« LA GRÂCE AGIT TOUJOURS LA OÙ SE TROUVE LA VOLONTÉ D'ÊTRE JUSTE »
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

« LA GRÂCE AGIT TOUJOURS LA OÙ SE TROUVE LA VOLONTÉ D'ÊTRE JUSTE »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« LA GRÂCE AGIT TOUJOURS LA OÙ SE TROUVE LA VOLONTÉ D'ÊTRE JUSTE »

Message  Invité le Dim 11 Déc - 15:26

« LA GRÂCE AGIT TOUJOURS LA OÙ SE TROUVE LA VOLONTÉ D 'ÊTRE JUSTE »
( Maria Valtorta, tome 2, chapitre 72 pages 403/404 )


Jésus dit :

Comme tu le vois, Simon, moins buté, s'est soumis, sinon complètement, au moins en partie à la justice avec une sainte promptitude. Et il n'est pas devenu tout de suite mon disciple et encore moins apôtre, comme tu l'as nommé par ignorance il y a maintenant un an, mais au moins spectateur neutre après cette rencontre pour la mort d'Alphée. Protecteur aussi de sa mère et de la mienne, au moment où un homme devait les protéger et les défendre contre les sarcasmes des gens. Pas assez courageux pour s'imposer à ceux qui me traitaient de " fou "; encore beaucoup trop homme pour rougir un peu de Moi, pour s'inquiéter des dangers de toute la famille à cause de mon apostolat contraire aux sectes.

Mais il était déjà sur la bonne voie. Après le Sacrifice, il sut y marcher de plus en plus assuré, jusqu'au point de me confesser par le martyre. La Grâce opère tantôt comme un coup de tonnerre, tantôt lentement. Mais elle agit toujours là où se trouve la volonté d'être juste.

Va en paix. Sois en paix au milieu de tes souffrances. Voici que commence le temps de préparation à la fête de Pâques et, pour Moi, tu portes la Croix. Je te bénis, Marie de la Croix de Jésus.»

Plus tard il dit :

« Pas du tout.

Avec une charité sans borne et une prudence avisée, tu dois accueillir tout le monde. Se renfermer serait exciter la curiosité. Repousser serait contraire à la charité. Je te l'ai dit: "Tu seras la ville qu'on recherche".

Tous ne viennent-ils pas avec une intention honnête ? Qu'est-ce que cela fait ? Tu es prudente et cela suffit. Tu crains de perdre du temps ? Et qui est le Maître du temps ? Moi. Et alors ? Allons, allons sans peur, sans inquiétude, sans impatience. Tu vois combien de fois je devais changer mon programme ? Et c'était Moi... Paix, paix et charité avec tous. Et puis, en troisième lieu : c'était prudence, et cela suffit.»

Je vous dirai de vive voix l'origine de cette leçon.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum