Courage et en avant ! (message de Don Michel Rua à Mgr Ottavio Michelini).
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Courage et en avant ! (message de Don Michel Rua à Mgr Ottavio Michelini).

Aller en bas

Courage et en avant ! (message de Don Michel Rua à Mgr Ottavio Michelini). Empty Courage et en avant ! (message de Don Michel Rua à Mgr Ottavio Michelini).

Message  Invité le Dim 30 Oct 2011 - 13:45

12 juin 1978
Ecris, frère Don Ottavio, je suis Don Michel Rua. J'ai été le premier successeur de saint Jean Bosco et je l'ai bien connu sur terre. Caractère jovial, il savait cacher la grande souffrance qui accompagna sa vie terrestre.
En cela il fut beaucoup aidé par sa très grande dévotion à Marie Auxiliatrice. Foi et amour de la Madone furent les deux rails qui le guidèrent durant toute sa vie tourmentée et lui firent surmonter toute sorte de difficultés.
Jean Bosco fut un grand pionnier de l'Eglise, un courageux porte-étendard qui arbora, à l'aube de sa vie sacerdotale, le drapeau de la nouvelle Eglise et qui consuma sa vie de prêtre pour régénérer l'Eglise, et régénérer veut dire rénover.

Jean Bosco, à cause de la pureté adamantine [qui a la dureté, l’éclat du diamant] de sa vie, de l'ardeur de sa foi en lui toujours agissante, du feu de son amour surtout pour les jeunes laissés à eux-mêmes et privés de cette nourriture spirituelle sans laquelle la vie de grâce n'est pas possible, eut une vision claire et précise des maux qui, en son temps, affligèrent l'Eglise. C'est pourquoi il mit toute sa vie au service de la grande cause, c'est-à-dire au service du renouvellement spirituel du Corps mystique.
Ce fut ce complet et généreux dévouement qui le rendit si agréable à Dieu, Lequel déversa sur lui des flots de grâces, mais ce fut précisément cela qui déchaîna contre lui la colère et la furieuse réaction des forces adverses de l'enfer, qui se servirent de leur Eglise, la Franc-maçonnerie, dont regorgeait alors comme aujourd'hui encore l'Italie.
Mais Don Bosco savait très bien d'où provenaient les difficultés; il connaissait bien ses ennemis, auxquels prudemment mais aussi courageusement il opposa toujours une tenace résistance, bien assuré et bien conscient qu'ils ne prévaudraient jamais contre la Lumière, la Vérité et la Justice...
Ne vous découragez pas, la lutte sera gagnée
Don Bosco était la prudence personnifiée et il veillait attentivement à ne pas faire de faux-pas. Il était à la fois ouvert et réservé, parce qu'il connaissait profondément les hommes et savait donc comment se comporter avec eux, bénéficiant en cela d'un grand don, le discernement des esprits, si bien qu'il a pu toujours agir à coup sûr. Ces dons étaient complétés par d'autres, non moins beaux et précieux, comme une profonde piété, une grande sagesse, une force d'âme peu commune. En somme, il était un homme complet.
Don Ottavio, tu sais qu'on ne peut venir à bout de l'Ennemi que par l'humilité et la patience. Du Maître divin on a pu dire «Quand Jésus eut achevé de donner ses consignes ..., il partit de là pour enseigner et prêcher... » (Mt 11,1), et cela on doit pouvoir le dire de tous ceux que Lui a choisis pour ses desseins d'amour. Ne vous découragez donc pas; la lutte est engagée et sera gagnée. Lui a vaincu le monde, la mort et l'enfer; il en sera de même pour vous, si vous êtes unis à Lui en une communion parfaite, par l'humilité, la patience et tous les autres dons qu'Il ne refuse jamais.
Il vous a été dit avec charité et justice : ce qui importe c'est d'étouffer en vous tout ressentiment, toute ombre de ressentiment, et en cela vous avez failli. Le ressentiment ne vient jamais de Dieu et vous ne pouvez vaincre cette répulsion instinctive tout seuls; priez et offrez sincèrement vos souffrances pour votre conversion. Justice et humilité peuvent très bien marcher ensemble.
Courage et en avant; nous sommes avec vous ! Que Dieu vous bénisse, maintenant et toujours !
(Source : Editions du Parvis – Confidences de Jésus à ses prêtres et à ses fidèles – 1990 – chapitre 136 pages 275/276).
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum