Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)

Aller en bas

Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)   Empty Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)

Message  Invité Sam 7 Avr 2012 - 15:43

Je pleure
Message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997
Ste Marie-Madeleine


"J.N.S.R.": "Personne ne mérite de Vous entendre, mon Dieu, ni ne doit oser Vous le demander."

JÉSUS :

"N'entends que ton coeur qui le désire ardemment et abandonne-toi en Moi, car Je suis comme le vent qui parcourt la plaine et ose s'arrêter sur le brin d'herbe le plus menu pour jouer avec lui.

Je M'arrête sur le coeur qui Me plaît pour donner Ma Parole de Vérité. Est-ce une volonté d'homme qui peut Me contrarier ? Alors pourquoi cherches-tu toujours si ton Dieu désire venir à toi plutôt qu'à une autre, et pourquoi toi et pas une autre. Dieu choisit et Son choix ne s'arrête pas que sur un de Ses enfants; mais l'enfant choisi reste en Son Coeur de Père et Dieu affectionne ce coeur souffrant, apeuré et, en même temps, confiant en Dieu.

Alors Dieu vient et parle à ce coeur qui ne comprendra jamais Mon Amour infini, malgré l'ardeur gue J'emploie à chaque fois pour lui dire : "N'aie pas peur ! C'est Moi. Ecoute et rassasie-toi de Ma Parole et donne-la à tes frères qui l'attendent."

Maintenant il se fait tard. Qu'importe si tu as égaré d'autres Messages. Je peux te dire tout à nouveau si tu gardes cette confiance nécessaire pour M'écouter te parler, sans rien demander de plus. Je te dirai souvent les mêmes phrases, écris-les quand même.

Les enfants de ce siècle ne sont ni plus mauvais, ni plus braves, ni plus gentils qu'autrefois, mais Je leur ai donné une intelligence capable de mieux comprendre les choses que J'ai cachées au Monde jusqu'à ces jours que vous vivez.

Mais votre génération ne sait pas ouvrir les yeux sur la vie de l'âme et n'arrive pas à capter le Message divin qui arrive pour votre Temps. Les uns attendent des miracles pour croire que Dieu est vivant aujourd'hui comme hier; et d'autres continuent à chercher avec des machines -leurs ordinateurs- que Dieu est Présent en tout.

C'est lorsqu'il manque la quatrième patte à une chaise que l'homme assis va tomber...Aujourd'hui, vous ne ressentez pas que vous pouvez vous écrouler parce que votre chaise tient toujours sur ses quatre pattes.

La Miséricorde de Dieu n'a jamais changé mais, lorsqu'elle s'unit à Ma Justice, vous croyez qu'elle est différente... Et Je vous réponds que Ma Miséricorde est encore à l'œuvre : unie à Ma Sainte Justice, elle est encore plus forte que jamais pour vous tous.

Elle parcourt le monde dans toutes ses parties
parce que le Mal est en progression de partout,
et jamais Dieu n'a souffert autant qu'en ces derniers temps
où JESUS vit dans l'opprimé, l'affamé, le condamné.
Vous ne pouvez plus Me reconnaître.

Je suis, dans le Monde entier,
la douleur de ce Monde,
la souffrance des enfants perdus, déchus, martyrisés.
Jamais vous ne vous arrêtez
pour Me donner un verre d'eau.

Vous courrez pour vous satisfaire vers les plaisirs et les joies et vous ne pansez plus Mes blessures qui s'ouvrent comme des grenades mûres.

Vous voyez Mon corps amaigri et vous mangez à côté de Moi des gourmandises, et Je vous crie, avec Mes yeux remplis de larmes de sang, que J'ai faim !

Vous allez visiter des endroits où la mode et le luxe viendront vous saisir jusqu'au dernier billet de votre bourse... et vous ne jetez pas, sur Mon corps nu, une couverture.

Vous passez en riant et vous n'entendez pas Mes sanglots !

Je pleure pour l'enfant chétif martyrisé par des tyrans.

Je pleure pour l'enfant que vos bombes meurtrières
ont déchiqueté tout son corps,
le privant même de ses membres.

Je pleure pour l'enfant qu'on affame
parce qu'il est considéré comme un intrus.

Je pleure pour tous les mal-aimés, les délaissés,
ceux qui n'existent plus aux yeux de ce Monde
perverti jusqu'à la moelle des os.

Je pleure pour les orphelins,
pour les malades non soignés,
pour tous ceux qui ont froid, faim et soif,
pour tous les incompris..

Et Je pleure surtout pour ceux qui ont tout
et désirent davantage pour eux;

ils ne savent pas partager, ni la peine, ni la douleur, ni la joie
de celui qui est misérable mais qui possède Dieu en lui
car Je suis dans la souffrance comme dans la joie
de celui qui M'aime.

Te dire, Mon enfant, tout cela c'est pour t'exprimer surtout la douleur de Mon Coeur qui a besoin de beaucoup de consolateurs; vois pourquoi Je te cherche : tu peux Me comprendre.

Alors, laisse-Moi, ce soir, poser Ma Tête
couronnée d'Epines sur ton épaule;
pleure avec Moi et pardonne, avec Moi,
ceux qui te couronnent d'épines,
ceux qui te flagellent par leur indifférence.

Les douleurs morales, les épines enfoncées dans ton esprit,
Me font mal.
N'oublie jamais que Je suis aussi dans ta souffrance.

Alors, prends Ma Couronne d'Epines, retire-moi la un instant, car Je souffre d'avoir vu ce Monde, aujourd'hui encore plus qu'hier, se défigurer par la haine et l'indifférence. Prends Ma Couronne et laisse-Moi Me reposer sur ton coeur de mère.

Ma Mère a tant souffert pour Moi, ne l'oublie jamais Mon petit oiseau malade par la douleur de l'offense. Rejette l'amertume et garde en toi la Tendresse de Ma Mère que Je viens t'offrir ce soir.

Elle va te consoler,
Elle seule sait ce qu'une mère peut souffrir pour son enfant.
Je te la donne, Elle va te dire comment tu vas agir
pour la Gloire de ton Dieu.

Nos deux Saints Coeurs Unis, JÉSUS et MARIE
Amen.

† †
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)   Empty Re: Je pleure (message de Jésus à J.N.S.R. le 22 juillet 1997)

Message  Octo Lun 9 Avr 2012 - 0:07

@ LucJos :

Wow !

Très belle méditation ! 10 sur 10 !

Pleurons avec le Seigneur Jésus ! Triste

Octo !

_________________
"N'éteignez pas l'Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal." 1 Thess 5, 19-22

*Venez prier et adorer en direct sur le Forum VSJ via le Web* :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Octo
Octo
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 16990
Date d'inscription : 15/12/2009
Age : 123
Localisation : Montréal, QUÉBEC

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/

lise aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum