Je suis le «Dieu des armées (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Je suis le «Dieu des armées (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).

Aller en bas

Je suis le «Dieu des armées (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini). Empty Je suis le «Dieu des armées (message de Jésus à Mgr Ottavio Michelini).

Message  Invité Jeu 6 Oct 2011 - 13:57

24 novembre 1978
Si les Pasteurs, les prêtres, les religieux et les âmes consacrées perdent de vue leur état de "combattants", ils perdent aussi de vue les armes dont un combattant ne doit jamais se séparer. Ne suis-je pas, Moi, le "Dieu des Armées" ?
L'expression "Dieu des Armées" n'est plus agréée aujourd'hui et a été effacée de la Bible... Mais la réalité n'est pas changée pour autant : Je suis, Je reste et Je serai, qu'on s'en souvienne bien, "le Dieu des Armées". Surtout, ne l'oubliez pas, vous, les constructeurs de mon Eglise rénovée, car ce sera un point fondamental de la régénération spirituelle de "I'après-purification".
Qui sont mes soldats ? Tous les confirmés qui formeront les troupes nombreuses de l'Eglise nouvelle. Tous les gouvernants de ce monde ont leurs soldats. Seul le Dieu Tout Puissant, «Rex omnium cordium» [Le Roi de tous les cœurs], ne devrait pas avoir les siens? Moi Je suis vraiment Roi et par conséquent J'ai et J'aurai mes armées dans les siècles éternels !
Eglise avilie et discréditée, parce que avilie comme combattante
Mon fils, pourquoi aux yeux du monde mon Eglise a-t-elle été ainsi avilie, discréditée, raillée et brimée de tant de façons ? Spécialement et uniquement parce qu'elle a été avilie en tant que "combattante".
Les troupes abandonnées et laissées à elles-mêmes finissent par se disperser et se disloquer. Et si ensuite on fait tout pour convaincre les braves soldats que l’ennemi n’existe pas, qu’il existe seulement dans l’imagination de quelques fous abusés, il est clair que le moral de ces soldats, peu à peu, se détériorera et se désagrégera.
Voilà, mon fils, ce qu'ont fait Pasteurs et prêtres ! Sous le matraquage de l'action diabolique, ils ont trompé insidieusement mes soldats dans le but de les convaincre qu'on ne doit pas parler aujourd'hui de soldats, d'ennemis ou de lutte, parce que tout cela est uniquement le fruit de l'exaltation d'hommes malades de sclérose galopante, pour les convaincre donc que les mots "Dieu des Armées" doivent disparaître comme un «tabou» d'un autre temps ...
Ainsi, en attendant, l'ennemi accomplit son oeuvre de destruction spiriuelle, morale et assez souvent même physique, sans rencontrer aucune résistance, parce qu'il n'y a plus personne, sauf toujours les exceptions habituelles, pour s'opposer aux assauts toujours plus violents des puissances obscures du Mal.
Où trouver l'explication de cette grande tragédie ?
L'ennemi de l'Eglise sait fort bien par quels sentiments il faut prendre ceux qui occupent des postes de responsabilité, surtout ceux qui, dans l'armée de mes soldats, ont le poste de généraux ou d'officiers, avec le grave devoir de maintenir chez leurs soldats un vif sentiment de leur état de combattants, de les exercer et de les instruire pour les conduire à la victoire, la seule grande victoire qui compte pour toute l'éternité et qui vraiment vaut la peine de combattre sur le chemin de la vie.

Non pas Miséricorde donc, mais Justice !

Qu'importe à l'homme de conquérir estime, gloire, richesse, plaisirs, honneurs si ensuite, à la fin de sa vie, il trouve la damnation dans l'enfer éternel ? Nul mensonge, tromperie ou trahison ne pourra jamais supprimer cette terrible réalité et cette épouvantable condamnation qui n'admet aucun appel, même au cours des millénaires ...
Voilà une autre tromperie du démon: faire croire qu'après quelques millénaires, la Justice divine se changera en un acte de Miséricorde...

Oh, sottise humaine qui, des hommes qui sont fils de Dieu et mes soldats, fait de pauvres créatures démentes, toujours prêtes à mordre à l'hameçon jeté par celui qui est le plus mortel ennemi de l'homme qu'il hait et trompe, dans le seul but d'en faire son esclave pendant toute l'éternité.
Permets-Moi, encore une fois, mon fils, de déplorer l'attitude de ceux qui, choisis pour être corédempteurs et collaborateurs fidèles dans la tâche et dans la plus grande mission que le Dieu Tout-Puissant pouvait assigner à une pauvre créature humaine, se sont transformés au contraire en traîtres de Celui qui les avait préférés parmi tant d'autres !
Comment ont-ils pu, mon fils, du haut de la plus sublime dignité, tomber bas au point de devenir serviteurs et esclaves dans l'Eglise de Satan, toujours en opposition ouverte avec mon Eglise, au détriment et pour la ruine des âmes rachetées par le Très Précieux Sang de mon Humanité ?
Non pas Miséricorde donc, mais Justice pour ces imposteurs qui n'ont jamais vraiment su ce que veut dire aimer !
Je te bénis et avec toi Je bénis tous ceux qui acceptent humblement ma Parole et la mettent en pratique : « ...Bienheureux ceux qui croiront, même sans avoir vu ! »
Prie, répare et aime-Moi toujours comme Moi-même Je t'aime !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 48, pages 95/97).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum