Comment Jésus est devenu Dieu - Page 4
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Comment Jésus est devenu Dieu

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment Jésus est devenu Dieu

Message  Marlène le Ven 9 Juil 2010 - 15:45

@ Omega 3
L'Evangile de Jean est bien antérieur au Concile, et traduit bien la réalité de ce qu'avait vécu Jean sur la Divinité du Christ avant et après la Résurrection.
C'est l'expression "est devenu Dieu" qui gêne. Je la trouve tendancieuse et même, elle prête à confusion. Quand le centurion à la croix s'écrie: "Cet homme était vraiment le Fils de Dieu", cela signifie que le fait de la Divinité de Jésus était déjà un sujet bien répandu. C'est même parce qu'Il s'est dit Fils de Dieu que Sa Mort a été décidée.

Je trouve une équivoque entre le fait que vous recommandiez la lecture de ce livre que vous trouvez "excellent", et l'opinion qu'en donne atomic 4. Est-ce à dire que vous vous opposez aux arguments d'atomic 4 ?
Comme je n'ai pas lu le livre, je trouve qu'il y a une certaine dissonance entre vos deux positions. Je voudrais bien être éclairée.
avatar
Marlène
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2587
Date d'inscription : 01/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment Jésus est devenu Dieu

Message  Isaïe le Ven 9 Juil 2010 - 17:48

@Marlene.
MARLENE a écrit:@ Omega 3
L'Evangile de Jean est bien antérieur au Concile, et traduit bien la réalité de ce qu'avait vécu Jean sur la Divinité du Christ avant et après la Résurrection.
C'est l'expression "est devenu Dieu" qui gêne. Je la trouve tendancieuse et même, elle prête à confusion. Quand le centurion à la croix s'écrie: "Cet homme était vraiment le Fils de Dieu", cela signifie que le fait de la Divinité de Jésus était déjà un sujet bien répandu. C'est même parce qu'Il s'est dit Fils de Dieu que Sa Mort a été décidée.

Je trouve une équivoque entre le fait que vous recommandiez la lecture de ce livre que vous trouvez "excellent", et l'opinion qu'en donne atomic 4. Est-ce à dire que vous vous opposez aux arguments d'atomic 4 ?
Comme je n'ai pas lu le livre, je trouve qu'il y a une certaine dissonance entre vos deux positions. Je voudrais bien être éclairée.
Bon peut-être je n'aurais pas du m'exprimer sur ce sujet. Comme je l'ai dit antérieurement j'ai lu ce livre très rapidement et je voulais savoir ce que Frédéric Lenoir voulait signifier par ce titre. Oui, en effet l'Évangile de Jean est antérieure au Concile de Nicée (325) et Constantinople (380). Elle a été écrite en l'an 80 ou 100 après Jésus-Christ et Jésus était déjà mort et ressuscité. Probable que quelques-uns de son entourage savait qu'il était le Fils de Dieu mais c'était une minorité. La plupart l'ont vu comme un prophète d'abord, un rabbin, un maître, le fils de David. Je vous cite textuellement un passage de son livre à la page 86 : «Il est d'ailleurs remarquable que les titres donnés à Jésus varient sensiblement selon que l'on se place durant son ministère public ou à la suite de la Résurrection. Certes plusieurs noms sont attribués quel que soit le moment : Christ et prophète, en particulier. Mais il y a bien un avant et un après l'événement pascal. Avant, le Galiléen est plus volontiers nommé rabbi, maître et fils de David. Après, il devient Fils de Dieu, Seigneur. La Résurrection provoque un regard radicalement neuf sur Jésus comme le traduisent fort bien Pierre....(Actes 2, 36).....et Paul en Romains (1, 3-4)......etc.»
Ce n'est pas dans le livre de F.L. mais je dirais personnellement que Jésus aimait se dire le Fils de l'homme.
Je vous donne seulement mon opinion sur ce livre car à mon avis il donne une bonne synthèse de tous les combats qu'ont eu à livrer les Pères de l'Église à ses débuts. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec atomic 4 qui dit que F.L. nie la Trinité (exemple, à la page 299 : «..Jésus est partout vénéré comme l'incarnation de la seconde personne de la sainte Trinité»).
En somme il faudrait que je le relise plus attentivement.
avatar
Isaïe
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit. Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.
Sixième Demeure : C'est la Nuit de l'esprit.  Je pratique l'abandon, la patience, la pauvreté.

Messages : 1256
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum