L'abomination de la désolation, d'après Mgr Gaston de Ségur !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

L'abomination de la désolation, d'après Mgr Gaston de Ségur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'abomination de la désolation, d'après Mgr Gaston de Ségur !

Message  Octo le Dim 15 Mai 2011 - 11:19

L'ABOMINATION DE LA DÉSOLATION, D'APRÈS MGR GASTON DE SÉGUR !

Citation de Mgr Gaston de Ségur :

« L’abomination de la désolation régnera dans le lieu saint (Ibid., 15.) », pendant « trois ans et demi, pendant quarante-deux mois (Apoc., XIII, 5.) », correspondant aux quarante-deux heures qui se sont écoulées, comme nous l’avons dit déjà, depuis le commencement des ténèbres du crucifiement de JÉSUS, le Vendredi-Saint, jusqu’à l’heure de la Résurrection, le dimanche de Pâques, au lever du soleil.

S'agissant de l'Evangile de Saint Matthieu, au chapitre XXIV, sous les versets 15-24, la Chaîne d'or explique la révélation authentique, qui est enseignée par Notre Seigneur Jésus Christ, sous cette formule, qu'il reprend de Daniel; et cette révélation rappelle la conduite à tenir; une conduite semblable d'ailleurs nous incombera, à chacun de nous, quand notre mort nous sera annoncée ...

S. Aug. (lettre à Hésych.) Il ne nous faut pas croire cependant que la succession des semaines de Daniel ait été dérangée, parce que ces jours ont été abrégés ; ou bien qu’elles n’ont pas eu alors leur accomplissement, qui n’aurait lieu qu’à la Fin des Temps, car saint Luc déclare expressément (Lc 21, 20) que la prophétie de Daniel a reçu son accomplissement à l’époque de la destruction de Jérusalem. — S. Chrys. (hom. 76.) Remarquez ici l’admirable économie de l’Esprit Saint ; l’Évangéliste saint Jean n’a rien écrit sur ces événements, pour qu’on ne pût dire qu’il avait écrit après les faits accomplis, puisqu’il vécut encore longtemps après la ruine de Jérusalem. Mais les autres Évangélistes qui sont morts auparavant, et qui n’ont pu voir aucun de ces événements, les ont écrits pour faire éclater de toutes parts, la puissance divine de la prophétie.

S. Hil. (can. 25.) Nous pouvons encore, dans un autre sens, Voir tous les signes précurseurs de l’avènement du Seigneur dans ces paroles : « Lorsque vous verrez, » etc. Car le prophète Daniel a eu ici en vue les temps de l’Antéchrist. L’Antéchrist est appelé abomination, parce qu’il est venu contre Dieu, pour usurper l’honneur qui n’est dû qu’à Dieu ;
c’est l’abomination de la désolation, car il doit désoler la terre par les guerres et les flots de sang qu’il répandra.

C’est pour cela même que les Juifs le recevront, qu’il s’assiéra dans le lieu le plus sacré du temple, et que les infidèles lui rendront les honneurs divins dans l’endroit même où les Saints adressaient à Dieu leur prière. Et comme le caractère particulier de l’erreur des Juifs sera d’embrasser le mensonge après avoir rejeté la vérité, le Sauveur ordonne à ses disciples d’abandonner la Judée, et de fuir dans les montagnes, pour éviter la persécution ou la corruption auxquelles ils seraient exposés en restant au milieu d’un peuple qui doit croire à l’Antéchrist.

Quant à ces paroles : « Que celui qui est sur le toit ne descende pas, » etc., on peut les entendre dans ce sens : Le toit est le faîte de la maison, le complément est comme la perfection de tout l’édifice. Celui donc qui est en haut de la maison, c’est-à-dire dans la perfection de son cœur, renouvelé par la régénération, élevé par les sentiments de son âme, ne devra pas céder à la convoitise et descendre aux basses jouissances de la terre.

De même : « Celui qui sera dans le champ, » etc., c’est-à-dire celui qui s’applique à l’accomplissement des préceptes, ne devra pas retourner aux occupations de sa vie passée, qui le recouvrirait de nouveau du vêtement de ses anciens péchés. — S. Aug. (lettre à Hésych.) Car il faut prendre garde de se laisser vaincre par les tribulations, et de descendre des hauteurs de la vie spirituelle aux bassesses d’une vie toute charnelle, ou bien de se relâcher et de regarder en arrière, après qu’on a fait des progrès en s’avançant vers ce qui était devant soi. (Ph 3) —

S. Hil. Ces paroles : « Malheur aux femmes qui seront grosses, ou nourrices en ce temps-là, » ne doivent pas s’entendre des femmes grosses dans le sens naturel, mais des âmes appesanties sous le poids de leurs péchés, et qui, ne se trouvant ni sur les toits, ni dans les champs, ne pourront éviter la tempête de la colère qui les attend.
Malheur aussi à ceux qui sont nourris, cette menace s’adresse à ces âmes faibles qui sont formées à la connaissance de Dieu comme les enfants qui ne se nourrissent encore que de lait ; malheur à elles, parce que ne pouvant fuir devant l’antéchrist, et étant d’ailleurs incapables de souffrir, elles ne pourront ni éviter le péché, ni recevoir la nourriture du pain véritable. —

S. AUG. (serm. 2 sur les par. du Seig.) Ou bien, la femme grosse est celui qui désire le bien d’autrui, et la femme qui nourrit, celui qui s’est emparé de l’objet de sa convoitise. Malheur à l’un et à l’autre au jour du jugement !

Notre-Seigneur ajoute : « Priez pour que votre fuite n’arrive point durant l’hiver, ni au jour du sabbat, » etc. — S. Aug. (Quest. évang., 1, 37.) C’est-à-dire que personne ne soit surpris en ce jour, ou dans la tristesse, ou dans la joie que causent les choses de la terre. — S. Hil. Ou bien encore, dans le froid de la mort, que produisent les péchés, ou dans l’oisiveté des bonnes oeuvres ; car le châtiment sera bien sévère, heureusement Dieu abrégera ces jours en faveur des élus, de manière que leur courte durée puisse faire triompher de la violence du mal.

ORIG. Dans le sens mystique, l’antéchrist, qui est toute parole de mensonge, se tient fréquemment dans le sanctuaire des Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testament. A Ceux qui le voient doivent fuir de la Judée, qui est la lettre, sur les montagnes sublimes de la vérité. Or, celui qui se trouvera sur le toit de la parole, et qui se tiendra sur ce sommet, ne doit pas en descendre sous le prétexte d’emporter quelque chose de sa maison ; s’il est dans les champs, dans ce champ où se trouve caché un trésor, et qu’il retourne en arrière, il s’exposera à la séduction de la parole de mensonge, surtout s’il s’est dépouillé de ses vêtements anciens, c’est-à-dire du vieil homme, et qu’il ait retourné sur ses pas pour le reprendre.

C’est alors que l’âme qui porte encore dans son sein, et n’a pas encore enfanté les fruits de la parole, encourt la malédiction ; car elle laisse mourir le fruit qu’elle avait conçu, et elle perd l’espérance qui est fondée sur les actes de la vérité. Il en sera de même de l’âme qui aura enfanté le fruit de la parole, mais qui ne l’aura pas nourri suffisamment. Or, que ceux qui s’enfuient vers les montagnes prient que leur fuite n’ait lieu ni en hiver ni au jour du sabbat. Car les âmes qui sont établies dans le calme et la tranquillité peuvent obtenir de marcher dans la voie du salut ; mais si l’hiver les surprend, elles tomberont au pouvoir de ceux qu’elles veulent éviter.

Qu’elles prient donc pour que leur fuite n’arrive ni durant l’hiver, ni au jour du sabbat. Il en est qui observent le repos du sabbat en s’abstenant d’œuvres mauvaises, mais sans en faire de bonnes ; que votre fuite n’ait pas lieu dans ce jour de sabbat, complètement vide de bonnes oeuvres ; car on ne sera pas facilement victime de l’erreur, à moins qu’on ne soit entièrement dépouillé de bonnes oeuvres. Mais quelle tribulation plus grande pour nous que de voir nos frères victimes de la séduction, que de nous voir nous-mêmes plongés dans l’agitation et le trouble ? Les jours, ce sont les préceptes et les dogmes de la vérité ; et toutes les explications que cherche à en donner une fausse science viennent ajouter aux épreuves de ces jours que Dieu abrége par les moyens qu’il choisit dans sa sagesse.

SOURCE : Message puisé sur un autre Forum !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum