la junte militaire ayant pris le pouvoir le 1er février dernier.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Sam 27 Mar 2021 - 7:15


Birmanie: l'armée montre ses muscles, au moins dix-neuf morts

© Myawaddy TV/AFP/Handout, AFP PHOTO / Myawaddy TV
Source AFP
Publié le 27/03/2021 à 12h05
Au moins dix-neuf personnes ont été tuées samedi dans la répression de nouvelles manifestations pro-démocratie en Birmanie, où l'armée s'est livrée à une démonstration de force, faisant défiler un impressionnant arsenal dans la capitale Naypyidaw.

L'Union européenne et la Grande-Bretagne ont condamné les "meurtres" commis par l'armée dans le pays, qui traverse une grave crise depuis que la cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi a été évincée du pouvoir par un coup d'Etat militaire le 1er février.

Les militants pro-démocratie avaient appelé à une nouvelle série de manifestations samedi, jour où l'armée organise tous les ans un gigantesque défilé militaire devant le chef de l'armée désormais chef de la junte au pouvoir, le général Min Aung Hlaing.

Dans l'après-midi, alors que les manifestations se poursuivaient un peu partout dans le pays, l'AFP a pu vérifier qu'au moins 19 personnes avaient été tuées, les médias locaux faisant eux état d'un bilan beaucoup plus lourd.

La violence a éclaté dans toute la région de Mandalay (centre) lorsque les forces de sécurité ont ouvert le feu sur des manifestants, tuant au moins neuf personnes dans quatre villes différentes, dont un médecin à Wundwin et une adolescente de 14 ans à Meiktila, selon les secouristes sur le terrain.

"Quatre hommes nous ont été amenés morts", a déclaré à l'AFP une secouriste de Mandalay, la deuxième ville de Birmanie, alors qu'elle tentait désespérément de soigner des dizaines de blessés.

A Myingyan, un manifestant qui a vu un homme tué après avoir reçu une balle dans le cou, a déclaré que le nombre de morts augmentera probablement. "Aujourd'hui, c'est comme un jour de révolution pour nous", a-t-il dit.

Dans l'est du pays, dans l'État de Shan, les forces de sécurité ont ouvert le feu sur un rassemblement d'étudiants à Lashio. Un sauveteur a confirmé qu'au moins trois manifestants étaient morts - corroborant les informations des médias locaux - mais son équipe n'a pas été en mesure de retirer les corps.

A Nyaung-U près de Bagan, célèbre site classé par l'UNESCO, un guide touristique a été tué par balles alors qu'il participait à une manifestation.

"Je suis fier de mon fils"
A Rangoun, la capitale économique, des panaches de fumée se sont élevés au-dessus de la ville, devenue un point chaud ces dernières semaines.

Un rassemblement nocturne devant un poste de police dans le sud de la ville - où des manifestants ont appelé à la libération de leurs amis - est devenu violent selon une habitante.

Au moins six manifestants sont morts, dont un jeune homme de 20 ans selon des témoignages.

Un bébé jouant dans la rue dans une ville du nord de Rangoun a été touché à l'oeil par une balle en caoutchouc lorsque la police a ouvert le feu sur des manifestants à proximité.

Elle a été transportée à l'hôpital par ses parents.

Près de la prison d'Insein, un rassemblement avant l'aube - où les manifestants portaient des casques de vélo et étaient protégés par des barricades de sacs de sable - a sombré dans le chaos lorsque les soldats ont commencé à tirer.

Au moins un d'entre eux a été tué - un policier de 21 ans, Chit Lin Thu, qui avait rejoint le mouvement anti-coup d'État.

"Il a reçu une balle dans la tête et il est mort chez lui", a déclaré à l'AFP son père Joseph.

"Je suis extrêmement triste pour lui, mais en même temps, je suis fier de mon fils".

A Meiktila (centre), deux manifestants ont trouvé la mort, "un homme de 35 ans et une fille de 14 ans", a déclaré à l'AFP Thura Lwin OO, un secouriste.

La brutalité de la répression a entraîné sur la scène internationale une série de condamnations et de sanctions touchant les avoirs de nombreux militaires puissants, dont leur chef, mais la pression diplomatique a eu jusqu'ici peu d'impact.

"Déshonneur"
"Cette 76e journée des forces armées restera gravée comme un jour de terreur et de déshonneur. Les meurtres de civils non armés, dont des enfants, sont des actes indéfendables", a annoncé l'ambassade de l'Union européenne à Rangoun sur Twitter et Facebook, tandis que l'ambassadeur de Grande-Bretagne a estimé dans un communiqué que "les meurtres extrajudiciaires en disent long sur les priorités de la junte militaire".

Aux premières heures du jour, des milliers de soldats, des chars, des missiles et des hélicoptères s'étaient succédé sur une immense esplanade de Naypyidaw où était réuni un parterre de généraux et leurs invités, parmi lesquels des délégations russe et chinoise.

Le général Min Aung Hlaing a de nouveau défendu l'organisation du coup d'Etat en raison de la fraude électorale présumée lors des élections de novembre, remportées par le parti d'Aung San Suu Kyi, et a juré qu'un "transfert de responsabilité de l'État" se produirait après des élections.

"Le Tatmadaw (l'armée birmane, ndlr) recherche l'engagement de toute la nation", a-t-il déclaré dans un discours, ajoutant que les actes de "terrorisme qui peuvent nuire à la tranquillité et à la sécurité de l'Etat" sont inacceptables.

Selon un groupe de défense de prisonniers politiques, 320 personnes ont trouvé la mort dans les troubles depuis le putsch, et plus de 3.000 ont été arrêtées.

27/03/2021 12:03:22 - Naypyidaw (Birmanie) (AFP) - © 2021 AFP
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Dim 11 Avr 2021 - 7:26

Flash Actu
Yémen: 70 morts dans de violents combats autour de Marib
Par Le Figaro avec AFP
Publié il y a 4 minutes
Des combattants avec les forces du gouvernement occupent un poste contre les rebelles Houthis, à Marib, mardi 6 avril.
Des combattants avec les forces du gouvernement occupent un poste contre les rebelles Houthis, à Marib, mardi 6 avril. STR / AFP
De violents combats ont fait 70 morts dans le nord du Yémen parmi les forces du gouvernement et les rebelles Houthis qui s'affrontent pour le contrôle de la zone stratégique de Marib, ont indiqué dimanche 11 avril des sources militaires gouvernementales à l'AFP.

À LIRE AUSSI :Guerre au Yémen: 44 Éthiopiens meurent brûlés dans un camp pour migrants

Au cours des dernières 24 heures, 26 combattants des forces loyalistes et 44 membres des rebelles Houthis ont été tués dans les affrontements, selon ces responsables, dans un contexte d'escalade des violences dans le pays en guerre depuis six ans.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  stjeanlagneau Dim 11 Avr 2021 - 17:02



Merci Antoine

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27851
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 55
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Mar 27 Avr 2021 - 14:23

Nigeria : sept tués dans l'attaque d'un camp de déplacés dans le centre
Par Le Figaro avec AFP
Publié à l’instant
Sotunde / REUTERS
Des hommes armés ont attaqué ce mardi un camp de déplacés dans l'État de Benue, dans le centre du Nigeria, tuant sept personnes et en blessant neuf autres, a déclaré le gouverneur de ce État.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Jeu 13 Mai 2021 - 1:06

Israël et le Hamas au bord de la guerre totale
REPORTAGE - Entre tirs de roquette et frappes de représailles sur la bande de Gaza, l’affrontement entre le mouvement islamiste et Israël ne donne aucun signe de désescalade.

Par Marc Henry
Publié hier à 18:44, mis à jour hier à 23:34

Des gens se réfugient dans le sous-sol d’un immeuble lors d’une alerte au missile à Tel Aviv , le 12 mai 2021. GIDEON MARKOWICZ/AFP
Les islamistes du Hamas crient vengeance. En réponse aux tirs de représailles d’Israël, le mouvement palestinien a de nouveau lancé un barrage de roquettes vers l’État hébreu, dont les services affirment avoir ciblé des immeubles et une «dizaine» de responsables du Hamas. Les 130 roquettes tirées depuis Gaza ont tué, ce mercredi soir, un petit garçon de 6 ans seulement dans la ville de Sderot, près de la frontière, s’ajoutant aux plus de 70 morts déjà dénombrés des deux côtés du conflit.

Dans la nuit de mardi à mercredi déjà, des milliers d’habitants de Tel-Aviv s’étaient précipités, à la faveur de la nuit, dans les abris publics ou d’immeubles pour se protéger des explosions qui frappaient la cité israélienne. Au son lugubre des sirènes, la plupart avaient la peur au ventre. Certains ont craqué tant les détonations étaient puissantes et semblaient proches, tandis que d’autres prenaient leur mal en patience avec sérénité. «Sur le moment, on ne savait pas si c’étaient des missiles qui nous tombaient dessus ou le tonnerre provoqué par les interceptions en vol de ces engins, explique Viviane Rozenblum, une nouvelle immigrée d’une soixantaine d’années originaire de France. Mais là où il n’y avait pas de doute c’est que les murs de la maison se sont vraiment mis à trembler au point que j’ai même cru qu’un missile du Hamas avait atteint l’arrière de notre maison, un moment très impressionnant.»

À LIRE AUSSI :Après les violences à Jérusalem-Est, l’escalade militaire entre Israël et le Hamas

Elle faisait ainsi allusion au millier de roquettes tirées depuis mardi depuis la bande de Gaza contrôlée par le Hamas. Israël a réagi avec des frappes de représailles. Ces violences ont fait au moins 70 morts: 65 à Gaza - parmi lesquels 16 mineurs - et sept en Israël, dont un enfant et un soldat israélien tué mercredi par un tir antichar près de la bande de Gaza. Ce nouveau round d’affrontements fait suite aux heurts du week-end sur l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam qui s’étend sur le mont du Temple, le site le plus sacré du judaïsme dans la vieille ville de Jérusalem.

Des rues vides
«La tension était telle que j’ai dû prendre dans mes bras une jeune locataire effrayée, qui avait fondu en larmes, raconte encore Viviane Rozenblum. Lors de la deuxième attaque, moins forte, vers trois heures du matin, elle s’était calmée, comme si elle commençait à s’habituer.» Pour ce qui est de l’avenir, elle ne se fait pas d’illusions. «Idéalement on devrait tuer tous les terroristes du Hamas et du Djihad islamique, mais cela n’arrivera pas, Israël va se contenter comme d’habitude d’éliminations ciblées de quelques-uns d’entre eux et tout recommencera bientôt.»

Sur les marches d’une autre maison, deux couples tiennent dans leurs bras leurs enfants à moitié endormis en leur parlant à l’oreille, histoire de les calmer. Près d’eux, un jeune locataire barbu tente de remonter le moral des voisins: «Ces attaques sont stressantes, mais elles nous ont au moins permis de faire connaissance avec des voisins que ne nous n’avions jamais rencontrés. Être en pyjama ou en tenue pour aller se coucher permet apparemment de se rapprocher.»

À LIRE AUSSI :Violences à Jérusalem: l’embarras des nouveaux alliés arabes de l’État hébreu

À l’extérieur, les deux alertes qui ont duré quelques minutes ont totalement vidé les rues de Tel-Aviv, la ville israélienne hédoniste par excellence, qui a la réputation de ne «jamais s’arrêter». Ici, le Covid n’est plus qu’un lointain souvenir avec un retour ces dernières semaines à une quasi «vie normale», sous forme de cafés et de restaurants bondés le soir. Pris par surprise, les fêtards, les simples passants qui faisaient leurs emplettes et les autres flâneurs se sont précipités aux premiers hurlements des sirènes vers des entrées d’immeubles ou de parkings les plus proches. D’autres Tel-Aviviens ont renoncé à sortir pour se confiner, à l’écoute des radios et des télévisions, qui avaient bouleversé leurs programmes.

Après ces à-coups nocturnes, la ville a eu mercredi un réveil plutôt difficile. «Il y avait beaucoup moins de gens et de voitures que d’habitude dans les rues», raconte Nomie Yahel, une potière. Par précaution, les autorités ont fermé les écoles.

«Une atmosphère de tension»
«J’ai vraiment dû me pousser pour sortir, prendre le bus et aller dans mon atelier pour finir un travail qui ne pouvait pas attendre, alors que mes enfants m’avaient demandé de rester à la maison. Mais je suis très vite rentrée, car j’ai senti une atmosphère de tension angoissante partout dans l’air», poursuit-elle. Pour elle, la nuit s’est passée dans un abri situé en bas de son immeuble près de la mairie. «Presque tous les locataires s’y sont retrouvés, sauf un vieux couple qui a refusé de descendre pour ne pas abandonner ses nombreux chats», explique cette sexagénaire.

Les locataires ou propriétaires de d’habitations construites récemment n’ont pas eu à quitter leur domicile. «Tous les appartements érigés ces dernières années en Israël doivent comprendre une pièce en béton spécialement conçue pour résister à des explosions, et qui nous sert en général de chambre d’amis, si bien que nous nous sommes sentis protégés tout en restant chez nous», raconte Eyal, un informaticien qui vit dans une grande tour du nord de Tel-Aviv.

Bref, les habitants ont encaissé le coup bon an mal an. Toute la question est de savoir s’ils feront preuve de la même résilience au cas où ils devraient vivre de nouvelles nuits à demi-blanches.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Dim 6 Juin 2021 - 11:50

Attaque au Burkina Faso : le bilan grimpe à 160 morts
Cette attaque perpétrée dans la nuit de vendredi à samedi est la plus meurtrière du pays depuis 2015. « Une vingtaine d'enfants » sont décédés.
Ces attaques surviennent une semaine apres deux autres attaques dans la meme zone faisant quatre tues.

© MICHELE CATTANI / AFP
Source AFP
Publié le 06/06/2021 à 17h21
Le bilan s'alourdit de l'attaque la plus meurtrière menée par des djihadistes présumés depuis 2015 au Burkina Faso, qui a visé dans la nuit de vendredi 4 juin à samedi 5 juin 2021 le village de Solhan (Nord-Est). Il est monté à 160 morts, ont indiqué dimanche à l'Agence France-Presse des sources locales. Au total, « 160 corps ont été inhumés hier [samedi 5 juin] dans trois fosses communes par les populations locales [...], dont une vingtaine d'enfants », a déclaré un élu de la région. Un bilan confirmé par une autre source locale, qui a précisé que « 50 corps ont été enterrés dans chacune des deux fosses communes et 60 corps dans la troisième fosse ».

« Ce sont les populations elles-mêmes qui ont procédé à l'enlèvement et à l'enterrement des corps après les avoir rassemblés et transportés » sur des triporteurs, a ajouté cette source. Un précédent bilan de mêmes sources faisait état samedi soir de 138 morts, le gouvernement évoquant 132 morts et une quarantaine de blessés.

« Les forces de défense et de sécurité sont à pied d'œuvre pour les neutraliser »
L'élu local a affirmé que « la situation est encore volatile dans la zone malgré l'annonce d'opérations militaires » et que les populations continuent à fuir Solhan pour les agglomérations proches de Sebba et Dori. « Beaucoup ont tout perdu après l'incendie de leurs biens et de leurs habitations », a-t-il dit. Solhan est une petite localité située à une quinzaine de kilomètres de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha qui a enregistré ces dernières années de nombreuses attaques attribuées à des djihadistes liés à Al-Qaïda et à l'État islamique. Cette zone est proche des frontières avec le Mali et le Niger.

Les assaillants ont d'abord visé un poste de Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), des supplétifs civils de l'armée burkinabè, selon des sources locales. Ils s'en sont ensuite pris aux maisons de Solhan et ont exécuté des habitants. Selon le gouvernement, « les forces de défense et de sécurité sont à pied d'œuvre pour neutraliser ces terroristes ». Un deuil national de trois jours a commencé samedi en hommage aux victimes de « cette attaque barbare et ignoble », selon le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, qui a appelé ses compatriotes « à rester unis et soudés contre ces forces obscurantistes ».
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée - Page 46 Empty Re: Maria DM 04 Mars 2014 Les guerres vont s’intensifier, jusqu’à ce que la Grande Guerre soit déclarée

Message  antoine Ven 20 Aoû 2021 - 10:33

RDC : au moins 18 morts dans des combats entre l'armée et des rebelles dans l'Est
Par Le Figaro avec AFP
Publié à l’instant
À l’origine, les ADF étaient des rebelles musulmans ougandais, mais ils sont implantés depuis près de 30 ans dans l'est de la RDC, où ils sont accusés d'avoir tué des milliers de civils.
À l’origine, les ADF étaient des rebelles musulmans ougandais, mais ils sont implantés depuis près de 30 ans dans l'est de la RDC, où ils sont accusés d'avoir tué des milliers de civils. ARSENE MPIANA / AFP
Des combats jeudi et vendredi entre l'armée et le groupe armé d'origine ougandaise Forces démocratiques alliées (ADF) dans l'est et le nord-est de la République démocratique du Congo ont fait au moins 18 morts: 9 civils, un militaire et 8 rebelles, a appris l'AFP de sources concordantes.

À LIRE AUSSINord-est de la RDC: au moins 50 morts dans deux nouvelles attaques

«Au moins 9 civils ont été tués dans la nuit de (jeudi à vendredi) à #Katanda (territoire de #Beni, Nord #Kivu). Des recherches sont toujours en cours. Les #ADF sont soupçonnés», a écrit dans un tweet le Baromètre sécuritaire du Kivu (KST en anglais), qui dispose d'experts dans la zone. «Il y a eu incursion des ADF de 22H00 à 3H00 dans le village Katanda: neuf civils ont été tués, des dizaines de maisons ont été brûlées et plusieurs personnes sont portées disparues», a déclaré pour sa part à l'AFP Abdul Kalemire, le dirigeant de la chefferie de Bashu (Territoire de Beni, Nord-Kivu).


Les ADF implantés depuis près de 30 ans dans l'est de la RDC
L'armée, dont la position la plus proche est située à 11 Km de ce village, est intervenue «en retard», mais a permis la libération de 15 otages, a ajouté Abdul Kalemire. «C'est une stratégie des ADF pour attirer les Forces armées de la RDC (FARDC) et des Casques bleus hors de la forêt d'où ils les ont chassés», a analysé auprès de l'AFP le député provincial Saidi Balikwisha. Dans cette zone, l'armée et les Casques bleus ont mené des opérations conjointes qui ont permis de déloger des ADF de leurs principaux fiefs dans la forêt.

À LIRE AUSSIRDC: le groupe armé ADF a tué 200 personnes et déplacé 40.000 autres cette année selon l'ONU

Dans la province voisine de l'Ituri, des rebelles du groupe ADF ont attaqué le village Malaya. «L'ennemi n'a pu résister face à l'armée: huit ADF ont été neutralisés (tués) et un militaire est tombé sur le champ d'honneur», a déclaré à l'AFP le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l'armée dans cette province

À l’origine, les ADF étaient des rebelles musulmans ougandais, mais ils sont implantés depuis près de 30 ans dans l'est de la RDC, où ils sont accusés d'avoir tué des milliers de civils. L'organisation djihadiste État islamique (EI) présente ce groupe comme sa branche en Afrique centrale. Les États-Unis les ont placés en mars sur la liste des «organisations terroristes» affiliées à l'EI.
antoine
antoine
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3537
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 46 sur 48 Précédent  1 ... 24 ... 45, 46, 47, 48  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum