Le pape pour le diaconat féminin ?
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le pape pour le diaconat féminin ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  JEREMIE le Ven 13 Mai 2016 - 9:21

Revue de presse – Le pape pour le diaconat féminin ?
13 mai 2016 / 411 vues
Download PDF

Le pape François aurait-il ouvert la porte au diaconat féminin ? Nouvelle étape de ce que d’aucuns appellent déjà le  « progressisme bergoglien » ?

La presse n’a pas tardé à broder autour d’un sujet sensible.

En voici quelques morceaux choisis







Le pape François veut créer une commission pour réfléchir au diaconat féminin

Claire Lesegretain, le 12/05/2016

S’adressant jeudi 12 mai à plusieurs centaines de supérieures majeures du monde entier, le pape François a répondu par l’affirmative à l’une d’entre elles qui lui demandait s’il ne serait pas temps de créer une commission pour étudier la possibilité pour des femmes d’accéder au diaconat.



Le pape salue une religieuse missionnaire lors d’une audience spéciale avec les membres de l’Union internationale des supérieures générales, au Vatican, jeudi 12 mai. / /AP

Ce n’est qu’après un temps de réflexion, que le pape répond, jeudi 12 mai, à l’une des supérieures majeures qui l’interroge sur l’accès des femmes au diaconat permanent : « Constituer une commission officielle pour étudier la question ? Je crois, oui. Il serait bon pour l’Église de clarifier ce point. (…) Je ferai en sorte qu’on fasse quelque chose comme ça. (…) Il me semble utile qu’une commission étudie la question. »

Ce n’est pas la première fois qu’un pape est invité à répondre à cette question. En 2006, le pape Benoît XVI évoquait « un service ministériel confié aux femmes ».

Plus récemment, pendant le Synode sur la famille, à Rome, en octobre 2015, Mgr Paul-André Durocher, archevêque de Gatineau (Québec) et président sortant de la Conférence des évêques du Canada, avait déjà proposé que des femmes puissent accéder à un ministère diaconal. Entre autres « pistes d’action », il a proposé la mise en place d’un « processus qui pourrait éventuellement ouvrir aux femmes l’accès au diaconat permanent, qui, comme le dit la tradition, est orienté non pas en vue du sacerdoce mais en vue du ministère », du service (Lumen Gentium, n° 29).

Pour une « diaconie spécifique pour les femmes »

D’autres hauts responsables catholiques ont également suggéré cette idée. En 1999, Mgr Karl Lehmann, qui présidait la Conférence des évêques d’Allemagne, avait préfacé la thèse d’une théologienne laïque, Dorothee Reininger, sur l’accès des femmes au diaconat, laissant penser qu’il y était favorable.

En 2013, dans son discours de clôture du synode diocésain, Mgr Robert Zollitsch, à son tour président de la Conférence des évêques d’Allemagne, avait plaidé pour « une diaconie spécifique pour les femmes ».

De fait, les Pères du concile Vatican II, en restaurant le diaconat permanent pur les hommes, avaient relancé la réflexion théologique pour les femmes. Une réflexion qui s’appuie sur le fait que des femmes diakonos sont mentionnées dans le Nouveau Testament et dans l’Église primitive, à l’époque où, le baptême se pratiquant par immersion totale, seules des femmes pouvaient présider aux baptêmes de femmes.

Les trois rôles du diacre

Depuis le Concile, le diaconat permanent pour les hommes correspond essentiellement à trois rôles : aider les prêtres sur le plan pastoral ; assurer l’évangélisation et le service « aux périphéries » (pour les diacres en milieu professionnel) ; être l’agent de l’évêque, pour un service ou une mission ponctuels.

Dans certains diocèses, le statut des diacres permanents est encore fluctuant. La question est donc de savoir si, en permettant à des femmes d’accéder à ce ministère diaconal, on va aider à clarifier, ou au contraire compliquer la place des diacres permanents.

En effet l’éventualité d’une restauration de femmes diacres (ou diaconesses) bute sur la question de l’ordination – avec la possibilité de célébrer certains sacrements. Dans l’Église catholique, les diacres sont autorisés à prêcher à l’ambon, à présider des funérailles (comme tous laïcs formés) et à célébrer les sacrements du baptême et du mariage. En revanche, ils ne peuvent pas célébrer l’Eucharistie, ni le sacrement de réconciliation.

Ordination ou bénédiction

D’où des débats, assez techniques, pour savoir si, dans l’Église primitive, les diaconesses recevaient une ordination ou une bénédiction. Certains théologiens considèrent qu’il s’agissait vraiment d’une entrée dans le sacrement de l’ordre, puisqu’il y avait, selon eux, bénédiction avec imposition des mains, comme pour les diacres masculins. Pour d’autres, il s’agissait plutôt d’une investiture.

Claire Lesegretain

http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Vatican/Le-pape-Francois-veut-creer-une-commission-pour-reflechir-au-diaconat-feminin-2016-05-12-1200759622

Eglise : le pape François envisage la mise en place d’une commission pour étudier la question du diaconat féminin

Le pape François a déclaré qu’il allait créer une commission pour étudier la question d’autoriser des femmes à entrer au diaconat, rapporte le National Catholic Reporter, un des plus principaux journaux catholiques américains.

Lors d’une rencontre avec des dirigeantes de congrégations et d’ordres religieux féminins, l’une des participantes a demandé au pape pourquoi l’Église n’acceptait pas les femmes au diaconat, et a suggéré qu’il crée une commission pour y réfléchir. Après un peu de réflexion, le pape a répondu : « Constituer une commission officielle pour étudier la question ? Je crois, oui. Il serait bon pour l’Église de clarifier ce point. […] Je ferai en sorte qu’on fasse quelque chose comme ça. […] Il me semble utile qu’une commission étudie la question. »

En 1994, dans sa lettre apostolique Ordinatio Sacerdotalis, Jean-Paul II avait écrit que « l’Église n’a aucune autorité du tout » pour ordonner des femmes prêtre, une déclaration empreinte de l’infaillibilité papale selon la Congrégation de la doctrine de la foi.







Cette déclaration semble donc avoir définitivement fermé la porte sur ce sujet—un pape suivant qui reviendrait sur cette décision nierait le dogme de l’infaillibilité papale et donc l’autorité de son office, ce qui semble fort peu probable.



Les diacres peuvent être mariés et exécutent certaines des fonctions sacerdotales des prêtres—ils peuvent marier et baptiser—mais pas toutes. La question du diaconat féminin est beaucoup moins réglée. Il y a des questions théologiques—le rôle de la fonction sacerdotale dans l’Eglise—mais également historiques. En effet, certains témoignages suggèrent qu’il y a eu des « diaconesses » aux premiers siècles de l’Église, auquel cas ce précédent voudrait dire que l’existence de femmes diacres n’est pas contraire à la doctrine catholique. Mais il n’est pas clair que ces « diaconesses » étaient effectivement des diacres ordonnés au sens où existe le diaconat masculin. En effet, le terme grec diakonos peut faire référence à tout rôle d’assistance, et pas forcément à une fonction spécifique. Par exemple, à l’époque où le baptême se pratiquait par immersion totale dans la nudité, des femmes présidaient aux baptêmes de femmes. Mais cela ne veut pas forcément dire que ces « assistantes » étaient des « diacres » au sens de la fonction sacerdotale.







A contrario, selon le cardinal Gerhard Müller, préfet de la Congrégation de la doctrine de la foi, donc l’expert-en-chef en doctrine catholique du Vatican, le diaconat féminin n’est pas envisageable, car le diaconat participe au sacrement de l’ordre, qui est réservé aux hommes. La question n’a jamais été tranchée définitivement par une autorité catholique.

Une décision du pape qui va rajouter de l’eau au moulin de ceux qui pensent que le premier pape du Nouveau monde a décidé de donner une lancée « progressiste » à son mandat.
http://www.atlantico.fr/pepites/eglise-pape-francois-envisage-commission-pour-etudier-question-diaconat-feminin-2696290.html



Le pape François ouvre la porte aux femmes dans l’Eglise

Le Monde.fr avec AFP | 12.05.2016 à 16h57 • Mis à jour le 12.05.2016 à 18h07

image: http://s2.lemde.fr/image/2016/05/12/534×0/4918504_6_fb49_le-pape-francois-le-11-mai-2016-au-vatican_89a395f46da10d9b642399de5d42cf8a.jpg



Le pape François a ouvert la voie à la possibilité pour des femmes de devenir diacres dans l’Eglise catholique, annoncent des agences de presse italiennes, jeudi 12 mai. Interrogé par l’AFP, le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, s’est refusé à confirmer cette information, dans l’attente, a-t-il dit, du détail des déclarations du pape.

François s’adressait à plusieurs centaines de religieuses. Interrogé par l’une d’elles, qui lui demandait si le temps n’était pas venu de créer une commission pour étudier la question, il a en effet répondu affirmativement, selon ces sources.

Inégalité flagrante

Dans l’Eglise catholique, le diacre est une personne ayant reçu le premier degré du sacrement. Les prêtres, eux, ont reçu le second. Il peut prononcer le sermon à la messe, célébrer des baptêmes, des mariages et des funérailles. En revanche, seuls les prêtres peuvent célébrer l’eucharistie ou confesser les fidèles. Le diaconat est longtemps resté une étape vers la prêtrise, mais le concile Vatican II a rétabli le diaconat permanent, accessible à des hommes mariés, qui pallient souvent le manque de prêtres ou les assistent quand ils sont débordés.



Le pape François a plusieurs fois évoqué sa volonté de remédier à l’inégalité flagrante existant actuellement entre hommes et femmes au sein de l’Eglise, mais il a pris jusqu’à présent peu de mesures concrètes. Il avait d’ailleurs réaffirmé récemment qu’il n’était pas envisageable que des femmes deviennent prêtres, expliquant que ses prédécesseurs, en particulier Jean Paul II, avaient longuement examiné cette proposition avant d’y répondre par la négative.
http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/05/12/le-pape-francois-ouvre-la-voie-du-diaconat-aux-femmes-dans-l-eglise_4918505_1653130.html



http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/rome-riposte-catholique-blog/revue-de-presse-pape-diaconat-feminin
avatar
JEREMIE
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 386
Date d'inscription : 13/03/2015
Localisation : haute normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Ven 13 Mai 2016 - 9:43

@ Jérémie :
@ Tous :

Le Fossoyeur de l'Église n'en manque pas une !

Le feu de l\'enfer !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Ven 13 Mai 2016 - 13:01

@ Tous :

L'un de nos membres, bb, m'envoie son commentaire :

---------------------------------

avec le diaconat ouvert aux femmes, plus de doute, il est dévoilé, en plus la veille de l'anniversaire de FATIMA !

Il continue l'oeuvre destructrice de JP II


--------------------------------

Concernant Jean-Paul II, celui-ci s'était prononcé CONTRE le diaconat pour les femmes !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Ven 13 Mai 2016 - 13:06

@ Tous :


L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Ven 13 Mai 2016 - 18:45

@ Tous-Bis :


L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Sam 14 Mai 2016 - 13:34

DES FEMMES DIACRES ? (I)




La dernière ouverture du Pape François... au moins telle que perçue dans les médias (14/5/2016).


Hier, la presse bruissait (avec enthousiasme) d'une nouvelle rumeur excitante en provenance du Vatican - où il est désormais rare qu'un jour se passe sans quelque nouveauté "fracassante".

Voici par exemple ce que titrait La Croix:

LE PAPE AUTORISE LA RÉFLEXION SUR LES FEMMES DIACRES.

Devant plusieurs centaines de supérieures majeures du monde entier, le pape François a indiqué jeudi 12 mai qu’il était d’accord pour mettre sur pied une commission chargée de clarifier la question du diaconat féminin.
(la suite ici: www.la-croix.com)

Quelques heures plus tard, rétro-pédalage sous forme d'une mise au point du pauvre Père Lombardi (qui doit soupirer après une retraite méritée), selon un scénario immuable désormais bien huilé: propos improvisés du Pape lors d'une rencontre informelle, annonce semi-officielle, emballement médiatique, mise au point, sinon rétractation (notons que ç'aurait pu être pire: qu'il n'y ait eu aucune mise au point, comme cela arrive assez souvent).

Le site Radio Vatican s'en faisait l'écho en ces termes :

DIACONAT FÉMININ : UNE MISE AU POINT DU SAINT-SIÈGE :

Suite au retentissement suscité dans les médias par ses propos sur l’éventualité que des femmes puissent devenir diacres le Pape François a téléphoné au Substitut de la Secrétairerie d’Etat pour lui faire part de sa surprise. Dans un tweet, Mgr Becciù explique que le Saint-Père envisage la création d’une commission pour étudier la question et qu’il faut donc éviter de tirer des conclusion hâtives. Jeudi, lors d’une rencontre avec des centaines de supérieures majeures venues du monde entier pour leur assemblée plénière, le Pape François a accepté de répondre à de nombreuses question dont une sur le diaconat des femmes.

Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège reconnaît que cet échange a été très encourageant en ce qui concerne le rôle des femmes, et en particulier des consacrées, dans la vie de l’Eglise et de la possibilité pour elles d’accéder à des taches importantes là où l’ordination sacerdotale n’est pas exigée. Quant à la question du diaconat des femmes, elle n’est pas nouvelle, rappelle le Père Federico Lombardi. On en a beaucoup parlé dans le passé d’autant qu’aux premiers temps du christianisme, des femmes, appelées diaconesses, exerçaient un certain nombre de tâches au sein de la communauté. Des historiens ont déjà travaillé sur la question.

En 2002, la Commission théologique internationale a publié un document important sur ce sujet. Le Souverain Pontife pense donc qu’il serait utile de mettre sur pied une Commission officielle pour clarifier la situation. Mais honnêtement, précise encore le Père Lombardi, il n’a jamais dit qu’il avait l’intention d’approuver l’ordination diaconale des femmes et certainement pas l’ordination de femmes prêtres. Au contraire, en ce qui concerne ce dernier point, il a clairement laissé entendre qu’il n’y pensait pas du tout. Ses prédécesseurs, en particulier Jean-Paul II, ont longuement examiné cette proposition avant d’y répondre par la négative.

Beaucoup de bruit pour rien, donc?
Pas si sûr....

Voici un article du site Campari & de Maistre qui éclaire le but poursuivi par ceux qui veulent faire pression pour imposer le diaconat féminin.


FEMMES-PRÊTRES :
LA DERNIÈRE ATTAQUE GENDER À L'ÉGLISE



Francesco Filipazzi
13 mai 2016
www.campariedemaistre.com/
Traduction d'Anna

* * *

Les femmes-prêtres. Même si l'annonce d'hier (avec fanfare, trompettes et tambour) parle d'une « ouverture au diaconat pour les femmes », pour accomplir des œuvres de catéchèse et de service (diaconesse n'est pas le féminin du diacre) dans notre tête les cloches sonnent le tocsin. En réalité, les femmes dans l'Église accomplissent déjà toutes sortes de tâches, et le fait de parler de diaconat n'est qu'un expédient pour ouvrir au sacerdoce féminin - notamment parce que le diaconat féminin ne dispose d’aucune légitimité – [le diaconat] étant le premier degré du sacerdoce.

L'intention est donc d'imposer d'ici peu la femme prêtre. On connaît désormais la méthode de travail du Pape François et tôt ou tard quelqu'un viendra nous dire que les femmes prêtres sont parfaitement en ligne avec la Bible, et aussi avec le Véda, le Coran et, pourquoi pas, avec le Neocromicon.

Toutefois, c'est un sujet sur lequel on ne peut pas discuter et le seul moyen d’avoir des femmes prêtres serait d'aller à l'encontre du Magistère de l'Église, même celui très récent, et à l'encontre des décisions de deux prédécesseurs des temps modernes, le Bienheureux Paul VI et Saint Jean-Paul II. Mais nous savons que si François veut faire une chose, il la fait, exactement comme cela s'est produit avec la très dangereuse Amoris Lætitia qui ouvre à l'Eucharistie pour les divorcés (oui !) - sauf que dans cette circonstance, le discernement au cas par cas n'existe pas (s'il existe [ou non] en général, c'est une discussion toujours ouverte). Ou bien les femmes peuvent être prêtresses, ou pas. Et évidemment elles ne peuvent pas.

Il est évident qu'il ne faudrait aux femmes diacres que très peu de temps pour s'arroger le droit de célébrer des messes, « consacrer » imposer les mains, dispenser les sacrements. Nous savons ce qu'il adviendra. Dans quelques années on nous dira que « désormais c'est la pratique pastorale, les femmes prêtres existent déjà dans les faits et il n'y a pas de raison pour qu'elles ne soient pas pleinement ordonnées ».

On comprend maintenant pourquoi l'Osservatore Romano a publié, il y a quelque temps, des palabres sur le sacerdoce féminin. Ce n'était pas une boutade hors contrôle, mais quelque chose de prédisposé ad hoc. C'est la stratégie de dorer la pilule. Et nous comprenons aussi pourquoi Bergoglio a voulu souligner la possibilité de laver les pieds aux femmes, le lavement des pieds étant l'épisode évangélique qui institue le sacerdoce.

Le bombardement médiatique a d'ailleurs déjà commencé, ponctuel comme une horloge suisse. La phrase-photocopie sur les journaux est la suivante: « la motivation communément invoquée pour dire que les femmes ne peuvent pas être prêtres est que lors de la dernière cène des femmes n'étaient pas présentes ».

Ce « communément invoquée » est l'expression typique du progressiste qui entend commander chez les autres.
« Communément» représente ici la pensée des pontifes de l'Église catholique - lesquels évidemment passaient par le Vatican par hasard - ainsi qu'une position ex cathedra de Jean-Paul II, donc infaillible et non modifiable, même pas par un de ses successeurs, puisque fondée sur rien moins que les dispositions de Notre Seigneur Jésus Christ:

« C'est pourquoi, afin qu'il ne subsiste aucun doute sur une question de grande importance qui concerne la constitution divine elle-même de l'Église, je déclare, en vertu de ma mission de confirmer mes frères, que l'Église n'a en aucune manière le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes et que cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles de l'Église ».

Mais puisqu’ il semblerait que même l'expression « que l'homme ne divise pas ce que Dieu a uni », prononcée par un certain Jésus (quelqu'un s'en souvient-il?), n'ait plus de valeur, encore moins de valeur peut avoir le verdict d'un Pape. Face à cette volonté de renverser chaque sacrement il faut toutefois bien se rappeler qu'en aucun cas les femmes ne pourront être prêtres. C'est définitif. Dans le cas où les femmes accèderaient au sacerdoce, l'Église Catholique ne serait plus telle, car elle irait à l'encontre du dessein de Dieu. Aucun homme n'est propriétaire des sacrements, encore moins le Pape.

Paul VI écrivit à ce propos: « La véritable raison est que le Christ, en donnant à l'Église sa constitution fondamentale, son anthropologie théologique, par la suite toujours suivie par l'Église, a ainsi décidé. Que dans un chœur de voix humaines il y ait le ténor et le soprano, avec quelle différence et en même temps quelle harmonie d'effets artistiques, ce n'est pas une préférence pour l'un et un blâme pour l'autre, mais bien un ordre, fondé sur l'essence des personnes qui le composent, une beauté qui a pour origine la sagesse ontologique de la nature, c'est à dire de Dieu créateur ».

À la lumière de ce qui vient d'être rapporté, il est clair que ce qui se cache derrière la possibilité que les femmes deviennent prêtres est une fois de plus démasqué. Une volonté à peine voilée d’annuler les sexes et leurs différences, une théorie du gender à la sauce ecclésiastique, qui entend attaquer le fondement même du projet divin aussi et surtout à l'encontre du sacrement de l'Ordre. Afin de bâtir le monde de Satan il ne suffit pas de confondre les rôles du père et de la mère, il faut aussi et surtout attaquer celui du prêtre.

Franchement, il est décourageant que ce soit un Pape qui soit la source de tout cela. Mais que personne, même parmi les fantomatiques "bons pasteurs", n'ouvre la bouche depuis des mois, l'est encore davantage.

SOURCE : http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/des-femmes-diacres.html


Dernière édition par Admin le Mer 18 Mai 2016 - 19:33, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  grenouille-de-bénitier le Sam 14 Mai 2016 - 15:38


prochaine étape, le mariage des prêtres .... on le voit venir gros comme une maison
avatar
grenouille-de-bénitier
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 192
Date d'inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  René-1 le Dim 15 Mai 2016 - 13:21

Le pape François est bien le Faux Prophète Annoncé par Saint Malacchi !

Cela devient une évidence qui va conduire à un schisme quand l'Antéchrist arrivera, le "Petit Reste" désirant rester fidèle à Abba et à Jésus !

René-1
avatar
René-1
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 108
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  Admin le Dim 15 Mai 2016 - 17:30

@ Tous :

G.L. me partage ce commentaire :

--------------------------------

François commence avec le diaconat des femmes et ensuite ce sera les femmes-prêtres...Toujours petit à petit...

--------------------------------

Merci-3

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36189
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pape pour le diaconat féminin ?

Message  grenouille-de-bénitier le Lun 16 Mai 2016 - 6:33

Pour les femmes-prêtres, c'est impossible, car Jean-Paul II a définitivement fermé la porte à cette éventualité, mais par contre, le mariage des prêtres, ça on peut s'y attendre, et adieu la Vertue de Chasteté qui plait tant à Dieu, on en parle jamais, tout les péchés sont mis en avant, comme un "bien"
avatar
grenouille-de-bénitier
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 192
Date d'inscription : 07/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum