Interview de Deborah
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Interview de Deborah

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Interview de Deborah

Message  dolores solair le Sam 24 Oct 2020 - 11:08

Voici un texte reçu en 2001, et pris sur le site « Messages d’une âme privilégiée de Reims », (Martine), qui fait référence à une mystique du sud de l’Italie, à Manduria. Cette personne, Déborah, a répondu récemment à des questions concernant le futur proche, nous vous les transmettons, après le rappel du texte du Christ qui appelle ces révélations  "le secret de Déborah et de Marie":

« Toi le Roi des Français écoute et entends bien
Dieu a prévu la fleur pour le drapeau français
Toi le Roi des français retrouve le courage de
Dire Dieu peut tout faire. Epouse de Son Fils
L’Eglise doit s’éveiller et demander à toi
Merveille des merveilles (16Juillet 2001)

« Le Sacre du roi se fera pour annoncer le nouveau règne pour annoncer La Croix Brillante
Les signes viendront se faire savoir
L’armure de St Michel Archange prendra la forme de la France pour annoncer par Déborah que le bon signe lui viendra
Partage mon cœur le secret de Déborah et de Marie
Le Cœur du Christ saignera pour libérer LA France du mal
(18Juillet 2001)

L’union des cœurs qui se rassemblent
L’union des âmes qui cherchent Dieu
L’union des Enfants de LA France
L’union de tous pour un françois
Français de cœur
Français par Cœur
Le Roi qui vient sauver La France sera le roi par son travail Prendra le temps de dire pour Dieu
Prendra la force de Son Dieu
Prendra appui sur ses amis
Pour Dieu Enfants Sauvez LA France
Par Dieu Enfants prenez combat
Pour Dieu enfants de France
Prenez le temps d’élire le Roi (19Juillet 2001)


Interview de Deborah :

Encore une question très importante : Quelle est la position de l’Église en ces temps riches de problèmes et de contradictions ? Pourriez-vous également établir une frontière temporelle pour nous aider à faire un lien entre guerre mondiale, effondrement économique, crises, épidémies, émeutes internes, avertissements et secrets ?


Vous demandez bien des choses… dans tous les cas, ce qu’on peut dire en référence aux messages que Notre-Dame nous a donnés, c’est le fait que la guerre mondiale est vraiment à nos portes, mais avant qu’elle ne se déclenche, il y aura des signaux, comment vous dire, des sonnettes d’alarme qui feront en sorte que les veilleurs, comme les Vierges Sages, soient alarmés et puissent comprendre.
Tout d’abord la guerre au Moyen-Orient, celle qui n’est pas encore en cours mais qu’on tient immobile, immobile comme sur le fil du rasoir et je parle d’une vraie guerre entre l’Iran, la Turquie et la Grèce, avant qu’elle n’arrive aux portes de Jérusalem.
Cette guerre aura lieu très bientôt et commencera après la mort d’une tierce personne, d’un haut gradé, d’une personne haut placée dans l’ordre militaire, elle sera décidée autour ou au-delà des Balkans, après quoi les Russes viendront et se heurteront à une grande force, y compris celle américaine.

Avec le temps la Russie envahira l’Europe, laquelle voyant que les Russes sont arrivés dans les territoires orientaux (ils sont déjà prêts avec des sous-marins et bien d’autres moyens) de manière particulière la France et l’Allemagne, se diront que si les Russes sont arrivés, eux aussi peuvent y arriver. Par conséquent, à cause de stratégies politiques non illuminées, celles-ci penseront qu’elles peuvent faire des affaires elles aussi, alors se réaliseront une sorte de conflit dans le conflit qui préparera la grande guerre.

Donc, le premier secteur sera celui au Moyen-Orient. Dans les territoires proches à la Turquie entre l’Iran, etc., etc.  Concernant les questions relatives aux révolutions et aux crises économiques, je prévois qu’il y aura déjà en octobre et au cours de l’hiver une forte crise du genre financier : beaucoup perdront leur emploi et il y aura un appauvrissement, avec des épidémies non seulement du coronavirus (qui en attendant connaitra une mutation) mais aussi d’un autre genre et celles-ci augmenteront.
A cause de cela, il y aura ceux qui fuiront pour acheter des vaccins (qui seront peut-être d’aucune utilité) et ceux qui auront peur de faire face à la réalité, car naîtront des querelles autour des nouvelles formes virales et tout cela rendra les hommes de plus en plus pauvres.

Il y aura aussi une crise sociale : France, Allemagne, Angleterre. La France précédera d’abord l’Italie et quand elle commencera en Italie peut-être 2 ou 3 ans auront passées avant que cela ne touche l’Allemagne et l’Angleterre (je ne peux pas être plus détaillée). En Italie, il y aura une émeute comme l’a dit Notre-Dame, « une grande et triste révolte » et c’est au cœur de celle-ci que nous verrons des absurdités. Nous serons à nouveau conquis et dominés par les communistes. Seront sans aucun doute au pouvoir des communistes chinois et même un certain type de communisme bolchevique se laissera entrevoir, mais il faudra voir comment les deux forces vont se structurer dans le monde politico-social.

Après quoi il y aura l’avancée musulmane, une horde qui viendra par le sud, mais aussi à travers  beaucoup de cellules déjà présentes sur le territoire du sud et je parle de Naples, Rome, je parle de la Pouilles (siège de collaborateurs terroristes), en particulier la terre où Notre-Dame nous a souvent interpellé parce que ce « feu en Méditerranée » ne s’allumera certainement pas de lui-même. Il faut savoir que des cellules cachées (parfois liées à la mafia dans le trafic d’armes et de drogue) œuvrent à l’intérieur de notre Sud, prête à éclater et à rejoindre ceux qui se préparent, comme un archer fort, comme une armée déployée, pour lutter contre nous et c’est à ce moment-là que nous verrons le meurtre de nombreux prêtres, y compris le Pape, malheureusement.

En Italie, cette révolte durera moins d’un an, mais nous serons pris entre la tyrannie communiste et musulmane pour une période pesante, très pesante de 3, 4 ou 5 ans. Il est évident que l’on imagine une situation comme celle du passé, mais en réalité, ils viendront en cravates, avec de nouveaux styles et néologismes très modernes et par conséquent s’empareront au début du consensus des gens. À ce stade, cette grande guerre se mettra en place. Nous en sommes à la veille. Aussi devons-nous fortement croire en la promesse faite par le Cœur Immaculé de Marie, depuis Fatima jusqu’à Manduria. Si à Fatima Marie parlait de la conversion de la Russie, à Manduria elle a dit: « Moi, à Manduria, je demande la conversion de la Chine ».

Ce sont des messages stratégiques à travers des apparitions peu comprises dans leur intégralité et leur importance. Certes, Fatima a été reconnue par l’Église, tandis que Manduria est décrite comme une antichambre ‘d’une œuvre hypothétique et imaginaire du mal’. L’épiphanie mariale n’a non seulement pas été comprise, mais lâchement combattue avec mille artifices (qui n’ont par-ailleurs jamais réussis) et dans une certaine manière inscrite dans la liste des apparitions non seulement non reconnues, mais aussi fausses et même démoniaques. C’est une grande douleur ! Tout le monde a été perdant !

   C’est un problème majeur pour l’Église, parce que lorsqu’une certaine hiérarchie s’oppose fermement et n’étudie pas les faits, les avantages, les grâces, les conversions et tous les écrits qui ont pendant très longtemps été donnés et prouvés à travers le don du charisme prophétique, de graves dommages se vérifient. Bien sûr, en l’espace de vingt ou trente ans, ces choses sont mieux comprises.

A Manduria, nous arrivons aux 30 ans depuis le début de l’Apparition, après quoi ce qui a été écrit et dit par la Dame du Ciel se vérifiera, mais pas seulement, Notre-Dame a parfaitement expliqué comment les dates de Son Apparition coïncideront nécessairement avec des dates précises importantes dues à des événements douloureux, sans exclure celles du 25 mars, du 12 décembre, du 23 (le jour de l’Apparition). Le 25 mars de chaque année, des messages prophétiques sont reçus, tandis que le 12 décembre (jour de mon anniversaire) je reçois la révélation de secrets ou de messages très importants qui font référence à la situation de l’Église et de l’État.

   Notre-Dame à Manduria continue de parler tant de la nation italienne, de sa conscience, de sa mission, de la promulgation de toutes ces lois qui la mèneront, inexorablement et dans la douleur, vers sa défaite. Mais Elle la sauvera ! La visite de Marie est une invitation, un appel de Dieu ! À la lumière des faits d’aujourd’hui et de la dureté de nos cœurs, il est inutile de dire que cela coïncidera avec une pauvreté très, très ressentie, et par le peuple italien en particulier.

On ne trouvera pas beaucoup de « pain » et nous ne recueillerons plus tout ce qui jusqu’à présent a été produit dans le pays du vin, de l’huile et du miel. C’est pour cela que nous devons considérer que notre Italie, étant le jardin du monde, ne produira plus les fruits que nous avons recueillis à ce jour. Il y aura de graves inondations après le déclenchement de cette guerre au Moyen-Orient et pendant un certain temps, cela nous semblera un fait lointain, parce que nous, Européens, nous regardons par la fenêtre, pour ainsi dire. Il y aura soudainement des eaux d’une grande ampleur qui produiront des éboulements de terrains, dans les rues s’ouvriront des trous béants qui provoqueront l’effondrement de diverses parties des villes et de villages.

À ce moment-là, débuteront les faits annoncés au sujet du Roi que nous attendons et qui doit venir, le Roi que Jésus et Notre-Dame ont préparé depuis si longtemps.

Ce sera une personne jeune qui portera des signes indubitables comme sainte Jeanne d’Arc à Manduria en a donné la description au fil des ans, des marques visibles sur le corps, qui ont peut-être été révélées par certaines belles âmes dans le passé, mais que le Seigneur Jésus a mis en évidence, c’est-à-dire qu’à travers la mystique moderne, il sera possible de nos jours de rendre ces aspects plus clairs, plus compréhensibles.

A Manduria, sainte Jeanne d’Arc parle de beaucoup de choses. Ainsi, ce Roi qui doit venir sera un consacré, qui de plus est sera lié à la Vierge de l’Eucharistie, et pendant ce lapse de temps l’Eucharistie reprendra sa dimension, après avoir été complètement dénigré, humilié, et totalement niée, pour être à la fin ôtée des Églises. Le Saint Sacrement paiera un prix fort, c’est-à-dire qu’il sera « enlevé » pendant un certain temps.

Et cela pour une succession de faits, de tensions sociales, virales et catastrophiques et à cause des décisions de ceux qui ne mettent pas la foi à la première place. Le temps vient où des « gens » d’une particulière importance apparaîtront et que Dieu aura choisi et enrichi par beaucoup de dons. Ensuite nous verrons se lever de nouvelles monarchies, mais non comme celles du passé. Depuis des années, j’offre dans ma petitesse ma souffrance pour ces âmes aux vertus spéciales.

Peu à peu, la monarchie apparaîtra à nouveau en Allemagne, en Autriche, en Hongrie etc. … elle reviendra sous une forme renouvelée et sera comme le bras droit pour l’Église. Sainte Jeanne d’Arc dit qu’à cette époque, la basilique d’Orléans, un peu comme le sanctuaire des martyrs d’Otranto (Italie), s’illuminera de nuit et on entendra chanter. Ainsi, le sud de l’Italie va battre avec le cœur de la France : ce seront deux nations unies et la Pucelle en sera l’ambassadrice. En référence à cela, nous pourrions aussi parler longuement sur la troisième guerre, comment et quand elle se produira, mais je crois que pour l’instant il suffit de faire un pas à la fois pour surmonter la tentation de l’inconnu, sans tomber dans le catastrophisme.

Comprenez-vous maintenant l’importance d’une union avec l’Huile Bénie, de la consécration à travers la Dévotion aux Larmes de Notre-Dame ? L’huile bénie en effet nous aidera et nous réconfortera dans des moments de tribulation particulière. Maintenant nous n’en sommes qu’à la purification !


Lorsque l’Avertissement aura lieu en ses trois étapes, nous n’aurons pas uniquement l’occasion d’être éclairés dans les consciences, mais nous devrons tenir compte de beaucoup d’aspects qui y sont liés, et nous devrons faire face durant des semaines entières à des problèmes de survie et de santé. Cependant, si je n’avais pas vu la punition, je ne vous dirais pas que ce sera une dure épreuve. J’espère que tout cela ne deviendra pas pour certains un motif de peur pour s’inquiéter à faire des réserves d’aliments « x ou y ».

Nous devons penser que durant ces jours il faudra prier et jeûner, mais nous ne devrons pas manquer non plus de bougies et d’aliments simples à consommer, parce qu’il est évident, même avec les événements dans la phase un, deux et trois, certaines choses dans l’atmosphère produiront un air pesant, comme lorsque des gaz sont libérés et que nous soyons obligés de mettre un masque pour respirer. Ainsi durant ces jours, nous n’aurons pas la possibilité de sortir pour les achats habituels de nourriture.
Ceci est important, mais il ne faut pas tomber dans l’alarmisme, puisque nous ne serons pas encore dans la période des jours de ténèbres qui viendront pendant la seconde moitié de la guerre mondiale, en hiver. Nous savons que ce sera en Janvier, tandis que les phases de l’Avertissement commenceront en Mars.

   Les dates existent, mais je ne peux pas encore les révéler, parce qu’il n’est pas nécessaire de créer du sensationnalisme. Nous devons par contre être prêts. Cette huile bénie que Notre-Dame nous envoie est une préparation et une prise de conscience sur les temps à venir, mais en prévision de ces moments, nous devons nous entraîner en acceptant maladies et situations quotidiennes, en vivant une véritable consécration, avec une forte perception du Sacré, car Jésus reste parmi nous toute la journée et pas seulement quelques fragments de celui-ci.

Redisons souvent : « Heure après heure, Seigneur Jésus, vous êtes avec moi, Vous me donnez la force, Vous vivez en moi Jésus, Vous me guérissez, Vous me libérez, Vous me pardonnez ! » Cet aspect de la Consécration demandée à Fatima, nous l’obtenons à Manduria à travers l’onction avec l’Huile bénie : nous devenons ainsi les gladiateurs de Marie, ceux qui prient, espèrent et reçoivent également ces prophéties, les réalisent « ipso facto » maintenant, dans la réalité quotidienne, afin de grandir comme des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants forts, passionnés par la vie, qui ne jettent pas par la fenêtre ce qu’ils n’aiment pas , mais que de ces choses ‘non bonnes’ arrivent à valoriser l’épreuve évidente, en la dépassant.

Ceci signifie être Témoins de Marie et dans ce sens nous annonçons le Triomphe de Notre-Dame qui aura lieu avant la guerre mondiale.
Providentiellement la Dame nous dit que le dernier dogme sera de toute façon proclamé, et ce sera le dernier. (Marie Co-rédemptrice dont le pape François a dit « sottise » sic!)

Lorsque Laurentin est venu ici, nous avons longuement parlé et il a dit « c’est quelque chose qui ne peut pas être fait maintenant ». Mais Notre-Dame l’a demandé et c’est donc le moment de la promulgation du dogme de Marie Corédemptrice, Avocate et Médiatrice. Elle le dit les premières fois en 1992, lorsqu’elle est arrivée à Manduria, et déclara dans les tous premiers mois : « Je suis l’Avocate de Dieu » et ensuite « le Médiatrice de Grâce entre vous, et entre vous et Mon Fils ». Ainsi, avant même de nous se déclarer comme Vierge de l’Eucharistie, Source de l’Huile Sainte de l’Onction pérenne et Mère de l’Olivier Bénit Jésus, c’est-à-dire la Mère du Fils de Dieu à travers les rameaux duquel (ce Germe de Jessé de la famille davidique) toute la famille humaine est nouvellement greffée avec le retour glorieux du Christ, dans le pacte final de la réconciliation avec Dieu.

   Voici la nature de ce nom « Olivier Béni » : tandis que Marie est l’Olive très belle, à travers elle la sève du Christ, fait naitre un nouvel héritage, une nouvelle vie, un nouveau christianisme, un nouvel avenir. Elle est l’Étoile de tous les temps, l’Échelle de Jacob, la Rose Mystique qui annonce le Paradis sur terre, la Jérusalem libérée (hélas, nous savons malheureusement qu’il n’en sera pas ainsi pour celle terrestre, parce que Jérusalem recevra des coups et des coups amers.)

Ayant dit cela, nous pourrions parler et approfondir des nombreuses prophéties de Manduria, mais je voudrais m’arrêter ici pour dire à ceux qui ont écouté, de ne pas être angoissés, parce qu’avec Notre-Dame rien n’est tristesse, avec elle tout se révèle comme un projet non réalisé.

Au contraire, nous trouvons une nouvelle énergie, une nouvelle vitalité et, pourquoi pas, voir aussi toutes nos frustrations, nos pensées, nos missions qui n’ont pas encore été réalisées, les mettre au service du Triomphe du Cœur Immaculé de Marie, et enfin les voir se réaliser.

ALORS NOUS DEVONS NON SEULEMENT PRIER DANS NOS MAISONS, OFFRIR NOS SOUFFRANCES, MAIS AUSSI DIVULGUER ET RENDRE FÉCOND LES MESSAGES DE NOTRE-DAME, SURTOUT CEUX QUI SONT AUTHENTIQUES, CEUX QUI SONT VÉRIDIQUES.

CAR LA PLAIE DE NOTRE TEMPS EST AUSSI LA FAUSSE PROPHÉTIE, « POUR NE PAS AVOIR ACCUEILLI LES VRAIS MESSAGES ». JÉSUS NOUS DIT : « JE PERMETTRAI AU DIABLE DE SE MOQUER DES HOMMES AFIN QU’IL SOIT ENCORE PLUS DIFFICILE DE TROUVER LA SAGESSE QU’ILS ONT REJETÉE. »

Nous lisons dans la Sainte Écriture que le Seigneur « a fermé le cœur à Pharaon ». Espérons que cela n’arrivera pas ! Les pharaons de ce temps, c’est-à-dire ceux qui veulent obstruer le chemin, doivent savoir qu’ils ont devant eux un peuple, même s’il est ce petit reste, mais un peuple rangé du côté de Marie, le plus grand Général, notre Grande Combattante.

   Ainsi, avec tous ceux qui sont mariales et suivent ce chemin chrétien au-delà de l’identité catholique, tous ensemble, nous devons proclamer une fois de plus que cette échelle de Jacob est plus que jamais ouverte en montée et en descente : comme Jésus est par elle, de même c’est par elle qu’Il reviendra, parce que Jésus est sur le point de revenir. En prévision de cela, il y aura des signes eucharistiques venant du Ciel, des signes mariales, solaires et même physiques, car il y aura beaucoup de guérisons, comme malheureusement aussi beaucoup de morts.

Avançons donc avec la confiance des enfants de Dieu, prêts à œuvrer avec la dévotion aux Larmes de Notre-Dame contre toutes les dictatures qu’on nous imposera, y compris celle du coronavirus, parce qu’elle n’a pas été donnée par hasard. Seul Jésus peut savoir combien grandes sont les larmes de sa Mère ! Sans aucun doute le Père, lorsqu’Il reçoit l’offrande de notre souffrance, Il l’accueille. Mais ce n’est que grâce à la puissance des larmes de Marie que nous pourrons émouvoir et pénétrer plus facilement le Cœur du Roi. Le Père ouvre alors la porte par les mérites de ces larmes, qui deviennent en fois de plus des larmes de Salut pour nous.

   Une dernière question Debora, avant de nous saluer, concernant la direction dans laquelle l’Église catholique semble aller, sous le pontificat du pape François et quelles différences remarquez-vous entre ce pontificat et les deux précédents en termes d’approche pastorale, liturgique et de moralité sexuelle ?


L’Église traverse une période particulièrement complexe et difficile sous certains aspects. Nous devons d’abord nous rappeler, pour être honnête, ce que Notre-Dame a dit au sujet du pontificat de Jean-Paul II : il serait le Pape de la consécration. Son pontificat a été caractérisé par une aide forte au profit de la classe ouvrière, mais nous ne devons pas définir tout le travail et la doctrine effectués par Jean-Paul II comme s’ils étaient de style communiste, en effet nous avons tout l’effet contraire. Il ne faut pas oublier non plus que lorsqu’il est allé, parmi ses nombreux voyages apostoliques, en Argentine, il s’est donné la peine de rappeler le prêtre qui, depuis quelques années, avait décidé de suivre la soi-disant « doctrine de la libération ».

   Jean-Paul II a toujours été proche du peuple, des pauvres et des malades et a apporté ses opinions au sein de l’Église. Nous savons aussi que toute la réalité liée au travail des laïcs a beaucoup souffert de cet apostolat et donc il était un Pape qui, à sa manière, à jeter les filets pour une nouvelle évangélisation et une autre façon d’appliquer l’Évangile.

En ce qui concerne Benoît XVI, défini par Notre-Dame comme le « pape de la restauration », nous savons qu’il a toujours veillé à la parfaite exécution de la Doctrine, un Pape théologien qui a réitéré partout les énormes différences entre l’Église catholique et les autres religions. Je fais référence en particulier aux religions juive et musulmane, dans le célèbre discours de Ratisbonne, pour lequel le Pontife a été très critiqué. Ce qu’il a dit à l’époque n’exclut pas le fait qu’ils étaient nos frères et sœurs, mais il visait à mettre en évidence la façon dont les trois religions étaient détachées dans les faits. Surtout avec les Juifs, nous partageons la racine parce que nous venons de cet appel, de ce Pacte avec lequel Dieu voulait sceller son Alliance, mais n’oublions pas que l’Alliance Nouvelle et Éternelle a été réalisée par Dieu en Jésus Christ, à travers Son Sang.

Cela dit, avec ceux qui rejettent le Christ, comme c’est le cas des musulmans, qui ne Le considèrent que comme un prophète, il est clair et évident qu’il n’y a pas de grandes visions de communion, si ce n’est la possibilité d’un dialogue qui exclut néanmoins une réelle intégration. C’est pourquoi, le pape Benoît XVI a voulu souligner que toutes les religions n’ont pas les fondements de la vérité. Nous croyons en Jésus-Christ, nous croyons qu’Il est vivant et vrai parmi nous, qu’il n’est pas un Prophète, mais l’Envoyé du Père, l’Oint par excellence, ainsi ceux qui professent le contraire ne sont évidemment pas chrétiens. À ceux qui croient et soutiennent le syncrétisme religieux, je voudrais rappeler que leur discours et leur travail pour une unité forcée entre les confessions religieuses (qui présentent des différences substantielles), ne peuvent apporter que des conflits. Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas nous efforcer à dialoguer et à rechercher la paix, mais nous ne pouvons pas non plus prétendre que les diverses religions doivent être mises au même niveau.

Quant au pape François, disons que sa doctrine est actuellement une source de préoccupation tant chez les prêtres qui ont le respect de la Tradition, que chez de nombreux laïcs dévots et unis au Saint Sacrement et à la piété populaire.  Nous savons quelle direction François donne à l’Église, une Église peut-être un peu trop « libérale » dont la source ne semble pas enracinée dans les Sacrements et les Commandements. Tout cela suscite des problèmes et de profonds points d’interrogation, en particulier dans le domaine doctrinal, de la morale sexuelle et conjugale.

Ces derniers temps en effet, toute cette ouverture répandant une tolérance atypique envers la réalité homosexuelle, a suscité une certaine consternation qui, pour beaucoup, entraîne à un véritable scandale. Il est juste de tendre la main à tout le monde sans juger personne, car seul le Seigneur connaît le cœur des hommes, mais de là à vouloir presque sanctifier ou, dans un certain sens, célébrer la normalité de cette diversité, il y a un fossé.  Même d’un point de vue liturgique, nous ressentons un évident crescendo dans la diminution du sacré, ce qui produit des effets dévastateurs, en particulier dans les âmes enracinées dans la forte tradition chrétienne catholique.
Il convient de souligner que le respect de la Tradition transmise par les Apôtres n’a rien à voir avec le soi-disant traditionalisme qui, comme tout terme qui termine par « isme », conduit toujours à une certaine déraison et à confiner la religion dans les limites d’une pensée dictatoriale unique.

La saine Tradition est cette aiguille de la boussole qui indique le chemin juste dans lequel les Saints de tous les temps, les Pères et les Docteurs de l’Église ont sagement marché en dirigeant l’Église selon la Volonté de Dieu, à travers les siècles et parmi les mille tempêtes et problèmes qui ont caractérisé ses différentes phases.

Je voudrais répéter que nous ne devons pas désapprouver le pape François, parce que nous sommes sûrs qu’en fin de compte le Seigneur nous fera comprendre ce que le Pape veut dire et si nous ne comprenons pas cela, je sais avec certitude que Notre-Dame ne veut pas que nous le jugions.

   Le Seigneur veillera de toute façon à son salut, même si sa pensée est entrée un peu trop dans la Doctrine, en déstabilisant certains aspects de celle-ci.   Rappelons-nous qu’il faut toujours avoir confiance en l’Esprit Saint, car personne ne peut se moquer de Lui et nous ne devons jamais oublier combien l’histoire est entre les mains de Notre Seigneur Jésus-Christ. S’Il permet ce moment de crise profonde, en raison de ceux qui font la guerre à l’Église de l’intérieur, c’est un signe que nous devons nous accrocher au Sacré-Cœur de Jésus. Lui, sans aucun doute, à cause de ces conflits, fera tout renaître en mieux dans le futur. Nous savons que Notre-Dame est sur le point de triompher avec Son Cœur Immaculé et qu’Elle nous montrera la grandeur de l’Église avec tout ce qui a été annoncé précédemment.

Maintenant, je voudrais vous saluer et vous embrasser un à un et vous dire un grand merci pour les prières que vous offrez à Dieu pour moi ; courage, vous aurez une grande force, parce qu’avec Marie, nous pouvons vaincre !
Amen. Alléluia. » Deborah

source: lettre de 15 octobre 2020 aux Coeurs Croisés
dolores solair
dolores solair
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 81
Date d'inscription : 23/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  myrdhin le Mer 28 Oct 2020 - 12:26

J e reprends cette phrase :
"Les dates existent, mais je ne peux pas encore les révéler, parce qu’il n’est pas nécessaire de créer du sensationnalisme"

Elle m'interpelle .

Combien de fois Jésus ou la Vierge dans différentes apparitions n'ont-ils pas dit :

"Nul ne peut connaître les dates. Dieu seul le sait".
myrdhin
myrdhin
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 11
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  robert adelaide le Mer 28 Oct 2020 - 14:43

@ myrdhin 

Je réfléchis !


« Le Sacre du roi se fera pour annoncer le nouveau règne pour annoncer La Croix Brillante
Les signes viendront se faire savoir
L’armure de St Michel Archange prendra la forme de la France pour annoncer par Déborah que le bon signe lui viendra
Partage mon cœur le secret de Déborah et de Marie
Le Cœur du Christ saignera pour libérer LA France du mal
(18Juillet 2001)

Paix !

 Ce que j'ai mis en évidence,  ce sont les paroles qui ont été inspiré à Martine,  une autre mystique qui est française et ces écrits confirme la mission de Deborah .




Deborah possède des secrets tout comme les voyants de Medjugorje. 
Les secrets concernent des événements qui vont se réaliser ou ont peut être été atténués mais ils seront annoncés à l'avance au terme du temps qui va s'écouler..


Il ne faut pas se tromper,  Deborah ne dit pas qu'elle connaît la date de l'avertissement mais elle nous dit que la succession des événements qui se produiront en trois étapes ne lui est pas inconnue. ( crise financière- crise sociale- guerre..)


Deborah est authentique et ce qu'elle annonce correspond à beaucoup de messages prophetique antérieur qui  renforcent notre foi dans le triomphe des cœurs de jésus et de Marie,  la venue providentiel du futur roi de France,  la victoire des élues de dieu..


  Bonne Nouvelle
robert adelaide
robert adelaide
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3390
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 60
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  myrdhin le Mer 28 Oct 2020 - 15:42

Robert Adelaide,
Vous avez peut-être raison.
Mais,
Je ne connais pas Deborah.
Quant à Martine, j'ai également des doutes.
myrdhin
myrdhin
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 11
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  dolores solair le Mer 28 Oct 2020 - 16:40

@ rober adelaide Meeerci !

@ myrdhin

Débora de Manduria est une âme mystique qui reçoit des messages depuis 30 ans et qui souffre la passion du Christ. Des miracles nombreux comme l'huile miraculeuse de Manduria, des larmes de sang sur des icônes etc, prouvent qu'elle est une vraie mystique.

Entre autre, un sanctuaire existe à Manduria, demandé par Marie, et de nombreuses conversions et guérisons s'y opèrent. Jésus a dicté 5 livres à Débora, vendus chez résiac.fr: MANDURIA : LA SAGESSE RÉVÉLÉE DU DIEU VIVANT   plus le livre: 365 JOURS AVEC JÉSUS ROI DE LA RÉVÉLATION

Martine, à qui Dieu a dicté également 10 tomes depuis de nombreuses années, est une vraie prophète. Ces deux mystiques ne sont pas de faux prophètes qui livrent des messages isolés, les messages donnés à Débora et à Martine sont structurés et font partie d'un plan divin qui doit s'accomplir et qui s'accomplit déjà.

Certes, Jésus dit que seul Dieu le Père connait les dates, mais certains mystiques connaissent aussi ces dates, cela veut probablement dire que seul Dieu le Père peut décider de changer ces dates, avancer ou les retarder les évènement prédits, mais Dieu a toujours prévenu les hommes de ses intentions.

Les vrais mystiques ne révèlent jamais les dates communiquées, ce qui prouve qu'ils sont de vrais messagers, et d'ailleurs ils ne le peuvent pas, car Dieu les empêcherait s'ils voulaient les annoncer avant l'heure.

Restons humbles et acceptons de la Bouche de Dieu les paroles qu'Il daigne nous adresser pour notre bien. Car nos pensées ne sont pas Ses pensées.

Et remercions Dieu de Sa Grande Bonté envers nous, pauvres pécheurs.
dolores solair
dolores solair
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 81
Date d'inscription : 23/04/2018

robert adelaide et stjeanlagneau aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  robert adelaide le Mer 28 Oct 2020 - 16:44

@ myrdhin

La Croix de Jésus

12 Éveille-toi, éveille-toi, Débora ! Éveille-toi, éveille-toi, lance ton chant ! Lève-toi, Baraq, emmène tes captifs, ô fils d’Abinoam !
JUGES 5 : 12  Paix !


cher myrdhin , vous avez le droit de douter , mais il faut etre prudent dans notre discernement , 
il ne faut pas comdamner de facon expeditive , 
en principe , il est mieux de dire que si une apparition vient de dieu , elle resistera sinon si cela vient du malin cela s'effondrera 
alors , c'est une bonne nouvelle de redecouvrir la voyante DEBORAH dans ses temps ou le monde est en perte de la foi 
il y a eu enormément de signes en italie lors des apparitions à Manduria avec deborah avant que les hommes d'Eglises ne s'acharnent sur ce lieu d'apparition pour comdamner les messages et pour faire taire la voix du ciel .
rassurez vous , le ciel s'Eveille avec Deborah car la mission de cette instrument n'est pas terminé 


Que la grace de Dieu soit avec vous , cher myrdhin 
Vierge Marie-2
robert adelaide
robert adelaide
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3390
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 60
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  kriss3738 le Mer 28 Oct 2020 - 17:26

Restons confiants.Ne perdons pas espoir...et notre foi.Nous sommes comme Thomas en ce moment : mais quand nous aussi "nous verrons"....nous reconnaitrons que c'est bien "Le Christ Vivant" qui vient nous sauver....même si c'est après bien des problèmes à traverser...et là, nous verront certainement des choses "incroyables" venant de Dieu.
kriss3738
kriss3738
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.
Quatrième Demeure : C'est la Nuit des sens. Je pratique une ascèse énergique.

Messages : 417
Date d'inscription : 26/03/2020
Localisation : CENTRE

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  stjeanlagneau le Mer 28 Oct 2020 - 18:35

myrdhin a écrit:Robert Adelaide,
Vous avez peut-être raison.
Mais,
Je ne connais pas Deborah.
Quant à Martine, j'ai également des doutes.


@ myrdhin

ce qui serait intéressant, c'est de nous dire ce qui vous fait douter.

Oui, Déborah et Martine sont deux vrais prophètes.
Bise

_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
stjeanlagneau
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 24568
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 53
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  myrdhin le Jeu 29 Oct 2020 - 4:35

Merci pour vos réponses.
Je connais un peu mieux DEBORAH;

Quant à MARTINE que je ne connaissais
que par ses livres. Son long silence
entre l'avant dernier et le dernier
de ses livres, m'ont fait douter.
Pourquoi ce long silence ????
myrdhin
myrdhin
Première Demeure : J'évite le péché mortel.
Première Demeure :  J'évite le péché mortel.

Messages : 11
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Deborah  Empty Re: Interview de Deborah

Message  robert adelaide le Jeu 29 Oct 2020 - 4:55

@ myrdhin 

Shut up ! Le prêche !
robert adelaide
robert adelaide
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 3390
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 60
Localisation : FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum