Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Mar 14 Sep 2021 - 16:09

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Saint Joseph notre Corédempteur et médiateur


Jésus-Christ se rattache au genre humain à deux titres : au titre de Rédempteur, pour avoir payé le prix de notre rançon, et à celui de Médiateur entre Dieu et nous, entre le ciel et la terre. Marie également appartient au genre humain, et comme Corédemptrice, et comme médiatrice auprès de son divin Fils.

La même chose doit se dire, toutes proportions gardées, du saint Patriarche Joseph. Il est, bien mieux que tout autre Saint, notre Corédempteur, puisqu'il a gardé, avec un soin jaloux, au péril de sa vie, la grande victime du sacrifice; il est notre médiateur auprès de Jésus et de Marie, puisqu'il a, par son action très efficace, coopéré ministériellement à notre réconciliation avec Dieu.

Mais ces offices d'un caractère plus général, nous les avons déjà expliqués dans la première partie de cet ouvrage, lorsque nous parlions des relations du saint Patriarche avec Marie et Jésus.

C'est pourquoi nous nous limiterons ici à parler de l'office de patron, qui est une extension des offices de corédempteur et de médiateur, office qu'il exerce sur chacun des individus de la race humaine, pour peu qu'ils choisissent de se placer librement sous son patronage. Mais, d'abord, qu'est-ce que l'on entend par patronage ?

Ce que représente l'idée de patronage

Les relations qui nous rattachent à saint Joseph, en tant que le saint Patriarche déverse sur chacun de ses dévots clients les trésors de ses bienfaits, sont comprises, avons-nous dit, dans ce que nous appelons le patronage, mot dérivé du latin patronus, dont l'office est de protéger quelqu'un dans le péril, comme tenant, pour ainsi dire, la place de son père.

C'est pourquoi il appartient à un patron de défendre son client en jugement, de lui suggérer, au besoin, les moyens de revendiquer son droit, de le visiter dans ses difficultés, de diriger ses affaires, de prendre sa cause en mains, comme si c'était sa propre cause.

On se sert parfois de plusieurs noms pour désigner un patron : on l'appelle avocat, procureur, orateur, conseiller, intercesseur, selon qu'il est appelé à exercer l'un ou l'autre des devoirs ou offices inhérents à sa qualité.

Nous exposerons ici ces différents offices, que remplit envers nous le saint Patriarche : d'abord, celui de défenseur né de ses clients ; en second lieu, celui d'intercesseur pour eux auprès du trône de la Divine Miséricorde; en troisième lieu, celui de protecteur dans leurs entreprises temporelles.

Comme on le voit, le fait du patronage de saint Joseph à notre égard est une vérité de souveraine importance, étant ordonné par Dieu comme moyen très efficace pour procurer notre salut.

Il nous conviendra donc de rechercher, d'abord, si l'Ancien Testament ne nous fournit pas quelques figures de cet attribut du glorieux Patriarche, car nous voyons que, en règle générale, les grands événements de la Loi nouvelle, ont été annoncés, dans l'ancienne Loi, par quelques figures spéciales.

Source : Livres-mystiques.com
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Mer 15 Sep 2021 - 16:06

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH


Le Patronage de saint Joseph, annoncé par trois des figures de l'Ancien Testament

En réalité, on peut voir dans l'histoire de l'ancien Patriarche Joseph, là où il est dit qu'après avoir expliqué les songes de Pharaon, il fut soudainement élevé à la première place après le roi, une annonce prophétique de l'office de patron que saint Joseph devait exercer sur les hommes rachetés par le sang de Jésus-Christ.

Les paroles du texte sacré méritent d'être citées ici. Pharaon s'adressa ainsi à Joseph : « Tu auras l'autorité sur ma maison, et à ta parole tout le peuple obéira ; et c'est par le trône royal seulement que j'aurai sur toi la préséance.

Le Pharaon dit encore à Joseph : Voici que je t'établis sur toute la terre d'Egypte. Et il ôta l'anneau de sa main et le mit à la main de Joseph; il le revêtit aussi d'une robe de fin lin, et lui mit au cou un collier d'or.

Il le fit monter sur son second char, un héraut criant que tout le monde devait fléchir le genou devant lui, et que tous devaient reconnaître qu'il avait été établi sur toute la terre d'Egypte. Le roi dit encore à Joseph : Moi, je suis le Pharaon; mais, sans ton commandement, nul ne remuera la main ou le pied dans toute la terre d'Egypte.

Et il changea son nom, l'appelant, en langue égyptienne, le Sauveur du monde. Il lui donna pour épouse Aséneth, fille de Putiphar, prêtre d'Héliopolis. »

C'est donc en raison de la sagesse avec laquelle l'ancien Joseph avait expliqué les songes énigmatiques de Pharaon, que, délivré des ténèbres de la prison, il fut couronné de gloire et d'honneur.

Son habit sordide fut remplacé par une tunique de fin lin et ses fers par un collier d'or, auquel le roi ajouta son propre anneau. À son état d'abjection succède une pompe et une puissance sans limites, et le roi lui confie le soin de gouverner son peuple, changeant son nom en celui de Sauveur du monde.

Semblablement, le nouveau Joseph, en raison de la charité qui l'enflammait, à laquelle correspond le don de sagesse, fut revêtu par Dieu d'un manteau de gloire.

Il reçut dans l'Eglise une puissance souveraine, avec le soin de pourvoir aux besoins des fidèles. Aussi voyons-nous vérifiée en lui la prophétie de Jacob : « Je te donne une part outre celle qui te revient comme à tes frères », comme s'il disait, explique Denys le Chartreux « à cause de tes insignes vertus, et pour les bienfaits que tu m'as faits à moi et aux miens au temps de la famine, je te confie, à toi, plutôt qu'à tes frères, comme don spécial, un héritage... en signe de l'affection spéciale que j'ai pour toi ».

En réalité, la joie accidentelle que saint Joseph ressent en raison du Patronage qui lui a été confié dans l'Eglise universelle, pour n'être qu'une très petite chose, par rapport à sa gloire essentielle, n'en est pas moins un signe du grand amour que Jésus-Christ eut pour lui.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Sam 18 Sep 2021 - 3:01

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Le Patronage de saint Joseph, annoncé par trois des figures de l'Ancien Testament


En réalité, on peut voir dans l'histoire de l'ancien Patriarche Joseph, là où il est dit qu'après avoir expliqué les songes de Pharaon, il fut soudainement élevé à la première place après le roi, une annonce prophétique de l'office de patron que saint Joseph devait exercer sur les hommes rachetés par le sang de Jésus-Christ.

Les paroles du texte sacré méritent d'être citées ici. Pharaon s'adressa ainsi à Joseph : « Tu auras l'autorité sur ma maison, et à ta parole tout le peuple obéira ; et c'est par le trône royal seulement que j'aurai sur toi la préséance.

Le Pharaon dit encore à Joseph : Voici que je t'établis sur toute la terre d'Egypte. Et il ôta l'anneau de sa main et le mit à la main de Joseph; il le revêtit aussi d'une robe de fin lin, et lui mit au cou un collier d'or.

Il le fit monter sur son second char, un héraut criant que tout le monde devait fléchir le genou devant lui, et que tous devaient reconnaître qu'il avait été établi sur toute la terre d'Egypte. Le roi dit encore à Joseph : Moi, je suis le Pharaon; mais, sans ton commandement, nul ne remuera la main ou le pied dans toute la terre d'Egypte.

Et il changea son nom, l'appelant, en langue égyptienne, le Sauveur du monde. Il lui donna pour épouse Aséneth, fille de Putiphar, prêtre d'Héliopolis. »

C'est donc en raison de la sagesse avec laquelle l'ancien Joseph avait expliqué les songes énigmatiques de Pharaon, que, délivré des ténèbres de la prison, il fut couronné de gloire et d'honneur.

Son habit sordide fut remplacé par une tunique de fin lin et ses fers par un collier d'or, auquel le roi ajouta son propre anneau. À son état d'abjection succède une pompe et une puissance sans limites, et le roi lui confie le soin de gouverner son peuple, changeant son nom en celui de Sauveur du monde.

Semblablement, le nouveau Joseph, en raison de la charité qui l'enflammait, à laquelle correspond le don de sagesse, fut revêtu par Dieu d'un manteau de gloire. Il reçut dans l'Eglise une puissance souveraine, avec le soin de pourvoir aux besoins des fidèles.

Aussi voyons-nous vérifiée en lui la prophétie de Jacob : « Je te donne une part outre celle qui te revient comme à tes frères », comme s'il disait, explique Denys le Chartreux, « à cause de tes insignes vertus, et pour les bienfaits que tu m'as faits à moi et aux miens au temps de la famine, je te confie, à toi, plutôt qu'à tes frères, comme don spécial, un héritage... en signe de l'affection spéciale que j'ai pour toi ».

En réalité, la joie accidentelle que saint Joseph ressent en raison du Patronage qui lui a été confié dans l'Eglise universelle, pour n'être qu'une très petite chose, par rapport à sa gloire essentielle, n'en est pas moins un signe du grand amour que Jésus-Christ eut pour lui.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Dim 19 Sep 2021 - 1:52

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Déclaration de l'Eglise


Nous avons dit que ce patronage a été confié à saint Joseph par Jésus-Christ lui-même. En effet, l'Eglise, par sa déclaration, n'a fait que reconnaître solennellement ce que Dieu avait établi de toute éternité.

Cette déclaration se trouve dans le Décret de Pie IX, du 8 décembre 1870, dans lequel on lit les paroles suivantes : « De même que Dieu avait établi l'ancien Joseph, fils du patriarche Jacob, gouverneur de toute la terre d'Egypte, afin qu'il conservât le froment pour le peuple, de même aussi, quand la plénitude des temps fut venue, où il devait envoyer sur la terre son fils unique, le Sauveur du monde, il choisit un autre Joseph, dont le premier avait été la figure, pour l'établir Seigneur et Prince de sa maison et de ses possessions, et pour le faire le gardien de ses principaux trésors.

En effet, il eut pour Epouse l'Immaculée Vierge Marie, dont est né, par l'opération du Saint-Esprit, Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui, aux yeux des hommes, a daigné être considéré comme son fils et qui lui fut soumis. Celui que tant de rois et de prophètes avaient désiré voir, celui-là non seulement Joseph le vit, mais il conversa avec lui, il l'embrassa et le baisa avec une affection toute paternelle, lui que le peuple fidèle devait recevoir comme un pain descendu du ciel en vue d'obtenir la vie éternelle.

« L'Eglise, en raison de cette sublime dignité, que Dieu a accordée à son très fidèle serviteur, le Bienheureux Joseph, l'a toujours entouré, après sa sainte Epouse, la Vierge-Mère, d'un suprême honneur, accompagné de louanges, implorant son intervention dans les choses difficiles. Mais, comme dans ces temps de tristesse, l'Eglise elle-même, assaillie de tous côtés par ses ennemis, est opprimée de si graves calamités, que des hommes impies ont pensé que les portes de l'enfer prévaudraient enfin contre elle, les vénérables Prélats du monde catholique tout entier ont présenté au Souverain Pontife leur supplique et celle des fidèles confiés à leurs soins, pour obtenir que saint Joseph fût nommé Patron de l'Eglise catholique.

« De plus, les mêmes postulations et vœux ayant été réitérés avec plus d'insistance encore dans le saint Concile œcuménique du Vatican, notre très saint Père, le Seigneur Pie IX, Pape, ému par la triste condition des choses présentes, a décidé de satisfaire aux vœux des susdits prélats, afin de confier sa personne et tous les fidèles au très puissant patronage du saint Patriarche Joseph, et il l'a solennellement déclaré Patron de l'Eglise Catholique. »

A cette déclaration solennelle, Isidore de Isolanis avait déjà préludé quand il écrivait : « Joseph a porté l'image du Christ en figure, lui qui a été député à la garde de la sainte Eglise, qui n'a ni tache, ni ride. »

Universalité et efficacité du patronage de saint Joseph

Il ne faudrait pas croire, cependant, que le patronage de saint Joseph embrasse seulement les fidèles qui font actuellement partie de l'Eglise militante, les Saints qui sont au ciel n'ayant aucun besoin de son secours, et les âmes du Purgatoire étant directement soumises au tribunal de Dieu. D'un autre côté, dira-t-on les Anges bienheureux ne doivent rien au saint Patriarche.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Dim 19 Sep 2021 - 16:13

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Universalité et efficacité du patronage de saint Joseph


En réalité, les paroles de Pie IX, par lesquelles il a solennellement proclamé saint Joseph Patron de l'Eglise Catholique, ont une très grande signification, et ce n'est pas à nous d'en limiter la portée. En effet, comme saint Joseph est le véritable époux de Marie et le Père putatif de Jésus, il s'ensuit que son patronage s'étend à tous ceux qui doivent leur rachat au Christ et à sa Mère, puisqu'il a été le gardien de l'un et de l'autre. C'est pourquoi ce patronage s'étend à tous ceux qui participent, qui ont participé ou qui participeront à l'avenir aux fruits de la Rédemption.

Pour les fidèles qui militent encore sur cette terre, la chose n'offre aucune difficulté. Quant aux Saints qui sont dans les cieux, ceux-ci ne peuvent pas méconnaître les obligations qu'ils ont envers lui; aussi, du fait qu'ils ne peuvent plus pécher, ils ne cessent d'être ses clients; pour eux donc, saint Joseph est un patron d'honneur. D'autre part, les âmes qui sont en Purgatoire peuvent encore être aidées par lui et obtenir, par ses suffrages, une prompte délivrance de leurs tourments.

Nous pouvons encore aller plus loin. II serait inexact d'exclure de l'influence de ce patronage les Pères mêmes de l'Ancien Testament. Car c'est par le Christ qu'ils ont été sauvés, et par le Christ né d'une Vierge unie en mariage à Joseph, à ce même Joseph, qui a sauvé la vie du Sauveur, et qui n'a cessé de veiller sur elle. Les Anges eux-mêmes ne sont pas entièrement en dehors de l'influence du saint Patriarche. Car, s'ils n'ont pas reçu leur confirmation dans le bien par la grâce du Christ, la gloire dont ils jouissent ne leur a pas été décernée sans égard à celle du Sauveur, et conséquemment à celle de saint Joseph, puisque leur prédestination est inférieure en dignité à celle du saint Patriarche qui, par conséquent, est aussi, dans un certain sens, leur Patron.

D'autre part, de même que le patronage de saint Joseph s'étend à l'Eglise universelle, de même aussi son efficacité ne connaît pas de limites : aussi, quiconque s'adresse à lui peut-il être sûr d'être exaucé. Et c'est cette efficacité universelle qui marque la différence entre son patronage et le patronage des autres Saints.

D'ailleurs, l'exercice du patronage appartient aux œuvres de Miséricorde. Or, aucun patron, aucun avocat mortel ne peut prendre en main la cause de tous ceux qui auraient besoin de son appui.. Un patron ordinaire doit nécessairement se limiter dans le choix de ses clients ; et même, par rapport à ceux-ci, son appui est soumis à certaines restrictions : il ne peut subvenir à leurs besoins futurs, et quant aux nécessités présentes, il ne peut les secourir toutes. Saint Joseph, au contraire, embrasse, dans son souci paternel, tous ceux qui recourent à lui ; il les aide dans toutes leurs peines ; il va même jusqu'à ménager pour l'avenir des secours opportuns, comme le fait la très sainte Vierge elle-même, dont la bénignité, selon le beau mot de Dante ne secourt pas seulement ceux qui en font la demande, mais bien des fois prévient librement la demande elle-même.

Nous pouvons donc conclure ce que nous disons de l'universalité et de l'efficacité du patronage de saint Jo­seph, pax ces, mots de l'Ecclésiastique : « Personne n'est né sur la terre tel que... Joseph, qui est né pour être le prince de ses frères et l'appui de sa famille, le guide de ses frères et le soutien de sa race. »

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Lun 20 Sep 2021 - 17:10

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Belles paroles de Léon XIII


Nous ne pourrons mieux décrire la nature du patronage de saint Joseph, la place qu'il tient dans l'économie de la Rédemption et les bienfaits qui en dérivent dans l'Eglise, qu'en citant ici les belles et profondes paroles de Léon XIII dans sa célèbre Encyclique du 15 août 1889, Quanquam pluries. « Les raisons et les motifs spéciaux, dit-il, pour lesquels saint Joseph est nommément le patron de l'Eglise et qui font que l'Eglise espère beaucoup, en retour, de sa protection et de son patronage, sont que Joseph fut l'Epoux de Marie et qu'il fut réputé le Père de Jésus-Christ. De là ont découlé sa dignité, sa grâce, sa sainteté et sa gloire...

« De cette double dignité découlaient d'elles-mêmes les charges que la nature impose aux pères de famille, de telle sorte que Joseph était le gardien, l'administrateur et le défenseur légitime et naturel de la maison divine, à laquelle il était préposé. Il exerça de fait ces charges et ces fonctions pendant tout le cours de sa vie mortelle.

Il s'appliqua à protéger, avec un souverain amour et une sollicitude quotidienne, son Epouse et le divin Enfant ; il gagna régulièrement par son travail ce qui était nécessaire à l'un et à l'autre pour la nourriture et le vêtement ; il préserva de la mort l'Enfant menacé par la jalousie d'un roi, en lui procurant un refuge où il fût en sûreté ; dans les incommodités des voyages et les amertumes de l'exil, il fut constamment le compagnon, l'aide, le soutien et le consolateur de la Vierge et de Jésus.

« Or, la divine maison que Joseph gouverna, pour ainsi dire, avec l'autorité d'un père, contenait les prémices de l'Eglise naissante. De même que la très sainte Vierge est la Mère de Jésus-Christ, de même aussi est-elle la Mère de tous les chrétiens, qu'elle a enfantés, sur le mont du Calvaire, au milieu des souffrances suprêmes du Rédempteur ; Jésus-Christ, de son côté, est comme le premier-né des chrétiens, qui, par l'adoption et la rédemption, sont ses frères.

« Telles sont les raisons pour lesquelles le bienheureux Patriarche regarde comme lui étant particulièrement confiée la multitude des chrétiens qui compose l'Eglise, c'est-à-dire, cette immense famille répandue par toute la terre, sur laquelle, parce qu'il est l'Epoux de Marie et le Père de Jésus-Christ, il possède comme une autorité paternelle.

Il est donc naturel et très digne du bienheureux Joseph que, de même qu'il subvenait autrefois à tous les besoins de la famille de Nazareth et l'entourait saintement de sa protection, il couvre maintenant de son céleste patronage et défende l'Église de Jésus-Christ. »

Sur quelles personnes principalement s'exerce le patronage de saint Joseph

Bien que saint Joseph étende sur tous les fidèles qui s'adressent à lui son puissant patronage, néanmoins il y en a qui en ressentent tout particulièrement les bienfaits : ce sont les personnes dont l'état ou la condition leur donne une certaine ressemblance avec lui.

Ce sont d'abord tous ceux qui, désirant entretenir dans leurs cœurs l'esprit de ferveur, se consacrent tout entiers au service divin par la pratique des vœux de religion. Comme par un instinct naturel, ces âmes recourent avec confiance au saint Patriarche et reçoivent de lui des secours opportuns pour se maintenir dans l'esprit de leur sublime vocation.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Mar 21 Sep 2021 - 16:51

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH

Sur quelles personnes principalement s'exerce le patronage de saint Joseph


Saint Joseph est aussi le patron spécial de ceux qui, sentant fortement en eux-mêmes les tentations de la chair, veulent néanmoins se maintenir chastes, pour plaire à Dieu et conserver la dévotion spirituelle, à laquelle le péché d'impureté fait une guerre à outrance. Ceux-ci trouvent également, dans le saint Patriarche, gardien et père des vierges, un appui très efficace dans leurs besoins spirituels.

Mais c'est surtout à l'heure de la mort que le Père putatif du Verbe incarné exerce son bienveillant patronage, lui qui fut assisté, à cette heure suprême, par, Jésus et Marie. Invoqué avec confiance, il ne manque pas de demander à Dieu, pour ses dévots clients, la grâce d'une bonne et sainte mort, grâce qui leur fasse surmonter les assauts de l'ennemi qui, à ce moment décisif, redouble de fureur pour jeter l'âme dans le désespoir.

C'est d'ailleurs la doctrine de Benoît XV qui dit[456] : « Saint Joseph est justement reconnu comme un secours très efficace pour les mourants, lui qui a été assisté, à la mort, par Jésus et Marie. »

Il ne faut donc pas nous étonner si le saint Patriarche est invoqué avec tant de confiance par les fidèles de toutes les conditions. Mais il n'est pas hors de propos de mentionner ici quelques-uns de ceux qui ont le plus contribué à promouvoir la dévotion envers ce grand Saint.

Saints et écrivains ecclésiastiques qui ont particulièrement contribué à promouvoir la dévotion envers saint Joseph

Citons, en premier lieu, le pieux et dévot Gerson, chancelier de l'université de Paris (1363-1429), qui dans ses écrits ne se lasse pas de célébrer l'efficacité du patronage de saint Joseph.

Comme clôture du célèbre sermon qu'il tint au Concile de Bâle sur la Nativité de la sainte Vierge, il proposa aux Pères assemblés que, pour obtenir enfin la paix dans l'Eglise, on eût recours à la puissante intercession du saint Patriarche, joignant à cette proposition le vœu qu'une fête spéciale fût instituée en son honneur. Déjà, observe Gerson, quand on ajouta l'octave à la fête de la nativité de Marie, la paix fut raffermie par l'intercession de la Vierge : aussi lit-on dans la Collecte de cette fête : « Que la solennité votive de sa nativité nous accorde une augmentation de paix. »

De même pouvait-on espérer, par l'intercession d'un Patron si puissant auprès de la Vierge, que le Souverain Pontife ayant été redonné à sa ville de Rome après le long exil d'Avignon, la sainte Eglise serait enfin rendue à son unique, véritable et certain Epoux, le Pape, le Vicaire de Jésus-Christ.

Après Gerson, il nous faut mentionner sainte Thérèse de Jésus, qui affirme éloquemment toute sa dette de reconnaissance envers ce grand Saint, soit pour l'avoir tirée de bien des difficultés, soit pour l'avoir aidée dans la réforme de son Ordre. Les paroles de la grande mystique sont trop éloquentes, pour que nous omettions de les citer ici.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM - Page 15 Empty Re: Méditation du Cardinal Lépicier St Joseph, Epoux de la TSVM

Message  ami de la Miséricorde Mer 22 Sep 2021 - 16:56

TROISIÈME PARTIE - SAINT JOSEPH CONSIDÉRÉ PAR RAPPORT A L'ÉGLISE CATHOLIQUE

CHAPITRE PREMIER - PATRONAGE DE SAINT JOSEPH
Saints et écrivains ecclésiastiques qui ont particulièrement contribué à promouvoir la dévotion envers saint Joseph


« J'ai pris pour mon avocat et protecteur, écrit-elle, le glorieux saint Joseph, auquel je me suis recommandée de tout mon cœur; et j'ai vu depuis clairement que ce Père et Seigneur m'a délivrée, mieux que je n'aurais su le lui demander, non seulement de cette difficulté où je me trouvais, mais encore d'autres plus grandes, d'honneur et de perte d'âme.

Je ne me rappelle pas que je lui aie demandé jusqu'ici aucune chose qu'il ait omis d'accorder. C'est quelque chose d'étonnant, que les grandes grâces obtenues de Dieu par l'intercession de ce charitable Saint, et la multitude de dangers d'âme et de corps dont il m'a délivrée.

Aux autres Saints il semble que le Seigneur ait accordé la grâce de nous secourir dans une seule nécessité particulière; mais à ce glorieux Saint il a accordé, selon que je l'ai éprouvé moi-même, de nous secourir dans toutes les nécessités ; et le Seigneur veut nous faire connaître que, après lui avoir été soumis sur la terre (puisqu'en portant le nom de père et en étant son gouverneur, Joseph pouvait lui commander), ainsi, continue-t-il encore dans le ciel, à exaucer toutes les demandes que lui fait le saint Patriarche. »

Rien d'étonnant que, précisément à cause de sa tendre dévotion envers saint Joseph, cette vierge sage et forte ait été choisie par Dieu pour propager, en Occident, le culte envers le saint Patriarche : chose qui rentrait d'ailleurs parfaitement dans les attributions de l'Ordre des Carmes auquel elle appartenait, puisque cet Ordre, dès l'origine de ses lointaines traditions, a toujours nourri, envers l'Epoux de Marie, une dévotion toute spéciale.

Parmi les écrivains qui ont le plus contribué à faire connaître l'efficacité du patronage du glorieux Patriarche, il faut mentionner le célèbre évêque de Meaux, Bossuet, dont les panégyriques en l'honneur du gardien de Jésus et de Marie demeureront longtemps les plus beaux chefs-d'œuvre de ce genre. C'est à lui que l'on doit d'avoir si bien plaidé la cause du patronage de saint Joseph, que le roi de France consentit à reconnaître sa fête comme chômée, ou d'obligation, dans tout le royaume.

Mais nous n'en finirions pas, si nous voulions énumérer tous les ouvriers dont se servit la Providence pour développer, au sein du peuple chrétien, le culte envers le trône de la Divine Miséricorde, car c'est surtout par les prières qu'il offre pour nous, qu'il déploie les merveilles de son bienfaisant patronage.

Puissance d'intercession de saint Joseph le glorieux Patriarche.

Contre l'hérétique Vigilance, qui prétendait que les justes peuvent prier les uns pour les autres tant qu'ils vivent sur la terre, mais non pas après leur mort, et pareillement contre les Réformateurs du XVIe siècle, luthériens et calvinistes, qui osèrent affirmer que non seulement il est inutile d'invoquer les Saints, mais aussi qu'une telle action est injurieuse au Christ, l'Eglise Catholique enseigne que les Saints, qui règnent avec Jésus-Christ dans le ciel, offrent à Dieu leurs prières pour nous, et que, par conséquent, c'est une impiété de nier qu'ils prient Dieu pour nous, même individuellement.

Car, comme toute l'efficacité de leurs prières dérive des mérites de Jésus-Christ, il s'ensuit que cet acte ne lui est nullement injurieux; tout au contraire, il sert à rehausser considérablement la vertu de sa passion; d'ailleurs, aucune œuvre ne porte mieux empreinte sur elle-même le caractère de la divinité, que la coopération au salut des hommes.

Source : Livres-mystiques.com

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 8126
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 63

http://www.saintmichel-princedesanges.com/

stjeanlagneau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 15 Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum