Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter. - Page 74
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Page 74 sur 75 Précédent  1 ... 38 ... 73, 74, 75  Suivant

Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 17 Mai 2018 - 13:40

Egypte: 19 djihadistes tués dans le Sinaï
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 17/05/2018 à 10:10 Publié le 17/05/2018 à 10:08
Dix-neuf djihadistes ont été tués dans le Sinaï égyptien "au cours des derniers jours", dans le cadre une vaste opération "antiterroristes" lancée en février, a annoncé aujourd'hui l'armée égyptienne.

Les forces armées mènent depuis le 9 février une vaste opération antidjihadistes baptisée "Sinaï 2018", alors que la péninsule est le théâtre d'une insurrection du groupe Etat islamique (EI). Dix-neuf "takfiris" (terme utilisé en général pour désigner les groupes djihadistes ou islamistes radicaux sunnites) ont été tués lors d'échanges de tirs avec les forces armées et de sécurité, dans le centre et le nord du Sinaï, selon un communiqué de l'armée.

Au total, environ 200 djihadistes et au moins 33 soldats ont été tués depuis le lancement de "Sinaï 2018", selon des chiffres officiels. Fin novembre, le président Abdel Fattah al-Sissi, réélu à plus de 97% en avril, avait donné trois mois à ses forces de sécurité pour rétablir la sécurité dans le Sinaï, un délai depuis prolongé.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 27 Mai 2018 - 8:03

Syrie: 26 forces du régime et 9 combattants russes tués dans une attaque de l'EI
AFP
Modifié le 27/05/2018 à 13:51 - Publié le 27/05/2018 à 13:17 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Syrie: 26 forces du régime et 9 combattants russes tués dans une attaque de l'EISyrie: 26 forces du régime et 9 combattants russes tués dans une attaque de l'EI ©️ AFP/Archives / STRINGER
Au moins 26 membres des forces du régime syrien et neuf combattants russes ont été tués dans une attaque du groupe jihadiste Etat islamique (EI) perpétrée mercredi dans l'est de la Syrie, a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'OSDH, les jihadistes ont visé un groupe de combattants syriens et russes alliés dans une zone désertique de la province de Deir Ezzor, près de la ville de Mayadine.

"Trente-cinq forces progouvernementales ont été tuées, et parmi elles figurent au moins neuf combattants russes. Une partie de ces Russes sont des soldats, mais pas tous", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

Les 26 autres appartiennent aux forces du régime de Bachar al-Assad, a-t-il ajouté.

L'armée russe soutient Damas, dans les airs et au sol, depuis septembre 2015. Des informations circulent par ailleurs sur la présence de mercenaires russes sur le terrain.

Dimanche, le ministère russe de la Défense a plus tôt fait état de la mort de quatre soldats russes dans des affrontements dans cette région, sans toutefois mentionner de date ni de lieu précis.

Selon l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, il s'agit bien du même incident.

Deux des soldats russes tués étaient "des conseillers militaires commandant l'artillerie syrienne" et sont morts sur place, a encore dit le ministre russe de la Défense, cité par les agences russes.

"Trois autres soldats russes ont été blessés et rapidement emmenés" sur une structure hospitalière de l'armée en Syrie, a ajouté ce ministère.

Deux ont finalement succombé à leurs blessures, d'après la même source.

Selon Moscou, les affrontements ont éclaté quand "plusieurs groupes terroristes mobiles ont attaqué l'artillerie gouvernementale syrienne de nuit".

Dimanche, un journal local de la ville de Chita en Sibérie a de son côté fait état de l'enterrement dans l'intimité de quatre soldats russes, tués selon ce journal le 23 mai en Syrie.

Les troupes du régime syrien et ses alliés d'un côté, la coalition internationale et les Forces démocratiques syriennes (FDS, une coalition dominée par les Kurdes) de l'autre mènent des offensives distinctes contre l'EI dans la province de Deir Ezzor, ultime région où l'organisation ultra-radicale contrôle des territoires.

Officiellement, 92 militaires russes ont péri en Syrie depuis le début de l'intervention de Moscou dans le conflit.

Environ 3.000 soldats russes se trouvent en Syrie, en grande majorité déployés sur la base aérienne de Hmeimim, dans le nord-ouest du pays.

27/05/2018 13:50:41 - Beyrouth (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 5 Juin 2018 - 13:48

Mozambique: 7 civils tués dans une attaque
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 05/06/2018 à 15:02 Publié le 05/06/2018 à 15:01
Sept civils ont été tués et plus de cent maisons brûlées dans la nuit de lundi à mardi dans un village de l'extrême nord du Mozambique, lors d'une nouvelle attaque attribuée à un groupe islamiste actif dans la région, a annoncé la police.

» LIRE AUSSI - Dans le nord du Mozambique, l'inquiétant éveil de l'islamisme armé

"Ces bandits ont tué sept personnes", a déclaré à la presse le porte-parole national de la police mozambicaine, Inacio Dina. "Nous pensons qu'ils font partie du même groupe qui a décapité dix personnes" la semaine dernière dans la région.

Niger: attentat contre une mosquée, 10 morts
Par Le Figaro.fr avec Reuters Mis à jour le 05/06/2018 à 14:07 Publié le 05/06/2018 à 14:02
Trois femmes kamikazes ont tué dix personnes qui s'étaient rassemblées hier soir dans une mosquée de Diffa, dans le sud-est du Niger, après avoir rompu le jeûne du ramadan, a annoncé aujourd'hui un porte-parole de l'armée nigérienne. "C'était la nuit dernière. Trois personnes ont fait exploser leurs charges au cours d'un service religieux", a déclaré le porte-parole. Il a par la suite précisé que les trois kamikazes étaient des femmes.


» LIRE AUSSI - Double attentat au Nigeria : le bilan s'alourdit à 86 morts

Le secteur de Diffa, à proximité du lac Tchad et des frontières avec le Nigeria, le Tchad et le Cameroun est le théâtre d'attentats sporadiques menés par des islamistes de la mouvance de Boko Haram. La secte s'est progressivement scindée en deux groupes, dont l'un a prêté allégeance à l'État islamique. Des militaires nigériens et Américains ont tué 11 combattants islamistes de cette branche de l'EI lors d'un échange de tirs en décembre dernier. Boko Haram utilise parfois des femmes kamikazes pour attaquer les forces de sécurité et les civils, notamment parce qu'elles attirent moins l'attention.

» LIRE AUSSI - Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques

Plus de 15.000 personnes ont été tuées et des millions ont été déplacées par le conflit dans la région du lac Tchad. Après une attaque meurtrière contre la ville nigérienne de Bosso en juin 2016, lors de laquelle 32 soldats avaient été tués, le Tchad a envoyé 2000 soldats pour aider le Niger, mais ils ont été retirés en octobre de l'année dernière.

Syrie: 11 civils tués dans une frappe de la coalition anti-EI
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 05/06/2018 à 11:37 Publié le 05/06/2018 à 11:32
Au moins onze civils ont été tués dans une frappe aérienne de la coalition internationale antijihadistes sur une zone du nord-est de la Syrie toujours détenue par le groupe Etat islamique (EI), a indiqué aujourd'hui l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). La frappe a été menée tôt hier dans le sud de la province de Hassaké par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, selon l'Observatoire.

» LIRE AUSSI - Syrie: Amnesty international dénonce l'ampleur des pertes civiles à Raqqa

La coalition, qui intervient contre l'EI en Irak et en Syrie depuis 2014, n'a pas confirmé dans l'immédiat la frappe, la dernière d'une série ayant causé selon des ONG plusieurs pertes civiles au cours des dernières semaines. Le raid aérien "a causé la mort de 11 civils, dont cinq enfants", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "Les corps n'ont été retirés qu'aujourd'hui en raison des bombardements continus", a-t-il ajouté, indiquant que la zone ciblée était proche du village de Jizaa, l'une des toutes dernières poches encore sous le contrôle de l'EI (Est Syrie).

La semaine dernière, au moins 20 civils ont été tués dans les provinces orientales de Deir Ezzor et Hassaké, cibles d'une offensive menée par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par la coalition anti-EI, selon l'Observatoire qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre. Cette offensive vise à déloger les djihadistes de leurs ultimes réduits à l'est du fleuve Euphrate. La coalition évalue régulièrement des rapports qui lui parviennent sur le nombre présumé de morts civils résultant de ses frappes aériennes et publie des chiffres mis à jour souvent des semaines ou des mois suivant les raids concernés.

» LIRE AUSSI - Raqqa, un champ de ruines où la vie reprend difficilement

Vendredi, la coalition a admis neuf morts civils supplémentaires sur une période d'un an, portant ainsi le total de victimes civiles depuis le début de son intervention en Irak et en Syrie à 892. L'ONG Airwars, qui recense les victimes civiles de tous les bombardements aériens dans le monde, estime que ce chiffre officiel est bien inférieur à la réalité et assure pour sa part qu'au moins 6259 civils ont été tués par la coalition.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Sam 9 Juin 2018 - 7:29

Afghanistan : 19 soldats tués avant le cessez-le-feu
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 09/06/2018 à 12:56 Publié le 09/06/2018 à 11:33
Au moins 19 soldats afghans ont été tués dans l'ouest de l'Afghanistan lors d'une attaque revendiquée par les talibans, quelques heures avant que les insurgés n'acceptent un cessez-le-feu temporaire, ont indiqué des responsables à l'AFP. Des talibans ont également péri.

» LIRE AUSSI - Le président afghan tend la main aux talibans

Mohammad Saeed Sarwari, le gouverneur du district de Zawol, où l'assaut s'est produit, a confirmé l'attaque et son bilan. «Les talibans ont confisqué les armes après l'attaque», a-t-il ajouté. Dans un message envoyé via l'application WhatsApp, les talibans, qui ont revendiqué l'assaut, ont fait état de 18 soldats tués. L'attaque est survenue quelques heures avant qu'ils n'annoncent un cessez-le-feu sans précédent de trois jour pour l'Aïd-el-Fitr, qui met un terme au ramadan.

» LIRE AUSSI - Dans le cimetière de Kaboul, les vivants habitent avec les morts entre les tombes

Jeudi , le président afghan Ashraf Ghani, avait annoncé un cessez-le-feu unilatéral avec les talibans mais pas avec le groupe Etat islamique. Il doit commencer, avait-il précisé, le «27e jour du ramadan (mardi) et se poursuivra jusqu'au cinquième jour de l'Aïd-el-Fitr», qui devrait commencer en fin de semaine prochaine, ce qui signifierait qu'il pourrait s'étendre du 12 au 19 juin.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Lun 18 Juin 2018 - 13:01

Syrie: 52 morts dans les frappes contre des forces pro-régime
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 18/06/2018 à 12:45 Publié le 18/06/2018 à 12:43
Au moins 52 combattants pro-régime, dont trente irakiens, ont été tués dans l'est de la Syrie dans des frappes sur des positions des forces loyalistes dans la région d'al-Hari, selon un nouveau bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

» LIRE AUSSI - Syrie: combats meurtriers entre le régime et les forces soutenues par Washington

"Parmi eux figurent 30 combattants irakiens et 16 syriens, dont des soldats et des membres de milices loyalistes", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Les médias d'Etat ont attribué les raids, survenus dans la nuit d'hier à aujourd'hui, à la coalition emmenée par les Etats-Unis, qui a démenti. Un précédent bilan faisait état de 38 morts.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Ven 22 Juin 2018 - 12:26

Nicaragua: le bilan monte à 212 morts
Par Le Figaro Mis à jour le 22/06/2018 à 18:09 Publié le 22/06/2018 à 18:07
Le bilan de la répression des manifestations antigouvernementales au Nicaragua est monté à au moins 212 morts, a annoncé aujourd'hui la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH). "L'action répressive de l'Etat a fait au moins 212 morts au 19 juin et 1.337 blessés", a indiqué la commission, en affirmant que plus de 500 personnes avaient été détenues au 6 juin.

» LIRE AUSSI : Grève générale au Nicaragua sur fond de répression meurtrière

La CIDH a conclu que "la violence étatique visait à dissuader la participation aux manifestations et à étouffer cette expression d'opposition politique", selon un rapport d'une centaine de pages présenté vendredi lors d'une session extraordinaire du Conseil permanent de l'Organisation des Etats américains (OEA), à Washington.

La Commission a appelé le gouvernement à "trouver une solution constitutionnelle, démocratique et pacifique à cette crise des droits humains". La vague de contestation, engagée pour dénoncer une réforme de la sécurité sociale qui a depuis été abandonnée, cible le chef de l'Etat Daniel Ortega et son épouse Rosario Murillo, vice-présidente, accusés de confisquer le pouvoir et de brider les libertés.

avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mer 27 Juin 2018 - 13:02

Syrie: un double attentat à Afrine fait 9 morts
Par Le Figaro.fr avec Reuters Mis à jour le 27/06/2018 à 15:13 Publié le 27/06/2018 à 14:38
Un double attentat à la bombe a fait neuf morts aujourd'hui à Afrin, une zone du nord-ouest de la Syrie tenue par des insurgés soutenus par les Turcs, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Une bombe a explosé près de Dowar Kawa al Hadad, dans le centre de la ville d'Afrin, et l'autre à proximité d'un Q.G des forces turques, sur un axe menant à un hôpital, a précisé l'OSDH.

» LIRE AUSSI - Syrie : au moins 45.000 civils fuient les combats dans le Sud

Les forces turques sont intervenues directement en Syrie en août 2016, dans des secteurs adjacents d'Afrin, pour chasser les miliciens kurdes des YPG et les djihadistes de l'Etat islamique des zones frontalières. Les rebelles soutenus par Ankara se sont par la suite emparés d'Afrin en mars, après en avoir chassé les YPG, qu'Ankara considère comme une organisation terroriste liée au PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), actif dans le sud-est de la Turquie.

Nigeria: plus de 200 morts en un week-end
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 27/06/2018 à 11:35 Publié le 27/06/2018 à 11:33
Les violences entre éleveurs peuls musulmans et agriculteurs chrétiens qui ont éclaté au cours du weekend dans l'Etat du Plateau, dans le centre du Nigeria, ont fait "plus de 200 morts" selon le gouverneur de l'Etat, Simon Lalong.

» LIRE AUSSI - Au moins 86 morts dans des violences dans le centre du Nigeria

Dans un discours publié aujourd'hui, et adressé au président du Nigeria Muhammadu Buhari, M. Lalong a dit regretter la "perte douloureuse de plus de 200 personnes", tuées par des membres présumés de l'ethnie peule dans une vague de violences intercommunautaires qui a fait des centaines de morts depuis le début de l'année dans les Etats du centre.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 1 Juil 2018 - 13:32

Afghanistan: un attentat de l'EI fait 17 morts
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 01/07/2018 à 19:27 Publié le 01/07/2018 à 19:22
Au moins dix-sept membres des minorités sikhe et hindoue d'Afghanistan, dont un candidat au Parlement, ont été tués ce dimanche dans un attentat-suicide qui a fait près de 20 morts au total sur un marché de Jalalabad, dans l'Est.

LIRE AUSSI - Afghanistan : pourquoi cette multiplication d'attaques ?

Cet attentat a été revendiqué en début de soirée par le groupe Etat islamique, qui affirme avoir voulu viser le président afghan Ashraf ghani en visite dans la capitale du Nangarhar, frontalière du Pakistan. Selon le directeur des services de santé de la province, Najibullah Kamawal, "19 personnes sont mortes dont dix-sept Sikhs et Hindous, et 21 ont été blessées".

Parmi eux, Avtar Singh venait d'être désigné candidat aux législatives d'octobre pour représenter la communauté sikhe, a précisé Najibullah Kamawal, une information confirmée par l'ambassade d'Inde à Kaboul. Avtar Singh était le seul candidat sikh à la députation. Un photographe de l'AFP qui s'est rendu à l'hôpital a pu y observer des scènes déchirantes, de nombreux Sikhs pleurant et se soutenant les uns les autres auprès de leurs coreligionnaires touchés.

L'explosion s'est produite vers 15h00 locales (11h30 GMT) sur ce marché situé à proximité de l'un des grands carrefours de Jalalabad, qui dispose d'une importante section sikhe et hindoue, non loin de l'enceinte abritant la maison du gouverneur provincial. Le ministère de l'Intérieur a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait bien d'un attentat suicide.

Province troublée

Le président Ashraf Ghani était arrivé en ville le matin pour une visite officielle de deux jours, lancer plusieurs projets de construction et rencontrer les autorités locales. Il venait de s'entretenir avec les autorités locales dans les bureaux du gouverneur, selon un correspondant de l'AFP qui a vu le convoi officiel s'éloigner. "Le président est toujours dans la province du Nangarhar et se trouve hors de danger", a précisé son porte-parole, Shah Hussain Murtazawi.

La communauté sikhe compte quelque 20.000 représentants en Afghanistan, principalement installés à Kaboul, Jalalabad et à Kandahar, dans le sud. La constitution leur garantit une représentation au Parlement. Les Sikhs étaient estimés à environ 50.000 avant 1979, mais la plupart ont fui durant la guerre opposant les moujahidine au régime communiste soutenu par l'armée soviétique.

Le Nangarhar est une province troublée, majoritairement pachtoune, qui fut une zone refuge pour Al-Qaïda et son chef, Oussama Ben Laden, et où sont actifs aujourd'hui à la fois des talibans et des combattants du groupe Etat islamique. Les talibans ont observé mi-juin un cessez-le-feu de trois jours que leur avait proposé le président Ghani, excluant les djihadistes de l'EI. Ces derniers avaient d'ailleurs revendiqué, en plein milieu de cette trêve, plusieurs attentats-suicide dans la province.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 8 Juil 2018 - 9:46

Tunisie : 6 gardes nationaux assassinés dans une « opération terroriste »
Un groupe terroriste a frappé au niveau de la frontière algérienne, tuant 6 membres de la garde nationale et en blessant un autre très grièvement. D'intenses recherches ont été déclenchées afin de retrouver le groupe dans l'ouest du pays.
PAR NOTRE CORRESPONDANT À TUNIS, BENOÎT DELMAS
Publié le 08/07/2018 à 15:32 | Le Point Afrique
Des membres de la garde nationale ont été tués dans une embuscade tendue ce dimanche matin par un groupe terroriste dans le secteur de Ain Sultan, dans le gouvernorat de Jendouba, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière algérienne.


Dimanche matin, deux voitures de la garde nationale ont été attaquées par un groupe armé dans la région de Jendouba (à 190 kilomètres de Tunis ) proche de la frontière avec l'Algérie. Deux véhicules ont été pris pour cible. Un bilan provisoire, de sources militaires, fait état de six morts parmi la garde nationale. Pareille action sanglante ne s'était pas déroulée depuis l'attentat mené en plein Tunis, le 24 novembre 2015, dans un bus de relève de la garde présidentielle. Un kamikaze avait alors fait exploser sa ceinture explosive, tuant douze membres de ce corps sécuritaire. L'attentat mené contre les forces sécuritaires ce matin démontre que la situation est toujours en ébullition. Depuis les trois attentats de 2015 (Bardo, Sousse et Tunis), une véritable reprise en main de la sécurité intérieure avait été opérée sous la houlette de l'ancien chef du gouvernement Habib Essid. L'homme avait dû quitter sa fonction à l'été 2016.

Un pays sans ministre de l'Intérieur à plein temps depuis un mois
Cette action terroriste intervient alors que le ministre de l'Intérieur, Lotfi Brahem, a été démis de ses fonctions le 6 juin dernier. Raison officielle : le naufrage d'un bateau de migrants à Kerkennah, plus de quatre-vingts morts. Raisons officieuses : mésentente avec Chahed, lutte de pouvoirs au sommet de l'État alors que la situation politique se dégrade depuis deux mois. Un très important remaniement au sein des forces sécuritaires a été constaté quelques jours après. L'homme, un commandant de la garde nationale, n'a pas été remplacé depuis lors. Le ministre de la Justice assure l'intérim. Ce non-remplacement depuis plus d'un mois pose question alors que la saison touristique bat son plein. Il y a fort à parier que le chef du gouvernement Youssef Chahed devra s'expliquer sur son choix de ne pas nommer un ministre à part entière au 7, avenue Bourguiba, siège de l'Intérieur. À moins que cette décision ne lui incombe entièrement. Pour l'heure, le bilan est de six gardes nationaux tués. Un septième est grièvement blessé.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Ven 13 Juil 2018 - 23:45

Nigeria: au moins 17 morts en 4 jours dans le Nord-Est
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 13/07/2018 à 22:49 Publié le 13/07/2018 à 22:46
Au moins 17 personnes ont été tuées lors de violences qui ont opposé pendant quatre jours des éleveurs peuls et des agriculteurs yandang dans le nord-est du Nigeria, selon la police et de responsables locaux.

Les affrontements, qui ont éclaté le 5 juillet dans le district de Lau, dans l'Etat de Taraba, et ont duré quatre jours, ont fait 17 morts selon la police. "Un total de 17 personnes ont été tuées pendant les quatre jours de violences et plusieurs villages ont été brûlés", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police de l'Etat de Taraba, David Misal.

"Des détachement de policiers ont été dépêchés sur place et le 8 juillet, la situation était entièrement sous contrôle", a-t-il affirmé. Mais selon des responsables des communautés peul et yandang, plus de 70 personnes ont été tuées et des milliers ont fui leur domicile.

"Nous avons perdu 23 personnes dans les attaques et plus de 3.000 d'entre nous ont été déplacés", a déclaré Sahabi Mahmoud, qui dirige le groupement des éleveurs, à la presse dans la capitale de l'Etat, Jalingo. Selon Aaron Artimas, un responsable de la communauté yandang, "plus de 50 agriculteurs ont été tués et 50 villages ont été brûlés".

"Plus de 2.000 personnes des villages touchés se sont réfugiés à l'école primaire centrale de Jalingo, tandis que quelques-unes sont dans d'autres villages", a indiqué M. Artimas. Il a accusé des milices de l'Etat voisin d'Adamawa d'être à l'origine des violences.

L'Adamawa a été le théâtre d'une série d'affrontements meurtriers entre éleveurs et agriculteurs dans un cycle de violences qui s'est intensifié ces derniers mois. Six personnes ont été tués lundi dans des affrontements entre éleveurs peuls et agriculteurs bachama dans les districts de Demsa et de Numan, dans l'Etat d'Adamawa. Ces deux district sont proches de celui de Lau.

La recrudescence de la violence dans l'ensemble du Nigeria a mis la pression sur le président Muhammadu Buhari, qui avait promis d'améliorer la sécurité dans le pays le plus peuplé d'Afrique.

Le Figaro.fr avec AFP

Un Palestinien de 15 ans tué dans la bande de Gaza
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 13/07/2018 à 23:06 Publié le 13/07/2018 à 23:02
Un Palestinien de 15 ans a été tué ce vendredi par l'armée israélienne lors de manifestations à la frontière entre l'Etat hébreu et la bande de Gaza, rapportent les autorités de l'enclave, tandis que Tsahal fait état d'un blessé dans ses rangs.

Plus de 130 Palestiniens ont été tués depuis le début, le 30 mars, des rassemblements pour le droits au retour des réfugiés palestiniens. Plusieurs milliers de personnes se sont à nouveaux massées à la frontière ce vendredi, exactement 100 jours après le début du mouvement.

Selon leur état-major, les soldats israéliens postés à la frontière ont essuyé des jets de grenades et de bombes incendiaires. "Les troupes ont riposté en tirant sur les terroristes", ajoute-t-il.

L'adolescent de 15 ans a été tué d'une balle dans la poitrine, précise quant à lui le ministère gazaoui de la Santé, qui fait état de 70 blessés, dont une vingtaine par balles.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 74 sur 75 Précédent  1 ... 38 ... 73, 74, 75  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum