La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone. - Page 11
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  Admin le Mar 18 Aoû 2015 - 11:55

@ Antoine :

Meeerci ! Merci ! Meeerci !

Prions, l'Heure est grave !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37176
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Jeu 20 Aoû 2015 - 14:47

Grèce : Alexis Tsipras annonce sa démission et la tenue d'élections législatives anticipées
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par lefigaro.frMis à jour le 20/08/2015 à 19:54 Publié le 20/08/2015 à 19:42
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a annoncé jeudi soir sa démission lors d'une allocution retransmise à la télévision et ouvert ainsi la voie à des élections législatives anticipées.
Le but de la manoeuvre, qui était attendue, est de consolider sa majorité, déchirée depuis le vote sur le troisième plan d’aide.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  Admin le Jeu 20 Aoû 2015 - 14:49

@ Antoine :

Yeeeees !

L'Administrateur

_________________
"Le garant de ces révélations l'affirme :

"Oui, mon retour est proche!
Amen, viens, Seigneur Jésus!"


Apocalypse, 22, 20


*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/
avatar
Admin
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 37176
Date d'inscription : 14/12/2009
Age : 116
Localisation : Montréal, Québec, CANADA

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Dim 14 Fév 2016 - 8:07

Grèce: "dissensions" entre UE et FMI (Tsipras)
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 14/02/2016 à 13:58 Publié le 14/02/2016 à 13:57
L'évaluation de l'avancement des réformes en Grèce réclamées par les créanciers du pays (UE et FMI) "est en retard en raison des dissensions entre les institutions", a estimé dimanche le Premier ministre grec Alexis Tsipras. Ce retard "n'est dans l'intérêt de personne", a assuré le Premier ministre dans un entretien paru dans le quotidien Avghi, proche de son parti de gauche Syriza.

La Grèce a envoyé son projet de réformes des retraites début janvier aux créanciers mais "nous n'avons aucune réponse officielle jusqu'ici de la part des institutions, ce qui est dû aux dissensions entre elles", a déploré M. Tsipras.

Il y a dix jours, un premier round de discussions avait eu lieu à Athènes entre une équipe de représentants des créanciers et les autorités grecques sur le plan de réformes, mais sans aboutir à une conclusion. Cette équipe devrait revenir prochainement à Athènes pour continuer les négociations, selon le gouvernement.
Jeudi, le FMI a émis des critiques sur les réformes grecques en estimant que "des hypothèses trop optimistes feront très vite ressurgir des craintes d'un Grexit et obscurcir le climat des affaires".

"Nous attendons encore de voir un plan crédible qui permettrait à la Grèce d'atteindre ses objectifs très ambitieux d'excédent budgétaire primaire (hors charges de la dette, ndlr)", a déclaré Poul Thomsen, chef du département Europe du Fonds, dans un blog publié par le FMI.

Dans la foulée, Athènes avait rejeté ces critiques en estimant que "sur le fond, M. Thomsen demande l'application d'un programme radicalement différent de celui convenu" entre Athènes et la zone euro en juillet, lors de l'accord passé sur un nouveau prêt accordé au pays pour le maintenir dans la zone euro.
De son côté l'UE a estimé jeudi que "l'ampleur des mesures requises était dans la ligne de ce qui a été convenu" dans le cadre de l'accord de juillet.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Ven 19 Fév 2016 - 13:27

Brexit: la Grèce menace de bloquer un accord sans garanties sur les frontières
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 19/02/2016 à 14:42 Publié le 19/02/2016 à 14:34
La Grèce a demandé à ses partenaires européens de maintenir le statu quo sur les frontières jusqu'au 6 mars, date prévue du sommet UE-Turquie, sous peine de bloquer les conclusions du sommet en cours à Bruxelles consacré également au Brexit, a indiqué ce vendredi une source gouvernementale.

"Nous demandons une décision unanime sur le fait qu'aucun état ne fermera unilatéralement ses frontières jusqu'au 6 mars (...), sinon le gouvernement grec n'acceptera pas le texte des conclusions du sommet" actuel, a précisé cette source.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Dim 21 Fév 2016 - 8:04

La Grèce doute de la «bonne foi» du FMI
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 21/02/2016 à 13:50 Publié le 21/02/2016 à 13:48
Le ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, a mis en doute dimanche l'attitude du FMI dans le plan de sauvetage financier de la Grèce, s'interrogeant sur sa "bonne foi" envers Athènes et la zone euro.

"Le fonds dit qu'il fait à la fois pression sur nous pour les réformes et sur nos créanciers pour la dette", en réclamant de l'UE son allègement, a affirmé M. Tsakalotos dans un entretien à l'hebdomadaire Real news.

Mais "toute la pression se fait sur nous, dans la mesure où les États membres ont bien précisé que la discussion sur la dette ne s'ouvrira qu'une fois conclue la première évaluation" des efforts d'ajustement d'Athènes, ajoute-t-il. "De cette manière, j'ai du mal à voir en quoi le FMI considère qu'il se comporte en 'honest broker' (ndrl, médiateur de bonne foi)", relève le ministre.

"Le Fonds doit comprendre que nous sommes un pays européen se référant aux acquis européens", et ne pas "rendre plus difficile la stratégie du gouvernement de sortie du cercle vicieux mesures-récession-nouvelles mesures", insiste-t-il.

Le gouvernement grec de gauche s'était résigné en janvier, sous la pression de Berlin, à ce que le FMI figure parmi ses tuteurs, même si le Fonds n'a toujours pas décidé s'il participerait financièrement aux prêts de 86 milliards d'euros promis à Athènes cet été.

Mais depuis Poul Thomsen, chef du département Europe du Fonds, a laissé entendre que le Fonds réclamait de nouvelles mesures grecques d'ajustement, assorties d'un accord préalable de la zone euro pour un effacement de la dette grecque.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, était du coup déjà remonté au front dimanche dernier, dénonçant "des dissensions" entre UE et FMI. Il avait réclamé "l'arrêt des entraves posés unilatéralement par certains empêchant l'achèvement de la première évaluation".

De la conclusion de ce passage en revue dépend, outre les négociations sur la dette, la poursuite du versement des prêts au pays surendetté.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Dim 6 Mar 2016 - 14:55

Athènes fustige les manœuvres du FMI
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 06/03/2016 à 15:21 Publié le 06/03/2016 à 15:13
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a accusé dimanche le Fonds monétaire international (FMI) de recourir à des "manoeuvres dilatoires" et des évaluations "arbitraires" pour retarder son feu vert aux réformes nécessaires à la reprise économique.

Le chef du gouvernement grec a estimé que le FMI prônait des réductions de dépenses contreproductives qui ne prenaient pas en compte l'amélioration des performances économiques de la Grèce.
"L'examen (NDLR: des mesures budgétaires) sera bientôt terminé en dépit des manoeuvres dilatoires du FMI", a déclaré M. Tsipras au comité central de son parti Syriza (gauche radicale).

"Pour la première fois il y a des convergences importantes... entre la partie grecque et les institutions européennes", a-t-il estimé.
La Grèce et l'Union européenne sont désormais sur la même longueur d'onde en ce qui concerne le rythme des réformes, la situation du budget en 2016 et les besoins de financement budgétaires jusqu'en 2018, a souligné M. Tsipras. En revanche, le FMI a des "attentes irréalistes", et fait des "calculs erronés et non revérifiés", a-t-il relevé.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Mer 23 Mar 2016 - 13:46

La Grèce accuse le FMI de retarder les discussions budgétaires
HOME ECONOMIE FLASH ECO
Par Lefigaro.fr avec ReutersMis à jour le 23/03/2016 à 15:03 Publié le 23/03/2016 à 14:59

Un haut responsable du ministère grec des Finances a accusé mercredi le Fonds monétaire international de retarder l'examen des mesures prises en application du dernier plan de sauvetage du pays, qu'Athènes veut boucler rapidement pour pouvoir entamer des discussions sur un allègement de sa dette.

Douchant les espoirs du gouvernement de voir cette première "revue" conclue dès la fin mars, la mission des inspecteurs de l'Union européenne et du FMI a quitté Athènes dès dimanche, après deux semaines et demi de travail. Bien qu'ils soient censés revenir après les fêtes de Pâques, Athènes juge que cette situation vise à mettre la pression sur le pays, qui doit régler d'importantes échéances de dette en juin et a besoin de nouveaux financements pour régler des arriérés.

"Les institutions, surtout le FMI, sont responsables du sérieux retard pris par la revue", a déclaré Franciscos Koutentakis, secrétaire général du ministère des Finances en charge de la politique budgétaire, ajoutant que la Grèce honorerait ses obligations.

Le FMI décidera si oui ou non il participera au financement du troisième plan de sauvetage d'Athènes après la fin de la mission d'inspection. "Nous ne savons pas clairement si le FMI veut rester ou partir", a dit Franciscos Koutentakis.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  stjeanlagneau le Mer 23 Mar 2016 - 16:42


Merci Antoine

@ tous

Cela se complique sérieusement.  Bombe à retardement

Ça va péter !

avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 20194
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 50
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grèce sera le catalyseur qui fournira le prétexte pour faire tomber Babylone.

Message  antoine le Ven 6 Mai 2016 - 9:37

Réformes grecques: le FMI juge "pas crédibles" les intentions d'Athènes
AFP le 06/05/2016 à 15:193

Christine Lagarde, directrice générale du FMI, le 16 avril 2016 à Washington ( AFP/Archives / Mandel Ngan )
Christine Lagarde, directrice générale du FMI, juge "pas crédible" et "pas souhaitable" la manière dont la Grèce envisage de répondre aux nouvelles exigences de réformes de ses créanciers (UE, FMI) en cas de dérapage budgétaire, selon une lettre à l'Eurogroupe dont le Financial Times a obtenu copie.

Dans ce courrier aux 19 ministres des Finances de la zone euro, que le quotidien britannique publie sur son site, Mme Lagarde évoque ce "deuxième bloc" de réformes, qui seraient imposées à Athènes en cas de non respect de l'objectif d'un excédent budgétaire primaire (avant paiement des intérêts de la dette) limité à 3,5% du PIB en 2018.

Elle réaffirme qu'elle juge cet objectif trop ambitieux, sauf à ce qu'Athènes consente à des réformes encore plus profondes de ses retraites et de sa fiscalité.

"Malheureusement, le mécanisme qu'Athènes propose (pour le deuxième bloc de réformes, ndlr) n'inclut pas de telles réformes", écrit la patronne du Fonds monétaire international, mais "des mesures ad-hoc pas très crédibles et pas non plus souhaitables, car elles rajoutent à l'incertitude".

Lundi, les 19 ministres des Finances de la zone euro, dont le Grec Euclide Tsakalotos, se retrouvent à Bruxelles en réunion extraordinaire afin d'évoquer de nouveau les réformes grecques et discuter d'un possible allègement de l'abyssale dette du pays (près de 180% du PIB).

Le 22 avril à Amsterdam, ces ministres avaient convenu, en présence de Mme Lagarde, d'ouvrir le débat sur la dette, comme le souhaite ardemment Athènes, tout en brandissant cette menace de nouvelles réformes en cas de dérapage budgétaire en 2018. Un premier paquet de mesures d'austérité déployé en contrepartie du troisième plan d'aide décidé à l'été 2015 attend toujours d'être formellement validé par les créanciers.

En Grèce, les transports en commun, métro, bus, trains et bateaux, étaient paralysés vendredi en raison d'une grève de 48 heures entamée par les syndicats protestant contre deux projets de loi sur la réforme des retraites et l'impôt sur le revenu.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum