Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Octo le Mar 13 Déc 2011 - 17:53

@ Tous :

Je reçois à l'instant cet e-Mail de A.-M., une de nos membres, qui me dit avec tristesse :

----------------------------------------

A.-M. : XYZ@yahoo.fr

17:13 (Il y a 33 minutes)

à moi


Bonsoir Octo

J'étais venu lire sur le lien que vous avez envoyé mais visiblement, tout a été ôté par les soins de Poirot....

Bien dommage que nous ne puissions y avoir part.

Je ne rentrerai pas dans vos interventions à vous deux (vous même, Poirot et même Loréna) car je ne suis pas intéressée de rentrer au coeur de ce qui sépare parfois inutilement les personnes mais je constate simplement et avec grand regret que je ne connaîtrai pas" l'ultime avertissemnt au monde" ! Cela est bien regrettable que Poirot ait supprimé de lui-même les messages qui y figuraient.

Enfin s'il se décidait à les réinsérer dans le fil de discussion, merci par avance de bien vouloir m'en avertir comme à chaque fois que vous adressez des liens !


A.-M.

--------------------------------------

Merci A.-M. pour ce cri du coeur !

En espérant que Poirot ne restera pas insensible à cet appel.

Octo !


Dernière édition par Octo le Dim 18 Déc 2011 - 11:23, édité 1 fois

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Poirot le Mar 13 Déc 2011 - 19:00

Bonjour à tous,

Je relève quelques tirades d'anthologie de ce pauvre Octo :

- "Je refuse de porter le bonnet d'âne !"

- "Votre réputation vous précède depuis longtemps !"

- "Contentez-vous de partager ce qu'il y a de meilleur en vous plutôt que de jouer au redresseur de torts et au donneur de leçons !"

- "De toute façon, que vous soyez ou non Don Raymond, vous n'aviez pas le droit de priver nos membres des analyses plus que pertinentes de Don Raymond sur la Fin des Temps".

- "Votre comportement asocial dénote un narcissisme exacerbé où vous faites passer votre petite personne avant celle des autres !"

- "Vous arrive-t-il de penser à autrui parfois ?"

- "Je le répète, je n'ai pas à demander la permission aux membres pour poser les actes que mon droit de gestion m'accorde automatiquement".
Quand je déplace un ou des messages, je le fais TOUJOURS pour les meilleur intérêts du Forum, et non pour me soumettre aux égos démesurés de certains membres".

- "Si vous, vous êtes animé par votre esprit querelleur ou revancheur contre François Mokuenko, c'est votre affaire. Mais moi je n'ai pas à me plier à vos caprices d'enfant gâté !"

- "Nous ne ferons pas le procès de François Mokuenko ici !"

- "Plutôt que d'être animé, cher Poirot, par des intentions malsaines afin de porter un jugement contre votre prochain, vous devriez partager aux autres membres le fruit des réflexions de Don Raymond, ce qui vous honorerait davantage, n'est-ce pas ?"

- "Êtes-vous sans reproche ?"

//////////////////////////////////////////////////

Dites-moi Octo,

Je pense qu'une petite mise-au-point de votre psychologie vous serait nécessaire.

Je vous promet que le Grand Avertissement va avoir sur vous des effets grandement salutaires.
Vous allez obtenir un meilleur discernement sur vos fautes, sur votre manière d'être, sur vos comportements, et sur vos facilités à porter des jugements sur autrui. Nous en reparlerons ensemble.

Personnellement, je vous trouve aujourd'hui encore un peu faible car vous vous avez habitué à pire que cela en language châtié.

Enfin, je vous signale qu'il existe des copyrights de la maison Hovine sur ces extraits ci-joints et qu'il ne devraient pas se retrouver sur ce blogue sans leur autorisation. C'est donc à vos risques et périls !
Alors soyez assez aimable d'arrêter votre cinéma car vous n'impressionnez personne.

Un dernier point : Ce n'est pas à cause de vos qualités que je verse ces pages sur votre blogue, c'est juste à cause des défauts de Charles-Edouard. N'oubliez pas de le remercier à lui aussi.


Dernière édition par Hercule le Jeu 15 Déc 2011 - 6:47, édité 4 fois
Poirot
Poirot
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 93
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Poirot le Mar 13 Déc 2011 - 19:03

"ULTIME AVERTISSEMENT AU MONDE"
par Don Raymond
Editions Hovine Belgique
- 1995 -


En effet, comme le remarque fort justement Yves Germain , dans les Ecritures, tout ce qui est AU CENTRE est à considérer en premier. Quelques exemples parmi tant d’autres :
“L’arbre de vie est au milieu du jardin.” (Gn 2,9)
“Moi, le Seigneur, je suis au milieu du pays (à l’intérieur)
(Ex 8,18)
“Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et tu traceras une croix sur le front des hommes.” (Ez 9,1.4.6)
“Au centre se trouvera le sanctuaire.” (Ez 48,8)
“Je suis au milieu d’Israël (au sein)” (Joël 2,27)
“Ils le crucifièrent : Jésus au milieu...” (Jn 19,18)
(cf. Yves Germain, L’Apocalypse de St Jean, éd. Mambré)

Nous ne manquerons pas d’y ajouter ces exemples révélateurs. Les douze pierres qui entoureront l’Arche d’Alliance ou Arche de Dieu, sont significativement prises du milieu du Jourdain dont les eaux se sont miraculeusement retirées :
“Emportez-vous d’ici du milieu du Jourdain... douze pierres...” (Jos 4,3)
“Passez en avant de l’Arche d’Alliance de YHWH, votre Dieu, au milieu du Jourdain...” (Jos 4,5)
”Ils emportèrent douze pierres du milieu du Jourdain, selon ce que YHWH avait dit...” (Jos 4,8)
“Quant aux douze pierres, Josué les fit dresser au milieu du Jourdain...” (Jos 4,9)
“Et les prêtres qui portaient l’Arche s’étaient arrêtés au milieu du Jourdain...” (Jos 4,10)

Et dans le texte même de l’Apocalypse :
“Je vis sept candélabres et au milieu des candélabres quelqu’un semblable à un FIls d’Homme.” (Ap 1,13)
“Voici ce que dit... celui qui marche au milieu des 7 candélabres d’or.” (Ap 2,1)
“Au milieu du trône et tout autour du trône (de Dieu), quatre animaux...” (Ap 4,6)
“L’Agneau qui est au milieu du trône sera le Pasteur.” (Ap 7,17)
“Au milieu de la place se trouvait l’Arbre de Vie...” (Ap 22,2)

Tous ces exemples prouvent sans exception que la notion de milieu concerne directement ou indirectement Dieu. Le milieu est l’expression d’une réalité divine visible ou cachée. Pour sceller l’Alliance avec Dieu, Abraham “fend par le milieu ” les animaux du sacrifice. Le verbe ou la forme hébraïque karath qui conclue l’Alliance, signifie littéralement : “couper une alliance” (Gn 15,10.18; cf Jr 34,18; 1 Sam 11,1-2, 18,3; 1 R 8,9). Au moment de la mort du Christ scellant dans Son Sang l’Alliance Nouvelle de Dieu avec les hommes, le rideau du Temple, séparant le saint du Saint des Saints qui avait abrité l’Arche d’Alliance, “se fend de haut en bas, en deux ” (Mt 27,51) ou “se fend par le milieu ” ! (Luc 25,45) En rappel du Sacrifice de Notre-Seigneur, le prêtre “brise en deux ” l’hostie consacrée.

Si nous “fendons en deux” l’Apocalypse, le MILIEU exact de ce texte composé de 22 chapitres, se trouve entre le 11ème et le 12ème. Or cette CHARNIERE souligne précisément de manière surprenante la succession de l’ANCIENNE et de la NOUVELLE ALLIANCE ! *La dernière phrase du chapitre 11 offre la vision de la réapparition de l’ARCHE D’ALLIANCE; *la première phrase du chapitre 12 qui suit, le signe de la Femme céleste, depuis toujours identifiée à la Vierge :

*11,19. Alors s’ouvrit le Temple de Dieu, celui qui est dans le ciel, et l’ARCHE DE SON ALLIANCE apparaut dans son Temple. Et ce furent des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre et une forte grêle.

*12,1. Puis un grand signe parut dans le ciel: UNE FEMME REVETUE DU SOLEIL, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles.

Chose révélatrice, la lecture de l’Office du 15 août, au jour de l’Assomption de Marie, ne se contente pas du passage du chapitre 12; elle commence curieusement par les deux derniers versets du chapitre 11. C’est la volonté évidente de l’Église de souligner cette articulation et le Relai des deux Alliances; en raison de quoi la Vierge est fort justement invoquée dans ses litanies sous le nom d’ARCHE DE LA NOUVELLE ALLIANCE, car elle a porté dans son sein le Fils de Dieu, de la même manière que le Coffre Sacré a contenu les trois objets constituant le Témoignage divin.

Ces objets recensés par les textes de l’Ancien ou du Nouveau Testament, sont en effet tous trois prémonitoires de la Venue du Christ dont ils fixent la Mission :

1. LES TABLES DE LA LOI; 2. LE VASE (ou URNE) D’OR contenant LA MANNE; 3. LA VERGE D’AARON qui avait fleuri.
(Exode 16,13 et s; 24,12-18; 31,18; 34,1 et s; Nombres 17,15-27, Hébreux 9,4)

1. LES TABLES DE LA LOI sont constituées par deux tablettes de pierre sur lesquelles ont été gravés les dix commandements. Avant d’être inscrits dans la matière, symbole de solidité, ils ont été énoncés par Dieu à Moïse, au Sinaï. La Parole a été ainsi donnée à l’homme pour lui servir à la fois de repère et de garde-fou. Dans la progression de la Révélation de Dieu et de son Alliance avec l’homme, la Parole, pareillement annoncée par les prophètes est entrée dans l’humanité pour la régénérer de l’intérieur. C’est le Mystère de l’Incarnation de Dieu fait homme :
“Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu... Et le Verbe s’est fait chair.” (Jn 1,1; 1,14)
Dans le manuscrit grec original de l’Évangile, la Parole ou Verbe, s’écrit logos , d’où la logique. Logique divine, Parole organisatrice du monde qui est le Christ, Fils de Dieu et Dieu Lui-même. La Logique de Dieu, c’est l’Amour. Par son enseignement jusqu’au don de sa vie, le Christ est l’exemple absolu de la Loi vivifiée par l’Amour.

2. LA MANNE représente la chute céleste d’une substance mystérieuse qui permit de nourrir les Hébreux lors de la traversée du désert. A la demande de Dieu, le prêtre Aaron en remplit un plein vase qu’il déposa dans l’Arche d’Alliance, en réserve pour les générations (Exode 16,33-35). Ainsi, comme nous l’avons vu plus haut, la Manne préfigure-t-elle l’Eucharistie, selon la comparaison de Jésus Lui-même: “Vos pères ont mangé la Manne au désert et sont morts. Tel est le pain qui descend du ciel que celui qui en mange ne meurt pas. Je suis le pain vivant descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra à jamais; et le pain que je donnerai, c’est ma chair pour la vie du monde.” (Jn 6,48-51)

3. LA VERGE D’AARON tenue en main par ce dernier ou par Moïse, a réalisé des miracles qui ont entraîné la libération du peuple élu lors de la captivité d’Egypte. Parmi les douze tribus d’Israël (Nombres 17,15-22) le terme hébreu “mattê” qui la désigne, signifie aussi tribu. Jésus réalisera les miracles que l’on sait, sans avoir besoin de recourir à cette verge sacerdotale accordée à l’homme par Dieu pour prolonger sa main, car Jésus est Lui-même Dieu et sa main lui suffit.

Si le Messianisme du contenu de l’Arche (XIIIe s av J-C), précède logiquement celui des prophètes (IXe s av J-C), dans la progression de l’Alliance de Dieu avec l’homme, de la matière à la chair, spécialement préparée par son IMMACULÉE CONCEPTION, la Vierge devient quant à Elle, L’ECRIN PRÉCIEUX de la Divinité, l’Arche charnelle de la Nouvelle Alliance, comme l’ont très tôt nommée les Pères de l’Église ou comme en témoignent encore ses litanies. Il est clair que l’Apocalypse de Jean, par SON MILIEU-CHARNIERE, associe intimement dans l’ordre naturel de la Révélation, les deux Arches Ancienne et Nouvelle, que sont le Coffre sacré et la Vierge. Et le sens de ce mystérieux RELAI s’impose dans un grandiose rappel à la fin des temps.

Comme nous l’avons vu dans l’introduction de ce chapitre, l’ARCHE D’ALLIANCE a en fait occupé LA PLACE CENTRALE d’un CERCLE DE PIERRES (ou Cromleck) constitué de douze pierres, dénommé Guilgal , terme dérivé de la racine g-l-l , “rouler, tourner en rond” (Josué 4,8-24; cf. trad. Dhorme, éd. Pléiade). Les douze pierres avaient été déposées “à l’emplacement des pieds des prêtres qui portaient l’Arche d’Alliance”, soit tout autour de cette dernière. L’Arche ainsi entourée exprime le symbole d’universalité de Dieu AU MILIEU des DOUZE tribus des fils de Jacob, et préfigure le Christ AU MILIEU de ses DOUZE apôtres.

En la “COURONNE de DOUZE étoiles” de la FEMME céleste, nous entrevoyons pareillement le sens caché du MILIEU-CHARNIERE de l’Apocalypse, RELAI transcendant des DEUX ALLIANCES. “Enceinte”, la Nouvelle ARCHE qui est la Vierge Marie annonce DANS LE CIEL le Retour en Gloire imminent de Son Fils, comme l’atteste la suite du chapitre : “Et j’entendis dans le ciel une voix puissante qui disait : “Voici venus maintenant le salut, la puissance, le Règne de notre Dieu et le pouvoir de son Christ !...” (Ap 12,10)

Les DOUZE étoiles représentent les DOUZE tribus des élus de l’Apocalypse (7,5-8), transcendant ainsi les DOUZE pierres qui entouraient l’Arche d’Alliance, symbole des DOUZE tribus des fils de Jacob . C’est dans le ciel, le signe de la “Troisième” Alliance ouvrant le Règne glorieux du Christ.

Or nous voici au coeur même d’un Mystère que le Message de Dozulé doit nous permettre de vérifier, car si l’ARCHE D’ALLIANCE réapparaît dans son Temple céleste, celui-ci ne peut que se trouver dans la JÉRUSALEM NOUVELLE. Sans exclure pour autant, les pérégrinations qui pourraient découler de cette réapparition prophétisée dans le Livre des Maccabées :
“Oui cet endroit (secret où a été cachée l’Arche et son précieux contenu) restera IGNORÉ jusqu’au moment où DIEU RASSEMBLERA SON PEUPLE et FERA MISÉRICORDE. Le Seigneur alors MONTRERA CES OBJETS. LA GLOIRE DU SEIGNEUR APPARAITRA, ainsi que LA NUÉE, comme elle s’est manifestée à l’époque de Moïse...” (2 Mac 2,4-9)

Le Seigneur montrera CES OBJETS ! Et non ce lieu , comme l’indiquent certaines traduction fautives :
Septante 2 Mac 2,8 : “ho kurios anadeixei tauta .”
tauta , pluriel neutre de houtos : ces choses-là.
Vulgate 2 Mac 2,8 : “Dominus ostendet haec .”
haec , neutre pluriel de hic : ces choses-là.

Cette citation ne fait que confirmer la prophétie de l’Exode (16,32-34) concernant précisément le vase de Manne et son précieux contenu :

“Moïse dit : “Voici la chose que YHWH a ordonnée : remplis en un omér EN RÉSERVE POUR VOS GÉNÉRATIONS, afin qu’elles voient LE PAIN que je vous ai fait manger au désert, quand je vous ai fait sortir du pays d’Égypte.”
“PUIS Moïse dit à Aaron : “Prends une urne et mets-y un plein omér de Manne, puis dépose-là devant YHWH EN RÉSERVE POUR VOS GÉNÉRATIONS. Suivant ce que YHWH avait ordonné à Moïse, Aaron la déposa EN RÉSERVE DEVANT LE TÉMOIGNAGE (L’Arche).”

hébreu lemischmeret : en réserve; grec Septante eis diatèresin : en conservation, préservation; latin Vulgate : AD SERVANDUM in generationes vestras : POUR SERVIR à vos générations ! (N’oublions pas que St Jérôme traduit directement de l’hébreu au latin )

Ce Témoignage concerne bien les générations futures qui auront quitté le désert : aucun texte biblique ne mentionne une éventuelle constatation ultérieure du miracle divin qui n’aurait pas manqué de susciter d’abondants commentaires ! Mais comme le prophétise le Livre des Maccabées, l’Arche réapparaîtra LORSQUE DIEU RASSEMBLERA SON PEUPLE et FERA MISÉRICORDE. C’est à dire lorsque Juifs et Chrétiens seront réunis. Lorsque les Juifs reconnaîtront enfin Celui qui est venu parmi les siens. Il ne faut peut-être pas prendre dans un sens exclusivement symbolique la promesse de Notre-Seigneur dans l’Apocalypse (2,17) :
“Au vainqueur je lui donnerai de la Manne cachée....”

Les saints et les mystiques nous aident à faire un nouveau pas vers la compréhension de cette énigme : St Bède le vénérable (673-735), St Bernard, Maria d’Agréda, Soeur Catherine Emmerich, ou plus près de nous Maria Valtorta, révèlent en effet que la Vierge Marie descendait d’AARON par sa mère dite “Anna d’Aaron”, et de la tribu royale de Juda et du roi David, par son père Joachim.

Les liens fréquents entre ces deux tribus, celles de Lévi (Aaron) et de Juda, sont du reste attestés dans le livre des Juges (17,7; 19,1 et s.). Mais c’est dans l’évangile de Luc que nous trouvons cet indice capital confortant la révélation des mystiques : la Vierge Marie présentée comme LA PROCHE PARENTE d’Élisabeth, elle-même mère de Jean-Baptiste et DESCENDANTE D’AARON (Luc 1,5). LE SANG D’AARON, serviteur de l’Arche d’Alliance et modèle des prêtres, se trouve ainsi épuré dans l’IMMACULÉE CONCEPTION de la Vierge Marie, et coule de même dans celui de son divin Fils Jésus. Si Jésus est proritairement Grand Prêtre selon l’Ordre de Melchisédech, il n’en est pas moins PRETRE selon l’Ordre d’AARON (Hébr 5,4). Car le Christ RACHETE précisément “la prêtrise et la traîtrise d’Aaron”... qui céda aux injonctions du peuple en construisant le veau d’or !

Or, non seulement AARON avait été chargé du service de l’Arche d’Alliance, y déposant le vase de Manne et sa Verge, mais il offre avec elle un remarquable jeu de mots : HA-ARON, forme à l’article, signifie en Hébreu : l’ARCHE ! (aaron : aleph-hé-resch-noun; l’arche: ha-aron : hé-aleph-resch-vav-noun; le hé intial prononcé ha , constitue l’article défini)

Si la Vierge transcende le Coffre sacré, le contenant dont Aaron avait la charge, Jésus est en fait Lui-même les trois parties du contenu :
-LA PAROLE faite chair,
-LA MANNE offerte en sacrifice dans le Calice Eucharistique,
-LA VERGE D’AARON FLEURIE exprimant la partie de sa lignée humaine unie à sa divinité rachetant la prêtrise défaillante du serviteur de l’Arche. LA FLORAISON MIRACULEUSE de la Verge d’Aaron ne s’explique vraiment que dans la perspective de la lignée humaine cachée du Christ.

Ici s’éclaire un nouveau POINT FONDAMENTAL du contenu de l’ARCHE, lié au Mystère de Jésus de NAZARETH, par le verbe ou la forme hébraïque karath qui scelle l’ALLIANCE (Gn 15,18; voir plus haut) :

karath : kaph-resch-tav : 20 + 200 + 400 = 620.
Ce verbe a pour anagramme :
kether : kaph-tav-resch = COURONNE = 620.

Si l’on “fend” ce nombre par le milieu , selon la pratique de l’Alliance, nous obtenons : 620/2 = 310. Valeur qui constitue précisément celle de l’expression originale biblique de LA VERGE D’AARON (Ex 7,12) déposée dans l’Arche d’Alliance :

mattê aharon : mem-teth-hé aleph-hé-resch-noun :
(40 + 9 + 5) + (1 + 5 + 200 + 50) = 54 + 256 = 310 !

Mais également valeur d’OMER, représentant la pleine quantité de manne également déposée dans l’Arche par AARON (Ex 16,33) :

omer : ain-mem-resch : 70 + 40 + 200 = 310 !

Cette césure mystique de l’Alliance est capitale dans la mesure où elle éclaire le nom donné à Jésus de NAZARETH : “Joseph prit l’enfant.... et vint habiter dans une ville appelée NAZARETH, afin que s’accomplît ce qui avait été dit par les prophètes : Il sera appelé Nazôréen.” (Mt 2,23)

En cette bourgade modeste dont le nom n’apparaît pas dans l’Ancien Testament, les commentateurs voient une allusion à la vie pauvre et humiliée de Jésus. Or Nazareth dérive de l’autre forme de la Couronne : nêzér, racine n-z-r, que Dhorme considère comme une variante de m-z-r (-v-t), mazzaroth : constellation de la Couronne (Job 38,31-33; Ancien Testament, t. 2, éd Gallimard, Pléiade, 1959). La relation nazaréen-nazôréen-nazir, est entièrement prouvée par la forme commune nêzér désignant le naziréat, la chevelure, la couronne. Le rasoir ne monte pas sur la tête du consacré qui est nazir de Dieu et porte de ce fait une longue chevelure et la barbe.

Nul ne doute, conformément aux représentations constantes des artistes et à l’incomparable Relique du linceul de Turin (voir chap. La puissance de l’Eucharistie), que les cheveux longs de Jésus et sa barbe attestent son naziréat. En effet, le Cantique du Magnificat que chante la mère de Jésus en présence d’Élisabeth (Lc 1,46-55), est une variation de celui qu’Anne, la mère du prophète Samuel, adresse à Dieu pour Le remercier du don de son enfant (1 Sam 2,1-10). “Son sein fermé”, Anne avait voué un voeu à YHWH et promis que s’Il lui donnait un enfant elle le Lui consacrerait en sorte que “le rasoir ne passe pas sur sa tête”, c’est à dire qu’il soit NAZIR (1 Sam 1,11). Ayant été exaucée, elle tint promesse. Rappelons que son fils Samuel couchera dans le Temple de YHWH près de l’Arche d’Alliance (1 Sam 3,2). Si Anne a consacré à YHWH cet enfant miraculeusement accordé, à plus forte raison la Vierge Marie “remet”-elle son enfant divin au Seigneur afin que pareillement le rasoir ne monte pas sur sa tête...

Ainsi l’Annonciation ayant eut lieu à Nazareth, Jésus habita en ce village afin que s’accomplît l’Écriture. Peut-il y avoir de plus grand NAZIR sur terre que le Fils de Dieu Lui-même, dont le village d’origine témoigne précisément en son nom de l’exceptionnelle Consécration ? Jésus de Nazareth est en même temps Jésus à la longue chevelure ou Jésus de la (mystique) Couronne, illustrant sa royauté céleste, celle du Christ-Roi universellement reconnue à la fin des temps, comme l’annonce le psaume messianique 132, relatant la translation de l’Arche ARON à Jérusalem, et s’achevant sur le mot NEZER, couronne ou diadème qui “brillera sur l’Oint” ou Messie (hbr: Machiah ). C’est l’accomplissement de l’Arche ARON en Jesus de NAZARETH :

aron : aleph-vav-resch-noun : 1 + 200 + 6 + 50 = 257 !
nezer : noun-zaïn-resch : 50 + 7 + 200 = 257 !

Et c’est précisément au centre d’une “Couronne” de 12 pierres ou “Cromleck” appelée Guilgal (Jos 4,9), séjour de L’ARCHE D’ALLIANCE contenant le Témoignage de YHWH, que sera inaugurée la royauté de Saül, premier Roi biblique :
“Allons ! Rendons-nous au Guilgal et là nous inaugurerons la royauté !” Tout le peuple se rendit au Guilgal et là on fit roi Saül DEVANT YHWH au Guilgal.” (1 Sam 11,14-15)

Ainsi Dieu n’a pas voulu que l’on dépose dans le Saint des Saints du TEMPLE une bombe atomique ou un quelconque secret de destruction, mais l’ARCHE D’ALLIANCE, TÉMOIGNAGE-MEME DE SON AMOUR ! Lorsque l’Arche aura disparu du Temple pour que tous les regards se tournent désormais vers le Fils de Dieu, Jésus tout enfant viendra y étonner les grands prêtres (Luc 2,46-47) et plus tard en chasser les marchands profanateurs (Mt 21,12-13).

Les artistes ont abondamment illustré le thème de LA VERGE D’AARON. Le très ancien “guide de la peinture” mentionne la représentation d’Aaron portant une VERGE FLEURIE et s’exclamant sur un cartel :
“Cette VERGE m’a annoncé d’avance, ô Vierge sans tache, que semblable à une plante, vous aviez enfanté le Créateur comme une fleur.” (Mgr de Montault, traité d’iconographie chrétienne, t. 2, p. 2O1, Paris 1890)

Ce thème est tout aussi répandu dans la sculpture des églises médiévales : Au portail de Laon, parmi d’autres images, LA VERGE D’AARON figure au dessus de la Vierge à l’une des voussures. De même au portail occidental de Reims, peut-on la découvrir au dessus de la Vierge et de l’Ange de l’Annonciation. A la collégiale de St Quentin, un vitrail de la chapelle absidiale montre la Vierge de l’Annonciation significativement accompagnée d’Aaron revêtu d’ornements sacerdotaux. Sur une tapisserie du XVème s., on peut encore lire cette légende :

“Comment Moïse fut très fort esbahi,
quand aperçut le vert buisson ardent
dessus le mont Horeb ou Sinaï.
Il n’estoit rien de la verdeur perdant.
Pareillement LA PUCELLE EUT UN ENFANT
sans fraction, ni aucune ouverture,
et LA VERGE D’AARON fut florissant
en une nuict; cela nous le figure.” (op. cit., p. 198)

Sur une miniature du XVème s. (Bibl. Nat.), LA VERGE D’AARON qui est la Vierge, fleurit une AMANDE qui est le Christ, conformément au livre des Nombres (17,23) :
“Voici qu’avait fleuri la Verge d’Aaron, pour la maison de Lévi : elle avait fait éclore une floraison, fleurir des fleurs, MURIR DES AMANDES.”
C’est donc à l’intérieur de ce grand Mystère qu’il faut chercher l’explication de la représentation médiévale du CHRIST EN GLOIRE dans l’ovale mystique (expression de cette Gloire !) ou MANDORLE , de l’italien mandorlo : AMANDE !

Le moyen-âge nous offre à St-Denis, l’image de la Croix s’élevant de l’Arche d’Alliance ouverte. La Verge d’Aaron s’est transformée en Croix. Lors de la captivité d’Egypte et des dix plaies, cette verge sacerdotale accomplit, comme on le sait, les miracles qui permirent la libération du peuple élu.

Par la volonté de YHWH, dès le début du récit, la verge que tient Moïse est transformée en serpent. Mais c’est Aaron qui réalise le premier prodige. Dans les trois premières plaies c’est encore lui qui tend la main avec sa verge. Le texte de l’Exode est clair : il emploie exclusivement l’expression “LA VERGE D’AARON” (7,12), et à aucun moment celle de “verge de Moïse”. Tant qu’Aaron n’aura pas tenu lui-même en main ce bâton, et que Moïse ne sera pas venu le rencontrer à la demande de YHWH, le bâton sera appelé : “bâton d’Elohim”. (4,20) Observons que Moïse transmet l’ordre de YHWH, mais que c’est Aaron qui l’exécute par l’intermédiaire de son bâton car Aaron est le prêtre de YHWH. Les deux témoins de l’Apocalypse (11,6) ont le même pouvoir que possédait le Verge d’Aaron de “changer les eaux en sang et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront.”

Dans la Vulgate, ce bâton sacerdotal est désigné par l’expression “Virga Aaron” (Nb 17,25; Hé 9,4) A Dozulé, le Christ parlant latin, officialise indirectement cette traduction qui rapproche cette verge : virga , de la Vierge : Virgo. Dans la langue française de la fin des temps, cette expression a en effet pour valeur :

LA VERGE D’AARON : 13 + 57 +4 + 49 = 123 !

Soit L’UNITÉ DE LA CROIX GLORIEUSE fixée par le Christ à Dozulé !
Il faut donc entendre par là que la Croix demandée MULTIPLIE PAR 600 la longueur réelle de cette Verge déposée dans l’Arche d’Alliance ! Qu’ainsi le Témoignage voulu par le Christ est à la mesure de Son RETOUR EN GLOIRE !
On connaît les dimensions de l’Arche d’Alliance (Ex 25,10) :
2,5 x 1,5 coudées = 1,25 m x 0,75 (cf. dict biblique universel) = 5/3.
L’estimation de la longueur de l’Arche ramène à l’évidence à celle de la Verge qu’elle contient :
-soit que, des trois Témoignages (Tables de la Loi, Urne de Manne, Verge d’Aaron), la Verge fixe la longueur réelle de ce Coffre Sacré 1,23 m et non 1,25m, amenant ainsi à revoir l’estimation précise de la coudée (123/2,5 = 49,2 cm; au lieu de 125/5 = 50 cm);
-soit que la Verge d’Aaron prenne place dans l’Arche, avec une légère marge (123 cm pour 125 cm).
La logique ne peut que nous orienter vers la première solution. En effet si l’on admet pour valeur réelle de la coudée 49,2 cm, LA HAUTEUR de l’Arche, égale à sa largeur, vaut :
1,5 coudée x 49,2 cm = 73,8 cm.
De ce fait, les proportions de l’Arche traduisent aussi la durée transcendante de 50 jours qui relie la Pâque à la Remise de la Loi à la Pentecôte (Ex 19,1), durée fractionnée selon le rapport 3/5, par la chute de la Manne au 30ème jour (Ex 16,1), dont le plein déposé dans l’Arche préfigure le Coeur eucharistique de Jésus, l’ Imman hou El ! (voir chap. La Messe et le discernement, De la Manne à l’Eucharistie, l’Emmanuel)


2,5 coudées = 5 = 50 jours = 123 cm
1,5 3 30 73,8

Ainsi la HAUTEUR DE LA CROIX GLORIEUSE
représente exactement 1000 fois celle de L’ARCHE D’ALLIANCE !
0,738 x 1000 = 738 m !

Et 600 fois sa LONGUEUR ou celle de LA VERGE D’AARON :
1,23m x 600 = 738 !

Nous devons en tirer une INDICATION FONDAMENTALE quant au Message de Dozulé et au choix de la France par le Christ, étant donné que le système métrique permettant cette mesure a précisément été ÉTABLI EN FRANCE !

L’Histoire Sainte nous enseigne la relation transcendante entre LA VERGE D’AARON et LA CROIX GLORIEUSE DE DOZULÉ :

“Quand il mourut à Hor sur la montagne, AARON était âgé de
123 ans ! “ (Nombres 33,39)

Plus surprenant encore lorsque AARON prend pour la première fois en main la VERGE afin de réaliser le prodige, il a exactement
83 ans :

“Moïse était âgé de 80 ans et AARON de 83 ans lorsqu’ils parlèrent à Pharaon. YHWH parla à Moïse et à Aaron en disant : “Lorsque Pharaon vous parler, en disant : Donnez un signe en ma faveur! tu diras à AARON : prends ta VERGE et jette-là devant Pharaon qu’elle devienne serpent !” (Ex 7,7)

Or comme nous ne l’ignorons plus :
DOZULÉ = 4+15+26+21+12+5 = 83 !

Le sens mystique de cette relation s’impose facilement : Lorsque AARON inaugure son sacerdoce avec la VERGE, il a 83 ans; lorsqu’il meurt il en a 123. Ces deux valeurs 123 - 83 = 40, fixent avec exactitude la durée de l’Exode, soit 40 ans ! Pendant ces 40 ans les Hébreux seront nourris au désert par la Manne ou Pain du ciel (Ex 16,35). C’est bien sûr encore au grand prêtre AARON qu’il revient de déposer le vase de Manne dans l’Arche, en réserve pour les générations...

La valeur 83 de DOZULÉ marque ainsi le début du Sacerdoce d’AARON, qui entraîne la LIBÉRATION DU PEUPLE ÉLU ! Par l’immense Croix Glorieuse de Dozulé, la LIBÉRATION du Peuple doit se trouver à la mesure du Témoignage ! D’où l’on peut déduire que la période de 40 ans qui suivra le Retour du Christ en Gloire, marquera une ère intense de Foi et Charité, concrétisant la Nouvelle Évangélisation.

Quel est donc LE SENS du premier prodige qui voit LA VERGE D’AARON se transformer en SERPENT et avaler ainsi tous les serpents des magiciens d’Egypte suscités contre elle ?

“AARON jeta SON BATON devant Pharaon et devant ses serviteurs, et elle devint SERPENT .
Pharaon convoqua alors les sages et les sorciers. Or, eux aussi, les magiciens d’Egypte, en firent autant PAR LEURS SCIENCES OCCULTES.
Ils jetèrent chacun son BATON et les bâtons devinrent SERPENTS, mais le BATON D’AARON avala leurs BATONS !” (Ex 7,10-12)

Ce prodige qui précède les 10 plaies d’Egypte est hautement prémonitoire, car en hébreu , le SERPENT et le MESSIE ont LA MEME VALEUR :
SERPENT : na’hasch : noun-heth-schin : 50+8+300 = 358 !
MESSIE : maschiah : mem-schin-iod-heth : 40+300+10+8 = 358 !

LE SERPENT qui est LE MESSIE avale tous les SERPENTS, faux-Messies des SCIENCES OCCULTES. Miraculeusement fleurie, LA VERGE-SERPENT déposée dans l’Arche, annonce donc la venue du MESSIE dans LA LIGNÉE d’AARON ! Lors de son RETOUR EN GLOIRE, le CHRIST vaincra les faux prophètes et maîtres des sciences occultes producteurs des prodiges annoncés, qui s’uniront à L’ANTÉCHRIST.

En souvenir du péché originel, le serpent est regardé comme l’image de Satan. Or toute la Création étant l’Oeuvre de Dieu, Satan ne s’est en fait servi que du plus rusé des animaux. N’oublions pas l’épisode significatif de l’Exode au cours duquel les Hébreux au désert furent mordus par des serpents venimeux parce qu’ils s’étaient détournés de Dieu en se plaignant de la Manne (Nb 21,5). YHWH ordonna alors à Moïse de frabriquer le SERPENT D’AIRAIN :

“Fais-toi un SERPENT brûlant et place-le sur une hampe. Quiconque aura été mordu et le verra, il vivra !” Moïse fit donc un SERPENT D’AIRAIN et le plaça sur la hampe. Or si l’un des serpents mordait un homme et que celui-ci regardait vers LE SERPENT D’AIRAIN, il vivait !” (Nb 21,8-9)

Cet épisode reçoit dans le Livre de la Sagesse cette conclusion tout aussi édifiante :

“Car celui qui se TOURNAIT VERS LUI était SAUVÉ, non par ce qu’il voyait, mais PAR TOI, LE SAUVEUR DE TOUS.” (Sg 16,5-7)

Le SERPENT est le symbole-même de la Connaissance rachetée par le Christ. La “SAGESSE RAMPANTE” de l’homme est folie pour Dieu, alors que la “SAGESSE ÉLEVÉE” de Dieu afin que l’on regarde vers Lui, est naturellement folie pour l’homme !... comme l’illustre parfaitement aujourd’hui la demande d’élévation de la Croix Glorieuse.

Jésus répondra à Nicodème, dans une comparaison édifiante:
“Et de même que Moïse éleva LE SERPENT au désert, ainsi faut-il que soit ÉLEVÉ LE FILS DE L’HOMME pour que tout homme qui croit en lui possède la vie ÉTERNELLE.” (Jn 3,13)

Le Christ, Fils de Dieu et Dieu Lui-même, sera élevé sur la Croix afin que de tout l’univers se tournent les regards vers Lui. Dans cette même perspective il redit à Dozulé, le 3 mai 1972, premier vendredi du mois dédié au Sacré-Coeur et fête de l’invention de la SAINTE-CROIX :

“La Croix Glorieuse ou LE SIGNE DU FILS DE L’HOMME, est l’annonce du prochain RETOUR DANS LA GLOIRE de Jésus Ressuscité. Quand cette CROIX sera ÉLEVÉE de terre, J’ATTIRERAI TOUT A MOI !”

Si la hauteur de la Croix Glorieuse de Dozulé représente 1000 fois celle de l’ARCHE D’ALLIANCE, et 600 fois celle de la VERGE D’AARON contenue dans cette dernière, en pleine connaissance des prophéties selon lesquelles “l’ARCHE réapparaîtra dans son Temple” et “Dieu montrera ces objets”, nous ne pouvons que demeurer attentifs aux équivalences qui le confirment :

Le plus petit multiple de La Croix Glorieuse est :
123/3 = 41.
Chose étrange, ce multiple est demeuré caché dans les messages de Dozulé :
41 x 18 = 738 .
Nous n’ignorons pas que le Christ s’est adressé plusieurs fois en latin à Madeleine Aumont, humble ménagère, qui ignorait complètement cette langue. Or :
ARCA DEI = 23 + 18 = 41 !

Cette dénomination est la traduction latine exacte de l’ARCHE DE YHWH ou ARCHE DE DIEU (soit l’Arche d’Alliance) utilisée dans la Vulgate (1 Samuel 5,3; II Samuel 6,7.17; etc...) Sa traduction française éclaire bien le lieu français de sa réapparition :

ARCHE DE DIEU : 35+9+39 = 83 !
DOZULÉ = 83 !

Par sa double expression latine et française, conformément à l’emploi de ces deux langues par le Christ, les valeurs 41 et 83 de l’Arche d’Alliance, fixent respectivement :

1°) le multiple caché de la Croix Glorieuse !
2°) le Lieu de sa réapparition !

Comment dès lors imaginer qu’une telle suite de nombres, parfaitement accordée aux Saintes Écritures, puisse relever du hasard !

(Nous nous sommes posés la question de savoir ce que pouvait représenter à l’intérieur de l’Arche d’Alliance la dimension de 41 cm correspondant au 1/3 de la longueur de la Verge d’Aaron; nous émettons l’hypothèse que cette disivion par 3 indique la dimension des deux autres objets non encore cités : les Tables de la Loi, le Vase de Manne; les Tables de la Loi au nombre de 2, pourraient ainsi avoir chacune pour largeur : 41 cm. Cette largeur correspondrait également au diamètre du Vase de Manne; soit (41+41) + (41) = 123. Les objets seraient alors disposés côte à côte le long de la Verge d’Aaron dans le sens de sa longueur. La Verge d’Aaaron qui est le Christ illustrerait ainsi par ce regroupement les Tables des dix commandements que Jésus vint non abolir mais accomplir, et le Vase de Manne, annonciateur de Sa Mission Eucharistique transcendée par son Sacrifice sur la Croix)

Deux indices édifiants sont à méditer quant à la mission de garde de l’Arche d’Alliance par la France. Le premier concerne le signe initial de la résurrection laissé à Marie-Madeleine par le Christ et rapporté par St Jean (19,11) :
“Tout en pleurant elle se pencha vers le tombeau et elle voit les DEUX ANGES vêtus de blanc, assis là où reposait le corps de Jésus, l’un A LA TETE, l’autre AUX PIEDS.”

Ces DEUX ANGES ne sont pas sans évoquer les deux Chérubins qui prennent place sur LE PROPITIATOIRE (couvercle) de l’Arche d’Alliance, symétriquement l’un de chaque côté. A l’évidence, ces DEUX ANGES sont à la tête et aux pieds du linceul que le Christ a abandonné. “L’enveloppe” de tissu rappelle ici “le contenant” de l’Arche, puissamment insolée par un rayonnement qui défie encore aujourd’hui les chercheurs (voir plus haut, Signes eucharistiques). A noter qu’en la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre édifiée à la demande du Seigneur, l’ostensoir manifestant la présence réelle de Jésus dans l’Eucharistie est entouré de DEUX ANGES.

Marie-Madeleine à qui le Christ Ressuscité apparut la première (après la Vierge selon les mystiques), n’était-elle point digne désormais d’approcher l’éventuel dépôt de l’Arche d’Alliance ? Sa mystérieuse venue en Gaule et sa vie d’ermite ne fixent-t-elles point le destin de cette nation vis à vis du Coffre scellé par le même mystère érémitique ?
Si les Rois de France, d’autres souverains européens, et plusieurs papes d’Avignon, firent le pélerinage de la Sainte Baume, un trait suppplémentaire non moins mystérieux s’offre en témoignage de la garde de l’Arche par les souverains français, dans le terme-même de Dauphin qui finit par désigner le fils aîné du Roi de France. Ce vocable attesté dès le XIIIe s. en Dauphiné et en Auvergne comme nom de dignité, était celui des comtes d’Albon, issu d’un surnom (Delphinus ) qui devint héréditaire. A l’acquisition du Dauphiné par la France, il s’imposa étrangement comme celui du futur Roi. Or, la peau de DAUPHIN constitue précisément la couverture (entendons “la protection”) de l’Arche d’Alliance :

“Quand arriveront Aaron et ses fils, au départ du campement, ils descendront le Rideau de draperie et en couvriront L’ARCHE du Témoignage. Ils placeront au dessus une couverture en peau de DAUPHIN (ta’hasch : tav-heth-schin) et étendront par dessus un drap tout de pourpre violette, puis ils mettront ses barres.” (Nb 4,5; trad. Dhorme)
Cette couverture en peau de DAUPHIN recouvre aussi l’Autel d’Or, la Demeure et la Tente du Rendez-Vous ((Nb 4,11.14. 25, Ex 25,5; 26,14..)

Référence indirecte, subtile (et donc difficilement détectable) à l’Arche d’Alliance, le terme de DAUPHIN s’inscrit bien dans cette perspective de mission “voilée” de la France...

Dans son dernier ouvrage “L’Étoile de l’Empire invisible”, Jean Parvulesco, qui s’y révèle disciple de Léon Bloy, se remet entre les mains de la Vierge Marie quand il avoue vouloir chevaucher la mer de feu qui sépare les deux statues de la basilique royale du Sacré-Coeur de Monmartre, gardée par “les Préposées Majeures des Deux Ordres du Salut final de la France”, L’ODRE DE LA VISITATION avec Marguerite-Marie Alacoque, et l’ODRE DU CARMEL avec Ste Thérèse de Lisieux. (Guy Trédaniel, éditeur)

Comme on le sait, MARGUERITE-MARIE a reçu à Paray-le-Monial la première demande du SACRÉ-COEUR, concernant la France. N’oublions pas que notre bien-aimé Saint Père, parlant français, et ayant été Nonce en France, a été élu le 16 octobre 1978, en la fête de Ste Edwige, Reine et Patronne de la Pologne, mais également FETE DE SAINTE MARGUERITE-MARIE ALACOQUE ! Il est tout aussi capital de relever que L’ORDRE DE LA VISITATION, se réfère mystiquement à la rencontre de la Vierge Marie et d’Élisabeth, toutes deux descendantes d’AARON, comme nous l’avons vu, en ce même chapitre. Chose non moins singulière, cet ordre a été fondé par St François de Sales, considéré comme le second Patron de l’AA après la Vierge Marie. La société ecclésiastique secrète de l’AA, vouant, du XVII au XIX siècle, une dévotion sans faille au Sacré-Coeur, exprimait par ses deux lettres mystérieusement accolées, ainsi que l’ont laissé entendre certains auteurs, les initiales d’AAron, le prêtre serviteur de l’Arche d’Alliance (AA). Dans l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, le Christ, épure le sang et rachète la prêtrise d’AARON, son lointain descendant, modèle des prêtres.

Quant à L’ORDRE DU CARMEL honoré par Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face, Patronne de la France avec Jeanne d’Arc, peut-être faut-il voir en lui la figure complémentaire des deux témoins del’Apocalypse, Enoch et Elie, ou Moïse (frère d’Aaron) et Elie, ce dernier ramenant au mystère du Mont Carmel. En même temps ces deux témoins “ont aussi pouvoir sur les eaux pour les changer en sang” (Ap 11,6), pemière des dix plaies d’Égypte précisément commandée par Aaron : “Aaaron leva le bâton... et toutes les eaux qui étaient dans le Nil se changèrent en sang.” (Ex 7,20 et s.)
Par ailleurs, l’on ne perdra pas de vue, que la dernière apparition (silencieuse !) de Lourdes eut lieu le 16 juillet 1858, en la fête de Notre Dame du Mont Carmel. 18 apparitions de Lourdes préfigurant le multiple caché de la Croix Glorieuse, relié à l’Arche d’Alliance :
41 x 18 = 738 !

Clin d’oeil de la Providence, le cardinal-Archevêque de la capitale française, juif converti, ne porte-t-il point précisément le prénom d’Aaron, grand-prêtre de l’Arche?....

L’Arche d’Alliance réapparaît comme nous le savons dans LA JÉRUSALEM NOUVELLE, quand bien même, elle devrait, pour l’humilité des hommes, tomber un temps aux mains de l’Antéchrist, de la même manière qu’avant d’être amenée par David en grande pompe à Jérusalem (2 Samuel 6), elle tomba pendant sept mois aux mains des Philistins (1 Samuel 6,1).

Rappelons qu’à Dozulé, le vendredi 5 avril 1974, le Christ a demandé la construction d’un bassin pour lequel il a donné les indications capitales suivantes :

“Les bras (de la Croix) doivent se dresser de l’orient à l’occident. Chaque bras doit mesurer 123 m et sa hauteur 6 fois plus. C’est à partir de ces 123 m, lieu qu’occupe la Croix, que doivent se mesurer les 100 m (en direction de son bras droit). Puis faites creuser un bassin de 2 m sur 1,50 m et 1 mètre de profondeur ? Faites un enclos. De l’eau en sortira...”
Après que l’eau ait apparu, le 3 août 1974, Saint-Michel Archange précisera : “Cette eau n’est pas une source. C’est une eau qui sort de terre. Heureux celui qui viendra s’y purifier sans craindre de se salir.”

Si le péché de l’homme a rejailli sur le sol (Gn 4,11), l’eau de poussière est bien celle que nous méritons. Le reconnaître, est aller à la racine de notre mal avec la volonté de nous changer à l’approche de la grande épreuve. C’est le repentir de toute notre vie qui est demandé. La Miséricorde du Seigneur sera à cette mesure.

Suivons les indications fort précises du Seigneur quant à ce bassin :
Du pied de la Croix à l’extrêmité de la Croix on compte 123 m.; puis de ce point 100 m; soit en tout : 223 m.

Ces dimensions explicitent le Message du vendredi 7 juillet 1978 éclairant lui-même celui de l’Apocalypse (21,2) :

“C’est ici que vous verrez la Cité Sainte,
LA JÉRUSALEM NOUVELLE.”

LA JÉRUSALEM NOUVELLE : 13 +104 +106 = 223 !

“Puis (notons cette préposition, indication de temps mais aussi de lieu) on compte les 2 mètres du bassin dans le sens de l’orientation de la Croix.”
Soit 223 + 2 = 225 m.

Le lecteur n’ignore pas que l’Empereur Constantin, fut au cours d’une bataille contre Maxence, converti par le Signe de la Croix Lumineuse apparue dans le ciel. Cette bataille eut lieu SOUS LES MURS DE ROME. Nous savons aussi de quelle manière particulièrement édifiante l’inscription “In Hoc Signo Vinces” (“par ce signe TU VAINCRAS”) accompagnant cette apparition, se trouve associée à la Croix Glorieuse. Et combien, de même, la date du 3 mai, fête de l’invention de la Sainte Croix, par Ste Hélène, mère de l’empereur Constantin, est importante dans la demande du Christ. Si le bassin purificateur de Dozulé, construit à l’EST de la Croix, préfigure le bénitier à venir de LA NOUVELLE JÉRUSALEM, il prend donc place à l’entrée, ou par collusion des témoignages, sous les murs (de cette Nouvelle Rome), dont le nombre 223 fixe symboliquement la limite.

Ainsi la traduction française de la fameuse devise, rend parfaitement compte de cette localisation par rapport à l’origine des 225 m du bassin. Lorsque l’on se dirige vers l’entrée du bassin, l’on se tourne nécessairement vers la Croix Glorieuse : c’est la volonté du Christ que la purification s’accomplisse dans cette perspective. Et, comme Constantin élevant les yeux vers cette Croix Lumineuse au dessus de Rome, nous sommes appelés à nous convertir, en fixant cette Croix pleine de promesse qui dominera la Jérusalem Nouvelle :

“PAR CE SIGNE TU VAINCRAS !” : 35 + 8 + 54 + 41 + 87 = 225 !

La véritable victoire n’est pas celle des armes, mais celle de la Croix Glorieuse !

Quant au centre du bassin, il se situe donc exactement entre 223 m et 225 m., soit 224 m. Cette valeur est celle de l’année de Vénus (exactement 224,75 jours arrondis), appelée par les anciens, “ÉTOILE DU MATIN” C’est le Nom même sous lequel le Christ, dans la JERUSALEM NOUVELLE, conclue son Message l’Apocalypse :
“Je suis le rejeton et la postérité de David, l’ETOILE BRILLANTE DU MATIN” (22,16),
en prolongement de sa promesse :
“Au vainqueur, je donnerai L’ÉTOILE DU MATIN” (Ap 2,28)
Annonçant le Retour en Gloire du Christ, Pierre use de cette même expression : “jusqu’à ce que L’ETOILE DU MATIN se lève dans vos coeurs.” (2 P 1,19)

Dans l’original grec “l’Étoile du Matin” est désignée par le terme phôsphoros, littéralement “porteur de lumière”. Le Christ promet au Vainqueur de l’Apocalypse, c’est à dire celui qui aura suivi son exemple en Lui demeurant fidèle, la Lumière du Matin Éternel annoncée par cette “étoile”. On sait que, dans ses phases de visibilité, au point du jour (heure de la Résurrection du Christ constatée par Marie-Madeleine), Vénus précède le soleil, et le soir l’accompagne. “Porteuse de lumière”, elle établit ainsi la TRANSITION SYMBOLIQUE entre la Lumière et les ténèbres.

On sait aussi que les Hébreux recueillaient la Manne au point du jour, car le soleil la faisait fondre (Ex 16,21). Dans l’Apocalypse le promesse de “l’Etoile du Matin” se trouve en effet précédée par celle de “la Manne cachée” (2,17)... Le pain eucharistique permet ainsi d’entrer dans cette Lumière de la Résurrection, comme le rappelle le Christ à Dozulé : “Car celui qui fait la volonté de mon Père et mange de ce pain, vivra éternellement dans cette LUMIERE”
Si l’on devait, dans le pressentiment des nombres, se projeter plus avant dans le Message de Dozulé, à la lumière de Ses différentes déclarations rapportées par le Nouveau Testament ou Ses Messages, on en arriverait à (re)constituer la phrase que le Christ pourrait prononcer en cette Jérusalem Nouvelle.

“Je suis Jésus de Nazareth”, identifiant le lieu de sa première venue dans la chair, deviendrait logiquement :

“JE SUIS JESUS DE DOZULÉ”
dont la structure trinitaire ne saurait manquer de nous étonner :

JE SUIS - JESUS DE - DOZULÉ
83 + 83 + 83
Poirot
Poirot
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 93
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Poirot le Mar 13 Déc 2011 - 19:13

"ULTIME AVERTISSEMENT AU MONDE"
par Don Raymond
Editions Hovine Belgique
- 1995 -

LA MEDAILLE MIRACULEUSE
ET LE SECRET DE LA FRANCE

C’est au soir du 27 novembre 1830, que la Sainte Vierge apparaît à Sainte Catherine Labouré et lui demande de faire frapper la Médaille Miraculeuse selon ses indications : à l’avers, la Vierge Marie telle qu’elle lui apparut, entourée de l’invocation : “O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous”; au revers la lettre M surmontée de la Croix, les doeux Coeurs de Jésus et de Marie symétriquement disposés au pied de chaque branche verticale du M les reliant, une barre horizontale servant de pied à la Croix passée en travers du M, le tout entouré de 12 étoiles.

Nous ne développerons pas ici les nombreux prodiges attachés à cette Médaille Miraculeuse, ni la vie de Sainte Catherine, fille de la Charité, dont le corps déposé dans une châsse de la Chapelle Miraculeuse, rue du Bac à Paris, fut exhumé incorrompu cinquante six ans après sa mort.

Nous noterons d’emblée le caractère véritablement prophétique de cette Médaille. LE M central entouré des 12 étoiles nous ramène naturellement à la vision de l’Apocalypse (12,1) : “Une Femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles.” En latin : “ Mulier amicta sole”, acomplissant la prophétie de la Génèse (3,15) dans laquelle YHWH s’adresse ainsi au serpent tentateur : “J’établirai une inimitié entre toi et la Femme (Mulier); celle-ci t’écrasera la tête...”

Toutefois une question s’impose aussitôt : comment le M de Marie peut-il “régenter” en fait les deux Coeurs de Jésus et de Marie, semblant conférer ici la primauté à cette dernière sur Son Fils ? Certes on peut naturellement dire que la Mère de Dieu a corporellement “contenu” son Fils; toutefois, au regard des messages, un autre sens, qui n’exclue nullement le premier, se superpose logiquement à cette interprétation : le M ne représenterait-t-il point en fait le grand M du Grand Monarque qui fait triompher les deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie ? Nous comprendrions sans doute mieux alors le sens caché de cette lettre capitale reliant les deux Coeurs à ses extrêmités, aboutissement d’un grand nombre de prophéties sur le Royaume de France à la fin des temps. Par l’invocation mariale qui précède de 24 ans la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception à laquelle elle a de toute évidence concourru, le Grand Monarque se trouve placé sous la protection de Marie, comme Elle le rappellera plus tard Elle-même à Kerizinen : “Car visiblement, de ma protection, je couvrirai ces terres bretonnes, desquelles doit surgir une France chrétienne, gouvernée par ce GRAND MONARQUE, envoyé spécial de Dieu comme défenseur de l’Église et de la liberté, et sous le règne duquel toute justice sera rendue.” (31 octobre 1956) Ainsi la protection de Notre-Dame passe par la reconnaissance de Son Immaculée Conception, signe probable de discernement du véritable Grand Monarque.

Or la lettre M constitue le centre exact de l’alphabet français dont le nombre des 26 lettres équivaut à la valeur hébraïque sacrée du tetragramme de YHWH (iod-hé-vav-hé = 10+5+6+5 = 26). Nous avons plus haut, détaillé la notion fondamentale de centre, dans les Ecritures. Ce M central occupant la 13ème place, insiste bien de ce fait sur la valeur 13. Chose surprenante, l’invocation figurée au revers compte elle-même :
13 mots, en 54 lettres :
“O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.”

Observons maintenant la suite impressionnante de coïncidences :
*HENRI = 8+5+14+18+9 = 54 !
le nombre des lettres de l’invocation.
Si nous totalisons ce prénom et la Croix à laquelle il se trouve intimement associé, nous obtenons:
* HENRI + CROIX = 54 + 69 = 123 !
Le multiple de la Croix Glorieuse indiqué par le Christ !

*Plus encore, si nous développons le nom complet, nous obtenons l’équivalence parfaite :
HENRI CINQ DE LA CROIX : 54 + 43 + 9 +13 + 69 = 188 !
FRANCE x 4 (branches de la Croix) = 47 x 4 = 188 !
MEDAILLE MIRACULEUSE : 61 + 127 = 188 !

*Le sens du nombre treize s’impose pareillement :
TREIZE : 20+18+5+9+26+5 = 83.
DOZULÉ = 83 !
Ainsi la lettre M = 13, aboutit à Dozulé !
Ville à laquelle se trouvera associé le Grand M.

*Ce que confirment le nom et le prénom de la Sainte :
CATHERINE : 3+1+20+8+5+18+9+14+5 = 83 !
DOZULÉ = 83 !
LABOURÉ : 12+1+2+15+21+18+5 = 74.
JÉSUS : 10+5+19+21+19 = 74 !
CATHERINE LABOURÉ = DOZULÉ JÉSUS !
C’est dans le choix judicieux de la Messagère par la Sainte Vierge, l’annonce prophétique et la résolution du Message de la fin des temps !

* Arche de la Nouvelle Alliance, la Vierge Marie couronnée de 12 étoiles rappelle l’Arche d’Alliance matérielle entourée au Guilgal des 12 pierres représentant les 12 fils de Jacob. Or c’est au Guilgal, au centre-même de ces 12 pierres où avait séjourné l’Arche, que fut inaugurée LA ROYAUTÉ de Saül, premier Roi biblique (1 Sam 11,14-15) . Le Grand Monarque ne rappelera-t-il point ce signe, selon la tradition révélatrice des 12 pairs de France qui entouraient le Roi lors de son sacre...

*Le double M de Médaille Miraculeuse mérite une attention toute particulière puisqu’il évoque les deux jalons majeurs de l’Histoire Mystique de notre pays :
Marie-Madeleine, première personne à avoir vu le Christ ressuscité, mystérieusement venue en Gaule où elle mourut.
Marguerite-Marie, Première Messagère du Sacré-Coeur.

*En latin, le M a pour valeur Mille. Les deux M indiquent donc la valeur 2000, correspondant à la fin du XXème siècle. Selon le Message du Christ, à Dozulé, 1975 représentait en fait la dernière Année Sainte. Il n’y aura pas d’an 2000, au sens où nous l’entendons: la Médaille Miraculeuse donne donc un autre sens au nombre 2000 !
M . M . = M x M = 13 x 13 = 169.
Si nous ajoutons cette valeur à la date de l’apparition, nous est indiqué le terme de ce XXème siècle, dont nous reparlerons plus loin :
1830 + 169 = 1999 !
Si le M = 1000, le M au pied de la Croix définit pareillement le règne de 1000 ans du Christ après Son Retour en Gloire (Ap 20,4.6).

*En hébreu la lettre M, mem, a pour siginfication originelle : eau (maïm), nous ramenant à la prophétie d’Isaïe confirmée par le Christ, selon les deux références majeures relatives à la Croix Glorieuse :
12.3 : “Vous puiserez avec allégresse aux sources du Sauveur.”
7.38 : “Celui qui croit en moi, comme l’a dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive couleront de son sein.”
Respectivement multiple et hauteur de la Croix Glorieuse:
123 x 6 = 738 !
Cette eau s’entend aussi dans le double sens spirituel et physique après la terrible épreuve de la sécheresse et du feu céleste.
*Mais dans le combat spirituel qui oppose les serviteurs du Christ à l’Adversaire, nous savons que chaque signe comporte un contre-signe de perversion; le M pourrait donc opposer, d’un côté :
MARIE, la MERE du Sauveur, MULIER (“la Femme” dans l’absolu: Jn 2,4; 27,1), MICHEL, l’Archange de la fin des temps (Ap 12,7), le MONARQUE, le Grand , le M.S.M., Mouvement Sacerdotal Marial basé à MILAN...
de l’autre:
MAL, MALIN (en français anagramme de Milan), MAMMON, MAITREYA, MERE MEERA, etc...

*L’invocation à la Vierge Marie en 13 mots et 54 lettres se trouve en effet reliée au combat contre l’Antéchrist :
13, 54 = 13, 18 (3) :
Dans l’Apocalypse 13,18 constitue le verset désignant le chiffre 666 de la Bête; dans l’évangile de Jean, la trahison de Judas.
18 (3) = 6+6+6 (3) = 666 (3) = 1998,
l’Heure de l’Antéchrist selon le Message de la Vierge à Don Gobbi.
13 x 18 = 234 .
C’est la valeur exacte de :
NOTRE DAME DU MONT CARMEL : 72+23+25+62+52 = 234 !
Dont la fête constituera précisément la date de la dernière apparition silencieuse de Lourdes, le 16 juillet 1858; mais aussi la dernière des formes sous laquelle s’est montrée Notre Dame à Fatima, lors de l’ultime apparition du 13 octobre 1917 (respectivement, Vierge à l’Enfant Jésus, Notre Dame des Douleurs, et Notre Dame du Mont Carmel); la forme sous laquelle Elle se manifesta encore à Garabandal, à l’Escorial et en bien d’autres lieux d’apparitions contemporaines. L’entrée de Soeur Lucie de Fatima au Carmel, représente l’accomplissement de cette dernière et mystérieuse manifestation de Notre Dame à Fatima. Or Soeur Lucie a traversé tout le siècle en portant ce lourd secret dont elle verra à l’évidence la réalisation...

Combien n’est-il point révélateur que lors de l’Assemblée des prophètes au MONT CARMEL, Elie, précisément l’un des deux témoins de l’Apocalypse selon Mélanie Calvat de La Salette, édifia un autel avec “12 pierres, suivant le nombre des tribus des fils de Jacob” (1 R 18,31)...
Grande et édifiante est la surprise, si nous reportons sur l’année la valeur 234 de NOTRE-DAME DU MONT CARMEL. En effet le 234ème jour n’est autre que le 22 août : fête du COEUR IMMACULÉ DE MARIE décrétée par Pie XII (qui réalisa la première Consécration du monde au Coeur Immaculé de Marie), devenue aujourd’hui la fête de MARIE REINE DU MONDE !
C’est par cette date et sa double dédicace, la confirmation du lien entre la dernière manifestation de Notre-Dame, à Fatima, sous la forme de Notre-Dame du Mont Carmel, Sa demande de Consécration à son COEUR IMMACULÉ et l’annonce de Son triomphe ou ROYAUTÉ SUR LE MONDE :
“à la fin Mon Coeur Immaculé triomphera !”
NOTRE DAME DU MONT CARMEL = 234 !
234ème jour = 22 août : COEUR IMMACULÉ DE MARIE
MARIE REINE DU MONDE !

(Nous n’avons point oublié l’un des signes annonciateurs de ce triomphe après les épreuves que nous savons : le 22 août 1991, n’est autre que la date de la chute du Putsch de Russie !)

MARIE + MEDAILLE MIRACULEUSE = 46 + 188 = 234 ! c.q.f.d.

Nous terminerons ce bref chapitre consacré à la Médaille Miraculeuse par le Message capital du Sacré-Coeur concernant la France, transmis à Vassula Ryden, le 25 novembre 1994, fête de Saint Albert de Louvain, intimement lié par le destin à la ville de Reims, aux origines de la Monarchie française et du sacre de ses rois ! Simple sous-diacre, en 1192, il y fut sur ordre du Pape ordonné évêque par l’archevêque, et assassiné, deux mois plus tard sur la tombe de St Rémi !

“En ces jours, Je Me suis revêtu de toile de sac, pour manifester Mon chagrin. N’avez-vous pas remarqué comme j’ai pris le désert à la recherche de Ma fille aînée ?
Aujourd’hui, si j’ai pris le désert à ta recherche, c’est afin de mettre à l’épreuve l’authenticité de ton nom, alors que tu as été CHOISIE LA PREMIERE (il y a bien des années) pour répandre Mon Amour. Je n’oublierai jamais combien tu étais Ma fierté et Mon orgueil et combien tu avais été obéissante.
Qu’est-il advenu du zèle qui était le tien?
J’avais jadis fait appel à ton coeur. Comment peux-tu oublier toutes les grâces que tu as obtenues de Moi, hier encore ?
Fille-de-Mon Église, tu es HERITIERE de Mon Royaume.
Je suis venu à toi pour raviver ta dévotion à Mon SACRÉ-COEUR, au travers d’une promesse (la France doit le promettre).
DON-DE-MON-PERE, jadis gardienne de Mes Intérêts, ne M’oblige pas à dire :
“Ma propriété a été dilapidée et Elle s’est remplie d’administrateurs, au lieu de permettre à Mon Esprit d’y garder Son Siège. Maintenant, Mon Siège est régi par la chair.
Reviens à Moi et rajuste ton coeur, repens-toi et reconnais ton péché en présence de Mon Père, et Je répondrai à ton cri de repentance.”

Ce Message du Sacré-Coeur a débuté le 24 novembre à Pau et s’est achevé le lendemain 25 novembre à Bordeaux, ville où le gouvernement français s’est transporté lors des trois derniers grands conflits au cours desquels le sol national fut envahi, en 1870, 1914 et 1940. A l’origine du Message, la ville de Pau, cité du bon Roi Henri IV, réconciliateur des catholiques et des protestants, suggère le prochain Monarque HENRI V qui rassemblera bien au-delà encore dans le triomphe des deux Coeurs Unis de Jésus et de Marie !
Relevons la phrase du Christ qui confirme sans dicussion possible le rôle de la France : “Tu es HERITIERE DE MON ROYAUME !” C’est le rappel des demandes antérieures demeurées dans l’oubli, et plus encore celle de Dozulé, dans l’évocation du Repentir salutaire, par une mystique qui n’est ni catholique, ni française ! Commentant elle-même ce Message du Sacré-Coeur, Vassula s’étonnera de l’ampleur de sa dernière “tournée” en France au cours de laquelle elle a visité une dizaine de villes (ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant dans aucun pays) : il est clair que, pour elle, le Seigneur a un plan particulier pour la France, le périple s’étant harmonieusement organisé “comme de lui-même” avec des salles toujours pleines, selon la volonté du Seigneur.

La formule DON-DE-MON-PERE évoque le nom de Dieudonné, ou “Don-de-Dieu”, attaché aux rois de France depuis Louis XIV (Son père Louis XIII n’ayant pas d’enfant, fit un voeu que le Seigneur exauça: en raison de quoi son fils fut nommé “Dieudonné”)
Or du 25 novembre, date du Message du Sacré-Coeur, au 28 mars, date demandée par le Christ pour se repentir à Dozulé, il y a exactement :
123 jours, valeur du multiple de la Croix Glorieuse !

Comme nous le savons, ce jour du 25 novembre est celui de la fête de Saint Albert de Louvain assassiné en 1192 sur le tombeau de St Rémi à Reims où il avait été lui-même sacré évêque sur ordre du Pape. Cette date privilégiée nous ramène donc une fois encore aux origines du Royaume de France, et le terme des 123 jours, au 28 mars, fête de Saint Gontran, premier roi de France canonisé...

Or dans cette même troublante perspective, selon le dessein de la Providence, ce Message du Sacré-Coeur à la France, sera lu pour la première fois par Vassula, le surlendemain de sa réception, soit le 27 novembre 1994, fête-même de la MÉDAILLE MIRACULEUSE... à CAEN, ville la plus proche de DOZULÉ !!...

Nous n’avons pas davantage oublié l’équivalence fondamentale qui relie la Sainte de la Médaille Miraculeuse à la Croix Glorieuse :
CATHERINE = DOZULÉ = 83 !

(Vassula ne manque jamais de rappeler la dévotion aux “deux Coeurs de Jésus et de Marie” , qui ont constitué le nom du premier groupe de prière qu’elle a formé avec sa soeur, alors qu’orthodoxe, elle ignorait tout de cette dévotion née en notre pays...)

Nous connaissons pareillement la dévotion de Marthe Robin pour la Médaille Miraculeuse, et son attachement à la France. Le nom de la stigmatisée de Châteauneuf-de-Galaure décédée en 1981, s’accorde parfaitement au destin de ce Royaume. Marthe n’est-elle point par delà le temps unie à sa grande soeur Madeleine, en ce mystérieux M, ramenant à la Croix, celle de la Passion et celle de Lumière ?

MARTHE ROBIN : 65 + 58 = 123 !

La prière qu’elle nous transmet, si proche du Message du Sacré-Coeur à Vassula, se passe bien de commentaires quant à l’imminence de son annonce :

“O Père, ô Mon Dieu, délivrez, SAUVEZ MAINTENANT VOTRE FRANCE. Préparez le coeur de ses enfants à LA MISSION qu’ils vont avoir à accomplir POUR TOUTES LES NATIONS.

Pour l’Eglise toute entière, ô Père, ô mon Dieu, que les coeurs de vos ÉLUS tressaillent maintenant à VOTRE APPEL, reconnaissant votre voix, votre commandement, VOTRE INVITATION A AGIR.
Conduisez-les, ô mon Dieu, chacun à sa place et chacun à sa propre mission. Imposez-leur Vous-même tout ce que vous voudrez de chacun et de TOUS. Que rien ne soit l’effet de leur choix mais de votre unique volonté d’Amour.

O Vierge Immaculée, ne les laissez pas s’égarer, ni se tromper.
Gloire au Père, au Fils, et au Saint Esprit. Ainsi soit-il.
Coeur Immaculé de Marie, priez pour nous.
Saints et Saintes de France, priez pour nous. Amen.”

Cette prière pour les préparer les “élus” du Père à la Mission de la France, comporte 144 mots, précisément le nombre des milliers d’ÉLUS de l’Apocalypse (7,4; 14,3) et des coudées de la JÉRUSALEM NOUVELLE (21,17); et c’est aussi la valeur des “COEURS UNIS” sur la Médaille Miraculeuse : 81+63 = 144 !


“J’ai trouvé tous les peuples rebelles à l’Évangile,
toutes les fois qu’à côté de LA CROIX DU SAUVEUR,
j’ai omis de montrer l’image de SA MERE.” St François Xavier
Les cinq apparitions de la Vierge Marie au siècle dernier en France, tracent le M de la Médaille Miraculeuse, surmonté par la Croix Glorieuse demandée par le Christ à Dozulé. Lors de l’apparition du 27 novembre 1930, en la chapelle de la rue du Bac à Paris, où elle communiqua à Ste Catherine Labouré le dessin de la Médaille Miraculeuse, Notre-Dame posait les pieds sur un globe visible à demi portant ce seul mot : FRANCE (“détail”, hélas souvent omis...). De ses mains partaient des rayons de lumière, avec plus d’abondance encore sur ce mot ! On n’ignore pas que la Médaille Miraculeuse, pourvue de grâces innombrables, constitue une protection efficace des personnes et des lieux. En traçant par ses apparitions ce dessin sur notre sol national, Notre-Dame a voulu nous signifier, dès la première manifestation, qu’elle continuerait à protéger la France jusqu’au triomphe de la Croix, dans la glorieuse Venue de Son Fils...

MEDAILLE MIRACULEUSE = 188.
HENRI CINQ DE LA CROIX = 188
28 MARS - 1er OCTOBRE = 188 jours.

*28 MARS : fête de Saint Gontran, premier roi de France canonisé, fête demandée par Jésus à Dozulé pour venir s’y repentir en procession au pied de la Croix Glorieuse.

*1er OCTOBRE : ancienne fête de Saint Rémi, qui sacra Clovis, premier roi de France. Fête actuelle de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, Patronne de la France (avec Jeanne d’Arc), reposant à Lisieux, évêché de Bayeux et Lisieux, dont dépend DOZULÉ !

Ste Thérèse s’écrie dans une méditation :
“O Jésus! Mon Amour, ma vie (...), je voudrais parcourir la terre, prêcher ton NOM et planter sur le sol infidèle TA CROIX GLORIEUSE !”, incription prémonitoirement reproduite en la basilique de Lisieux qui lui est dédiée ! Or ce”sol infidèle” est aujourd”hui le nôtre, et plus spécialement encore le sien...

Mais revenons à Ste Catherine, dont le corps incorrompu, repose dans la chapelle de la rue du Bac à Paris :

SAINTE CATHERINE LABOURÉ
68 + 83 + 74 = 225
MADELEINE + DOZULÉ + JÉSUS
68 + 83 + 74 = 225
PAR CE SIGNE TU VAINCRAS = 225

Par le choix de SAINTE CATHERINE LABOURÉ, dépositaire du plan caché de la Médaille Miraculeuse, Notre-Dame prépare le triomphe de la CROIX GLORIEUSE à DOZULÉ, dans le RETOUR en GLOIRE de JÉSUS annoncé à l’humble servante MADELEINE Aumont !

C’est la conclusion du Message du Sacré-Coeur à Paray-le-Monial:
PARAY-LE-MONIAL + DOZULÉ = 142 + 83 = 225 !


Quant au nom religieux complet de la Sainte Patronne de la France, dont le corps incorrompu repose tout près de Dozulé, il n’est autre que “Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la SAINTE-FACE”, dévotion à laquelle elle était particulièrement attachée :

SAINTE-FACE = 83 = LUMIERE.

Chacun sait que la SAINTE-FACE de JÉSUS réapparaîtra dans l’aveuglante LUMIERE de l’Éternité, comme le montrent les récits de la Transfiguration tous précédés de l’annonce de Sa Résurrection et de Son Retour en Gloire, développé dans l’Apocalypse :

“Et il fut transfiguré devant eux : SON VISAGE resplendit comme le SOLEIL...” (Mt 17,2)
“SA TETE et SES CHEVEUX étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige, et ses yeux comme une FLAMME DE FEU... Et SON VISAGE était comme le SOLEIL quand il brille dans sa force.” (Apoc 1,14-16)

THERESE DE L’ENFANT-JESUS ET DE LA SAINTE-FACE =
80+9+12+60+74+25+9+13+83 = 365,
valeur de l’année SOLAIRE,
image symbolique du SOLEIL de la TRANSFIGURATION.
Rappelons-nous que la dernière apparition de Dozulé, eut lieu le 6 août 1982, fête de la TRANSFIGURATION ! Que le Christ avait auparavant, lors de sa 8ème visite, annoncé son Retour en Gloire par la description de sa propre Transfiguration : “Ses mains, SON VISAGE resplendissent comme le SOLEIL.. Réjouissez-vous, car le temps est proche où LE FILS DE L’HOMME reviendra DANS LA GLOIRE...”

Or, de NOEL, rappel de la première Venue de Jésus dans la chair au milieu des ténèbres de la plus longue nuit de l’année, au 6 août, fête de la lumineuse TRANSFIGURATION, il y a exactement :
225 jours !


La valeur même de l’année de Vénus (224,75 jours arrondis à 225) , appelée par les anciens, ÉTOILE DU MATIN, car elle assure la transition mystique entre la nuit et le jour, les ténèbres et la lumière du SOLEIL !

Cette valeur éclaire bien les dernières paroles du Christ dans l’Apocalypse :
“Je suis le rejeton, la postérité de David, L’ÉTOILE BRILLANTE DU MATIN !”
Le Matin de la Lumière Éternelle,
le Grand Matin de la RÉSURRECTION !

“QUI M’A VU A VU LE PERE !”,
répond Jésus à Philippe (Jn 14,8) :

Car Jésus est véritablement “LE FILS DE DIEU”, ainsi qu’il le confirme Lui-même dans l’annonce de Son retour en Gloire (Mt 26,63):
en hébreu, forme absolue à l’article :
ha-ben YHWH :
hé-beth-noun iod-hé-vav-hé =
5 + 52 + 26 = 83 = DOZULÉ !

LA SAINTE-FACE DE DIEU = 13 + 83 + 9 + 39 = 144 !

Que verront les 144 milliers élus de l’Apocalypse ?

LA SAINTE-FACE DE DIEU

où ?

à DOZULÉ = SAINTE-FACE = LUMIERE = 83 !
ha-ben YHWH !

////////////////////////////////////////////////////////////////

Et si vous voulez en savoir plus, il vous suffit de commander les ouvrages chez Hovine en Belgique.
Poirot
Poirot
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 93
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Octo le Mar 13 Déc 2011 - 19:26

@ Poirot :

Bon, je vois que vous êtes revenu à de meilleurs sentiments en remettant les posts supprimés !

Cela vous honore.

Merci !

Vous ferez ainsi le bonheur des membres et invités qui les liront avec profit !

Poirot a écrit:Dites-moi Octo,

Je pense qu'une petite mise-au-point de votre psychologie vous serait nécessaire.

Je vous promet que le Grand Avertissement va avoir sur vous des effets grandement salutaires.
Vous allez obtenir un meilleur discernement sur vos fautes, sur votre manière d'être, sur vos comportements, et sur vos facilités à porter des jugements sur autrui. Nous en reparlerons ensemble.

Personnellement, je vous trouve aujourd'hui encore un peu faible car vous vous avez habitué à pire que cela en language châtié.

Concernant le Grand Avertissement, chacun d'entre nous se verra devant le Grand Juge aves ses fautes et ses bons coups !

Et ceci vaut pour vous, pour moi, et pour tout être humain sur la Planète Terre !

Ça ne m'inquiète pas trop, cher Poirot, car, si vous l'aviez oublié, le Sacrement de Pénitence est là pour toute Âme de bonne volonté qui désire s'amender de ses fautes.

Je m'inquiète surtout pour ceux qui refusent ce Sacrement et qui devront en payer le prix !

Ceux d'entre nous qui vont régulièrement à la Confession n'ont pas à être inquiets !

Vous dites que je vous avais habitué à pire ! Et bien cela prouve que la Grâce travaille en moi et m'achemine tranquillement vers la sainteté !

Vous devriez rendre grâce à Dieu pour cela, cher Poirot, plutôt que de me lancer la pierre !

Poirot a écrit:Enfin, je vous signale enfin, qu'il existe des copyrights de la maison Hovine sur ces extraits ci-joints et qu'il ne devraient pas se retrouver sur ce blogue sans leur autorisation. C'est donc à vos risques et périls !

Bien sûr qu'il existe des copyrignts, mais en mentionnant la source, cela fait preuve de respect à l'égard des Éditions Hovine et cela leur fait de la Pub.

De toute façon, le pire qu'il pourrait arriver serait une plainte de leur part nous demandant d'enlever ces extraits, ce que nous ferions assurément s'ils se plaignaient auprès de ForumActif.com !

Poirot a écrit:Alors soyez assez aimable d'arrêter votre cinéma car vous n'impressionnez personne.

Je ne cherche surtout pas à impressionner personne car, de par ma nature profonde, je suis une personne humble et effacée !

Sauf que quand vous êtes un Administrateur d'un Forum, vous devez prendre des décisions qui ne plaisent pas toujours à tous !

Bref, le cinéma je n'en fais pas !

Merci d'avoir remis vos posts de Don Raymond. Tous nos membres en profiteront !

Octo ! D\'Accord


Dernière édition par Octo le Dim 18 Déc 2011 - 11:26, édité 3 fois

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16998
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 119
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Poirot le Mar 13 Déc 2011 - 19:27



LE REGNE DU SACRE COEUR

MESSAGE DE LA VIERGE A DON GOBBI

"Voici le temps du grand Retour !
Oui, après le moment de la grande souffrance, viendra le moment de la grande renaissance et tout refleurira ! L'humanité redeviendra un jardin de vie et de beauté, l'Eglise une famille illuminée par la vérité, nourrie par la grâce, consolée par la présence de l'Esprit Saint. Jésus instaurera son règne glorieux. Il sera avec vous et vous connaîtrez les temps nouveaux, l'ère nouvelle. Vous verrez enfin une terre nouvelle et des cieux nouveaux.

Voici le temps de la grande miséricorde !
Le Père tressaille d'ardeur pour déverser sur cette pauvre humanité les torrents de son amour infini. Le Père veut modeler de ses mains une création nouvelle, où son empreinte sera plus visible, accueillie, acceptée, et où sa paternité sera exaltée et glorifiée par tous. Cette nouvelle création respirera comme le souffle de l'amour du Père, qui sera glorifié par tous, tandis que se répandra partout, d'une manière de plus en plus forte, comme une eau qui jaillit d'une fontaine vive et intérissable, la plénitude de son divin amour.

Et Jésus règnera, Jésus par qui tout a été créé, Jésus qui s'est incarné, qui s'est fait votre frère, qui a vécu parmi vous, qui a souffert et subi la mort sur la croix pour racheter l'humanité et faire d'elle une nouvelle création et pour que son règne puisse se répandre lentement dans les coeurs, dans les âmes, dans les familles, dans toute la société. Jésus, qui vous a enseigné la prière pour demander l'avènement sur terre du règne de Dieu, verra enfin cette prière réalisée, parce qu'il instaurera son Royaume. Et la création redeviendra un nouveau jardin où le Christ sera glorifié par tous, où sa divine royauté sera accueillie et exaltée. Ce sera un règne universel de grâce, de beauté, d'harmonie, de communion, de sainteté, de justice et de paix.

La grande miséricorde viendra à vous comme un feu brûlant d'amour et sera donnée par l'Esprit Saint qui vous est envoyé par le Père et le Fils afin que le Père puisse se voir glorifié et que le Seigneur Jésus puisse se sentir aimé de tous ses frères. L'Esprit Saint descendra comme un feu, mais d'une manière différente de la première Pentecôte: ce sera un feu qui brûlera et transformera toutes choses, qui sanctifiera et renouvellera la terre jusque dans ses fondements. Il ouvrira les coeurs à une nouvelle réalité et conduira toutes les âmes à une plénitude de sainteté et de grâce. Vous connaîtrez un amour si grand, une sainteté si parfaite, tels que vous n'en avez jamais connus auparavant. C'est en cela que l'Esprit Saint sera glorifié: il conduira tous les hommes à un plus grand amour pour le Père et le Fils." (3 juillet 1987)


MESSAGE DU CHRIST A SOEUR BEGHE

"Je viendrai alors dans la plus grande Gloire qui soit jamais apparue dans le monde visible, et Ma Lumière jaillira comme un éclair de l'est à l'ouest et du nord au sud. Les hommes se lèveront et se serreront les uns contre les autres parce que l'admiration étreindra leur âme.
La Croix et le Sauveur apparaîtront dans le ciel ; la lumière dans laquelle baignera l'apparition, éclipsera la lumière des astres et le soleil ne sera qu'une pâle étincelle en comparaison de la lumière divine.
Je viendrai escorté de la cour céleste et la beauté de Mon escorte, d'une diversité et d'une richesse inconnues des habitants de la terre, brillera dans le ciel.
Mes anges et Mes Saints déploieront leurs ailes et le ciel se remplira de leur vol.
Ils répareront les désastres et rénoveront les ruines. Ils redresseront ce qui doit être redressé et ils supprimeront les restes de ce qui ne doit pas subsister. Les pierres et les murs des maisons seront relevés et les tuiles des toits seront remises en place. Les villes et les campagnes seront nettoyées et la végétation replantée et retaillée. La terre et tout ce qu'elle contient sera remise à neuf comme le Maître le désire et comme il le commande.
Les habitants de la terre seront stupéfaits et tellement reconnaissants que les larmes leur couleront le long du visage et leurs mains se joindront dans une même prière de louange, de déférénce et d'émerveillement."
(18 novembre 1898; Soeur Beghe, Dieu et les hommes, éd. résiac, p. 77-79)


PRIERE POUR LA FIN DES TEMPS
DICTEE PAR LE CHRIST

Le vendredi 7 septembre 1973, premier vendredi du mois dédié au Sacré-Coeur, le Christ apparaît pour la première fois à Dozulé à la place du Saint-Sacrement et livre en cette dixième apparition à Madeleine une prière dont il précisera les grâces dans la 28ème et 44ème apparition:
"Je désire qu'ils disent CHAQUE JOUR la prière, suivie d'une dizaine de chapelet. Chaque foyer qui la dira AVEC UNE GRANDE CONFIANCE sera protégé de tout cataclysme, puis Je verserai dans les coeurs Ma Miséricorde." (28 mars 1975)
"Je promets aux âmes qui iront se repentir au pied de la Croix Glorieuse et qui diront tous les jours la prière que Je leur ai enseignée, qu'en cette vie, Satan n'aura plus de pouvoir sur eux, et que pour un temps de souillure, en un instant ils deviendront purs et seront fils de Dieu pour l'éternité." (2 janvier 1976)


Jésus de Nazareth a triomphé de la mort. Son règne est éternel, Il vient vaincre le monde et le temps.

-Pitié mon Dieu, pour ceux qui Te blasphèment,
pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font.

-Pitié mon Dieu, pour le scandale du monde,
délivre-les de l'esprit de Satan.

-Pitié mon Dieu, pour ceux qui Te fuient,
donne leur le goût de la Sainte Eucharistie.

-Pitié mon Dieu, pour ceux qui viendront se repentir
au pied de la Croix Glorieuse,
qu'ils y trouvent la paix et la joie en Dieu, Notre Sauveur.

- Pitié mon Dieu, pour que ton Règne arrive,
mais sauve-les, il est encore temps...
Car le temps est proche, et voici que Je viens.
Amen. Viens Seigneur Jésus.

-1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie.

-Gloire à Dieu au plus haut des cieux et Paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Seigneur, répands sur le monde entier, les trésors de ton infinie Miséricorde.
Poirot
Poirot
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 93
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Poirot le Mar 13 Déc 2011 - 19:42

Bonjour à tous,

N'allez surtout pas croire que ce code a quelque chose de magique ou de miraculeux qui peut nous conduire au salut.
Ce code laisse juste transparaître l'intelligence de Dieu à travers la langue française et Sa prédilection pour la France.

Pour le reste, rien de changé : Charité, Prière, Confession, Eucharistie...

Meilleures pensées
Poirot
Poirot
Poirot
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 93
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Au sujet des logos

Message  Pimprenelle7 le Mer 14 Déc 2011 - 5:53

Lorena a écrit:ah excusez moi je ne savais pas... Vous devriez ôter ces petits logos MP alors pour qu'on ne réclame pas à nouveau ou le dire en début de forum.... D'ailleurs je suis loin d'avoir tout exploré!

Oui se serai bien Octo. Car moi méme, quand j'ai essayé une fois de l'utilisé.
J'ai pensé à ce moment là qu'il y avait peut-être un bug.

Je suis contente de savoir que c'était juste un choix de vous.

Aprés réflexion c'est peut-être plus juticieux.

Je vous souhaite à tous.

Un joyeux Noël 2011 et une bonne année 2012 !

Soyons heureux, aprés tout, nous allons bientôt connaitre l'amour que nous porte Dieu et celà ne peut qu'être PARFAIT.

VIVE LA FIN DU MAL !!!! VIVE L'AMOUR !!!!

Coeurs en folie
Pimprenelle7
Pimprenelle7
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.
Deuxième Demeure : Je m'applique à l'oraison.

Messages : 97
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty Re: Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !"

Message  Invité le Mer 14 Déc 2011 - 8:04

Bonjour Poirot, et Bonjour Octo
Bonjour à tous et à toutes

J'ai passé la matinée à lire tous les textes. C'est impressionnant de voir que les prophéties ont toutes des liens entre elles, reconnues officiellement ou non.. Jésus ne fait rien au hasard...

Pour les prophéties non reconnues de Dozulé notamment, on voit bien les réticences notamment de l'évêque local, c'est pareil à Medjugorje... et pour ces dernières ça risque de durer longtemps puisque la Vierge Marie a dit qu'elle apparaîtrait tant que les voyants seraient vivants!!!! et vous savez sans doute que le Vatican ne fait des reconnaissances qu'après la fin des apparitions.... D'après ce que j'ai compris les apparitions de Medjugorje seraient les dernières du Monde.... ce qui semble accréditer la thèse que la fin des Temps approche. Voyez la bonté de Dieu. Il permet les apparitions pour soutenir notre Foi mise à rude épreuve!
..
Toutefois j'aimerais poser la question suivante: le livre de Don Raymond a été publié en 1995, il y a donc déjà 16 ans.
- A un moment il prédisait des choses pour 2000: il ne s'est rien passé de spécial?
- Avant je ne croyais pas trop aux apparitions de Dozulé et Medjugorje parce-qu'elles sucitaient des discussions passionnées. Maintenant j'y crois, car je n'y vois rien qui y soit contraire aux Evangiles...

Et comme l'AntiChrist ou Antéchrist peut se manifester de diverses manières, on peut tous se faire avoir....
Pour l'instant je le vois à travers ce qui se passe tous les jours de plus en plus terrible....

La dernière en date: la fusillade de Liège hier qui ressemble étrangement à celle d'Oslo et d'Utoeya... Cette folie peut arriver n'importe où n'importe quand! et on va déclarer ces tueurs "fous"... J'ai du mal à croire qu'ils ne soient aps responsables de leurs actes... Encore une machination de "l'Autre"?????
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Don Raymond et le Code de la Fin des Temps : "Ultime Avertissement au Monde !" - Page 4 Empty PAOUR L'AMOUR DE DIEU...

Message  sakura le Mer 14 Déc 2011 - 8:34

Octo, Poirot...

Au nom de DIEU,de JESUS et de MARIE...

Pitié...cessez ces propos trop injustes ...entre vous deux, qui etes dans la "vérité"...
Aimez -vous tous les deux ..!!
Hercule m'apporte des éléments que j'ignorais et il est très intéressant de les lire...
Nous ne sommes pas en guerre...
Bien que ...elle se prépare...!!!
Alors ...pitié...pas entre vous qui etes très intelligents...
Prouvez que l'amour pour son prochain est demandé par DIEU et JESUS...
Satan est sur terre ,dans nos maisons...!!!
Il essaie de vous diviser et de faire entrer dans votre coeur,la rancune qui peut se transformer en haine...
Alors ,soyons et restons tout près de DIEU ,de JESUS et de MARIE...
SOLIDAIRES... DANS LA PAIX ET L AMOUR....!!!

Merci Poirot de nous faire partager vos découvertes et votre savoir...
Tout est très "enrichissant"...
Merci Octo de permettre une "certaine liberté d'expression" sur ce forum...

J'ai ,moi -meme ,été privée du droit d'écriture,sur un autre forum, pour m'etre exprimée avec,certes, beaucoup d'ardeur ,de véhémence et de "besoin de communiquer" ..."mes preuves"...
Cela m'en a valu une expulsion définitive..."sans autre forme de procès"...

Je comprends et aime beaucoup Poirot qui est "fervent forumeur",tout comme moi...et le remercie...
Cependant,je vous remercie ,vous ,Octo de permettre ,aux fidèles de ce site,"la liberté d'expression"...

Je ne souhaite pas "quitter "ce forum,car il est très "aimant"..."attirant"...Chrétien...en tout...
Je souhaite ne pas me tromper...
Pour l'instant ,je suis "bien avec vous"...

UNION DE PRIERES...

sakura
sakura

Messages : 9
Date d'inscription : 08/09/2011
Localisation : avec MARIE maman de JESUS

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum