Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter. - Page 75
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Page 75 sur 76 Précédent  1 ... 39 ... 74, 75, 76  Suivant

Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Lun 16 Juil 2018 - 12:17

Syrie: 9 combattants pro-régime tués dans une frappe attribuée à Israël
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 16/07/2018 à 08:45 Publié le 16/07/2018 à 08:14
Au moins neuf combattants pro-régime ont péri dans une frappe nocturne attribuée à Israël, qui a visé un site militaire dans le nord de la Syrie, a rapporté aujourd'hui une ONG.

L'agence officielle syrienne Sana avait accusé Israël d'avoir bombardé dimanche soir un site militaire à Alep (nord). Citant une source militaire, Sana a indiqué que l'armée israélienne avait "pris pour cible avec ses missiles une de nos positions (...) au nord de l'aéroport militaire de Neirab", à Alep. "Les dégâts sont uniquement matériels", a affirmé cette agence.

Nigeria: des dizaines de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 16/07/2018 à 14:19 Publié le 16/07/2018 à 14:14
Des dizaines de soldats ont été tués dans une attaque de Boko Haram contre une importante base militaire ce week-end dans le nord-est du Nigeria, selon des sources sécuritaires aujourd'hui. Samedi soir, les insurgés avaient envahi une base militaire forte de plus de 700 soldats dans l'Etat de Yobe, une région frontalière du Niger, au lendemain d'une autre attaque visant des soldats dans l'Etat voisin du Borno.

» LIRE AUSSI - Nigeria : Boko Haram rend à leurs parents une centaine d'écolières enlevées en février

Aucun bilan officiel n'a été communiqué par les autorités après l'attaque de samedi, mais une source militaire a affirmé à l'AFP sous couvert d'anonymat: "jusque-là, nous avons perdu 31 soldats, parmi lesquels 3 officiers". "Deux miliciens (engagés avec l'armée contre Boko Haram, ndlr) ont été également été tués dans l'attaque", a ajouté cette source, précisant que 24 soldats blessés avaient été évacués à l'hôpital pour être soignés.

Sur les centaines de soldats présents dans la base au moment de l'attaque et qui avaient fui, "un certain nombre de portés disparus se sont présentés" depuis dans des bases voisines, selon la source militaire. "Je n'ai pas le nombre exact de (soldats) tués", a affirmé à l'AFP un responsable de la milice civile basé à Maiduguri, la capitale du Borno. "Mais hier (dimanche), les corps des victimes ont été amenés dans trois camions à la caserne militaire de Maimalari à Maiduguri. Cela veut dire que le bilan est lourd".

» LIRE AUSSI - Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques

Selon cette source, les combattants de Boko Haram sont entrés dans la base vêtus de treillis militaires et conduisant des véhicules aux couleurs de l'armée nigériane. "Les soldats les ont pris pour des collègues de (la ville proche de) Gubio et ont ouvert les portes de la base", a ajouté le milicien. L'attaque a été attribuée par des miliciens à la faction Abou Musab Al-Barnaoui, affiliée au groupe Etat islamique (EI), qui cible notamment les forces nigérianes. Parallèlement, des opérations de recherches continuaient dans la région de Bama (Etat du Borno) pour retrouver 23 soldats portés disparus depuis une embuscade tendue vendredi à un convoi.

L'insurrection de Boko Haram visant à établir un califat islamique dans le nord du Nigeria a fait au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés. Le président Muhammadu Buhari a répété la semaine dernière que l'insurrection était terminée et que le nord-est du Nigeria était maintenant dans une "phase de stabilisation post-conflit". Mais les raids contre les bases militaires et les postes de contrôle, ainsi que les attaques-suicides meurtrières contre les civils continuent.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 17 Juil 2018 - 12:12

Afghanistan: 15 talibans tués par l'EI lors de funérailles
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 17/07/2018 à 16:34 Publié le 17/07/2018 à 16:30
Une quinzaine de talibans ont été tués aujourd'hui dans une attaque attribuée au groupe Etat islamique visant des funérailles dans le nord de l'Afghanistan, ont annoncé les autorités locales. Les deux groupes insurgés, en concurrence depuis l'apparition de l'EI dans l'est du pays en 2015, se livrent depuis deux mois des combats féroces dans le Nord, en particulier dans les provinces de Jawzjan, frontalière de l'Ouzbékistan, et Sar-e-Pul, plus au Sud.

Selon le chef de la police de Sar-e-Pul, Abdul Qayum Baqizoi, "deux combattants de l'EI armés de fusils et de grenades ont attaqué la maison où se tenaient les funérailles en tirant sur les talibans. Quinze sont morts, dont un commandant, et cinq ont été blessés". L'attaque s'est produite en fin de matinée dans le district de Sayad, limitrophe de la province de Jawzjan, et les deux assaillants ont pris la fuite, a-t-il précisé.

"Daesh (acronyme arabe de l'EI, usité en Afghanistan) et les talibans se battent depuis plus de deux mois à Jawzjan et Sar-e-Pul, ils se sont entretués par centaines", a affirmé le porte-parole du gouverneur provincial Zabiullah Amani, qui a confirmé le bilan de l'attaque de mardi. L'EI a commencé à s'établir dans la province de Jawzjan au cours de l'été 2017, suite au départ du patron de la région, le chef de guerre et vice-président afghan, le général Adbul Rashid Dostum.

Accusé de viol sur un rival, Dostum a gagné la Turquie en mai 2017, officiellement pour raisons de santé. Des combattants étrangers, y compris des Français, ont alors commencé d'affluer dans la région pour rejoindre les nouvelles bases de l'EI via l'Asie centrale notamment. Les 17 et 18 juin, en plein cessez-le-feu entre les talibans et les forces gouvernementales, l'EI avait revendiqué deux attentats suicide à Jalalabad, dans l'Est, faisant au total plus de 50 morts et une centaine de blessés, dont de nombreux talibans.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 31 Juil 2018 - 12:04

Attentat en Afghanistan: 15 morts
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 31/07/2018 à 16:54 Publié le 31/07/2018 à 16:52
Un attentat ce matin contre un bâtiment gouvernemental à Jalalabad a fait au moins 15 morts, quatre jours après l'attaque ayant ciblé une école de sages-femmes dans cette ville de l'est de l'Afghanistan.

Cette attaque, menée durant plusieurs heures, a également fait 15 blessés, a déclaré Attaullah Khogyani, porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 7 Aoû 2018 - 0:06

Syrie/EI: 28 djihadistes tués dans des frappes de la coalition
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 06/08/2018 à 22:00 Publié le 06/08/2018 à 21:58
Au moins 28 djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont péri aujourd'hui dans leur ultime bastion de l'est de la Syrie, cible d'une offensive menée par une alliance arabo-kurde soutenue par les raids de la coalition internationale, selon une ONG. Les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS), appuyés par la coalition emmenée par Washington, mènent toujours une offensive pour chasser l'EI de son dernier réduit dans la province de Deir Ezzor, à la frontière avec l'Irak.

avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Dim 12 Aoû 2018 - 9:31

Syrie: 12 civils tués dans l'explosion d'un dépôt d'armes, des dizaines de disparus
AFP
Publié le 12/08/2018 à 10:46 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Syrie: 12 civils tués dans l'explosion d'un dépôt d'armes, des dizaines de disparusSyrie: 12 civils tués dans l'explosion d'un dépôt d'armes, des dizaines de disparus ©️ AFP / OMAR HAJ KADOUR
Au moins douze civils ont été tués et des dizaines de personnes sont portées disparues après l'explosion dimanche d'un dépôt d'armes dans une zone résidentielle de la province d'Idleb de la Syrie, a indiqué une ONG.

Les causes de l'explosion, qui a également provoqué l'effondrement de deux immeubles dans cette province du nord-ouest de la Syrie, n'étaient pas connues dans l'immédiat, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) qui s'appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Les Casques Blancs, ces secouristes qui opèrent en zones rebelles, ont été dépêchés sur les lieux dans la localité de Sarmada, où ils tentent avec l'aide d'un bulldozer de retirer des décombres à la recherche d'éventuelles victimes, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Derrière l'amas de gravats, la façade d'un autre immeuble a été noircie par le feu qui s'est répandu après l'explosion survenue à l'aube dans cette localité du nord de la province contrôlée par les groupes jihadistes et des factions rebelles.

Selon le directeur de l'OSDH, le dépôt était situé dans un immeuble résidentiel de Sarmada. Il appartenait à un trafiquant d'armes travaillant pour Hayat Tahrir al-Cham (HTS), un groupe jihadiste formé par l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, qui contrôle la majorité de la province, a-t-il ajouté.

Douze civils ont été tués, la plupart membres des familles de combattants du HTS, a précisé M. Abdel Rahmane, en soulignant que le bilan risquait de s'alourdir car des "dizaines de personnes sont portées disparues".

Des secouristes ont transporté un enfant tué dans une ambulance, a constaté le correspondant de l'AFP.

Selon un membre des Casques blancs, les secouristes ont déjà réussi à retirer cinq survivants des décombres. Parmi les morts figurent des femmes et des enfants, a-t-il dit.

La province d'Idleb est l'une des dernières de Syrie à échapper au contrôle du régime de Bachar al-Assad, qui a averti que la reconquête de ce secteur était l'un de ses objectifs.

Tombée aux mains de l'opposition en 2015, Idleb est totalement encerclée par des territoires acquis au régime. Environ 60 % de la province est sous contrôle du groupe HTS, le reste étant partagé entre différents groupes rebelles. Des cellules dormantes du groupe jihadiste rival Etat islamique (EI) y sont aussi présentes et revendiquent assassinats et attentats.

Plusieurs attentats ont visé ces derniers mois des combattants et responsables du HTS et ceux des groupes rebelles. Des combats avaient opposé les deux camps en 2017 et au début 2018.

De leur côté, le régime et son allié russe ont intensifié les raids aériens sur la province d'Idleb, et les avions syriens ont largué des tracts appelant les habitants à la reddition.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques pro-démocratie, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire morcelé. Il a fait plus de 350.000 morts.

12/08/2018 10:46:07 - Beyrouth (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 14 Aoû 2018 - 5:23

Yémen: le bilan de l'attaque contre un bus d'enfants s'alourdit
AFP
Modifié le 14/08/2018 à 11:19 - Publié le 14/08/2018 à 11:17 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Yémen: le bilan de l'attaque contre un bus d'enfants s'alourditYémen: le bilan de l'attaque contre un bus d'enfants s'alourdit ©️ AFP / STRINGER
Quarante enfants figurent parmi 51 personnes tuées jeudi dans le nord du Yémen lors d'un raid aérien attribué à la coalition anti-rebelles sous commandement saoudien, qui a suscité une vague de réprobation internationale, selon un nouveau bilan mardi de la Croix-Rouge.

Ce bilan vient rappeler le lourd tribut payé par les civils dans un conflit qui dure depuis plus de trois ans sans perspective de solution en vue.

La plupart des morts ont été enterrés lundi après des funérailles organisées par les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, dans leur fief de Saada, dans le nord du Yémen.

La cérémonie, encadrée par des combattants Houthis, a donné lieu à une manifestation au cours de laquelle des milliers de partisans des insurgés ont dénoncé tour à tour l'Arabie saoudite, les Etats-Unis et les autres membres de la coalition.

Au début des funérailles, les cercueils, recouverts d'un tissu vert, couleur symbole du martyre, et des portraits des jeunes victimes, ont été alignés au sol pour la prière des morts.

Ils sont arrivés sur une grande place de Saada à bord d'une cinquantaine de véhicules.

Au milieu d'une vaste étendue aride, la foule a brandi les portraits des jeunes enfants sur des pancartes accompagnées de leur nom et de la mention "martyr". "Le massacre des écoliers de Dahyan", pouvait-on lire également.

La foule avait crié auparavant des slogans anti-américains et anti-israéliens et dénoncé un "crime des Saoudiens contre l'enfance yéménite".

Un haut responsable rebelle, Mohammed Ali al-Houthi, qui préside un "Comité révolutionnaire", a participé à la cérémonie. Il a dénoncé un "crime de l'Amérique et de ses alliés contre les enfants du Yémen".

Émoi
Mardi, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a donné un nouveau bilan de la tragédie, dans un bref communiqué publié par sa représentation à Sanaa.

Le nombre de morts a atteint les 51, dont 40 enfants, et celui des blessés les 79, dont 56 enfants, a précisé le texte.

Ce nouveau bilan recoupe celui donné par les rebelles Houthis qui ont dénoncé un "massacre" commis par l'aviation saoudienne.

Dans un premier temps, le CICR avait parlé de la mort d'au moins 29 enfants âgés de moins de 15 ans dans une frappe aérienne contre leur bus sur un marché très fréquenté de Dahyan, dans la province de Saada.

Cette frappe a suscité l'émoi et des appels notamment de l'ONU et de Washington à l'ouverture d'une enquête.

La coalition a ainsi annoncé vendredi une enquête, évoquant des "dommages collatéraux subis par un bus de passagers" à l'occasion d'une opération menée par ses forces.

Plus tard, le Conseil de sécurité de l'ONU appelait à une enquête "crédible", sans toutefois exiger une enquête indépendante, comme l'avaient demandé le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et les Pays-Bas notamment.

"Nous avons vu les images des enfants qui sont morts", avait déploré l'ambassadrice adjointe des Pays-Bas à l'ONU, Lise Gregoire-van Haaren.

La coordinatrice humanitaire de l'ONU pour le Yémen, Lise Grande, avait elle dénoncé un acte "horrible et totalement inacceptable", appelant à ouvrir les yeux sur ce qui se passe au Yémen".

"Sale guerre"
La coalition a été accusée d'avoir commis de nombreuses bavures contre des civils.

Elle en a reconnu certaines, mais accuse régulièrement les Houthis de se mêler aux civils ou de les utiliser comme boucliers humains.

En septembre 2015, une salle de mariage a été touchée. Il y a eu 131 morts et la coalition a démenti toute implication.

En octobre 2016, le bombardement d'une cérémonie funéraire à Sanaa a causé la mort de 140 personnes.

Lundi, le ministre d'Etat émirati aux Affaires étrangères, dont le pays est un pilier de la coalition, a admis que des bavures pouvaient se produire.

"Cette guerre a été et reste une sale guerre" où des civils sont bombardés et tués, a déclaré Anwar Gargash lors d'une conférence de presse.

La guerre au Yémen a fait quelque 10.000 morts depuis l'intervention de la coalition sous commandement saoudien en mars 2015 en soutien aux forces gouvernementales contre les rebelles Houthis. Elle a provoqué "la pire crise humanitaire" au monde, selon l'ONU.

14/08/2018 11:17:18 - Sanaa (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 23 Aoû 2018 - 12:30

Six morts dans une attaque jihadiste au nord de Bagdad
AFP

Publié le 23/08/2018 à 18:22 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Six morts dans une attaque jihadiste au nord de BagdadSix morts dans une attaque jihadiste au nord de Bagdad ©️ AFP
Six personnes, dont des membres des forces de sécurité, ont été tuées et quatre autres blessées mercredi dans une attaque de jihadistes au nord de Bagdad, a indiqué jeudi à l'AFP un officier de police.

L'Irak a déclaré fin 2017 la "victoire" sur le groupe jihadiste Etat islamique (EI) mais des cellules clandestines de l'organisation continuent d'agir dans certains secteurs du pays.

Mercredi, "des hommes armés de l'EI ont attaqué la maison de l'ancien député Adnane al-Joubouri (...), située dans le village d'Asdira, à 90 kilomètres au nord de Tikrit", a indiqué à l'AFP l'officier de police, sous le couvert de l'anonymat.

"Ils ont tiré des obus de mortier sur la maison" sans faire de victimes, a-t-il détaillé.

Mais, lorsque des policiers, des membres des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi et des civils ont accouru sur les lieux de l'attaque, "un kamikaze s'est fait exploser parmi eux, tuant six personnes et en blessant quatre autres", selon lui.

23/08/2018 18:22:12 - Samarra (Irak) (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Jeu 30 Aoû 2018 - 12:05

Libye: 27 morts en trois jours de combats près de Tripoli
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 30/08/2018 à 16:12 Publié le 30/08/2018 à 16:08

Au moins 27 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées, dont la plupart des civils, en trois jours de combats entre milices rivales au sud de la capitale libyenne Tripoli, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Les combats avaient éclaté lundi dans les banlieues sud de la capitale et se sont poursuivis jusqu'à hier soir malgré une trêve annoncée mardi qui n'a pas été respectée. Les affrontements marquaient une pause aujourd'hui après un accord de cessez-le-feu annoncé par des dignitaires des villes de l'ouest du pays, mais il n'était pas clair si les deux camps rivaux allaient continuer à le respecter.

Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale, a chargé des forces des régions ouest et du centre du pays de veiller au respect du cessez-le-feu.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la capitale libyenne est au coeur d'une lutte d'influence entre milices en quête d'argent et de pouvoir.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mar 4 Sep 2018 - 13:57

Syrie: 13 civils tués dans des raids russes sur la province d'Idleb (OSDH)
AFP
Publié le 04/09/2018 à 19:50 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Syrie: 13 civils tués dans des raids russes sur la province d'Idleb (OSDH)Syrie: 13 civils tués dans des raids russes sur la province d'Idleb (OSDH) ©️ AFP / Zein Al RIFAI
Au moins 13 civils, dont six enfants, ont péri mardi dans des raids russes sur la province d'Idleb, dernier grand bastion insurgé du nord-ouest de la Syrie qui fait l'objet d'intenses discussions internationales pour éviter une offensive du régime, selon une ONG.

Ces frappes interviennent à quelques jours d'un sommet qui doit réunir vendredi à Téhéran les chefs d'Etat iranien, russe et turc, dont les pays parrainent les belligérants en Syrie.

Le régime de Bachar Al-Assad masse depuis plus d'un mois d'importants renforts aux abords de la province d'Idleb et des poches adjacentes sous contrôle rebelle ou jihadiste, en vue d'une opération militaire d'envergure.

"Les avions russes ont de nouveau bombardé la province d'Idleb après une pause de 22 jours", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Selon l'OSDH, les frappes ont ciblé plusieurs régions, tuant au moins 13 civils, dont six enfants, et faisant près de 30 blessés.

Les avions russes ont pris principalement pour cible des secteurs du sud et du sud-ouest de la province, selon l'OSDH, qui cite notamment Ariha, contrôlée par les rebelles, et Jisr al-Choughour, dominée par le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'Al-Qaïda).

Dans la ville de Mhambal, dans le sud-ouest de la province, un grand incendie s'est déclenché dans une station-service touchée par un raid, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les raids interviennent "au lendemain des frappes rebelles contre des positions des forces du régime dans la province voisine de Lattaquié qui ont fait trois morts", selon M. Abdel Rahmane.

La province côtière de Lattaquié est l'un des principaux fiefs du régime syrien dont est originaire la famille Assad.

Moscou accuse notamment les rebelles d'être à l'origine des drones envoyés vers la base militaire russe de Hmeimim, dans la province de Lattaquié, des appareils généralement abattus par les forces russes.

Des bombardements sporadiques contre Idleb avaient commencé le 10 août, avant de baisser en intensité.

Selon les experts, une éventuelle offensive contre Idleb serait limitée et ne viserait que des secteurs périphériques, à proximité des zones tenues par le régime syrien.

HTS contrôle environ 60 % de la province, tandis que d'importants groupes rebelles islamistes y sont regroupés au sein du Front national de libération (FNL).

Le régime syrien cherche à reconquérir ce bastion après avoir chassé rebelles et jihadistes de plusieurs autres grands fiefs qu'ils contrôlaient en Syrie.

Selon l'ONU, une offensive contre la province d'Idleb, où vivent quelque 2,9 millions de personnes, pourrait faire jusqu'à 800.000 déplacés et provoquer "une catastrophe humanitaire".

Le conflit en Syrie, déclenché en 2011 avec la répression par le régime de manifestations pro-démocratie, a déjà fait plus de 350.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

04/09/2018 19:49:40 - Beyrouth (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voici le temps pour l'ouverture du second Sceau, car les guerres vont augmenter.

Message  antoine le Mer 19 Sep 2018 - 13:48

Ethiopie: 58 morts dans les récentes violences
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 19/09/2018 à 17:16 Publié le 19/09/2018 à 17:07

Les violences entre communautés ethniques survenues récemment en périphérie de la capitale Addis Abeba ont fait au moins 58 morts, ont affirmé aujourd'hui à l'AFP un chercheur d'Amnesty international et une source éthiopienne participant à l'enquête.

Ce bilan est plus du double de celui annoncé lundi par le gouvernement éthiopien, qui faisait état de 23 morts durant le weekend dans la ville de Burayu, située en région oromo, près d'Addis Abeba. Ces violences avaient éclaté la semaine passée et durant le weekend à l'ouest d'Addis Abeba, poussant des centaines de personnes à fuir leurs foyers et entraînant des manifestations lundi dans la capitale.

Fisseha Tekle, un chercheur de l'ONG Amnesty International, a assuré avoir parlé à des résidents ayant dénombré 58 morts de vendredi à lundi à Burayu. "Ces gens ont indiqué à Amnesty International avoir vu 8 corps vendredi, 21 le samedi, ils en ont vu environ 11 dimanche et le nombre de cadavres était de 18 le lundi", a-t-il détaillé.

Mais un responsable participant à l'enquête sur les violences et qui a vu les corps des personnes tuées a assuré aujourd'hui à l'AFP que le nombre de personnes tuées dans le cadre de ces violences est non seulement plus élevé, mais que ces violences ont eu lieu dans une zone géographique plus grande qu'annoncé par les autorités, jusque dans le centre d'Addis Abeba. "Il y a 65" morts à Burayu, Ashewa Meda et Kolfe, villes situées à l'ouest d'Addis Abeba, ainsi qu'à Kirkos, un quartier du centre de la capitale, a-t-il dit sous couvert de l'anonymat.

Les personnes ayant fui ces violences disent avoir été la cible de groupes de jeunes oromo, la plus importante ethnie du pays, qui les visaient car ils appartiennent à des minorités ethniques.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2911
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 75 sur 76 Précédent  1 ... 39 ... 74, 75, 76  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum