80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires

Aller en bas

80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires Empty 80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires

Message  Admin Sam 20 Nov 2021 - 14:20

80 AVOCATS CANADIENS DEMANDENT UNE ENQUÊTE PUBLIQUE SUR LA PANDÉMIE ET LA FIN DES INJECTIONS OBLIGATOIRES !


80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires Free-n10


novembre 19, 2021

À l’instar des agents de la GRC de Mounties for Freedom, qui demandent une enquête sur la pandémie et contestent les interventions médicales forcées des Canadiens, 80 avocats canadiens se lèvent enfin pour demander, eux aussi, une enquête ainsi que la fin des obligations et des passeports vaccinaux.

Ces avocats, dont plusieurs ont gardé l’anonymat pour éviter des représailles, sont « consternés par ce qui se passe dans notre pays ». Ils critiquent sévèrement la magistrature d’avoir « adopté le discours de la pandémie » et d’être partiale. Ils accusent également les autorités médicales d’être devenues « dictatoriales », les autorités gouvernementales et médiatiques d’alimenter « l’hystérie » et « l’anxiété de masse », et qualifient les mesures anticovid de « politiques irrationnelles nées de la panique ».

Nous reproduisons notre version française de la déclaration Free North que vous pouvez signer à titre de citoyen concerné :

« Le Canada est censé être un pays libre régi par la primauté du droit. Restaurez-la maintenant ou risquez de la perdre pour de bon.

Nous sommes des avocats canadiens. Dans notre pays, les libertés civiles font l’objet d’attaques sans précédent. Les gouvernements, les autorités de santé publique, les universités, les employeurs publics et privés, les municipalités et les entreprises bafouent les droits et libertés des Canadiens.

Notre société libre est en danger.

Les mesures contre la COVID limitent les capacités des citoyens à travailler, faire leurs courses, voyager et socialiser. Elles érodent stratégiquement les libertés civiles, en tentant de ne pas enfreindre la loi ou de toucher à des protections incluses dans la Charte des droits et libertés telles que la liberté et la sécurité de la personne, les libertés d’association, de réunion, d’expression, de conscience, de religion et de mobilité. Lorsque les mesures contre la COVID semblent avoir violé la Charte, les tribunaux ont confié à l’État le soin de prendre toutes les mesures qu’il juge nécessaires, qu’elles soient justifiables ou non.

Les législatures ont adopté des lois qui délèguent de larges pouvoirs discrétionnaires à des responsables non élus de la santé publique, lesquels élaborent ensuite des restrictions juridiques draconiennes par décret, sans examen public ni débat ouvert. Ces directives permettent aux employeurs privés et publics de suspendre et de licencier les travailleurs qui insistent sur leur droit de décider eux-mêmes de leurs traitements médicaux. Dans notre système de droit, aucun principe n’est plus important que le droit de contrôler son propre corps et de prendre ses propres décisions médicales et en lien avec sa santé. Entraînée dans une campagne de peur délibérée, la population anxieuse croit maintenant que les libertés individuelles sur lesquelles notre démocratie libérale est fondée sont dangereuses et égoïstes. Le collectivisme, exigeant la sécurité au détriment de l’autonomie, façonne de plus en plus les politiques publiques.

80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires Canadi10

Les tribunaux ont adopté le discours de la pandémie, certains prenant connaissance d’office de la nature des risques du virus et de l’innocuité des vaccins pour les adultes et les enfants. Toutefois, les faits sont tout sauf établis et les tribunaux sont censés être neutres. Que ce soit sur la COVID ou tout autre sujet litigieux, leur mandat consiste à trouver des faits exclusivement sur la base des preuves produites par les parties en salle d’audience. En ce qui a trait à la COVID, les tribunaux semblent plutôt avoir pris parti et l’accès à la justice et l’État de droit sont désormais menacés. Les personnes non vaccinées sont bannies des jurys, ce qui remet en question le droit de tous à un procès équitable devant un jury composé de leurs pairs. Personne n’est plus affecté par des politiques irrationnelles nées de la panique que les communautés défavorisées qui souffrent déjà du manque d’accès à la justice.

Le droit à la confidentialité et au contrôle des informations médicales personnelles a été abandonné. La divulgation du statut vaccinal devient une obligation pour travailler, voyager, entrer dans les établissements publics et privés, franchir la frontière et parfois pour recevoir des soins. Ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas le divulguer sont confrontés à une désapprobation sociale agressive. Les passeports vaccinaux créent l’infrastructure d’un système mondial de surveillance numérique et les institutions qui, l’année dernière, n’avaient pas le droit de recueillir les antécédents médicaux individuels l’exigent désormais comme condition d’emploi ou d’admission. Pour avoir refusé de divulguer leurs propres choix médicaux, des étudiants universitaires et collégiaux se voient refuser une éducation.

Les autorités de réglementation médicale sont devenues dictatoriales. Elles ont averti les médecins de ne pas exprimer d’opinions médicales pouvant aller à l’encontre des politiques officielles contre la COVID, les ont activement censurés et leur ont ordonné de ne pas certifier d’exemptions médicales pour les exigences de vaccination, rompant ainsi la relation médecin-patient et violant le principe selon lequel seul un praticien qui a examiné un patient est habilité à poser un diagnostic. Les commissions des droits de la personne, qui jusqu’à tout récemment défendaient des interprétations larges des droits humains, ont publié des avis limitant les possibilités d’accommodement.

80 avocats canadiens demandent une Enquête Publique et la fin des injections obligatoires Masque11

« SCOOP: Vous porterez un masque jusqu’au vaccin! MINIMUM! », titrait Radio X le 19 août 2020. Près d’un an après le début des injections, le masque est toujours obligatoire.

Les mesures contre la COVID sont incohérentes et irrationnelles. Les autorités les appliquent de manière sélective et préférentielle, s’acharnant sur les gens ordinaires tout en fermant les yeux sur les privilégiés. Les vaccins contre la COVID n’empêchent pas les gens d’être infectés ou de transmettre le virus à d’autres, mais seules les personnes non vaccinées sont bannies ou soumises à des tests. Les personnes qui se sont remises de la COVID et ont donc une immunité naturelle sont toujours soumises à des obligations vaccinales, même si le but de la vaccination est d’imiter l’immunité naturelle. Les gouvernements, les autorités de santé publique et les employeurs indiquent que les vaccins contre la COVID sont sûrs, mais les sociétés pharmaceutiques ont été exonérées de toute responsabilité, et aucun employeur n’acceptera la responsabilité légale des effets secondaires ou des événements indésirables, mineurs ou graves, subis par leurs employés qui prennent un vaccin dont ils ne veulent pas. Les risques posés par les vaccins contre la COVID peuvent être contestés, mais ils ne sont pas inexistants. En particulier pour les enfants et les jeunes adultes en bonne santé, les risques du vaccin peuvent être plus grands que ceux du virus.

Nous craignons l’érosion de notre société libre. Nous remettons en question la fixation obstinée sur un virus qui présente peu de risques pour la plupart des gens. Nous protestons contre les dommages incalculables que les politiques contre la COVID causent à la santé, aux moyens de subsistance, aux relations et à la santé mentale des personnes. Nous nous opposons à l’hystérie et à l’anxiété de masse alimentées par les gouvernements et les médias. Enfin, nous nous objectons surtout à la détérioration de nos libertés civiles et à l’incapacité de nos institutions juridiques – assemblées législatives, gouvernements, organes administratifs et tribunaux – à les protéger.

Nous sommes consternés par ce qui se passe dans notre pays. Nous demandons de mettre un terme immédiatement aux obligations et aux passeports vaccinaux. Nous proposons une enquête publique sur la gestion de tous les aspects de la pandémie déclarée. Les Canadiens devraient avoir le contrôle de leur vie et avoir le droit de prendre leurs propres décisions concernant leur santé, leurs traitements médicaux, leurs renseignements personnels, leurs voyages et leurs associations. Le Canada est censé être un pays libre régi par la primauté du droit. Restaurez-là maintenant ou risquez de la perdre pour de bon. »

Flèche

Signez la déclaration ici : https://www.freenorthdeclaration.ca/

SOURCE :

https://fddlp.org/80-avocats-canadiens-demandent-une-enquete-publique-sur-la-pandemie-et-la-fin-des-injections-obligatoires/?fbclid=IwAR0QoRS1Qvveatv9hpjyAU64rsliMTshO-ZCS6v-5ndfEh_603TLuvuGUTE

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Admin
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 53901
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 120
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

stjeanlagneau et HUBERT Jeannine aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum