La canaille tourne l'Histoire en décombres !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La canaille tourne l'Histoire en décombres !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La canaille tourne l'Histoire en décombres !

Message  Admin le Lun 11 Sep 2017 - 15:01

LA CANAILLE TOURNE L'HISTOIRE EN DÉCOMBRES !




La canaille tourne l’histoire en décombres :
Excellente analyse des remous sociaux sous-jacents aux USA



par Équipe Éditoriale du Centre de Fatima

(9 septembre 2017) - Qu'est-ce qui pousse à faire une statue ? Avant l'avènement de la photographie, toute commémoration d'une personne devait apparaître dans la pierre ou sur une toile. On peut affirmer que les hommages verbaux persistent aussi, mais ils n'ont pas l'immédiateté de la perception directe ; ils ont également besoin d’une certaine information à leurs sujets et, dans une certaine mesure, d’une capacité de réflexion mentale. Une statue ou une peinture est à la disposition de tous ceux qui ont les yeux pour voir.

Mais voir une statue n'est pas la même chose que la révérer, voire même reconnaître la figure qu'elle représente. Dans une époque d'ignorance historique profonde, telle que celle produite par l'éducation publique moderne, on peut douter que la majorité des citoyens connaissent les visages et les formes d'hommes et de femmes autrefois remarquables. Il est plus probable que l'image d'une star de cinéma actuelle soit plus facile à nommer que, par exemple, celle de Robert E. Lee ou Thomas Jefferson. Alors qui, précisément, est indigné par ces statues qui sont maintenant détruites, vandalisées ou couvertes comme si elles étaient un affront à la décence ?

Ce n'est certainement pas l'homme de la rue qui est indigné par les images de pierre des généraux confédérés ou des propriétaires d'esclaves du 18ème siècle qui se sont tenus sur leurs piédestaux sans problèmes depuis des générations. Il n'y a pas de clameur populaire devant le retrait des statues de Christophe Colomb qui est maintenant plus une figure de mythe que d'histoire. Pourtant, si l'on accorde le crédit aux médias, la nation pourrait sembler être convulsée par une fureur iconoclaste de droiture.

Le renversement de statues ou leur demande de retrait provient évidemment de personnes ou de petits groupes sans grand attachement territorial bien établi. Le public n'est pas impliqué et, très probablement, pas terriblement intéressé. C'est une campagne dirigée par les médias et conçue politiquement pour discréditer tout ce qui est venu avant nous dans le temps. La révision de l'histoire est typique de toute révolution, car la destruction de l'ancien ordre doit être justifiée par sa condamnation.

Nous avons toujours tendance à vilipender la personne que nous blessons afin de nous absoudre de toute culpabilité. La cruauté est justifiée en diffamant ses victimes. À notre époque, avec les outils de communication de masse, une personne peut être diffamée du jour au lendemain par un effort concerté des médias. L'ignorance de leurs publics permet aux médias de présenter tout récit qu'ils choisissent comme si c'était l'histoire, et l'utilisation de l'invective — raciste, bigot, suprématiste blanc, alt-right — se débarrasse vite de tous les objecteurs informés.

La propagande des médias devient de plus en plus extrême, implacable et totalement imprudente. Ceci, et nous pouvons le considérer ainsi, est un signe de désespoir, pour la Gauche et ses médias de « nouvelles » qui ne sont plus confiants qu'elles puissent contrôler entièrement le récit. Il y a deux causes évidentes de cette perte d'hégémonie : l'indifférence générale et Donald Trump.

La plupart des gens de nos jours, en particulier les jeunes, veulent être divertis, pas informés ou enrôlés dans une cause. Et dans la mesure où le grand public accorde une attention aux « nouvelles », il le fait avec un certain scepticisme et plus qu'un peu d'ennui même. L'existence de la télévision par câble et des sites d'information sur Internet a également atténué la portée de ce que l'on appelle maintenant les « médias traditionnels ». Aucune figure nationale paternelle, comme Walter Cronkite, n'apparaît sur les écrans de télévision à l'heure du dîner pour dire à la nation ce qu'elle devrait penser, ressentir et ce à quoi elle devrait faire attention.

Et il y a Donald Trump. Pour la première fois dans l'histoire politique moderne, nous avons un Président qui a été élu en insultant les médias plutôt que de courtiser leur approbation. Un énorme bloc de personnes qui n'avaient pas l'habitude d'être insultées et intimidées par les Gauchistes et leurs propagandistes dans les médias a été rendu évident par tout le plaisir que plusieurs ont éprouvé dans la dénonciation de Trump de « fausses nouvelles » [ Fake News ]. C'était une bouffée d'air frais dans la chambre suffocante de la rectitude politique. C'était l'aube de la liberté après une longue nuit d'incarcération.

Les médias ont utilisé et continuent à utiliser toutes les armes qu'ils peuvent exercer pour détruire l'homme qui les a déjuchés de leurs perchoirs. L'hystérie quotidienne pour mettre fin à la Présidence de Trump par tous les moyens a produit un comportement scandaleux par les journalistes et les journalistes ainsi que par les politiciens et les célébrités avec lesquels ils sont alliés. Mais Trump reste impassible à leur grand étonnement et à leur profonde frustration.

Les médias et la Gauche qu'ils servent dépendent en grande partie de l'attaque ad hominem : discréditez l'homme pour éviter une discussion rationnelle de sa position. Cela implique généralement le déploiement de la lettre « R » [ « R » pour Raciste ]. Si les médias étiquettent une personne raciste ou suggèrent qu'il pourrait avoir des sympathies avec quelqu'un qu'ils ont qualifié de raciste, cette personne n'a plus besoin d'être prise au sérieux de quelque manière que ce soit. Mais cette tactique, toujours aussi fiable depuis tant d'années, n'a pas fonctionné avec Trump.

Alors maintenant, les médias ont décidé de discréditer les électeurs qui ont élu Trump. Qui sont ces électeurs ? Ils sont, à ce qu’on nous dit, la classe ouvrière blanche. Ce sont les gens qu’Obama a rejetés comme des bigots « accrochés à leurs fusils et à leur religion ». Ils sont, selon les médias, des sympathisants de l'Ancien Sud. Ils sont supposés être nostalgiques des jours où la supériorité de l'homme blanc à l'égard de toutes les personnes de couleur était incontestée et légalement protégée par la ségrégation et, plus tôt, par l'esclavage.

Quels symboles représentent l'électeur de Trump ? Ceux des hommes blancs honorés, en particulier ceux des généraux confédérés, selon les médias. L'attaque sur les monuments de Robert E. Lee, de Stonewall Jackson et des soldats confédérés en général est une attaque contre l'électeur de Trump. C'est la vendetta des médias. Mais où cela finira-t-il ? Il semble que dans son zèle à nier la légitimité de la Présidence de Trump, la Gauche et ses médias doivent maintenant détruire la légitimité de la nation elle-même. Jefferson et Washington et tous les fondateurs qui possédaient soit des esclaves ou qui ne parvenaient pas à abolir l'esclavage dans notre Constitution sont désormais déshonorés et leurs réalisations sont discréditées.

En fait, n'importe qui dans l'histoire qui peut être associé à toute forme d'injustice ou d'oppression d'une minorité doit maintenant être vilipendé et tous les honneurs qui leur furent accordés doivent être rescindés. Nous sommes donc arrivés à la dégradation de la statue de Christophe Colomb à Baltimore sur les motifs allégués que Colomb était responsable du génocide des Amérindiens. L'exactitude factuelle de cette prétention n'est pas pertinente. Ça a été dit et, dans le monde des médias, c’est suffisant si ça sert leurs objectifs généraux.

Nous avons maintenant quelque chose comme un désir révolutionnaire de la part de la Gauche de réinitialiser le calendrier : détruire Trump comme étant le représentant et l'aboutissement du racisme blanc et déclarer l'Année Un. Détruire les statues, déchirer la Constitution, réprimer la liberté d'expression, confisquer la propriété de la classe moyenne blanche, redistribuer la richesse aux personnes opprimées de couleur et détruire toute personne qui s'oppose à la « justice sociale ». Cela semble être le programme dans sa forme idéale. Concrètement, la Gauche oeuvrera pour toute partie de son programme qui est réalisable, en utilisant l'appareil de l'État qu'elle contrôle.

Et où les Évêques Catholiques se tiennent-ils à ce moment crucial ? Carrément du côté de la Gauche. En suite à la direction du Pape, les Évêques Américains ont largement dénoncé Trump et certains ont même appelé à la résistance à ses politiques en tant que devoir Chrétien. L'appel à la construction d’un mur frontalier est considéré par eux comme une violation de la charité tout comme un frein à l'immigration Musulmane.

Dans une déclaration qui n’a incroyablement pas d’oreille, le Pape François a déclaré que les problèmes de sécurité nationale doivent être subordonnés aux besoins des immigrants. Il a dit cela dans le sillage des attaques Islamiques à Barcelone au cours desquelles beaucoup de gens, y compris un enfant de 7 ans, ont été massacrés.

L'attaque Islamique a été partiellement contrariée car elle devait culminer par la destruction du célèbre Temple expiatoire de la Sainte Famille de la ville [ Sagrada Familia ], une des dernières œuvres architecturales de la Chrétienté. Si ça avait réussi, le Pape aurait pu se trouver parmi les décombres avec la chair déchirée, satisfait que les autorités n'aient pas mis la sécurité de ses citoyens devant le devoir d'accueillir l'étranger, peu importe ses intentions de ce dernier. Tel qu’il en est, sa déclaration est venue lorsque on remplissait des cercueils avec les victimes qui n'ont pas échappé à la terreur sanglante qui a été effectuée.

Il est difficile d'imaginer comment la folie de nos dirigeants va se jouer dans nos vies ordinaires. Notre protection et l'intégrité de notre société sont évidemment peu importantes pour la Gauche et ses porte-paroles médiatiques. Il importe peu au Pape et aux Évêques qui font la promotion de ses positions politiques et de leurs déviations doctrinales. Quel recours avons-nous ?

Lorsque les statues ont été renversées et que nos ancêtres ont été déshonorés, lorsque notre croyance et le dogme ont été déformés et discrédités, lorsque la vérité sous quelque forme a été interdite de la place publique, où allons-nous aller ?

Notre Dame de Fatima a déclaré que, seule, Elle peut nous aider maintenant, à cette époque de notre histoire. Au fur et à mesure que les ténèbres se développent autour de nous, au milieu des éboulis d'une civilisation qui fut autrefois et qui n'est plus, nous avons une lumière, un espoir, un phare d'amour. Pourquoi retardons-nous à accepter la seule aide que nous avons ?

Notre Dame nous a dit que nous aurions la paix mondiale et une solution à la myriade de problèmes auxquels nous sommes confrontés si le Pape et les Évêques de l'Église Catholique consacrent la Russie à son Cœur Immaculé. Une promesse aussi généreuse ! Il y a tant d’offert pour faire une chose si simple ! Pourquoi nos dirigeants de l'Église n'obéissent-ils pas à Notre-Dame MAINTENANT, sans délai ? Nous devons exiger cela, nous devons prier pour cela, nous devons sanctifier nos vies pour favoriser sa réalisation.

SOURCE : Centre de Fatima

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37583
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La canaille tourne l'Histoire en décombres !

Message  Admin le Jeu 14 Sep 2017 - 14:46

@ Tous :

Cette idée extrême de renverser les statues vient de groupuscules anarcho-gauchistes liés à des groupes communautaires de minorités culturelles localisés en Terre occidentale !

Tel un Cheval de Troie, elles s'immiscent dans les débats publics afin de nous imposer leur Agenda qui est d'éradiquer toutes traces de Christianisme, de Nationalisme et de Patriotismes !

Il faut lutter contre ces extrémistes-gauchistes sinon... !

Voyez la vidéo de Piero San Giorgio :



L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37583
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La canaille tourne l'Histoire en décombres !

Message  Admin le Ven 15 Sep 2017 - 15:18

@ Tous :

C'est la revanche des minorités ethniques !

Carton rouge !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37583
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum