Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump ! - Page 3
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 10:48

Bombardement de la Syrie : une faute politique criminelle de Macron

L'auteur Jacques Guillemain, Ex officier de l’armée de l’air. Pilote de ligne retraité



Cette agression gratuite contre la Syrie est une ignominie.

Elle ne fait que renforcer la détermination du camp pro-Assad et ne change rien au cours de la guerre. Assad est le grand gagnant de cette guerre civile.

Le  seul effet de cette agression sera de provoquer une riposte de la part des Russes, des Iraniens et des Syriens, qui ne resteront pas les bras ballants.

Car les  messages rassurants des Occidentaux, répétant que les frappes ne visent en aucun cas le régime syrien, les Russes ou les Iraniens, n’éviteront pas les représailles.

Pour Moscou, Damas ou Téhéran, ce raid est un acte criminel contre un Etat souverain et Poutine a demandé la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU.

Mais sachons faire la différence entre la mission de guerre ordonnée à nos aviateurs et à nos marins par l’exécutif et la décision politique qui incombe à notre seul président.

Au plan opérationnel, je salue le professionnalisme de nos militaires, toutes spécialités confondues, qui ont préparé et exécuté dans la nuit une mission de bombardement difficile et risquée.

Plusieurs navires, 5 Rafale d’attaque, 4 Mirage 2000 de protection, des Awacs de surveillance et des ravitailleurs, ont participé à cette opération complexe, nécessitant une parfaite coordination entre alliés.

Techniquement parlant, cette mission est un succès qui fait honneur à notre armée et à notre industrie d’armements. Nos techniciens, nos équipages et nos missiles de croisière ont parfaitement fait le job. Il est important de le souligner.

Malgré les incessants coups de rabot dans les effectifs et les budgets de nos unités, nous avons encore une armée de première catégorie digne de ce nom.

Mais politiquement parlant, cette expédition punitive contre la Syrie est un désastre.

L’opération lancée par Emmanuel Macron contre la Syrie est une violation du droit international.

C’est une agression gratuite contre un pays qui n’a jamais été un ennemi de la France. Une agression sans preuves,  quelques heures AVANT que les inspecteurs des Nations Unies ne commencent leur travail d’investigation ce samedi.

C’est une agression contre un pays étranger sans l’aval de l’ONU et sans que le Parlement n’ait été consulté.

Ce que Jean-Yves Le Drian a le culot d’appeler une action légitime !

Tout ce qu’on a reproché à Poutine en Géorgie, en Ukraine ou en Crimée, nous l’avons fait au centuple au Kosovo, en Irak, en Afghanistan, en Libye ou en Syrie.

Notre politique étrangère est un désastre qui n’a fait que renforcer les islamistes en déstabilisant les régimes pro-occidentaux et a provoqué un tsunami migratoire sans précédent, que nous sommes incapables de maîtriser.

Et il était inutile d’inviter Poutine dans les fastes de Versailles, pour l’insulter de la sorte en voulant suivre Trump, qui n’a pas les mêmes intérêts que la France.

L’Occident et la France en particulier, sont hors jeu en Syrie depuis le début du conflit, pour la simple raison qu’ils se sont trompés d’ennemi et ont armé les islamistes pour éliminer Assad.

Mais Macron a cru bon de bombarder ce pays pour revenir sur la scène politique du Moyen-Orient. Mauvaise pioche puisqu’Assad a d’ores et déjà gagné la guerre avec l’appui décisif de Moscou.

En Syrie, la France a tout faux depuis le début. Alors qu’Assad est le dernier rempart contre le péril islamiste, nous avons armé les milices proches d’Al-Qaïda et de l’Etat Islamique, Fabius allant même jusqu’à se féliciter du “bon boulot fait par Al-Nosra” !!!

Comment un ministre français des Affaires étrangères a t-il pu sortir pareille stupidité et flatter une organisation barbare qui égorge ses ennemis et utilise les femmes et les enfants comme boucliers humains ?

Si Poutine est le maître du jeu en Syrie, c’est parce qu’il a misé sur le bon cheval, celui qui combat les islamistes de tous bords.

Sans Poutine, la Syrie serait dans le même état que la Libye.

Sans Sissi, qui a chassé les Frères musulmans du pouvoir, l’Egypte serait une république islamique.

Depuis l’invasion de l’Irak par Bush junior, l’Occident est le fossoyeur du Moyen-Orient.

Ces frappes auront des conséquences tragiques dans le futur.

D’abord, elles annoncent un retour de la guerre froide alors qu’il était vital pour l’Europe de resserrer les liens avec la Russie, notre meilleur allié dans la lutte contre le terrorisme, depuis la guerre en Tchétchénie.

Ensuite, il y a fort à parier qu’Assad nous réservera un chien de sa chienne dans les mois ou les années futures.

Il est facile pour les services secrets syriens de frapper les intérêts français à travers le monde.

Il est regrettable que nos va-t-en-guerre aient oublié les attentats de Lockerbie et du désert du Ténéré qui ont fait 440 victimes, avec la destruction de deux gros porteurs de la Pan Am et d’UTA.

Les services secrets libyens étaient à la manœuvre…

Ensuite, on  aimerait qu’Emmanuel Macron, si prompt à voler au secours des 40 victimes de Douma en dénonçant cette barbarie, nous dise ce qu’il compte faire pour les milliers de chrétiens persécutés depuis des années au Moyen-Orient, ou pour  aider  nos alliés kurdes, qui ont largement contribué à la défaite de l’Etat Islamique, et qui meurent sous les bombes des avions d’Erdogan.

Mais face au sultan  d’Ankara, membre de l’Otan, plus question d’endosser les habits de chef de guerre au nom des droits de l’homme.

Car la défense des droits de l’homme, c’est toujours à la gueule du client.

Enfin, si Macron aime  tant  l’action et se plaît à jouer les chefs de guerre, je l’invite à lancer une vaste opération dans nos banlieues, pour y détruire les 5000 armes de guerre et de poing qui dorment dans les caves, attendant l’heure d’une insurrection généralisée  contre la République, de type 2005 à la puissance 10.

Ce serait autrement plus salutaire pour le peuple français qu’une ingérence irresponsable dans la poudrière syrienne, où nous avons tout à perdre.

Jacques Guillemain


https://ripostelaique.com/bombardement-de-la-syrie-une-faute-politique-criminelle-de-macron.html
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 10:51

L'objectif des frappes en Syrie était d'empêcher l'enquête de l'OIAC à Douma, selon Moscou



Moscou dénonce une opération aérienne destinée à empêcher le travail des inspecteurs de l'OIAC en Syrie. La frappe a été lancée seulement quelques heures avant le commencement de l'enquête des inspecteurs de l'OIAC à Douma.

Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié le 14 avril les frappes aériennes en Syrie d'«acte d'intimidation» et a estimé dans un communiqué que cette opération aérienne de la part des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni avait pour but d'empêcher l'enquête sur l'utilisation présumée d'armes chimiques par Damas : «Tout porte à croire que la raison de cette attaque sur la Syrie était d'empêcher le travail des inspecteurs de l'OIAC.»

Lire ici Moscou détient des «preuves irréfutables» de la mise en scène de l'attaque chimique de la Ghouta
https://francais.rt.com/international/49727-moscou-detient-preuves-irrefutables-que-attaque-chimique-ghouta-mise-en-scene

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, le raid aérien occidental qui s'est déroulé dans la nuit du 13 au 14 avril a été lancé «sous le prétexte absolument fallacieux de l'utilisation présumée de l'arme chimique par les autorités syriennes à Douma le 7 avril, en banlieue de Damas.»

Ces frappes ont eu lieu quelques heures seulement avant que les inspecteurs de l'OIAC ne commencent leur travail sur le terrain.


https://francais.rt.com/international/49823-objectif-frappes-syrie-etait-dempecher-la-tenue-enquete-douma-selon-moscou
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 11:57

La défense antiaérienne syrienne a réagi aux tirs, abattant 71 missiles sur 103



Les Occidentaux ont mené plusieurs «frappes de précision» contre la Syrie. Washington a de nouveau martelé avoir des preuves de l'implication de Damas dans l'attaque chimique présumée de Douma, mais ne pas pouvoir publier des informations classifiées

Dans la nuit du 13 au 14 avril, les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont attaqué plusieurs cibles en Syrie. Les frappes ont été menées en représailles à l'attaque chimique présumée de Douma, une semaine plus tôt, que les Occidentaux attribuent à Damas.

Washington a approuvé des «frappes de précision» contre la Syrie, en coordination avec ses deux alliés. Peu après la déclaration de Donald Trump annonçant le bombardement, des explosions ont été rapportées à Damas. La défense antiaérienne syrienne a réagi aux tirs, abattant 71 missiles sur 103, d'après le ministère russe de la Défense. La France participé à des tirs contre deux sites dans la région de Homs, mais pas à ceux près de Damas. Moscou a par la suite confirmé qu'aucune frappe n'avait visé les abords de ses bases aérienne et navale situées dans le nord-ouest du pays.( Éclater de rire )

Quelles étaient les cibles ?

Des frappes ont notamment concerné le complexe de Barzeh, au nord-est de Damas. La coalition occidentale affirme que ces installations sont impliquées dans la fabrication d'armes chimiques.

Le gouvernement syrien a déclaré de son côté que le bombardement avait détruit un centre d'éducation, ainsi que des laboratoires scientifiques, mais qu'aucune victime n'était à déplorer.

Le ministère britannique de la Défense a fait savoir dans un communiqué que quatre jets Tornado de la Royal Air Force avaient également tiré des missiles dans les environs de Homs, à environ 170 kilomètres au nord de la capitale, Damas. Londres affirme que le gouvernement syrien y stockerait des produits de base utilisés dans la fabrication d'armes chimiques.

«Notre action est proportionnée et vise spécifiquement à dégrader les capacités du régime à utiliser des armes chimiques», martèle le ministère britannique, bien qu'aucune preuve ne soit apportée pour l'heure, en dehors des allégations d'ONG pro-occidentales et anti-Damas, reprises par les médias occidentaux... Et reprises enfin par Paris, Londres et Washington. Une mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques devait arriver ce même jour à Douma pour enquêter sur l'attaque chimique présumée du 7 avril dernier.

Douze missile ont également visé la base aérienne syrienne de Dumeir, dans le grand est de Damas. L'armée syrienne a répliqué en tirant des missiles antiaériens de fabrication soviétique, de type Bouk.

Quelles armes ont été utilisées ?

L'armée américaine n'a pas précisé le type de missiles employés, mais lors de la frappe punitive d'avril 2017 contre la base aérienne syrienne d'Al-Chaaryate, Washington avait mis en œuvre des Tomahawks. Le secrétaire d'Etat à la Défense James Mattis a précisé ce 14 avril 2018, que deux fois plus de missiles avaient été utilisés que lors de la frappe d'avril 2017. «C'est une frappe massive», a-t-il souligné.  D'après Fox News, des bombardiers à long rayon d'action B-1 ont aussi été engagés.

Le ministère russe de la Défense a noté de son côté que les Etats-Unis et ses deux alliés avaient déployé des avions de combat, des navires de guerre et avaient tiré plus d'une centaine de missiles air-sol sur des infrastructures syriennes civiles et militaires. Ces frappes auraient notamment été menées depuis deux navires battant pavillon américain croisant en mer Rouge.

Dans le détail, d'après l'AFP, la France, a engagé cinq frégates de premier rang et neuf avions de chasse dont cinq Rafale, a annoncé avoir tiré pour la première fois des missiles de croisière navals, 3 sur les 12 missiles qu'elle a lancés parmi la centaine ayant visé la Syrie au total. Londres a pour sa part utilisé quatre avions de chasse Tornado GR4 de la Royal Air Force, équipés de missiles Storm Shadow
Médias, des réseaux sociaux et des informations classifiées occidentales, jugées «fiables»

La chronologie des frappes occidentales est notable, à quelques heures de l'arrivée des enquêteurs de l'OIAC sur le site de Douma, dernier bastion tenu par Jaïch al-Islam à tomber dans la Ghouta orientale.

Lors de l'annonce des raids aériens, la Maison Blanche a mis en avant des informations «fiables du renseignement» américain. L'exécutif américain a également fait valoir comme preuves les réseaux sociaux et des ONG, comme les Casques blancs, nominés aux Oscars à Hollywood. «Le 7 avril, des utilisateurs de réseaux sociaux, des organisations non gouvernementales ainsi que d'autres publications en open-source ont rapporté un bombardement à l'arme chimique à Douma», a affirmé  Washington, cité par CNBC. Les Etats-Unis ont également martelé l'argument selon lequel le «régime syrien» aurait utilisé à plusieurs reprises des armes chimiques. La raison ? «Pour compenser sa faiblesse militaire», affirme encore Washington

la face cachée des casques blancs en syrie
https://twitter.com/RTenfrancais/status/824713922569732096?tfw_site=RTenfrancais&ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=https%3A%2F%2Ffrancais.rt.com%2Finternational%2F49815-syrie-cibles-visees-armes-role-medias-renseignement

Le 13 avril, le département d'Etat américain affirmait avoir des preuves de la culpabilité de Damas. La porte-parole de la diplomatie américaine, Heather Nauert, citée par Reuters, mettait en avant un «très haut niveau de confiance» des conclusions du renseignement américain, tout en se disant dans l'incapacité de les rendre publiques, faisant valoir que ces informations étaient classifiées... «C'est l'appréciation du gouvernement britannique, du gouvernement américain [et] du gouvernement français», a-t-elle encore avancé.

Aujourd'hui, Washington utilise les médias à la place d'un tube à essais

Réagissant aux frappes occidentales, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a déploré que les Occidentaux ne se soient reposés que sur des présomptions. «Les médias américains et occidentaux devraient se rendre compte de leur responsabilité dans cet incident. Il y a 15 ans [en 2003, au moment de deuxième guerre en Irak], la Maison Blanche a eu recours à un tube à essais et à son secrétaire d'Etat [Colin Powell]. Aujourd'hui, Washington utilise les médias à la place d'un tube à essais», a-t-elle déclaré.


https://francais.rt.com/international/49815-syrie-cibles-visees-armes-role-medias-renseignement
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 12:55

Le bras de fer entre Trump et Mueller



Trump est en train de se faire rouler sur deux tableaux.

1) L’affaire syrienne.

Il n’y avait aucune preuve contre Assad et les casques blancs pourraient bien avoir quelque responsabilité dans cette affaire d’attaque chimique. Mais Trump est un impulsif, bien malheureusement. Quant à Thesera May et notre petit « chef », ils se sont fait rouler, comme si ces deux pays avaient les moyens de s’engager dans une telle stupide aventure…

2) La saisie de documents par le FBI chez l’avocat personnel de Trump sur ordre de Robert Mueller…

Une pure provocation car Mueller n’arrive pas à trouver une collusion avec la Russie au cours de la campagne présidentielle, collusion inexistante car, si elle existait, il y a longtemps qu’elle aurait été découverte.

Alors les gauchistes, ou parti démocrate, derrière toute cette campagne contre Trump, utilisent tous les coups bas possibles et imaginables.

La réaction de Trump après la saisie par le FBI a été de virer Mueller. C’était le but recherché alors qu’une interview de Trump par Mueller était dans les prévisions. Virer Mueller (ce qu’attendaient les démocrates) aurait alors été interprété immédiatement comme une obstruction de justice, motif excellent pour engager la destitution de Trump, ce après quoi courent les démocrates depuis son élection. Il semble que Trump ne soit pas tombé dans ce piège… toutefois pas encore…

Le président américain menace de renvoyer le procureur spécial, chargé d’enquêter sur la supposée ingérence russe pendant la campagne. Entre l’impulsif milliardaire et l’habile homme de loi, récit d’un duel au sommet.

« UNE CHASSE AUX SORCIÈRES TOTALE ! ! ! » Donald Trump s’est réveillé en rage mardi 10 avril, quelques heures après les perquisitions au cabinet de son avocat Michael Cohen. Sur Twitter, son canal d’expression favori, le président américain a encore une fois éreinté l’enquête du procureur Robert Mueller, sa bête noire depuis qu’il a été chargé en mai 2017 d’enquêter sur l’ingérence supposée de la Russiedans l’élection présidentielle américaine.

Le cœur des investigations est de déterminer si les Russes ont avantagé le candidat Trump et si ce dernier et son équipe ont fait obstruction à la justice. Mais dans sa lettre de cadrage, « le procureur Mueller peut aussi s’intéresser à tout fait potentiellement délictueux qu’il découvre », précise Corentin Sellin, historien et spécialiste des États-Unis.

Or, Michael Cohen est aussi visé pour avoir payé 130 000 $ à une actrice pornographique afin qu’elle taise une relation sexuelle avec Donald Trump, quelques jours avant l’élection présidentielle. Si l’équipe de campagne était au courant, ce pourrait être une violation de la loi sur financement de campagne électorale. De quoi faire frémir le président américain…

Un procureur aux pouvoirs énormes

Pour sa mission, l’inflexible procureur, ancien patron du FBI (nommé une semaine avant le 11 septembre !) est secondé par une quinzaine de procureurs adjoints. Ils dirigent ensemble quelques dizaines d’enquêteurs détachés de son ancienne maison (le nombre exact est secret mais pour son enquête, il disposerait d’un budget d’environ 10 millions de dollars).

Même s’il est très respecté par tous les camps politiques pour son sérieux et son intégrité, Robert Mueller, 73 ans, est la cible régulière de Donald Trump, de deux ans son cadet. Depuis 10 mois, on ne compte plus les coups de sang du président américain sur cette « enquête russe » qui devrait durer encore des années.

En mars, il a même tenté de discréditer l’équipe de procureurs, composée à ses yeux de « treize démocrates endurcis, certains grands soutiens d’Hillary la crapule, et zéro républicains ». Pourtant Mueller et son équipe travaillent de manière autonome. « Donald Trump n’a pas bien appréhendé le fonctionnement des institutions américaines », ironise la politologue spécialiste des États-Unis, Nicole Bacharan.

Ruses de sioux

Pour tenter de calmer les ardeurs de Trump, Mueller a pris soin de préciser début avril que le président américain n’était pas une « cible »mais un simple « sujet » de son enquête. Une ruse de sioux pour mieux lui faire baisser la garde ? Nicolas Gachon, universitaire et spécialiste de la politique américaine, opine : « Ça peut convaincre Trump de venir témoigner devant lui. En substance, il lui transmet un message : Si tu n’as rien à te reprocher, alors tu n’as rien à craindre et viens me parler. » Trump, qui passe son temps à démentir une ingérence russe, a d’ailleurs plusieurs fois affirmé qu’il était prêt à témoigner sous serment devant le procureur spécial.

Robert Mueller, l’incarnation de l’homme de loi à l’américaine, avec ses mâchoires carrées et sa voix de stentor, est un redoutable manœuvrier. Il faut dire qu’en face, Trump, qui a juré sa perte, est un sacré client. La prudence est donc de mise. C’est ainsi qu’il a transmis des informations -concernant Michael Cohen- au procureur général de Manhattan. Et laissé à ce dernier le soin de mener les perquisitions au cabinet de l’avocat de Trump. « C’est malin de sa part d’impliquer d’autres procureurs, ça coupe l’herbe sous le pied des Républicains qui le trouvent partial », explique Nicolas Gachon.

Le spectre du Watergate

Mais ce raid dans les bureaux de Michael Cohen, qui est aussi un proche de Trump et l’ancien vice-président de la Trump Organization, resserre encore plus l’étau autour du président. Qui a redoublé de colère : à la sortie d’une réunion avec des responsables militaires et face aux journalistes qui attendaient une annonce sur de possibles frappes en Syrie, il s’est d’abord emporté contre l’enquête « honteuse » du procureur Mueller. « Trump pense s’en sortir comme Bernard Tapie pendant l’affaire VA/OM en 1993, avec sa tchatche et sa puissance médiatique », estime l’historien Corentin Sellin.

Comme cela ne semble plus suffire, la Maison Blanche a fait savoir ce mercredi que le président avait « tout à fait le pouvoir » de limoger le procureur spécial. Un renvoi qui serait dévastateur politiquement et que redoutent même plusieurs élus républicains qui jugent que ce serait « la pire chose » à faire. Tous se rappellent le « massacre du samedi soir », quand l’ancien président Richard Nixon a viré en octobre 1973 le procureur spécial Archibald Fox qui enquêtait sur le Watergate. Face au scandale et menacé d’un impeachment, Nixon démissionnait huit mois plus tard. C’est peut-être ce qui retient encore Donald Trump.

Source le parisien


http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/14/trump-est-en-train-de-se-faire-rouler-sur-2-tableaux-syrie-et-mueller/
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 13:26

l'internet ( youtube, google, etc) appartient à l'oligarchie. Démonstration

Tapez macron dans le moteur de recherche google et cliquez sur images
Vous obtenez de belles images du président Français

Tapez trudeau dans le moteur de recherche google et cliquez sur images
Vous obtenez de belles images du président canadien

Tapez poutine dans le moteur de recherche google et cliquez sur images
je vous laisse observer le résultat  !


Morte de rire !

j'ai constaté cette haine de google sur poutine depuis plus de 10 ans, mais aujourd'hui c'est très sympa de vous en faire part ! Bye Bye !
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 14:07

Syrie : Macron a refusé de fournir ses informations à Poutine sur l'attaque chimique présumée



En conférence de presse, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fait un point après les frappes occidentales. D'après lui, Emmanuel Macron s'est refusé à donner les éléments dont il disposerait sur l'attaque du 7 avril à Douma.

Ce 14 avril, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est exprimé sur la situation en Syrie après les frappes des Etats-Unis, de la France et du Royaume-Uni.

D'après le chef de la diplomatie russe, Vladimir Poutine a demandé à son homologue français Emmanuel Macron de lui fournir les éléments dont il dispose sur l'attaque chimique présumée de Douma (ville de la Ghouta, à l'est de Damas) le 7 avril dernier.

Le président français lui aurait opposé une fin de non-recevoir. Il s'agit de savoir comment nos partenaires occidentaux expliquent leurs actions totalement illicites et inacceptables. Le président américain, le Premier ministre britannique et le président français ont déclaré avoir connaissance de faits irréfutables sur le recours aux armes chimiques à Douma», a constaté Sergueï Lavrov. Et le ministre russe d'ajouter

Le 12 avril dernier, dans le cadre d'un interview avec TF1, Emmanuel Macron affirmait avoir «la preuve que des armes chimiques [avaient] été utilisées par le régime de Bachar el-Assad».


https://francais.rt.com/international/49828-serguei-lavrov-s-exprime-sur-syrie
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Solstice le Sam 14 Avr 2018 - 14:11

Syrie : Intimidés par la Russie, les USA, la Grande-Bretagne et Macron se limitent à une frappe symbolique pour sauver la face
https://breizatao.com/2018/04/14/syrie-intimides-par-la-russie-les-usa-la-grande-bretagne-et-macron-se-limitent-a-une-frappe-symbolique-pour-sauver-la-face/
avatar
Solstice
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1383
Date d'inscription : 06/04/2013
Age : 51
Localisation : FRANCE, Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  JeCrois le Dim 15 Avr 2018 - 5:16

@soltisce ,merci de votre retour ,.a travers ces differents posts me vient l'idee qu'en fait a travers le conflit syrien se detache plusieurs facettes et tous issuent du et donc lies au futur N.O.M ,1-conquete de la syrie pour ses richesses et parce que c'est un etat souverain et qu'il ne veut pas forcement adherer au nom tout comme la russie et de plus et en plus et c'est ca la principale raison , c'est une plaque strategique et donc un pays etape pour dominer toute cette region et etant un pays de plus rebelle forcement au nom par cette meme souvairenaute et aux pays qui sont les vecteurs pour la construction de ce meme nom.2-la russie elle-meme qui fait les frais d'une technique d'encerclement de la part des principales puissance occidentales avec a la tete poutine qui en aucun cas ne cedera au nom l'objet de son pouvoir ;c'est a dire son pays la russie elle-meme.3-des interets supra-nationaux inherents au nom;des guerres sans cesse qui divisent et qui ont effet d'attiser les extremismes ,surtout islasmistes notamment et qui donnent matiere justement aux pays partisants du nom de d'immixter encore plus davantage dans ces regions et qui regulent ,justement a cause de l'islamisme et de tout ce qui en decoule , et donc de ce fait les affaires interieurs de ces mes pays:les pays occidentaux(plus de restrictions quant a la liberte a cause das attaques terroristes etc) et exterieurs,plus de justifications pour intervenir dans les affaires de ces pays cites plus en haut(justement et a cause de ces meme attaques terroristes).
avatar
JeCrois
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1074
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 53
Localisation : sud-ouest de le france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Admin le Dim 15 Avr 2018 - 12:47

@ Solstice :
@ JeCrois :

Meeerci !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40574
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Syrie : "Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent" - Donald J. Trump !

Message  Admin le Dim 15 Avr 2018 - 12:51

@ Solstice-Bis :

Vous êtes en retard de 14 jours !

Le poisson d'avril, c'était le 1er avril !

Mais il est vrai que votre observation est très drôle !

10 sur 10 !

Quelle horreur, ce Poutine !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 40574
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 117
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum