Mon mariage avec un divorcé - A paraître dans le Chrétien Magazine -
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Mon mariage avec un divorcé - A paraître dans le Chrétien Magazine -

Aller en bas

Mon mariage avec un divorcé - A paraître dans le Chrétien Magazine - Empty Mon mariage avec un divorcé - A paraître dans le Chrétien Magazine -

Message  fabienne le Mar 1 Mai 2012 - 15:29


Chers amis,

Il y a quelques années, j'ai vécu dans l'adultère qui est un péché mortel, selon le catéchisme de l’Eglise Catholique (C.E.C. 1856.)

Quelle aurait été ma condition si j'étais morte avec un tel péché dans mon âme ?

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique (C.E.C 1035) nous dit : L'enseignement de l'Eglise affirme l'existence de l'enfer et son éternité. Les âmes de ceux qui meurent en état de péché mortel descendent immédiatement après la mort dans les enfers, où elles souffrent les peines de l'enfer, « le feu éternel ». La peine principale de l'enfer consiste en la séparation éternelle d'avec Dieu en qui seul l'homme peut avoir la vie et le bonheur pour lesquels il a été créé et auxquels il aspire.

Voici mon expérience. Je me suis mariée civilement le 6 septembre 1997 avec un monsieur divorcé qui avait déjà eu un sacrement de mariage 14 ans auparavant. Son épouse l'avait laissé pour un ami à lui.

Pour avoir accès à la confession et à la communion, nous avons vécu en frères et sœurs. Tout en partageant le même toit, nous avons pris deux chambres séparées pour éviter le péché mortel. J’ai accepté cette situation d’autant plus que Jésus m’avait montré mon âme enfermée dans la Bête (c'est-à-dire Satan). À partir de ce moment, Jésus m'a montré les démons qui étaient entrés en moi à cause de mon adultère car nous avions vécu ensemble avant de nous marier. Ces démons me tenaient liée, mais Jésus, dans sa Miséricorde infinie les a renvoyés dans l’abîme le jour où je me suis confessée et que j’ai eu une contrition parfaite.

Si j’avais refusé la continence, aucune confession n’aurait été valide et si je n’avais eu aucun repentir, ces démons, à l’heure de ma mort, m’auraient fait subir des supplices en enfer pour l’éternité. Le concubinage ou le remariage entraîne la mort éternelle de l’âme. La miséricorde de Dieu ne s’applique qu’aux pécheurs repentis.

Bien que je ne puisse pas me marier à l’église, Jésus m’a expliqué la valeur du sacrement de mariage et m’a dit qu’il n’était pas permis par lui de penser à la chair avant de s’unir à l’église. Il m’a aussi appris qu’il était interdit de procréer hors du sacrement de mariage.

Jésus est venu me dire que je l’avais offensé par ce mariage qui ne venait pas de lui et Il m'a demandé réparation de mon péché et m’a dit : « Fais pénitence » puis « Je te veux corps et âme ».

Quand j'étais encore mariée civilement, j'ai écrit un jour au Vatican pour me renseigner des cas de nullité de mariage et le Vatican m'a dit qu'il fallait qu'il y ait une cause valable et sérieuse pour cela. J'ai reconnu devant Dieu que je n'avais pas droit à cette nullité puisque tous les deux étaient consentants au moment du sacrement. Alors, en conscience avec Dieu, j'y renoncé à cette demande. Cependant si j'avais fais cette demande, j'aurai dû en rendre compte à Dieu au jour du jugement, car on est tous responsable des actes que nous posons. Tout acte a une conséquence dans notre vie. Personnellement, j'ai préféré être prudente pour le salut de mon âme.

Toutefois, il y a des cas de nullité qui sont réellement valables et c'est l'Eglise qui décide pour chaque cas.

En 1987, Jean Paul II a dénoncé le nombre excessif d'annulations de mariages : un scandale a-t-il dit qui menace de détruire la valeur du mariage chrétien. Il a dénoncé la prolifération excessive et presque automatique des déclarations de nullité, sous le prétexte d'immaturité ou de faiblesse psychique des époux. Une véritable incapacité des époux est justifiée exclusivement par une grave anomalie touchant la capacité de compréhension et de volonté des sujets a t-il dit.

Après quelques mois de vie commune en frères et sœurs, comme nous n’avions pas d’enfant ensembles, j'ai divorcé le 14 décembre 2000 puisque mon mariage civil n'avait aucune valeur pour Dieu et qu’il ne compterait pas comme mariage au jour du jugement particulier de mon âme.

Le catéchisme de l'Église catholique 1650 nous dit que nombreux sont aujourd'hui dans bien des pays, les catholiques qui ont recours au divorce selon les lois civiles et qui contractent civilement une nouvelle union.

L'Église maintient par fidélité à la Parole de Jésus Christ « Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère à l'égard de la première et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère » (MC 10 – 11-12) qu'elle ne peut reconnaître comme valide une nouvelle union si le premier mariage l'était.

Si les divorcés sont remariés civilement, ils se trouvent dans une situation qui contrevient objectivement à la loi de Dieu. Dès lors, ils ne peuvent pas accéder à la communion Eucharistique aussi longtemps que persiste cette situation. Pour la même raison, ils ne peuvent pas exercer certaines responsabilités ecclésiales.

La réconciliation par le sacrement de pénitence ne peut être accordée qu'à ceux qui se sont repentis d'avoir violé le signe de l'alliance et de la fidélité au Christ et se sont engagés à vivre dans une continence complète.

Chers lecteurs, si vous avez connu la même situation que moi, je vous invite à observer la loi de Dieu :

6ème commandement — « Tu ne commettras pas d'adultère. » (Ex.20.14)

Vous avez entendu qu'il a été dit : « Tu ne commettras pas d'adultère. » Et bien ! Moi, Je vous dis : « Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son cœur l'adultère avec elle. » (Mt 5, 27-28).

Que Dieu vous bénisse toutes et tous,

Fabienne Guerréro
http://fabienne.guerrero.free.fr/



fabienne
fabienne
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.
Troisième Demeure : J'évite tous les péchés.

Messages : 242
Date d'inscription : 10/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum