L'ENLEVEMENT DANS LES NUEES
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'ENLEVEMENT DANS LES NUEES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ENLEVEMENT DANS LES NUEES

Message  Invité le Mar 7 Sep 2010 - 0:25

L’enlèvement dans les nuées

1. Fondement biblique

1 Co 15,51-53 :

« 51 Oui, je vais vous dire un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés. 52 En un instant, en un clin d'œil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés.
53 Il faut, en effet, que cet être corruptible revête l'incorruptibilité, que cet être mortel revête l'immortalité ».

1 Th 4,15-17 :

« 15 Voici en effet ce que nous avons à vous dire, sur la parole du Seigneur. Nous, les vivants, nous qui serons encore là pour l'Avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui seront endormis. 16 Car lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l'archange et la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu; 17 après quoi nous, les vivants, nous qui serons encore là, nous serons réunis à eux et emportés sur des nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons avec le Seigneur toujours ».

2. Jean-Paul II

- intégralité de l’audience générale intitulée « Le ’ciel’ comme plénitude de l'intimité avec Dieu » du 21 juillet 1999, selon la lecture de 1 Jn 3,2-3 :

§ 1 : « Lorsque la figure de ce monde sera passée, ceux qui ont accueilli Dieu dans leur vie et se sont sincèrement ouverts à son amour, au moins au moment de la mort, pourront jouir de la pleine communion avec Dieu, qui constitue le but de l'existence humaine. Comme l'enseigne le Catéchisme de l'Eglise catholique, «cette vie parfaite avec la Très Sainte Trinité, cette communion de vie et d'amour avec Elle, avec la Vierge Marie, les anges et tous les bienheureux est appelée "le ciel". Le ciel est la fin ultime et la réalisation des aspirations les plus profondes de l'homme, l'état de bonheur suprême et définitif (n. 1024).
Nous voulons aujourd'hui chercher à saisir le sens biblique du «ciel» pour pouvoir mieux comprendre la réalité à laquelle cette expression fait référence ».

§ 2 : « Dans le langage biblique le «ciel», lorsqu'il est uni à la «terre», indique une partie de l'univers. A propos de la création, l'Écriture dit: «Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre» (Gn 1,1). Sur le plan métaphorique le ciel est entendu comme la demeure de Dieu, qui se distingue en cela des hommes (Cf. Ps 104, 2sq; 115, 16; Is 66, 1). Du haut des cieux Il voit et juge (Cf. Ps 113,4-9), et Il descend lorsqu'on l'invoque (Cf. Ps 18, 7.10; 144, 5). Toutefois, la métaphore biblique fait bien comprendre que Dieu ne s'identifie pas avec le ciel et ne peut pas être contenu dans le ciel (Cf. 1 R 8, 27); et cela est vrai, bien que dans certains passages du premier livre des Maccabées «le Ciel» est tout simplement un nom de Dieu (1 M 3,18.19.50.60; 4,24.55). A la représentation du ciel en tant que demeure transcendante du Dieu vivant, s'ajoute celle de lieux auquel les croyants peuvent aussi accéder par la grâce, comme il apparaît dans l'Ancien Testament lors de l'épisode d'Enoch (Cf. Gn 5, 24) et d'Elie (Cf. 2 R 2, 11). Le ciel devient ainsi la figure de la vie en Dieu. Dans ce sens, Jésus parle de «récompense dans les cieux» (Mt 5,12) et exhorte à «amasser des trésors dans le ciel» (ibid.,6,20; Cf. 19,21) ».

§ 3 : « Le Nouveau Testament approfondit l'idée du ciel également en relation avec le mystère du Christ. Pour indiquer que le sacrifice du Rédempteur assume une valeur parfaite et définitive, la Lettre aux Hébreux affirme que Jésus «a traversé les cieux» (He 4,14) et «ce n'est pas, en effet, dans un sanctuaire fait de main d'homme, dans une image de l'authentique, que le Christ est entré, mais dans le ciel lui-même» (ibid., 9, 24). Ensuite, dans la mesure où les croyants sont aimés de façon particulière par le Père, ils sont ressuscité avec le Christ et sont rendus citoyens du ciel. Cela vaut la peine d'écouter ce que nous communique l'Apôtre Paul à ce propos, dans un texte d'une grande intensité: «Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a aimés, alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ - c'est par grâce que vous êtes sauvés! -, avec lui Il nous a ressuscités et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu par là démontrer dans les siècles à venir l'extraordinaire richesse de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus» (Ep 2,4-7). La paternité de Dieu, riche de miséricorde, est éprouvée par les créatures à travers l'amour du Fils de Dieu crucifié et ressuscité, qui en tant que Seigneur siège dans les cieux à la droite du Père ».

§ 4 : « La participation à la complète intimité avec le Père, après le parcours de notre vie terrestre, passe donc à travers l'insertion dans le mystère pascal du Christ. Saint Paul souligne avec une vive imagination spatiale ce cheminement vers le Christ dans les cieux à la fin des temps: «Après quoi nous, les vivants, nous qui serons encore là, nous serons réunis à eux [les morts ressuscités] et emportés sur des nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons avec le Seigneur pour toujours. Réconfortez-vous donc les uns les autres de ces pensées» (1 Th 4,17-18). Dans le cadre de la Révélation, nous savons que le «ciel» ou la «béatitude» dans laquelle nous nous trouverons n'est pas une abstraction, ni un lieu physique parmi les nuages, mais une relation vivante et personnelle avec la Sainte Trinité. C'est la rencontre avec le Père qui se réalise dans le Christ Ressuscité grâce à la communion de l'Esprit Saint. Il faut toujours conserver une certaine sobriété dans la description de ces «réalités ultimes», car leur représentation reste toujours inadaptée. Aujourd'hui, le langage personnaliste réussit à décrire de façon moins impropre la situation de bonheur et de paix dans laquelle nous établira la communion définitive avec Dieu. Le Catéchisme de l'Eglise catholique résume l'enseignement ecclésial à propos de cette vérité en affirmant que «par sa mort et sa résurrection Jésus-Christ nous a "ouvert" le ciel. La vie des bienheureux consiste dans la possession en plénitude des fruits de la rédemption opérée par le Christ qui associe à sa glorification céleste ceux qui ont cru en Lui et qui sont demeurés fidèles à sa volonté. Le ciel est la communauté bienheureuse de tous ceux qui sont parfaitement incorporés à Lui» (n. 1026) ».

§ 5 : « Cette situation finale peut toutefois être anticipée d'une certaine façon aujourd'hui, tant dans la vie sacramentelle, dont l'Eucharistie est le centre, que dans le don de soi à travers la charité fraternelle. Si nous sommes capables de jouir de façon ordonnée des biens que le Seigneur nous dispense chaque jour, nous éprouverons déjà cette joie et cette paix dont nous jouirons un jour pleinement. Nous savons qu'au cours de cette phase terrestre tout est placé sous le signe de la limite, toutefois la pensée des réalités «ultimes» nous aide à bien vivre les réalités «pénultièmes». Nous sommes conscient que, alors que nous nous acheminons dans ce monde, nous sommes appelés à rechercher «les choses d'en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu» (Col 3,1), pour être avec lui dans l'accomplissement eschatologique, lorsque dans l'Esprit il réconciliera complètement avec le Père «les êtres [...] aussi bien sur la terre que dans les cieux» (Col 1,20) ».

3. Benoît XVI

- extrait de l’audience générale du 19 novembre 2008 :

« C'est probablement en l'an 52 que Paul a écrit la première de ses lettres, la première Lettre aux Thessaloniciens, où il parle de ce retour de Jésus, appelé parousie, avent, présence nouvelle, définitive et manifeste (Cf. 4,13-18). Aux Thessaloniciens, qui ont leurs doutes et leurs problèmes, l'Apôtre écrit ainsi: "Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité; de même, nous le croyons, ceux qui se sont endormis, Dieu, à cause de Jésus, les emmènera avec son Fils" (4,14). Et il poursuit: "Les morts unis au Christ ressusciteront d'abord. Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu'eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur" (4,16-17). Paul décrit la parousie du Christ avec un ton très vif et avec des images symboliques qui transmettent cependant un message simple et profond: à la fin nous serons toujours avec le Seigneur. Tel est, au-delà des images, le message essentiel: notre avenir est "être avec le Seigneur"; en tant que croyants dans notre vie nous sommes déjà avec le Seigneur; notre avenir, la vie éternelle, est déjà commencé ».

4. La Vierge des douleurs à l’Escorial

De l’ouvrage « Apparitions et messages à l’Escorial (1980-1993) » :

- extrait du message donné le 24 février 1983, pages 152 et 153 :

- La Vierge des Douleurs : « Prenez garde, Mes enfants, car l'ennemi est aux aguets pour s'emparer des âmes. Priez et faites des sacrifices pour les pauvres pécheurs. Les Anges sont prêts pour le moment où Dieu enverra le Châtiment ».

Amparo: « Je vois cinq arbres. Sur chaque arbre, il y a un Ange. L'un tient une croix très grande avec un livre, et les quatre autres ont chacun une trompette. Les arbres sont très hauts et se terminent en forme d'animaux: l'un est un aigle, l'autre un lion; un autre a un corps de personne et des sabots d'animal; un autre a la forme d'un taureau ou d'un buffle. Que sont ces cinq arbres sur cette Terre? ».

La Vierge des Douleurs : « Cette terre est la Terre Promise des Elus. Jésus régnera comme Roi des Rois sur la Terre. Il n'y a que lumière de toutes parts. Mais, regarde cet autre lieu: c'est la mort, mort et obscurité de tous côtés; ce sera horrible. Les êtres humains ne font pas cas! Les vaisseaux célestes sont préparés pour transporter les Elus à la Terre Promise. Ces vaisseaux viendront, entourés de lumière bleue comme une sorte de nuée. Ne riez pas de Mes avertissements, Mes enfants ».

- extrait du message donné le 3 septembre 1983 (sources : http://jesusmarie.free.fr/)

« De même, si quelqu'un vous dit qu'il aime Dieu mais n'aime pas son prochain, ne le croyez pas, Mes enfants, parce qu'il est en train de mentir, il est en train de mentir. II ne peut aimer Dieu qu'il ne voit pas, s'il n'aime pas sen frère qu'il voit chaque jour, Mes enfants. Voilà pourquoi Je vous demande de faire des sacrifices, sacrifices et prière, de prier pour ceux qui ne prient pas et d'aimer votre prochain; parce que les chars de feu de Dieu le Père sont préparés, Mes enfants, pour vous transporter à la Terre Promise. Mais soyez attentifs, Mes enfants, car vous êtes beaucoup à être appelés fils de Dieu, mais il y aura peu d'élus ».

De l’ouvrage « L’Escorial, Messages 1992-1998 » :

- extrait du message donné le 3 avril 1993, page 85 :

« […] Moi, Je réunirai mon troupeau, Je secouerai la poussière de la terre qui est en eux, et Je les transporterai dans un lieu sûr. Il y a beaucoup d’herbe fanée, ma fille, on la laisse sécher, et quand elle est sèche, on la ramasse. Moi, J’enlèverai les fleurs afin qu’elles ne s’abîment pas ».

- extrait du message donné le 2 décembre 1995, page 209 :

« […] N’ayez pas honte mes enfants, vous qui suivez ma doctrine, car bientôt on vous ouvrira la porte du Ciel. Tous les bienheureux sortiront à votre rencontre ».

5. Le Père Éternel et Notre Seigneur Jésus à Jnsr

De l’ouvrage « Le Règne de Dieu est parmi vous » :

- extrait du message « Terre de Dieu, Terre des hommes » donné le 8 mai 1999, page 20 :

Le Père Éternel : « Je viendrai élever dans les airs ce Peuple, petit mais loyal, qui M’a servi jour et nuit parce que son Amour était de la même Nature que le Mien. Il a déjà échangé sur cette Terre leur cœur avec le Mien, méprisant l’argent et tout ce qui s’achète, tout ce qui se vend avec l’argent sale des combines sales de ce Monde qui ne vit que pour s’enrichir et se glorifier ».

6. Notre Seigneur Jésus à Lucie

Aux pages 108,109 et 110 du petit livret intitulé « L’œuvre accomplie de Dieu » nous est donné une brève description, que voici, de l’enlèvement des élus au milieu des anges du Seigneur et des Saints lorsque Jésus viendra dans sa gloire petit enseignement que notre Seigneur Jésus donne à Lucie concernant le Triomphe du Cœur Immaculé de Marie :

« Je t’ai choisie pour aider les âmes à parcourir ce chemin de gloire : du Golgotha au Thabor. Nous faisons ensemble ce chemin, car mon amour, ma présence et ma grâce vous accompagnent. Alors, le temps venu, je vous laisserai au pied du Thabor, c'est-à-dire que je ne parlerai plus, vous demandant de lever les yeux vers le ciel, de le scruter, afin d’y voir surgir le Fils de l’homme dans la gloire de son Père…Alors, à sa vue, vous vous élèverez sans même vous en apercevoir, venant au devant de moi, au milieu de mes anges et de mes saints. Vous ferez ce dernier parcours jusqu’au sommet, portés par ma gloire qui se saisira de vous ! Vous ne pouvez pas encore comprendre toutes ces choses, car j’ai lié votre imagination. Mes messages gardent un certain mystère, car il n’est pas bon que Dieu révèle tout aux hommes. Peu à peu je lève le voile, vous faisant entrevoir l’œuvre de Dieu qui sous vos yeux s’accomplit…Je vous montre tout cela, mes bien-aimés pour fortifier votre foi et votre espérance et affermir votre charité, car vous voyez ainsi combien je vous aime tous et désire vous accueillir sur ma haute montagne dans la splendeur de ma gloire qui vous transfigurera. Alors vous entendrez le chant des anges, et vos voix s’uniront pour chanter : « Saint, saint, saint, Dieu de l’univers, le ciel et la terre sont remplis de ta gloire ». A ce moment vous comprendrez que vous entrez dans la nouvelle Jérusalem. Toi, amène-moi beaucoup d’âmes au pied de ma montagne glorieuse, et de là, je les attirerai ».
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum