15 février : Bienheureux Michel Sopocko
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

15 février : Bienheureux Michel Sopocko

Aller en bas

15 février : Bienheureux Michel Sopocko Empty 15 février : Bienheureux Michel Sopocko

Message  ami de la Miséricorde Mar 14 Fév 2023 - 19:47

15 février : Bienheureux Michel Sopocko Sopo%C4%87ko

SAINTS DU 15 FEVRIER

15 février : Bienheureux Michel Sopocko

Prêtre et Confesseur (de Sainte Faustine)


Michel Sopocko naquit à Vilnus le 1er novembre 1888.
Il faut ordonné prêtre en 1914 et docteur en théologie en 1934.
C'est en tant que confesseur de la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde qu'il rencontre Soeur Faustine.

Au départ dubitatif sur les révélations reçus par elle, il devint convaincu de leur origine divine et s'engagea dans la propagation du culte de la Miséricorde Divine. Grâce à lui, le peintre Eugène Kazimirowski peignit la première icône de la Miséricorde divine du Christ. Après la mort de Soeur Faustine en 1938, il veilla à la propagation du culte de la Miséricorde Divine dans les formes voulues par Jésus malgré beaucoup d'épreuves et en particulier l'interdition de ce culte par Rome en 1958.

Il mourut le 15 février 1975. Béatifié le 28 septembre 2008 à Bialystock (Pologne).

Biographie du Bienheureux Michel Sopocko

Lettre de l’Abbé Sopocko à Sœur Faustine

Wilno, le 22 avril 1937


En réponse à votre lettre du 15 avril 1937, je vous informe que Monseigneur l’Archevêque ne donne pour l’instant aucune permission, les conditions appropriées n’étant réunies. Il m’a recommandé de vous écrire que si la volonté de Dieu se manifeste en tout cela, la Providence Divine fera apparaître les conditions requises et aucun obstacle ne saurait contrarier les desseins de Dieu. Alors, la permission aussi pourra être accordée.

Selon moi, il faut pour le moment prier afin que cette fête soit instituée. Je fais mon possible dans ce but et je vois déjà quelques résultats.

Pour la fête de la Miséricorde Divine, j’ai envoyé les articles dans trois quotidiens et un hebdomadaire de Wilno ; de plus j’ai placé un article à part dans la revue liturgique « Mysterium Christi », intitulé « L’idée de la Miséricorde Divine dans la Liturgie », en y joignant la brochure publiée avec l’image.

L’agence Catholique de Presse a publié un compte rendu de cet article et elle a envoyé à tous les journaux de Pologne ainsi qu’aux journaux polonais à l’étranger une information intitulée « Pour l’institution d’une Fête de la Miséricorde Divine ». C’est déjà un pas de fait pour réaliser le projet.

Mais il reste beaucoup à faire ; priez pour obtenir le secours de Dieu dans l’inspiration pour moi afin que je sache ce que je dois faire ensuite. […]

Extrait des « Lettres de Sainte Faustine » Editions Téqui 2007

Extrait de lettre à Sainte Faustine

Wilno le 15 mai 1936


Chère Sœur dans le Christ,

Je m’excuse de ne pas avoir répondu à vos précédentes lettres, n’en ayant pas le temps pendant le Carême ; d’ailleurs, rien de nouveau n’est advenu. Faute de temps, je n’ai pas pu passer à Walendow. Je vous remercie pour les lettres desquelles je déduis que vous restez dans la meilleure direction, car Dieu Lui-même vous dirige et vous inonde de grâces avec lesquelles vous collaborez de manière parfaite.

Merci pour vos prières dont je ressens l’efficacité et dont j’ai grandement besoin, car la situation devient de plus en plus difficile. Pour le moment, je ne vois aucun progrès concernant les conditions propices pour cette congrégation, mais je garde l’espoir et je fais de mon mieux.

Le tableau de la Miséricorde se trouve déjà dans l’Eglise Saint Michel. Je l’y ai fait placer le dimanche de Quasimodo. J’ai commencé à publier des articles sur la Miséricorde Divine et je vous les enverrai dès que je les aurai terminés.

Si Dieu nous aide pour prendre en bail les ruines que vous avez vues, j’engagerai les travaux qui dureront plusieurs mois. […]

Que Dieu Très-Haut vous protège toujours et qu’il accomplisse ce qu’Il entend. Je me recommande à vos prières et, je vous recommande de même, ma Sœur, à la Miséricorde Divine dans la sainte Messe.

Abbé Michal Sopocko

Extrait des « Lettres de Sainte Faustine » Editions Téqui 2007
ami de la Miséricorde
ami de la Miséricorde
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 10152
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 66

https://www.saintmichel-princedesanges.com/

HUBERT Jeannine aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum