13 septembre Saint Jean Chrysostome
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

13 septembre Saint Jean Chrysostome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

13 septembre Saint Jean Chrysostome

Message  ami de la Miséricorde le Mar 12 Sep 2017 - 23:52



BIOGRAPHIE DE SAINT JEAN CHRYSOSTOME

http://missel.free.fr/Sanctoral/09/13.php#jeunesse

HOMELIE de Saint Jean Chrysostome

SACHEZ QUE DANS LES DERNIERS JOURS IL Y AURA DES TEMPS REDOUTABLES. (II TIM. III, 1.)


[…] 3. Qu'avons-nous donc lu aujourd'hui? « Sachez que dans les derniers jours il y aura des temps redoutables. » C'est de la seconde épître à Timothée que sont tirées ces paroles. Terrible menace ! mais relevons la tête : il laisse entendre sans préciser et les temps on nous sommes, et les temps futurs, et les temps jusqu'à la consommation des siècles. « Sachez que dans les derniers jours il y aura des temps redoutables. » Parole concise, et d'une grande force ! De même en effet que les aromates répandent leur parfum, non par leur masse, mais par leur vertu même : de même les saintes Ecritures nous sont utiles, non par l'abondance des paroles, mais par l'énergie du sens. L'essence même d'un aromate est son parfum : si vous en jetez une parcelle au feu, elle développe toutes ses enivrantes vertus; ainsi l'Ecriture sainte en elle-même est pleine de suavité : et quand elle descend dans notre âme, c'est comme si elle était jetée dans un vase à brûler les parfums elle en remplit tout le dedans d'une suave odeur.
« Or sachez que dans les derniers jours il y aura des temps redoutables. » Il parle de la consommation des siècles. Que vous fait à vous, bienheureux Paul, la consommation des siècles, ainsi qu'à Timothée, et à veut qui vous entendent? Dans peu d'années ils doivent mourir, échapper aux dangers futurs et au contact des méchants. Je ne borne pas mes regards au présent, répond-il, je les étends jusque sur l'avenir. Je ne veille pas seulement sur le troupeau qui m'entoure; je, crains, je tremble aussi pour celui qui doit naître. Nous autres nous ne songeons guère qu'aux hommes qui vivent à nos côtés, mais lui, il porte sa sollicitude jusque sur ceux qui ne sont pas nés encore. Le bon pasteur n'attend pas de voir le loup attaquer ses brebis et se jeter sur elles, pour les avertir, mais il signale l'ennemi au loin. De même Paul, à l'exemple du bon pasteur, placé sur une hauteur, au rang des prophètes, et voyant de loin d'un regard prophétique les bêtes cruelles qui menacent le troupeau, prédit et prophétise leur attaque lors de la consommation des siècles, pour préparer ceux qui ne sont pas nés encore à la vigilance, et mettre lotit le troupeau à l'abri par ses avertissements..Un père, dévoué aux siens, élève-t-il une maison, il la bâtit belle et grande, non pour ses fils seuls, riais pour leurs enfants et les enfants de leurs enfants. Ainsi- encore un roi entoure-t-il dé murailles une ville qu'il aime, il les fait solides et sûres, non pour garantir seulement la génération qu'il gouverne, mais pour protéger toutes celles qui doivent venir après; il les veut capables de résister non-seulement contre les entreprises du moment, mais contre les attaques futures. Ainsi a fait Paul. Comme les écrits des apôtres sont les remparts des Eglises, il met à l'abri derrière eux non-seulement ceux qui vivent de son temps, mais ceux qui doivent venir plus tard. Et il a formé une enceinte si solide, si inexpugnable, qui couvre et enferme si bien la terre entière, qu'elle défend et les hommes de son temps, et ceux qui ont suivi, et ceux d'aujourd'hui, et ceux qui suivent encore, contre tout assaut des ennemis. Telles sont, les âmes des saints : pleines de dévouement, de sollicitude, d'un amour qui dépasse les tendresses du sang, qui parle plus liant que les entrailles d'une mère : c'est l'amour inspiré par l'Esprit-Saint; parla grâce divine. […]

Source : abbaye-saint-benoit.ch/



Saint Jean Chrysostome
Prière au Seigneur Dieu de la part de l'homme repentant

Seigneur, nous avons péché contre le ciel et devant Toi. Reçois notre recours et notre pénitence, accueille notre gémissement et nos larmes, accueille la pénitence des pécheurs que nous sommes, accueille nos sanglots et nos pleurs avant même la mort. Reçois les misérables que nous sommes, qui avons vécu d'une manière éhontée; accueille nous, Ami de l'homme, qui T'avons gravement courroucé. Reçois-nous, Maître, qui avons passé notre vie entière dans la débauche, dans toute méchanceté et impureté; accueille-nous, Seigneur Dieu, qui avons transgressé Tes commandements; accueille-nous, Maître, nous Tes indignes serviteurs, et ne nous rends pas selon l'œuvre de nos mains. Nous Te confessons, Maître, qu'à cause de nos péchés nous ne sommes pas même dignes de vivre; nous confessons, Seigneur, que nous ne sommes pas même dignes de voir ce soleil, car il n'y a pas de péché ni de méfait que nous n'ayons commis, misérables que nous sommes.

Mais accueille-nous, Seigneur, comme le fils prodigue, accueille comme le larron, accueille comme la courtisane et le publicain. Seigneur, convertis-nous ! Seigneur, raisonne-nous et ne T'irrite pas contre nous, mais use de commisération pour nos péchés ! Tu es notre Dieu et nous n'en connaissons pas d'autre que Toi. Seigneur, arrache-nous à nos ennemis et n'entre pas en jugement contre Tes serviteurs. Seigneur, Tu es Dieu et nous sommes Ton peuple, nous avons péché, nous avons commis l'iniquité et l'injustice, nous avons accompli le mal, nous avons fauté en tout, nous n'avons pas obéi à Tes commandements et c'est pourquoi nous nous sommes détournés loin de Toi.
Mais, prends pitié, Seigneur, de l'œuvre de Tes mains; prends pitié, Maître, de ceux qui ont été chassés du paradis par la malice du serpent; prends pitié de nous et revêts-nous de la tunique d'allégresse et du vêtement du salut; prends pitié de nous, que le diable as privés de Ton aide. Miséricordieux, prends pitié de ceux qui T'ont délaissé et l'ont servi, prends pitié de ceux qui se sont égarés; prends pitié de ceux qui n'ont pas gardé Tes commandements et ont suivi les méfaits des démons ; prends pitié de ceux qui se sont souillés par les péchés; prends pitié de ceux qui ont demeuré sous le pouvoir du diable ; prends pitié de ceux qui se sont souillés dans la débauche. Prends pitié, Miséricordieux; prends pitié, Toi qui es Bonté; prends pitié, magnanime, car nos mains ont accompli tout mal, toute souillure, cupidité et injustice. Nous avons souillé notre âme, que Tu as créée à Ton image, nous avons souillé notre corps, nous avons souillé nos sens. Notre langue s'est révélée un glaive effilé, dressée contre le prochain, nos yeux lancent des flammes, nos mains sont pleines de sang, nos pieds prompts à l'accomplissement du mal, nos lèvres souillées par la médisance, en bref, nous avons souillé la terre et l'air.
En vérité nos actes injustes se sont élevés jusqu'au ciel, notre rapacité a surpassé les montagnes, notre cupidité a dépassé les nuages, nos vices ont atteint les cieux, nos péchés sont impardonnables, nos transgressions n'ont pas d'excuses, nos forfaits sont inexpiables et cette terre ne peut supporter nos méfaits. C'est pourquoi, Seigneur, nous avons tant besoin de Ta miséricorde. Tu as porté la faiblesse de notre nature, prends pitié, Seigneur, de l'œuvre de Tes mains. Voici, nous implorons Ta miséricorde ; ne nous prive pas de Ton secours, répands sur nous indignes Ta pitié, accorde aux pécheurs que nous sommes Ton intercession, montre-nous Ta face et sauve-nous.

Prière pour l'étude des Saintes Ecritures

Seigneur Jésus Christ, ouvre les yeux de mon cœur pour que j'entende Ta parole, comprenne et accomplisse Ta volonté, car je suis un étranger sur la terre; ne me cache pas Tes commandements, mais ouvre mes yeux afin que je comprenne les merveilles de Ta loi ; raconte-moi les choses secrètes et cachées de Ta sagesse. En Toi j'ai mis l'espoir, ô mon Dieu, que Tu m'illumines l'esprit et la pensée de la lumière de Ton intelligence non seulement pour lire mais encore pour accomplir ce qui est écrit, de sorte que la lecture des vies et paroles des saints ne me soit pas imputée en péché, mais soit le renouvellement, l'illumination, la sanctification et le salut de l'âme et l'héritage de la vie éternelle. Car Tu es Celui qui illumine dans les ténèbres et de Toi provient toute action bonne et tout don parfait et nous Te rendons gloire maintenant et toujours et dans les siècles. Amen.

Traduit du slavon : Сборникъ Молитвъ , Recueil de Prières rassemblées par le Prêtre Vasili Tchouvacheff, Changhaî, 1938

LA DIVINE LITURGIE
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/chrysostome/divers/liturgie.htm

SAINTS DU JOUR
http://nominis.cef.fr/contenus/fetes/13/9/2016/13-Septembre-2016.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde



avatar
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 4062
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 59

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum