Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité !

Aller en bas

Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité ! Empty Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité !

Message  Octo le Jeu 15 Sep 2011 - 20:26

LE MODERNISME, CETTE IDÉOLOGIE ENNEMIE DE LA VÉRITÉ !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Erreur qui "dérive de l'américanisme" (Léon XIII, Lettre au Cardinal Gibbons, 22 janvier 1899, cité in Abbé Augustin Aubry, Contre le modernisme, Etude de la Tradition, le sens catholique et l'esprit des Pères, Pierre Tequi Editeur, Gand 1927, réédité aux ESR, p. 28)

"Le modernisme dont les malheureuses victimes soutiennent que la vérité des dogmes n'est pas absolue mais relative, c'est-à-dire qu'elle s'adapte aux besoins changeants des époques et des lieux et aux diverses tendances des esprits, puisqu'elle n'est pas contenue dans une révélation immuable, mais qu'elle est de nature à s'accomoder à la vie des hommes" Pie XI, in Mortalium animos, 1928.)

Saint Pie X a condamné cette erreur dans:

Le Décret du St Office "Lamentabili sane exitu" (du 3 juillet 1907)

et surtout l'encyclique "Pascendi Dominici gregis" (du 7 septembre 1907) [1]

ainsi que la "Lettre au Sillon" à Marc Sangnier, directeur du Sillon (août 1910).

La première mesure prise sous le pontificat de St Pie X avait été la mise à l'Index dès la fin de 1903, des ouvrages de l'abbé Loisy, professeur à l'Institut Catholique, puis de ceux d'autres modernistes français (Houtin, Laberthonnière, Le Roy).

Ces erreurs en question sont caractérisées dans leur ensemble par :

- l'engouement de certaines manières dites modernes de philosopher sur les choses religieuses

- le mépris de la Tradition catholique.

Bien que distinctes les unes des autres, elles sont solidaires par leur unité d'inspiration et aussi par l'acharnement d'une certaine presse à les promouvoir.

Qu'il s'agisse alors de philosophie, d'exégèse, d'histoire des dogmes, d'apologétique, d'orientation politique ou sociale, on retrouve les mêmes organes empressés à redonner la même note, à formuler les mêmes revendications avec l'ambition plus ou moins avouée d'arracher à l'Eglise enseignante des mises au point déclarées nécessaires.

Le "modernisme" étant caractérisé par la subtilité de ses agissements en vue de s'infiltrer insidieusement dans les esprits et dans les sociétés, il redoute la définition claire et précise.

Par son étymologie, "modernisme" évoque bien la tendance à s'inspirer des préoccupations reconnues ou supposées "actuelles", avec comme inévitable conséquence, une prédilection pour la nouveauté et le changement.

"L'idée qu'il faut donc se faire du "modernisme" est celle d'un renouvellement doctrinal qui aboutit à saper pratiquement les fondements objectifs du dogme catholique, sous prétexte de le moderniser pour l'adapter aux mentalités du jour" (Mère Marie de St Paul) [2]

"Le modernisme consiste essentiellement à affirmer que l'âme religieuse doit tirer d'elle-même, l'objet et le motif de sa Foi.

Il rejette toute communication révélée qui, du dehors, s'imposerait à la conscience, et ainsi il devient, par une conséquence nécessaire, la négation de l'Autorité doctrinale de l'Eglise établie par Jésus-Christ,

la méconnaissance de la hiérarchie divinement constituée pour régir la société chrétienne" (S. E. Cardinal Mercier, Le modernisme, sa position vis-à-vis de la science, sa condamnation par le pape Pie X, de l'éd. de Bloud, Paris 1909, p. 24)

Or cette espèce d'"auto-conscientisation" de la foi a d'abord été condamné par le Syllabus dans les propositions condamnées suivantes:

«Toutes les vérités de la religion découlent de la force de la raison humaine» (prop. condamnée N° 4 du Syllabus).

«La Révélation divine est imparfaite et par conséquent sujette au progrès continu et indéfini [ Tradition vivante lubacienne - voir de Lubac] - qui correspond à la marche en avant de la raison humaine...» (prop. condamnée N° 5).

En filigrane se profile l’immanence vitale, principe que dénoncera saint Pie X dans Pascendi" [3] (Sources: Revue FIDELITER, septembre-octobre 2004, N° 161, Le Syllabus ou l’anti-Vatican II).

SOURCE : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité ! Empty Re: Le Modernisme, cette idéologie ennemie de la Vérité !

Message  Octo le Jeu 15 Sep 2011 - 20:37

LE MODERNISME EST LE SUCCÉDANÉ DU LIBÉRALISME !


Le modernisme est le succédané du libéralisme: il subvertit d'abord les idées saines, puis l'unité et la paix religieuse et sociale... (prophétique!)

""Or, la doctrine du modernisme revêt exactement la même caractéristique que le libéralisme dont il est le succédané et qu'il aggrave: même défaut de principes catholiques, même mépris de la tradition catholique, même opiniâtreté aveugle, orgeuilleuse et jalouse de ses théories, subversives des idées saines d'abord, et puis de l'unité et de la paix religieuse et sociale.

"Ce qui afflige votre pays..., c'est le mélange des principes..., ce système fatal qui rêve toujours d'accorder deux choses irréconciliables, l'Eglise et la Révolution" (Pie IX)

"Ce qui afflige votre pays - disait Pie IX, en 1871, à un groupe de pèlerins français - ce qui l'empêche de mériter les bénédictions de Dieu, c'est le mélange des principes.

"Je dirai le mot et ne le tairai pas, ce que je crains pour vous, ce ne sont pas ces misérables de la Commune, vrais démons échappés de l'enfer; c'est le libéralisme catholique, c'est-à-dire ce système fatal qui rêve toujours d'accorder deux choses irréconciliables, l'Eglise et la Révolution. Je l'ai déjà condamné; mais je le condamnerais quarante fois, s'il le fallait...

"C'est ce jeu de bascule qui finirait par détruire la Religion chez vous. Il faut aimer ses frères errants, mais, pour cela, il n'est pas permis d'amnistier l'erreur et de supprimer, par égard pour elle, les droits de la vérité."

(Source: Pie IX cité in Abbé Augustin Aubry, Contre le modernisme, Etude de la Tradition, le sens catholique et l'esprit des Pères, Pierre Tequi Editeur, Gand 1927, réédité aux ESR, p. 9.)

"Je n'aime pas, disait un jour Pie X à Mgr l'Evêque de Bayonne, je n'aime pas que les prêtres entrent dans cette association (du Sillon) ; ils paraissent se laisser guider et conduire par des laïques... Or, ils sont constitués, eux, pour guider et conduire. En outre, c'est un mouvement purement laïque, nullement confessionnel. En définitive, les hommes du Sillon poursuivent un idéal politique et pas autre chose, tout en se plaçant en dehors de la hiérarchie (catholique). Les prêtres ne doivent pas se mêler à ce mouvement."

SOURCE : Abbé Augustin Aubry, Contre le modernisme, Etude de la Tradition, le sens catholique et l'esprit des Pères, Pierre Tequi Editeur, Gand 1927, réédité aux ESR, p. 15-16.)

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 118
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum