Valentina Papagna 28/02/2021 L'Amertume de la Souffrance se transforme en Douceur
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Valentina Papagna 28/02/2021 L'Amertume de la Souffrance se transforme en Douceur

Aller en bas

 Valentina Papagna 28/02/2021 L'Amertume de la Souffrance se transforme en Douceur Empty Valentina Papagna 28/02/2021 L'Amertume de la Souffrance se transforme en Douceur

Message  métys Lun 5 Avr - 22:57

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) : L'Amertume de la Souffrance se transforme en Douceur - 28/02/2021


Au cours de la nuit, je n'ai absolument pas pu dormir à cause de toute la souffrance, me suis tournée et retournée à cause de la forte douleur dans ma jambe. J'ai dit à notre Seigneur : "Seigneur, comment vais-je me lever pour aller à l'église ?".

Je m'inquiète toujours de savoir comment je vais aller à l'église après avoir souffert toute la nuit et ne pas avoir dormi ; en espérant que notre Seigneur me donne un peu de repos vers le matin, et Il le fait.

Tout à coup, l'ange est apparu et a dit : "Notre Seigneur m'a demandé de te dire de venir avec moi. Viens, et je t'expliquerai pourquoi tu souffres."

À plusieurs reprises, l'ange m'a expliqué pourquoi je souffre, mais à chaque fois, je me dis encore : " pourquoi dois-je souffrir pour les âmes ? ". Elles continuent à venir devant moi, toutes sortes d'âmes inconnues de moi. Je ne peux pas me fâcher, mais en même temps, je me dis : "J'aimerais qu'elles écoutent de leur vivant, ou qu'elles sachent un peu qu'après leur mort, et si elles vont au purgatoire, quelqu'un doit beaucoup souffrir pour elles". Alors j'accepte simplement la souffrance et je dis : "Seigneur, comment vais-je me lever le matin ? Peux-Tu me faire aller mieux parce que je dois aller à l'église ?". Je continue à parler à notre Seigneur, et puis je prie, et puis l'ange vient et me dit d'aller avec lui pour qu'il puisse me révéler quelque chose.

Soudain, nous nous sommes retrouvés dans un très bel endroit, devant un très grand bâtiment. Je savais que c'était une église. Il y avait trois portes fermées, toutes très, très hautes et en bois poli. L'ange m'a dit : "Regarde de plus près !"

J'ai regardé de plus près et j'ai pu voir le Sacré-Cœur au milieu de chaque porte. Le Sacré-Cœur était fait d'un matériau de type métallique qui n'était pas trop brillant. De magnifiques motifs brodés complexes soulignaient la forme de chaque cœur, avec des gravures de petites fleurs tout autour. Sur chaque Sacré-Cœur étaient écrits les mots latins "Sacrum Cor". L'ange m'a expliqué que cela signifiait "Sacré-Cœur".

Puis l'ange m'a donné un petit bocal en verre de forme ovale qui ressemblait plus à un vase à tenir. Le vase était rempli d'une substance jaune, qui ressemblait à de la confiture d'abricots. L'ange a dit : "Prends-la. Garde-la dans tes mains."

Au bas de chaque Sacré-Cœur se trouvait un petit loquet fait de la même matière ressemblant à du métal. En tirant sur ce loquet, on peut ouvrir le Sacré-Cœur.

J'ai demandé à l'ange : "Comment allons-nous entrer dans l'Église ?"

L'ange m'a répondu : " Tu ne peux pas entrer. Tu dois ouvrir le Sacré-Cœur. Maintenant, ouvre le Sacré-Cœur."

Je me suis placée devant la première porte et j'ai tiré le petit loquet du Sacré-Cœur. Ce faisant, j'ai constaté qu'à l'intérieur du Sacré-Cœur se trouvait le même motif brodé. J'ai dit à l'ange : "Mais la porte ne s'ouvre pas".

L'ange a répondu : "Non, ferme le Sacré-Cœur ; la porte ne s'ouvre pas. Essaie la suivante."

J'ai fait ce que l'ange m'a dit, j'ai ouvert le Sacré-Cœur sur la deuxième porte, et de nouveau la porte ne s'est pas ouverte. Puis l'ange a dit : " Essaie la troisième porte. "

J'ai fait la même chose sur la troisième porte, j'ai tiré le loquet du Sacré-Cœur quand soudain, à mon grand étonnement, une fontaine d'eau cristalline a jailli du Sacré-Cœur. L'eau ne s'est pas répandue, mais a été recueillie en bas dans un beau bassin métallique.

L'ange a dit : "Maintenant, verse dans l'eau, petit à petit, ce que tu tiens dans tes mains".

J'ai obéi à l'ange et, petit à petit, j'ai vidé la substance jaune dans l'eau cristalline jaillissante, en disant : "Entre, entre."

L'ange a dit : "Vide tout". Je l'ai fait et j'ai observé comment l'eau cristalline a consommé et nettoyé toute la substance jusqu'à ce que l'eau redevienne claire.

L'ange a dit : "Vois la miséricorde de Dieu. Ta souffrance amère s'est transformée en douceur, et tu as mis cette douceur directement dans le Sacré-Cœur de Jésus, et l'eau l'a avalée et purifiée jusqu'à ce que tout devienne clair."

"Tu vois, avec toute ta souffrance amère, tu as apporté de la douceur au Sacré-Cœur. Tu la verses, et la Miséricorde de Dieu la lave et la purifie. C'est pour les âmes que tu as souffert, et en même temps, tu as consolé Notre Seigneur. Tu as mis quelque chose de doux dans son Sacré-Cœur", dit l'ange.

Il a ensuite demandé : "Es-tu heureuse maintenant ?"

J'ai répondu à l'ange : "Je n'ai jamais rien vu de tel auparavant. Je n'ai jamais rien vécu de tel auparavant. C'est donc ainsi que fonctionne le Sacré-Cœur !"

Il a répondu : "Oui, tu vois, c'est comme ça que ça marche. Tu ouvres le Sacré-Cœur, tu y déverses ta souffrance, et la Miséricorde de Dieu l'envahit. Toutes tes requêtes vont dans le Sacré-Cœur."

L'eau était si belle et si claire, comme du cristal. Cette eau purifie les Saintes Âmes.

L'ange dit : "Tu vois, tu as essayé la première - rien. Tu as essayé la deuxième - rien. Puis tu as essayé la troisième - c'est celle qui est la Miséricorde de Dieu."

L'ange et moi avons laissé ouvert le Sacré-Cœur pendant un moment, en regardant l'eau vive jaillir. Tout cela était si mystérieux. J'ai alors fermé le loquet du Sacré-Cœur, et l'eau a alors cessé de jaillir, et l'ange et moi sommes partis.

N'ayez pas peur. Lorsque vous souffrez beaucoup, parlez-en à notre Seigneur Jésus et offrez-Lui votre souffrance. Ce qui m'a été montré, c'est comment notre Seigneur immerge et accepte votre souffrance, et Il la lave dans la fontaine d'Eau vive. La souffrance est le doux fruit que vous produisez pour l'offrir à Dieu, et de là viennent de bonnes choses dont nous ne sommes pas conscients ; combien d'âmes peuvent en bénéficier et combien de personnes peuvent être touchées, sauvées et guéries.


Merci, Seigneur Jésus, pour cette belle grâce. Sacré-Cœur de Jésus, prends pitié de nous.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/

_________________
Soleil radieux
métys
métys
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 11697
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 58
Localisation : Bretagne

stjeanlagneau, Célestine et HUBERT Jeannine aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum