"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

2 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Lun 20 Jan 2020 - 12:38

LE SILENCE DE BENOÎT... ET LA FUREUR DE SES ENNEMIS !


Le silence de Benoît… et la fureur de ses ennemis
14 Jan 2020 | Actualités, Premier plan

Magnifique commentaire de Riccardo Cascioli à la parution du livre « Des profondeurs de notre cœur ». Et une réponse à ceux qui critiquent, par aveuglement ou idéologie, la décision de Benoît XVI de « rompre le silence », forçant le cardinal Sarah à publier une ferme mise au point. Maintenant, le Vatican essaie de s’en sortir en répandant la fable de l’identité de vue entre les « deux Papes » (mais alors, pourquoi sortir l’artillerie lourde à travers les tweets rageurs et même calomniateurs des progressistes?)

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-259

(Image d’archives)

En silence mais sans se taire: Benoît XVI défie la « nouvelle Église ».
Riccardo Cascioli
La NBQ
14 janvier 2020
Ma traduction.

Le livre écrit par le Pape Benoît XVI et le Cardinal Sarah arrive comme une bombe sur la tentative de changer la doctrine du célibat ecclésiastique, dont le Synode sur l’Amazonie a été une étape fondamental. Maintenant, le Pape François, dont on attend l’exhortation apostolique post-synodale, se trouve en grave difficulté: donner suite aux exigences du Synode signifie créer une fracture dans l’unité de l’Église. Mais Benoît et Sarah enseignent aussi que l’unité de l’Église n’est possible qu’autour de la Vérité. Et à ceux qui font des objections aux interventions du pape émérite, le cardinal Sarah donne une leçon: « Avec ce livre, le pape Benoît XVI n’a pas rompu le silence. Il en offre le fruit ».

Il sera vraiment difficile de surestimer la portée perturbatrice de la nouvelle initiative du pape émérite Benoît XVI avec le cardinal Robert Sarah. Le livre écrit à quatre mains, est né comme une réflexion sur ce qui s’est passé à l’occasion du Synode de l’Amazonie en octobre dernier, mais considéré comme l’épicentre d’une crise profonde qui touche toute l’Église. En ce sens, il est la continuation d’un discours: il se relie aux notes de Benoît XVI sur les abus sexuels et au livre du cardinal Sarah « Le soir approche et déjà le jour baisse ».

Les anticipations [que nous avons pu lire] se concentrent sur la défense acharnée du célibat sacerdotal, mais il n’y a pas que cela dans le livre, même s’il faudra attendre sa sortie en librairie pour en savoir plus.

Il y a certainement la perception d’une gravité sans précédent de la crise qui frappe l’Église. « Impressionnante », ainsi la qualifie le cardinal Sarah dans l’interview du Figaro, et il parle de confusion et de désarroi. En réalité, peut-être que le temps de la confusion est déjà dépassé, nous sommes déjà entrés dans le temps de l’apostasie. Et c’est pourquoi Benoît XVI intensifie ses interventions, plongeant au cœur de certaines dérives qui risquent de porter atteinte à l’identité même de l’Église.

La publication en avril de ses réflexions sur les racines des abus sexuels, qui contredisaient les conclusions du sommet sur le thème que le Pape François avait voulu au Vatican en février dernier, était déjà remarquable. Une intervention substantielle dans laquelle émergeait implicitement une correction de l’exhortation apostolique « Amoris Laetitia« . A Sainte Marthe, on avait eu du mal à masquer le sentiment d’agacement que l’intervention du Pape émérite avait créé, mais on avait continué comme si de rien n’était. La discrète intervention suivante, de soutien aux enseignants licenciés de l’Institut Jean-Paul II sur le mariage et la famille, victimes d’un « coup d’État » visant à annuler l’héritage de saint Jean-Paul II, n’a pas connu un meilleur sort. Là aussi, l’opération « nouvelle église » avait continué comme un rouleau compresseur.

Mais cette fois-ci, face à l’atteinte au célibat, qui est une atteinte à l’identité de l’Église, Benoît XVI et le cardinal Sarah prennent les devants. Il est apparu clairement que le Synode qui s’est tenu au Vatican a été habilement contrôlé afin que l’on puisse arriver à certaines conclusions, surtout en ce qui concerne l’ordination sacerdotale d’hommes mariés et l’établissement de ministères pour les femmes, premier pas pour atteindre les diaconesses et les femmes prêtres. À cet égard, le livre parle de « mise en scène théâtrale », de « manipulations idéologiques » et de « mensonges diaboliques ». Or, le programme prévoirait la publication de l’exhortation apostolique, malgré toutes les controverses et les protestations que le développement et la conclusion du Synode ont engendrées. Jusqu’à hier, rien ne laissait supposer que le Pape ignorerait les demandes du Synode.

Mais aujourd’hui cette initiative de Benoît XVI et du Cardinal Sarah change la donne. C’est un fait qui ne peut être ignoré, c’est un appel très clair du Pape émérite au Pape régnant, de ne pas changer la doctrine sur le célibat sacerdotal en frappant au cœur de l’identité même de l’Église.

Le Pape François se trouve maintenant dans une impasse: s’il suit les conclusions du Synode en ce qui concerne l’ordination des hommes mariés, il assumera la grave responsabilité non seulement d’ignorer le Pape émérite, mais de créer ainsi une fracture avec la tradition de l’Église. Dans le livre, il est en effet clairement rappelé que la chasteté, pour la vocation sacerdotale, est « ontologique » et que cette conscience remonte aux origines de l’Église.

Si, par contre, pour éviter de dangereuses fractures, il arrête le processus qu’il a mis en route, cela apparaîtra comme un retentissant rétro-pédalage qui lui ferait perdre le consensus des progressistes de tous poils qui anticipaient déjà la consécration définitive d’une « nouvelle Église », ne se distinguant pas dans la pratique des confessions protestantes. Ce n’est pas pour rien que les habituels « gardiens de la révolution » ont déjà répandu des rumeurs sur de prétendues manipulations du pape émérite, qui ne serait plus en mesure de comprendre et de vouloir. Des mensonges évidents, car quiconque a récemment eu un contact avec Benoît XVI sait très bien que, malgré sa fragilité physique, il a une lucidité de pensée enviable.

Quoi qu’il en soit, deux aspects ressortent de ce livre et doivent être mis en évidence.

Bien qu’il s’agisse de facto d’une correction de ce pontificat, il n’y a pas le moindre sentiment de rébellion contre le pape régnant. Bien au contraire : Benoît XVI et le cardinal Sarah professent explicitement une « obéissance filiale au pape François » et ce n’est pas une expression de façade. Cela peut sembler paradoxal vu les effets prévisibles, mais ce livre se présente comme « une contribution à l’unité de l’Église ». « Si l’idéologie divise, la vérité unit les cœurs », disent les deux. Autrement dit: il ne peut y avoir d’unité sans une « recherche ouverte de la vérité ». Ce qui doit être recherché, c’est l’unité autour du Christ, autour de sa révélation, et non pas un accord de politicien. Il est donc pathétique que les responsables de la communication du Vatican tentent de minimiser en disant qu’au fond Benoît XVI et François disent la même chose.

C’est seulement à la lumière de cette vision de l’unité que l’on peut comprendre pourquoi cette intervention est un véritable acte d’amour aussi envers le Pape. C’est une grande leçon qui explique ce qu’est le mystère de l’Église, et qui devrait donner du courage à ces prêtres et à ces évêques qui, tout en étant conscients de la dérive et de la confusion dans l’Église, sont restés jusqu’à présent silencieux à cause d’une obéissance ambiguë et mal comprise au Pape. Si l’amour pour la Vérité manifesté par certains cardinaux et évêques – évidemment immédiatement marqués comme « ennemis du Pape » – n’a pas suffi, on peut espérer qu’au moins l’amour de Benoît XVI pour l’Église incitera d’autres personnes à avoir le courage de la vérité.

La deuxième question concerne l’objection la plus courante qui est adressée au pape Benoît: en démissionnant, il a dit qu’il se tairait, pourquoi alors continue-t-il à parler et à se mettre en travers des décisions du pape François? Le cardinal Sarah répond dans l’interview du Figaro:  » Avec ce livre, le pape Benoît XVI n’a pas rompu le silence. Il en offre le fruit ». C’est une réponse très importante, car nous sommes tous tentés de réduire le silence à une simple absence de parole. Et de voir la renonciation au sens politique, un pas de côté qui implique de s’écarter du chemin et de laisser le champ libre aux nouveaux « maîtres ».

Il n’en est pas ainsi pour l’Église : le silence n’est pas vide, il n’est pas absence; le silence est présence, c’est laisser sa vie être remplie par la Présence. Dans la préface du livre du cardinal Sarah La force du silence, le pape Benoît explique que le silence signifie « entrer dans le silence de Jésus de qui sa parole est née ». Depuis sept ans, Benoît XVI vit ce  » silence avec Jésus  » qui lui permet de mieux comprendre la Parole du Seigneur.

C’est ici, entre autres, que naît la profonde harmonie avec le cardinal Sarah, maître du silence. Et c’est de ce silence que naît la conviction exprimée dans le livre et dite avec saint Augustin: « Je ne peux pas me taire ».

Face à la menace qui pèse sur l’Église, le pape émérite, rempli de la parole de Dieu, ne peut pas rester silencieux, il doit tout faire pour éviter que la barque ne chavire. A plus forte raison donc, le jugement de Benoît XVI et du cardinal Sarah ne peut être écarté avec les catégories politiques et idéologiques habituelles qui distinguent les hérauts de la « nouvelle Eglise ». Et il enseigne quelque chose d’important à chaque chrétien.

Et sur Sarah, immédiatement, la machine à fange
Riccardo Cascioli
La NBQ
14 janvier 2020
Ma traduction.Cardinal R. Sarah@Card_R_Sarah

Des attaques semblent insinuer un mensonge de ma part. Ces diffamations sont d’une gravité exceptionnelle. Je donne dès ce soir les premières preuves de ma proche collaboration avec Benoît XVI pour écrire ce texte en faveur du célibat. Je m’exprimerai demain si nécessaire. +RS

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-260

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-261

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-262

Cardinal R. Sarah@Card_R_Sarah

J’affirme solennellement que Benoît XVI savait que notre projet prendrait la forme d’un livre. Je peux dire que nous avons échangé plusieurs épreuves pour établir les corrections. Je publierai ce matin un communiqué plus détaillé pour rétablir la vérité. +RS

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-263

Le Corriere et Repubblica relancent des sources proches de Benoît XVI qui démentent que le pape émérite ait écrit le livre à quatre mains avec le cardinal Sarah, créant ainsi un « giallo ». Prompte réplique sur Twitter de Sarah, qui parle de diffamation très grave, et publie les lettres de Benoît XVI niant le scoop.

« L’embarras au Vatican », « une source très proche de Ratzinger », « Des mots qui changent tout » … La nouvelle lancée hier soir depuis le site du Corriere della Sera par Gian Guido Vecchi ressemble à un polar. Et voilà Repubblica, avec Paolo Rodari. Benoît XVI ne serait pas le co-auteur, avec le cardinal Robert Sarah, du livre Des Profondeurs de notre cœur. « Il n’a pas écrit un livre à quatre mains avec le cardinal Sarah », dit une source non précisée proche du pape émérite (pour Repubblica ce sont « les hommes de Benoît » qui parlent), qui insinue ensuite que le cardinal Sarah a utilisé, sans son consentement, un écrit de Benoît XVI sur le sacerdoce que Sarah lui-même avait demandé à voir.
Un scoop? Non, une boulette de viande empoisonnée. Le livre défendant le célibat et demandant au Pape François de ne pas permettre l’ordination sacerdotale des hommes mariés, même à titre exceptionnel, a dû faire très mal dans certains milieux du Vatican, et la machine à boue s’est donc immédiatement mise au travail.

Dommage pour eux que le cardinal Sarah ait pris des précautions et qu’il ait immédiatement répondu dans la nuit en postant sur Twitter certaines des lettres que Benoît XVI lui a envoyées au fur et à mesure de l’avancement des travaux d’écriture du livre. « Certaines attaques – écrit le Cardinal Sarah sur Twitter – semblent insinuer un mensonge de ma part. Ces diffamations sont d’une gravité exceptionnelle. Dès ce soir, je donne les premières preuves de mon étroite collaboration avec Benoît XVI pour écrire ce texte en faveur du célibat ».

Il s’agit de trois lettres, datées respectivement du 20 septembre, du 12 octobre et du 25 novembre 2019. Dans la première, Benoît XVI remercie pour la lettre reçue du Cardinal Sarah le 5 septembre dans laquelle se trouve la demande d’une contribution sur le sacerdoce « en ces temps difficiles ». « J’avais déjà avant votre lettre – écrit Ratzinger – commencé à écrire quelques réflexions sur le sacerdoce. Mais en écrivant, j’ai senti de plus en plus que ma force ne me permettait plus d’écrire un texte théologique. Puis est venue votre lettre avec la question inattendue d’un texte sur le sacerdoce avec une attention particulière au célibat. J’ai donc repris mon travail et je vous transmettrai le texte lorsqu’il sera traduit de l’allemand à l’italien. Je vous laisse le soin de décider si ces notes, dont je ressens fortement l’insuffisance, peuvent vous être utiles ».

Beaucoup plus serrée la lettre du 12 octobre:  » Je peux enfin transmettre mes réflexions sur le sacerdoce. Je vous les laisse si vous trouvez quelque utilité à mes pauvres pensées ».

Enfin, le 25 novembre, lorsque les travaux ont été achevés:  » Chère Éminence, de tout mon cœur, je voudrais vous dire merci pour le texte ajouté à ma contribution et pour toute l’élaboration que vous avez faite. Cela m’a profondément touché lorsque vous avez compris mes dernières intentions: J’avais en fait écrit 7 pages de clarification méthodologique de mon texte et je suis vraiment heureux de dire que vous avez pu dire l’essentiel en une demi-page. Je ne vois donc pas la nécessité de vous envoyer les 7 pages, puisque vous avez exprimé l’essentiel en une demi-page. Pour ma part, le texte peut être publié sous la forme que vous avez prévue ».

Les textes sont clairs : non seulement le Pape émérite et le Cardinal Sarah ont collaboré étroitement, mais la singulière harmonie entre les deux est évidente; ce qui n’est pas surprenant étant donné les certificats d’estime répétés que Benoît XVI a réservés ces dernières années au Préfet pour le Culte Divin.

Mais la très grave diffamation lancée hier soir fait comprendre jusqu’où les « gardiens de la révolution » sont prêts à aller, et nous pouvons être assurés que nous n’en sommes qu’au début. Mais ce qui s’est passé montre aussi combien les grands journaux et certains Vaticanistes sont fiables.

SOURCE :

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/01/14/le-silence-de-benoit-et-la-fureur-de-ses-ennemis/

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  stjeanlagneau Lun 20 Jan 2020 - 16:36



Félicitations ! à ces 2 grands personnages de notre Eglise.

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27850
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 56
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Mar 21 Jan 2020 - 13:48

@ Stjeanlagneau :

D\'Accord

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Jeu 23 Jan 2020 - 12:26

MGR ANDRÉ LÉONARD SE JOINT AU PLAIDOYER DE BENOÎT XVI/CARDINAL SARAH !


"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-255


Monseigneur André Léonard, ancien archevêque de Bruxelles, Belgique, a demandé à tous les évêques de l'Église de se joindre au plaidoyer de Benoît/Sarah contre la remise en cause du célibat des prêtres (HommeNouveau.fr, 17 janvier).

Pendant son mandat, Léonard a été un aimant pour les vocations et un réformateur zélé de l'Église. C'est pourquoi François l'a remplacé, dès que Léonard a atteint l'âge de la retraite, par un larbin anti-catholique, et n'a jamais fait de Léonard un cardinal.

Léonard souligne que l'avertissement de Benoît et de Sarah de ne pas miner le célibat, est "d'un très grand poids".

Il compare leur plaidoyer avec les cardinaux du Dubia qui avaient demandé à François de dissiper les "ambiguïtés" contenues dans Amoris Laetitia.

Étrangement, Léonard qualifie aussi la déclaration de François sur la fornication homosexuelle "qui suis-je pour juger ?", son hérésie d'Abou Dhabi et son culte de la Pachamama d'"ambiguïtés".

Il considère aussi les déclarations du synode de l'Amazonie sur le célibat ambiguës en remarquant que le synode envisage des "exceptions" qui - prévient-il - seront rapidement universalisées.

SOURCE :

https://gloria.tv/post/cpDKy1WbRQtB47LcqYqNvCRrJ

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  stjeanlagneau Jeu 23 Jan 2020 - 15:35

Yeeeees !

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 27850
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 56
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Ven 24 Jan 2020 - 11:49

SUR AMAZON, LE LIVRE DU CARDINAL SARAH ET DU PAPE FRANÇOIS EST EN TÊTE DES VENTES !


"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-372


« Des profondeurs de nos cœurs » fait un tabac !

L’ouvrage cartonne au hit-parade des meilleures ventes de livres, il est même 1er sur Amazon, toutes catégories confondues comme le confirme une capture d’écran que m’envoie une fidèle lectrice: si l’intention était d’en saboter la diffusion, les gourous de la com’ de Sainte-Marthe ont raté leur coup.

SOURCE : Pris sur un blogue catholique.

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Jeu 30 Jan 2020 - 12:59

ANALYSE DU FIASCO DU LIVRE DU CARDINAL SARAH/BENOÎT XVI !


"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-374


Chronique d’un fiasco éditorial
22 Jan 2020
Par Edward Pentin.

Après l’explosion du scandale suscité par la parution du livre portant la signature de Benoît XVI, le déroulement des faits est désormais connu, mais on a en général une vue fragmentée du fait que les développements se sont faits en grande partie via Twitter, ou bien biaisée par des médias hostiles. Edward Pentin s’est chargé de faire une synthèse. Un travail nécessaire, qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble.

Edward Pentin, correspondant à Rome du National Catholic Register.
Il fait honneur à sa profession, réussissant le triple exploit d’être bien informé, de ne pas être aveuglé, et d’être raisonnablement objectif.

Analyse du fiasco du livre « Cardinal Sarah-Benoît XVI »
Edward Pentin
www.ncregister.com
14 janvier 2020 (mise à jour ultérieure)
Ma traduction

Le lancement du livre a provoqué une réaction brutale contre le fait que Benoît apparaisse comme co-auteur du livre, même s’il semble que le Pape Émérite ait donné au moins une approbation tacite préalable pour l’ensemble du manuscrit.

CITE DU VATICAN – La polémique autour du livre sur le sacerdoce et le célibat sacerdotal, dont les parties ont été rédigées par Benoît XVI et le cardinal Robert Sarah, a produit beaucoup de chaleur mais guère de lumière.

Quels sont donc les faits réels, pour autant que nous le sachions? La première chose à faire est peut-être d’examiner précisément ce dont le cardinal Sarah et Benoît avaient convenu précédemment concernant le livre intitulé « Des Profondeurs de nos coeurs ».

Commençant par la déclaration du cardinal Sarah, publiée le 14 janvier, nous apprenons que :

Le 5 septembre de l’année dernière, après avoir rendu visite à Benoît XVI à sa résidence Mater Ecclesiae, le cardinal Sarah a écrit au pape émérite pour lui demander d’écrire un texte sur le sacerdoce, en particulier sur le célibat.

Il lui a dit qu’il ne s’attendait pas à ce que Benoît XVI accepte en raison des « polémiques » que de telles réflexions pourraient « potentiellement susciter dans les médias », mais qu’il était « convaincu que l’Église entière a besoin de ce don » qui pourrait être publié autour de Noël.

Le 20 septembre, Benoît a répondu en disant qu’il avait en fait commencé à écrire un texte sur le sujet et que la lettre du cardinal Sarah l’avait encouragé à terminer la tâche.

Le 12 octobre, Benoît lui a remis un « long texte » que le cardinal Sarah a jugé trop profond et trop long pour un journal. Il a donc « proposé au pape la publication d’un livre, intégrant ses propres textes ainsi que les miens ».

Après « plusieurs échanges pour développer le livre », il a envoyé le 19 novembre un « manuscrit complet » à Benoît, « comme nous l’avions décidé conjointement, la couverture, une introduction et une conclusion communes, le texte de Benoît XVI et mon propre texte ».

Le 25 novembre, le pape émérite a exprimé sa « grande satisfaction concernant les sections préparées en commun » et a écrit une phrase clé : « Pour ma part, le texte peut être publié sous la forme que vous avez prévue ».

Le 3 décembre, il a rendu visite à Benoît pour lui expliquer que « notre livre » serait imprimé pendant les vacances de Noël et publié le 15 janvier et qu’il « lui apporterait l’ouvrage début janvier après son retour d’un voyage dans ma patrie ».

Suivant l’annonce du livre, qui est parue pour la première fois dans le journal français Le Figaro le 12 janvier, une tempête de critiques s’est abattue sur le cardinal et le pape émérite, les présentant tous deux comme étant en désaccord avec le pape François et critiquant le cardinal pour avoir « utilisé » Benoît dans son grand âge. Le cardinal Sarah, largement considéré comme un homme honnête et intègre, a dit dans sa déclaration: « La polémique qui vise à me salir depuis plusieurs heures en laissant entendre que Benoît n’a pas été informé de l’apparition du livre Des profondeurs de nos cœurs est totalement ignoble ». Il a également dit qu’il « pardonne sincèrement à ceux qui me calomnient ou qui désirent me mettre en opposition avec le pape François ».

« Mon attachement à Benoît reste intact, et mon obéissance filiale au pape François absolue », a-t-il écrit.

Dans les lettres de Benoît au cardinal Sarah, également publiées par le cardinal le 13 janvier, nous avons la confirmation de Benoît qu’avant sa lettre, il avait déjà commencé « quelques réflexions sur le sacerdoce » mais que sa force physique ne lui permettait plus de publier un texte théologique.

Notant l' »attention particulière du cardinal au célibat », il déclarait ensuite que la lettre du cardinal l’avait incité à « reprendre mon travail » sur les réflexions, puis à « vous transmettre le texte » une fois traduit de l’allemand en italien. « Je vous laisse le soin de déterminer si ces notes, dont je ressens fortement l’insuffisance, peuvent être d’une quelconque utilité », écrivait-il.

Benoît répétait un sentiment similaire dans sa lettre du 12 octobre au cardinal qui accompagnait son texte, disant: « Je vous laisse le soin de déterminer si vous trouvez une quelconque utilité à mes pauvres pensées ».

Dans une troisième lettre au cardinal le 25 novembre, Benoît XVI exprimait ses remerciements les plus sincères pour « tout le travail que vous avez fait » concernant les sections écrites en commun, l’introduction et la conclusion.

« Cela m’a profondément touché que vous ayez compris mes dernières intentions: j’avais en effet écrit 7 pages pour clarifier la méthodologie de mon texte et je suis vraiment heureux de dire que vous avez pu dire l’essentiel en une demi-page. Je ne vois donc pas la nécessité de vous envoyer les 7 pages, puisque vous avez exprimé l’essentiel en une demi-page », écrivait Benoît.

Puis, il ajoutait: « Pour ma part, le texte peut être publié sous la forme que vous avez prévue ».

Dans un tweet accompagnant les lettres, le cardinal Sarah a commenté que les attaques contre lui, que lui et Benoît n’étaient pas co-auteurs, « semblent impliquer un mensonge de ma part », ajoutant que ces « diffamations sont d’une gravité exceptionnelle ».

Dans un autre tweet, le 14 janvier, il a écrit: « J’affirme solennellement que Benoît XVI savait que notre projet prendrait la forme d’un livre. Je peux dire que nous avons échangé plusieurs épreuves pour faire les corrections. Je ferai une déclaration plus détaillée ce matin pour rétablir les faits. +RS »

Un autre élément de cette histoire est un commentaire d’Andrea Tornielli, directeur éditorial de Vatican News, qui a écrit le 13 janvier que le livre « porte les signatures » de Benoît XVI et du cardinal Sarah, également pour l’introduction et la conclusion. Dans un article neutre, Tornielli notait qu’il avait été écrit « en obéissance filiale au Pape François » et que les auteurs « recherchent la vérité » dans « un esprit d’amour pour l’unité de l’Eglise ». Il a ensuite réitéré les déclarations du pape François sur le célibat des prêtres.

Et pourtant, quelques heures seulement après la déclaration matinale du cardinal Sarah le 14 janvier, l’archevêque Georg Gänswein déclarait à l’agence de presse italienne ANSA: « Je peux confirmer que ce matin, j’ai agi sur les instructions du pape émérite et j’ai demandé au cardinal Robert Sarah de contacter les éditeurs du livre et de leur demander de retirer le nom de Benoît XVI en tant que co-auteur du livre et de retirer également sa signature de l’introduction et des conclusions ».

« Le pape émérite savait que le cardinal préparait un livre et il lui a envoyé un texte sur le sacerdoce l’autorisant à l’utiliser comme il le souhaitait. Mais il n’a pas approuvé un projet de livre comme co-auteur et il n’avait pas vu ni autorisé la couverture », poursuivait l’archevêque Gänswein. « C’est un malentendu qui ne met pas en cause la bonne foi du cardinal Sarah ».

Le cardinal Sarah a ensuite tweeté: « Compte tenu des polémiques suscitées par la publication du livre Des profondeurs de nos cœurs, il a été décidé que l’auteur du livre pour les publications futures serait ‘Cardinal Sarah, avec la contribution de Benoît XVI’ Toutefois, le texte intégral reste absolument inchangé. +RS. »

À en juger par les lettres fournies par le cardinal Sarah ces deux derniers jours, les relations entre toutes les parties semblaient relativement harmonieuses jusqu’à ce que la nouvelle éclate que le pape émérite et le cardinal Sarah étaient les co-auteurs du livre. Deux sources fiables ont indiqué au Register que Tornielli avait téléphoné à l’archevêque Gänswein les 13 et 14 janvier pour discuter du livre.

Que s’est-il passé ensuite? Benoît a-t-il été surpris par le tollé que son nom sur le livre a provoqué dans certains milieux et a-t-il pris ainsi ses distances du projet? Nicolas Diat, l’éditeur du livre, avait-il été trop téméraire en incluant Benoît comme co-auteur, alors que ce dernier avait vu le titre et la couverture et n’avait pas exprimé sa désapprobation préalable?

Ou bien l’archevêque Gänswein s’est-il senti sous pression à cause des réactions négatives que le livre avait subies de la part de certains médias, du Vatican et de Santa Marta (peut-être via Tornielli), et a-t-il ainsi convaincu Benoît de revenir sur son engagement ?

Le Register a demandé à l’archevêque Gänswein et à Nicolas Diat de commenter. L’archevêque Gänswein n’a pas encore répondu, mais le 15 janvier, Diat a confirmé au Register le résumé des événements par le cardinal Sarah, soulignant notamment que le cardinal avait montré en personne à Benoît une ébauche de la couverture lors d’une audience privée.

« Le cardinal Sarah a envoyé une lettre confidentielle [à Benoît] le 19 novembre avec le texte complet. Les épreuves étaient complètes : l’introduction, les deux textes et la conclusion », a expliqué M. Diat. « Puis, le 3 décembre, il a montré le projet de couverture lors d’une audience avec Benoît XVI. »

Diat soutient également que pas plus tard que jeudi dernier, le 9 janvier, l’archevêque Gänswein a parlé avec Davide Cantagalli qui travaille sur l’édition italienne, et que pendant leur conversation, l’archevêque Gänswein « a donné son soutien à tout le travail que les éditeurs italiens font ». Cantagalli a déclaré au Register que les commentaires de Diat à son sujet étaient « faux » mais n’a pas voulu donner plus de détails lorsqu’on lui a demandé.

SOURCE :  

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/01/22/chronique-dun-fiasco-editorial/  

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Sam 1 Fév 2020 - 13:47

CARDINAL MÜLLER : LE PAPE FRANÇOIS PROMEUT UNE RELIGION MONDIALE FAITE PAR L'HOMME, SANS TRINITÉ NI INCARNATION !




Le cardinal Gerhard Müller a écrit une longue contribution sur Die-Tagespost.de (21 janvier) pour défendre Benoît XVI et le célibat. Il soutient que le célibat remonte aux apôtres et a été aboli par les Églises orientales lors du concile de Trullo (691/692) qui s'est déroulé, de manière significative, non pas dans une église mais dans le palais impérial.

Cette fois, Müller s'en prend même à François, malgré sa stratégie habituelle qui consiste à blâmer les Bergogliens et à épargner François.

Müller : "Le militant athée Eugenio Scalfari se vante de son amitié avec le pape François. Unis dans l'idée commune d'une religion mondiale (sans trinité ni incarnation), il lui offre sa collaboration".

Dans ses conclusions, Müller critique le fait que Scalfari, "qui ne croit ni en Dieu ni au mystère de la Sainte Eglise", soit un conseiller de François.

SOURCE : https://gloria.tv/post/T1gWXysUVMwh4AD9bQf8LUxQW

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Sam 1 Fév 2020 - 14:37

CÉLIBAT DES PRÊTRES : NIER LA DOCTRINE TOUT EN LA CONFIRMANT !




Célibat des Prêtres : nier la doctrine tout en la confirmant
Stefano Fontana
La NBQ
17 janvier 2020
Ma traduction

L’idée s’est désormais répandue dans l’Église que ce pontificat veut changer beaucoup de choses doctrinales tout en réaffirmant la doctrine. Nous sommes confrontés à une nouvelle preuve évidente que dans l’Église aujourd’hui il y a deux langages théologiques incompatibles.

Après les anticipations du livre sur la question du célibat sacerdotal, les jeux se durcissent et le niveau de tension est très élevé. Les enjeux et les protagonistes eux-mêmes sont au taquet. Les commentateurs creusent dans diverses directions pour comprendre ce qui se passe dans l’Église. A leurs réflexions, je voudrais ajouter une observation non pas tant sur le contenu (célibat) que sur la méthode.

Nous sommes confrontés à une nouvelle preuve évidente qu’il y a deux langages théologiques incompatibles dans l’Église aujourd’hui. Au niveau de la pensée, le tremblement de terre qui se produit depuis un certain temps désormais peut être expliqué ainsi.

Le Pape François a affirmé à plusieurs reprises que pour lui la richesse du célibat est un fait certain et qu’on ne doit pas y toucher. Pourquoi, alors, y a-t-il un nouveau livre de Benoît XVI et du Cardinal Sarah défendant farouchement le célibat ecclésiastique? Il n’est pas en danger, le pontife régnant prétend le considérer comme une richesse pour l’Église. Ses défenseurs ont beau jeu de prétendre que le pape François ne dit rien de nouveau par rapport à ses prédécesseurs, lui aussi confirme la validité du célibat. Ce qui signifie que le livre doit être considéré comme un prétexte, dénué de fondement. Mais beaucoup ont salué le livre comme une libération, signe que la crainte que quelque chose d’important sur le célibat change dans l’Église est répandue. Mais pourquoi cette impression est-elle si répandue si le Pape François a affirmé que le célibat est une richesse, confirmant ainsi la vérité de tous les temps? Ceux qui craignent un changement de norme sur cette question étaient-ils distraits quand le pape François a exprimé sa confirmation du célibat? Comme on le le voit, c’est un cercle vicieux et c’est cela qu’il faut clarifier.

L’idée s’est désormais répandue dans l’Église que ce pontificat veut changer beaucoup de choses doctrinales tout en réaffirmant la doctrine. Beaucoup pensent que ce n’est qu’une tactique, d’autres, allant plus loin, pensent que c’est une façon de penser, nourrie théologiquement. C’est pourquoi quand le Pape dit que le célibat est une richesse, pour beaucoup, cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de changement sur le célibat et ils ne se sentent pas rassurés. Si le célibat est une richesse, pourquoi le pape a-t-il permis que les documents du Synode de l’Amazonie disent beaucoup de choses qui s’y opposent? Pourquoi a-t-il permis que des cardinaux réclament l’approbation universelle des prêtres mariés dans la région amazonienne? Pourquoi a-t-il initié un processus de discussion s’il n’a pas l’intention de changer les choses sur le célibat? De telles observations conduisent beaucoup à penser que des changements vont se produire, bien que le pape ait dit que le célibat est une richesse et qu’en tant que tel il n’est pas touché, et que ces changements s’étendront à toute l’Église.

Du reste, ces craintes sur l’avenir du célibat, malgré les propos rassurants du Pape, n’auraient aucun sens si elles n’étaient pas induites par d’autres cas précédents, au point de pouvoir parler d’une nouvelle façon de procéder de la part de l’autorité ecclésiastique. Le prototype de cette façon de faire a été Amoris laetitia. Dans ce cas également, il a été réitéré que ce que Jean-Paul II a enseigné est une richesse, aucune nouvelle doctrine n’a été officiellement annoncée, mais un processus a été engagé qui, de fait, a changé la doctrine, alors qu’elle était confirmée. Antonio Livi avait fait remarquer que cette façon de penser et de procéder est hégélienne: la thèse n’est pas annulée, mais maintenue dans la synthèse, laquelle toutefois naît de sa négation. L’interprétation est intéressante, mais il manque un petit ajout important. La synthèse ne sera pas une nouvelle doctrine mais une nouvelle praxis impliquant, mais n’exprimant pas, une nouvelle doctrine. De cette façon, il devient possible qu’il y ait une doctrine, et beaucoup de pratiques différentes avec la même doctrine, c’est-à-dire une doctrine et beaucoup de ses exceptions qui de fait éduquent à une nouvelle doctrine, qu’à ce stade nous pourrions appeler implicite.

Une étape importante dans ce type de parcours est que la situation existentielle, qui devrait être lue à la lumière de la doctrine, devient au contraire point de départ de la relecture de la doctrine, d’abord comme circonstance atténuante, puis comme exception. Si le célibat est une richesse pour l’Église en tant que tel, pourquoi n’est-il pas aussi une richesse pour l’Église en Amazonie? La situation en Amazonie est mise en cause pour atténuer la doctrine, mais ensuite elle devient une exception et beaucoup craignent qu’une fois généralisée, elle ne devienne une nouvelle doctrine, sinon formulée, du moins vécue. Il en est de même pour les divorcés remariés après Amoris laetitia: d’abord, leur situation devait expliquer l’atténuation de la règle découlant précisément des circonstances atténuantes liées à l’histoire de vie spécifique des personnes concernées, mais ensuite la situation, de circonstance atténuante est devenue exception et, dans de nombreuses parties de l’Église, elle est maintenant devenue une norme de fait.

Cette façon de faire cause de graves torts à l’Église. Le Pape devrait confirmer la doctrine, et il le fait aussi, mais ces confirmations ne nous rassurent pas, car il semble avoir une conception nouvelle et différente de la relation entre la doctrine et la pratique. De sorte qu’aujourd’hui, beaucoup de fidèles craignent l’ouverture de processus non validés en amont par la doctrine, même si celle-ci est formellement confirmée, et ils voient le danger d’une doctrine confirmée et niée en même temps, bien qu’à des niveaux différents. Les deux approches différentes semblent maintenant être entrées en conflit au sommet de l’Église.

SOURCE :

http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/01/19/une-nouvelle-conception-de-la-relation-entre-doctrine-et-pratique/ 

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Empty Re: "QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés

Message  Admin Lun 3 Fév 2020 - 11:10

ABOLITION DU CÉLIBAT ECCLÉSIAL, C'EST (PRESQUE) FAIT !


"QUERIDA AMAZONIA = CHÈRE AMAZONIE" : Benoît XVI appelle François à ne pas ordonner d'hommes mariés - Page 2 Sans-281


Abolition du célibat ecclésial: c’est (presque) fait!
1 Fév 2020|

C’est du moins ce qu’affirme Roberto de Mattei, selon des indiscrétions « fiables ». Mais il n’y a pas grand chose de nouveau par rapport à l’annonce faite dès le 16 janvier par le site para-vatican « Il Sismografo« , voix à peine officieuse de Sainte Marthe
[*]
L’article du Professeur de Mattei est repris le jour-même sur LifeSite, précédé d’un commentaire important de Diane Montagna:

LifeSite s’est entretenu avec Roberto de Mattei ce soir à Rome. Il a confirmé que ces derniers jours, un groupe d’évêques a reçu une « partie » du projet d’exhortation apostolique, et qu’au moins un évêque lui a fait part de ce texte. De Mattei a confirmé que le paragraphe 111 du document final du Synode de l’Amazonie est reproduit mot pour mot dans le projet d’exhortation apostolique.
Il a dit que la raison pour laquelle les évêques n’avaient reçu qu’une partie du projet de texte n’était pas claire, mais il a spéculé sur le fait que cette démarche visait peut-être à évaluer les réactions des évêques. De Mattei a également pris soin de noter que le projet de texte que les évêques ont reçu n’est peut-être pas le texte final promulgué par le pape François.

*
www.lifesitenews.com

L’exhortation post-synodale du pape François abolit le célibat ecclésiastique
Corrispondenza Romana
31 janvier 2020
Ma traduction

(Roberto de Mattei) La nouvelle que nous anticipons était dans l’air, mais la confirmation nous vient confidentiellement de certains évêques qui ont reçu une partie (pas la totalité) de l’Exhortation Apostolique post-synodale du Pape François sur le Synode d’Amazonie. Cette partie reproduit en substance le paragraphe 111 approuvé dans le document final du Synode.

« De nombreuses communautés ecclésiales du territoire amazonien ont d’énormes difficultés à accéder à l’Eucharistie. Des mois ou des années s’écoulent avant qu’un prêtre puisse retourner dans une communauté pour y célébrer l’Eucharistie, offrir le sacrement de la Réconciliation ou célébrer l’Onction des malades pour les malades de la communauté.

Nous apprécions le célibat comme un don de Dieu dans la mesure où ce don permet au disciple missionnaire, ordonné à la prêtrise, de se consacrer pleinement au service du Saint Peuple de Dieu. Il stimule la charité pastorale et nous prions pour que de nombreuses vocations vivent le célibat. Nous savons que cette discipline « n’est pas requise par la nature même du sacerdoce », bien qu’il existe pour de nombreuses raisons une relation de convenance avec elle. Dans son encyclique sur le célibat sacerdotal, Saint Paul VI a maintenu cette loi en en exposant les raisons théologiques, spirituelles et pastorales. En 1992, l’exhortation post-synodale de Saint Jean Paul II sur la formation des prêtres a confirmé cette tradition dans l’Église latine. Considérant que la diversité légitime ne nuit pas à la communion et à l’unité de l’Église, mais la manifeste et est à son service, comme en témoigne la pluralité des rites et des disciplines existants, nous proposons que, dans le cadre de Lumen Gentium §26, l’autorité compétente établisse des critères et des dispositions pour ordonner des hommes aptes à être prêtres, reconnus par la communauté, qui aient un diaconat permanent fécond et reçoivent une formation adéquate pour le presbyterium afin de soutenir la vie de la communauté chrétienne par la prédication de la Parole et la célébration des sacrements dans les zones les plus reculées de la région amazonienne ».

La porte est donc ouverte. Il n’y a aucune raison d’interdire dans d’autres régions du monde ce qui sera permis dans certaines parties de l’Amazonie. Les évêques allemands, et pas seulement eux, sont prêts à étendre l’accès au presbytérat aux hommes mariés jugés aptes par les autorités compétentes. Ce qui est liquidé n’est pas seulement une « discipline ecclésiastique » changeante, mais une loi de l’Église basée sur un précepte d’origine divine apostolique.

Il y a cinquante ans, lors du symposium des évêques européens qui s’est tenu à Coire en juillet 1969, le cardinal Leo-Joseph Suenens, lors de sa conférence de clôture, a lu un appel de Hans Küng à supprimer le célibat des prêtres. Cette demande était conforme au rôle reconnu par la théologie progressiste à la sexualité: un instinct que l’homme ne doit pas réprimer par l’ascèse, mais « libérer », en trouvant dans le sexe une forme de « réalisation » de la personne humaine. Depuis lors, cette demande s’est développée, accompagnant le processus de sécularisation et d’autodémolition de l’Église.

En réalité, la transgression du célibat et la simonie ont été les grands fléaux qui ont toujours affligé le Corps Mystique du Christ en temps de crise. Et l’appel à la continence et à la pauvreté évangélique était la bannière des grands saints réformateurs. Dans les prochains jours de février, l’anti-Réformateur ne sera pas, comme cela s’est produit si souvent, un évêque ou un groupe d’évêques, mais le successeur même de Saint Pierre

Le célibat ecclésiastique est une gloire de l’Église et ce qu’elle humilie, c’est la volonté même du Christ, transmise par les apôtres jusqu’à nos jours. Comment peut-on imaginer que les catholiques puissent garder le silence face à ce scandale ?

Ndt :

[*]Il est très éclairant de relire en entier l’article en question, signé de « La rédaction du Sismografo« , avec les initiales LB (Luigi Badilla), qui citait le fameux §111 du document final du Synode assorti de sous-titres explicatifs: c’est la voix de Sainte Marthe (et son importance était passé sous les radars de la plupart des observateurs!).

(La rédaction de Il Sismografo, 16 janvier 2020)

Il est certain que dans l’Exhortation apostolique sur le Synode panamazonien, le Pape ouvrira la possibilité d' »ordonner des hommes idoines, prêtres reconnus par la communauté » dans les diocèses amazoniens

On sait que le Saint-Père prépare depuis plusieurs semaines le texte, très avancé dans sa rédaction finale, de l’Exhortation apostolique post-synodale annoncée à l’issue du récent Synode des évêques consacré à l’Amazonie et qui sera probablement publiée début février. On sait également qu’une partie importante de l’assemblée synodale s’est concentrée sur la proposition de pallier le manque de prêtres dans les diocèses des 9 pays amazoniens d’Amérique du Sud en autorisant, avec des règles de procédure précises, l’ordination de diacres mariés. La proposition en question, n. 111 du document final, a été approuvée par 128 voix pour et 41 contre. Il faut rappeler que la majorité qualifiée des deux tiers était de 123 voix sur le nombre total de participants ayant le droit de vote (184).

[Ici, le fameux n. 111]

Les analyses, considérations et conclusions de la majorité des pères synodaux sont donc transparentes et précises, comme cela a été illustré. Comment le pape François, qui voulait que ce synode écoute précisément l’avis des pères synodaux, pourrait-il ignorer une position qui a eu le soutien d’une majorité qualifiée encore plus importante que celle requise par le règlement?

D’après de nombreuses sources proches du dossier, il semble que le pape François, dans son Exhortation, autorisera ces ordinations comme on le lit au paragraphe 111 sachant qu’il y a une frange de la hiérarchie et du Peuple de Dieu qui s’oppose et ne partage pas ce choix. Il s’agit d’un secteur minoritaire, respectable, mais néanmoins minoritaire de l’Église. Avec douceur et sympathie, le Souverain Pontife lui-même l’a rappelé selon ce qu’Eugenio Scalfari a rapporté aujourd’hui sans être démenti.

François est également conscient que l’argument a été utilisé et sera utilisé à nouveau pour créer des divisions et des tensions au sein de l’Église de la même manière que d’autres sujets ont été utilisés. C’est désormais la stratégie des nombreux opposants au pontificat, c’est-à-dire une myriade de petits groupes et de leaders d’opinion, divisés entre eux, qui utilisent la seule arme dont ils peuvent facilement disposer: les campagnes médiatiques, organisées grâce à la généreuse disponibilité des financiers. Le dernier exemple est le tristement fameux livre du cardinal Robert Sarah, avec la contribution de l’évêque émérite de Rome, gonflé en France avec des compétences rédactionnelles et journalistiques supplémentaires.

Mais il est certain que ce n’est pas tout ce can-can médiatique qui arrêtera le pape François et la majorité du peuple de Dieu qui veulent suivre cette voie sans se laisser intimider, même si, comme ces jours-ci, il a été décidé – en mentant – de faire passer une affaire disciplinaire pour une affaire doctrinaire.

SOURCE :

http://ilsismografo.blogspot.com/2020/01/vaticano-e-certo-che-nellesortazione.html


_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 66245
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum