L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Octo le Ven 10 Déc 2010 - 22:15

@ Tous :

J'ai posté ce message sur l'Enlèvement parce que, d'un point de vue catholique, il m'apparaissait très intéressant et très important de connaître ce qu'en pense l'Enseignement de l'Église Catholique Romaine. Bien que la doctrine de l'Énlèvement n'appartienne pas aux croyances catholiques, mais plutôt évangéliques et protestantes, il m'apparaissait néanmoins nécessaire de diffuser les raisons de cette prise de position pour que chacun puisse mieux prendre position sur cette doctrine.

Perso, j'adhère, comme Marlène notre Modératrice, entièrement à la doctrine de l'Enlèvement. En effet, les divers Messages du Ciel sont très clairs sur la réalisation de celui-ci au moment des persécutions de l'Antéchrist.

À chacun maintenant de prendre position et de demander à l'Esprit Saint de confirmer leur choix !!!



L'ENLÈVEMENT, D'APRÈS L'ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE !

Cette doctrine, qui connaît un retentissement fulgurant aux Etats Unis, est de plus en plus acceptée dans les milieux évangéliques francophones. Les romans « Left Behind » s’appuyant sur cette vision de la fin des temps se vendent par dizaines de millions d’exemplaires de par le monde. Le but de cet article est de donner le point de vue catholique, exposer brièvement la doctrine de l’Enlèvement telle qu’elle est communément enseignée et enfin montrer en quoi elle est contraire aux Ecritures et par là même dangereuse.

La doctrine catholique de l’Enlèvement.

Le mot « rapture », (« enlèvement » en anglais) vient du latin raptus utilisé par la traduction latine de la Bible (la Vulgate) qui traduit le terme grec harpazo qui signifie « enlever », « emporter ». Ce terme est utilisé en 1 Thess 4, 17: « après quoi nous, les vivants, nous qui serons encore là, nous serons réunis à eux et emportés sur des nuées pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons avec le Seigneur toujours. »

St Paul enseigne ici que les croyants qui seront vivants lors de la seconde venue du Christ ne connaîtront pas la mort. Au contraire ils seront glorieusement transformés et réunis (en étant enlevés) aux saints qui sont déjà avec le Christ. Cette interprétation catholique est aussi celle des chrétiens orthodoxes, de la plupart des protestants, ainsi que de beaucoup d’évangéliques.

Dans la suite de cet article, la terme « enlèvement » sera utilisé dans le sens donné par le dispensationalisme, exposé ci-après.

La doctrine de l’Enlèvement

Au 19ème siècle, les Etats Unis connurent une explosion de mouvements et de groupes divers centrés sur le retour du Christ (Adventisme). L’un de ces mouvements, le dispensationalisme, fondé par John Nelson Darby en 1830, proposa une interprétation étrange de la Bible. L’histoire du salut se diviserait en sept période distinctes ou dispensations, chacune ayant un rôle particulier dans le plan de Dieu. Nous nous attacherons ici seulement à deux aspects de ce système compliqué liés à l’enlèvement: la venue du Christ et la vision de l’Eglise.

Darby enseignait qu’à la première venue du Christ, la nation d’Israël le rejeta. Ainsi il s’est tourné vers les païens destinés au salut. Dans le même temps, il s’est temporairement détourné des Juifs pour les punir. Ainsi faisant « l’horloge prophétique » a cessé de fonctionner. Toutes les prophéties et les promesses de l’Ancien Testament (AT) sont suspendues.

Lorsque le temps des païens sera accomplie (Lc 21, 24), Jésus reviendra en secret pour emmener l’Eglise (à savoir les croyants païens) au ciel. Les chrétiens seront alors enlevés pour rencontrer Jésus dans les nuées et retourner avec lui au ciel. Le but de l’Eglise sera alors achevé. Puis commencera une période de sept ans de tribulation et de destruction sur la terre, au cours de laquelle l’Antéchrist règnera. Après ces sept ans, Jésus reviendra publiquement et infligera une défaite à l’Antéchrist et à ses fidèles.

Les Juifs accepteront alors le Christ comme leur sauveur et deviendront le peuple du royaume. Christ règnera littéralement mille ans sur terre (Ap 20, 4), à la tête de la nation d’Israël restaurée. De fait l’horloge prophétique d’Israël va de nouveau fonctionner et les prophéties de l’AT vont s’accomplir. Israël va rétablir la religion de l’AT avec ses rituels et ses sacrifices d’animaux. Ceci sera le royaume dont parle Jésus (Mt 4, 17; 16, 19; etc). Israël sera à nouveau le peuple du royaume, ayant toujours été le peuple élu par Dieu. L’Eglise était seulement un bricolage de dernière minute, une solution temporaire jusqu’à ce qu’Israël revienne dans le giron. Après la fin de ces mille ans, Satan sera relâché et rapidement définitivement conquis et ce sera alors la fin du monde.

Ce rapide survol explique la raison pour laquelle les dispensionalistes sont tellement centrés sur Israël et n’ont une grande appréciation de l’Eglise (vue comme un bouche trou temporaire). Ils interprètent la création de l’état moderne d’Israël comme l’évènement ayant fait redémarrer l’horloge prophétique. Dès lors l’Enlèvement est imminent…

Problèmes avec cette doctrine de l’Enlèvement

Une vision défectueuse de l’Eglise

Affirmer que l’Eglise est une improvisation destinée aux païens n’est pas biblique, pas plus que la notion que le royaume prêché par Jésus se réalisera dans l’avenir. En Mt 4, 17, Jésus affirme: « le royaume des Cieux est tout proche« . En Mt 16, 13-20, lorsque Jésus enseigne qu’il établira Son Eglise sur le Roc (st Pierre), il dit à ce dernier : »Je te donnerai les clés du royaume des cieux« .

L’Ecriture sainte appelle l’Eglise, le Corps du Christ (Eph 5, 23; Col 1, 24), la Nouvelle Jérusalem (Ap 21, 2 ; comparer Ap 21, 14 et Eph 2, 19-22), l’Epouse du Christ que Jésus épousera à la fin des temps (Ap 21, 9). Jésus a promis qu’il serait avec Son Eglise tous les jours jusqu’à la Fin des Temps (Mt 28, 20).

L’idée que l’Eglise est une simple phase avant la restauration d’Israël ne se trouve nulle part dans l’Ecriture. Pire encore elle contredit l’enseignement biblique très clair que le Royaume de Dieu est l’Eglise. Le Catéchisme précise: » Pour accomplir la volonté du Père, le Christ inaugura le Royaume des cieux sur la terre » (LG 3). Or, la volonté du Père, c’est d’ » élever les hommes à la communion de la vie divine » (LG 2). Il le fait en rassemblant les hommes autour de son Fils, Jésus-Christ. Ce rassemblement est l’Église, qui est sur terre « le germe et le commencement du Royaume de Dieu » (LG 5). » (CEC n° 541). Ceux qui soutiennent cette doctrine de l’Enlèvement enseignent que l’Eglise catholique est la fausse religion qui va s’aligner avec l’Antéchrist, la Prostituée de Babylone (Ap 18)!

Une vision défectueuse d’Israël

L’Ancien Testament est accompli dans le Nouveau. Le sacerdoce de l’AT est accompli dans le sacerdoce du Christ. Les sacrifices de l’AT furent accomplis dans le sacrifice du Calvaire. Contrairement à ce qu’affirment les dispensationalistes, Dieu n’a pas deux peuples (Israël et l’Eglise) mais un seul! « Tous ceux qui croient au Christ, le Père a voulu les appeler à former la sainte Eglise ». Cette « famille de Dieu » se constitue et se réalise graduellement au long des étapes de l’histoire humaine, selon les dispositions du Père: en effet, l’Eglise a été « préfigurée dès l’origine du monde; elle a été merveilleusement préparée dans l’histoire du peuple d’Israël et dans l’Ancienne Alliance; elle a été instituée enfin en ces temps qui sont les derniers; elle est manifestée grâce à l’effusion de l’Esprit Saint et, au terme des siècles, elle sera consommée dans la gloire » (LG 2). » (CEC 752). C’est pour cela que l’Eglise catholique s’est toujours comprise comme le Nouvel Israël (Ga 6, 16; Eph 2, 11-12), et le nouveau Peuple de Dieu (1P 2, 9-10) qui entre dans la Nouvelle Alliance donnée par Jésus (Heb 8, 8-13). Pour autant il n’y a pas de substitution: l’Eglise est Israël élargie aux nations. Jésus a accompli sa mission, »lui qui des deux peuples n’en a fait qu’un » (Eph 2, 14). Les païens sont greffés sur l’olivier d’Israël (Rm 11) en attendant que les juifs qui ont refusé de croire en Jésus le Messie et qui se sont coupé de l’arbre soient un jour à nouveau greffés.

Si la fondation de l’état d’Israël est un signe fort de la fidélité de Dieu et ne peut être considéré comme un fait anodin, il ne faut pas cependant lui attribuer une dimension messianique, ni évidemment souhaiter la reconstruction du Temple, ce qui serait nier le salut obtenu par Jésus sur la Croix.

Une lecture défectueuse de 1 Thess 4

Aucun verset de 1 Thess 4 n’évoque une venue secrète de Jésus. Au contraire Paul parle de la résurrection des morts lors de la seconde venue du Christ. Afin de rassurer les Thessaloniciens, apparemment concernés par le fait que les chrétiens morts avant le retour de Jésus ne puissent pas participer à Sa triomphale venue, Paul enseigne que « les morts qui sont dans le Christ ressusciteront les premiers, « puis les chrétiens encore en vie les rejoindront et « ensemble avec eux…rencontreront le Seigneur dans les airs« Alors « nous seront toujours avec le Seigneur« .

« Mais nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis, afin que vous ne vous affligiez pas, comme les autres hommes qui n’ont pas d’espérance. Car si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu amènera avec Jésus ceux qui se sont endormis en lui. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: Nous, les vivants, laissés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis. Car, au signal donné, à la voix de l’archange, au son de la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord. Puis nous, qui vivons, qui sommes restés, nous serons emportés avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur. » (1 Thess 4, 13-17)

Paul enseigne clairement que tous les chrétiens rencontreront Jésus lors de sa deuxième venue. Il parle de l’avènement du Christ, pas de plusieurs venues. Cet avènement sera annoncé par la voix d’un archange et par le son de la trompette: pas d’enlèvement secret! Paul évoque ceux qui seront encore là; c’est-à-dire ceux qui ont survécu jusqu’à la fin du monde. Il n’est pas fait mention de sept ans de tribulation.

Encore plus important, il n’est pas fait mention d’un changement de direction de Jésus. Notons que Jésus « descendra du ciel ». Il viendra du ciel vers la terre. Paul ne parle pas d’un demi tour effectué après la rencontre des chrétiens dans les airs. Le verbe grec pour « rencontre » est apantesis. C’est un terme technique précis qui désigne la pratique antique des notables d’une ville qui sortait de l’enceinte à la rencontre du roi ou d’un grand dignitaire et l’escortaient dans son entrée dans la cité. Ils partageaient ainsi la gloire de l’arrivée du visiteur. Il est à noter que les citoyens quittent la ville, rencontrent le dignitaire et puis retournent avec lui dans la ville. Les citoyens changent de direction, pas le dignitaire qui continue vers sa destination. C’est exactement le sens d’apantesis utilisé dans la Bible. Mt 25, 6 décrit les cinq vierges sages qui sortent pour rencontrer (apantesis) le fiancé et qui l’accompagne pour retourner aux noces. Les vierges effectuent un demi tour, alors que l’époux continue dans sa direction. Ac 28, 15 décrit comment un groupe de chrétiens de Rome, apprenant la venue de Paul sortent de la ville pour le « rencontrer » (apantesis) et l’escorter de retour dans la ville.

Ainsi ici en 1 Thess 4, 17, il nous est dit que tous les chrétiens partiront à la rencontre (apantesis) de Jésus dans les airs. Puis nous ferons demi tour et escorterons notre Roi vers sa destination finale : la terre. Nous ferons partie du cortège triomphal du Christ, lorsqu’il viendra prendre possession de la terre et achever l’histoire du monde. Donc ici pas d’Enlèvement des chrétiens au ciel, ni de demi tour du Seigneur…

Il faut aussi noter que le Nouveau Testament nous donne d’autres détails. En 1 Co 15, 50-58, Paul fait de nouveau référence à la génération qui ne mourra pas. Mais il ajoute le fait que le son de la trompette sera celui de la dernière trompette. La mort est vaincue « La mort a été engloutie dans la victoire » (1 Co 15, 54). Paul parle très clairement de la venue du Christ à la fin du monde : « Oui, je vais vous dire un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés. En un instant, en un clin d’œil, au son de la trompette finale, car elle sonnera, la trompette, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons transformés. » (1Co 15, 51-52)

Mt 24, 29-31 décrie le même évènement que 1 Thess 4 (voir le tableau plus bas). Or Mt 24 est considéré par tous les chrétiens comme faisant référence à la fin du monde : «Aussitôt après la tribulation de ces jours-là (…)alors apparaîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; et alors toutes les races de la terre se frapperont la poitrine ; et l’on verra le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et grande gloire. Et il enverra ses anges avec une trompette sonore, pour rassembler ses élus des quatre vents, des extrémités des cieux à leurs extrémités. » (Mt 24, 29-31)

Puisque Mt 24 décrit la venue du Christ à la fin des temps dans les mêmes termes que 1 Thes 4, 13-18, alors les deux passages parle d’un seul et unique évènement : l’Enlèvement se produit à la venue du Christ en gloire à la fin des temps. De plus cet Enlèvement ne se produit pas avant la tribulation mais « aussitôt après ».

2 Thess 2 confirme cela en précisant que cet évènement se produira après l’apostasie (la rebellion) et la révélation de l’Antéchrist : «À propos de la Venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui, (…)Que personne ne vous abuse d’aucune manière. Auparavant doit venir l’apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Etre perdu,(…) Alors l’Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l’anéantira par la manifestation de sa Venue. » (2 Thess 2,1.3.8)

Tableau récapitulatif des quatre passages relatifs au même évènement : le retour en Gloire du Christ (à noter les parallèles entre 1 Thes 4, 13-17 et les autres passages)

1 Thess 4, 13-17 Mt 24, 29-31 2 Thess 2, 1.3.8 1 Co 15, 51-52
« l’Avènement du Seigneur » « le Fils de l’homme venant » « la Venue de notre Seigneur Jésus Christ»
« à la voix de l’archange» « anges avec une trompette sonore»
« au son de la trompette» « trompette sonore» « elle sonnera, la trompette»
«ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront » « les morts ressusciteront»
«emportés avec eux (…)à la rencontre du Seigneur » « rassembler ses élus» «notre rassemblement auprès de lui »
« sur les nuées» « sur les nuées»

Quand est ce que cet évènement se produit ? « Aussitôt après la tribulation de ces jours-là» « Auparavant doit venir l’apostasie et se révéler l’Homme impie, l’Etre perdu» «au son de la trompette finale »

Une interprétation défectueuse de Mt 24, 38-41

Les dispensionalistes prétendent que ces versets parlent d’un Enlèvement secret. Or ces versets n’en font aucune mention : « En ces jours qui précédèrent le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et les gens ne se doutèrent de rien jusqu’à l’arrivée du déluge, qui les emporta tous. Tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé ; deux femmes en train de moudre ; l’une est prise, l’autre laissée.». Dans le passage parallèle en Lc 17, 22-37, Jésus utilise à nouveau l’exemple du déluge et celui de la destruction de Sodome pour mettre l’accent sur la soudaineté de son retour. Mais cela ne se passe pas dans le secret ! «Comme l’éclair en effet, jaillissant d’un point du ciel, resplendit jusqu’à l’autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l’homme lors de son Jour. » (Lc 17, 24). L’éclair n’a rien de secret. Jésus dit que le jugement au temps de Noé et de Lot ne s’est pas produit sans avertissement préalable : « de même en sera-t-il, le Jour où le Fils de l’homme doit se révéler.» (Lc 17, 30)

Révéler, c’est l’inverse de cacher. Ce jour sera la venue dans la Gloire du Christ qui sera manifeste pour tous, tout comme le déluge, la destruction de Sodome et l’éclair. Certains essaient d’utiliser le déluge et la destruction de Sodome pour appuyer leur théorie que les justes sont enlevés alors que les impies sont laissés sur terre. Or, dans les deux cas ceux qui sont enlevés sont les impies (cf Lc 17, 37 où Jésus dit que ceux qui seront pris seront rassemblés dans un lieu de mort «là aussi les vautours se rassembleront » ). Ceux qui restèrent sur terre furent les justes ! Ces évènements enseignent exactement l’inverse de la doctrine de l’Enlèvement.

Aucun support scripturaire et patristique

Si l’Enlèvement secret était vrai, nous devrions avoir un enseignement explicite dans la Bible et dans les écrits des Pères de l’Eglise. Or l’Ecriture n’enseigne qu’un seul retour su Christ. La « venue » du Seigneur est toujours au singulier et fait référence à sa venue à la fin des temps. De même, les pères de l’Eglise ont toujours enseigné une seule venue du Christ à la Fin des Temps.

Ignorance de l’accomplissement du ministère public de Jésus

Il y a deux mille ans, Jésus a accompli notre rédemption, après trois ans de ministère public. Sur la croix, Jésus « sachant que désormais tout était achevé » dit « Tout est accompli » (Jn 19, 28.30). Pourquoi Jésus aurait-il besoin de revenir pour un autre ministère public, cette fois ci long de mille ans ? Que reste-t-il à accomplir ? Il a déjà déclaré : « J’ai vaincu le monde » (Jn 16, 33). En 1944, le Magistère de l’Eglise catholique a condamné toute forme de millénarisme qui enseigne que Jésus retournerait pour régner visiblement sur la terre avant la fin du monde. Le Catéchisme réitère cet enseignement au numéro 676

Ignorance d’Ap 13

Les tenants de la doctrine de l’Enlèvement insistent sur le fait que les saints (les chrétiens) seront enlevés avant la manifestation de l’Antéchrist et la tribulation. Or Ap 13, 7-8 dit que l’Antéchrist (la Bête) mène campagne contre les saints sur la terre !

Méconnaissance de la souffrance

Les adhérents à la doctrine de l’Enlèvement mettent l’accent sur le fait que les croyant seront pris pour que les épreuves de la tribulation leur soient épargnées. Or ceci est un manque de compréhension de ce que la Bible enseigne à propos de la souffrance, à savoir qu’elle est un privilège pour ceux qui suivent le Christ (Col 1, 24 ; Rm 8, 17-18) ; Jésus a dit ses disciples qu’ils auraient des croix à porter (Mt 16, 24) et qu’ils souffriraient dans le monde (Jn 16, 33). En Ac 14, 22, il nous est dit qu’« il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu ». L’Ecriture sainte est claire : suivre Jésus, c’est partager ses souffrances.

Les premiers martyrs n’ont pas été enlevés, ni les millions de saints brutalement torturés par les communistes au 20ème siècle, ni nos frères chrétiens actuellement persécutés (certains crucifiés) actuellement au Soudan… Et Apocalypse 13 nous dit que les saints vivants lors de la Grande Tribulation ne seront pas enlevés non plus. Il semble que l’adhésion à cette théorie est une forme d’évasion du réel, adaptée à la mentalité moderne complaisante et rejetant toute valeur à la souffrance.

Pour résumer, nous avons vu que la doctrine de l’Enlèvement est anti-biblique, ignore le rôle de l’Eglise dans le plan du Salut, n’est apparu qu’en 1830 et est rejeté par l’immense majorité des chrétiens comme une bizarrerie excentrique.

SOURCE : http://cathobiblique.wordpress.com/2009/03/09/lenlevement/


Dernière édition par Octo le Dim 6 Mar 2011 - 8:44, édité 1 fois

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Jeu 30 Déc 2010 - 17:03

Après avoir lu cet article de Cathobiblique, on peut relever deux choses:

- La Première c'est l'interprétation érronnée que font les dispensionalistes de la réalité et du rôle de l'Eglise, Corps du Christ, dont Il est la Tête.
Les dispensinalistes véhiculent également de fausses idées sur la place et le destin d'Israël dans l'Economie du Salut.

- La Deuxième chose, c'est aussi à notre humble avis, la considération tout à fait aussi érronnée que fait Cathobiblique, sur l'Enlèvement de l'Eglise à la Fin des Temps (qui est Biblique), ainsi que sur d'autres sujets qui s'y rattachent.
L'attitude de l'auteur de cet article est bien celle de beaucoup de catholiques, pourtants croyants et pratiquents, en ce qui concerne l'Eschatologie.

C'est sur ce second point que nous voulons intervenir.
La considération érronnée de l'Enlèvement à la Fin des Temps qu'on constate ici part de la mauvaise compréhension des différentes phases de la Parousie.
Comme la plupart des théologiens modernes, l'auteur de cet article sur l'Enlèvement occulte et méconnaît la Seconde Phase de la Parousie du Seigneur, qui en réalité en comporte trois.
Certains exégètes pensent aujourd'hui que cette situation se perpétue à cause du Vide Dogmatique qui existe au sein de l'Eglise sur ce sujet. Il y a une absence de prise de position du Magistère sur la Seconde Phase de la Parousie, que certains Théologiens comme le père Martino Penasa, et Mgr Aldo Gregori appellent: "la Parousie Intermédiaire".
L'Enlèvement de l'Eglise à la Fin des Temps (confondue ici à la Fin du Monde), fait partie des Vérités de la Seconde phase de la Parousie ou Parousie Intermédiaire.
Ces Vérités faisaient partie intégrante de la Foi des Catholiques des trois premiers siècles de l'Eglise. Elles étaient enseignées par les premiers pères de l'Eglise comme saint Irénée et Saint Justin, et faisaient partie de la Tradition.
Tout le problème qu'on connaît sur le Millénaire de Paix par exemple, et sur tout ce qui s'y rattache comme l'Enlèvement de l'Eglise, chez les exégètes d'aujourd'hui, part de l'erreur monumentale d'ORIGENE, qui a fait croire au monde que le Millénaire de Paix commençait avec la Résurrection du Christ. Idée suivie par Saint Augustin, et répandue jusqu'à présent.

Tout le problème aujourd'hui est de savoir quelle position des deux Docteurs de l'Eglise que sont Saint Irénée et Saint Augustin, on doit suivre sur la question.
La Vérité veut qu'o ait le courage d'affirmer qu'aujourd'hui, toutes les Prophéties Modernes confirment et réflètent l'Enseignement des premiers Pères de l'Eglise comme Saint Irénée et Saint Justin.
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Jeu 30 Déc 2010 - 17:44

LA PAROUSIE INTERMEDIAIRE

Voici quelques extraits tirés du livre de Johannes de Parvulis "La Parousie Intermediaire", et qui rejoignent l'opinion de tous les catholiques qui oeuvrent pour préparer les autres et se préparer eux-mêmes aussi au Retour du Christ.

"Jésus revient comme Roi pour inaugurer Son Royaume parmi nous. Le Plan Divin du Salut comprend Trois Parousies plutôt que Deux.

La Première Victoire du Christ sur la mort a déjà eu lieu lors de la Première Parousie, avec la Rédemption, le Christ Rédempteur a permis que le Royaume Messianique soit conçu sur la Terre. Cette Conception du Royaume Messianique ne devrait pas être confondue avec Sa Naissance. La gestation du Royaume Messianique aura donc duré 2000 ans.

La Deuxième Victoire du Christ sur la mort est censée avoir lieu lors de la Parousie Intermédiaire.
Lors de cette Parousie, le Christ-Roi va instaurer ici-bas, sur terre Son Royaume Messianique. Voilà la Vraie Naissance du Royaume Messianique.

La Troisième Victoire du Christ sur la mort est censée avoir lieu lors de la Troisième Parousie. Avec la Fin du Royaume Messianique (et du Monde), le Christ-Juge va clore définitivement le plan du Salut en présidant au Jugement Dernier.

Les considérations précédentes nou permettent de diviser le Plan Divin du Salut en 3 parties:
1)- Il y a 2000 ans a eu lieu la Conception du Royaume Messianique
2)- Maintenant va avoir lieu Sa Naissance.
3)- A quand la Conclusion finale?

Aujourd'hui, il existe beaucoup de Prophéties qui nous renseignent sur les prochains évènements mondiaux et religieux, et sur la Venue Intermédiaire de Jésus.
Jusqu'à très récemment nous ne disposions pas d'études d'aprofondissement au sujet de la Venue Intermédiaire; et même la terminologie Théologique pour pouvoir en discuter nous faisait défaut. Puis vers 1990, le Père Martino Penasa a commencé à utiliser l'expression "Venue Intermédiaire de Jésus". Peu après Mgr Aldo Gregori a repris le sujet pour en faire une synthèse. Au cours de la dernière décennie, d'autres lires sont apparus au sujet de la Venue Intermédiaire de Jésus qui aurait pour aboutissement l'Instauration sur Terre du Royaume de Dieu; mais rien de tout cela n'aurait pu se faire sans le secours des Prophètes chrétiens cotemporains.

Ces Prophètes nous ouvrent le chemin. Ce sont eux qui nous donnent la Clé d'Interprétation des textes Bibliques qui concernent la Venue Intermédiaire de Jésus et les Vérités qui lui sont rattachées.

Source : www.parvulis.com
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Jeu 30 Déc 2010 - 18:15

SAINT AUGUSTIN: LE GRAND EQUIVOQUE SUR LE MILLENAIRE DE PAIX

"Les prophètes chrétiens contemporains disent que la Venue Intermédiaire du Christ est imminente, et que l'Antichrist d'après les Ecritures, devrait précéder cet Evènement de quelque peu.
Pour être acceptés, ces concepts auraient besoin d'être compris, et pour être compris, ils auraient besoin d'être placés dans leur contexte, celui de la Semaine Universelle.
Etant donné que les connaissances relatives à cette Semaine Universelle se sont perdues au long des siècles, Dieu aujourd'hui se sert de Ses Instruments (que sont les Mystiques, les Charismatiques, les Prophètes chrétiens contemporins), pour nous expliquer une nouvelle fois Son Grand et Merveilleux Dessein.
Mais qu'arrive-t-il aux hommes qui se ferment à la Grâce qui vient d'En-Haut, pour s'ouvrir uniquement aux intérêts d'en-bas, ceux qui maintiennent les humains cloués à terre?
Leur fermeture au surnaturel les rend aveugles et sourds aux messages du Ciel.
Les Théologiens contemporains en général ne veulent pas croire à la Parousie Intermédiaire du Christ. Ils sont mal à l'aise avec tout ce qui "sent" l'eschatologie. Même la figure de l'Antichrist les fait sourire.
La cause de tout cela? C'est qu'ils cherchent la Vérité( quand ils la cherchent) uniquement avec leur tête, et non avec leur coeur. Ils repoussent donc tout ce qui semble venir directement du Ciel. Si un Message leur est présenté comme venant du Ciel, ils sont tout de suite sur la défensive. Par conséquent, ils ne connaissent rien des projets que Dieu a sur l'humanité.
Ce que Dieu aujourd'hui s'efforce de communiquer à l'être humain par l'entremise de Ses Prophètes est un sujet qui ne les émeut pas... Il s'agit de connaissances eschatologiques, un champ que la plupart des théologiens contemporains ne connaissent pas. Et ceux qui s'imaginent les connaître, c'est qu'ils les connaissent, oui, mais de travers.

Ces lacunes vues du côté spirituel s'expliquent par des raisons à peine signalées, mais sur le plan didactique, les choses se sont gâtées à partir du
"Grand Equivoque de Saint Augustin".
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Jeu 30 Déc 2010 - 19:01

EXPLICATION

"Au 4e siècle, les Universités Catholiques n'existaient pas, et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi non plus. Dans les grands centres, il y a cependant des patriarcats qui s'efforcent de veiller sur l'orthodoxie des études concernant les Saintes Ecritures; et la Doctrine du Patriarcat d'Antioche, connu pour pratiquer la méthode d'interprétation littérale des Ecritures, semble contrarié de voir que du côté d'Alexandrie, on préfère de plus en plus la méthode symbolique (ou allégorique).
On y envoie des signaux de désapprobation, mais les cathéchètes du Patriarcat d'Alexandrie, avec ORIGENE à leur tête, s'arrangent pour faire la sourde oreille.
Résultat: les erreurs d'Origène grossisent, s'étendent, se développent, et dans certains cas finissent par devenir des erreurs de personnes aussi importantes que Saint Jérôme ou Saint Augustin.
Prsonne n'ose critiquer les propositions d'Augustin qui jouit partout d'une autorité morale considérable. Les foules l'écoutent avec un très grand respect.

Son erreur première a été de commenter le Livre de l'Apocalypse en partant non pas de la version grecque, mais d'un texte latin que Jérôme lu avait prêté. En fait d'exégèse biblique, Saint Jérôme n'est pas une sommité. Saint Jérôme est un érudit, un humaniste, mais pas un théologien, ni un mystique. Il rompra définitivement avec Origène quand il sera devenu lucidement lui-même.

Par la suite Saint Augustin commet d'autres faux pas:
- Il interprète l'Apocalypse sans tenir compte des sources grecques
- Il omet de citer les Saint Pères de la Tradition
- Il ne se sert pas du texte original de l'Apocalypse, mais d'un texte rédigé ou recopié par Vittorino, et revisé ensuite par Saint Jérôme (Il faut savoir que Saint Jérôme n'était pas encore dégagé de l'influence d'Origène au moment de retoucher ce texte)
- Il fait l'exégèse de Ap 19 et 20 en utilisant la méthode symbolique d'Origène et de Ticonius, deux esprits hérétiques.
- Il se laisse conditionner par sa propre conception philosophique du temps, une conception qui donne plus d'importance au passé qu'à l'avenir
- Au lieu de s'appuyer sur le sabatisme chrétien, il s'appuie sur le sabatisme hébraïque.
- Il se laisse conditionner par la reflexion rabbinique, qui est en pleine décadence et par celle qui serpente dans la réflexion catholique victime de la crise causée par le présumé "retard" du Christ (Auprès de certains chrétiens, ce prétendu "retard" engendre du malaise, et provoque ici et là des déviations)

Ainsi un Théologien qui dans ce domaine (eschatologie) se permetrait de faire appel aux "compétences" de Saint Augustin, finirait sûrement par se fourvoyer.
D'après l'exégète Martino Penasa, le chapitre 20 du livre augustinien "la Cité de Dieu" (écrit en 417) fait violence au texte sacré de l'Apocalypse."

Source: Johannes de Parvulis.com
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Sam 1 Jan 2011 - 7:12

"Saint Augustin, qui pourtant maîtrise le concept de Semaine Universelle, en déforme l'application. Au commencement, il croit à la Parousie Intermédiaire, mais à partir du moment où la pensée d'Origène l'atteint, le Millénariste déviant c'est lui, quelle que soit l'opinion des théologiens modernes.

Un lecteur qui à ce point se sentirait désarçonné ou troublé par ces vérités jugées surprenantes, voudra savoir, à titre de garantie si personne n'est intervenu pour aider Saint Augustin à se raviser.
Voici un aperçu de comment les choses se sont déroulées.

Au temps où Saint Augustin est Evêque d'Hippone, à un certain moment, il doit faire face à un groupe hérétique de millénaristes dont le chef s'appelle Cérintus.
Cérintus prêche un millénaire de bonheur au sens matériel, un bonheur rattaché au plaisir de la chair: nourritures exquises et orgies sexuelles.
Aujourd'hui, ce genre de mllénarisme est souvent appelé "millénarisme grossier".
Augustin décide de le condamner, et avec raison. Mais en voulant condamner le millénarisme grossier, il condamne du même coup tout le Messianisme Eschatologique de la Tradition Sacrée.
Saint Augustin, soutire donc ainsi aux chrétiens l'espoir d'un Royaume terrestre de justice et de paix, un Royaume qui de toutes façons est bien présent dans le plan de Dieu.
Ensuite pour justifier la disparition de la Parousie Intermédiaire, il se sert de la Semaine Universelle. Il s'en sert, mais de façon impropre.
Pour lui, la Parousie de Ap 20,1-6 est déjà arrivée avec la Résurrection du Christ. Il pense être déjà rendu au sixième millénaire, soit le dernier, alors que les premiers Pères de l'Eglise parlent de sept millénaires dont le dernier est reservé à la Jérusalem Messianique, prélude de la Jérusalem Céleste.
Les chrétiens savent qu'avant le Jugement final doit venir l'Antichrist; mais Saint Augustin change la chronologie prophétique fondée sur la Tradition et les Ecritures. Il raccourcit de 1000 ans la Semaine Universelle, c'est-à-dire le plan de Dieu, et anticipe de 1000 ans le Royaume Messianique. Il affirme sur les traces d'Origène que le début du Millénaire de Paix c'est l'Adventus de la Résurrection, et que la fin du même Millénaire c'est l'Adventus de la Parousie finale, alors que la Tradition présente les choses autrement."

Source: Johannes de Parvulis.com
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Sam 1 Jan 2011 - 7:50

"Saint Augustin écrit aux alentours de 415:
"... Par conséquent, pendant toute la période incluse à l'intérieur de l'Apocalypse, c'est-à-dire la première venue (adventus) du Christ, à sa seconde venue (adventus) qui est celle de la Fin du Monde, le diable reste lié, mais pas dans le sens que pendant cette période (désignée par le nombre de mille ans), il ne séduira pas l'Eglise: car il ne la séduira même pas après avoir été délié."

Cette affirmation est démentie par les faits. L'évidence montre qu'après la Résurrection du Christ, le démon n'est pas enchaîné, mais libre et actif. Echaîné, il le sera plus tard au septième millénaire.

Ici, Saint Augustin a probablement essayé d'expliquer (un peu à sa manière) le "retard" de la parousie. Il voulait dire probablement qu'il n'y avait pas eu de retrd, mais seulement une fausse attente. L'intention était bonne.
Dommage que Saint Augustin à la suite de Saint Jérôme, se soit laissé prendre par les circonvolutions verbales d'Origène et de Ticonius, plutôt que de s'enligner directement sur la Tradition Sacrée.

A cause de cette position augustinienne la hiérarchie catholique ne cherche plus à comprendre la figure de l'Antichrist et la Parousie Intermédiaire.
La tendance générale en fin de compte est de confondre la fin d'un monde avec la Fin du Monde. La plus grande partie du clergé catholique croit que les messages de la Salette, Fatima, Luisa Piccareta, Maria Valtorta, Mgr Michelini, Vassula, Medjugorje, JNSR, parlent de la Fin du Monde, alors qu'en réalité, ils parlent de la Parousie Intermédiaire."

Source: Johannes de Parulis.com
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Marlène le Sam 1 Jan 2011 - 8:52

"Le professeur de Parvulis écrit encore: "Le Père Martino Penasa (Franciscain, Exégète Biblique, Auteur) explique que "le millénarisme" condamné par l'Eglise aux temps de Saint Augustin n'est pas une condamnation du passage biblique qui parle du Millénaire de Paix, mais une condamnation de son interprétation matérialiste ou politico-matérialiste. Condamner un passage de la Bible -qui est sacrée- ce serait une faute grossière. La Bible ne se condamne pas. Tous ses passages sont sacrés y compris le passage qui parle du Millénaire de Paix (Ap 20,1-6)"

Il ne faut donc pas confondre le Millénaire de Paix dont parle Saint Jean dans l'Apocalypse du millénarisme corrompu d'Origène et de Cérintus."
Marlène
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Octo le Sam 1 Jan 2011 - 11:39

@ Merci, Marlène, de nous donner ces précisions !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique ! Empty Re: L'Enlèvement, d'après l'Enseignement catholique !

Message  Artiguedieu le Sam 4 Fév 2012 - 11:03

J'ai la possibilité de faire une recherche spécifique sur l'emploi d'un mot sur tous les auteurs patristique, bibliques, l'intégralité de la documentation catholique et tous les ouvrages de références tels que des encycliques, etc...
Je l'ai fait sur le mot "enlèvement"
Il n'est utilisé que pour quelques cas
l'enlèvement: d'Hénock, d'Elie, Jésus, et Marie. Ainsi que: ceux qui ne mourront pas mais seront "enlevés" au ciel juste avant le jugement dernier!
Je regrette de ne pas avoir les références citées de Saint Iréné et Saint Jean Chrysostome. (passé au crible)
Rien, ne ressort des affirmations employées par Johannes Paulus. à savoir qu'il y avait quelque-chose d'autres Que les pères enseignaient sur ce sujet. Je m'inscrit en faux, il sont constants dans la catéchèse orthodoxe de celle enseignée par l'Eglise d'aujourd'hui. Dans la catéchèse enseignée aux premiers siècles, par les pères de l'église, nous retrouvons la même chose que celle d'aujourd'hui.

Donc, je ne crois pas un seul instant, ni n'adhère à cette "théorie" d'un enlèvement de l'église! Je reste dans le classicisme le plus fondamental! La thèse de Johannes Paulus aussi respectable soient-elle, ne me convainct pas du tout, sur ce sujet précis.

Je ne dis pas que des "prophètes" ne disent pas quelque-chose sur ce sujet! je dis que je ne partage pas les thèses
de cette étude faite par ce monsieur.
Artiguedieu
Artiguedieu
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 88
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : france (rhône-Alpes)

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum