Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter. - Page 65
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Page 65 sur 69 Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67, 68, 69  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 6 Déc 2016 - 12:58

Syrie: au moins 25 civils tués dans des frappes
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 06/12/2016 à 18:27 Publié le 06/12/2016 à 18:19
Abonnez-vous à Figaro Premium 2 commentaires Google + E-mail Imprimer
Au moins 25 civils dont des enfants ont été tués aujourd'hui dans des raids probablement menés par l'aviation russe dans la province d'Idleb en Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Les raids ont frappé plusieurs secteurs de la province contrôlée en très grande partie par les rebelles et située dans le nord-ouest du pays, selon l'ONG. La Russie est le principal allié du régime syrien dans sa guerre contre les rebelles et les djihadistes.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Sam 10 Déc 2016 - 10:25

Yémen: 20 soldats tués dans un attentat suicide
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 10/12/2016 à 16:08 Publié le 10/12/2016 à 16:07
Abonnez-vous à Figaro Premium 0 commentaire Google + E-mail Imprimer
Vingt soldats ont été tués et une trentaine d'autres blessés dans un attentat suicide dans une caserne à Aden, la grande ville du sud du Yémen, où opèrent des groupes djihadistes. Un kamikaze a fait détoner sa ceinture d'explosifs au moment où des centaines de soldats étaient rassemblés pour encaisser leur solde mensuelle dans la caserne Al-Sawlaban, située à proximité de l'aéroport international d'Aden, a ajouté la même source. Dans un premier temps, des sources de sécurité avaient indiqué qu'une bombe, placée par des inconnus, était à l'origine de l'explosion mortelle. L'attentat n'a pas été revendiqué.
Il a été perpétré alors que les forces gouvernementales poursuivent depuis des mois une vaste campagne contre les jihadistes qui restent actifs dans le sud et l'est du Yémen. Au Yémen, les forces loyalistes, soutenues depuis mars 2015 par une coalition militaire arabe, affrontent à la fois les rebelles chiites Houthis, qui contrôlent une partie du territoire dont la capitale Sanaa (nord), et des groupes djihadistes implantés dans le sud. Les djihadistes d'Al-Qaïda et du groupe Etat islamique (EI) ont multiplié ces derniers mois les attentats notamment à Aden en dépit de nombreux plans des forces gouvernementales pour sécuriser les zones urbaines sous leur contrôle depuis leur reprise aux Houthis l'an dernier. Le dernier attentat revendiqué par l'EI a coûté la vie, le 29 août, à 71 personnes lorsqu'un kamikaze au volant d'une voiture piégée avait visé de jeunes recrues de l'armée à Aden.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Lun 12 Déc 2016 - 14:11

21 civils tués dans des frappes contre Raqqa
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 12/12/2016 à 19:26 Publié le 12/12/2016 à 19:23
Abonnez-vous à Figaro Premium 3 commentaires Google + E-mail Imprimer
Au moins 21 civils, dont cinq enfants, ont été tués aujourd'hui dans des frappes aériennes visant Raqqa, place forte du groupe djihadiste État islamique (EI) en Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
L'OSDH n'était pas en mesure de déterminer la nationalité des avions qui ont mené ces raids. Raqqa, ville du nord syrien, est régulièrement visée par les bombardements de la coalition internationale antidjihadistes dirigée par les États-Unis, et parfois par l'aviation russe alliée du régime du président syrien Bachar al-Assad. "Le bilan pourrait s'alourdir car il y a des personnes grièvement blessées et d'autres portées disparues", a souligné l'OSDH.
»Syrie : les combats autour de Raqqa ont poussé les habitants à fuir
Début novembre, une coalition arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis, les Forces démocratiques syriennes (FDS), a lancé une offensive pour reprendre Raqa, considérée comme la capitale de facto de l'EI. Plus tôt, au moins 53 civils, dont 16 enfants, ont été tués dans des frappes aériennes visant un autre territoire contrôlé par l'EI, dans la province centrale de Hama.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 18 Déc 2016 - 10:37

Fusillade en Jordanie: 7 morts dont une touriste canadienne
Par Le Figaro.fr avec AgencesMis à jour le 18/12/2016 à 16:29 Publié le 18/12/2016 à 14:40

Cinq personnes ont été tuées dans une attaque contre un commissariat.
Sept personnes, dont une touriste canadienne, ont été tuées dimanche dans une série d'attaques menées par des hommes armés contre des policiers près d'un site touristique en Jordanie, a indiqué un service de sécurité du pays. Le service de la Sûreté générale a indiqué dans un communiqué que quatre des personnes décédées étaient des policiers, deux autres des civils jordaniens et la dernière une touriste canadienne.
Une source de sécurité avait auparavant indiqué que cinq personnes avaient été tuées et neuf blessées. Le premier ministre Hani Mulqi, qui intervenait au Parlement au moment des attaques, a expliqué que "les forces spéciales et des policiers encerclaient dix hommes armées qui se sont retranchés dans la citadelle de Karak".
La Canadienne visitait le château-fort croisé de la ville lorsqu'un groupe de cinq ou six individus armés a fait irruption sur les lieux et trouvé refuge derrière les remparts, après avoir tiré sur plusieurs patrouilles et un poste de police dans cette ville de 20.000 habitants sur un plateau à 1000 mètres d'altitude. Plusieurs autres touristes seraient pris au piège à l'intérieur du château, qu'encerclent désormais les forces de police, a-t-on déclaré de source proche des services e sécurité.
La Jordanie est membre de la coalition internationale antijihadistes qui bombarde le groupe Etat islamique en Syrie et en Irak depuis 2014. Le royaume a procédé à des frappes aériennes contre les jihadistes et accueille sur son territoires des troupes de la coalition. En juin, un attentat suicide revendiqué par l'EI avait coûté la vie à sept gardes-frontières jordaniens près de la frontière avec la Syrie.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mer 21 Déc 2016 - 13:05

Yémen: 3 membres présumés d'al-Qaida tués
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 21/12/2016 à 15:45 Publié le 21/12/2016 à 15:40
Abonnez-vous à Figaro Premium 0 commentaire Google + E-mail Imprimer
Trois membres présumés d'al-Qaida ont été tués dans une attaque de drone, probablement américain, dans le sud du Yémen, fief des groupes djihadistes, ont indiqué aujourd'hui des sources de sécurité.
L'attaque, menée mardi soir, a pris pour cible un véhicule dans la province de Chabwa, tuant ses trois occupants, "des membres d'al-Qaida", a déclaré l'une des sources. Les corps des trois personnes visées ont été totalement carbonisés dans le véhicule qui a pris feu.

Indonésie: 3 islamistes tués, un attentat déjoué
Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 21/12/2016 à 08:21 Publié le 21/12/2016 à 08:18
Abonnez-vous à Figaro Premium 4 commentaires Google + E-mail Imprimer
Trois extrémistes islamistes présumés ont été tués ce matin dans la banlieue de Jakarta lors d'une opération anti-terroriste au cours de laquelle des bombes ont été découvertes, a annoncé la police, ajoutant qu'un attentat suicide prévu à Noël avait été déjoué.
Les suspects ont refusé de se rendre au moment où la police a tenté de pénétrer dans une maison où ils se trouvaient à Tangerang, ville à environ 25 km à l'ouest de Jakarta, donnant lieu à un échange de coups de feu, selon la même source.
"Nous avons demandé aux trois hommes de se rendre, mais ils ont refusé. L'un d'eux a lancé une bombe (en direction de policiers). Heureusement, la bombe n'a pas explosé, et nous avons riposté avec fermeté", a déclaré un porte-parole de la police nationale.
Projet d'attentat suicide à Noël
Les extrémistes islamistes présumés projetaient de poignarder un policier dans un poste de police et de perpétrer un attentat suicide à Noël dans un lieu très fréquenté, a précisé la police.
Le projet d'attaque a été révélé par un membre du groupe qui a été interpellé plus tôt aujourd'hui et a informé les enquêteurs des intentions des trois suspects, selon la même source.
Cette opération intervient moins de deux semaines après l'arrestation dans la banlieue de Jakarta de quatre extrémistes islamistes parmi lesquels une femme qui projetait de commettre un attentat suicide visant un poste de surveillance du palais présidentiel.
Certains suspects sont membres d'un réseau extrémiste local ayant prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI), a observé la police.
Plusieurs centaines d'Indonésiens se sont rendus au Proche-Orient pour rejoindre les jihadistes de l'EI, faisant craindre aux autorités locales des attentats en Indonésie à leur retour au pays.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 1 Jan 2017 - 9:02

Carnage à Istanbul: 39 morts et chasse à l'assaillant
AFP
Modifié le 01/01/2017 à 14:46 - Publié le 01/01/2017 à 02:25 | AFP

La boîte de nuit Reina, haut lieu de la vie nocturne à Istanbul et visée par une attaque meurtrière pendant la célébration du Nouvel An, le 1er janvier 2017La boîte de nuit Reina, haut lieu de la vie nocturne à Istanbul et visée par une attaque meurtrière pendant la célébration du Nouvel An, le 1er janvier 2017
Une chasse à l'homme était en cours dimanche pour retrouver l'assaillant qui a tué 39 personnes, dont 15 étrangers, dans une boîte de nuit pendant la célébration du Nouvel An à Istanbul.
L'assaillant a semé la mort en ouvrant le feu sur la foule dans la la discothèque branchée Reina, sur la rive du Bosphore, dernier en date d'une série d'attentats qui a endeuillé la Turquie en 2016 et qui ont été soit imputés aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) soit revendiqués par la rébellion kurde.
Selon certains médias, l'homme armé était déguisé en père Noël, mais cette information n'a pas été confirmée par les autorités. Sur des images de surveillance, dont des extraits ont été diffusés par les médias, il semble porter une tenue normale, mais avec un bonnet de Noël sur la tête.
La police turque déployée près de la discothèque Reina, au bord du Bosphore, le 1er janvier 2017 © YASIN AKGUL AFPLa police turque déployée près de la discothèque Reina, au bord du Bosphore, le 1er janvier 2017 © YASIN AKGUL AFP
Plus de 12 heures après la fusillade, qualifiée d'acte "terroriste" par Ankara, l'homme était toujours recherché par les autorités, ayant manifestement réussi à fuir les lieux.
"Les recherches pour retrouver le terroriste sont toujours en cours. J'espère qu'il va être rapidement capturé", a déclaré dimanche matin le ministre turc de l'Intérieur Süleyman Soylu.
Selon lui, les premiers éléments de l'enquête ont révélé que l'assaillant avait dissimulé son fusil sous un manteau, puis quitté les lieux en portant d'autres vêtements.
Le dernier bilan communiqué des autorités s'élève à 39 morts, dont au moins 15 étrangers, et 65 blessés.
La Jordanie et la Tunisie ont respectivement fait état de trois et deux de leurs ressortissants tués. De nombreux ressortissants de pays arabes ont également été blessés.
Attentat à Istanbul © Jean Michel CORNU, Sébastien CASTERAN AFPAttentat à Istanbul © Jean Michel CORNU, Sébastien CASTERAN AFP
Outre les ressortissants arabes, la Belgique a annoncé que l'une de victimes était Belgo-turque et Paris a fait état de trois Français blessés.
Israël a fait état d'une de ses ressortissantes, une jeune Arabe-israélienne, tuée dans la fusillade et l'une de ses amies blessée.
- 'Massacre inhumain' -
L'assaillant a ouvert le feu sur la foule à 01H15 dimanche (22H15 GMT samedi) dans la discothèque où 700 à 800 personnes fêtaient le passage à l'année 2017. Nombre d'entre elles ont plongé dans les eaux glaciales du Bosphore pour échapper à la mort, selon les médias turcs.
Un blessé est évacué de la discothèque Reina, le 1er janvier 2017 à Istanbul © IHLAS NEWS AGENCY IHLAS/AFPUn blessé est évacué de la discothèque Reina, le 1er janvier 2017 à Istanbul © IHLAS NEWS AGENCY IHLAS/AFP
"Nous étions venus pour passer un bon moment aujourd'hui, mais tout s'est soudain transformé en chaos et en nuit d'horreur", a raconté à l'AFP Maximilien, un touriste italien qui faisait la queue à l'entrée quand l'assaillant s'est lancé dans son acte meurtrier.
"Quand j'avançais, des gens piétinaient d'autres gens", confie Sefa Boydas, un footballeur professionnel qui se trouvait dans la boîte de nuit, décrivant la panique qui s'est emparée de la foule.
Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé que cet attentat visait à "détruire le moral du pays et semer le chaos" .
"Cela ne fait aucune différence qu'un tel massacre inhumain vise un marché, un lieu de divertissement ou un lieu de culte", a pour sa part réagi Mehmet Görmez, le chef de Diyanet, la principale autorité religieuse musulmane de Turquie.
Devant la discothèque Reina d'Istanbul, le 1er janvier 2017, peu après l'attentat © YASIN AKGUL AFPDevant la discothèque Reina d'Istanbul, le 1er janvier 2017, peu après l'attentat © YASIN AKGUL AFP
Le tireur a abattu un policier et un civil qui se trouvaient devant cette boîte de nuit prisée des touristes étrangers, avant de s'engouffrer à l'intérieur, a précisé le gouverneur de la ville Vasip Sahin.
Les autorités avaient annoncé avoir déployé 17.000 policiers dans Istanbul afin d'encadrer les festivités du Nouvel An.
Quelques vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent un homme faisant irruption devant l'entrée de la discothèque en tirant, semant la panique parmi les personnes rassemblées. Les autorités ont interdit la diffusion d'images liée à l'attaque comme elle font d'habitude après les attentats.
- 'Crime cynique' -
L'attaque a suscité une vague de réactions indignées dans le monde. Washington, Moscou, Paris et Berlin, ainsi que le pape François, l'ont notamment condamnée.
La Turquie a été la cible de nombreuses attaques qui ont notamment ensanglanté Ankara et Istanbul, où, il y a à peine trois semaines, un attentat revendiqué par un groupe radical kurde a fait 45 morts, dont une majorité de policiers.
Membre de la coalition qui combat l'EI en Syrie et en Irak, la Turquie a déclenché en août une offensive dans le nord de la Syrie pour repousser les jihadistes vers le sud.
En réaction à ces opérations militaires, l'EI a à plusieurs reprises appelé ses partisans à mener des attaques en Turquie.
01/01/2017 14:45:13 - Istanbul (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 5 Jan 2017 - 14:23

RDC: 15 morts dans des affrontements
Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 05/01/2017 à 20:18 Publié le 05/01/2017 à 20:07

Quinze Bantous ont été tués aujourd'hui dans une attaque attribuée à des Pygmées dans un village de la province de Tanganyika dans le sud-est de la République démocratique du Congo, théâtre de fréquents conflits communautaires meurtriers, selon des sources concordantes.
"Des affrontements entre Bantous et Pygmées dans le village de Piana-Mwanga ont fait aujourd'hui 15 morts parmi les Bantous, 37 blessés et 65 maisons incendiées", a déclaré à l'AFP Mgr Vincent de Paul Kwanga, évêque du diocèse de Manono (sud-est). L'attaque a été confirmée par le ministre de l'Intérieur du Tanganyika et des responsables de la société civile.
Et ce matin un policier a été tué dans l'attaque d'une ville de la province du Kasaï central, dans le centre de la République démocratique du Congo, par des partisans d'un chef traditionnel tué en août.
Un accord avait été trouvé il y a une semaine pour une sortie de crise du pays et pour l'organisation d'une présidentielle en 2017.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 12 Jan 2017 - 14:09

Une série d'attentats fait sombrer le tourisme en Turquie
Par Lefigaro.fr avec l'AFPMis à jour le 12/01/2017 à 11:45 Publié le 12/01/2017 à 11:44

Depuis près d'un demi-siècle que Yavuz Indere travaille comme réceptionniste dans des hôtels d'Istanbul, il a été le témoin de coups d'Etat, de diverses vagues d'instabilité et de crises économiques. Mais la période actuelle est de loin la plus difficile pour le tourisme qu'il ait connue, après une année marquée par une série d'attentats et un coup d'Etat manqué, qui ont fait fuir les touristes. "Je fais ce travail depuis 45 ans, évidemment que j'ai déjà vécu des années difficiles, mais cette fois c'était différent", raconte-t-il à l'AFP, dans un minuscule hôtel au coeur du quartier historique de Sultanahmet.
Il y a un an, le 12 janvier 2015, un attentat suicide dans ce quartier très touristique, sur l'ancien hippodrome qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, a causé la mort de 12 Allemands. Depuis, de nombreux hôtels ont dû mettre la clé sous la porte. "C'est le coeur du problème, les attaques terroristes ne s'arrêtent pas. Les gens qui partent visiter un pays veulent une garantie (...) qu'il ne se passera rien", ajoute le réceptionniste. "C'est un réflexe humain."
Le nombre de touristes étrangers à Istanbul, hub touristique avec ses mosquées historiques et ses palais ottomans, est tombé à 9,2 millions en 2016, soit une baisse de 26% par rapport à l'année précédente, selon des chiffres publiés par la Direction de la culture et du tourisme d'Istanbul. La plupart des touristes viennent d'Europe, avec 3,9 millions d'arrivées, et du Moyen-Orient avec 2,3 millions. Le nombre de touristes en provenance des pays arabes a chuté de 22% en 2016 par rapport à 2015, alors que leur nombre avait presque triplé entre 2011 et 2015.

Tchétchénie: 6 morts dans des affrontements
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 12/01/2017 à 19:25 Publié le 12/01/2017 à 19:24

Les enquêteurs russes ont annoncé aujourd'hui avoir ouvert une enquête sur un échange de tirs hier dans un village de la république russe de Tchétchénie qui a fait six morts, dont deux membres des forces de sécurité russes.
Selon le Comité d'enquête en Tchétchénie, une opération menée par les forces de sécurité dans le village de Tsotsi-Yurt, près de Grozny, s'est soldée par une fusillade dans laquelle quatre insurgés présumés et deux soldats de la garde nationale russe ont été tués.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Ven 20 Jan 2017 - 14:04

Syrie: 5 soldats turcs tués par l'EI à Al-Bab
Par lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 20/01/2017 à 14:50 Publié le 20/01/2017 à 14:48
Abonnez-vous à Figaro Premium 18 commentaires Google + E-mail Imprimer
Au moins cinq soldats turcs ont été tués dans une attaque à la voiture piégée du groupe Etat islamique (EI) à Al-Bab, un bastion des djihadistes dans le nord de la Syrie, a rapporté aujourd'hui l'agence de presse Dogan.
Neuf soldats ont par ailleurs été blessés et hospitalisés, a précisé Dogan, qui cite l'état-major turc. Cette attaque survient alors que des rebelles syriens appuyés par les forces d'Ankara tentent, depuis plusieurs semaines, de s'emparer d'Al-Bab au prix de lourdes pertes.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 7 Fév 2017 - 12:58

Syrie: au moins 30 morts dans un raid aérien
Par Le Figaro.fr avec ReutersMis à jour le 07/02/2017 à 15:24 Publié le 07/02/2017 à 15:19
Abonnez-vous à Figaro Premium 6 commentaires Google + E-mail Imprimer
Au moins 30 personnes ont été tuées dans des raids aériens menés contre la ville d'Idlib tenue par les rebelles dans le nord de la Syrie, soit l'un des bilans les plus lourds depuis plusieurs mois, indiquent des témoins et des membres des services de secours.

Au moins huit raids aériens ont été menés, affirment des témoins qui accusent l'aviation russe d'en être l'auteur. De nombreuses personnes ont été blessées et des bâtiments ont été détruits dans des quartiers résidentiels. Le ministère russe de la Défense, cité par l'agence de presse Interfax, a démenti ces accusations.
L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a pour sa part avancé un bilan provisoire de 26 tués.Ces chiffres devraient être amenés à s'accroître à mesure que des victimes sont extraites des décombres, précise l'organisation basée à Londres.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2480
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 65 sur 69 Précédent  1 ... 34 ... 64, 65, 66, 67, 68, 69  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum