Où s'en va l'Église ? - Une réflexion du Père Ray Blake !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Où s'en va l'Église ? - Une réflexion du Père Ray Blake !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Où s'en va l'Église ? - Une réflexion du Père Ray Blake !

Message  Admin le Jeu 12 Nov 2015 - 13:35

OÙ S'EN VA L'ÉGLISE ? - UNE RÉFLEXION DU PÈRE RAY BLAKE !





Sur son blog, qu'il signe de son nom, Father Ray Blake ose courageusement poser les questions, y compris sur le Pape, que lui suggère la situation actuelle dans l'Eglise. C'est un témoignage direct du malaise qui grandit, et il est pour cette raison d'une grande force

De l'exégèse patristique du pape Benoît qui tendait à construire la foi, nous sommes passés à un monde obscur de confusion et d'ambiguïté.



OÙ VA-T-ON ?

Fr Ray Blake's blog
6 novembre 2015
Ma traduction

* * *

«J'ai perdu ma foi», a dit une dame il y a quelque temps, «je suis allée à la messe à St X, et Mgr Y était là et il a dit qu'il était très peu probable qu'il soit vrai que les trois rois (mages) soient venus à Bethléem et de toute façon nous ne sommes pas obligés de le croire».

«Eh bien, ai-je pensé, si nous ne sommes pas obligés de croire cela, mon Père, nous ne ne sommes obligés de croire en rien. Donc, j'ai commencé à remettre en question tout ce que je crois et j'ai décidé que je ne croyais en rien, même pas en Dieu».

Ôtez une brique, et le temple tombe. J'ai connu des prêtres et même des évêques, tristes individus, qui semblaient prendre plaisir à détruire la foi plutôt que de la construire.

En tant que prêtre, je suis conscient de la fragilité des dons de Dieu, combien notre prise sur eux est légère, nous nous accrochons à eux par des fils de la Vierge, qui se brisent facilement. La foi est facilement endommagée, peut-être parce que c'est le don le plus surnaturel de tous, il peut s'épanouir en prison et sous la torture, mais il est le plus vulnérable aux dommages causés par l'Eglise et ses ministres. La pratique religieuse est souvent la dernière chose à disparaître, mais une fois que la foi est partie, l'espoir aussi et finalement la pratique de la charité se décompose également. Peut-être Mgr Charamsa en est-il un exemple.

Ces choses qui autrefois étaient une joie peuvent devenir un terrible fardeau. La prière, autrefois un plaisir, devient un lit d'épines, un gâchis de distractions, la pauvreté ou la simplicité de vie, autrefois joyeusement embrassées deviennent une condamnation au désespoir lugubre, la chasteté un rappel constant du vide.

Au Synode, et maintenant après, je me demande si certains membres du haut clergé ont délibérément planifié de détruire, d'ôter rien qu'une ou deux briques de sorte que tout le Temple s'effondre, c'est comme si leur propre foi les avait quittés et qu'ils en voulaient à la foi des autres.

Les prêtres et les évêques sont censés encourager la foi, pas l'enfoncer. Sinon, «il vaudrait mieux pour lui qu'une meule soit accrochée autour de son cou et qu'on le jetât dans la mer plutôt que de provoquer le péché d'un seul de ces petits».

Je sais que nous autres, prêtres, pouvons facilement vivre dans notre propre petite bulle et rencontrer uniquement des gens qui partagent nos vues. Je connais très peu de Juifs, quelques musulmans, quelques orthodoxe, mais la majorité des gens que je connais sont catholiques et des catholiques d'un genre spécifique. J'y pensais la nuit dernière, je ne connais pas de Méthodistes, ni de Quakers, ou d'unitariens, ni d'ailleurs de jésuites!

La plupart des prêtres que je connais semblent malheureux de la direction quee l'Église semble être pousée à suivre. Les prêtres ont tendance à être méditatifs et introspectifs, nous avons appris à être notre propre avocat, la plupart ne bloguent pas, la plupart n'écrivent pas aux journaux, même les journaux catholiques. La plupart sont peu susceptibles d'écrire à leur évêque ou même de parler avec lui, surtout à propos de leurs inquiétudes pour l'Église, surtout s'il est peu probable qu'il sera d'accord avec eux.

Mais aussi, beaucoup d'évêques semblent tout aussi désorientés.

Après le Synode, certains qui pourraient être bien informés, comme le cardinal Nichols, font allusion au fait que le changement est en vue (voir sa récente Lettre pastorale sur le Synode sur la famille). D'autres évêques, le cardinal Pell, par exemple, nous assurent qu'il n'y aura pas, ou qu'il ne peut pas y avoir de changement de doctrine, peut-être sont-ils un peu moins précis aujourd'hui sur les changements dans la pratique pastorale, et encore moins précis sur des modifications apportées à la foi elle-même. Nous pouvons nous dire que l'Eglise est immuable, que le Christ est avec elle jusqu'à la fin des temps, mais nous avons vu l'Église beaucoup changer dans les cinquante dernières années, depuis Vatican II. A un moment, on nous a dit que la messe était immuable, alors que la messe a changé, que notre croyance en l'Eucharistie était inchangée, mais comme je l'ai dit avant, il suffit de comparer la foi eucharistique des enfants de saints Louis et Zélie Martin (les parents de sainte Thérèse) avec celle de l'enfant dont l'évêque a parlé avec approbation au Synode pour avoir cassé l'hostie en deux avant de la partager avec son père divorcé et remarié.

Un ami était présent à l'un de ces déjeuners littéraires catholiques, et il a rencontré une femme qui écrivait pour cet hebdomadaire 'catholique' (ndt: sans doute The Tablet), et qui a dit: «Je déteste l'Église catholique, pas vous?». Puis elle a poursuivi: «Je pense vraiment que François est bon pour l'Eglise».

A moi, cela semble de la folie, mais il y a dans l'Église des gens qui la détestent vraiment et veulent sa ruine ou sa destruction. Judas, après tout, s'est assis à table avec le Christ et les évêques. Après que Simon ait fait sa profession de foi et se soit appelé Céphas, Pierre, Jésus s'adresse à lui, il l'appelle Satan, «Passe derrière moi, Satan, car tes pensées sont de l'homme, pas de Dieu».

De l'exégèse patristique du pape Benoît qui tendait à construire la foi, nous sommes passés à un monde obscur de confusion et d'ambiguïté. De la vérité laissée libre de se défendre, nous sommes passés à une période où il y a des vérités, et puis encore, il y a des vérités. L'incertitude et la confusion ne sont pas de Dieu, elles endommagent la foi, elles ne la construisent pas.

Dans ce contexte, les vieux débats de Bellarmin et Suarez sur la papauté (1) ont soudainement pris une nouvelle vie, peut-être pas avec des géants intellectuels comme le cardinal Wuerl ou de prestigieux universitaires américains ('les gens sont en désaccord avec le Pape parce qu'ils ne l'aiment pas'; mais pourquoi veulent-ils toujours s'adresser aux émotions sans jamais répondre aux arguments?), mais avec beaucoup de catholiques ordinaires, en particulier des membres du clergé, des laïcs qui réfléchissent, aussi. Ce n'est pas quelque chose de nouveau pour les catholiques de se demander ce qui se passerait, si le Pape ... se fourvoyait, était à la solde des espagnols, des français ou des autrichiens, était capturé par les musulmans, était hérétique, était malade, souffrait de mégalomanie, ou devenait sénile ou fou, ces questions étaient posées autrefois et sont posées aujourd'hui par des gens qui essaient de leur mieux, pour le bien de l'Eglise, de comprendre le gâchis dans lequel nous semblons être. Sous Pie XII, on se demandait ce qui arriverait si le pape était capturé par les nazis ou drogué par les communistes.

La cruauté apparente et les charges encore inconnues contre les Franciscains de l'Immaculée, le discours extraordinaire au Paraguay, accusant le gouvernement paraguayen, et en particulier le président, de l'enlèvement d'Edelio Morinigo, mis dans le même sac que les pires atrocités des nazis et communistes (il s'est avéré en fait que Morinigo était un policier enlevé par des rebelles au gouvernement), l'acceptation de l'extraordinaire crucifix et des décorations marxistes en Bolivie, le soutien d'évêques ayant couvert des cas de pédophilie comme Mgr Juan Barros au Chili ou le Cardinal Danneels qui a été invité au Synode apparemment comme récompense pour son soutien dans le conclave, le retour encore et encore vers le journaliste Scalfari, qui apparemment déforme ses propos, son emballage pro-kasperien du Synode, son apparente manipulation à la fois du Synode extraordinaire de l'année dernière et du Synode ordinaire cette année, sa promotion des Chaouqui et Vallejo Balda, aujourd'hui arrêtés (Chaouqui, si vous vous souvenez, a été embauchée pour la gestion de l'image du pape et les relations publiques), ce sont quelques-uns des motifs des questions que se posent ouvertement la presse italienne et de plus en plus les médias d'autres pays (ndt: pas la France!!!). Ce sont ces incidents qui ont soulevé des préoccupations au sujet de la santé du Saint-Père et - à la manière italienne, quelque peu excessive - suggéré une tumeur au cerveau, mais cette dernière était la limite extrême des préoccupations et peut-être la plus facile à écarter afin d'étouffer les autres.

On sait que LifeSite pose des questions sur les influences de l'implication du Pape dans le «lobby gay»; et au minimum, je m'interroge sur sa propre complicité avec le groupe Saint-Gall, même si personne n'a suggéré qu'il a assisté aux rencontres à Saint-Gall. Il semble, d'après les rapports qu'il était de façon purement passive leur candidat, mais ensuite il y a tous ces fax et ces mails envoyés depuis la Congrégation des évêques au bureau du cardinal archevêque de Buenos Aires par Mgr Fabián Pedacchio (2), qui est maintenant secrétaire du pape .

* * *

NDT:
------
(1) cf. benoit-et-moi.fr/2015-I-1/actualites/un-pape-peut-il-etre-heretique.html

(2) Sa notice wikipedia est peu détaillée, mais on y lit:

En 2007, la congrégation pour les évêques a demandé au cardinal Jorge Bergoglio d'envoyer un prêtre pour le service interne de la congrégation. Le cardinal choisit donc pour ce rôle Pedacchio Leaniz

Le 12 avril 2013, le conclave élit le cardinal Jorge Bergoglio pape, celui-ci décide de s'installer à la maison Sainte-Marthe au Vatican. Il nomme le 28 mai 2013 Fabián Pedacchio comme son second secrétaire particulier, charge qu'il exerce tout en conservant son rôle à la congrégation pour les évêques. En avril 2014, Mgr Alfred Xuereb, le secrétaire particulier étant nommé secrétaire général du secrétariat pour l'économie cesse ses fonctions auprès de François et c'est Fabián Pedacchio qui devient le secrétaire particulier du pape.

SOURCE : http://benoit-et-moi.fr/2015-II/actualite/ou-va-leglise.php

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37573
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où s'en va l'Église ? - Une réflexion du Père Ray Blake !

Message  stjeanlagneau le Jeu 12 Nov 2015 - 15:37


Merci Admin

C'est une certitude, il y a des traitres dans l'Eglise, notamment chez nos prélats.  Sonné

Quand à savoir ou s'en va l'Eglise, vers un schisme, c'est inévitable.  Sur le choc
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 20266
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 50
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où s'en va l'Église ? - Une réflexion du Père Ray Blake !

Message  Admin le Jeu 12 Nov 2015 - 19:33

@ Stjeanlagneau :

Yeeeees !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37573
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum