Quel est le problème avec l’Homéopathie ?
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Quel est le problème avec l’Homéopathie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est le problème avec l’Homéopathie ?

Message  fabienne le Lun 10 Oct 2011 - 12:41

Quel est le problème avec l’Homéopathie ?

James Manjackal MSFS
Beaucoup de gens m’écrivent et me demandent, “Quel est le problème avec l’Homéopathie ? Un Chrétien peut-il en prendre ? Est-elle en relation avec le new age et l’ésotérisme ? » etc. Je dois dire que je n’ai pas étudié le sujet de façon approfondie. Mais j’en ai vu les effets négatifs sur les Chrétiens et leur vie spirituelle. Beaucoup qui ont des problèmes dans leur vie de prière comme le manque de concentration, les distractions, les sentiments de fatigue, les bâillements durant la prière, les douleurs sur tout le corps pendant les prières et surtout quand ils appellent le Nom de Jésus, de mauvaises idées et surtout immorales pendant la méditation chrétienne etc- ont admis qu’ils étaient sous traitement homéopathique, et quand je leur ai demandé d’arrêter leur homéopathie, ils furent alors capables de bien prier. Récemment un homme est venu et m’a dit qu’il n’e pouvait pas prier en langues alors qu’il était dans le Renouveau Charismatique et dans un groupe de prières depuis très longtemps. Il prenait des médicaments homéopathiques pour l’insomnie. Quand je lui ai demandé d’arrêter ses médicaments et de prendre des médicaments normaux allopathiques, il put retrouver le sommeil et fut capable de prier en langues. Une sœur religieuse en Slovénie m’a dit que le médecin qui lui prescrivait des médicaments homéopathiques pour le traitement de son cancer, lui avait demandé d’arrêter de prendre la Sainte Communion pour un meilleur effet de ses médicaments. Beaucoup de personnes en Allemagne, Autriche et France m’ont dit que les médecins Homéopathes, pendant qu’ils prescrivent leurs médicaments, leur conseillent de ne pas faire le signe de croix ou d’appeler le Nom de Jésus avant de prendre leurs médicaments homéopathiques car les chrétiens font tout avec un signe de Croix ou une petite prière. Pourquoi faire une exception pour l’homéopathie ? Peut-être parce que le signe de Croix ou le Nom de Jésus peuvent bombarder le pouvoir ou l’énergie des médicaments Homéopathiques ! J’ai un témoignage à vous faire partager.

Il y a 13 ans, un médecin Homéopathe catholique m’a demandé de bénir sa clinique Homéopathique. Avec joie je suis allé à sa clinique et je l’ai bénie avec les prières habituelles selon le rite de l’Eglise Catholique Romaine et j’ai aspergé de l’eau bénite partout où il me le demandait. Après quelques jours il vint et me dit : « Père James, après que vous avez béni et aspergé d’eau bénite ma clinique et mes médicaments, j’ai dû jeter tous les médicaments car ils avaient perdu leur « potency » (puissance) ». Grâce à Dieu il n’a pas menacé de me poursuivre ! Puis j’ai demandé à ce docteur la raison pour laquelle ses médicaments ont perdu leur puissance alors que j’ai prié avec la puissance de l’Esprit Saint. Il a dû admettre que le pouvoir de ces médicaments était en opposition avec le pouvoir de l’Esprit Saint. Alors il me demanda d’examiner les bouteilles de médicaments allopathiques où le détail du contenu est précisément formulé comme Hydrate de carbone 15%, Magnésium 20%, Alcool 5%, Eau 10% etc, alors que de telles précisions quant au contenu sur les bouteilles ou tubes de médicaments homéopathiques ne sont pas retrouvées, au lieu de cela l’efficacité du médicament est précisée sous forme de « potencies » « dilution et dynamisation », désignées par CH … etc Le Docteur lui-même admit qu’il ignorait l’origine du pouvoir de cette « dilution et dynamisation ». Il me dit que l’effet principal de l’Homéopathie est un effet placebo. Il est clair que cette puissance est un pouvoir caché (pouvoir occulte). Je ne veux faire aucun jugement sur l’Homéopathie car je n’en suis pas un expert, mais il y a une chose que je veux dire à mes frères chrétiens c’est que ce n’est pas bon pour un chrétien de les utiliser quel que soit le bon effet qu’ils peuvent apporter sur les gens malades. Beaucoup de traitements ésotériques et de new age (médecines alternatives) font de la publicité en disant « c’est bon marché et il n’y a pas d’effet secondaire » mais il ne disent pas le principal effet secondaire sur les chrétiens c’est-à-dire « qu’ils éloignent les gens du Christ, de l’Eglise et du Salut que le Christ a apporté à ce monde ». Le document du Vatican « Jésus Christ Porteur d’Eau Vive » explique clairement le danger caché de l’Homéopathie et d’autres médecines alternatives basées sur des pouvoirs occultes.

J’ajoute ici quelques articles et extraits de quelques médecins et experts éminents en la matière et je laisse le discernement et le jugement aux lecteurs.


Homéopathie, sain ou occulte ?

Dr Manfred Heide - L’auteur du présent article est médecin-chef à la clinique de Bad Laasphe, et spécialiste en médecine interne et médecine naturelle. L’homéopathie se veut une science expérimentale, et représente actuellement le courant paramédical le plus important. Mais ses effets réels ne sont pas prouvés scientifiquement. «Des examens cliniques effectués sur des préparations homéopathiques distinctes relatives à des maladies distinctes donnent des résultats erronés et incertains» (1).

Hahnemann et son principe de similitude
L’homéopathie a été fondée par un médecin allemand, le docteur Samuel Hahnemann (1755-1843), un contemporain de Goethe. Selon Blatter (2), il fut l’ami de Mesmer, l’un des grands pourfendeurs de la foi chrétienne de son temps, et qui développa le magnétisme. Hahnemann était franc-maçon, libre-penseur, doué de capacités intellectuelles supérieures à la moyenne. Il ne se satisfaisait pas des résultats de la médecine traditionnelle de son époque et énonça ses propres théories. Suite à quelques expérimentations, il émit l’hypothèse que les maladies pouvaient être guéries par les substances, diluées, qui les avaient générées.

C’est ainsi qu’il établit son fameux «principe de similitude», selon lequel «le semblable guérit le semblable» (similia similibus curentur). Ce principe de similitude était déjà connu dans les médecines populaires du Tibet, de la Chine et de l’Arabie, et il fut connu d’Hippocrate et de Paracelse. Mais Hahnemann le reprit et le systématisa dès 1796 par de nouvelles expérimentations pratiques (3). La règle de la similitude est donc le noyau dur de l’homéopathie, dont l’étymologie vient du grec «homoion» (semblable) et «pathos» (maladie)

Homéopathie: Diluer la substance à l’infini
Un autre principe de l’homéopathie est la dilution infinitésimale de la substance. Contrairement à l’allopathie, qui repose sur l’administration plus ou moins forte et élevée de médicaments, l’homéopathie applique des doses fortement diluées («homéopathiques»). Car pour Hahnemann, la dilution a un effet dynamique, démultiplicateur: une dose infime possèderait donc des vertus guérissantes accrues. Les détracteurs de l’homéopathie affirment que la dose retenue est comparable à une goutte d’eau dans un lac! Cette dilution infinitésimale est l’un des points controversés de l’homéopathie.

Thérapie et esprit

Dans son livre «Organon der Heilkunde» (4), Hahnemann explique qu’à partir de la dilution C30, «la matière est à tel point réduite» qu’elle présente «une particule qui n’est plus quantifiable; manifestement, par la dynamique de la dilution. La matière est réduite à sa substance intrinsèque et pure, et c’est là qu’elle présente tout son potentiel spirituel.»

«L’explication selon laquelle la dilution "dynamiserait" le médicament tout en lui conférant un pouvoir spirituel repose sur des conceptions magiques» (5). Dans la préface de sa cinquième partie consacrée aux «Maladies chroniques», Hahnemann écrit: «Les dynamisations homéopathiques sont de véritables stimulateurs des propriétés médicinales cachées dans les corps naturels (...) qui peuvent ainsi agir sur notre esprit et notre vie...»

Homéopathie: qu’en est-il en réalité?

En termes strictement scientifiques, il n’est pas possible que ces produits puissent avoir un effet, car après un nombre élevé de dilutions, il ne reste presque plus de trace de la substance active. A titre d’exemple, une dilution de type D20 équivaut à un litre de produit versé dans l’ensemble des eaux de notre globe! A la puissance D31, l’effet serait celui d’une goutte sur une masse un million de fois plus importante que notre planète...

Certaines préparations sont de l’ordre de D1000 ou plus...et l’on parle encore de succès! Commentaire d’un spécialiste en médecine naturelle chrétien (6): «On sait parfaitement qu’à partir de la dilution D23, il n’y a plus une seule molécule de la substance-mère. Ce qui se passe dès cette étape-là n’est donc rien d’autre qu’un rituel où l’on secoue de l’alcool...Le vrai homéopathe travaille avec du D30, pour être sûr qu’il n’y a plus de matière du tout» (7).

Hahnemann a dit lui-même que ses produits n’avaient pas un effet «chimique», mais «dynamique», et que des forces particulières entraient en jeu. Hahnemann qualifiait aussi de «dynamique» la force d’un aimant sur le fer, tout comme il intégrait dans sa théorie les forces magnétiques de Mesmer. «Les fondements de l’homéopathie et le recoupement avec d’autres théories manifestent ses liens avec l’occultisme et la magie. Les forces recherchées sont occultes et non scientifiques... Hahnemann mentionne aussi dans sa thérapie expérimentale une dynamique des médicaments proche du mesmérisme» (8). L’homéopathie Samuel Hahnemann.

Force cosmique/démoniaque

La force cosmique
Qu’est-ce qui se cache, finalement, derrière les préparations homéopathiques? «A la base de ces médicaments se trouve la notion de force cosmique; celle-ci renvoie à une vision du monde tout à fait occulte. La force cosmique dont parlent tour à tour les magies blanche et noire, le yoga, la radiesthésie et l’anthroposophie, entre autres, ne peut nullement être identifiée à la puissance divine (2).»

Hahnemann a écrit: «Si l’on fait tomber une goutte de médicament dans un grand lac, le mélange n’en fera pas un médicament, car la force serait absorbée. Mais en secouant fortement le liquide et en frottant la poudre en petites doses, ses vertus sont intensifiées» (cité par (8)). Selon Hahnemann, au moment de la confection des doses homéopathiques, une force passe du fabricant au médicament, de façon mystérieuse... La manière de faire transiter cette force - en la dynamisant - dans un élément amoindri, manifeste le côté occulte du procédé. Les affirmations de Hahnemann permettent de conclure qu’il avait une conception strictement spirite des maladies.

Au paragraphe 31 de son oeuvre maîtresse, «Organon», il déclare que les maladies sont des «dysfonctionnements de la dynamique de l’esprit humain». Sa théorie de l’effet des médicaments dilués (la «dynamisation ») est également de type spirite: «Les substances se réduisent ainsi à leur nature la plus pure, qui est spirituelle... » Dans son «Organon», Hahnemann explique lui-même comment la substance médicamenteuse se transforme, suite à une procédure mécanique, en une force guérissante subtile, d’ordre spirituel. «Nous avons là une authentique doctrine de spiritualisation de la matière. C’est du spiritisme à l’état pur...»(8). Dans ses fondements, l’homéopathie est donc proche du mesmérisme; dans les deux démarches, des forces mystérieuses transitent vers le malade.

Hahnemann a développé une thérapie où les forces occultes jouent un rôle important - tout comme dans le magnétisme. «Ces corrélations manifestent l’essence même de l’homéopathie» (9). L’homéopathie a également servi de complément à l’anthroposophie de Rudolph Steiner, qui avait lui-même vécu des phénomènes occultes dans son enfance: contact avec les morts et divers esprits. «La médecine Weleda présente des similitudes avec l’homéopathie, dont Rudolph Steiner a repris le principe des potentialisations. Toutefois, l’effet guérissant ne se produit pas ici selon le principe des similitudes, mais par de la "voyance" (1). «Les principes de la "médecine anthroposophique" reposent sur l’imagination, l’inspiration et l’intuition, par lesquelles des "influences cosmiques" (comme dans l’astrologie, autre pseudo-science) sont captées. L’anthroposophie combine donc sa doctrine ésotérique avec les conceptions irrationnelles de l’homéopathie» (9).

Homéopathie: en résumé...
Samuel Hahnemann, tenant de l’occultisme, prétendait lui-même avoir reçu sa méthode par le biais de révélations spirites. Il était hostile au Seigneur Jésus, qu’il considérait comme un doux rêveur. Sa pensée repose sur le principe de similitude de la doctrine micro-/macrocosmique. Sa conception, selon laquelle toute matière contient une part d’esprit, n’est pas du tout biblique. Il était persuadé que la dilution des médicaments devait libérer toujours plus de forces dans la matière; or, d’un point de vue chimique, une dilution de puissance supérieure à D23 ne laisse plus rien de la substance originelle - le procédé ne laisse que des éthers: l’esprit - selon la compréhension que l’on a de ce terme. De nombreuses personnes - des croyants notamment - cherchent la guérison par le biais de méthodes parfois occultes. Mais, contrairement à ce qu’a écrit un homéopathe, tout ce qui guérit n’est pas forcément bon.
Cet article est un condensé du livre de Manfred Heide: «Irrwege des Heils», paru aux éditions Schulte & Gerth, Asslar.

Références bibliographiques
1) M. Richter: Notes personnelles du 30.12.1986
2) K. Blatter: Pratiques paramédicales, Bible et communauté 82, No 2, 1982
3) M. Dorcsi: Principes de l’homéopathie, journal des médecins autrichiens 33, No 23, 1978, 1300
4) S. Hahnemann: Organon de la médecine, 6e édition, Editions Dr Schwabe, Hrsg. R. Hael, Leipzig 1921
5) R. König: Médecines douces, Hänssler-Editions, Neuhausen-Stuttgart 1987
6) K.H. Däumer: Entretien au sujet du livre d’O. Markmann (96) dans «Ferme et fidèle», No 30
7) Th. Dethlefsen: le hasard, une chance, Goldmann-Editions de poche 880
8) O. Markmann: les méthodes de guérison occultes de l’homéopathie et de la biochimie, Editions Lorenz-Keip, Berlin, 1978
9) G. Glowatzki: La pensée magique de la médecine et son arrière-plan anthroposophe. Dans: Oepen/Prokop: Méthodes marginales de la médecine. Société du Livre Scientifique, Darmstadt 1986
Les documents bibliographiques ci-dessus ont été édités en allemand.

HOMÉOPATHIE: CONTROVERSE CHEZ LES CHRÉTIENS
L’homéopathie est certainement la thérapie parallèle la plus controversée parmi les chrétiens. Si les uns la condamnent en bloc notamment à cause de l’arrière-plan occulte de son fondateur, d’autres sont plus nuancés, bien que sceptiques. Selon Robert Golaz, de la Pharmacie Internationale Golaz Chemist SA (Lausanne), la majorité des produits homéopathiques ne sont pas fabriqués selon des procédés occultes. Toutefois, même dans le cadre d’un produit «sain», le thérapeute peut encore exercer une influence (choix du médicament effectué à l’aide d’un pendule, etc.). Il s’avère que la plupart des patients ne sont pas en mesure de savoir si les médicaments ont été fabriqués de manière douteuse ou scientifique. La prudence s’impose donc... (Les éditeurs)


Recherche d'une plante
Homéopathique

POSITION DE L’ASSOCIATION DES DROGUISTES CHRÉTIENS

L’Association des droguistes chrétiens admet l’homéopathie dans certaines limites (potentialisations basses), mais se distancie clairement des homéopathes qui exercent des pratiques occultes, telles que le pendule, pour chercher la substance requise.

Pour les problèmes relatifs à la colère, à la jalousie, au désir de vengeance et d’autres difficultés de ce type, elle recommande la cure d’âme. L’Association rappelle que le fondateur de l’homéopathie Samuel Hahnemann, ainsi que plusieurs homéopathes actuels, affirment que ce n’est pas la substance d’une préparation qui agit, mais sa «force immatérielle».L’Association pose donc les questions suivantes:

- Comment les produits homéopathiques agissent-ils dans ces préparations à dilutions infinitésimales?
- La «puissance de vie» contenue dans les préparations peut-elle être assimilée au souffle divin décrit dans Genèse 2, 7, ou s’agit-il d’une puissance occulte?
- Lorsque l’on secoue et dilue le produit, des forces cosmiques sont-elles associées, ou s’agit-il de simples processus physiques?


LES RAISONS QUI M’ONT POUSSÉ À RENONCER À VENDRE DES PRODUITS ANTHROPOSOPHES ET HOMÉOPATHIQUES

Témoignage de Hanspeter Horsch

L’auteur de ce témoignage est droguiste à Heiden, et naturopathe cantonal reconnu.
J’ai vendu pendant des années des produits homéopathiques et anthroposophiques; j’ai même promu personnellement l’homéopathie et j’avais plus d’un argument pour défendre ces préparations. Les résultats observés auprès de mes clients ajoutaient encore de l’eau à mon moulin. Mais, après avoir discuté longuement avec des frères et soeurs dans la foi qui refusaient avec conviction l’homéopathie, j’ai commencé à voir plus clair sur certains points jusque-là refoulés - à la vérité pour des raisons matérielles. Un beau soir, mon épouse et moi-même avons décidé de ne plus tergiverser, et de cesser de vendre des médicaments dont les bases seraient incompatibles avec l’Evangile de Jésus-Christ. Cette décision a été suivie d’une grande paix, mais aussi d’âpres combats.

Nous n’avons pas agi sur un coup de tête, mais après mûre réflexion. J’étais interpellé par le fait que l’homéopathie s’attache beaucoup aux effets immatériels des substances. Les dysfonctionnements que l’homéopathie prétend soigner- la haine, la convoitise, l’envie, la jalousie - sont des comportements que la Bible nomme péchés. En vendant ces médicaments, j’ai réalisé que je soutenais un autre évangile que le seul qui nous ait été donné. J’ai donc quitté cette voie après l’avoir confessée, tout en réalisant tout à nouveau la valeur du sacrifice accompli par Jésus-Christ. Notre décision a suscité bien des réactions au sein de notre équipe de travail et de notre clientèle, et j’ai ainsi eu l’occasion de témoigner de ma foi. Nous avons aussi discuté avec des collègues à ce sujet... Et, même si les affaires ont été moins bonnes suite à notre décision, nous avons vu la main de Dieu, et notre foi en a été affermie. Nous avons aussi vécu quotidiennement de petits miracles, et cela se poursuit depuis trois ans et demi!

Hahnemann a dit lui-même que ses produits n’avaient pas un effet «chimique» mais «dynamique», et que diverses forces particulières agissaient sur les médicaments

Article paru et édité par Campus pour Christ Suisse romande
avatar
fabienne
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 242
Date d'inscription : 10/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec l’Homéopathie ?

Message  Octo le Lun 10 Oct 2011 - 12:55

@ Fabienne :

Merci, Fabienne, de l'avoir mis sur ce fil !

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le problème avec l’Homéopathie ?

Message  Invité le Mer 12 Oct 2011 - 7:34

Pour répondre à Octo qui a dit à Violaine de "jeter ses médicaments homéopathiques à la poubelle", je trouve ce point de vue excessif et non fondé. De plus on n'a pas à ordonner à quelqu'un de faire ceci et cela... que faites vous du libre arbitre?
Dire que l'homéopathie est dangereuse cela reviendrait aussi à accuser tout le corps médical qui l'utilise. Or le gouvernement a mis en place un observatoire des sectes "la Miviludes". Il n'aurait pas manqué d'en parler s'il y avait des liens occultes ou trait à la magie concernant l'homéopathie.

J'ai fait des recherches sur la question sur le Forum du Père Verlinde que j'espère vous connaissez. Il est très compétent en matière d'occultisme. Les médicaments homéopathiques sont fabriqués mécaniquement et il serait absurde de penser qu'ils sont "envoûtés".Personnellement j'ai été soignée par homéopathie et je n'ai jamais eu de problèmes.

IVoilà ce que le Père Verlinde a répondu au sujet de l'homéopathie à quelqu'un qui pratiquait l'agriculture biodynamique qui se posait des questions en 2003:


Source: forum final-age.net: http://www.final-age.net/forums/viewtopic.php?t=580&postdays=0&postorder=asc&star
t=7
[i]Sincèrement je ne crois pas que vous risquez quelque chose en « dynamisant » de l’eau tout en vous concentrant sur ce que vous faites !
Ce qui est intéressant, c’est que les anthroposophes désignent cette action du même terme que celui qui est utilisé en homéopathie pour activer les dilutions. Il semble donc qu’il s’agisse de la même action. Je note aussi que la dynamisation est vaine si celui qui l’exécute est distrait. [b]Dès lors, la dynamisation mécanique, telle qu’elle est pratiquée dans les laboratoires « classiques » de produits homéopathiques, serait donc inefficace ? Car vous ne pouvez pas prêter d’intentionnalité à une machine à agiter les dilutions !

Je pose simplement ces questions pour vous faire pressentir que nous sommes dans un domaine qui n’a vraiment rien de scientifique. Je crains que la « croyance », c'est-à-dire la force de persuasion de celui qui vous parle, est extrêmement importante. Mais objectivement, vous aurez bien du mal à justifier ce que vous prétendez faire ou à faire vérifier vos résultats.
Je me permettrais de vous conseiller de garder une certaine distance critique, car l’aspect endoctrinement est particulièrement fort et l’efficacité des méthodes me semble quand même liée à votre « réceptivité » au discours proposé.


Vous voyez bien qu'il ne faut pas exagérer et tout diaboliser...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum