Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter. - Page 68
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Page 68 sur 69 Précédent  1 ... 35 ... 67, 68, 69  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mer 7 Juin 2017 - 12:58

Douze morts dans les attaques à Téhéran
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 07/06/2017 à 13:21 Publié le 07/06/2017 à 13:14

Au moins douze personnes ont été tuées aujourd'hui dans les attaques du groupe Etat islamique (EI) contre le Parlement iranien et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, a déclaré le chef des services des urgences, cité par les médias.
Trente-neuf personnes ont également été blessées dans ces attaques, selon la même source. Les forces de sécurité ont repris le contrôle du mausolée et du Parlement, attaqués par 7 ou 8 assaillants, selon la télévision d'Etat.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 18 Juin 2017 - 3:00

Au moins cinq policiers afghans tués dans l'attaque de leur poste
AFP
Publié le 18/06/2017 à 08:51 | AFP
Au moins cinq policiers afghans tués dans l'attaque de leur poste © AFP/Archives / SHAH MARAI
Au moins cinq policiers afghans ont été tués et quinze personnes blessées dans l'attaque, toujours en cours dimanche, de leur poste à Gardez (sud-est) par les talibans qui ont revendiqué l'action, selon un bilan officiel.
"Un groupe de talibans a lancé une attaque ce matin à 6h00 contre le siège de la police à Gardez (...) Cinq policiers sont morts et quinze personnes ont été blessées dont cinq civils" a indiqué à l'AFP le commandant de la police pour la zone sud-est de l'Afghanistan, Asadullah Shirzad.
18/06/2017 08:50:18 - Kaboul (AFP) - © 2017 AFP

Attentat à Bogota: trois morts dont une Française
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 18/06/2017 à 07:48 Publié le 18/06/2017 à 07:06

Au moins trois personnes, dont une Française, ont été tuées et 9 blessées samedi après-midi dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota et condamné par la dernière guérilla en activité en Colombie.
Selon la police, l'explosion s'est produite vers 17H00 (23h heure de Paris) dans les toilettes des femmes du centre commercial.
Une Française de 23 ans et deux Colombiennes âgées de 27 et 31 ans "sont décédées de leurs blessures", a indiqué dans un communiqué la clinique où les victimes ont été hospitalisées. Parmi les blessés, dont quatre sont dans un état critique, figure une Française de 48 ans, a précisé l'établissement.
Le maire de la capitale colombienne Enrique Penalosa a dénoncé un "attentat lâche au centre Andino".
Le président colombien Juan Manuel Santos a de son côté condamné l'attentat et aussitôt ordonné au chef de la police nationale, le général Jorge Nieto, d'ouvrir une enquête.
La jeune Française était venue en Colombie pour "fournir un service social dans un collège d'un quartier populaire de Bogota durant six mois", a indiqué le maire à la presse.
Selon l'ambassadeur de France à Bogota, Gautier Mignot, "la jeune femme était apparemment accompagnée de sa mère".
Le centre commercial Andino, l'un des principaux de la ville, a été évacué tandis que policiers, ambulanciers et pompiers ont rapidement boucler la zone, a constaté l'AFP.
Le président colombien, qui se trouvait à Cartagena (nord), a fait savoir sur son compte Twitter qu'il se rendrait sur place. "Ma condamnation la plus énergique de l'attentat au CC Andino. De retour à Bogota pour prendre en main la situation", a-t-il tweeté.
Selon la Clinica del Country, l'établissement hospitalier qui a reçu les victimes, une personne est "dans un état critique de gravité maximum".
D'autres blessés souffrent de traumatismes acoustiques du fait de l'onde de choc.
Le général Jorge Nieto a indiqué de son côté que l'explosion avait été provoquée par "un engin" déposé "derrière un siège des toilettes pour femmes".
Une équipe d'enquêteurs est en charge des recherches préliminaires et "des mesures préventives" sont en cours, a-t-il encore indiqué.
Le maire de Bogota a indiqué qu'il ne pouvait dire encore "quel groupe pourrait être derrière cet attentat". Selon le président Santos, il n'y a pas d'indices clairs" sur les responsables de l'attentat.
La guérilla colombienne de l'ELN (Armée de libération nationale, guévariste), a fait savoir rapidement qu'elle "condamnait" cet attentat "exécrable", via son compte Twitter.
L'ELN négocie actuellement avec le gouvernement pour un accord de paix, à l'image de celui obtenu avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), en cours d'application après plus d'un demi-siècle de conflit armé qui a fait 260.000 morts et plus de 60.000 disparus.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Ven 23 Juin 2017 - 12:45

Venezuela: 75e mort en trois mois
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 23/06/2017 à 09:56 Publié le 23/06/2017 à 07:14


Un homme de 22 ans a été tué par balles jeudi à Caracas, lors des manifestations de soutien de l'opposition à la procureure Luisa Ortega, chaviste entrée en dissidence, faisant grimper à 75 le nombre de morts au Venezuela depuis début avril.
David Vallenilla a été mortellement blessé dans le quartier d'Altamira, dans l'est de la capitale vénézuélienne, après avoir été atteint par trois balles au thorax, a précisé le ministère public.
Selon Jose Manuel Olivares, médecin et député de l'opposition, le tir serait venu d'un membre de la Garde Nationale. Le ministre de l'Intérieur, Nestor Reverol, a lui accusé sur Twitter un sergent de la police de l'air, précisant qu'il sera poursuivi devant la justice.
Lors d'une conférence de presse devant la presse étrangère jeudi, le président vénézuélien Nicolas Maduro a pourtant répété que l'usage d'armes à feu était "interdit" par les forces de l'ordre contre les manifestants.
Mardi, au lendemain de la mort d'un adolescent de 17 ans tué par balles par des membres de la Garde Nationale, Maduro avait limogé le commandant de cette force anti-émeutes. Après ce nouveau décès jeudi, l'opposition a promis d'accentuer encore la pression en place en appelant à bloquer toutes les rues et avenues vendredi, pour "paralyser le pays".
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 2 Juil 2017 - 6:50

Syrie: Damas frappée par un attentat suicide, au moins 18 morts
AFP
Modifié le 02/07/2017 à 12:18 - Publié le 02/07/2017 à 11:02 | AFP
Syrie: Damas frappée par un attentat suicide, au moins 18 morts © AFP / LOUAI BESHARA AFP
Au moins dix-huit personnes ont été tuées dimanche dans un attentat suicide qui a frappé l'est de Damas, l'attaque la plus meurtrière depuis des mois dans la capitale syrienne.
L'agence de presse officielle Sana et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) ont rapporté que trois voitures piégées avaient été prises en chasse par les autorités tôt dimanche matin, alors qu'elles se dirigeaient vers le centre de Damas.
Deux d'entre elles ont été interceptées et leurs conducteurs tués par les services de sécurité à l'entrée de la ville, tandis que la troisième est parvenue à atteindre le quartier de la place Tahrir, dans l'est de la capitale, où le kamikaze a fait exploser son véhicule.
"Dix-huit personnes ont été tuées", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Selon lui, au moins sept membres des forces de sécurité pro-régime ainsi que deux civils figurent parmi les morts.
Voiture calcinée après l'attentat suicide dans le quartier de la place Tahrir, dans l'est de la capitale Damas, où un kamikaze a fait exploser son véhicule le 2 juillet 2017 © LOUAI BESHARA AFPVoiture calcinée après l'attentat suicide dans le quartier de la place Tahrir, dans l'est de la capitale Damas, où un kamikaze a fait exploser son véhicule le 2 juillet 2017 © LOUAI BESHARA AFP
"Après avoir poursuivi trois voitures piégées, les autorités ont réussi à faire exploser deux d'entre elles sur la route menant à l'aéroport. Elles ont encerclé la troisième voiture place Al-Ghadir, (un secteur de Tahrir) dans le quartier de Bab Touma, où le terroriste s'est fait exploser, tuant et blessant des civils", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Sana.
Un correspondant de l'AFP a constaté d'importants dégâts sur la place où est survenue l'explosion meurtrière, avec une quinzaine de voitures endommagées, certaines totalement calcinées.
Une femme était en larmes dans son appartement, dont le balcon était tombé sous le souffle de l'explosion. Elle a affirmé que sa fille avait été blessée par des éclats et transportée à l'hôpital, alors que des débris de verre et des pierres jonchaient le sol de son salon.
Vitres soufflées

"Nous avons entendu des coups de feu vers 06H00 (03H00 GMT), et par la suite une explosion a retenti, soufflant les vitres des immeubles du quartier", a déclaré à l'AFP par téléphone Mohamed Tinawi, un habitant de la place Tahrir.
Des Syriens dans les décombres après l'attentat suicide dans le quartier de la place Tahrir, dans l'est de la capitale Damas, où un kamikaze a fait exploser son véhicule le 2 juillet 2017 © LOUAI BESHARA AFPDes Syriens dans les décombres après l'attentat suicide dans le quartier de la place Tahrir, dans l'est de la capitale Damas, où un kamikaze a fait exploser son véhicule le 2 juillet 2017 © LOUAI BESHARA AFP
Il a ajouté avoir vu des bénévoles du Croissant-Rouge sur place prêtant secours à deux militaires, outre des voitures calcinées et des dégâts matériels à un point de contrôle des forces de sécurité.
Des images de la place Tahrir diffusées par la télévision syrienne montrent un point de contrôle des forces de sécurité noirci par le feu alors que la façade d'un immeuble du secteur a été très endommagée.
Damas a été globalement épargnée par les violents combats depuis le début du conflit en 2011, mais la capitale syrienne a été touchée par des attentats meurtriers ayant fait des dizaines de morts.
Le 15 mars, deux attentats suicide revendiqués par le groupe État islamique (EI) avaient frappé Damas en moins de deux heures, tuant au moins 32 personnes dans un tribunal et un restaurant.
Quelques jours auparavant, une double attaque y avait fait 74 morts, dont de nombreux pèlerins chiites venus se recueillir dans des mausolées de la vieille ville. Elle avait été revendiquée par le Front Fateh al-Cham, l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie.
La guerre en Syrie a fait plus de 320.000 morts et des millions de déplacés depuis son déclenchement en mars 2011 avec des manifestations antigouvernementales.
02/07/2017 12:17:33 - Damas (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 2 Juil 2017 - 14:47

Irak: 14 morts dans un attentat suicide
Mis à jour le 02/07/2017 à 20:37 Publié le 02/07/2017 à 20:07

Un kamikaze s'est fait exploser aujourd'hui dans un camp de déplacés de la province irakienne d'Al-Anbar (ouest), tuant 14 personnes, ont indiqué un responsable de la police et un médecin.
L'attentat a également fait 13 blessés, selon les mêmes sources.
Selon les mêmes sources, la plupart des victimes sont des femmes et des enfants. Deux membres des forces de sécurité ont également été tués, a indiqué le responsable de la police.
L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais il rappelle le mode opératoire du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui contrôle toujours des secteurs de la vaste province d'Al-Anbar frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l'Arabie saoudite.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 6 Juil 2017 - 13:20

Niger: l'armée tue 14 paysans pris pour des djihadistes
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 06/07/2017 à 18:40 Publié le 06/07/2017 à 18:39

L'armée nigérienne a tué hier par erreur 14 paysans dans une région instable du sud-est du pays, qu'elle a pris pour des jihadistes de Boko Haram, ont rapporté un élu et un journaliste locaux.
"C'est une bavure militaire qui a coûté la vie à 14 personnes (...) des réfugiés et des déplacés qui étaient rentrés dans leur village près d'Abadam, qu'ils avaient abandonné à cause des exactions de Boko Haram, et qui étaient revenus pour préparer leurs champs", a déclaré un élu de la région de Diffa.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Ven 14 Juil 2017 - 0:25


Double attentat dans le nord du Cameroun : 12 civils tués
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 13/07/2017 à 23:49 Publié le 13/07/2017 à 23:48

Au moins 12 civils ont été tués dans un double attentat dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'extrême-nord du Cameroun, a indiqué le gouvernement, l'ONG Médecins sans frontières (MSF) faisant pour sa part état ce jeudi soir de 16 civils tués. "Au total 14 personnes dont deux kamikazes ont perdu la vie et 35 personnes ont été blessées dans ce double attentat", selon le communiqué du gouvernement camerounais lu au journal télévisé de 17H00 (16H00 GMT).
Joint par l'AFP jeudi à 20H30 locales (19H30 GMT) depuis Yaoundé, MSF compte pour sa part 16 civils décédés et 44 blessés, une nouvelle personne ayant succombé de ses blessures à l'hôpital depuis le dernier bilan de l'ONG à 16H00. Ce double attentat a frappé dans la nuit de mercredi à jeudi la localité de Waza, ville de transit située entre Maroua et Kousseri, à la frontière du Nigeria. Dans l'extrême-nord du Cameroun, les attaques attribuées aux jihadistes nigérians de Boko Haram sont fréquentes.
Deux kamikazes se sont introduits mercredi dans un lieu très fréquenté où se trouvent "des restaurants, des call-box (cabines téléphoniques de fortune), des buvettes" et se sont fait exploser "vers 22 heures 30" (21H30 GMT), avait indiqué à l'AFP plus tôt jeudi un responsable administratif de Waza, sous couvert d'anonymat. "La situation de certains blessés est assez grave", avait-il ajouté, précisant que la plupart d'entre eux ont été transférés dans la ville de Mora (extrême-nord). Les blessés qui nécessitaient des soins chirurgicaux ont eux été emmenés à l'hôpital de Maroua (extrême nord), selon MSF.
La menace sécuritaire due aux violences et attentats attribués au groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun contribue à enclaver la région. Autrefois très fréquentés par des touristes, Waza et son parc national ont perdu leur attractivité.
En 2014, 10 ouvriers chinois avaient été enlevés dans la ville lors d'une attaque attribuée à Boko Haram. Ils avaient été libérés au bout de près de cinq mois de captivité.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Lun 24 Juil 2017 - 12:57

Afghanistan: 35 morts dans l'attaque d'un hôpital
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 24/07/2017 à 12:28 Publié le 24/07/2017 à 12:23

Les talibans ont attaqué hier un hôpital dans un district reculé de la province de Ghor, au centre de l'Aghanistan, tuant 35 personnes, a annoncé aujourd'hui le porte-parole de la présidence.
"Il s'agit d'une crime contre l'humanité", a déclaré devant la presse Shah Hussin Murtazawi, qui n'a pas précisé qui des victimes étaient des patients ou des membres du personnel.
Plus tôt dans la journée, l'explosion d'une voiture piégée a fait au moins 35 morts à Kaboul.

Pakistan: 20 morts dans une explosion
Par Le Figaro.fr avec ReutersMis à jour le 24/07/2017 à 15:15 Publié le 24/07/2017 à 14:28

Au moins vingt personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans une explosion d'origine inconnue à Lahore, la capitale culturelle du Pakistan, ont annoncé aujourd'hui des responsables.
"Nous avons 15 morts confirmés et 20 blessés", a déclaré Jam Sajjad Hussain, porte-parole des services de secours. Le ministre de l'Intérieur Chaudhry Nisar Ali Khan a pour sa part fait état d'un bilan de 14 morts, précisant qu'il pourrait augmenter.
La plupart des victimes sont des policiers et des passants, a-t-il ajouté. "On ignore pour le moment s'il s'agit d'un acte de terrorisme ou d'une explosion accidentelle."
Lahore a souvent été le théâtre d'attaques insurgées dans le passé, mais elles se sont raréfiées ces dernières années. Les explosions de citernes de gaz, utilisées par les Pakistanais pour faire la cuisine et par certains véhicules sont elles aussi fréquentes.

Nigeria: trois morts dans un attentat suicide
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 24/07/2017 à 13:49 Publié le 24/07/2017 à 13:48

Trois personnes ont été tuées dans un double attentat suicide commis dans un camp de déplacés proche de Maiduguri, la capitale du nord-est du Nigeria, ont indiqué les services de sécurité.
L'attaque a eu lieu dimanche soir vers 23H20 (0J20 en France) dans le camp de déplacés de Dalori 1, a expliqué Abdulkadir Ibrahim, de l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).
"Deux kamikazes, un homme et une femme, se sont fait exploser au camp de Dalori 1, tuant 3 personnes et en blessant 17, a-t-il indiqué dans un communiqué. Un autre incident s'est déroulé à Dalori 2 où un kamikaze a été intercepté et tué avant de pouvoir se faire exploser."
Les autorités nigérianes attribuent généralement ce genre d'attaques au groupe djihadistes Boko Haram, dont Maiduguri est le berceau historique. Depuis 2009, l'insurrection de Boko Haram a fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés.
Le camp de Dalori, à une quinzaine de kilomètres de Maiduguri, accueille quelque 50.000 déplacés et est fréquemment la cible d'attaques suicides.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Sam 29 Juil 2017 - 14:05

Nigeria: 69 morts dans l'attaque d'une mission pétrolière par Boko Haram
AFP
Modifié le 29/07/2017 à 18:47 - Publié le 28/07/2017 à 02:03 | AFP
Nigeria: 69 morts dans l'attaque d'une mission pétrolière par Boko Haram © AFP/Archives
Au moins 69 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque d'un convoi de prospection pétrolière dans le nord-est du Nigeria menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, qui a diffusé pendant le week-end une vidéo de trois membres de la mission pétrolière enlevés.
"Jusqu'à présent, le bilan s'élève à 69 morts", a déclaré un travailleur humanitaire qui a pris part à la recherche des corps après l'attaque de mardi, la plus sanglante cette année.
Ce travailleur a assuré sous couvert de l'anonymat que 19 soldats, 33 membres de milices civiles et 17 civils avaient été tués.
"Le dernier corps a été retrouvé hier (vendredi) dans la brousse du district de Geidam, dans l'Etat voisin de Yobe, à plusieurs kilomètres des lieux de l'embuscade", a-t-il dit à l'AFP. "La victime, blessée par balle, est visiblement morte après avoir marché pendant longtemps. Il pourrait y avoir davantage de personnes dans le même cas retrouvées dans la brousse".
Selon une autre source proche de l'opération de secours, "70 personnes ou plus" sont mortes, et il n'est pas sûr que toutes les victimes aient été retrouvées.
Les circonstances de l'embuscade tendue mardi aux gardes et à l'équipe de la Nigerian National Petroleum Company (NNPC), accompagnés de géologues de l'Université de Maiduguri, de retour d'une mission d'exploration pétrolière, n'ont pas encore été éclaircies en raison du strict contrôle de l'armée sur les accès au Borno, épicentre des violences de Boko Haram.
Aucun nouveau bilan n'a été fourni par l'armée, qui avait reconnu mercredi la mort de dix personnes - neuf militaires et un civil - dans l'attaque près de Magumeri, à 50 km au nord-ouest de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno (nord-est). Vendredi, des sources médicales et humanitaires avaient déclaré que l'embuscade avait fait au moins une cinquantaine de morts, essentiellement parmi les soldats et miliciens escortant le convoi.
Ce bilan, particulièrement lourd, vient contredire les affirmations du gouvernement donnant Boko Haram comme très affaibli.
Regain d'assurance de Boko Haram

Dans la vidéo de quatre minutes diffusée par le jihadistes, trois hommes de l'Université de Maiduguri, la capitale de l'Etat du Borno, appellent le gouvernement à accéder aux exigences des jihadistes afin qu'ils soient libérés.
"Il s'agit bien de nos employés", a confirmé le porte-parole de l'Université de Maiduguri, Danjuma Gambo, tout en annonçant à l'AFP qu'une personne "manque encore à l'appel".
"Je demande au président par intérim Yemi Osinbajo de nous venir en aide et d'accéder à leurs demandes", a déclaré l'un des hommes dans la vidéo, précisant qu'elle avait été tournée vendredi. Il a attribué l'embuscade à la faction de Boko Haram dirigée par Abou Mosab Al Barnaoui, fils du fondateur du groupe, qui a promis d'attaquer l'armée et le gouvernement.
La spectaculaire attaque "est une confirmation de l'audace et de l'assurance que Boko Haram a réussi à reprendre au cours des six dernières semaines", a commenté Yan St-Pierre, du centre de recherches Modern Security Consulting Group à Berlin. "Ils attaquent de plus en plus d'avant-postes et de convois militaires. Le fait qu'ils s'en prennent à du personnel de la NNPC montre qu'ils n'ont pas peur de représailles de l'armée".
"Au fond, ils ont réussi à réunir assez de ressources, assez de matériel, pour planifier des embuscades visant des cibles de choix".
Le groupe mène une insurrection sanglante depuis 2009, qui a fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de réfugiés et déplacés. Des milliers de femmes et de filles ont été enlevées pour être mariées de force ou commettre des attentats-suicides. Les hommes et les garçons ont été forcés à se battre.
Vendredi, huit personnes ont ainsi trouvé la mort quand deux kamikazes se sont fait exploser dans un camp de déplacés à Dikwa, à 90 km à l'est de Maiduguri.
Selon Babakura Kolo, membre d'une milice civile, les hommes se sont fait passer pour des marchands venus acheter des céréales. A Bama, à 70 km au sud-est de Maiduguri, trois jeunes femmes sont mortes alors que leurs explosifs ont été déclenchés prématurément, a-t-il raconté. "Une quatrième kamikaze, une fillette de onze ans, a eu trop peur de déclencher son explosif. Elle a réussi à enlever sa veste et à pénétrer dans la ville. Elle a été trouvée et mise en détention".
29/07/2017 18:47:19 - Kano (Nigeria) (AFP) - © 2017 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 6 Aoû 2017 - 9:14

Venezuela: soulèvement dans une base militaire
Par Le Figaro.fr avec agencesMis à jour le 06/08/2017 à 14:46 Publié le 06/08/2017 à 14:36

Un petit groupe d'hommes vêtus d'uniformes de l'armée affirme, dans une vidéo mise en ligne dimanche, avoir lancé un soulèvement au Venezuela, dans la ville de Valencia (centre), afin de rétablir la démocratie dans le pays.
» Lire aussi - Venezuela : une Assemblée constituante contestée de toutes parts
Des tirs d'armes à feu ont été entendus durant la nuit dans la ville, rapporte un témoin. Valencia, capitale de la province de Carabobo, est située à 170 km à l'ouest de Caracas, la capitale.

Le numéro deux du Parti socialiste au pouvoir, Diosdado Cabello, a fait état pour sa part d'une "attaque terroriste à Valencia" mais a ajouté un peu plus tard que la situation était sous le contrôle des autorités.
"À l'aube, des assaillants terroristes sont entrés dans le Fort Paramacay à Valencia" et se sont attaqués aux militaires, a écrit sur son compte Twitter M. Cabello, ancien président de l'Assemblée nationale vénézuélienne, ajoutant que plusieurs "terroristes" ont été arrêtés.
» Lire aussi - Les sept protagonistes-clé de la crise au Venezuela
La tension politique et sociale au Venezuela, vive depuis quatre mois avec des manifestations quasi quotidiennes contre le pouvoir du président Nicolas maduro, s'est encore aggravée après l'entrée en fonctions de l'Assemblée constituante élue le 30 juillet et dont la première décision a été le limogeage de la procureur générale, Luisa Ortega.

Nigeria: 12 morts dans l'attaque d'une église
Par Le Figaro.fr avec AFPMis à jour le 06/08/2017 à 15:01 Publié le 06/08/2017 à 14:47

Au moins douze personnes ont été tuées dimanche lors de l'attaque dans une église du sud-est du Nigeria par des hommes armés, a appris l'AFP auprès de témoins et de sources hospitalières.
L'attaque s'est produite au petit matin contre l'église catholique St Philippe d'Ozubulu, près d'Onitsha, à 300 km à l'est de Lagos, la capitale économique du Nigeria.

Plusieurs fidèles ont reçu des blessures par balles, a ajouté un responsable de l'hôpital universitaire Nnamdi Azikiwe de Nnewi, où les victimes ont été transférées, sans en préciser le nombre, ni la gravité des blessures.
Le chef de la police de l'État d'Anamba, Garba Umar, a indiqué de son côté que la fusillade n'était due qu'à un seul homme armé. "D'après les éléments en notre possession, il est clair que la personne qui a mené cette attaque était un résident local", a-t-il assuré.
"D'après ce que nous savons, un homme armé vêtu de noir et la tête couverte d'une casquette est entré dans l'église durant l'office de 6h00 à l'église catholique St Philippe, s'est dirigé dans une direction précise et a ouvert le feu", selon le chef de la police. "Après avoir ouvert le feu sur sa cible, il a continué à tirer, tuant et blessant plusieurs fidèles", a poursuivi le policier sans apporter de bilan des victimes. Selon lui, une poursuite a été lancée par les forces de l'ordre pour retrouver le tireur qui a pris la fuite.
Des témoins ont indiqué que le nombre des victimes pourrait atteindre la vingtaine et que les assaillants étaient au moins cinq. "J'étais sorti de l'église pour me détendre quand j'ai entendu des coups de feu et des cris et vu des gens entrer en courant dans l'église", a affirmé un de ces témoins, Chukwuma Emeka.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2483
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 68 sur 69 Précédent  1 ... 35 ... 67, 68, 69  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum