La Santissima Bambina (message de Jésus et du Père à J.N.S.R. le 19 Mai 1998)
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

La Santissima Bambina (message de Jésus et du Père à J.N.S.R. le 19 Mai 1998)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Santissima Bambina (message de Jésus et du Père à J.N.S.R. le 19 Mai 1998)

Message  Invité le Dim 29 Avr - 10:22

La Santissima Bambina
Message de Jésus et du Père à J.N.S.R. le mardi 19 Mai 1998

"J.N.S.R." : "Les Anges de ce jour sont les Domaines de MARIE : les anges Gabriel, Raphaël, Michaël, Sadiel, Ariel, Jophiel, Galathel.

Je viens de recevoir un très joli cadeau par la poste; ce sont des grandes photos représentant le Sacré-Coeur (très belle statue du Christ) et deux photos de la petite Vierge-Enfant : la Santissima Bambina et MARIE à 3 ans. Merci, Seigneur, pour ce cadeau de mes gentilles petites filles de Paris, M. M. et M.A. Bénis-Ies, Seigneur, de Ta Sainte Grâce et de la Grâce particulière de Notre Maman du Ciel, la Bienheureuse MARIE, la Santissima Bambina.

Tes deux filles, que Tu as mises sur mon chemin, sont aussi mes filles chéries; elles m'ont envoyé la Joie des Cieux, la petite MARIE. En ce jour; les "domaines de MARIE" sont les Anges de ce jour, cités plus haut.

JÉSUS :

Bienheureux ceux qui sont appelés par le Père Lui-même, car la Sainte Grâce de Dieu le Père vous plonge, vous les appelés, dans ce doux Mystère de la sainteté des élus de Dieu l'Éternel.

Lorsque Dieu Se définit comme étant le Père Lui-même, Il entraîne les âmes dans Son Infini Parfait, c'est-à-dire que les âmes ne peuvent plus résister à Sa Sainte Grâce et qu'elles font toutes sortes de folies d'Amour pour satisfaire Sa Joie de Père comblé. Les âmes qui vont vers le Père sont toutes petites dans leur humilité : ce sont les insignifiantes de la Terre, les oubliées, les rejetées, les perdues.

Car le Père console même le plus ingrat de Ses fils
et comment ne consolerait-Il pas
ceux qui Le cherchent ?

Alors comment va-t-Il récompenser Ses petits agneaux blessés, peureux, rejetés, qui viennent à Lui ? Eh bien, en leur donnant toute Sa Force de Bonté, d'Amour, de Compassion. Les âmes choisies du Père se sont consacrées entièrement à Sa Divine Volonté pour accomplir Ses désirs les plus fous.

Le Papa d'Amour va vous demander des actes de folie d'Amour : aimer celui qui vient de vous trahir, justement parce qu'il est tellement à plaindre par ce refus d'Amour ; cet Amour dont le Père vous a tant comblés que vous devez réparer l'Amour trahi du Père par l'Amour qui est en vous, par le plus grand des pardons qu'une pauvre petite âme peut donner car il devient le Pardon du Père.


Alors vous offrez l'Amour qui déborde de votre coeur
car le Papa d'Amour a fait de votre coeur une coupe intarissable d'Amour :
plus vous en donnerez et plus vous en recevrez.

Ainsi cette coupe, ce coeur qui est à Lui bien qu'il soit le vôtre,
devient le Calice qui contient votre sang uni à Celui de l' Agneau Divin.

Dans l'offrande du Fils, vous devenez aussi l'offrande choisie par le Père.

Dans cette Communion Solennelle, vous devenez aussi une Hostie d'Amour comme MARIE.

Et avec Jean, vous vivrez cette Sainte Messe, unis à toutes les âmes de la Terre.

Devenez des Hosties Vivantes pour sauver les âmes qui meurent de ne pas avoir mangé le Pain que Dieu leur offrait : Corps et Sang du Christ JÉSUS.

Elles sont devenues malades, chétives, inanimées par leur manque d'Amour; rien ne peut y faire : leur Foi est morte; elles se sont condamnées jusqu'à ce que vous, Victimes Innocentes offertes au Père de toute Bonté, vous veniez leur donner votre Amour qui est le Mien, Celui du Père qui sacrifie Ses Agneaux innocents pour sauver ceux qui L'ont renié, blasphémé, rejeté.

Voici l'Amour du Père Éternel pour Ses enfants consacrés
à Sa Divine Majesté et tout offerts à Sa Divine Volonté.
Vous êtes en Vérité la continuité de JÉSUS, Son Fils Unique.


Je suis JÉSUS, votre Sauveur;
avec le Père et l'Esprit Saint Je suis venu à vous ce soir,
pour vous dire à vous, Mes enfants chéris,
ce que sont en Vérité les âmes consacrées au Père Éternel :

elles sont Ses Victimes d'Amour,
comme Je suis la première et la plus grande,
comme Je suis votre Frère. Je peux vous dire :

* que Dieu le Fils fut écartelé (1) sur Sa Croix d'Amour pour offrir Dieu à toute l'Humanité pécheresse afin qu'elle reçoive Son Pardon ;

* que Dieu, passionné d'Amour pour toutes Ses âmes, offrit Dieu aux pécheurs les plus endurcis pour les sauver de la Mort éternelle ;

* que Dieu, déchiré par toutes les injures et les blasphèmes, S'immola sur Sa Croix d'Amour pour offrir la Vie en Dieu à tous Ses ennemis ;

* que Dieu, couronné d'Épines par tous ceux qui Le condamnèrent et qui Le condamnent encore à travers Ses enfants chéris qui portent Sa Croix d'Amour et de Pardon afin de sauver ce Monde qui se meurt sans l'Amour de Dieu Trois fois Saint,
oui, aujourd'hui encore Dieu vient vous sauver !

Vois, Mon enfant, l'Amour du Père qui vous appelle
à une grande sainteté d'âme, d'esprit et de corps
pour que soit Glorifié à jamais Son Divin Fils JÉSUS-Christ.

Mon Triomphe est proche : il fera frémir d'horreur tous ceux qui luttent et refusent la Croix de Mon Amour. En la refusant, ils refusent l'Amour de votre Père, Créateur de tout l'Univers, qui Se penche jusqu'à toi pour t'embrasser.

Ressens Mon baiser descendre en ton âme, pense à tes sœurs : elles le ressentiront comme toi, car celui qui offre la Santissima Bambina, offre le Ciel tout entier et tu viens de recevoir ce Cadeau Royal.

"J.N.S.R.": Mon Dieu ! je continue à ressentir Ton baiser. Ô Mon Père d'Amour; mon corps tout entier est un embrasement de feu et je pleure des larmes d'Amour. Pour mes soeurs et pour moi, permets, Seigneur, de réunir nos âmes afin d'offrir au Père d'Amour notre entière soumission à Sa Très-sainte Volonté et le baiser de nos âmes réunies.

Le Père Éternel :

"Dieu Le Père vous bénit †. Ceci est unique, Mon enfant, car tu viens de reconnaître avec tes soeurs, en la Santissima Bambina, tout l'Amour de Dieu.

Glorifiez Dieu sur toute la Terre,
car le Père Éternel a mis en Sa toute petite Fille MARIE,
la Santissima Bambina,
toute Sa Gloire pour ces Temps de Purification
qui vont arriver sur toute votre Terre.

Gardez cette Image humblement.
Je suis l'Éternel.
Amen.

† †



(1) Notre Sauveur a été crucifié écartelé, ainsi que montré en vision à Maria Valtorta et dicté à «JNSR» dans le Vol. 3 de «Témoins de la Croix».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Statue de la Santissima Bambina.

Message  Invité le Dim 29 Avr - 10:24

Dans la chapelle des Soeurs de Charité, 13, via Santa Sofia à Milan, se trouve une image miraculeuse en cire de Marie-enfant, âgée d'environ sept mois, appelée Maria Bambina. En voici l'origine d'après la brochure "Il simulacro e il santuario di Maria Bambina" - Editions Stella Maris, Milano, via Santa Sofia 13 :

Vers 1730, une religieuse franciscaine de Todi, soeur Isabella Chiara Fornari avait modelé cette image en cire. Donnée d'abord à l'évêque de Côme, la statue, après de nombreux transferts, avait été recueillie en 1876 par les Soeurs de Charité de Milan.

Vieille de plus d'un siècle et demi, décolorée, jaunie et abîmée, l'image fut rangée dans une commode et exposée seulement le 8 septembre de chaque année; ceci jusqu'en 1884.

Le 9 septembre de cette année-là, la supérieure de l'institut prit la statue entre ses bras et la porta aux soeurs, pour la faire embrasser par chacune d'elles. Une novice, Giulia Macario di Lovere, malade, contrainte à l'immobilité absolue par suite de graves contusions à la tête et aux genoux, menacée de lésions cérébrales et de paralysie complète, prit la statue de la main gauche, la droite étant paralysée, et fut guérie subitement.

Le 5 janvier 1885, nouveau miracle : une soeur Crocifissa, qui se trouvait à l'article de la mort, guérit après une neuvaine à la Santissima Bambina.

Le 16 janvier 1885, un miracle éclatant concerna la statue elle-même, qui se transforma toute seule; jaunie et abîmée, elle prit tout d'un coup une teinte légèrement rosée et devint semblable à une statue toute neuve. Elle est restée ainsi depuis. Ce fait extraordinaire et de nouveaux miracles de guérison, contribuèrent fortement à accroître la dévotion à la Maria Bambina.

Le 8 septembre 1888, la statue fut transférée dans une nouvelle chapelle construite exprès pour elle. Le pape Léon XIII avait concédé trois cents jours d'indulgence aux soeurs de l'institut, qui avaient récité une neuvaine de prières en l'honneur de Maria Bambina. Le 31 mai 1904, la miraculeuse image avait été couronnée solennellement par le Cardinal Ferrari, archevêque de Milan.

De nombreuses statue de la Bambina Santissima, copiées sur le modèle de Milan, sans en reproduire exactement tous les traits, furent placées dans divers sanctuaires, notamment: l'église Saint Anne de Jérusalem, le carmel de Laval, l'église paroissiale de Pontmain. D'autres furent envoyées un peu partout en Italie, en France, en Belgique et en divers pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum