Lumière dans les ténèbres (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Lumière dans les ténèbres (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).

Aller en bas

Lumière dans les ténèbres (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini). Empty Lumière dans les ténèbres (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).

Message  Invité Dim 2 Oct 2011 - 12:36

20 février 1977
Dieu reflète dans l'univers son Omniprésence, Omniscience, Omnipotence.
Les hommes étourdis par le Malin, ou, mieux encore, la nature humaine blessée par le péché originel est semblable à quelqu'un qui se réveille d'un collapsus cardio-vasculaire : tout doucement, il prend confusément conscience des choses, des voix et des visages qui sont autour de lui.
La tragédie, provoquée par la première faute, a été d'une telle gravité qu'elle a étourdi pour des millénaires l'humanité entière, en la privant de la lumière divine, en la rendant incapable de percevoir les grandes réalités spirituelles, raison et cause de son existence même. A elle seule, l'humanité ne serait jamais arrivée à une connaissance précise et sûre de Dieu si Dieu Lui-même ne s'était pas manifesté. Le péché d'origine a projeté l'humanité dans les ténèbres les plus épaisses.
Pour dissiper ces ténèbres, dans la plénitude des temps vint le Fils de Dieu, Lumière du monde, fait chair dans le sein de la Vierge Très Sainte, créature divine plus qu' humaine, en ce sens qu'elle émerge de l'Omnipotence, Omniscience et Amour divins, comme la fleur la plus belle de l'univers, apparue dans le temps, mais voulue, conçue de toute éternité dans l'Esprit divin.
Marie très Sainte est Mère, Fille, Epouse de Dieu
Marie a sa juste place auprès de Dieu, en tant que vraie Mère du Fils Unique de Dieu, donc vrai Dieu et vrai Homme; par conséquent elle est vraie Mère de Dieu.
De ce fait, elle s'élève au-dessus de la nature angélique, inférieure seulement à Dieu dont elle est Mère, dont elle est Fille, dont elle est Epouse.
Sa participation est d'un mode unique qui ne peut plus se répéter; c'est pourquoi elle est grande et puissante de la grandeur même et de la puissance divines ...
Dieu ne fait rien inutilement et Moi, Dieu, Je veux rappeler à ton attention la dignité incommensurable de ma Mère, afin que tu saches que, par sa parfaite correspondance aux grâces de la Trinité divine, elle fut et elle est une exception qui n'a pas d'équivalent dans le passé ni n'en aura dans le futur, une exception dans l'éternité; aucune communion avec Dieu n'a été aussi grande ni aussi parfaite que celle de ma Mère.
Elle n'eut pas seulement la mission d'être avec Moi corédemptrice, contribuant à ramener dans l'univers l'équilibre si fortement ébranlé par la rébellion de Satan et de ses partisans, mais sa qualité de corédemptrice fit d'elle aussi la Mère de l'Eglise, qu'elle engendra avec Moi dans la douleur et dans l'amour, et la rendit aussi participante, en mesure surabondante, de mon éternel et royal Sacerdoce.
C'est pourquoi devant elle se prosternent les anges du ciel, les hommes de la terre, devant elle tremblent et fuient les démons de l'enfer..

Mère de l'Eglise et victorieuse des démons
Souvenez-vous-en, vous prêtres de l'Eglise régénérée, qui en mon nom et en son nom à elle devrez refouler les esprits maudits dans leur enfer ! Et cela, vous le ferez sans vous soucier de la sotte incrédulité humaine et sans vous soucier de la non moins sotte inertie de ceux qui devaient, doivent et devront guider l'Eglise en route vers le port du salut.
La Vierge Très Sainte, Mère de l'Eglise, Reine des Apôtres et Reine de la Victoire, sera celle qui vaincra encore, réparant ainsi l'inertie de mes ministres et Pasteurs, écrasant pour la seconde fois la tête du venimeux Serpent.
Avec la Croix et sur le Calvaire, Moi et ma Mère avons triomphé des forces obscures du Mal, marquant le début de la libération des âmes de bonne volonté. Avec la Croix et sur le Calvaire, l'Eglise remontera le sentier du salut en sortant de la fumée qui l'obscurcit et l'empoisonne.

Je te bénis, fils; aime-Moi !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 30, pages 67/68)
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum