Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

2 participants

Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Ven 15 Mar 2019 - 18:18

DÉCÈS DE L'UN DES MEMBRES DE LA MAFIA DE SAINT GALL : LE CARDINAL DANNEELS !



L'Administrateur


Dernière édition par Admin le Dim 17 Mar 2019 - 22:10, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Sam 16 Mar 2019 - 16:18

L'ÉTRANGE SACRE DU CARDINAL DANNEELS !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(15 mars2019) - Le cardinal Danneels, haut prélat moderniste qui s’adonna à la tâche de transformer la doctrine de l’Église catholique en une nouvelle religion humaniste, centrée sur l’homme et ses passions, en appliquant dans toute leur logique permissive les décrets du concile Vatican II, est décédé hier 14 mars 2019.

Mgr Danneels bénéficia, en 1977, d’un étrange sacre, suivant le nouveau rite promulgué par Paul VI, dont Mgr Lefebvre, l’évêque attaché à la Tradition de l’Église catholique, fit la description suivante :

« On a publié des petits livrets à l’occasion de ce sacre. Pour les prières publiques, voici ce qui était dit, et qui était répété par la foule : ”Sois apôtre comme Pierre et Paul, sois apôtre comme le patron de cette paroisse, sois apôtre comme Gandhi, sois apôtre comme Luther, sois apôtre comme Luther King, sois apôtre comme Helder Camara, sois apôtre comme Romero…” Apôtre comme Luther, mais quelle intention ont les évêques lorsqu’ils consacrent cet évêque, Mgr Danneels ? (Conférence à Nantes, le 5 février 1983.)

« C’est effrayant… Est-ce que cet évêque est vraiment consacré ? On peut quand même en douter. Si c’est cela l’intention des consécrateurs, c’est inimaginable ! La situation est encore plus grave qu’on ne le croit. » (Conférence à Ecône, le 28 octobre 1988)

Cette question de la validité de son sacre ne peut donc être ignorée, à cause en cette occasion de « l’intention des consécrateurs ». Et lorsqu’on regarde en arrière le ministère épiscopal de Mgr Danneels, on ne peut que constater qu’il favorisa, en Belgique et ailleurs, l’apostasie silencieuse des nations et des âmes, l’hérésie et les comportements déviants dans tous les domaines naturel, spirituel, liturgique, sacramentel, etc.

Si, comme le rappelait en 2005 le Révérend Père Pierre-Marie, O.P., dans le numéro 54 du Sel de La Terre, « Mgr Lefebvre, visiblement suscité de Dieu pour soutenir le petit troupeau fidèle, n’a jamais mis en doute la validité du nouveau rituel des sacres épiscopaux tel qu’il a été publié par Rome » il soulignait cependant qu’« en raison du désordre généralisé, tant au niveau liturgique que dogmatique, on peut avoir de sérieuses raisons de douter de la validité de certaines consécrations épiscopales. »

Or le désordre général, tant au niveau liturgique que dogmatique, ne cessant de croitretant à Rome que dans les diocèses, la crise de l’Église s’intensifiant aux quatre coins de l’univers depuis Vatican II, les consécrations épiscopales dont on peut avoir de sérieuses raisons de douter de la validité n’ont pu que se multiplier au cours des décennies de cette révolution conciliaire qui n’en finit pas.
Le sacre de Mgr Huonder, évêque de Coire, qu’on le veuille ou non, ne peut échapper à ces doutes…

Francesca de Villasmundo

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Admin le Dim 17 Mar 2019 - 22:11, édité 1 fois

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Bobestparti Sam 16 Mar 2019 - 17:43

@ admin
Merci

Désormais le château de cartes du pape François va commencer à tomber  ....

Bonne Nouvelle
Bobestparti
Bobestparti
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3757
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Dim 17 Mar 2019 - 11:52

@ Robert Adelaide :

Pas sûr !

Drapeau de la Paix

Pas sûr car les Prophéties nous disent qu'une Nouvelle Religion Mondiale apparaîtra, religion qui arrangera un très grand nombre et qui sera contraire à l'Église Catholique !

Mais, c'est évident que ceux qui sont derrière cette Nouvelle Religion Mondiale vont être jugé sévèrement !

Vaut mieux être avec Jésus que contre Lui !

Entre les deux... !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Bobestparti Dim 17 Mar 2019 - 16:22

@ admin  Le prêche !

Meeerci !

Vous avez totalement raison,  la machine est embrayé , et les démolisseurs n'ont pas l'intention de faire marche arrière...
Soyons tous confiants et fidèles à la vérité ..

    Paix !
Bobestparti
Bobestparti
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3757
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Lun 18 Mar 2019 - 11:03

LE CARDINAL DANNEELS N'ÉTAIT PAS CATHOLIQUE D'APRÈS MGR GEORG RATZINGER !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(17 mars 2019) - Godfried Danneels, un cardinal de Bruxelles ultralibéral, pro-gay et pro-avortement, est décédé le 14 mars.

Le pape François a publié un télégramme en français le qualifiant de « pasteur zélé » et louant sa prétendue attention aux défis de l’Église contemporaine.

François note la participation de Danneels au Synode de la famille [parce que François l’avait choisi comme délégué]. Cela a provoqué un scandale public, Danneels étant connu pour avoir dissimulé des abus homosexuels.

Danneels faisait partie de la soi-disant mafia de Saint-Gall, un groupe de cardinaux qui avait lancé en 1996 un complot en vue de l’élection d’un pape libéral – de préférence le cardinal Bergoglio.

En 2015, les politiciens ont révélé que Danneels avait tenté de convaincre un roi belge réticent, Baudouin, de signer la loi sur l’avortement du pays en 1990.

Mgr Georg Ratzinger a déclaré en 2005 que les déclarations de Danneels n’étaient « pas compatibles avec la compréhension catholique du monde ».

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Lun 18 Mar 2019 - 16:50

DANNEELS : MORT D'UN FAISEUR DE PAPE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Deux articles pour faire le point sur la mort d’un grand ami de François, membre de la mafia de Saint-Gall, grand « saboteur » de l’Eglise en Belgique. (18/3/2019)

La bonne éducation voudrait que l’on ne dise pas de mal d’un mort. « Cela ne se fait pas », nous a-t-on appris.

Mais la mort ne pare pas automatiquement d’une auréole de sainteté, et cet homme, si encensé par la presse catholique progressiste, a fait tellement de mal, et a eu un tel rôle dans le sabotage du pontificat de Benoît XVI, dans la destruction de l’Eglise en Belgique et dans la « fabrication » de François, que son influence néfaste rique de se faire sentir encore des années après sa mort. On a alors moins de scrupules à enfreindre cette règle d’or.

Voici donc deux articles qui dressent un tableau sans complaisance du « palmarès » de l’ex-primat de Belgique, qu’Isabelle a bien voulu traduire: ceux de l’allemand Giuseppe Nardi et du canoniste américain Phil Lawler.

Mais d’abord, je laisse la parole à Isabelle:

L’archevêque de Malines-Bruxelles Joseph De Kesel, absent de tous les débats publics, trop heureux d’y déléguer un de ses confrères ou son porte-parole le jésuite Tommy Scholtes, vient d’annoncer la mort de son mentor, le cardinal Godfried Danneels.

Dans la déclaration de l’archevêque, les fidèles de Belgique auront été émus d’apprendre, avant toute chose, que celui-ci allait tous les samedis « prendre l’apéritif » chez l’ancien primat. Comme si le chef d’une Eglise à l’agonie n’avait rien de mieux à faire qu’à se comporter en parfait quidam. À sa décharge, il faut tout de même préciser que, sitôt émérite, Danneels s’était établi en face du palais archiépiscopal de Malines. Une position stratégique, qui lui permit un sabotage redoutablement efficace de Mgr Léonard : les affidés de Danneels travaillant à la chancellerie n’avaient qu’à traverser la rue pour l’informer dans le détail des faits et gestes de son successeur direct. Quant à Joseph De Kesel, cardinal sans mérites connus, gageons qu’avec son porto, il buvait aussi les conseils de son maître. Sa discrétion à toute épreuve (souvenons-nous de son inertie dans l’affaire du professeur Mercier), bel hommage à la devise de « non polarisation » chère à Danneels, montre qu’il a su profiter des leçons reçues. Il devra maintenant compter sans la main protectrice de celui qui fut l’artisan et l’avocat de sa carrière ecclésiastique.

(Isabelle)

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Mar 19 Mar 2019 - 11:45

LE PAPE FRANÇOIS NE MONTRE PAS DE REGRET À PROPOS D'UNE NOMINATION CHOQUANTE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


LE PAPE FRANÇOIS NE MONTRE PAS DE REGRET À PROPOS D’UNE NOMINATION CHOQUANTE

Phil Lawler
15 mars 2019
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Traduction d’Isabelle

* * *

Le pape François aurait-il envoyé un message subtil à ses détracteurs cette semaine ? Ou suis-je devenu un peu paranoïaque quand il s’agit de déclarations pontificales ? À vous de décider.

Dans un message de condoléances après la mort du cardinal Godfried Danneels, le pape François a résumé la carrière ecclésiastique du prélat belge en deux phrases. Soyez particulièrement attentifs à la deuxième phrase:

Ce pasteur zélé a servi l’Église avec dévouement, non seulement dans son diocèse, mais aussi au niveau national en tant que président de la Conférence des évêques de Belgique, tout en étant membre de divers dicastères romains. Attentif aux défis de l’Église contemporaine, le cardinal Danneels a également joué un rôle actif dans plusieurs synodes des évêques, notamment ceux de 2014 et 2015 sur la famille.
Le cardinal Danneels a été archevêque de Malines-Bruxelles pendant plus de 30 ans.

Durant tout ce temps, n’a-t-il rien fait de plus mémorable que de présider la conférence des évêques de son pays et de participer à des synodes ? Et pourquoi le pape mentionne-t-il spécialement les synodes très controversés de 2014 et 2015 ? Si vraiment le cardinal Danneels a fait une déclaration notable au cours de ces sessions, cela a dû m’échapper.

Le service de presse « Vatican News », dans son compte rendu sur la mort du cardinal, a souligné sa participation aux synodes, en inventoriant méthodiquement les onze (!) assemblées synodales auxquelles il a assisté. Mais « Vatican News », lui aussi, a insisté particulièrement sur les deux synodes de 2014 et 2015 dédiés au thème de la famille, en leur consacrant un paragraphe séparé et en spécifiant que, dans ces deux derniers cas, il n’était pas là comme évêque délégué par ses confrères, mais en tant qu’« invité du pape François lui-même ».

Voilà qui est – ou devrait être – le point essentiel. Le pape a choisi le cardinal Danneels pour participer au synode sur la famille, alors qu’on savait par un enregistrement vocal [publié dans la presse, ndt] que le cardinal avait recommandé à une personne ayant été sexuellement abusée par un autre évêque [Mgr Vangheluwe, évêque de Bruges, ndt] de garder le silence sur le crime commis. Il était choquant (et il est toujours choquant aujourd’hui) que pour débattre des problèmes liés à la famille le pape ait sorti de sa retraite un prélat exposé au déshonneur public. Tout en exigeant haut et fort que les évêques soient tenus responsables de l’étouffement des affaires d’abus, le pape a tenu à honorer personnellement un cardinal reconnu par tous comme l’un de ses principaux partisans et membre de la « mafia de Saint-Gall » qui avait soutenu son élection.

Et aujourd’hui, à la mort du cardinal Danneels, le pape François a choisi d’attirer l’attention sur cette nomination choquante. Et « Vatican News », qui vraisemblablement cherche à rencontrer les souhaits du pape, a fait de même. Une fois de plus, notez que ni le message du pape, ni le texte de « Vatican News » n’indiquent que le cardinal Danneels ait apporté une contribution significative aux discussions des synodes ; ils ont seulement mentionné qu’il était là, à l’invitation du pape.

En lisant d’abord le message du pape, puis le texte du « Vatican News », j’ai eu l’impression qu’ils avaient été conçus comme un défi implicite aux détracteurs du pape, pour affirmer avec arrogance que le pape n’avait aucun regret, aucun scrupule à récompenser un vieil allié.

Peut-être que ce message a été envoyé sans arrière-pensée. Toutefois, même dans le cas d’une lecture plus innocente, les déclarations de Rome montrent que les cris de protestation qui se sont élevés contre la nomination de Danneels n’ont laissé aucune impression durable sur le pape et son équipe de relations publiques.

En d’autres termes, les messages de Rome pourraient être interprétés de l’une des deux manières suivantes:

« Nous savons que vous avez été scandalisés par la nomination et nous n’en avons rien à faire »
ou

« Vous avez été scandalisés et nous ne l’avons même pas remarqué ».
Je ne sais pas laquelle de ces interprétations est la pire.

A Suivre….

SOURCE :  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Mer 20 Mar 2019 - 15:20

GODFRIED DANNEELS IN MEMORIAM. LA MORT D'UN FAISEUR DE PAPE !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


GODFRIED DANNEELS IN MEMORIAM
LA MORT D’UN FAISEUR DE PAPE
Le maître d’œuvre du changement de paradigme n’est plus

15 mars 2019
Par Giuseppe Nardi
katholisches.info
Trduit de l’allemand par Isabelle

* * *

(Bruxelles) Le cardinal Joseph De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, primat de Belgique et président de la Conférence Episcopale Belge, avait hier « le triste devoir » d’annoncer la mort du cardinal Godfried Danneels. Membre du « Cercle secret de Saint-Gall » et du « Team Bergoglio », Danneels fut un maître d’œuvre déterminant du pontificat du pape François.
_____________________

Le cardinal Danneels fut, jusqu’en 2010, archevêque de Malines-Bruxelles et figurait au nombre des prélats progressistes contrariés par la « phase de restauration » des papes Jean-Paul II et Benoît XVI, qu’ils ne digéraient pas. Il faisait partie d’un groupe, constitué au sein de l’Eglise, que lui-même, en 2015, désigna comme la « Mafia » de Saint-Gall : un cercle secret réunissant les plus hauts prélats, convoqué dans les années 90 par le cardinal jésuite Carlo Maria Martini, pour saboter le pontificat de Jean-Paul II. Objectif principal de la « Mafia » : empêcher que le cardinal Joseph Ratzinger succède au pape polonais et faire élire son propre candidat ; lequel, à l’origine, devait être Martini lui-même. Suite à son échec au conclave de 2005, celui-ci désigna son confrère jésuite Bergoglio comme candidat alternatif.

Une différence de principe dans la conception de l’Eglise séparait Danneels de Benoît XVI. De plus, l’archevêque de Malines-Bruxelles vécut comme un affront personnel impardon-nable la nomination, en 2010, de son successeur : Benoît XVI, en effet, ne désigna pas De Kesel, le candidat souhaité par Danneels.

Bien caractéristique aussi de rapports conflictuels au sein de l’Eglise fut la résolution – tout à fait ciblée – du parlement belge adressant un blâme public à Benoît XVI pour une déclaration, déformée par les médias, à propos des préservatifs. Du jamais vu dans l’histoire de ce pays, jadis catholique, et sans précédent dans l’histoire parlementaire tout court. Danneels, encore primat à l’époque, garda le silence. Le seul à défendre le pape fut celui qui était alors évêque de Namur, Mgr André Léonard, dont Benoît XVI fit ensuite le successeur de Danneels. La clique Danneels s’employa à contrecarrer et à isoler Mgr Léonard dès son entrée en charge. Avec l’élection du pape François, celui-ci se vit en plus privé du soutien de Rome. Le pape François lui refusa la dignité cardinalice qu’il accorda par contre au nonce de l’époque, un proche de Danneels. Ainsi était-il bien clair que Léonard était indésirable et seul contre tous.

Un fait précis permet de jeter un regard derrière les coulisses : durant les cinq courtes années de son mandat, Mgr Léonard fut plusieurs fois la cible d’attaques des brigades politiques des Femen. Ni son prédécesseur Danneels, ni son successeur De Kesel ne furent jamais inquiétés par les Femen [ni par d’autres adversaires de l’Église catholique, ndt].

Danneels faisait aussi partie du « Team Bergoglio », un « comité exécutif » à quatre têtes, issu du Cercle secret de Saint-Gall, qui devait préparer l’élection d’un successeur de Benoît XVI conforme au souhait de la « Mafia ». La « bande des quatre » (les cardinaux Kasper, Lehmann, Murphy O’Connor et Danneels), avec son candidat le cardinal Bergoglio, réussit en 2013 ce qui avait échoué en 2005.

Avec la mort de Danneels, il ne reste plus en vie qu’un seul des membres de la « bande des quatre », nom par lequel Austen Ivereigh, l’ancien porte-parole du cardinal Murphy O’ Connor désignait le « TeamBergoglio », par allusion aux auteurs de la révolution culturelle communiste dans la République Poulaire de Chine.

Le cardinal Cormac Murphy O’Connor, ancien archevêque de Westminster, est mort le 1er septembre 2017 ; le cardinal Lehmann, ancien évêque de Mayence, le 11 mars 2010 ; et maintenant, le cardinal Godfried Danneeels, le 14 mars 2019.

L’unique membre encore vivant du « Team Bergoglio » est le cardinal Walter Kasper, qui vient de fêter ses 86 ans. Au conclave de 2013, deux membres seulement du « Team Bergoglio » auraient dû, en raison de leur âge, avoir le droit de vote : les cardinaux Danneels et Lehmann. Murphy O’Connor, qui avait atteint les 80 ans le 1er septembre 2012, était exclu du collège électoral et le cardinal Kasper avait eu 80 ans, huit jours avant l’élection du pape François. Une exception, prévue par le règlement pour la période de vacance du siège pétrinien, lui permit tout de même de prendre part au vote. Ce fait mérite d’être mentionné parce que Kasper est devenu le théologien le plus influent du pontificat actuel. Une situation qui se prolonge, puisqu’il est le dernier survivant du groupe.

Il faut noter en plus la présence allemande majoritaire dans le Team avec les cardinaux Lehmann et Kasper. Et cela ne fait que se confirmer : c’est d’Allemagne que viennent les pressions les plus fortes et la plupart des revendications et propositions pour une transformation de l’Eglise dans un sens progressiste. C’est du monde germanophone que proviennent les fondements théoriques du changement de paradigme que le pape François impose à l’Eglise. Et c’est dans ce monde qu’il est accompli de la manière la plus radicale, voire même anticipé. La ville épiscopale suisse de Saint-Gall, lieu de rencontre de la « Mafia ecclésiastique » se trouve dans l’espace germanophone. C’est en Allemagne que fut envoyé le jésuite Bergoglio sous le prétexte d’y écrire une thèse qui ne vit jamais le jour. A la faculté jésuite de Francfort, aujourd’hui encore, de jeunes jésuites de tous pays viennent apprendre l’allemand pour faire leurs études de philosophie dans la langue des « penseurs ». Ce n’est pas sans raison que la rupture progressiste du Concile Vatican II a été résumée par le dicton : « Le Rhin se jette dans le Tibre ».

On ne compte plus les indices qui montrent que l’espace germanophone forme depuis les années 60 un puissant bélier dans l’Eglise universelle. Il y a 500 ans, partit de là le schisme provoqué par la soi-disant Réforme, qui coupa en deux l’espace germanophone, affaiblit jusqu’à la rendre insignifiante l’antique idée impériale et, en dernière instance, favorisa la diffusion de l’Aufklärung et des idéologies antichrétiennes. Tout aussi nombreuses sont les indications que le pontificat argentin est bel et bien « allemand » quant à son contenu.

Mais c’est aussi du monde germanique que sont issues les résistances les plus claires et les plus intellectuellement solides à la fronde progressiste, comme l’ont montré le pontificat de Benoît XVI et l’influence du cardinal Ratzinger sur le pontificat de Jean-Paul II, mais aussi la résistance de cardinaux comme Brandmüller, Meissner et Müller, en plus de l’évêque Athanasius Schneider. À ces noms s’ajoutent ceux de penseurs comme Robert Spaemann, décédé récemment, et Josef Seifert, qui dans une analyse perspicace a dénoncé le « Document pour la fraternité humaine » d’Abu Dhabi, signé par le pape François et le grand imam d’Al-Azhar. Le philosophe Seifert a qualifié d’« hérésie des hérésies » le passage le plus controversé du texte, où il voit le relativisme poussé à l’extrême, dans la mesure où Dieu lui-même y est dégradé au rang de relativiste.

Le mandat de Danneels comme archevêque de Malines-Bruxelles fut assombri par des scandales d’abus sexuels. À Danneels lui-même, on a d’ailleurs attribué certaines tendances au sujet desquelles on ne veut (ou on n’ose plus) parler aujourd’hui dans l’Eglise, par crainte de déplaire à un lobby homosexuel influent et bien organisé.

Danneels avait protégé l’évêque de Bruges, un homme qui partageait ses idées et qui avait abusé sexuellement de son propre neveu. Jamais, ni pour cela ni pour d’autres complicités dans le scandale d’abus dans son propre archidiocèse, Danneels n’eut à rendre des comptes. Au cours des enquêtes, la police alla jusqu’à fracturer les tombes des archevêques dans la cathédrale métropolitaine. Une violation de sépulture sans exemple.

Malgré cela, en 2013, Danneels put exercer une influence déterminante sur le choix du nouveau pape et sur l’orientation de l’Eglise universelle. À la première occasion, le pape François envoya Mgr Léonard à la retraite ; il fit du favori de Danneels, Mgr De Kesel, le nouvel archevêque de Malines-Bruxelles et se hâta d’élever celui-ci au cardinalat. Une nouvelle humiliation pour Mgr Léonard. De fait, en octobre 2015, ce ne fut pas ce dernier, pourtant primat de Belgique, qui fut appelé à participer au synode sur la famille ; c’est Danneels dont le pape François fit son invité spécial au synode.

Le cardinal Godfried Danneels acquit à partir de ses 80 ans, alors qu’il était déjà émérite depuis trois ans, la plus grande influence qu’il ait eue dans sa vie. Le vent avait bel et bien tourné : cela se révéla déjà discrètement, le soir après le conclave, quand Danneels apparut à la loggia centrale de Saint-Pierre, où le pape François fraîchement élu se présentait à la foule. Depuis, le prélat flamand avait un accès direct à François au Vatican. On cherchera en vain du positif dans l’influence qu’il a exercée.

Requiescat in pace.

SOURCE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels ! Empty Re: Décès de l'un des membres de la Mafia de Saint Gall : le Cardinal Danneels !

Message  Admin Mer 20 Mar 2019 - 15:24

DANNEELS : MORT D'UN FAISEUR DE PAPE (SUITE) !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Danneels: mort d’un faiseur de Pape

Le cardinal Danneels à la Loge des bénédictions avec le Pape, le 13 mars 2013
CES ‘CROCODILES’ HAGIOGRAPHIQUES POUR LE CARDINAL DANNEELS

Marco Tosatti
18 mars 2019
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ma traduction

* * *

La mort de l’archevêque belge Godfried Danneels a été saluée par la presse catholique progressiste avec des articles très élogieux. Pas de quoi étonner, vu les positions modernistes de Danneels. On oublie cependant la situation désastreuse dans laquelle il a quitté l’Eglise en Belgique, son implication dans une affaire de camouflage d’abus et son appartenance à la « Mafia de Saint-Gall ».

Nihil de mortuis nisi bonum («des morts, il ne faut rien dire d’autre que le bien»), est une maxime très juste, et à juste titre elle peut aussi s’appliquer à la disparition du cardinal belge Godfried Danneels (4 juin 1933 – 14 mars 2019). Pourtant, en lisant les commentaires et les « crocodiles » de la presse catholique progressiste, on a l’impression que le processus de canonisation est sur le point de commencer. Alors qu’au contraire, le profil de ce cardinal peut paraître beaucoup plus tourmenté que ce que la faction avant-gardiste catholique voudrait nous faire croire.

Il est vrai que les laudatores ont trouvé un assist valide dans le télégramme du Souverain Pontife, qui énonce:

«Ayant appris avec émotion la mort du Cardinal Godfried Danneels, Archevêque émérite de Malines-Bruxelles, je présente à mon tour mes plus vives condoléances, à vous [sans doute de Kesel] et à sa famille, aux Evêques de Belgique, au clergé, aux personnes consacrées et aux fidèles touchés par cette perte. Ce Pasteur zélé a servi avec dévouement l’Église non seulement dans son diocèse, mais aussi au niveau national en tant que président de la Conférence épiscopale de Belgique, tout en étant membre de plusieurs dicastères romains. Attentif aux défis de l’Église contemporaine, le cardinal Danneels a aussi participé activement à plusieurs Synodes des évêques, dont ceux de 2014 et 2015 sur la famille. Il vient d’être appelé à Dieu en ce temps de purification et de chemin vers la résurrection du Seigneur. Je demande au Christ, vainqueur du mal et de la mort, de l’accueillir dans sa paix et sa joie. En signe de réconfort, j’adresse une bénédiction apostolique spéciale à vous, aux proches du Cardinal décédé, aux pasteurs, aux fidèles et à tous ceux qui participeront à la célébration des funérailles».

Comme cela s’est déjà produit avec la lettre pontificale accompagnant l’acceptation de la démission du cardinal Donald Wuerl comme archevêque de Washington (par ailleurs toujours là, ad libitum...), ce message du Pape à la mémoire de son fidèle king maker a semblé lui aussi également extrêmement élogieux. En particulier parce que, comme l’ont souligné certains observateurs, au cours du long « règne » de Danneels à la Conférence épiscopale de Belgique (de 1979 à 2010), le pourcentage de catholiques dans le pays est passé de 72% (1981) à 50% (2009); la présence à la Messe de 69% (1979) à 5,4% (2009). Bref, même si l’on considère les difficultés liées à la sécularisation croissante, il est difficile de ne pas interpréter cette période comme un désastre substantiel.

Et il y a des épisodes – sur lesquels évidemment la presse progressiste glisse, ou dont elle essaie de donner une interprétation absolutionniste – qui posent des questions objectives. Parmi ceux-ci figure le problème de la loi sur l’avortement en Belgique. Le 6 avril 2015, deux politiciens belges ont dit à VTM, une chaîne de télévision flamande, que Danneels avait tenté en vain de convaincre le roi Baudouin de signer la loi belge sur l’avortement en 1990. Les deux hommes politiques sont Philippe Moreau (Parti socialiste) et Mark Eyskens du Cvp (Parti populaire chrétien). Danneels, répondant à la chaîne de télévision, n’a pas voulu commenter les déclarations des politiciens. En 1990, les 14 membres du gouvernement belge, une coalition dirigée par le CDV (nd: Christen-Democratisch en Vlaams, Chrétiens-démocrates et flamands, CD&V), ont donné le feu vert à une loi sur l’avortement jugée très permissive. Le roi Baudouin refusa de le signer, se trouvant temporairement (deux jours) et arbitrairement déclaré empêché de régner par le Parlement qui remplaça le souverain en signant la loi. Si la déclaration des deux politiciens – jamais démentie – était vraie, on aurait la situation paradoxale d’un cardinal exhortant un laïc, le roi, qui défend au contraire ses principes catholiques. Le roi aurait dit: «Je ne signerais pas même si le Pape me le demandait».

Et puis il y a l’affaire de l’enregistrement – transmis aux journaux – d’une victime d’abus de la part d’un évêque. L’abusé était le neveu du prélat, et il était allé parler avec Danneels, qui l’aurait exhorté à ne pas donner de publicité aux faits, puisque de toute façon un an plus tard l’évêque coupable allait atteindre la fin de son mandat… L’enregistrement, diffusé par la presse, a provoqué une indignation nationale et une partie de l’opinion publique a demandé que le cardinal ne participe pas au conclave.

Danneels est celui qui a forgé le terme « Mafia de Saint-Gall » pour désigner le groupe d’évêques et de cardinaux qui se réunissaient dans la ville suisse pour organiser à l’avance la succession à Jean-Paul II; et déjà en 2005, le candidat était Jorge Mario Bergoglio. La suspension « géographique » des rencontres de Saint-Gall n’a pas signifié la fin des opérations, qui se sont poursuivies sous le pontificat de Benoît XVI et qui ont atteint leur but en mars il y a six ans. On ne peut oublier le livre de Catherine Pepinster, directrice du journal anglais The Tablet, catho-progressiste, intitulé « The Keys and the Kingdom » (2017). Il y est dit que le cardinal Cormac Murphy-O’Connor (1932-2017), ancien archevêque de Westminster et membre de la « Mafia de Saint-Gall », a organisé à Rome, dans les locaux de l’ambassade britannique, au moins une rencontre pour convaincre les cardinaux du Commonwealth de voter pour l’archevêque de Buenos Aires. Volontairement exclus de cette invitation, toutefois, le cardinal Marc Ouellet, canadien, préfet de la Congrégation pour les évêques, et le cardinal George Pell, australien. On craignait probablement qu’ils déconseillent son action de lobbying. Murphy O’Connor n’était plus autorisé à voter au conclave, pour raison d’âge ; mais il était à Rome pour participer aux congrégations, c’est-à-dire aux réunions des cardinaux qui précèdent le conclave et qui sont également ouvertes à ceux qui ont plus de 80 ans.

En 2014, avant même le livre de Pepinster, Austen Ivereigh, ancien porte-parole de O’Connor et admirateur du pape François, dans son livre The Great Reformer, avait écrit que les cardinaux qui déjà en 2005 avaient fait pression pour l’élection de Bergoglio «avaient appris la leçon de 2005 et étaient cette fois bien organisés. Tout d’abord, ils s’assurèrent du consentement de Bergoglio. Quand ils lui demandèrent s’il était disponible, il répondit qu’il croyait qu’en ces temps de crise pour l’Église, aucun cardinal, s’il était invité, ne pourrait refuser. Murphy O’Connor l’avertit de prendre garde que cette fois c’était son tour, et l’autre répondit en italien: « Capisco » – je comprends».

Ce qu’Ivereigh a écrit pose un problème: cela va à l’encontre des règles du conclave, établies par Universi Dominici Gregis:

«Que les Cardinaux électeurs s’abstiennent de toute espèce de pactes, d’accords, de promesses ou d’autres engagements de quelque ordre que ce soit, qui pourraient les contraindre à donner ou à refuser leur vote à un ou à plusieurs candidats. Si ces choses se produisaient de fait, même sous serment, je décrète qu’un tel engagement est nul et non avenu, et que personne n’est obligé de le tenir ; et dès à présent, je frappe d’excommunication latæ sententiæ les transgresseurs de cette interdiction. Cependant, je n’entends pas interdire les échanges d’idées en vue de l’élection, durant la vacance du Siège». (§81).

Danneels était avec le Pape le 13 mars à la Loge de Saint Pierre. Et il a ensuite été invité par le Souverain Pontife – autre élément qui a suscité une certaine surprise – aux synodes sur la famille en 2014 et 2015. Il y a quelque temps, certains parlaient, au Vatican et ailleurs, de la réalité d’un « gouvernement fantôme » dans lequel le super homme de confiance du Pontife, Beniamino Stella, Préfet pour le clergé et ancien diplomate, jouerait un rôle de « hub ». Le « conseil » secret aurait inclus des cardinaux qui étaient de vieux amis du Pape, comme Danneels et O’Connor, l’allemand Kasper et les Américains Mahony et McCarrick. Danneels aurait travaillé pendant des années pour préparer l’élection du Pape François, qui s'est produite en 2013. Le groupe de Saint-Gall voulait une réforme drastique de l’Eglise, beaucoup plus « moderne » et actuelle, avec Jorge Bergoglio, le Pape François à la barre. Comme c’est arrivé ensuite. C’est ce qui explique le ton exagérément hagiographique des articles de commémoration.

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 67490
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum