Le Faux Prophète à la lumière des Prophéties de Saint Malachie et de celles de La Salette !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le Faux Prophète à la lumière des Prophéties de Saint Malachie et de celles de La Salette !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Faux Prophète à la lumière des Prophéties de Saint Malachie et de celles de La Salette !

Message  René-1 le Lun 11 Avr 2016 - 14:54

Pour compléter les infos que j'ai déjà données sur le Faux Prophète, François, je vous adresse les prophéties de Saint Malachie qui concordent avec le Message du Secret de La Salette et les derniers propos du Pape Benoit XVI.

Nous sommes dans la Fin des Temps !

Nous avons rassemblé dans cet article différents documents dont l’origine est sûre ainsi que leur véracité. Certains, insuffisamment informés sur le triste état de l’Eglise Catholique, pourraient réagir. Nous vous demandons de lire en entier le document et de le méditer dans la prière et de demander que l’Esprit Saint vous éclaire et que la Vierge Marie vous aide ! Restons fidèles au Pape Emérite Benoit XVI.
Nous commençons par les prophéties de Saint Malachie, plusieurs fois centenaires !
Il mourut le 2 novembre 1143 d'après Saint Bernard.

Les dernières prophéties de Saint Malachie s’accomplissent en 2016[/b]


Malachie avait qualifié le pape Jean-Paul 1er « De la moitié de la lune » ( De medietate lunae ). Quant à Raul Auclair, il parlait d'un maléfice :
« Et c’est le maléfice de la lune étendu à la moitié du monde dont nous menace ce redoutable oracle (…) La devise ne pourrait-elle pas concerner quelque évènement qui aurait la lune pour objet. L’homme est à l’instant de porter une main sacrilège sur le ciel. »
De la moitié d’une lune décrivait bien une fatalité. La pauvre cardinal Albino Luciani a été trouvé mort quelques semaines après sa prise de fonction. Triste, mais beau destin quand même car devenir pape n'est pas donné à tout le monde. A l'époque cependant, son décès avait fait sensation et l'ensemble de la presse mondiale s'était précipitée sur les prophéties de Malachie pour vérifier la concordance. Jean-Paul 1er a été élu sous une moitié de lune (25 août) et mort sous une autre moitié (28 septembre ), le calendrier lunaire de 1978 le prouve.[/
Daniel Réju, historien spécialiste de Malachie, a rappelé la surprise du monde chrétien de l'époque : « Ce matin, 29 septembre 1978, vers 5h30, le secrétaire particulier du pape, le père Magee, est entré dans la chambre à coucher du pape Jean-Paul l. Ne l'ayant pas trouvé dans la chapelle comme d'habitude, il l'avait cherché dans sa chambre et l'a trouvé mort dans le lit, avec la lumière allumée, comme s'il lisait. Le médecin, immédiatement accouru, a constaté le décès, intervenu probablement vers 23 heures, le 28 septembre, par mort soudaine, dû à un infarctus aigu du myocarde ».
Ce laconique communiqué du Vatican, tombé sur les téléscripteurs, repris par les chaînes de radio et de télévision des cinq continents, plongeait le monde entier, et la chrétienté en particulier, dans la consternation la plus totale. Stupéfaction, incrédulité, émotion, angoisse, les mots manquent pour décrire les sentiments variés et confus qu'éprouvèrent les hommes lorsqu'ils apprirent cette nouvelle tellement inattendue, quasiment impensable la veille même. Le 6 août au soir, Paul VI rendait l'âme. Le 28 septembre, Jean-Paul I son successeur s'éteignait à son tour. Jean-Paul Ier, quittait ce monde après un règne de 33 jours, en correspondance avec les 33 années vécues sur Terre par Notre Seigneur Jésus. N’est-ce pas un Signe divin ? Jean-Paul 1er correspondait à la 109e devise de saint Malachie, De medielate Lunae.
Ainsi, Malachie est plus que jamais vu comme le doigt de saint Pierre en personne.

La définition du numéro 110, Jean-Paul II, est stupéfiante par son exactitude : De labore Solis ; de l'éclipse solaire, ou du labeur du soleil . Ce brave moine qui vivait au Moyen-Âge ne pouvait pas savoir que le très solaire cardinal Woytila viendrait au monde un jour d'éclipse solaire, le 18 mai 1920  et qu'il serait enterré pendant une éclipse du soleil. Cela ne s'invente pas ! Saint Malachie ne pouvait imaginer, humainement parlant, des choses aussi précises avec autant de siècles d'avance. Il a été proclamé Saint par l’Eglise, et pour nous, il est un véritable messager divin, obéissant à un plan ordonné par l'Intelligence de l’Esprit Saint !

Ces prophéties furent également exceptionnelles dans leur précision par sa description de Religion dépeuplée pour le pape de la Première guerre mondiale Benoit xv (1914 – 1922). Cette dernière définition est la preuve, s’il en fallait une, de son génie visionnaire. Pourtant, Malachie s’était contenté d’attribuer une simple phrase en latin, motto, à chaque pape. Le seul à bénéficier de plusieurs lignes est celui de la Fin des Temps :
« In persecutione extrema Sacrae Romanae Ecclesia sedebit Petrus Romanus qui pascet oves in multis tribulationibus ; quibus transactis, civitas septicollis diruetur ; et Judex tremendus judicabit populum ».
C’est à dire : « Pendant la dernière persécution que souffrira la Sainte Église Romaine, siégera Pierre le Romain (François s'est proclamé Evêque de Rome lors de son intronisation mais pas Pape. Il ne porte pas les habits et les chaussures Rouge des Papes !); il paîtra les brebis au milieu de nombreuses tribulations,(ces dernières années elles furent presque continues à la surface du globe) Celles-ci terminées, la ville aux sept collines ( Rome) sera détruite ; et le juge redoutable jugera le peuple (Notre Seigneur Jésus !)».

On comprend dès lors pourquoi ces lignes tracées à la plume d'oie voici 900 ans planent encore aujourd'hui sur Rome comme une nuée de corbeaux au-dessus d'un cimetière écossais. Faut-il ajouter qu'à cause de la Prophétie de Malachie bien des gens retiennent aujourd'hui secrètement leur souffle, en priant chaque jour pour qu'il n'arrive rien de grave à Benoît XVI, pour qu’il soit protégé par Saint Michel Archange, sans parler de tous ceux qui affirment haut et fort sur d'innombrables sites Internet que nous vivons les dernières années décrites dans l’Apocalypse car le 111éme et dernier pape de Malachie –Benoit XVI -est en poste en ce moment même. Ne soyons pas surpris de cette affirmation, nous allons vous en apporter la preuve.

La démission du Pape Benoit XVI
Les vraies raisons de ce départ sont probablement dues aux intrigues vaticanes,(faites par les Cardinaux Francs-maçons qui sont nombreux dans les trois Loges qui s’y trouvent !) aux pressions qu’il a subi qui ont le plus affecté Benoît XVI et l’ont poussé à se retirer. Mais force est de constater qu’il s'agit là d'une situation inédite dans toute l'histoire de l'Église qui mérite de s’y attarder un instant. Par le passé, il y a eu des cas où deux ou trois papes étaient en conflit les uns avec les autres, mais il n’y a jamais eu deux papes en communion, tout en considérant que l'un des deux est le Pape précédent : le « Pape émérite », ce qui met en scène un personnage complètement inédit.
Essayons de comprendre ce qui s’est passé lors de la « renonciation » de Benoît XVI le 11 février 2013, et quelle est la vraie nature de sa « démission », car ce qui s’est passé ce jour-là n’est pas très clair aux communs des mortels !
Jusqu’à maintenant les rares papes qui ont démissionné sont retournés à leur statut antérieur comme cardinal ou religieux. Cinq mois après qu’il abdiqua, le célèbre Célestin V, élu en 1294, est retourné à l’état d'ermite. Et le Pape légitime, Gregory XII, qui, afin de réparer le grand schisme d'Occident, quitte l'office pontifical le 4 juillet 1415, a été réintégré dans le Sacré Collège avec le titre de Cardinal Angelo Correr, agissant comme légat du pape en Marche.
Le 26 février 2013, le père Lombardi, porte-parole du Vatican, communiquait que Benoît XVI resterait « Pape émérite » ou « Romain Pontife émérite » et conservera le titre : « Sa sainteté ». Il ne portera plus l'anneau du pêcheur et s'habillera d’une simple soutane blanche.
Par contre, Benoît XVI a refusé de changer ses armoiries papales ; il gardera les armoiries d'un pape, avec les clés de Pierre. Il a également refusé un retour à l'héraldique d'un cardinal.
Ce fait est très significatif, car toute vanité personnelle pour un homme qui a donné la preuve de son détachement total des charges mondaines, est exclue. Il ne reste donc plus qu’une raison histérico-ecclésiale liée à sa démission.
L'explication officielle réside dans son discours du 27 février 2013, celui dans lequel il a précisé les limites de sa décision : […]« Permettez-moi de revenir une fois encore au 19 avril 2005, jour de mon élection. La gravité réelle de la décision était aussi due au fait qu’à partir de ce moment j’étais tenu à mon devoir, toujours et pour toujours envers le Seigneur ».
Le pape a ensuite expliqué : « Toujours : Toute personne qui accepte le ministère pétrinien n'a plus aucune confidentialité. Il appartient toujours et pour toujours complètement à tout le monde, à l'Église entière, il n'appartient plus à lui-même. » Puis il ajouta : « Le « toujours » est aussi un « pour toujours », un retour à la sphère privée n'est donc plus possible. Ma décision de démissionner de l'exercice actif du ministère ne peut pas révoquer cela. »
Il est étonnant qu'une déclaration de ce genre soit passée inaperçue, que ni le Vatican, ni aucun Cardinal n’en ait parlé pour informer tous les Catholiques du Monde entier !. En fait, Benoît XVI dit qu'il renonce à « l'exercice actif du ministère », mais le ministère pétrinien, comme tel, est « pour toujours » et n'est pas révoqué. Sa démission s'applique donc uniquement aux « exercices actifs » et non au ministère pétrinien.

Dès lors nous devons nous demander quel genre de « démission » a été celle de Benoît XVI. Il a dit, en effet : « Je ne porte plus le pouvoir de la charge du gouvernement de l’Église, mais au service de la prière, je reste, pour ainsi dire, dans l'enceinte de Saint Pierre. Saint Benoît, dont je porte le nom en tant que Pape, sera un grand exemple pour moi en cela. Il nous a montré la voie à une vie qui, qu'elle soit active ou passive, est entièrement consacrée à l’œuvre de Dieu ».
Ce dont nous venons de parler pourrait expliquer ce qui suit, car il semblerait aussi que canoniquement parlant, cette renonciation faite par Benoît XVI le 11 février 2013 où il déclarait solennellement : « declaro me ministerio Episcopi Romae Successoris Sancti Petri, mihi per manus Cardinalium die 19 aprilis MMV commissum renuntiare » « je déclare renoncer au ministère d’évêque de Rome, successeur de Saint Pierre, qui m’a été confié des mains des cardinaux le 19 avril 2005 », ne serait pas valide !!![/b]

[b]La phrase en latin est inintelligible, car elle contient une erreur grammaticale. « commissum » , qui dépend de « ministère », est complément du verbe renoncer, et devrait être au datif pour concorder ; c’est à dire que Benoît XVI aurait dû dire « commisso ».
Dans le droit canon traditionnel tout rescrit, bref ou bulle du pape qui contient une faute de latin est nul.
Ainsi, Saint Grégoire VII (Registrum 1.33) déclara nul un privilège accordé à un monastère par son prédécesseur Alexandre II, « en raison de la corruption de la latinité », qui constitue « un signe tout à fait évident ».
La décrétale Ad audientiam du pape Lucius III, qui figure dans le corps du droit canon (Décrétales de Grégoire IX, l. I, titre III, de Rescriptis, c. XI) pose que « la fausse latinité, invalide un rescrit du pape ». Le pape interdit de prêter foi à une lettre pontificale « puisqu’elle contient une faute de construction évidente ». La glose (dans le texte officiel corrigé publié sur ordre du pape Grégoire XIII en 1582) explique à ce propos qu’un rescrit du pape « ne doit contenir aucune faute », puisqu’il est « élaboré avec beaucoup de temps ». Une faute de latin constitue une telle présomption de nullité qu’aucune preuve du contraire ne peut être admise.

Benoît XVI est quelqu’un supérieurement intelligent et il serait surprenant qu’il ait commis une telle erreur grammaticale dans un texte qu’il a eu tout le temps d’écrire et relire, à moins de la faire intentionnellement pour rendre nulle sa démission (ce peut être sur la demande de l’Esprit-Saint !).
Lors de sa dernière audience générale, Benoît XVI nous a peut-être donné un autre signe lorsqu’il a dit qu’il quittait ses fonctions « pour le bien de l’Église ».

Les prophéties de Saint Malachie sur les derniers papes
 
N° 107 Jean XXIII, 1958-1963, pastor et nator, le pasteur et le marin de Venise. Il a eu le père Malachi Martin, qui connaissait le 3ème Secret de Fatima, comme collaborateur. II ne croyait pas aux apparitions de la Vierge de Fatima. Le livre « Les prophéties du pape Jean XXIII, éditions du Châtelet » prouvent qu’étant un Franc-maçon notoire, il a été informé, AVANT la tenue du Synode d’élection du nouveau pape, par des Cardinaux, qu’il serait élu et qu’on lui demandait de convoquer Vatican II pour réformer l’Eglise !
 
N° 108 Paul VI, 1963-1978, Flos florum. Les armes de Paul VI étaient trois fleurs de lys, « la fleur des fleurs ». Il a quasiment perdu la foi lors de l'assassinat de son meilleur ami Aldo Mauro, tué par les Brigades Rouges en 1978.

N° 109 Jean-Paul I, 1978-1978, De mediate lunae. Élu lors d'une demi-lune et mort à la demi-lune suivante. La voyante de Fatima, soeur Lucie, lui avait dit: « Pour vous, les jours du Christ ». Son entourage n'a compris qu'à l'annonce de sa mort, au 33e jour de son règne. Le Christ a vécu 33 ans !
 
N° 110 Jean-Paul Il, 1978-2005, De labore solis, né lors d'une éclipse solaire et enterré lors d'une éclipse solaire. Le seul pape a avoir travaillé de ses mains et à avoir connu l'enfer du communisme. Le seul aussi a avoir parcouru le monde avec plus d'une centaine de voyages. Il a redonné la gloire au Vatican. Notre Dame de Fatima a marqué à jamais son règne.
 
N° 111 Benoît XVI, 2005-, Gloria olivae, la gloire de l'olivier. Un pape très fidèle à Jésus-Christ... élu à un âge avancé avec déjà des problèmes de santé.
Durant les apparitions et Messages reçus par Conchita à Garabandal, la Vierge Marie lui dit :
« Après la mort du pape Jean XXIII, il y aura encore trois papes, et l'un d’eux aura un règne très court. Après cela, viendra la Fin des Temps, mais pas la Fin du Monde ».

Après Jean XXIII, nous avons eu Paul VI, puis Jean-Paul Ier, suivi de Jean-Paul II. Cela fait bien 3 papes. Cette prédiction de la Vierge (publiée dans tous les journaux et livres bien avant 1978) recoupe celle de Malachie. C'est notre second marqueur. Benoît XVI, le 111ème Pape, serait donc bien le dernier pape de cette liste ! Ajoutez à cette prophétie, une autre apparition du XIXe siècle donnée à La Salette dans laquelle la Vierge avait prédit qu'un pape (Jean-Paul II) ferait l'objet d'une tentative d'assassinat !
Ainsi, Malachie a bien eu une expérience mystique qui l'a plongé dans le futur, alors ce n'est plus d'une prophétie qu'il s'agit mais bien d'un avertissement.

L'école latine, a toujours affirmé que la liste des 111 papes de Malachie est exacte et que la Fin des Temps commencera avec le 111ème, c’est-à-dire Benoît XVI, et la Fin des Temps a bien commencée avec lui qui a été obligé de démissionner probablement sous la forte pression des Cardinaux Francs-maçons du Vatican !
Comme on l'a vu, cela correspond aussi aux « déclarations » de la Vierge à La Salette, et à Garabandal en 1962 : Conchita Gonzales, l'une des petites voyantes, avait rapporté : « La Vierge m'a dit qu'il n'y aura plus que trois papes ».

Benoit XVI rompt le silence le 16 mars 2016 !

Le Pape émérite Benoît XVI rompt le silence : il parle de la « crise profonde » à laquelle l'Église post-Vatican II fait face.
Il nous rappelle la croyance Catholique essentielle d’autrefois concernant la possibilité de la perte du Salut éternel ou, autrement dit, que des gens vont en enfer : « Les missionnaires du 16 ème siècle étaient convaincus que la personne non baptisée était perdue à jamais. Après le Concile de Vatican II, cette croyance a été définitivement abandonnée. Le résultat a été une crise profonde à deux faces. Sans cette attention au Salut, la Foi a perdu son fondement ».
Il parle aussi d'une « évolution profonde du Dogme » : « Qu’il n'y a pas de Salut hors de l'Église (mais attention, celle définie par Notre Seigneur Jésus Christ qui va devenir le « Petit Reste »)». Ce prétendu changement de dogme a conduit, aux yeux du Pape, à une perte du zèle missionnaire dans l'Église : « toute motivation pour un futur engagement missionnaire a été enlevée. Pourquoi devriez-vous essayer de convaincre les gens d'accepter la Foi Chrétienne alors qu’ils peuvent être sauvés quand même sans elle ? »
« Encore moins acceptable est la solution proposée par les théories pluralistes de la religion selon lesquelles toutes les religions (L’Islam, les Juifs, les Bouddhistes), chacune à sa façon, seraient des moyens de Salut et, en ce sens, doivent être considérées comme équivalentes dans leurs effets »
Benoît rappelle aussi à son auditoire que : « L'Église ne s’est pas faite toute seule, Elle a été créée par Dieu et Elle est formée de façon continue par Lui. Cela se traduit dans les Sacrements, surtout dans celui du Baptême : j’entre dans l'Église non pas par un acte bureaucratique mais avec l'aide de ce Sacrement ». Benoît insiste aussi à l’effet que, toujours, « nous avons besoin de la Grâce et du pardon ».

L’Imposture bergoglienne du pape François ! pages 55 à 59

Malachie a prophétisé que le pape suivant celui du 111ème serait, le Petrus Romanus, C’est donc bien le « pape François » qui refuse de s’habiller en pape qui n’occupe pas les appartements des anciens papes ! Il est Evêque de Rome et emploie dans ses discours et parlers divers, de graves paroles qui ne sont pas dignes d’un pape ! Nous vous donnons quelques extraits du livre : TROIS ANS AVEC FRANCOIS !
Au Vatican, il n'y a jamais de fumée sans feu, surtout si l'on tient compte de cette conjonction étrange entre la vision d'un mystique cistercien du Moyen-Âge et les prophéties de la Vierge. Cette conjonction nous dit peut-être quelque chose de très important, et en même temps de très simple : que les années à venir seront les plus dramatiques à vivre de toute l'histoire de l'humanité.
Malachie a vu notre ère « étalonnée » par des papes, ne peut-on alors considérer les prophéties des papes de saint Malachie comme des annonces faites par Dieu ?

L’auteur du livre qui vient de sortir, Miles CHRISTI  : « Trois ans avec François » aux Editions Saint Rémi, nous rappelle les paroles de Saint Paul : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu » Gal. 6,7- Nous citons :
Sainte Catherine de Sienne nous rappelle : « Ah, assez de silence ! Criez avec cent mille langues ! Je vois qu’à force de silence le monde est pourri. »
Saint François de Sales nous déclare : « Les ennemis déclarés de Dieu et de l’Eglise doivent être blâmés et censurés avec toute la force possible. La charité oblige à crier au loup quand un loup s’est glissé au milieu du troupeau ».
Pour François la vérité n’existe pas (page 55) Ce qui compte, c’est de fomenter la « culture de la rencontre », lutter contre le « réchauffement climatique » et aller vers les périphéries existentielles ». Enseigner la doctrine catholique en matière de foi et de mœurs est quelque chose qui lui est parfaitement étranger, car il ne croit pas à une vérité absolue, pas plus qu’à une morale immuable :
« Il ne faut pas penser que l’annonce évangélique doive se transmettre toujours par des formules déterminées et figées, ou avec des paroles précises qui expriment un contenu absolument invariable » .
Dialoguer ne signifie pas renoncer à ses propres idées et traditions, mais à la prétention qu'elles soient uniques et absolues .
Disons-le clairement : cet homme se déclare NON catholique. C'est lui-même qui a tenu à nous le faire savoir :
« Je crois en Dieu. Pas dans un Dieu catholique, car il n'existe pas de Dieu catholique » .

La vérité religieuse est donc le dernier des soucis pour François, et un obstacle certain pour construire la nouvelle société humaniste et œcuménique dont il rêve, fondée sur le « dialogue » et la « culture de la rencontre », la pauvreté et les « injustices sociales » ayant été définitivement éradiquées d'une planète enfin délivrée de la menace du réchauffement climatique et sauvée de la « catastrophe » vers laquelle elle s'acheminerait inexorablement si n'intervenait pas la « conversion écologique » qu'il appelle de ses vœux…
Et si quelqu'un venait à trouver mon jugement trop sévère, rappelons-nous ses propres paroles, qui ne laissent planer le moindre doute à ce sujet :
Si un enfant reçoit son éducation des catholiques, protestants, orthodoxes ou juifs, cela ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est qu'ils l'éduquent et qu'ils lui donnent à manger .
Selon François, « il n'existe pas de Dieu catholique »

Les catholiques confrontés au mystère d'iniquité

Au vu des propos hétérodoxes et des gestes scandaleux accomplis par François sans discontinuer depuis le jour de son élection, il devient de plus en plus difficile de ne pas penser à la prophétie johannique concernant le Faux Prophète, celui dont la mission consistera à frayer la voie de l' Antichrist, mettant à son sevice une contrefaçon de la vraie religion : « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais qui parlait comme un dragon. » (Ap. 13, 11)

Que faire face à un tel homme, dont le caractère hérétique et blasphématoire est manifeste pour tous ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre ? Quelle attitude les chrétiens doivent-ils adopter face à quelqu'un qui fait objectivement le jeu des ennemis de l'Église Comment réagir vis-à-vis de celui qui se conduit en serviteur de Satan et en précurseur de l'Antichrist, plutôt qu'en successeur de Pierre et en Vicaire de Notre-Seigneur ?

La réponse me paraît évidente : tout catholique digne de ce nom se doit de le combattre et de le dénoncer publiquement, il y va de l'honneur de Dieu, de la défense de la foi et du salut des âmes. A ce propos, gardons à l'esprit les paroles de Saint François de Sales, Docteur de l'Église  (Introduction à la vie dévote):
Les ennemis déclarés de Dieu et de l'Église doivent être blâmés et censurés avec toute la force possible. La charité oblige à crier au loup, quand un loup s'est glissé au milieu du troupeau et même en quelque lieu qu'on le rencontre.
Refugions-nous dans le Cœur Immaculée de Marie, notre Sainte Mère du Ciel, et prions sans cesse Notre-Seigneur, afin qu'Il daigne nous guider, nous éclairer et nous protéger en cette heure où le pouvoir des ténèbres étale son arrogance infernale dans un monde qui lui est entièrement dévoué, jouissant de sa vile suprématie et célébrant son triomphe éphémère, en attendant la glorieuse Parousie de Jésus-Christ, notre divin Maître et notre adorable Sauveur.
Nous pourrons alors exulter et nous exclamer, avec tous les Anges et tous les Saints du Ciel, dans une terre renouvelée et sous des cieux nouveaux, dans la ville sainte de Dieu où nous habiterons : « Réjouissons-nous, soyons dans l'allégresse et rendons-Lui gloire ; car les noces de l'Agneau sont venues, et son épouse a revêtu sa parure. » (Ap. 19, 7)
« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et.je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: "Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. » (Ap. 21, 1-4)

Le Faux prophète au service de la Bête – Apocalypse 12, 11-12

« Je vis ensuite surgir de la terre une autre bête (François) ; elle avait deux cornes comme un agneau (un Evêque), mais parlait comme un dragon (n’est-ce pas ce qu’il fait et qui très bien rapporté dans le livre Trois ans avec François). Au service de la première Bête, elle en établit partout le pouvoir, amenant la terre et ses habitants à adorer cette première Bête dont la plaie mortelle fur guérie. » N’est-ce pas ce que nous voyons et constatons aujourd’hui, et que la Vierge Marie nous rappelle avec une grande force ?

Notre Dame de La Salette le 1er mars 2016 –à Ned Dougherty, CA à 09 h 35

Tout comme j'ai mis en garde les enfants de La Salette, je redis : « malheur aux princes de l'Église qui ne pensent qu'à entasser richesses sur richesses, pour protéger leur autorité et dominer avec fierté. »
« Le malin a conduit un grand nombre de prêtres, y compris même la plupart des évêques et des cardinaux, sur un chemin qu'il a choisi pour détruire l'église de mon Fils. La direction de l'Église semble maintenant être en plein désarroi parce que les disciples de mon Fils reconnaissent que l'esprit de l'Église est devenu maintenant nuageux et les messages que les fidèles entendent de l'Eglise semblent être remplis de confusion et d'incompréhension. »
« En ces temps,  le malin a atteint ses objectifs de donner l'impression que l'Eglise de Mon Fils est en plein désarroi. »
« Même la direction que l'Église (le pape François et les Cardinaux du Vatican) semble se diriger vers des problèmes sociaux et autres questions qui sont de nature non-religieux et fait apparaître
comme si l'Église de Mon Fils ait perdu sa direction et que le but de l'Église - le salut de tous les enfants de Dieu - est maintenant sans direction ni orientation. »

« Ne vous laissez pas être consternés par les apparences qui ont lieu devant vous. »
« Le malin vous semble être en charge de beaucoup d'entre vous, mais je vous assure que mon Fils, le Seigneur et Sauveur, le Rédempteur du monde, travaille plus puissamment maintenant pour guider son Église à travers ces temps difficiles. »
« Ne vous méprenez pas qu'une grande lutte se déroule [b]dans le monde spirituel car le malin met en œuvre son dernier défi de détruire l'Église. »

[b]Michel Archange finira par l'emporter sur le prince des ténèbres et l'Église sera renouvelée. »
[/b
]« Vous avez mes assurances de Sainte Mère de l'Eglise que c'est seulement à travers l'Église de Jésus que le vrai salut peut être atteint. » (L’Eglise des Petits Restes !)
« Ne craignez pas, et ne vous laissez pas être confondu par les événements qui se produisent au sein de l'Église et par son enseignement qui semblent être source de confusion, trouble et ambiguïté, parce que vous devez reconnaître que vraiment c'est le travail du malin dans ses derniers soubresauts de détruire par cette confusion l'Église de mon Fils. »
« Vous êtes maintenant dans les temps périlleux, à la fois au sein de l'Église, ainsi que dans le monde entier. »
Les mêmes serviteurs de Satan, qui œuvrent à la manipulation et au contrôle du monde, ont entrelacé leurs tentacules serpentines au sein de l'Église de mon Fils pour exécuter les ordres des forces du Mal.
Les plans des serviteurs de Satan sont déguisés comme-ci c'était pour le bien des peuples de la terre, mais ne vous laissez pas tromper par ces même dirigeants. Ils agissent, non seulement pour détruire l'Église de mon Fils mais aussi pour créer la leur en voulant former une religion mondiale.
[/b][/b][/b]
avatar
René-1
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 108
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Faux Prophète à la lumière des Prophéties de Saint Malachie et de celles de La Salette !

Message  Admin le Lun 11 Avr 2016 - 18:26

@ René-1 :

Excellent post !

10 sur 10 !

Meeerci ! pour ces rappels importants !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 38077
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Faux Prophète à la lumière des Prophéties de Saint Malachie et de celles de La Salette !

Message  Jacques-2 le Mar 12 Avr 2016 - 9:03

@ René-1 :

Excellent post !

10 sur 10 !

Meeerci ! pour ces rappels importants !

j'ai imprimé,et je vais le reprendre ,car trés trés important

que le SEIGNEUR vous bénisse
union de prière
avatar
Jacques-2
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 442
Date d'inscription : 12/01/2016
Age : 71
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum