Les Messages de Françoise sont prophétiques !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mar 1 Juin 2010 - 11:58

Dans le livret intitulé « Jésus-Christ révèle aux siens ce qu’est la franc-maçonnerie » voici un court extrait du message donné par Jésus à Françoise le 6 octobre 1997, page 54 :

« La principale attaque de Satan – à travers les prêtres – est contre Marie ; car Marie sauve et protège…Satan la hait ; aussi, il pousse Mes âmes sacerdotales au rejet des manifestations de l’Esprit-Saint en Marie, dans ses apparitions par exemple. Mais Marie est bien là, à Medjugorje, comme à Garabandal, à Fatima, et en bien d’autres lieux encore.
Non content de détrôner Marie, Satan pervertit les âmes au point quelles ne croient plus à Mon intrusion dans le monde au travers d’âmes de petits comme toi, dans des charismes merveilleux et surnaturels. L’Eglise condamne l’Esprit Saint , auquel elle interdit de parler… ».
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Re: Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mar 1 Juin 2010 - 15:51

@ Joannes Maria

Attention à ne pas confondre Jésus avec Françoise ! Une commission de théologiens a condamné ses écrits depuis quelques temps déjà. Et il faut bien dire que certains de ses propos sont regrettables.
Je ne vois pas ce qui permet d'affirmer que les apparitions seraient "des manifestations de l’Esprit-Saint en Marie" ou que Satan aurait "détrôner Marie" ! Quant à prétendre que "L’Eglise condamne l’Esprit Saint, auquel elle interdit de parler...", cela tient du délire.Bref, que cette dame "confirme" les apparitions de Garabandal ou de Medjugorje, tant mieux mais tous ceux comme elle ou moi qui y croient peuvent le faire...
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Françoise a été choisie par le Ciel, pas vous !

Message  Octo Mar 1 Juin 2010 - 21:51

@ Tarcisius :

Comme vous dites, "tous ceux comme elle ou moi (en parlant de vous) qui y croient peuvent le faire...", c'est-à-dire confirmer les apparitions de Garabandal ou de Medjugorje. Je veux bien, Tarcisius !

Cependant, il existe une différence fondamentale entre elle et vous. C'est que Françoise a été choisie par le Ciel pour annoncer et prophétiser la Parole du Seigneur. Pas vous !

En d'autres mots, sa puissance prophétique surpasse nettement la vôtre !

Par ailleurs, Tarcisius, concernant le soi-disant discrédit d'une commission théologique sur l'oeuvre de Françoise, allez lire dans nos pages la critique qu'en dit la revue "Stella Maris" en cliquant sur le lien ci-bas :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/francoise-f79/presentation-de-francoise-messagere-de-jesus-t493.htm

À la lecture de cette critique, vous verrez que la pseudo-commission de pseudo-théologiens en prend pour son argent !!!

Octo !


Dernière édition par Octo le Mer 2 Juin 2010 - 14:12, édité 2 fois

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty A propos de choix

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 0:32

@ Octo
Sans doute ai-je tort, puisque vous le dites, mais cela n'ôte (ou n'apporte) rien à ce que j'ai dit de ses propos pour le moins discutables. Il suffit de lire ses écrits pour s'apercevoir que Françoise est plus tourmentée de l'amour de Dieu qu'habitée. Je connais des personnes de bonne foi qui y trouvent une certaine espérance. Tant mieux pour elles mais cela ne lui confère pas plus de crédit que vous, ni plus de "puissance
prophétique".
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Merci Octo !

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 1:17

Merci cher Octo pour votre juste vision face au charisme de Françoise.

Vous avez bien raison d'avoir reconnue en sa personne un véritable prophète du Seigneur pour notre temps.

Par contre je suis désolé de vous apprendre qu'Agnès-Mignoni de Corse est un faux prophète...je poste tout de suite quelque chose sur le sujet.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Re: Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 3:48

Tarcisius a écrit:@ Octo
Sans doute ai-je tort, puisque vous le dites, mais cela n'ôte (ou n'apporte) rien à ce que j'ai dit de ses propos pour le moins discutables. Il suffit de lire ses écrits pour s'apercevoir que Françoise est plus tourmentée de l'amour de Dieu qu'habitée. Je connais des personnes de bonne foi qui y trouvent une certaine espérance. Tant mieux pour elles mais cela ne lui confère pas plus de crédit que vous, ni plus de "puissance
prophétique".
Pourriez-vous dire ce que vous entendez par :"Françoise est plus tourmentée de l'amour de Dieu qu'habitée" ?

Pour ma part, je trouve plutôt que c'est le contraire et que c'est plutôt effectivement la tendresse de Dieu qui est visible dans les messages donnés à Françoise, qui en est, comme chacun peut l'être et de multiples manières, un infime reflet mais aussi dans ce cas une joie pour notre Jésus.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Re: Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 3:54

Merci cher frère et ami territoire que je retrouve ici avec joie sur ce forum.

Que la Sainte tendresse de Dieu vous inonde toujours plus.

Merci pour ce que vous êtes aux yeux du Ciel.

Joannes Maria.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Re: Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 5:41

Effectivement nous nous retrouvons aussi ici avec plaisir.

Merci pour votre gentillesse bien fraternelle !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty "Stella Maris" fait une critique de la notification de l'Ordinaire !

Message  Octo Mer 2 Juin 2010 - 9:30

@ Tarcisius :

Cher ami,

Je vous reproduis ici-même la critique de la revue Stella Maris concernant cette commission de théologiens qui a "soi-disant" analysé les Messages de Françoise. À lire pour mieux connaître la Vérité !

La revue Stella Maris fait une critique de la notification de l'Ordinaire :




Messages de conversion des cœurs :
A propos de la notification de l'Ordinaire du lieu sur les messages de Jésus à Françoise



Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Sacre_10

L’Ordinaire de Françoise a publié le 8 septembre 2005, une notification dans laquelle, il lui «a paru nécessaire d’éclairer les fidèles sur l’authenticité ou non de ces messages. Après examen d’une partie de ces écrits, (l’ensemble compte 2760 pages) par deux théologiens, indépendant l’un de l’autre, et par moi-même, et tenant compte des usages de l’Eglise relatifs aux “révélations privées” et aux manifestations extraordinaires, je suis amené à conclure qu’on ne peut pas reconnaître le caractère surnaturel de ces messages. J’invite les fidèles à ne pas se laisser troubler et à conserver l’authenticité de la foi que le Seigneur Jésus a confiée à son Eglise.»

En bas de cette notification, l'évêque écrit: «Les raisons qui motivent ce jugement négatif sur les écrits de Françoise sont consignées dans un document de quatre pages que je tiens à disposition des personnes qui voudraient en prendre connaissance.» Or ni Françoise, ni ses amis, ni notre rédaction, malgré plusieurs demandes, n'ont obtenu de la chancellerie ces quatre pages d'exposé des motifs. «Ce n'est pas pour les laïcs», s'est entendu répondre une personne au téléphone! Pourquoi un tel changement d'attitude?

Cependant la Providence a jugé bon que nous ayons en mains cet exposé des motifs dès le 11 octobre. Par manque de place, il ne nous est pas possible de reproduire ces documents intégralement dans Stella Maris. Dans un souci d'information et de vérité, vous pouvez les consulter in extenso sur notre site internet.
Dans son extrait des motifs de notification, l'évêque note qu'il a voulu sérier son discernement uniquement aux écrits publiés et à ce que l'on peut lire sur internet et non sur la personne de Françoise ou son comportement.

De fait, l'Eglise a toujours distingué le for externe2, qui relève de l'autorité compétente pour ce qui se vit de l'extérieur, du for interne qui relève du Père spirituel pour la conduite de l'âme. Si Françoise avait été entendue sur le for externe, cela aurait évité des malentendus! N'est-il pas écrit: «Notre Loi juge-t-elle un homme sans d'abord l'entendre et savoir ce qu'il fait!» (Jn 7,51). Un théologien de renommé internationale a écrit à trois reprises3 à l'évêque pour dire que Françoise désirait lui exposer sa situation. Mais, elle n'a jamais été reçue, ni par l'évêque précédent, ni par l'actuel.

Bien sûr, ici, Françoise n'est pas “condamnée” à titre personnel: «Je ne suspecte pas la bonne foi et la sincérité de cette personne qui s'estime inspirée.» C'est seulement «que ces prétendus messages ne sont que le fruit de ses méditations privées.» On veut bien que Françoise écrive, mais pas que ce soit Jésus qui lui «dicte». Si Françoise avait annoncé que ses écrits venaient de son inspiration, il n'y aurait pas de problèmes, elle n'engagerait qu'elle-même. Mais écrivant des messages dictés par Jésus, l'Eglise se doit de discerner et donc de chercher la vérité. Ce qui implique certaines conditions qui n'ont pas été respectées. «N'éteignez pas l'Esprit, ne prenez pas à la légère ce que disent les prophètes. Mettez tout à l'épreuve et retenez ce qui est bon» (1Th 5,19). En prenant trop à la légère cette étude (on se contente d’étudier que partiellement les textes sans même voir l'auteur), en se privant de mettre Françoise à l'épreuve en lui demandant des explications sur des points qui ne seraient pas clairs, en n'entendant pas toutes les parties, on a pris le risque d'une étude sommaire et d’interprétations très discutables.

Si on avait interrogé l'auteur, fait les vérifications de visu, ou consulté ceux qui l'accompagnent, on n'affirmerait pas «qu'il ne s'agit pas de locutions intérieures que Françoise revendique par ailleurs, mais de textes donnés non seulement sous la dictée, mais, apparemment, presque comme une écriture automatique: “Jésus guide ta main”.» Dans l'écriture automatique, la personne perd le contrôle de sa main et n'a pas de locutions; elle est totalement passive. Ce qui n'est manifestement pas le cas de Françoise qui agit sous “motion”. Elle garde le contrôle de l'écriture qu'elle peut suspendre, en même temps qu'elle entend la voix de Jésus qui lui dicte. Dieu se révèle bien par sa Parole. Son style d'écriture n'est d'ailleurs pas modifié sous la dictée. «Je guide ta main» est à comprendre dans le sens figuré de soutien. Françoise n'est pas «passive».

Saint Paul nous avertit (1Co 2,12-14): «L'homme laissé à sa seule nature n'accepte pas ce qui vient de l'Esprit de Dieu. C'est une folie pour lui, il ne peut le comprendre, car c'est spirituellement qu'on en juge.»

On peut se poser la question si les deux théologiens choisis étaient qualifiés en théologie ascétique et mystique? En effet, chaque branche de la théologie a ses principes en fonction de son objet. Une de ces branches est la théologie spirituelle, encore appelée théologie ascétique et mystique. Elle considère les textes dans un regard de sagesse, le regard de Dieu, en fonction de la finalité. Elle requiert une formation spéciale et surtout d'ouvrir son cœur pour permettre à l'Esprit Saint d'y entrer. On ne peut juger une telle œuvre selon les savoirs et les normes humaines. Les sciences ne peuvent mesurer les Œuvres divines. Si l'exégète est qualifié pour étudier les textes bibliques sous un certain rapport, il ne peut aborder de la même manière, sous le même angle, des textes usant d'un langage mystique où les mêmes mots prennent un autre sens. Plusieurs des objections présentées manifestent ce décalage.

On a formulé des critiques de type exégétique à un langage mystique:

— «On remarque une absence à peu près totale de référence, soit implicite, soit explicite à la parole de Dieu.» Si les messages ne mentionnent effectivement pas beaucoup de références à la Bible, les enquêteurs omettent de dire qu'un volume entier est consacré à l'Evangile de saint Jean4. Jésus choisit des terres vierges et arides pour bien montrer que c'est lui qui parle: «Ce qui dans le monde est sans naissance et ce que l'on méprise, voilà ce que Dieu a choisi; ce qui n'est pas, pour réduire à rien ce qui est» (1Co 1,28).

Françoise, comme une enfant, se nourrit des paroles d'amour et de tendresse du Cœur de Jésus qui l'enseigne, par petites béquées; paroles dont la teneur est purement évangélique, adaptées à sa capacité et relatives à sa personnalité.

— Ces écrits s'adressent principalement aux petits. On pourrait leur attribuer ces paroles de Jésus: «Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits» (Mt 11,25). Et si ces messages peuvent, aux yeux des sages et des intelligents, revêtir «un caractère sentimental, égocentrique, mièvre, puéril, et parfois franchement grotesque» — On cite: «Va ma petite fleur: tu réjouis mon Cœur. Souris-moi toujours autant: cela me repose.» — ils sont pour les petits source de grand profit spirituel. N'est-il pas écrit au Psaume 104, 27-28: «Tous, ils espèrent de toi que tu donnes en son temps leur nourriture; tu leur donnes, eux, ils ramassent, tu ouvres la main, ils se rassasient.» Car la nourriture que donnent les théologiens n'est pas toujours à la portée des petits qui ne comprennent qu'avec l'intelligence du cœur.

— L'objection suivante relève du même genre: «L'approche de la prière n'apparaît pas enracinée dans la tradition spirituelle de l'Eglise et s'en éloigne souvent.» Justement, si son approche était telle, on serait à même de penser que c'est le fruit de ses méditations nourries de la tradition. Mais Françoise est en direct avec Jésus, dans un cœur à cœur permanent. Elle puise à la Source, dans le Livre ouvert. Et la prière du cœur n'est-elle pas la plus belle et la plus pure? «Prier, disait saint Thomas d'Aquin, c'est penser à Dieu en l'aimant.»

— Une «opposition déterminée, parfois agressive à l'encontre de ceux qui oseraient mettre en doute l'origine céleste de ces révélations» est constatée. Ni les prophètes avec les pasteurs d'Israël, — qu'on relise Ezéchiel 34 —, ni Jésus avec certains pharisiens et ceux qui rejetaient son message et sa “prétention” de Messie, n'étaient tendres envers «des loups rapaces déguisés en brebis» (Mt 7,15). Le Christ reste le même hier, aujourd'hui et toujours.

— «Le Jésus de Françoise manifeste à l'égard de l'Eglise une distance et une extériorité qui s'opposent à la doctrine catholique de l'unité du Christ et de son Eglise.»
«On rencontre sous la signature de “Jésus Christ” des attaques répétées et sans nuances contre les ministres et les fidèles de l'Eglise catholique.» Assurément, Jésus souffre avec les fidèles du comportement d'un certain nombre de ses pasteurs qui détruisent l'unité de l'Eglise. On trouve un vrai dualisme entre l'Eglise actuelle envahie par l'ivraie et la vraie Eglise du Christ, qui lui est demeurée fidèle et qu'il va renouveler.» Il n'y a qu'un champ, et Jésus dit bien qu'on y laisse pousser l'ivraie en même temps que le bon grain jusqu'à la moisson où l'ivraie sera brûlée. Tous les messages donnés par les prophètes contemporains développent ce thème qu'illustre la parole de l'Apocalypse (21,5): «Voici que je fais toute chose nouvelle.»

— On écrit (dans les messages): «La médiation de l'Eglise dans la vie spirituelle et chrétienne est occultée, pour ne pas dire écartée. Il n'y a pas à recourir au discernement ecclésial puisque c'est Jésus qui parle.»

Les messages n'ont pas la prétention de présenter un exposé complet de la foi. Dieu vient simplement appeler ses âmes à la sainteté. Quant au discernement ecclésial, il est assuré depuis le début par le Père spirituel de Françoise dont on écrit: «Il est vraisemblable qu'elle (Françoise) ait été égarée par le manque de jugement et de compétence de ceux qui l'accompagnent.» Est-il nécessaire de rappeler que Françoise a demandé plusieurs fois, mais en vain, un entretien à son évêque. Dernièrement encore, suite à un déménagement, Françoise a écrit à son évêque pour lui demander conseil relativement à la conduite à tenir dans sa nouvelle paroisse. N'est-ce pas à l'évêque de faire procéder à un premier discernement par une recherche complète de la vérité, qui demande que toutes les parties soient entendues?

D'un côté, on affirme que Françoise manque de la crainte qu'éprouvent les mystiques…: «L'assurance récurrente d'être unie à Jésus et guidée constamment par lui, de manière stable et quasi définitive, concorde mal avec la crainte que l'on rencontre chez les mystiques, de ne pas correspondre avec la grâce, d'égarer les autres, de ne pas être soumis à l'Eglise.» Et à la page 4 de l'exposé des motifs, on cite un extrait où Jésus vient rassurer Françoise qui avait craint d'être trompée: «Quand je tiens ta main, je guide aussi ton cœur pareillement, de sorte que rien de ce qui ne viendrait pas de moi ne soit écrit. Alors, paix à toi pour toujours.» (MCC T. 4 p. 58)! Françoise n'a cessé de craindre et Jésus de la rassurer.

A la page 4 de l'exposé des motifs, il est écrit: «Afin de permettre à chacun de se faire une opinion, voici quelques citations significatives que le contexte plus large ne rend pas plus acceptables.» Or l'examen des quelques citations relevées prouve que, sorties de leur contexte, elles perdent leur sens réel ou complet. Exemple le plus frappant: «Vois-tu, en ce temps qui vient, ce ne sont pas les études qu'il faut privilégier pour les enfants, même s'ils doivent apprendre un peu.» (MCC T.6, p. 21) Mais le texte (omis) poursuit: «Je te le disais hier… C'est l'Amour.» Ou bien: «Je te fais la grâce de te donner directement ce sacrement» (il s'agit du sacrement de la réconciliation). (MCC T. 4 p. 50.) Ce qui laisse sous-entendre que Françoise ne se confesserait qu'à Jésus directement!

Alors que le paragraphe complet est le suivant: «Laisse-moi t'absoudre de tout péché de la main du prêtre, et par moi-même tout particulièrement: Je te fais la grâce de te donner directement ce sacrement. Accueille-le de tout ton cœur, comme celui que te donne ton Père spirituel.» Et le paragraphe antérieur ne laisse aucun doute sur le sens du texte: «Reçois le sacrement de réconciliation une fois par mois et plus encore pour toi que je garde de cette façon. Si mon plaisir est de te confesser tous les quinze jours, c'est parce que je me repose dans ton cœur purifié.» «Si mon plaisir est de te confesser tous les quinze jours» signifie qu'à travers le prêtre qui agit «in personna Christi», c'est Jésus qui confesse et pardonne. Un examen attentif des messages ou un entretien avec son auteur aurait aisément permis de constater que Françoise se confesse au prêtre régulièrement plus d'une fois par mois, et que s'il y a eu une absolution personnelle de Jésus, c'est une exception légitime.

Jésus a institué le sacrement de réconciliation. Il nous pardonne à travers ses ministres institués qui le représentent. Nous ne devons pas confesser nos péchés directement à Dieu. Par contre, Jésus législateur ressuscité, Maître souverain, peut donner son pardon à une âme avec laquelle il a choisi de s'entretenir. Ce que par exemple, il avait aussi fait avec Mélanie de la Salette en son temps, selon Mgr Mario Paciello, évêque d'Altamura5. Ce n'est pas une nouveauté dans la vie mystique.
«L'approche des sacrements en général, et celui du pardon en particulier, est gravement défaillante dans ces écrits.» Ici, on doit penser que les théologiens ne sont pas tombés sur les bonnes pages (parmi les 2760 annoncées)!

Françoise, si timide par nature, a toujours désiré rester cachée. Jésus a pris beaucoup de temps et usé d'une infinie patience pour qu'elle accepte de parler en public. Après quelques années, il y est parvenu sans la blesser. Selon le désir de Françoise, l'éditeur a gardé son anonymat. On est étonné de constater que la notification révèle son identité sur la place publique.

La Sagesse a gratifié Françoise d'un don, celui d'entendre, d'écrire et de comprendre les désirs de l'Amour. Points difficiles à comprendre sans une profonde spiritualité. Le risque est grand de prendre les clefs de la connaissance, de ne pas entrer et de ne pas laisser entrer ceux qui le voudraient (Lc 11,52). Les Ecritures sont en train de s'accomplir; elles ont annoncé que dans les derniers jours il y aura des gens qui se moqueront de la Promesse (2P 3,3). Ce jugement trouble tous ceux que le Seigneur a touchés à travers les écrits et les témoignages de Françoise. Et ce sont les plus petits qui en font les frais. Mais il n'est pas trop tard pour mettre en lumière la vérité. Que tous ceux qui ont reçu des grâces par l'intermédiaire de Françoise comprennent leur responsabilité et envoient leur témoignage à l'Association6. Car le grand critère de discernement que Jésus nous a donné dans l'Evangile, c'est qu'«on juge un arbre à ses fruits (Mt 12,33)». Et comment savoir qu'il y a des fruits si personne ne témoigne de ce qu'il a reçu?

Parmi les fruits visibles, 80 groupes de prières en France et 50 à l'étranger se sont formés en quelques années, avec de multiples conversions, un regard et un amour renouvelé pour le Seigneur chez beaucoup. N'est-ce pas le signe d'une bénédiction céleste? D'ailleurs «Il convient de noter tel ou tel aspect positif du message à savoir en particulier l'appel à l'abandon et à la confiance totale, comme des enfants envers Dieu, à l'amour miséricordieux de Jésus, au don de soi et à l'humilité.»
Le Seigneur avait prévenu Françoise à ses débuts. Comme il l'a dit dans l'Evangile: «Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison (Mt 13,57).» «Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S'ils m'ont persécuté, vous aussi ils vous persécuteront» (Jn 15,20). N'oublions pas que ceci est permis par Dieu pour que sa gloire triomphe à son heure.

Nous sommes invités: «à ne pas nous laisser troubler et à conserver l'authenticité de la foi que le Seigneur Jésus a confiée à son Eglise.» Prions que l'Esprit Saint illumine nos cœurs et nos intelligences et nous conduise à la Vérité. Stella Maris et nombre de chrétiens avec elle, espèrent des autorités ecclésiales une approche des charismes que Dieu donne à son Eglise aujourd'hui, plus conforme à l'esprit et à la prudence évangélique. Ainsi, nous n'aurions pas le sentiment d'un refus a priori des nombreux phénomènes surnaturels de par le monde, et la nouvelle évangélisation pourrait aller de l'avant. Tout en obéissant à l’Eglise, on peut donc toujours lire et tirer profit de l'excellent «fruit des méditations privées» de Françoise. En conscience, ceux qui auront reconnu l'Amour et la Voix de leur Maître (Jn 10,3-4) dans ces messages d'appel à la conversion pourront poursuivre avec Lui leur conversion.

La rédaction

Note:
1. Françoise n'a reçu la notification par courrier que le 6 octobre 2005, bien après que l'épiscopat ait été informé. Jusque là, elle ignorait tout de cette affaire et ne comprenait pas ce que cela signifiait.
2. Ce qui relève du comportement et des actes qui se voient extérieurement.
3. Début 1999 avec l'évêque précédent, en octobre 1999, après l'entrée en fonction du nouvel évêque, et encore en septembre 2003.
4. «Jésus commente aux petits l'Evangile de saint Jean», éd. du Parvis, 1999.
5. «Quand elle avait été chassée de la maison, Mélanie s’était rendue le soir à l’église. Il n’y avait qu’une personne qui faisait son chemin de croix; elle ne savait pas qui c’était. Elle alla prier devant la Vierge. «Je m’agenouillai, dit-elle, en priant Marie, Vierge et Mère, de m’obtenir, par les mérites de la passion et de la mort de Jésus Christ et par les mérites de sa pauvreté, le pardon de mes fautes (en particulier des deux sous qu’elle avait volé à la maman), et je priai mon doux Jésus de me donner l’absolution. Il le fit de sa main droite.» (De l'homélie du centenaire de la mort de Mélanie, le 15 décembre 2004).
6. MTD, Jean et Joëlle Mangiron,
11 Place du Carrefour Delouvrier,
F-77850 Hericy.

SOURCE : http://www.parvis.ch/stella_maris/sm_420/francoise.html

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les Messages de Françoise sont prophétiques ! Empty Re: Les Messages de Françoise sont prophétiques !

Message  Invité Mer 2 Juin 2010 - 9:37

Octo a écrit:Par ailleurs, Tarcisius, concernant le soi-disant discrédit d'une commission théologique sur l'oeuvre de Françoise, allez lire dans nos pages la critique qu'en dit la revue "Stella Maris" en cliquant sur le lien ci-bas :
Bonne idée, et que constatons-nous ?
Une «opposition déterminée, parfois agressive à l'encontre de ceux qui oseraient mettre en doute l'origine céleste de ces révélations» est constatée. (...)
«Le Jésus de Françoise manifeste à l'égard de l'Eglise une distance et une extériorité qui
s'opposent à la doctrine catholique de l'unité du Christ et de son Eglise.»
«On rencontre sous la signature de “Jésus Christ” des attaques répétées et sans nuances contre les ministres et les fidèles de l'Eglise catholique.»
Il ne s'agit donc pas d'un soi-disant discrédit mais d'une condamnation argumentée. Et comme je le disais moi-même, le principal reproche qu'on peut faire à Françoise est justement de se prendre pour Jésus !






Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum