Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara - Page 6
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Lun 17 Avr 2017 - 16:57

CHAPITRE V

De six parties dont peut se former l’exercice de l’oraison


Telles sont, lecteur chrétien, les méditations dans lesquelles vous pouvez vous exercer, aux divers jours de la semaine ; vous y trouverez, je crois, une abondante matière de réflexions. Mais il faut remarquer ici que la méditation peut être précédée et suivie de
certains actes qui s'y rattachent par une liaison intime.

Et d'abord, avant d'entrer dans la méditation, il est nécessaire de préparer le cœur à ce saint exercice ; c'est comme qui accorde un instrument avant que d'en jouer.

Après la préparation, vient la lecture du sujet ou du mystère qu'on doit méditer en ce jour, suivant l'ordre indiqué plus haut pour tous les jours de la semaine. Cette lecture, sans aucun doute, est nécessaire dans les commencements jusqu'à ce que l'homme sache ce qu'il doit méditer.

Le sujet ainsi présent à l'esprit, la méditation commence ; après la méditation peut suivre une dévote action de grâces à Dieu pour ses bienfaits, et une offrande de toute notre vie et de celle de Jésus-Christ notre Sauveur, que nous lui présentons en retour de ses bienfaits.

Le dernier acte c'est la demande, qui à proprement parler est la prière, dans laquelle nous demandons tout ce qui nous convient, tant pour notre salut que pour celui du prochain et de toute l'Église.

Ces actes, qui peuvent précéder et suivre la méditation, indépendamment des autres avantages, ont celui de fournir à l'homme une matière abondante de réflexion. Dans ce banquet spirituel, il a devant lui tous ces mets divers ; s'il ne peut manger de l'un, il mangera de l'autre. Si la méditation s'épuise sur un point, il passe soudain à un autre où il trouve de nouvelles choses.

Je sais très bien que toutes ces parties de la méditation et l'ordre que je viens d'indiquer ne sont pas toujours nécessaires ; mais cela servira du moins à ceux qui commencent, afin qu'ils suivent un certain ordre, et qu'ils tiennent en main comme un fil à l'aide duquel ils puissent se conduire dans les commencements. C'est pourquoi il n'y a rien dans tout ce que je dis ici dont je veuille faire une loi perpétuelle, ni une règle générale. Je ne le donne que comme une simple introduction pour mettre les nouveaux dans cette voie du ciel ; dès qu'ils y seront entrés, l'usage et l'expérience, et beaucoup plus encore le Saint-Esprit, leur enseigneront le reste.(...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Mar 18 Avr 2017 - 16:42

CHAPITRE VI

De la préparation qui est requise avant de commencer l’oraison


(...) Il sera utile que nous traitions maintenant en particulier de chacune des choses dont
nous venons de parler, et que nous commencions par la préparation, qui est la première.

Étant dans l'endroit où vous devez prier, et vous tenant à genoux, ou debout, ou les bras en croix, ou prosterné, ou assis, si vous ne pouvez vous tenir autrement, vous commencerez d'abord par faire le signe de la croix ; cela fait, vous recueillerez votre imagination, vous la séparerez de toutes les choses de cette vie, et vous élèverez votre esprit en haut, considérant que Notre-Seigneur regarde ce que vous allez faire ; et vous vous tiendrez là avec autant d'attention et de respect que si vous le voyiez réellement présent devant vos yeux. Puis, si c'est l'oraison du matin, vous ferez un acte de contrition de tous vos péchés et vous direz le Confiteor ; si c'est celle du soir, vous examinerez votre conscience sur tout ce que vous aurez pensé, dit, fait, entendu en ce jour ; sur l'oubli où vous avez été de Notre-Seigneur, et vous repentant des fautes de ce jour comme de toutes celles de la vie passée, vous humiliant devant la divine Majesté en présence de qui vous êtes, vous direz ces paroles du saint patriarche : « Je parlerai à mon Seigneur, quoique je ne sois que poussière et que cendre (1). » Vous direz ensuite avec le Psalmiste :

Je lève mes yeux vers vous, ô vous qui habitez dans les cieux ;

Comme les yeux des serviteurs sont attentifs à tous les gestes de leurs maîtres ;

Comme les yeux d'une servante sont fixés sur tous les signes que fait sa maîtresse ; ainsi nos yeux se portent sans cesse vers le Seigneur notre Dieu, en attendant qu'il ait compassion de nous.

Ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous ; car nous sommes couverts de confusion

Oui, notre âme en est remplie : nous sommes l'opprobre des riches et l'objet du mépris des orgueilleux.

Gloire soit au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, comme dans le principe, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. (Ps. CXXII) (...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Mer 19 Avr 2017 - 17:12

CHAPITRE VI

De la préparation qui est requise avant de commencer l’oraison


(...)Et comme nous ne sommes pas capables d'avoir de nous-mêmes une seule bonne pensée,
et que toute notre suffisance vient de Dieu ; comme nul ne peut invoquer comme il faut le
saint nom de Jésus, s'il n'est assisté de la faveur du Saint-Esprit, pour cette raison, dites avec l'Église :

Venez, Esprit-Saint, et envoyez-nous du ciel un rayon de votre lumière ;

Venez, père des pauvres, venez distributeur des dons, venez, lumière des cœurs ;
Venez, doux consolateur, venez, hôte divin de nos âmes, venez, vous qui seul êtes leur suave rafraîchissement.

Vous êtes notre repos dans le travail, notre rafraîchissement dans les ardeurs du jour, notre consolation dans les pleurs.

Ô lumière infiniment heureuse, remplissez le fond du cœur de vos fidèles.

V. Envoyez-nous votre Esprit, et nos cœurs seront comme créés de nouveau ;

R. Et vous renouvellerez la face de la terre.

ORAISON

Ô Dieu, qui avez instruit vos fidèles en remplissant leurs cœurs des lumières du Saint-Esprit, faites que cet Esprit nous fasse aimer et goûter la justice et la sainteté, et qu'il soit toujours lui-même notre consolation et notre joie. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur qui vit et règne dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Cela étant dit, vous supplierez aussitôt Notre-Seigneur qu'il vous fasse la grâce de vous tenir là, avec l'attention, la dévotion, le recueillement intérieur, la crainte, le respect dus à la présence d'une si haute Majesté, et de passer de telle sorte ce temps de l'oraison, que vous en sortiez avec de nouvelles forces et une nouvelle ardeur, pour vous employer à son divin service ; car l'oraison qui ne produit pas immédiatement ce fruit, est fort imparfaite et de peu de valeur.(1) Gen., XVIII, 27 (...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Jeu 20 Avr 2017 - 17:22

CHAPITRE VII

De la lecture


À la préparation, succède la lecture du sujet qu'on doit méditer. Elle ne doit point être faite à la hâte ni à la légère, mais elle doit être attentive et calme ; il faut que l'entendement s'applique à saisir ce qu'il lit, et que la volonté, beaucoup plus encore, s'applique à le goûter. Quand on arrive à un mystère, à une circonstance, enfin à un endroit de la lecture qui donne de la dévotion, qu'on s'y arrête un peu plus, afin de s'en pénétrer plus profondément. Que la lecture ne soit pas très longue, afin de donner plus de temps à la méditation ; car le profit que l'âme en retire est d'autant plus grand, qu'elle scrute et pèse davantage les choses, et que sa volonté s'y attache avec plus d'ardeur. Néanmoins, lorsque le cœur sera distrait, et qu'on ne pourra entrer dans la méditation, qu'on donne alors un peu plus de temps à la lecture, ou plutôt que des deux exercices on n'en fasse qu'un, en lisant un point et en le méditant, puis un autre, en le méditant de la même manière, et ainsi successivement. Les paroles de la lecture enchaînent l'entendement, et il lui est moins facile de se dissiper que s'il était libre et dégagé de tout lien. Le mieux pourtant serait de combattre pour mettre en fuite ces pensées importunes, de persévérer et de lutter, comme un autre Jacob, toute la nuit, dans le labeur de l'oraison ; car, à la fin, la victoire couronne ce noble combat, et Notre-Seigneur accorde pour prix la dévotion, ou une autre grâce plus grande encore, sans jamais la refuser à ceux qui combattent fidèlement.

CHAPITRE VIII

De la méditation


Après la lecture, vient la méditation du mystère qu'on vient de lire. Parmi les sujets que l'on médite, il en est que l'on peut se représenter à l'aide de l'imagination, comme, par exemple, tous les mystères de la vie et de la passion de Notre-Seigneur, le jugement dernier, l'enfer, le paradis ; il en est d'autres qui appartiennent plus à l'entendement qu'à l'imagination, comme, par exemple, la considération des bienfaits de Dieu, de sa bonté, de sa Miséricorde ou de quelque autre de ses perfections. Dans le premier cas, méditer c'est considérer des yeux intérieurs de l'âme un mystère, et dans le second, c'est approfondir une vérité à l'aide du raisonnement. Nous avons coutume, dans ces exercices, de nous servir de ces deux manières de méditer, suivant la nature des sujets.

Quand nous méditons sur un mystère, nous devons nous représenter chaque chose de la manière dont elle est, ou de la manière dont elle doit se passer, et nous figurer aussi que tout se passe dans l'endroit même où nous sommes, et en notre présence. (...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Ven 21 Avr 2017 - 15:48

CHAPITRE VIII

De la méditation


(...) Cette représentation des choses fera que la considération sera plus vive, et le sentiment plus profond. Il faut même nous imaginer que ces choses se passent au dedans de notre cœur, ce qui vaut encore mieux. Puisque des cités et des royaumes tiennent à l'aise dans ce cœur, il lui sera bien plus facile de contenir la représentation de ces mystères. Cette méthode aidera beaucoup l'âme à se tenir recueillie, ou à s'occuper au dedans d'elle-même, semblable à l'abeille qui, renfermée dans sa ruche, fait son rayon de miel ; car, de s'en aller par la pensée à Jérusalem, pour méditer ces mystères, et aux lieux mêmes où ils s'accomplirent, c'est une chose qui d'ordinaire fatigue les têtes, et leur est nuisible. C'est pourquoi l'homme ne doit pas attacher excessivement l'imagination à ce qu'il médite, pour ne pas fatiguer la nature par cette violente manière de saisir les choses.

CHAPITRE IX

De l’action de grâces


Après la méditation, vient l'action de grâces. L'âme doit la faire d'après ce qu'elle vient de méditer, remerciant Notre-Seigneur des bienfaits particuliers qu'il lui a accordés dans ce mystère. Si elle a médité sur la passion, elle doit adresser de vives actions de grâces à Notre-Seigneur, de ce qu'il nous a rachetés au prix de tant de souffrances. Si c'est sur ses péchés, elle doit le remercier de ce qu'il l'a si longtemps attendue à pénitence. Si elle a médité sur les misères de cette vie, elle le remerciera de ce qu'il lui en a épargné un si grand nombre ; si c'est sur la mort, de ce qu'il l'a délivrée de ses dangers, et lui a donné du temps pour se repentir ; enfin, si c'est sur la gloire du paradis, de ce qu'il l'a créée pour un si grand bien ; et ainsi des autres vérités ou des autres mystères.

À ces bienfaits particuliers, elle joindra tous les autres dont nous avons parlé plus haut, c'est-à-dire les bienfaits de la création, de la conservation, de la rédemption, de la vocation, etc. Ainsi elle remerciera Notre-Seigneur de l'avoir faite à son image et à sa ressemblance, de lui avoir donné la mémoire pour se souvenir de lui, l'entendement pour le connaître, la volonté pour l'aimer. Elle le remerciera aussi de lui avoir donné un ange pour la garder de tant de peines, de tant de périls, de tant de péchés mortels, de la mort même, quand elle vivait dans leurs chaînes, ce qui n'a pas été moins que de la délivrer d'une mort éternelle. Le chrétien remerciera Jésus-Christ de ce qu'il a daigné prendre notre nature et mourir pour nous, de ce qu'il l'a fait naître de parents chrétiens, de ce qu'il lui a accordé la faveur du saint baptême, de ce que, dans ce sacrement, il lui a donné sa grâce, promis sa gloire, et de ce qu'il l'a reçu pour son fils adoptif. Combien d'autres bienfaits qui réclament les plus vives actions de grâces ! (...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Sam 22 Avr 2017 - 18:44

CHAPITRE IX

De l’action de grâces


(...) Après l'avoir adopté pour son fils, Notre-Seigneur lui a donné, dans le sacrement de confirmation, des armes pour combattre contre le monde, contre le démon et la chair. Dans le sacrement de l'autel, il s'est donné lui-même à lui, pour être sa nourriture. Il a établi le sacrement de pénitence, afin qu'il puisse recouvrer la grâce perdue par le péché mortel. Qui pourrait compter les bonnes inspirations qu'il lui a envoyées à toutes les époques de sa vie, et qu'il ne cesse de lui envoyer encore ? Que dire de tous les secours que ce bon Maitre lui a prodigués pour prier, pour bien agir, pour persévérer dans le bien commencé ! À tous ces bienfaits, que l'âme qui médite joigne les autres, généraux et particuliers, qu'elle connaît avoir reçus de Notre-Seigneur ; que pour ceux-là, ainsi que pour tous les autres, tant publics que secrets, elle offre à Dieu le plus magnifique tribut d'actions de grâces qui sera en son pouvoir. Qu'elle convie toutes les créatures du ciel et de la terre à chanter avec elle le saint cantique de l'action de grâces. Dans cet esprit, elle pourra dire, si elle veut, ce cantique : Benedicite, omnia opera Domini, Domino ; laudate et superexaltate ;etc. ,ou bien le psaume : Benedic, anima mea, Domino : et omnia quœ intra me sunt, nomini sancto ejus.

PSAUME 102

Bénissez, mon âme, le Seigneur, et que tout ce qui est en moi rende hommage à son saint nom.
Bénissez, mon âme, le Seigneur, et ne perdez point la mémoire de tous ses bienfaits.
Il vous pardonne toutes vos iniquités, il guérit toutes vos infirmités.
Il rachète votre vie de la mort, il vous couronne dans sa Miséricorde et dans sa compassion.
Il comble de biens vos désirs ; il fera que votre jeunesse sera renouvelée comme celle de l'aigle.
Le Seigneur exerce sa Miséricorde, et il rend justice à tous ceux qui sont opprimés.
Il a fait connaître ses voies à Moïse, il a fait connaître ses volontés aux enfants d'Israël.
Le Seigneur est plein de compassion, il est Miséricordieux, plein de patience, et sa bonté est infinie.
Il ne se fâchera pas pour toujours ; et il ne menacera pas éternellement.
Il ne nous a pas traités selon nos péchés, et il ne nous a pas rendu ce qu'il pouvait nous rendre pour nos iniquités.
Car autant que le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant a-t-il signalé sa Miséricorde à l'égard de ceux qui le craignent.
Autant que l'orient est loin de l'occident, autant a-t-il éloigné de nous nos iniquités.
Comme un père use de Miséricorde envers ses enfants, Dieu a été Miséricordieux à l'égard de ceux qui le craignent, parce qu'il connaît le limon dont nous avons été formés.(...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Dim 23 Avr 2017 - 18:39

CHAPITRE IX

De l’action de grâces

PSAUME 102


Bénissez, mon âme, le Seigneur, et que tout ce qui est en moi rende hommage à son saint nom.
Bénissez, mon âme, le Seigneur, et ne perdez point la mémoire de tous ses bienfaits.
Il vous pardonne toutes vos iniquités, il guérit toutes vos infirmités.
Il rachète votre vie de la mort, il vous couronne dans sa Miséricorde et dans sa compassion.
Il comble de biens vos désirs ; il fera que votre jeunesse sera renouvelée comme celle de l'aigle.
Le Seigneur exerce sa Miséricorde, et il rend justice à tous ceux qui sont opprimés.
Il a fait connaître ses voies à Moïse, il a fait connaître ses volontés aux enfants d'Israël.
Le Seigneur est plein de compassion, il est Miséricordieux, plein de patience, et sa bonté est infinie.
Il ne se fâchera pas pour toujours ; et il ne menacera pas éternellement.
Il ne nous a pas traités selon nos péchés, et il ne nous a pas rendu ce qu'il pouvait nous rendre pour nos iniquités.
Car autant que le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant a-t-il signalé sa Miséricorde à l'égard de ceux qui le craignent.
Autant que l'orient est loin de l'occident, autant a-t-il éloigné de nous nos iniquités.
Comme un père use de Miséricorde envers ses enfants, Dieu a été Miséricordieux à l'égard de ceux qui le craignent, parce qu'il connaît le limon dont nous avons été formés.
Il s'est ressouvenu que nous sommes poussière. Les jours de l'homme sont comme l'herbe ; sa fleur n'est que comme celle des campagnes ;
Car sa vie est passagère, et elle ne sera pas de longue durée ; l'homme ne reconnaîtra plus son séjour sur la terre.
Mais la Miséricorde du Seigneur est de toute éternité, et subsistera éternellement sur ceux qui le craignent.
Sa justice s'étend sur les enfants de leurs enfants, sur ceux qui gardent sa loi ;
Et sur ceux qui se souviennent de ses commandements pour les observer.
Le Seigneur a établi son trône dans le ciel, et sa domination s'étend à tout.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes ses anges, qui êtes revêtus de force, qui exécutez ses ordres, pour qu'on se rende docile à la voix de ses commandements.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes sa milice, qui êtes ses ministres, qui accomplissez ses volontés.
Bénissez le Seigneur, ô vous tous qui êtes son ouvrage ; bénissez-le dans tous les lieux de sa domination ; et vous, mon âme, bénissez le Seigneur.(...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Lun 24 Avr 2017 - 17:24

CHAPITRE X

De l’offrande


Après avoir ainsi donné au Seigneur les plus vives actions de grâces, le cœur, par un naturel élan, s'élève à ce sentiment du prophète David : « Que rendrai-je au Seigneur pour tous les biens qu'il m'a faits ? » L'homme satisfait à ce désir d'une certaine manière, en donnant et en offrant à Dieu tout ce qu'il possède et tout ce qu'il peut lui offrir. Pour cela, il doit d'abord s'offrir lui-même pour être à jamais son esclave, se mettant et s'abandonnant entre ses mains, afin qu'il fasse de lui tout ce qu'il voudra dans le temps et dans l'éternité. Il doit lui offrir en même temps toutes ses paroles, ses œuvres, ses pensées, ses souffrances, c'est-à-dire tout ce qu'il fera et endurera, afin que tout soit à la gloire et à l'honneur de son saint nom.

Secondement, qu'il offre au Père les mérites et les services de son Fils, toutes les douleurs qu'il a endurées, par obéissance, dans ce monde, depuis la crèche jusqu'à la croix ; car tous ces mérites et toutes ces douleurs sont notre propriété, notre héritage, qu'il nous a laissé dans le Nouveau Testament par lequel il nous a faits héritiers de tout ce grand trésor. De même que ce qui m'est donné par la grâce ne m'appartient pas moins que ce qui est acquis par mes efforts, de même les mérites et le droit qu'il m'a donnés ne sont pas moins ma propriété que si je les avais acquis par mes sueurs et par mes souffrances. C'est pourquoi l'homme peut présenter cette seconde offrande avec non moins de droit que la première, comptant par ordre et faisant valoir devant Dieu tous les services de son Fils bien-aimé, toutes les souffrances et toutes les vertus de sa très-sainte vie, son obéissance, sa patience, son humilité, sa fidélité, sa charité, sa Miséricorde, en un mot toutes ses vertus ; car cette offrande est la plus riche et la plus précieuse que nous puissions lui faire.

CHAPITRE XI

De la demande


Après avoir présenté une si riche offrande, nous pouvons en toute assurance demander en retour différentes grâces. Et d'abord, demandons avec la charité la plus tendre et le zèle le plus ardent pour la gloire de Notre-Seigneur, que tous les peuples et toutes les nations du monde le reconnaissent, le bénissent et l'adorent comme leur unique et vrai Dieu, comme leur souverain Maître, disant du plus intime de notre cœur ces paroles du Prophète : « Que tous les peuples, Seigneur, vous adorent, que tous les peuples vous rendent honneur et gloire (33) »(33) Ps. LXV, 4

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde le Mar 25 Avr 2017 - 17:26

CHAPITRE XI

De la demande


(...) Prions ensuite pour les têtes de l'Église, qui sont le Pape, les cardinaux, les évêques, et puis pour tous les autres ministres et prélats inférieurs, afin que Dieu les dirige et les éclaire de telle façon, qu'ils conduisent tous les hommes à la connaissance de leur Créateur et à l'observation de ses lois. Nous devons également prier, comme saint Paul le conseille, pour les rois et pour tous ceux qui sont constitués en dignité, afin que, par la prudence de leur conduite, nous menions une vie tranquille et paisible. Une telle prière est agréable à Dieu, notre Seigneur, lequel veut que tous les hommes se sauvent et arrivent à la connaissance de la vérité.

Prions aussi pour tous les membres de son corps mystique ; demandons pour les justes que le Seigneur les conserve en sa grâce ; pour les pécheurs, qu'il les convertisse et pour les défunts, qu'il les délivre Miséricordieusement de si grandes souffrances, et les conduise au repos de la vie éternelle.
Prions pour tous les pauvres infirmes, les prisonniers, les captifs, etc. Demandons à Dieu, par les mérites de son Fils, qu'il les assiste et les délivre de tout mal.

Après avoir prié pour le prochain, prions pour nous-mêmes. Chacun, s'il se connaît bien lui-même, sera averti par ses propres besoins de ce qu'il doit demander ; néanmoins, pour suivre un chemin plus facile et plus sûr, nous pouvons demander les grâces suivantes :

Premièrement, demandons, par les mérites et les souffrances de Notre-Seigneur, le pardon de tous nos péchés et la grâce de ne plus les commettre. Demandons un secours spécial contre ces passions et ces vices vers lesquels nous avons plus de pente, et qui sont pour nous la source de plus de tentations, en découvrant toutes ces plaies à ce céleste médecin, afin qu'il les guérisse et nous les enlève par l'onction de sa grâce.

Secondement, demandons, ces hautes et nobles vertus qui sont l'abrégé de toute la perfection chrétienne : la foi, l'espérance, l'amour, la crainte, l'humilité, la patience, l'obéissance, le courage pour toute espèce de sacrifices, la pauvreté d'esprit, le mépris du monde, la discrétion, la pureté d'intention, et autres vertus semblables qui sont au sommet de cet édifice spirituel. La foi est la première racine de la piété. L'espérance est comme un levier qui la soulève de la terre au ciel, et un remède contre les tentations de cette vie. La charité est la fin de toute la perfection chrétienne. La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse. L'humilité est le fondement de toutes les vertus. La patience est l'armure qui nous protège contre les coups et les attaques de l'ennemi. L'obéissance est une très agréable offrande, par laquelle l'homme s'offre lui-même en sacrifice à Dieu. La discrétion est comme l'œil de l'âme qui lui découvre ses voies, et la dirige dans toutes ses démarches ; la force est comme le bras qui exécute toutes ses bonnes œuvres ; la pureté d'intention les rapporte et les dirige à Dieu.(...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Traité d’oraison et de méditation de St Pierre d'Alcantara

Message  ami de la Miséricorde Hier à 15:54

CHAPITRE XI

De la demande


(...) Troisièmement, demandons ces autres vertus qui, très importantes par elles-mêmes, ont encore l'avantage d'être un rempart pour celles qui leur sont supérieures : la tempérance dans le boire et le manger ; la modération ou la retenue de la langue, la garde des sens ; la modestie et la composition de l'homme extérieur, la douceur et le bon exemple à l'égard du prochain, la rigueur et la sévérité envers soi-même, et autres vertus semblables. Après toutes ces demandes, on terminera par celle de l'amour de Dieu ; que ce soit celle sur laquelle on insiste le plus, et laquelle on emploie la plus grande partie du temps. Qu'on demande au Seigneur cette vertu du plus intime de l'âme, et avec les plus ardents désirs, puisqu'en elle consiste tout notre bien Ainsi, on pourra faire cette demande en ce termes.

DEMANDE SPIRITUELLE DE L'AMOUR DE DIEU

Par-dessus toutes ces vertus, Seigneur, donne-moi ta grâce pour que je t'aime de tout mon cœur, de toute mon âme, de toutes mes forces et de toutes mes entrailles, ainsi que tu me le commandes. Ô Dieu de mon cœur, toute mon espérance, toute ma gloire, tout mon refuge, mon allégresse ! Ô Bien-Aimé des bien-aimés ! Ô mon glorieux et ravissant Époux, Époux suave, Époux qui fais savourer à mon âme un miel si pur ! Ô délices de mon cœur ! Ô vie de mon âme ! Ô joyeux repos de mon esprit ! Ô beau jour, ô jour pur de l'éternité, ô lumière sereine des plus intimes profondeurs de mon être, ô paradis verdoyant et fleuri de mon cœur ! Ô aimable principe de mes joies, et suprême rassasiement de mon âme ! Prépare, Dieu que j'aime, prépare en moi, ô tendre Maître, une demeure agréable à tes yeux, afin que, selon la promesse de ta sainte parole, tu viennes vers moi, tu viennes prendre en moi ton repos. Fais mourir en moi tout ce qui déplaît à tes yeux, et daigne m'accorder d'être en tout selon ton cœur. Blesse, Seigneur, le plus intime de mon âme avec les flèches de ton amour, et enivre-la avec le vin de ta parfaite charité. Oh ! Quand viendra ce fortuné moment ? Quand me sera-t-il donné de te plaire en toutes choses ? Quand sera mort en moi tout ce qui t'est contraire ? Quand serai-je entièrement à toi ? Quand cesserai-je d'être à moi ? Quand, ô mon Bien-Aimé, seras-tu mon unique vie ? Quand t'aimerai-je du cœur le plus enflammé ? Quand m'embrasera toute la flamme de ton amour ? Quand serai-je tout liquéfié, tout transformé en toi par ta toute puissante suavité ? Quand ouvriras-tu à ce pauvre mendiant ? Quand lui découvriras-tu ton royaume, ce beau royaume qui est au dedans de moi, et qui n'est autre que toi-même avec toutes tes richesses, quand me raviras-tu, quand, ô mon Bien-Aimé, m'enlevant, me transportant tout entier en toi, me cacheras-tu dans ton cœur de manière que je ne paraisse plus jamais ? Quand, brisant tous les obstacles et toutes les chaînes, me feras-tu un esprit avec toi, de manière que je ne puisse plus me séparer de toi ? (...)

Source : Œuvres Spirituelles de Saint Pierre d'Alcantara (livres-mystiques.com)

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3607
Date d'inscription : 20/04/2013

http://www.hommage-a-la-misericorde-divine.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum