SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

+2
Gracieuse
Admin
6 participants

Page 12 sur 16 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Sam 28 Sep 2019 - 11:34

SYNODE D'AMAZONIE : CE QUI EST EN JEU !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-111


Amazonie, ce qui est en jeu
Sep 24, 2019 |

Ala veille de l’ouverture du Synode pour l’Amazonie, le 5 octobre, se tiendra à Rome une conférence organisée par l’Institut Plino Correa de Oliveira. Dans un entretien avec LifeSiteNews, le « modérateur », Julio Loredo (auteur d’un ouvrage critique sur la théologie de la libération), dénonce l’intention des organisateurs du Synode de créer un nouvelle Eglise, et son instrumentalisation par les lobbies du climat.
AM Valli publie aujourd’hui sur son site l’interview de Julio Loredo par Diane Montagna sur LifeSiteNews

_________________________________________________

Nous porterons à Rome la voix des vrais indiens d’Amazonie
Aldo Maria Valli
23 septembre 2019
Ma traduction

Les documents-guides pour le prochain synode panamazonien contiennent « le projet d’une Église nouvelle », sont imprégnés de « tribalisme » et présentent la « sorcellerie » comme un nouveau paradigme pour la théologie.

Parole de Julio Loredo, auteur de Teologia della liberazione. Un salvagente di piombo per i poveri (Théologie de la Libération. Une bouée de sauvetage en plomb pour les pauvres), selon laquelle « pour le lecteur moyen, l’idée d’une société tribale comme modèle pour l’Occident et de la sorcellerie amazonienne comme nouveau paradigme pour la théologie peut sembler déconcertante », mais « pour celui qui a étudié le processus historique révolutionnaire, cela a parfaitement un sens.

LifeSiteNews s’est entretenu avec Loredo avant la conférence du 5 octobre à Rome intitulée « Amazonie, les enjeux ».

Monsieur Loredo, vous serez le modérateur de la conférence sur « Amazonie, les enjeux », qui se tiendra à Rome la veille de l’ouverture du synode sur l’Amazonie. Quel est le but de la conférence et quelles sont les questions qui seront discutées ?
Notre conférence internationale à Rome a plusieurs objectifs, que je vais essayer de résumer.

Tout d’abord, il vise à informer le public sur la situation réelle dans la région amazonienne. Le synode, comme l’encyclique Laudato si’ dont il s’inspire, est largement basé sur des données pseudo-scientifiques diffusées par des lobbies de l’environnement. Dans ce but, nous avons invité plusieurs experts à prendre la parole à la conférence, à commencer par Bertrand d’Orléans et Bragance, prince impérial du Brésil et auteur de « Psychose Environementale ». Il y a aussi le professeur Luiz Carlos Molion, un météorologue bien connu de l’Université d’Alagoas, au Brésil. Jonas Macuxí de Souza, chef indigène de la tribu des Macuxí de Roraima, sera un orateur important. Il apportera à Rome la voix des vrais Indiens d’Amazonie.

Un deuxième objectif de la conférence du 5 octobre est d’approfondir les bases doctrinales qui inspirent le synode. Peu de gens en Europe connaissent la théologie dite indigène, qui découle de cette théologie de la libération formellement condamnée par Jean-Paul II et Benoît XVI, mais qui a été réhabilitée par le pape François. L’encyclique Laudato si’ et le synode amazonien lui-même s’inspirent fortement de cette théologie. En fait, le Document préparatoire du Synode et l’Instrumentum laboris ont été clairement écrits par des personnes qui appartiennent à ce courant hérétique.

Se référant à ces théologies, le cardinal péruvien Pedro Barreto a déclaré que le Synode « complète un processus commencé dans l’Église latino-américaine il y a quarante ans ». Après avoir étudié le sujet pendant près d’un demi-siècle, je peux dire que l’empreinte de la théologie de la libération est partout, y compris dans des versions plus actualisées et radicales, qui tendent déjà vers le panthéisme.
La tâche d’analyser les bases doctrinales du synode sera répartie entre différents intervenants, [parmi lesquels] le professeur Stefano Fontana, de l’Observatoire Cardinal Van Thuan, le professeur Roberto de Mattei, président de la Fondation Lépante, et José Antonio Ureta, auteur de Le changement de paradigme du Pape François.

Le troisième objectif de notre conférence est le plus important: inculquer un sentiment de confiance et d’espoir. La Sainte Mère Eglise traverse une période difficile, qui n’a pas commencé avec le Pape actuel, mais qui est certainement en train d’atteindre un sommet avec lui. Nous voulons nous proclamer fils dévoués de l’Église, dénonçant les pièges vers lesquels elle se dirige si le Synode fait son chemin. C’est un cri d’amour et de préoccupation pour l’Église catholique romaine. L’Église, cependant, est immortelle et brillera d’une sainteté encore plus radieuse. Notre conférence se terminera par un message de fidélité et d’espoir.

Vous avez mentionné que le chef d’une des tribus amazoniennes du Brésil prendra la parole à la conférence. De quoi va-t-il discuter et quelles seront les questions qu’il posera sur le synode amazonien ?

En réalité, il y avait plusieurs dirigeants indigènes qui voulaient participer. Nous avons dû en choisir un, et nous avons donc choisi Jonas Macuxí de Souza. Comme je l’ai dit, il apportera à Rome la voix des vrais Indiens d’Amazonie, et non celle des faux montrés par les médias. Les Européens doivent se rendre compte qu’une grande partie, sinon la totalité, des personnalités qui apparaissent dans le circuit des médias ne sont en fait que de simples porte-parole des lobbies environnementalistes. Ils sont amenés dans des avions privés et reçus au plus haut niveau, attirant une énorme couverture médiatique. Cependant, ils ne représentent pas l’Amazonie.

Prenons par exemple le cacique Caiapó, Raoni Metuktire, qui a récemment été reçu par les dirigeants européens, dont le pape François et le président Macron. Selon le leader indigène Kayna Munduruku, « Raoni ne nous représente pas, peuples amazoniens ». Selon Kayna, Raoni représente simplement les ONG « qui ont abusé du droit de parler en notre nom ». « Qui leur a donné ce droit? Nous savons qui nous sommes et ce que nous voulons. Nous n’avons pas besoin d’ONG qui, soit dit en passant, sont millionnaires alors que les peuples amazoniens souffrent ».

Pour mieux décrire le message que nous voulons faire passer à la conférence de Rome, j’utiliserai les mots d’une autre dirigeante autochtone, Silvia Nobre Waiãpi, secrétaire nationale pour la santé indigène au Brésil. Elle a dit: « Nous, les indigènes, nous voulons être les protagonistes de notre histoire. Nous ne voulons pas continuer à dépendre de personnes et d’organisations, comme les ONG, qui nous disent quoi faire. Certaines ONG font du bon travail, mais la plupart d’entre elles sont des outils politiques et idéologiques. Ceux qui veulent garder les Indiens à l’état sauvage, veulent simplement les empêcher de se développer afin d’exploiter leurs terres. Nous voulons au contraire que les Indiens s’intègrent, qu’ils soient informés, qu’ils aient accès à des mécanismes décisionnels, qu’ils prennent leur avenir en main.

Depuis ses origines, l’Église a évangélisé en civilisant et civilisé en évangélisant. La foi et la culture, comme l’a rappelé le Pape Jean-Paul II, sont imbriquées dans la mission de l’Église. Ce point mérite d’être souligné. Les promoteurs du Synode, d’autre part, nient catégoriquement que l’Église doive évangéliser et encore moins civiliser. Ils disent que l’Église doit apprendre la vraie foi et la vraie civilisation (la soi-disant « bonne vie ») des Indiens amazoniens. Pas l’inverse. Ils bouleversent ainsi deux millénaires d’évangélisation.

Les vrais Indiens d’Amazonie veulent être évangélisés. Une preuve choquante en est l’énorme augmentation du nombre de sectes évangéliques dans la région. Alors que l’Église abandonne son esprit missionnaire, ce vide est comblé par les protestants.
Quelle est l’importance de cette conférence pour le monde extérieur à la région amazonienne et pour l’Église universelle? En d’autres termes, pourquoi les lecteurs devraient-ils prendre note de cette conférence et la considérer comme importante?

Mgr Franz-Josef Overbeck, évêque d’Essen, qui est l’un des organisateurs du synode, a été très clair sur ses objectifs : « Après le synode d’octobre rien ne sera plus comme avant. [Le synode] conduira à une rupture dans l’Église catholique« . Un signe en est le rôle écrasant que les évêques allemands progressistes assument au Synode. Il semble évident qu’ils veulent en profiter pour faire avancer leur programme. Pour reprendre la métaphore du père Ralph Wiltgen, les Allemands utilisent le fleuve Amazone pour aider le Rhin à se jeter dans le Tibre. Il n’est pas surprenant que certains promoteurs aient appelé le synode « Concile Vatican III ».

Les organisateurs et les promoteurs du synode disent explicitement qu’ils veulent « réinventer » l’Église, en utilisant l’expression forgée par le théologien de la libération Leonardo Boff, un des principaux rédacteurs de Laudato si’. Le synode entend renouveler l’Église ab imis fundamentis en lui donnant un « visage amazonien ». En d’autres termes, le synode veut réinterpréter toute l’Église – sa doctrine, sa liturgie, ses sacrements, son organisation – à partir de ce qu’il appelle (abusivement) une perspective « amazonienne ». En ce sens, l’importance du synode dépasse largement les frontières de la région amazonienne.

En lisant le document préparatoire et l’Instrumentum laboris, on voit clairement le projet d’une Église nouvelle. Ces documents contiennent une nouvelle théologie qui implique une nouvelle approche pastorale. Et cela influencera toute l’Église. Par exemple, ces documents contiennent un nouveau concept de Révélation, immanentiste et non plus transcendantal. Ils contiennent un nouveau modèle d’Église, communautaire plutôt que hiérarchique. Ils contiennent une nouvelle théologie des sacrements, non plus des signes qui transmettent la grâce mais des actes qui transmettent l’immanence divine. Ils contiennent un nouveau concept de « ministère » qui inclurait même des sorciers amazoniens.

Certains optimistes (je les qualifierais de naïfs) disent que le Synode veut simplement ouvrir quelques exceptions, comme l’ordination d’hommes mariés et l’acceptation de femmes au diaconat, dans une région très limitée, l’Amazonie, pour des besoins pastoraux bien spécifiques. Nous savons très bien comment le jeu se déroule: on ouvre une exception pour un besoin spécifique et l’étape suivante est qu’elle devient une pratique universelle dans toute l’Église. La communion sur la main et les ministres « extraordinaires » de l’Eucharistie en sont des exemples classiques.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Pour le lecteur moyen, l’idée de la société tribale comme modèle pour l’Occident et de la sorcellerie amazonienne comme nouveau paradigme pour la théologie peut sembler déconcertante. Cependant, pour quelqu’un qui a étudié le processus historique révolutionnaire, c’est tout à fait logique.

Dans L’Origine de la propriété privée, de la famille et de l’état, Friedrich Engels affirme que le tribalisme est l’objectif final du communisme. Après la dictature du prolétariat et une phase de transition du socialisme autogéré, la société communiste finale – « le socialisme à un niveau supérieur » – serait comme la tribu, où il n’y a ni propriété privée, ni famille, ni Etat et donc aucune « aliénation ». Les penseurs marxistes considéraient le tribalisme comme le « communisme originel » auquel l’histoire reviendra, complétant ainsi son cycle évolutif.

C’est pourquoi le communisme a toujours promu l’indigénisme comme un moyen de promouvoir la révolution, en particulier en Amérique latine. Le premier Congrès indigéniste interaméricain a eu lieu en 1940 à Pátzcuaro, au Mexique. Tous les penseurs et dirigeants autochtones du XXe siècle appartenaient à des partis communistes ou socialistes.

Plus tard, la théologie de la libération a commencé à présenter les Indiens comme une classe « opprimée » ayant besoin de « libération ». D’où la naissance de la théologie indigène, qui fut par la suite adoptée par plusieurs épiscopats latino-américains, en particulier au Brésil.
En 1977, le penseur brésilien Plinio Corrêa de Oliveira a écrit le livre « Tribalisme indigène: idéal communisto-missionnaire pour le Brésil au XXIe siècle« . Il y dénonce les courants indigènes qui dominaient la Conférence épiscopale. Chapitre après chapitre, il montre comment ces courants avaient abandonné l’idéal missionnaire. Pour eux, il ne s’agissait plus d’évangéliser les Indiens, mais d’apprendre d’eux, qui avaient sans doute conservé une sorte d’innocence primale en communion avec la nature, aujourd’hui perdue par la société occidentale. Ils présentaient la tribu comme un idéal à la fois religieux et social. Dans cette optique, dit Plinio Corrêa de Oliveira, les peuples amazoniens seraient les véritables évangélisateurs du monde. En feuilletant ce livre de 1977, on a presque l’impression de lire des passages de l’Instrumentum laboris du synode panamazonien prévu pour octobre prochain. Tout avait été planifié.

SOURCE :

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2019/09/24/amazonie-ce-qui-est-en-jeu/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Dim 29 Sep 2019 - 12:12

SYNODE D'AMAZONIE : UNE ÉGLISE SANS JÉSUS-CHRIST !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-249

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Dim 29 Sep 2019 - 12:13

CARDINAL SARAH : LE SYNODE D'AMAZONIE EST UNE MANIPULATION INDIGNE, UNE TROMPERIE MALHONNÊTE, UNE INSULTE À DIEU !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-252


Le cardinal Robert Sarah craint que "certains occidentaux" [les évêques allemands] n'utilisent le synode d'Amazonie pour leurs objectifs : des prêtres et prêtresses mariés.

Sarah a dit à NCRegister.com le 23 septembre que l'universalité de l'Église exigerait la participation de tous les évêques, "Pourtant très peu sont invités à ce synode".

Il qualifie le fait que les "projets idéologiques" profitent d'un synode particulier de "manipulation indigne", "tromperie malhonnête" et "insulte à Dieu".

Les attaques contre le célibat viennent des riches qui financent les églises pauvres, ajoute-t-il, "Nous ne devons pas être intimidés par leur pouvoir et leur argent".

En disant que "ceux qui annoncent haut et fort des révolutions et des changements radicaux sont de faux prophètes", Sarah accuse implicitement François d'être un faux prophète, parce que François annonce régulièrement des révolutions et changements radicaux.

En outre, Sarah voit "l'effondrement de toute la civilisation occidentale". Alors que les barbares du IVe siècle conquérant Rome venaient de l'extérieur, les barbares sont maintenant à l'intérieur,

"Ce sont ceux qui refusent leur propre nature humaine, qui ont honte d'être des créatures limitées, qui veulent se considérer comme des démiurges sans père et sans héritage."

Le cardinal explique qu'en refusant le réseau humain de dépendance, d'héritage et de filiation, ces rebelles sont condamnés à entrer dans la "jungle nue de la concurrence" dans une "économie autarcique".

Interrogée sur la liturgie, Sarah a dit que nous en avons fait une " célébration humaine et égoïste, une assemblée amicale qui s'agrandit d'elle-même ". "En saccageant notre liturgie, nous avons désenchanté le monde et réduit les âmes à une tristesse ennuyeuse."

Il témoigne que les jeunes ont une "préférence absolue" pour la Vieille Messe latine et croit que nous avons besoin de connaître la Vieille Messe latine pour pouvoir célébrer correctement le Novus Ordo.

SOURCE : https://gloria.tv/article/zj6SrSm7Sizc6SLx8ZRv4C6kF

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Dim 29 Sep 2019 - 13:33

METTONS FIN À CE MYTHE : LES AMAZONIENS S'INTÉRESSENT PEU AU MARIAGE OU À LA SAINTE MESSE !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 31lbbv10
Mgr Reinhold Nann


(30 août 2019) - Si Mgr Reinhold Nann, 59 ans, évêque du diocèse de Caravelí, Pérou, avait plus de prêtres, il ne saurait pas comment s'organiser pour les entretenir avec les "maigres offres" venant des villages.

Nann est née en Allemagne et a appartenu au mouvement Schönstatt. Il a déclaré à Die-Tagespost.de (29 août) qu'en tant que prêtre missionnaire, il s'occupait d'une paroisse amazonienne avec 37 villages.

L'évêque a témoigné que le peuple amazonien ne se soucie pas de vivre selon la morale catholique. Par conséquent viri probati [les hommes mariés qui pourraient être ordonnés prêtres] existent à peine :

"Les hommes vivant en mariage sacramentel sont une espèce rare dans une région où la plupart des laïcs vivent en concubinage sans être mariés."

Nann démystifie aussi le mythe d'un prétendue "désir" de l'Eucharistie : "En Amazonie [comme dans la majorité de l'Église catholique], l'Eucharistie n'est pas vraiment demandée par la population locale. Une liturgie de la parole est pour la plupart semblable à une messe."

L'évêque a ajouté que seuls les "théologiens" pensent que l'Eucharistie est la chose la plus importante.

SOURCE : https://gloria.tv/article/or1bPSo9rhKz3PS8yZV7DjaUV  

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Lun 30 Sep 2019 - 12:30

UNE RELIGIEUSE CATHOLIQUE MET EN GARDE CONTRE LES HÉRÉSIES DU SYNODE D'AMAZONIE !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-114


Elle dénonce les hérésies qui se trouvent dans l'instrumentum laboris du synode. Elle rappelle l'importance du jeûne et de la prière pour ce synode, suite à la demande du Cardinal Burke. Elle propose de prier pour l'abolition de ce synode car il propose un tel mal et tout ce qui est contraire aux enseignements de l'Eglise et ce mal ne vient pas de Dieu, mais du diable.

Elle rappelle que le document signé par le cardinal Burke et Mgr Schneider dénonce l’esprit et énumère les erreurs les plus graves de l’Instrumentum laboris de manière très étayée : son « panthéisme implicite », sa valorisation des « superstitions païennes », le remplacement de l’évangélisation par le « dialogue interculturel », la proposition d’ordonner des ministres du culte des deux sexes pour accomplir « des rites même chamaniques », sa promotion d’une « “écologie intégrale” qui dévalorise la dignité humaine » et d’un « collectivisme tribal qui amoindrit le caractère propre de la personne et de la liberté ».

Elle rappelle que le magistère de l'Eglise Catholique rejette le panthéisme (New Age - Nouvel Age), ainsi que les enseignements relativistes.

Le concept panthéiste de Dieu et incompatible avec le Dieu des écritures et avec la tradition chrétienne. Ce concept supprime le vrai concept du péché et le besoin de rédemption opéré seul par le Christ.

Dans l'instrumentum laboris, il y a une erreur concernant les superstitions païennes en tant que sources de révélations divines, et des voies alternatives du "soi" pour le salut.

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Lun 30 Sep 2019 - 12:31

@ Tous :





L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Mar 1 Oct 2019 - 12:09

LES PROJETS DE REFONTE DE L'ÉGLISE À VISAGE AMAZONIEN ONT COMMENCÉ AVEC L'ÉLECTION DE 2013 DU PAPE FRANÇOIS !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-115


par Maike Hickson Jeu. 19 sept. 2019

UNE ANALYSE

19 septembre 2019 (LifeSiteNews) - Une chronologie des événements qui ont précédé le Synode Pan-Amazonien à Rome le mois prochain montre que le pape François a commencé dès le début à planifier cela.

Le document de travail du Synode Amazonien a été critiqué et dénoncé par les grands cardinaux comme étant «hérétique», «apostasie» et
«rupture avec la tradition» pour faire pression pour mettre en place des prêtres mariés, des ministères féminins et une église centrée davantage sur l'homme que sur Dieu. Le synode aura lieu à Rome du 6 au 27 octobre.

Un mois déjà après son élection en 2013, le pape a rencontré certains des principaux organisateurs de ce synode, notamment les cardinaux Claudio Hummes et Pedro Barreto, et a parlé de la région amazonienne.

La chronologie suivante aide à illustrer comment le petit groupe autour du cardinal Hummes, du cardinal Barreto, de l’évêque Erwin Kräutler et de leur propre organisation, le REPAM (Réseau panaméricain d’églises), est véritablement au centre de ce Synode d’Amazone, un centre qui comprend des experts ”qui ont rédigé les documents de préparation et de travail du prochain synode.

Ni le REPAM ni le Secrétariat du Synode des Évêques n'ont répondu aux demandes de renseignements de LifeSiteNews qui sont pertinentes pour notre enquête. Ce silence est alarmant étant donné que les organisateurs du synode ont promis un processus ouvert, transparent et fondé sur des bases. Les faits exposés dans notre chronologie suggèrent que derrière le synode se trouve un petit groupe de penseurs animés des mêmes idées - la plupart d’entre eux des théologiens de la libération - qui ont dirigé chaque étape du synode et de son programme mais qui préfèrent rester discrètement à l’arrière-plan.

Voyons maintenant d’abord certaines des dates clés de l’histoire de la préparation du Synode Amazonien:

2013 : le pape François parle du «visage amazonien» de l'Église

13 mars 2013: le pape François est assis à côté du cardinal Hummes lors de son élection. Il devait ensuite commenter cet événement symbolique et fait remarquer que c'est Hummes qui lui a donné le nom de François: «Pendant l'élection, j'étais assis à côté de l'archevêque émérite de São Paolo et du préfet émérite de la Congrégation du clergé, Le cardinal Claudio Hummes : un bon ami, un bon ami! Quand les choses semblaient dangereuses, il m'a encouragé. Et lorsque les votes ont atteint les deux tiers, il y a eu les applaudissements habituels, car le pape avait été élu. Et il m'a donné un baiser et a dit: “N'oublie pas les pauvres!” Et ces mots me sont parvenus: les pauvres, les pauvres. Puis, tout de suite, en pensant aux pauvres, j'ai pensé à François d’Assise. »

Avril 2013: Mgr Pedro Barreto Jimeno, alors archevêque, rencontre le pape Francis et Claudio Hummes. Cette réunion a conduit à la fondation de REPAM, qui préparera à son tour le Synode amazonien. Selon un rapport du Catholic News Service, Barreto aurait été inspiré par les évêques brésiliens et leur travail pour la région amazonienne, notamment en ce qui concerne les peuples autochtones et l'environnement lors de la réunion des évêques d'Amérique latine en 2007 à Aparecida.

«Cet engagement [envers les problèmes environnementaux et autochtones] a conduit à une proposition pour un réseau d'églises couvrant les neuf pays amazoniens. L’idée, qui est devenue REPAM, est née d’une réunion des évêques et des travailleurs de l’église amazoniens de l’Équateur en 2013, à laquelle ont participé le cardinal brésilien Claudio Hummes et le cardinal désigné Barreto.

Le pape François avait été élu un mois à peine avant la réunion en Equateur et [Mauricio] Lopez [secrétaire exécutif du REPAM] a rappelé que le cardinal désigné Barreto avait prédit le soutien du nouveau pape aux préoccupations des ouvriers de l’Église amazonienne.

"Il a dit: 'Attendez-vous à des choses auxquelles vous ne vous attendiez pas, attendez-vous à de profonds changements", a déclaré Lopez.
Une de ces choses inattendues est la rencontre du pape avec des Amérindiens originaires de Bolivie, du Brésil et du Pérou lors de sa visite au
Pérou en janvier [2014]. Là, il a appelé à une église au visage amazonien.
Comme le montre ce rapport du CNS, le pape François a ensuite promu la région amazonienne et l'idée d'une église à «visage amazonien» dès le début de son pontificat.

Barreto joue ici un rôle important. «L’archevêque de Huancayo [Barreto] entretient de vieilles relations avec Jorge Mario Bergoglio et est l’un des principaux promoteurs de REPAM, le réseau ecclésial panamazonien qui a donné naissance au prochain Synode d’évêques consacré à la jungle sud-américaine», a rapport des états ACA Prensa.

Une partie de l'engagement du pape François au début de son pontificat trouve ses racines dans la réunion d'Aparecida de 2007, à l'époque où le cardinal Jorge Bergoglio était l'éditeur du document final, plongeant ainsi profondément dans les débats des théologiens de la libération.

Comme l'indique le document de travail du Synode Amazonien : «109. Selon le Document Aparecida, l'option préférentielle pour les pauvres est le critère herméneutique pour l'analyse des propositions de construction de la société (501, 537, 474, 475), ainsi que le critère de compréhension de soi de l'Église. C’est aussi l’une des caractéristiques physiques qui caractérisent l’Église latino-américaine et caribéenne (391, 524, 533) et toutes ses structures, de la paroisse à ses centres éducatifs et sociaux (176, 179, 199, 334). , 337, 338, 446, 550). Le visage amazonien est celui d'une église avec une option claire pour (et avec) les pauvres [48] et pour le soin de la création. Des pauvres et de l’attitude de prendre soin des biens de Dieu, de nouveaux chemins s’ouvrent pour l’Église locale et ils continuent vers l’Église universelle. ”
La théologie de la libération a toujours utilisé le sort des pauvres comme prétexte pour proposer des solutions à des problèmes qui s'écartent souvent de l'enseignement social de l'Église. Des représentants clés de la théologie de la libération - parmi lesquels le p. Paulo Suess, l'un des rédacteurs du document de travail du Synode, avait été invité par le cardinal Rodrigez Maradiaga à collaborer avec les évêques de la réunion d'Aparecida et à contribuer ainsi au document final de la réunion.

22-24 avril 2013: La première réunion préparatoire à la création de REPAM a lieu à Puyo, en Équateur. Selon un article du Vatican News: «Mauricio López nous rappelle que« c’est en avril 2013 que certains représentants des équipes de missionnaires, tels que l’Équipe itinérante, d’instances ecclésiales aussi de grande inspiration, tels que CIMI (Consejo Indigenista Misionero, de Brésil), mais surtout des agents de la pastorale, de la pastorale sociale, de la pastorale autochtone d’un grand nombre de pays de la Pan Amazonie et de congrégations missionnaires inculturées telles que les Consolats, les Capucins, les Franciscains et bien d’autres, ont commencé le tissage d'un réseau. "

Mgr Rafael Cob était l'hôte de l'événement. Il sera plus tard appelé par le pape François au conseil pré-synodal pour le synode amazonien.
La signification de cette réunion de Puyo ne peut être sous-estimée. Cela montre également qu’une autre initiative lancée en 1998 est à la base de REPAM: celle de l’équipe itinérante (IT), un groupe de jésuites au Brésil, puis dans la grande région panamazonienne inspirée par l’idée d’être pauvre, aider les pauvres et les peuples autochtones, et accepter la religion de chacun (qui va jusqu'à l'indifférentisme religieux). CIMI a travaillé avec l'informatique et en fait partie depuis le début. Et CIMI a été dirigé par Mgr Kräutler pendant des décennies, Paulo Suess étant son secrétaire général ou son conseiller en théologie. Comme le dit un article sur l'histoire de l'équipe itinérante: «C'est une des graines qui ont germé dans le Réseau ecclésial panamazonien (REPAM); c'était sa sage-femme et en fait partie. Aujourd'hui, dans le nouveau contexte de REPAM et du Synode d'Amazon, l'équipe itinérante aide à promouvoir, former et tisser le réseau itinérant de REPAM. ”

Le cardinal Hummes et l'évêque Kräutler travaillent également ensemble dans le cadre de la conférence des évêques brésiliens, en tant que président et secrétaire de la commission épiscopale pour l'Amazonie.

Le cardinal Hummes et l'évêque Kräutler, lorsqu'ils ont écrit une lettre ouverte en tant que représentants du REPAM en 2017, ont tous deux appelé le fondateur de l'équipe itinérante, le père Claudio Perani, SJ, un «prophète de l'Amazonie». Perani est décédé en 2008. Il a en commun avec le p. Paulo Suess, l'un des principaux rédacteurs du document de travail du synode amazonien, a affirmé qu'ils s'étaient tous les deux rendus à l'Institut Lumen Vitae, en Belgique. (Remarquez comment ces deux prêtres viennent d'Europe. Perani est italien et Suess est allemand.)

Lors d'une commémoration du p. À l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, à l'occasion de la participation de deux collaborateurs de l'équipe préparatoire du synode amazonien, Perani a été qualifié de «précurseur de l'Église du pape François».

L'important pour l'histoire de REPAM est le fait que le service informatique avait rencontré, en juillet 2011 à Quito, en Équateur, Mauricio Lopez, alors secrétaire de Caritas Ecuador, pour une collaboration plus étroite. L'année suivante, en août 2012, Lopez a participé à la XIe réunion interaméricaine à une retraite informatique dirigée par Egydio Schwade (l'un des fondateurs de l'évêque Kräutler), l'un des fondateurs du CIMI, ancien secrétaire général du CIMI. . «Cette réunion était fondamentale pour continuer à tisser une vision, une mission et un organisme missionnaire en Amazonie, qui traversent les frontières [au-delà du Brésil, jusqu'en Équateur]», indique le rapport d'IT. Par la suite, la réunion susmentionnée a eu lieu en avril 2013 à Puyo (Équateur), organisée par Caritas Équateur. Deux autres réunions devaient suivre en 2013, l'une organisée par le CELAM, la Conférence des évêques d'Amérique latine. Lopez et IT étaient toujours présents.
Comme on peut le voir ici, l'histoire de la REPAM elle-même remonte à une époque antérieure au pontificat du pape François. En 2019, Mgr Rafael Cob a félicité Mauricio Lopez en tant que «grand architecte du réseau ecclésial REPAM».

Juillet 2013: le pape François se rend au Brésil, pays dans lequel le cardinal Hummes et l'évêque Kräutler vivent et travaillent. Hummes et Kräutler sont, avec le cardinal Barreto du Pérou, les principaux prélats pour la promotion du synode amazonien.

Le pape François suggère de réfléchir à de nouvelles manières d'aider le clergé autochtone en étant ouvert et «courageux». Il dit aux évêques brésiliens: «Des formateurs de qualité, en particulier des formateurs et des professeurs de théologie, sont nécessaires pour consolider les résultats obtenus en le domaine de la formation d'un clergé autochtone et de la fourniture de prêtres adaptés aux conditions locales et déterminés à consolider en quelque sorte le «visage amazonien» de l'Église. En cela, je vous en prie, soyez courageux et ayez la parrhésie! Dans la langue "porteño" [de Buenos Aires], soyez sans peur. "Ici, le pape François, trois mois après son élection, parle déjà de l'idée d'un" visage amazonien ".

17 décembre 2013: le pape François écrit une lettre encourageante à la réunion de janvier des Conférences ecclésiales de base (BEC) au Brésil, réunissant 4 000 participants, donnant ainsi l'impression que ces communautés font un «retour». Citant le document de 2007 d'Aparecida, Pope François écrit: «Comme le rappelle le document d'Aparecida, les BEC sont un instrument qui permet aux gens 'de mieux connaître la Parole de Dieu, de renforcer l'engagement social au nom de l'Évangile, en vue de la naissance de nouvelles formes de service laïc éducation des adultes dans la foi (n ° 178). ”Les communautés ecclésiales de base avaient été créées par des représentants de la théologie de la libération et étaient souvent en danger de donner la priorité aux questions sociales par rapport aux questions de la foi catholique.

2014: rejoindre les forces

4 avril 2014: Mgr Kräutler, sur les encouragements et les recommandations du cardinal Hummes, a une audience privée avec le pape François. Il emmène son proche collaborateur, le conseiller théologique du CIMI - Paulo Suess - à la réunion. Comme l'a dit Kräutler en 2015 à propos de cette réunion: «J'ai d'abord parlé de nos communautés et j'ai regretté qu'en raison de la grande pénurie de ministres ordonnés, elles n'aient accès à l'Eucharistie que quelques fois par an."

Selon des rapports ultérieurs de Kräutler, le pape ensuite a évoqué les idées de l’évêque Fritz Lobinger - c’est-à-dire ordonner les hommes mariés - ainsi que les expériences du Chiapas au Mexique, où un évêque local - Samuel Ruiz García, évêque de San Cristóbal de las Casas - en ordonna plusieurs diacres mariés indigènes. Le Vatican avait mis fin à cette pratique en 2001, mais le pape François devait l'autoriser à nouveau en 2014. Il a également visité la tombe de Mgr Ruiz lors de sa visite à Mexico en 2015. C'est dans ce contexte que le pape François a demandé à Kräutler de propositions "en ce qui concerne la pénurie de prêtres.

En outre, le pape François a également invité Mgr Kräutler à l'aider à écrire son encyclique Laudato Si. L'évêque autrichien a déclaré: «Le pape m'a alors révélé qu'il envisageait de rédiger une encyclique sur l'écologie et avait déjà chargé le cardinal Peter K. A. Turkson, président du Conseil pontifical« Justice et paix », d'élaborer un projet. J'ai insisté sur le fait qu'un document aussi important ne pouvait manquer d'une référence claire à l'Amazonie et aux peuples autochtones. Le pape m'a ensuite demandé de collaborer en envoyant au cardinal certaines de mes contributions à cet égard, ce que j'ai fait dès mon retour au Brésil. En lisant l'encyclique [Laudato Si] maintenant, je rencontre plusieurs numéros du document dans lequel le pape a pris en compte nos inquiétudes et nos préoccupations et les a réellement prises comme ses propres préoccupations. ”

Toujours en 2014, le cardinal Hummes et Mgr Kräutler ont évoqué l'idée d'ordonner les hommes mariés dans le cadre de la Conférence des évêques brésiliens. Une nouvelle commission est en cours de création. Elle est présidée par Hummes et le secrétaire par Kräutler. Le conseiller de cette commission est Antonio de Almeida, un expert de Lobinger, qui a ensuite été invité à participer à une réunion préparatoire du synode amazonien à Bogotà, en Colombie.

12 septembre 2014: REPAM a été officiellement fondée à Brasilia, lors d'une réunion tenue du 9 au 12 septembre à Brasilia, au Brésil. Les membres fondateurs sont le CELAM (Conférence épiscopale latino-américaine), la Confédération latino-américaine des hommes et des femmes (CLAR), le Secrétariat Caritas pour l'Amérique latine et les Caraïbes (SELAC) et la Conférence des évêques brésiliens (CNBB). Le Vatican a publié son document fondateur. Lors d'une conférence de presse à Rome, en présence du cardinal Peter Turkson et de l'archevêque Barreto, le cardinal Hummes, président du REPAM, a fait savoir que les églises de la région avaient décidé de créer ce réseau (REPAM) afin de réunir leurs forces, de soutenir s’encouragent mutuellement et «d’avoir une voix prophétique et toujours plus importante au niveau international».

Le CIMI et de nombreuses autres organisations et ONG participent au réseau. Malheureusement, REPAM n’a répondu à aucune demande de LifeSiteNews de recevoir une liste complète des personnes qui sont spécifiquement membres ou collaborateurs de REPAM.

Mgr Barreto, vice-président du REPAM, établira ultérieurement un lien entre le REPAM et la conférence Aparecida de 2007. Selon un rapport du CNS, Barreto lui-même a été influencé par cette conférence et ses discussions sur les questions environnementales et autochtones. CNS cite Mauricio Lopez qui aurait déclaré que Barreto était impressionné par "le courage et la clarté prophétique des évêques là-bas, en particulier les évêques brésiliens (qui) se sont battus sans relâche pour faire de l'Amazonie une priorité majeure." le pape François - qui en tant que cardinal de Buenos Aires à l'époque dirigeait la commission qui a rédigé le document - y faisait souvent référence dans son encyclique Laudato Si '. »

2015: le Vatican remercié pour son soutien au réseau ecclésial pan-amazonien

2 mars 2015: Le Vatican organise une conférence de presse présentant REPAM au public.

REPAM a exprimé sa gratitude au cardinal Turkson pour avoir aidé et parrainé REPAM: «Nous remercions le Conseil pontifical pour la justice et la paix, le membre de l'équipe du cardinal Peter Turkson et tous pour leur soutien précieux dans le processus de croissance du réseau ecclésial panamazonien. . "

Le cardinal Turkson lui-même a ensuite commenté: «Depuis plusieurs années, certaines églises latino-américaines se sont organisées pour faire face aux défis régionaux de l'environnement amazonien. Le Conseil pontifical «Justice et paix», qui suit avec intérêt ces initiatives, souhaitait accompagner et parrainer le Réseau ecclésial Panamazzonica (REPAM) depuis sa création en septembre à Brasilia. Lors de la réunion de coordination qui débutera cet après-midi, nous présentons avec plaisir le REPAM ici. ”

2017: le pape François convoque le Synode des évêques sur la région panamazonienne

24 avril 2017: REPAM se rend à Washington, DC, invité également par les jésuites. Le groupe REPAM plaidait pour leurs droits à la terre et à l’eau salubre. Parmi les membres du REPAM figurent le cardinal Hummes et le cardinal Barreto.

15 octobre 2017: le pape François convoque le synode des évêques de la région pan-amazonienne lors de son Angelus. Le Synode serait né de l'encyclique environnementale Laudato si de 2015 du pape François, qui préconisait un «style de vie et une spiritualité» pour résister au «paradigme technocratique».

7-30 novembre 2017: À Quito, en Équateur, une première réunion organisée par REPAM a été consacrée au prochain Synode d'Amazon. Les participants à cette réunion étaient, entre autres, quatre représentants de l'équipe de l'itinéraire, ainsi que plusieurs personnes qui seraient bientôt appelées par le pape François pour aider à organiser le Synode: Peter Hughes, Paulo Suess, Justino Sarmento, Mauricio Lopez et Soeur Irene Lopes.

2018: le pape François défend la «spiritualité» païenne des peuples autochtones

19 janvier 2018: le pape François a convoqué la première réunion du conseil pré-synodal lors de sa visite apostolique à Puerto Maldonado, au Pérou. Lors de cette visite, le pape s'adresse directement aux peuples autochtones. S'adressant aux tribus indigènes, le pape François a déclaré: «Merci d'être ici et de nous avoir aidés à voir de plus près, dans vos visages, le reflet de cette terre. C'est un visage diversifié, d'une variété infinie et d'une énorme richesse biologique, culturelle et spirituelle. Ceux d’entre nous qui ne vivons pas sur ces terres ont besoin de votre sagesse et de vos connaissances pour pouvoir entrer sans détruire les trésors de cette région. »

Le pape François a déclaré vouloir "réaffirmer avec vous une option sincère pour la défense de la vie, la défense de la Terre et la défense des cultures". Il assure en outre à son auditoire qu'il souhaite dialoguer avec les peuples autochtones, "reconnaissant retrouver leurs cultures, leurs langues, leurs traditions, leurs droits et leur spiritualité d'origine. "

Le pape François a expliqué que «la reconnaissance et le dialogue seront le meilleur moyen de transformer des relations dont l'histoire est marquée par l'exclusion et la discrimination», expliquant que l'époque de la colonisation a été une période de souffrance. Isolement ”(PIAV) ont leurs propres droits respectés. À propos de ces peuples, le pape déclare que «leur vision cosmique et leur sagesse ont beaucoup à enseigner à ceux d'entre nous qui ne font pas partie de leur culture».

Le pape François, en abordant ces sujets - ainsi que l'appel à «la protection de notre foyer commun» - présente déjà ici les thèmes du prochain Synode d'Amazon. Il fait également écho à une grande partie de ce que Mgr Kräutler et son équipe de missionnaires autochtones ont dit au cours de nombreuses années.*

8 mars 2018: le pape François a nommé 18 membres du conseil pré-synodal, dont le cardinal Hummes, le cardinal Turkson, le cardinal Barreto et l'évêque Kräutler. Parmi les 18 membres, seuls trois sont explicitement mentionnés en tant que représentants du REPAM: Hummes, Barreto et Mauricio Lopez. Cependant, en réalité, des recherches montrent que plus de la moitié des membres du le conseil pré-synodal est directement impliqué dans le REPAM, soit en tant que représentants régionaux du REPAM (comme dans le cas des évêques Eugenio Coter et Rafael Cob Garcia), soit en tant que président du CIMI elle-même est membre de REPAM. La sœur Maria Irene Lopes de los Santos, secrétaire exécutive de REPAM Brésil, fait partie des membres du conseil, ce qui est omis lorsqu'elle est nommée membre du conseil. On ne dit pas non plus qu'elle travaille aussi pour Hummes et Kräutler à la commission amazonienne appartenant à la Conférence des évêques brésiliens.

Le cardinal Carlos Aguiar Retes, archevêque de Mexico, est un autre membre du conseil pré-synodal. Il a rencontré le pape François en avril 2013 en tant que président du CELAM, avec ses autres responsables, peu de temps après l'élection de François. Ils auraient discuté de la mise en œuvre en cours d'Aparecida. et Retes - qui connaît bien le pape François - a déclaré que "le pape François est celui - sinon celui qui a le plus - exprimé certainement dans ses attitudes et ses paroles le développement théologique et pastoral d'Aparecida."

Selon Crux, vice-président du CELAM de 2003 à 2007, Aguiar Retes a travaillé en étroite collaboration avec Jorge Mario Bergoglio, de Buenos Aires, dans la perspective de la cinquième assemblée du CELAM, en mai 2007. " modèle pour Evangelii Gaudium («La joie de l'Évangile»), l'exhortation de novembre 2013, largement décrite comme la Magna Carta de la papauté de François. »
Direction du Synode?

Ce bref aperçu donne l’impression que le synode amazonien est organisé principalement par un groupe très uni de personnes qui travaillent ensemble depuis des années, essayant de faire avancer leur programme influencé par la théologie de la libération. Le fait que cela ne soit pas divulgué - pas même à la demande des médias - conforte la suspicion selon laquelle ce synode est également dirigé dans une certaine direction, comme ce fut le cas avec les deux synodes de la famille.

SOURCE :

https://www-lifesitenews-com.cdn.ampproject.org/v/s/www.lifesitenews.com/mobile/blogs/plans-to-remake-church-with-amazonian-face-began-with-pope-francis-election?amp_js_v=0.1#referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&_tf=From%20%251%24s&share=https%3A%2F%2Fwww.lifesitenews.com%2Fblogs%2Fplans-to-remake-church-with-amazonian-face-began-with-pope-francis-election

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Mer 2 Oct 2019 - 12:47

PORTE-PAROLE DU VATICAN : LES PRÊTRES MARIÉS SERONT DISCUTÉS AU SYNODE D'AMAZONIE !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-116


CITÉ DU VATICAN, 23 septembre 2019 (LifeSiteNews) - Discuter des prêtres mariés est définitivement à l'ordre du jour du prochain Synode sur l'Amazonie.

Selon Andrea Tornielli, directrice de la rédaction du Dicastère de la Communication du Vatican, ACI Prensa, filiale de langue espagnole du CNA, a déclaré que l’ordination des hommes mariés sera discutée lors du synode.

Dans une interview accordée le 19 septembre, il a déclaré que la question n'avait pas encore été réglée.

"Le synode discutera de la possibilité, pour des territoires comme l'Amazonie, de proposer l'ordination d'hommes mariés", a-t-il déclaré.*

«C’est-à-dire l’ordination de catéchistes, de personnes âgées qui ont déjà un rôle de responsabilité dans plusieurs communautés. Mais ce n’est pas une décision déjà prise ni une certitude que le synode parviendra à cette décision », a t-il poursuivi.

"En tout cas, ce ne serait pas une décision du synode, mais ce serait une décision du pape."

Le père marié de trois enfants a expliqué que le synode ne décidait de rien car il s’agissait simplement d’un "organe consultatif" et que le pontife était le décideur.

En disant qu'il avait lu l'Instrumentum Laboris, Tornielli a fait part de son inquiétude aux personnes qui vivent dans des régions isolées sans accès aux sacrements ni à de fréquentes visites de prêtres.

Notant qu'il y a des hommes mariés parmi les prêtres catholiques des rites orientaux, Tornielli a également signalé des membres du clergé anglican convertis au catholicisme et ordonnés au rite latin en dépit de leur mariage. Cette disposition existe «à titre exceptionnel depuis l'époque de Pie XII», a-t-il déclaré.

«Le pape Pacelli a reçu d'anciens prêtres anglicans qui souhaitaient entrer en communion avec Rome et, au moment de leur mariage, ils ont été ordonnés prêtres et soutiennent leurs familles», a poursuivi Tornielli.

«Le pape Benoît lui-même, avec la constitution Anglicanorum coetibus, a établi que cette exception pouvait continuer dans le cas des anglicans. Donc, il y a déjà des exceptions.

Avec l'établissement de l'ordinariat anglican, des anglicans à l'esprit catholique qui ne s'étaient pas encore convertis au catholicisme romain sont entrés en communion avec Rome. Aux États-Unis seulement, plus de 100 membres du clergé anglican (ou épiscopaux, comme on l’entend généralement aux États-Unis) ont demandé à devenir prêtres catholiques au cours de la première semaine d’établissement de l’ordinariat.

Cependant, tout ne se passe pas bien quand un membre du clergé marié devient prêtre catholique. Caroline Farrow, épouse d'un ancien anglican devenu prêtre catholique, a déclaré à LifeSiteNews qu'elle ne soutenait pas "les prêtres mariés dans leur ensemble".

«Etre une femme du clergé est aussi une vocation», a-t-elle déclaré via les médias sociaux. "Et ce n'est pas quelque chose dont on parle jamais."

"Et comme les lectures d'hier ont dit qu'il était très difficile de servir deux maîtres", a poursuivi Farrow.

«Mon mari est toujours conscient que son don au Seigneur n'est pas aussi grand que celui des célibataires. Et c’est une tension difficile à vivre. "

Farrow a déclaré qu'il existe une «compréhension implicite» selon laquelle les épouses et les enfants arrivent en second dans la vie d'un prêtre marié. Elle ne peut même pas demander à son mari de rater la messe ou d’arrêter ce qu’il fait pour aider les enfants. Dans le même temps, les paroissiens s’inquiètent de ce qu’elle pourrait entendre à leur sujet, et il est même regrettable que son mari soit «l’un des plus chanceux», qui n’a pas à quitter le clergé pour se marier. L'argent est serré et il n'y a pas de soutien émotionnel des évêques pour les femmes qui, comme Farrow, souffrent en combattant les causes de l'Église.

«Mais c’est une vocation spirituelle pour les épouses qui ont besoin de soutien, et toute l’Eglise, dans toutes ces conversations, ne tient jamais compte de cela», a déclaré la mère de cinq enfants.

"C’est une vision utilitaire du service et de l’utilisation de votre mari."

SOURCE :

https://www.lifesitenews.com/news/married-priests-will-be-discussed-at-amazon-synod-vatican-spokesman?fbclid=IwAR2CGF6bmM5Xh3bBK5OlOhkQA_M5u8Of1KYVhk4JPdzjFcNj7vZENF05jDg

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Jeu 3 Oct 2019 - 12:06

SYNODE D'AMAZONIE : LE PAPE ÉMÉRITE BENOÎT XVI INTERVIENT PAR PROCURATION !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-119


(29 septembre 2019) - Notre confrère de L’Homme nouveau publie un article de l’abbé Claude Barthe commentant un événement qui vient de se dérouler à Rome, les 27 et 28 septembre : la réunion annuelle du Ratzinger-Schülerkreis, le Cercle des anciens étudiants du professeur Joseph Ratzinger.

Le cardinal Müller y est intervenu sur le thème « Les défis actuels du ministère ordonné dans l’Église ». Il a demandé que l’on veille à ce que « le soi-disant chemin synodal d’Allemagne ou le Synode amazonien ne se terminent pas par le désastre de la sécularisation de l’Église ».

« Dans ce colloque, outre la conférence de l’ancien Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi sur « les exigences de la consécration », intervenaient le professeur Karl-Heinz Menke, sur « le sacerdoce ministériel dans l’Église », Marianne Schlosser 1, historienne de la spiritualité, sur « la consécration et le célibat pour le Royaume des Cieux », cependant que le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pour le dialogue, a prononcé les allocutions de bienvenue et de clôture.

Conférences très ciblées, comme on le voit, avant le mois de tous les dangers pour la foi et la discipline que sera le mois d’octobre romain.

[…]

Et en conclusion, le colloque a lancé un message dans lequel est affirmé : « La présence du Christ ne doit pas se limiter à la seule action sacramentelle, mais elle doit devenir reconnaissable et efficace dans la vie quotidienne. Cela comporte les obligations de l’obéissance et du célibat pour le Royaume des cieux, qui sont des expressions humaines et spirituelles de la configuration sacramentelle du prêtre au Christ ».
À bons entendeurs synodaux… »

Il est à noter que la théologienne Marianne Schlosser, membre de la Commission théologique internationale, avait reçu des mains même du pape François, le 17 novembre 2018, le prix Ratzinger dont elle était l’un des deux lauréats cette année-là. Elle vient, voici quelques jours, de décliner l’invitation de la Conférence épiscopale d’Allemagne, à participer au « chemin synodal » lancé par l’épiscopat allemand, alors même qu’elle est conseillère d’une commission de cet organisme…

SOURCE : https://www.riposte-catholique.fr/archives/153412

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Empty Re: SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique?

Message  Admin Sam 5 Oct 2019 - 13:05

CARDINAL OUELLET : L'IDÉOLOGIE AMAZONNIENNE EST ARTIFICIELLE ET SYNCRÉTISTE !


SYNODE AMAZONIEN - (SUITE D'AMORIS LAETITIA) : Nous conduira-t-il au Schisme de l'Église Catholique? - Page 12 Sans-262


Le cardinal Marc Ouellet, 75 ans, préfet de la Congrégation pour les évêques, a publié un livre défendant le célibat sacerdotal.

Le titre : "Amici dello sposo. Per una visione rinnovata del celibato sacerdotale" (Pour une vision renouvelée du célibat sacerdotal).

Néoconservateur, Ouellet s'efforce de survivre sous le régime moderniste du pape François.

"Cela rend son entrée sur le terrain encore plus explosive ", écrit Sandro Magister sur son blog (2 octobre).

Ouellet prévient qu'une "synthèse interculturelle" basée sur une "vision du monde amazonienne" serait "artificielle et syncrétiste".

SOURCE : https://gloria.tv/article/uu3ipnQbq38F44Fg3WGdQ61r1

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66343
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 16 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum