Les Évêques africains fustigent la Franc-Maçonnerie et la sorcellerie dans une nouvelle Lettre Pasto
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les Évêques africains fustigent la Franc-Maçonnerie et la sorcellerie dans une nouvelle Lettre Pasto

Aller en bas

Les Évêques africains fustigent la Franc-Maçonnerie et la sorcellerie dans une nouvelle Lettre Pasto Empty Re: Les Évêques africains fustigent la Franc-Maçonnerie et la sorcellerie dans une nouvelle Lettre Pasto

Message  Admin le Lun 5 Aoû 2019 - 15:36

LES ÉVÊQUES AFRICAINS FUSTIGENT LA FRANC-MAÇONNERIE ET LA SORCELLERIE DANS UNE NOUVELLE LETTRE PASTORALE !


Les Évêques africains fustigent la Franc-Maçonnerie et la sorcellerie dans une nouvelle Lettre Pasto Freema10


23 juillet 2019 ( LifeSiteNews ) - La Conférence des évêques du Cameroun (CENC) a récemment publié une lettre pastorale condamnant la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme et la sorcellerie, invitant tous les catholiques à s'opposer à ces groupes et à ces croyances. La signature de ce texte semble être l’un des premiers actes publics du nouveau président de la conférence des évêques nationaux, Mgr Abraham Bialo Kome, évêque national de Bafang (Cameroun occidental). Tous les autres évêques camerounais ont également soutenu le texte lors de leur conférence nationale.

Cela fait suite à une initiative similaire dans les années 1990, lorsque l'épiscopat camerounais a publié pour la première fois un document condamnant les «sectes ésotériques».

La nouvelle de la lettre publiée fin juin a été publiée dans la presse locale le 4 juillet et a ensuite attiré l'attention des médias internationaux. Selon cameroun.web, il aurait en fait été signé le 4 mai, lors de l'assemblée générale du CENC.

Les évêques ont exprimé leur inquiétude face au succès croissant de ces mouvements antichrétiens, qu'ils n'hésitent pas à montrer comme incompatibles avec l'appartenance à l'Église catholique.

«Actuellement, dans certaines paroisses de nos diocèses, dans des conseils paroissiaux et même dans certaines organisations diocésaines, il y a de plus en plus de personnes occupant des postes à responsabilité, appartenant à la franc-maçonnerie, aux rosicruciens ou à la sorcellerie, à qui Les sacrements que Jésus-Christ a confiés à notre Sainte Mère l'Église sont administrés sans scrupule », ont-ils écrit. "Une telle situation nécessite des éclaircissements."

Leurs paroles montrent clairement que ces pratiques empêchent de recevoir dignement la Sainte Communion tant que les liens avec ces organisations ou ces pratiques ne sont pas coupés.

Cameroun.web a commenté, citant éventuellement une partie du document non disponible sur Internet: «Au fil du temps, les pratiques ésotériques trouvent de plus en plus une place pour prospérer dans la société. Les naïfs et les ignorants sont les principales victimes des adeptes de ces pratiques occultes. Voyant que le phénomène marquait une étape importante au sein des églises afin de détourner les chrétiens du chemin de la vérité, les évêques ont décidé d'abandonner leur réserve pour empêcher de tels actes de s'épanouir ».
Associer franc-maçonnerie et rosicrucianisme à la sorcellerie traditionnelle, comme l'ont fait les évêques, ne peut pas être agréable pour les franc-maçons et les rosicruciens qui s'enorgueillissent de leur rejet de tout type de dogme ou de comportement anti-rationnel, comme ils le diraient. Etre goudronné avec le même pinceau que les sorciers africains, en tant que profiteurs sans principes de l'ignorance et de la crédulité de simples citoyens, leur a sans doute fait plus de mal.

Mais l'occultisme est bien le facteur commun: ces groupes travaillent en tant que sociétés secrètes afin de poursuivre des objectifs qu'ils ne révèlent pas complètement au public ordinaire, tout en faisant appel à une forme de monde spirituel qui ne peut s'opposer qu'à Dieu Tout-Puissant.

Comme le disent les évêques, «au nom de notre devoir d'enseigner, nous vous donnons cette lettre pastorale, non seulement pour vous rappeler les grandes lignes du Magistère sur la franc-maçonnerie, les Rosicruciens et la croyance en la sorcellerie, mais aussi pour vous directives pastorales pour éclairer et maintenir votre foi en Jésus-Christ, qui est mort et ressuscité des morts. "
Le document explique ensuite les graves griefs de l'Église à l'égard des trois groupes occultistes.

La franc-maçonnerie, rappellent les évêques, est une "société initiatique". "Pour devenir membre d'une loge, le candidat doit d'abord être accepté, puis initié à l'observation des secrets de sociétés fermées; les membres ou frères, se reconnaissent par des signes; eux seuls possèdent les secrets sous serment.

Ceci est totalement opposé à ce que l'Église enseigne et comment: l'Église catholique n'est pas une société gnostique qui offre des connaissances privées merveilleuses ou lucratives à un groupe choisi d'illuminés, mais elle appelle tous ses membres à entendre ses enseignements et à atteindre la vérité entière de Jésus Christ.

Mais ce n’est pas seulement la culture du secret qui rend la franc-maçonnerie incompatible avec la foi catholique.

«La franc-maçonnerie se présente comme une philosophie humaniste, naturaliste et essentiellement rationaliste vouée à la recherche de la vérité. Mais il considère que la vérité n'est accessible que par la raison. Elle rejette donc la lumière de la foi et les dogmes de l'Église », ont écrit les évêques, expliquant que les francs-maçons basent leur façon de penser sur le rejet de tous les dogmes catholiques qui trouvent leur source dans la révélation de Dieu.

Cameroun.web a de nouveau commenté avec des citations indirectes probables au texte original:

La franc-maçonnerie «rejette donc la lumière de la foi et les dogmes de l'Église. En tant que tel, il exclut la possibilité d'une vérité absolue et nous ouvre à l'univers du relativisme, car ce que l'on demande à un franc-maçon est d'être une personne libre, c'est-à-dire une personne qui n'est pas soumise au dogme ou à la passion. C’est dans cette perspective que le «dieu» des [francs-maçons] est plutôt considéré comme le «grand architecte de l’univers», une sorte de divinité abstraite qui ne se soucie pas vraiment des hommes », écrivait Cameroun.web.
Il a ajouté: "Cependant, le point central de la foi catholique est la passion, la mort et la résurrection de Jésus pour le salut de tous les hommes", avant de citer à nouveau les propres paroles des évêques:

La religion chrétienne n'est pas notre invention, mais une religion révélée par Dieu lui-même à Moïse et réalisée par Jésus-Christ. Notre foi est basée sur toutes les vérités révélées par Dieu. Ces vérités s'appellent aussi des dogmes. Aucun catholique ne peut les défier sans renier sa foi: ce sont les dogmes de la Sainte Trinité, de l'Incarnation, de la Résurrection, de l'Ascension, de l'Immaculée Conception et de l'Assomption de la Vierge Marie.

Le rosicrucianisme, ordre ésotérique fondé au début du XVIIe siècle et proche de la franc-maçonnerie, repose de manière plus évidente sur l’idée qu’une science secrète transmise par le passé peut donner à ses initiés un aperçu du fonctionnement de la nature ainsi que du domaine spirituel. Il a également été condamné par les évêques du Cameroun.

Ils ont rappelé que les chrétiens catholiques ne peuvent adhérer à une telle doctrine, car celle-ci est contraire aux vérités évangéliques. Ils ont également condamné le fait que les Rosicruciens considèrent Dieu «comme une sorte d'énergie spirituelle, la source ultime de toutes les vibrations spirituelles et matérielles». Son approche est proche du «panthéisme», ont-ils clairement expliqué.

En ce qui concerne la sorcellerie, demandant aux catholiques camerounais de prendre en compte ses effets, les évêques l'ont qualifié de "phénomène dangereux", insistant sur le fait que "le discernement est nécessaire de toute urgence pour que les Africains puissent grandir dans la lucidité".

Ils ont également exhorté les fidèles ordinaires à «réaffirmer sans équivoque la foi en Jésus-Christ mort et ressuscité, aux prudents, et à ne pas se laisser inscrire par ces doctrines contraires à la foi chrétienne».

La lettre pastorale des évêques du Cameroun ne pourrait pas être plus opportune en matière de sorcellerie. Au moins l’un des objectifs du prochain Synode pour l’Amazonie, énoncé dans le document de travail récemment publié ( Instrumentu m laboris ), est clairement de valoriser et de promouvoir les rites et la médecine traditionnels autochtones, même si ceux-ci sont souvent intimement liés ou même liés. identique à la sorcellerie et aux cérémonies panthéistes. Ce faisant, il favorise également le relativisme, qui est la marque de fabrique de la franc-maçonnerie.

Un missionnaire traditionnel en Afrique a récemment confié à LifeSite son inquiétude de voir le synode amazonien se faire tailler sous le pied des prêtres catholiques pour promouvoir des pratiques «traditionnelles» auxquelles reviennent de plus en plus d’Africains, alors que ces prêtres s’efforcent tellement les éloigner de ce qui est en fait un acte idolâtre.

Les évêques du Cameroun demandent en particulier à tous les responsables de l’enseignement de la Foi aux croyants catholiques de faire leur devoir à cet égard. Ils devraient «intensifier l'enseignement solide et sans ambiguïté de la doctrine catholique, car l'ignorance est un facteur décisif dans l'adhésion des fidèles du Christ aux sectes et groupes gnostiques», ont écrit les évêques .

Ce n'est pas la première fois que les évêques africains se prononcent clairement contre la franc-maçonnerie, le rosicrucianisme et la sorcellerie. En mai 2018, par exemple, la conférence des évêques de Côte d'Ivoire a publié un document de 53 pages expliquant l'incompatibilité entre le catholicisme et la franc-maçonnerie, offrant également des conseils sur la manière de résister à la tentation d'entrer dans un grand. Ils ont également condamné le «relativisme» propre à la franc-maçonnerie et à sa considération de Jésus-Christ comme un homme exceptionnel, mais pas comme Dieu le Fils. Ils ont notamment rappelé que la position de l'Église catholique à l'égard de la franc-maçonnerie n'avait jamais varié et que le code de droit canonique de 1983 confirmait le «jugement négatif de l'Église» sur les associations maçonniques.

SOURCE :

https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=auto&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.lifesitenews.com%2Fnews%2Fafrican-bishops-blast-freemasonry-sorcery-in-new-pastoral-letter%3Futm_source%3DLifeSiteNews.com%26utm_campaign%3Db86e37c75b-Catholic_7_25_2019%26utm_medium%3Demail%26utm_term%3D0_12387f0e3e-b86e37c75b-402295917 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 46328
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum