Rome : campagne d’affiches contre le Pape
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  ToutPourJésus le Sam 4 Fév 2017 - 15:09


Rome : campagne d’affiches contre le Pape !

SOURCE : http://www.riposte-catholique.fr/en-une/rome-campagne-daffiches-contre-pape

Le Pape François a fait l’objet d’une campagne d’affiches qui ont été apposées en grand nombre dans la Ville éternelle, et qui contestent ouvertement sa manière de gouverner l’Église. Cette campagne n’est pas signée et on ignore donc qui en est à l’origine. Les services de la ville de Rome se sont employés à les faire disparaître mais des photos ont été prises et cette campagne a fait les une des journaux. Voici la traduction du texte de cette affiche : « Dis François, tu as envoyé des commissaires [commisariato, participe passé du verbe commissariare : désigner un administrateur judiciaire] dans les congrégations, renvoyé des prêtres, décapité d’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, ignoré des cardinaux… Mais où est ta miséricorde ? ».

_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
avatar
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  robert adelaide le Sam 4 Fév 2017 - 15:31

@ toutpourjésus Meeerci !

Bonne Question ...Lunettes

Elle est où ta miséricorde cher Pape François ?
avatar
robert adelaide
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1863
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 57
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  ToutPourJésus le Sam 4 Fév 2017 - 16:37

@ Tous

Il est évident à présent que ce Pape nous conduit tous en enfer ! Méfions-nous .

( Maria de la Divine Miséricorde )
Source : http://www.internetgebetskreis.com/fr/messages/messages%20par%20maria%20de%20la%20divine%20misericorde%20re%c3%a7u%20avril%202012?utm_source=copy&utm_medium=paste&utm_campaign=copypaste&utm_content=http%3A%2F%2Fwww.internetgebetskreis.com%2Ffr%    

Bien qu'élu par des membres de l'Église Catholique, le prochain Pape sera le Faux Prophète.
Jeudi 12 avril 2012 à 11h27

10 avril 2012
Pour ceux qui croient en Mon Fils, ce sera une période de tourments. Ils seront attirés dans deux directions différentes par l'Église Catholique.
Une moitié croira, par devoir, qu'il faut suivre le Faux Prophète, le Pape qui viendra après le Pape Benoît XVI.
Ce Faux Prophète, la bête, a la parure d'un agneau mais il ne vient pas de Mon Père, Dieu le Très Haut, et il infectera de pauvres âmes, y compris des prêtres, des évêque et des cardinaux.
Beaucoup le suivront en croyant qu'il a été envoyé par Dieu pour conduire Son Église sur la terre.

Malheureusement, beaucoup d'âmes accepteront ses enseignements qui seront insultants pour Mon Père.

Les autres, remplis de l'Esprit Saint et ayant reçu les grâces du discernement grâce à leur humilité d'âme, sauront instantanément qu'un imposteur est assis dans l'Église à Rome.
Le nouveau faux Pape est déjà en train de manigancer, même avant qu'il n'accède au trône du Siège de Pierre, pour dénoncer les enseignements de Mon Fils. Ensuite, il Me dénoncera, Moi la Mère Bénie de Dieu, et ridiculisera Mon rôle de Co-Rédemptrice.

_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
avatar
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  Admin le Lun 6 Fév 2017 - 12:02

@ Tous :

- « François, où est ta miséricorde ? »



10 sur 10 !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36857
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  Héléne le Lun 6 Fév 2017 - 15:50

Le peuple romain a vu sa ville placardée d'affiches comme celle çi







Reprochant au pape Francois les décisions qu'il prend .On peut y lire :


" Dis François, tu as envoyé des commissaires [commisariato, participe passé du verbe commissariare : désigner un administrateur judiciaire] dans les congrégations, renvoyé des prêtres, décapité d’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, ignoré des cardinaux… Mais  où est ta miséricorde ? ».

Elles ont été enlevées au plus vite .

J'ai pris ce fil pour mettre mon post .Excusez moi s'il est mal placé ,je n'ai pas su trouver de rubrique adaptée .
avatar
Héléne
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 55
Date d'inscription : 27/01/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi il ne faut pas minimiser l’affaire des affiches contre le pape

Message  ToutPourJésus le Mer 8 Fév 2017 - 7:10

Pourquoi il ne faut pas minimiser l’affaire des affiches contre le pape!
Source : http://www.lavie.fr/actualite/billets/pourquoi-il-ne-faut-pas-minimiser-l-affaire-des-affiches-contre-le-pape-07-02-2017-79787_288.php

Romilda Ferrauto, à Rome publié le 07/02/2017
© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Des dizaines d’affiches mettant en cause l’action du pape François ont été placardées dans les rues de Rome. « Tu as placé sous tutelle des congrégations, renvoyé des prêtres, décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, ignoré les cardinaux… Mais où est donc ta miséricorde ? » peut-on y lire. Pour Romilda Ferrauto, journaliste, ex-rédactrice en chef de la section francophone de Radio Vatican, il ne faut certainement pas minimiser l’importance de l’opposition qui s’exprime.

Indignation, émotion, sourires en coin, interrogations… L’affaire des affiches contestant le pape François ne laisse personne indifférent à Rome. Anonymes, ces affiches ont été placardées par dizaines, dans la nuit de vendredi à samedi, dans les rues du centre-ville. Du jamais vu depuis la fin des États pontificaux. « Où est ta miséricorde ? » : les auteurs du pamphlet interpellent le pape en dialecte romain populaire, dans le style des « Pasquinades », ces placards que les Romains accrochaient jadis au socle de la statue de Pasquin, près du Panthéon. Si la forme surprend, beaucoup reconnaissent tout bas que cela devait arriver tôt ou tard. Car à côté de la fronde anti-François, menée par des membres de la hiérarchie de l’Église, surtout depuis les synodes sur la famille, la grogne n’a cessé de monter ces derniers temps, notamment dans les murs du Vatican, contre un pape qui bénéficie paradoxalement d’une formidable popularité à l’échelon planétaire.

Les « observateurs bien informés » n’ont d’ailleurs aucun doute : l’attaque vient de l’intérieur, des milieux ecclésiastiques. Des ténors de l’Église italienne ont bien tenté de rejeter la faute sur l’extrême-droite romaine, xénophobe et anti-immigration. Une thèse qui ne convainc pas, car le pamphlet fait clairement référence à des dossiers peu connus du grand public : la grave crise qui touche l’Ordre de Malte et plus encore l’affaire trouble des Franciscains de l’Immaculée… Il fallait être bien informé pour y penser ! Dès le départ, c’est plus particulièrement le clan des « conservateurs » qui est montré du doigt, ces cardinaux, théologiens, membres du clergé ou simples fidèles qui critiquent ouvertement la ligne, les mesures et les options pastorales de ce pontificat : en matière de mariage, d’abord – on pense, bien sûr, aux fameux « Dubia », exprimés par quatre cardinaux sur certains points de son exhortation apostolique Amoris Lætitia – mais pas seulement : sa volonté de dialogue avec l’islam, ses interventions en faveur de l’accueil des migrants, la main tendue aux héritiers de la Réforme, la médiatisation à outrance de la personne du pape, et même sa décision de déserter les appartements pontificaux, sont loin de faire l’unanimité.

L’attaque, raffinée et perfide, semble avoir été bien planifiée. Une attaque politique en règle et dangereuse, qui sous la forme de la dérision, veut ridiculiser le pape et miner son autorité.
Mais on aurait tort de vouloir attribuer aux tenants de la doctrine et de la tradition le monopole de l’opposition au pape François. Celle-ci est plus vaste, sournoise, transversale. On a malheureusement tendance à sous-estimer la capacité de nuisance des mécontents, des « privilégiés » récalcitrants à toute réforme, mais aussi de ceux qui se sentent mal aimés et malmenés par un pape qui ne cesse de sermonner le clergé, et surtout la Curie romaine.

Même au niveau des employés du Vatican, le malaise et le ressentiment sont palpables. Dans les couloirs et les bureaux, le climat devient lourd. Sans parler de cette prétendue « liste noire » dont beaucoup parlent mais que personne ne semble avoir vue, dans laquelle seraient fichés tous ceux qui ne sont pas d’accord avec le pontife. « Une calomnie colportée par les ennemis du pape pour lui nuire », dit-on. Sans doute ! Mais cette rumeur, vraie ou fausse, entretient l’incertitude. Du coup, aux échelons moyens ou inférieurs, certains ont adopté une attitude de résistance passive.

Encensé par les uns, dénigré par les autres, ce pape divise et accentue les retranchements. Ces derniers temps, une galaxie de sites et de blogs l’attaquent avec une brutalité surprenante. On l’accuse notamment de mener l’Église à sa perte en déstabilisant l’institution et en désacralisant sa fonction. On l’accuse surtout de cacher sous son apparente bonhomie un tempérament autoritaire, voire tyrannique, comme le prouveraient ses décisions sans appel et ses nominations contestables. On l’accuse encore de démagogie et de populisme. Jésuite, proche du pape, le père Antonio Spadaro, directeur de la Civiltà Cattolica, réagit en affirmant que cela prouve que François agit efficacement et qu’il dérange

En attendant la suite, et avec une célérité et une diligence rare dans la Ville Éternelle, bien connue pour ses lenteurs et sa mauvaise gouvernance, les affiches ont été d’abord recouvertes, puis retirées. Et la redoutable Division des Investigations générales et des Opérations spéciales est entrée en action pour démasquer les coupables. La preuve que si le pape a des ennemis, il peut aussi compter sur des amis efficaces. Le pape qui, dit-on, est serein, même si à l’Angélus, dimanche, il a redit combien les médisances nuisaient à l’Église.
Reste que l’attaque, raffinée et perfide, semble avoir été bien planifiée. Une attaque politique en règle et dangereuse, qui sous la forme de la dérision, veut ridiculiser le pape et miner son autorité. Une affaire à ne pas minimiser.



_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
avatar
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  Héléne le Mer 8 Fév 2017 - 8:03

Le pape François n'a t il pas dit lui -même des le début de son pontificat qu'on pouvait

" le déranger " qu'il espérait à " être importuné " .

N'a t il pas dit aussi aux jeunes catholiques :

" J'espère de la pagaille ! Va -y-il y avoir de la pagaille ici? (.....) Je veux de la pagaille dans les dioseces !."


Le pape est dérangé ,importuné ,On l'interpelle ,

MAIS

Tout est rentré dans le rang les affiches ont été retirées illico presto dans la journée .

Les affaires dérangeantes ne manquent pas dans ce pontificat : commémoration  de la Réforme , AL ,les franciscains de l'Immaculée , l'affaire de Malte etc......
avatar
Héléne
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 55
Date d'inscription : 27/01/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  Admin le Mer 8 Fév 2017 - 13:10

@ Tous :

Ce même Pape a même dit récemment, comme pour s'en vanter, « qu'il serait vu comme celui qui aura détruit l'Église ! »

Sonné

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36857
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

A propos de l’affaire des affiches : « He, François ! », par M. l abbé Patrick de La Rocque

Message  ToutPourJésus le Lun 20 Mar 2017 - 15:48

A propos de l’affaire des affiches : « He, François ! », par M. l abbé Patrick de La Rocque
Publié le mars 20, 2017 par lavoixdedieu

Sources : Le Chardonnet n° 326 de mars 2017 / La Porte Latine du 8 mars 2017


8 mars 201
7

Dans la nuit du 3 au 4 février 2017, environ 200 affiches non signées ont été placardées dans le centre-ville de Rome. On y voit le pape, mine renfrognée, au-dessus d’un texte qui l’interpelle en ces termes : « Tu as placé sous tutelle des Congrégations, tu as écarté des prêtres, tu as décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, tu as ignoré les cardinaux… Mais où est ta Miséricorde ? » [Voir photo ci-dessus]. La municipalité de Rome a annoncé, le 5 février, avoir retiré les 200 affiches, avec une célérité inhabituelle dans la Ville éternelle. Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver, grâce aux caméras de surveillance, les auteurs du délit.

Dans un article du 17 février DICI écrivait :

« Sous l’angle de la communication, les critiques du pape François se classent en trois catégories : le premier groupe estime que le pape argentin n’est pas sincère et qu’il mène une opération de séduction bien orchestrée. Ils voient une contradiction entre la bonhomie affichée et sa personnalité profonde plutôt sévère et autoritaire, voire intransigeante. Ce groupe d’opposants se plaint du peu de considération de François pour le clergé et le personnel de la curie. La réforme avec ses changements de postes passe mal. Ces critiques s’étonnent aussi du changement de style entre l’archevêque de Buenos Aires et le pape à Rome.

La deuxième catégorie regroupe ceux qui pensent que le pape François est sincère et spontané, mais que son attitude crée la confusion parmi les croyants et sème le trouble. Ils jugent que le souverain pontife favorise l’image au détriment du fond, et que l’Eglise passe ainsi à côté de l’essentiel. Selon eux, la meilleure preuve serait que les églises ne sont pas plus remplies qu’avant.

Le troisième groupe réunit ceux qui n’aiment pas le pape François « et puis c’est tout ». En poussant un peu plus loin l’analyse, on comprend qu’ils opposent à la vision large de la fraternité du pape, la recherche d’une identité catholique plus forte et mieux affirmée. Ils se sentent lâchés par ce pape, alors qu’ils attendaient un soutien face à une société où ils sont en minorité. En ramenant des familles de réfugiés musulmans de sa visite à Lesbos, le pape François aurait affiché son mépris des chrétiens d’Orient persécutés. »

La Porte Latine vous propose l’analyse que fait de cet « événement » M. l’abbé Patrick de La Rocque, curé de Saint-Nicolas-du-Chardonnet.

Ce 4 février, le quartier du Vatican se réveillait tapissé d’affiches interpellant le pape : « Eh, François ! tu as mis sous tutelle des Congrégations, limogé des prêtres, décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’Immaculée, tu as ignoré des cardinaux… Mais où est ta miséricorde ? »

Un vent de révolte se lève donc contre le pape François. C’est que son ultra progressisme quasi dictatorial n’en est pas à sa première victime. Du jeune ordre des Franciscains de l’Immaculée, pourtant florissant, il ne reste plus rien, de par la volonté personnelle du pape. En cause, la remise en question du concile Vatican II par lesdits franciscains. Un évêque philippin vient-il à recueillir quelques-uns d’entre eux ? Il est aussitôt relevé de sa charge par le pape François.

Autre exemple, celui du cardinal Burke. Après avoir été démis de la Signature apostolique et relégué comme aumônier de l’Ordre de Malte, le voici à nouveau relevé de facto de cette fonction. En cause, l’opposition du cardinal à Amoris lætitia, ouvrant aux divorcés remariés l’accès à la communion eucharistique. Quant à l’Ordre de Malte, lui aussi jugé trop conservateur, le pape a nommé le très progressiste Mgr Becciu pour assurer son « renouveau spirituel ».

Tandis qu’en ses décisions disciplinaires il anéantit toute opposition, le pape François continue sa révolution doctrinale. Après la communion aux divorcés remariés, c’est maintenant l’ordination des femmes que la subversive revue jésuite Civilta Cattolica avance, avec les applaudissements du pape.

Ce même pape, dit-on, voudrait du bien à la Tradition – entendez la FSSPX et les communautés amies. Son amour des périphéries le disposerait à accorder une prélature personnelle. Certains, en mal de reconnaissance, se réjouissent de l’aubaine tandis que d’autres s’inquiètent, à raison même du peu de confiance que l’on peut accorder à ce pape. Et si la question était mal posée ?

Ainsi que le rappelle Aristote, si les hommes s’unissent, c’est en vue d’unir leurs efforts pour l’obtention d’une fin commune. D’un point de vue surnaturel, la première question est donc de savoir si, oui ou non, nous poursuivons avec la Rome d’aujourd’hui la même fin, si nous avons la même foi en Notre Seigneur Jésus-Christ unique rédempteur, si nous avons la même foi en l’Eglise catholique, hors de laquelle il ne peut y avoir de salut. Il est hélas à craindre que non.

Aussi, loin de toute pasquinade, il serait indispensable d’interpeller le pape François sur le contenu de sa foi, avant même de s’interroger sur l’opportunité prudentielle d’une reconnaissance canonique. Car il ne peut relever de la volonté divine de mettre son salut éternel dans la dépendance de quelqu’un qui ne professe pas la foi catholique. Établir une unité légale sans unité réelle serait d’ailleurs un contresens.

Sans doute était-ce cela que Mgr Lefebvre avait en vue lorsqu’après les sacres, il s’exprimait dans la revue Fideliter :

« Si je vis encore un peu et en supposant que d’ici à un certain temps Rome fasse un appel […] Je poserais la question au plan doctrinal : “Est-ce que vous êtes d’accord avec les grandes encycliques de tous les papes qui vous ont précédés ? Est-ce que vous êtes d’accord avec Quanta Curade Pie IX, Immortale Dei, et Libertasde Léon XIII, Pascendide Pie X, Quas Primasde Pie XI, Humani generis de Pie XII ? Est-ce que vous êtes en pleine communion avec ces papes et avec leurs affirmations ? […] Les positions seraient ainsi plus claires. »

Abbé Patrick de LA ROCQUE


_________________
Accorde-moi Seigneur la grâce d’être l’apôtre de Ta Divine Miséricorde .
____________________
La Parole ! Dieu Saint, Dieu fort, Dieu éternel, Prend pitié de nous .
avatar
ToutPourJésus
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 12665
Date d'inscription : 13/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rome : campagne d’affiches contre le Pape

Message  Admin le Lun 20 Mar 2017 - 23:30

@ ToutPourJésus :

Rose Rose Rose

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 36857
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum