Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 9:49

Voir le site web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mais quand il sera venu, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la Vérité tout entière. Il vous fera connaître tout en ce qui me concerne. Il vous annoncera les choses à venir (Jean 14, 26 - 16, 13).

LES SECRETS DE DIEU :

Dieu, par son Esprit, veut nous révéler tous ses mystères et tous ses p’tits secrets cachés jusqu’à maintenant et veut que l’on vive la même vie que lui dans son Royaume dès maintenant afin de préparer la venue de son Règne ou de son Royaume (de son Fils) sur la terre dans la Gloire.



Dernière édition par Omega3 le Mar 13 Sep 2011 - 15:23, édité 1 fois
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Le péché contre l'Esprit Saint

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 10:13

LE PÉCHÉ CONTRE L’ESPRIT SAINT :

Il s'agit de cet entêtement ou de cette mauvaise foi, ce péché contre l'Esprit Saint qui fait qu'une personne ne veut rien savoir de lui, est imperméable à son Amour, toquée, refuse l'Amour de Dieu, son Règne, son Royaume, tout comme la mer qui roule les cailloux sans jamais parvenir à les pénétrer ou comme le feu qui ne réussit jamais à les faire éclater (Mathieu 12, 32) : Mais ce péché contre l’Esprit Saint ne lui sera pardonné ni en ce monde, ni en l’autre.

Le Monde de l'Être nous sollicite constamment mais nous le repoussons continuellement. Nous repoussons par le fait même son Esprit.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Foi et Raison

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 10:40



FOI ET RAISON :

Pourquoi y a-t-il si souvent conflits ou oppositions de pensée entre la Foi et la Raison, entre le coeur et l'esprit ? C'est qu'à l'Origine, en Éden, le coeur et l'esprit de la personne humaine étaient en parfaite symbiose et elle accédait intuitivement et naturellement à la Vérité de Dieu qui est sa Parole. Mais comment en est-elle arrivée là ? C'est qu'à cause du mauvais choix Originel de l’Homme en unité générique avec les personnes d'Adam et Ève, l'unité entre le coeur et l'esprit s'est rompue chez la personne et la discorde s'est installée en elle-même d'abord et ensuite dans la plurinité. C'est maintenant la mésentente entre le coeur (la Foi) et l'esprit (la Raison). Il faut donc maintenant chercher à réconcilier le cœur et l’esprit en la personne.

La Raison peut aussi expliquer la Foi. C'est ce qu'on appelle l'intelligence de la Foi. C'est ce qu'on devrait pouvoir démontrer en tant que chrétiens, à savoir pourquoi l'on croit en telle ou telle chose, pourquoi l'on croit au christianisme ou aux enseignements du Christ. Certes la Foi sans la raison peut tenir, mais de nos jours c'est de plus en plus difficile à cause des avancés de la science, du pluralisme religieux et de tous les courants de pensée nouveaux qui influencent la pensée humaine. Cependant toute la science humaine ne saurait produire un atome de Foi. C'est pourquoi il est important d'éveiller la Raison au monde de la Foi et de l'accompagner jusqu'au seuil du Mystère.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty L'Église du Christ et le Christianisme

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 11:06


L’ÉGLISE DU CHRIST ET LE CHRISTIANISME :

Le christianisme ne prend pas son origine dans le monde des hommes mais dans le Monde de Dieu, dès l'Origine, avec la venue en ce Monde du Verbe créateur ou du Christ préexistant. Le Christ lui-même est le fondateur de son Église, qu’il appelle d'ailleurs son Épouse, (articles 796 et 808 du C.E.C.) et qui a été conçue en même temps que lui à l'Origine. L’Église en tant qu’institution divine est le Corps spirituel de la Personne du Christ appelé à devenir Corps mystique. Le Christ en tant qu'Époux (Marc 2, 19) forme une seule et même Personne en unité avec son Épouse (l'Église) qu’il a assumée (article 795 du C.E.C.). En cette Personne le Christ en est la Tête (l'Âme) et l’Église (son Épouse) en est le Corps (article 807 du C.E.C.). Et chaque fidèle présent dans l'Église est membre de ce Corps et invité à former «UN» avec le Christ, dans un même Esprit.

Et c'est Marie qui est la Mère de cette Personne. Elle est la Mère du Christ et la Mère de son Église (article 963 du C.E.C.). C’est elle qui, assistée de l'Esprit Saint, a conçu le Corps spirituel du Christ et lui a donné sa nature humaine avant de le concevoir en son sein sur terre. Marie est donc la Mère spirituelle de l’Église comme institution divine (et la Mère spirituelle de chacun de nous). C’est Marie qui a permis au Christ de posséder la nature humaine en unité hypostatique avec sa nature divine (cette dernière lui a été donnée par l’Esprit Saint alors qu'Il a été engendré ou qu'Il est «né de l'Esprit»).

C'est à cause de cette dualité de nature que possède la Personne du Christ - l'unité hypostatique - qu'il peut rassembler en lui l'humain et le divin par son Eucharistie, là où il est réellement présent et vivant en tant que Ressuscité. C'est en ce sens qu'on peut dire que l'Église du Christ est catholique ou universelle parce que dans cette communauté de nature de chacun des chrétiens avec le Christ dans sa nature humaine, elle rejoint toute l'humanité. On peut dire en ce sens qu'il n'y a réellement qu'une seule Église. Ici il est bon de citer un passage de l’Encyclique «La Splendeur de la Vérité» de Jean-Paul ll, page 7 qui dit : «Ceux qui, sans qu’il y ait de leur faute, ignorent l’Évangile du Christ et son Église, mais cherchent pourtant Dieu d’un cœur sincère, et s’efforcent, sous l’influence de sa grâce, d’agir de façon à accomplir sa Volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, ceux-là peuvent arriver au salut éternel». Ils peuvent aussi faire partie de l'Église-institution divine.
Quant à l’Église-institution humaine, Dieu a manifesté sa présence au monde par ses messagers et son peuple choisi afin de préparer la venue de son Fils UNIQUE Jésus-Christ. Elle s’est formée graduellement au fil du temps, à partir d’Abraham, le père des croyants, Moïse, Jacob, en passant par les premières persécutions, les croisades, alors que l’évangélisation s’est réalisée à la façon d’une conquête, suivie de la Réforme et de Vatican ll. Cette Église n’en finit pas de se structurer comme Institution humaine si bien qu’on peut se demander ce qu’il va en ad-venir. Dans cette Église le peuple de Dieu partage une même Foi. Elle est le rendez-vous de la création restituée au Verbe créateur, le seul point de rencontre par lequel toute l'oeuvre du Créateur fait retour au Rédempteur. Par son Église le Christ-rédempteur ne fait que restaurer ou reprendre possession de sa création.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Révélation, Bible et Tradition

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 12:03

RÉVÉLATION, BIBLE ET TRADITION :

La Révélation, c'est l'ensemble des vérités révélées par Dieu, par son Esprit, et transmises jusqu'à nous soit par écrit, soit de vive voix.

Il faut comprendre ce qu'est la Tradition de l'Église. Il ne faut pas confondre la Tradition avec les traditions, les coutumes. C'est beaucoup plus que ça. La Tradition a primauté sur la Bible et elle est d'une certaine manière le dévoilement et l'explication de la Bible. Elle a commencé avec l'Histoire. La Tradition est antérieure à l'Écriture Sainte. C'est l'instruction orale et le premier mode d'enseignement employé par les apôtres. La Tradition ce sont les vérités enseignées par Jésus-Christ et les apôtres mais par une autre voie que l'Écriture Sainte. La Tradition a un champ plus étendu que l'Écriture Sainte. Ça explique pourquoi certaines révélations comme l'Immaculée-Conception et l'Assomption de la Vierge Marie ne figurent pas dans la Bible. La Tradition est une source de la Révélation, distincte de l'Écriture Sainte, qui mérite la même foi. Si la Révélation est IMMUABLE, la connaissance que nous pouvons en avoir, est, au contraire susceptible de progrès.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Réincarnation

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 12:27

RÉINCARNATION :

Comment un chrétien peut-il croire en la réincarnation et ensuite réciter son credo à la messe du dimanche ? La «résurrection» est la base de la religion catholique et autres religions chrétiennes. C'est dans la Résurrection ou la renaissance que réside toute l’Espérance du chrétien. L'être humain est constitué à la fois d'un personnage et d'une personne. Ce sont les parents qui procréent le personnage. Dieu, lui, donne la personne qu'il a créée. Pourquoi la personne ne peut retourner dans un autre personnage après sa mort ? C'est que la création tout comme l'élection n'a lieu qu'une seule fois. Dieu ne crée qu'une seule fois. L'Acte créateur est «UN» tout comme Dieu est «UN». Nous avons tous été créés ensemble et en même temps (dans l'instant) puis nous avons tous été objectivés ensemble et en même temps (dans l'instant) mais à des moments différents. Pour Dieu nous naissons donc et mourons tous ensemble et en même temps dans son temps à lui, mais à des moments différents dans notre temps à nous.

En 2, Corinthiens 5, 1, on dit : nous savons en effet que si notre demeure terrestre, (qui n'est qu'une tente), était détruite, nous avons un habitacle fait par Dieu, une demeure éternelle dans les cieux, qui n'est pas faite de main d'homme.

La vie sur terre se termine par la mort du personnage. Ce qui est fait de main d'homme, n'est-ce pas ce corps de chair corruptible qui nous vient par procréation ? C'est donc lui et lui seul qui meurt et se corrompt, alors que la personne (corps spirituel + âme) accède au Monde de Dieu. Ce n'est pas la vie de la personne humaine qui meurt, mais seulement son personnage qui disparaît. La personne elle, a le pouvoir de ressusciter dans l'autre Monde, le vrai.

Seul Jésus-Christ pouvait réussir la Résurrection et nous donner le pouvoir de ressusciter avec lui. Lui seul pouvait satisfaire aux exigences de l'Acte créateur et rédempteur. Seul en effet le dieu trinitaire pouvait sacrifier une de ses Personnes sans y perdre sa nature divine et la ressusciter de la mort une fois sa Mission terminée.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Péché d'Adam et Ève

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 13:01



PÉCHÉ D’ADAM ET ÈVE :

Nous sommes bien les descendants d'Adam et Ève. Pour l'Église catholique cette affirmation fait partie de sa Tradition (articles 374 et 375 du C.E.C.). Pour les chrétiens catholiques, il s'agit d'un dogme ou d'une vérité de foi que l'Église propose à leurs croyances tout comme le dogme du péché originel. L'Éden ou le Paradis a bel et bien existé mais il n'était pas matériel. L'Éden ou la création d'Origine était(est) un Monde que les sens ne peuvent percevoir, un monde spirituel, car Dieu ne crée que du spirituel à sa ressemblance. Face à un interdit que Dieu demandait à Adam et Ève afin de tester leur Amour pour lui, ils ont préféré désobéir à sa Parole. Tout comme dans la parabole de l'enfant prodigue, ils ont fait le mauvais choix d'aller vivre ailleurs, à leur façon, pour ensuite constater qu'ils étaient beaucoup plus heureux dans la Maison du Père. Ce n'est pas Dieu qui les a punis. Ce sont eux qui ont fait ce choix en toute liberté. Tel un bon Père de famille, il a respecté leur choix.

Maintenant que l'on sait que ça n'a pas été un bon choix, que notre curiosité est rassasiée, maintenant que l'on connaît toute la non-gratuité qui était cachée dans le fruit de l'arbre de la connaissance du Bien et du mal, on voudrait bien retourner dans son Monde de GRATUITÉ. C'est encore possible mais pour cela il nous faut faire le bon choix dans chacune de nos vies personnelles.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Les 3 niveaux de l'existence humaine

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 13:31



LES 3 NIVEAUX DE L’EXISTENCE HUMAINE :

L'existence de l'homme se déroule à trois niveaux différents :

1) UN NIVEAU EXISTENTIEL (le réel existentiel) : C'est le monde des hommes, celui qui nous est imposé : le vêtement de peau au sens large avec toute sa non-gratuité, dans lequel se meut le personnage qui n'est pas de création divine, mais de volonté humaine, conséquence du mauvais choix Originel. C'est la création actuelle, la même que la création d'Origine, mais objectivée, devenue objets, devenue visible. Dans le symbole de Nicée-Constantinople qui dit : «Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du Ciel et de la terre, du monde visible et invisible», c'est la terre ou le monde visible. Ce monde est condamné à disparaître un jour.

2) UN NIVEAU ONTOLOGIQUE (le Réel ontologique) : C'est le Monde des présences ou de l’être, celui de la création d'Origine proprement dite, l'Éden, destiné dans le Plan de Dieu à accéder au niveau d'élection (le 3ème ci-dessous). C'est là que règne en souveraine la personne de création en tant que présence potentiellement humaine et divine. C'est la procréation qui en fait une personne humaine et l'élection qui en fait une personne divine. Dans le symbole de Nicée-Constantinople qui dit : «Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du Ciel et de la terre, du monde visible et invisible», c'est le monde invisible, le Ciel en puissance. À la différence du monde existentiel on ne saurait envisager son retour au néant car il est de création.

3) UN NIVEAU D'ÉLECTION (le Royaume) : C'est le Monde de l’Être, le Ciel pour l'Éternité auquel accède la personne d'élection. C'est l'état des élus ou des Enfants de Dieu, nés directement de lui (engendrés comme son Fils - à son image). Dans la vie quotidienne ces trois niveaux s'imbriquent et interfèrent continûment.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty L'incarnation en acte

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 14:17


L’INCARNATION EN ACTE :

(S'incarner signifie «prendre chair»). Il ne faut pas confondre l'incarnation en acte (active, actuelle ou en action) avec l'objectivation du Verbe rédempteur (Jésus-Christ) c'est-à-dire l'incarnation historique du Fils de Dieu en Jésus le personnage (et le Verbe a pris chair), alors qu'il est venu en ce monde par l'intermédiaire de la Vierge Marie (art. 461 du C.E.C.). Il ne faut pas confondre également l'incarnation en acte avec l'incarnation ontologique, intemporelle, qui, elle, s'est réalisée en Éden, à l'Origine, alors que le Verbe créateur (le Christ) a pris chair humaine (prime) de la Vierge Marie préexistante, et que grâce à elle, on a tous été créés, on est parus (à noter que le Verbe rédempteur, Jésus-Christ, était déjà né de la Vierge Marie en Éden avant de naître sur terre et que la vraie nature humaine c'est celle du corps spirituel de la personne, autant celle de la Personne du Christ que la nôtre).

La vraie incarnation en Jésus-Christ c'est l'incarnation en acte. C’est un homme semblable à tous les autres, un personnage nommé Jésus, dont la nature humaine (celle du Corps spirituel de la Personne du Christ) que Jésus a pris en charge en mourant sur la croix par sa kénose rédemptrice, qui est élevée au niveau de sa nature divine, et qui renaît, ressuscite à la vie divine.

L’incarnation en acte chez la personne humaine c'est sa nature humaine - celle de son corps spirituel - qui est transformée, qui prend forme et qui est élevée au même niveau que la nature divine du Christ, à la mesure de ses actes (tout comme en Jésus-Christ). Et c'est le Christ qui est venu nous enseigner comment l’on peut renaître à la vie divine grâce à l’Amour ou à l'amour divin. Et c'est cette incarnation en acte qui se poursuit encore de nos jours. Elle est toujours actuelle dans l'Église en tant que Corps mystique du Christ (le Royaume en devenir), en chacun de ses fidèles. L’incarnation en acte est une divinisation. Elle est active en chaque personne, dans la nature humaine de son corps spirituel, en chaque personne qui accueille l'amour divin et qui le met en pratique dans sa vie de tous les jours (qui accepte la Volonté du Père de suivre son Fils : celui qui «veut que l'autre «soit»).

L'incarnation en acte ce n'est pas la renaissance de la Personne de Jésus-Christ ou de la personne humaine selon l'ancien concept de la personne (corps mortel + âme), mais bien selon le nouveau concept de la personne (corps spirituel + âme).

L'incarnation en acte pour la personne humaine est une re-création suivie d'une renaissance, d'une résurrection. C’est pour Dieu le Fils (le Christ, le Messie) sa nature humaine, son humanité, celle de son Corps spirituel, devenu Corps de résurrection (l'épreuve chrysalidale) qui renaît, ressuscite avec tous ceux qui lui sont incorporés..dans l'instant.

Les Enfants de Dieu peuvent renaître par lui, avec lui et en lui, car Dieu le Fils ne fait que ça : il meurt à lui-même, à sa divinité, et renaît continuellement. Par Amour pour nous (par son «vouloir que l'on «soit») il meurt à lui-même et renaît continuellement et éternellement à la Vie grâce à l'Amour des deux autres personnes divines. Il est donc toujours en état de mourir à lui-même et de renaître. Ses disciples peuvent donc tous renaître avec lui dans le temps des hommes par le fait qu'en tant que personnes elles sont toutes incorporées à son Corps spirituel devenu Corps de résurrection ou Corps mystique (Royaume) - par le fait qu'ils font tous partie de son humanité - par le fait que Jésus-Christ possède à la fois la nature humaine et la nature divine (à noter que c'est pour cette raison que Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme - art. 464 du C.E.C.). Et c'est la raison pour laquelle le Verbe éternel (le Christ) a pris chair, s'est objectivé, s'est incarné historiquement - pour montrer à ses disciples l’exemple à suivre pour renaître dans son Royaume - pour renaître à l'Amour par l'Amour.

Et l'article 463 du C.E.C. dit : à ceci reconnaissez l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu dans la chair, est de Dieu, et tout esprit qui ne confesse pas ce Jésus n'est pas de Dieu : c'est bien plutôt celui de l'Antéchrist, dont vous avez entendu dire qu'il vient, et maintenant déjà il est dans le monde (1 Jean 4, 2 et 3).
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Considérations générales par rapport aux révélations de l'Esprit Saint Empty Les révélations de l'Esprit Saint et la Doctrine catholique

Message  Isaïe le Dim 17 Oct 2010 - 14:34



LES RÉVÉLATIONS DE L’ESPRIT SAINT ET LA DOCTRINE CATHOLIQUE :

Ces révélations issues d'un nouvel éclairage de la part de l’Esprit Saint sur les deux premiers chapitres du Livre de la Genèse ne viennent nullement en contradiction avec le Magistère ni avec la Doctrine de l'Église catholique, tout comme elles ne viennentt contredire son Catéchisme, sa Tradition et ses dogmes, mais elle les renforcent et les simplifient.
Isaïe
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum