Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu... - Page 37
Viens, Seigneur Jésus !
Bienvenue sur le Forum "Viens, Seigneur Jésus!"

Forum catholique consacré à la Fin des Temps, à la diffusion des Messages du Ciel, à la dénonciation du Nouvel Ordre Mondial et à la préparation de la Nouvelle Civilisation de l'Amour et au Second Retour de Jésus !

Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Page 37 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant

Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 11 Avr 2018 - 12:57

Syrie : «Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent», prévient Trump
Par 3 Auteurs Mis à jour le 11/04/2018 à 15:44 Publié le 11/04/2018 à 14:24
Syrie : «Tiens-toi prête, Russie, les missiles arrivent», prévient Trump
VIDÉO - Dans un tweet matinal, le président américain a averti mercredi la Russie de frappes imminentes contre la Syrie, ajoutant que les relations entre les deux pays étaient «pires aujourd'hui qu'elles ne l'ont jamais été, y compris pendant la Guerre froide».

«Tiens-toi prête, Russie, car ils arrivent, beaux, nouveaux et ‘intelligents!' Vous ne devriez pas vous associer à un Animal qui Tue avec du Gaz, qui tue son peuple et aime cela». Le président américain Donald Trump a ainsi menacé directement la Russie - alliée de Bachar el-Assad - sur son compte Twitter en lui annonçant que les missiles en direction de la Syrie arrivaient.


Il a renchéri dans un second tweet en affirmant que les relations avec la Russie étaient pires que durant la Guerre froide. «Notre relation avec la Russie est pire aujourd'hui qu'elle ne l'a jamais été, y compris pendant la Guerre froide. Il n'y a pas de raison à cela. La Russie a besoin qu'on l'aide sur son économie, ce qui devrait être très facile à faire, et nous avons besoin que toutes les nations travaillent ensemble. Arrêtons la course aux armements?», a tweeté le président Trump.


Cette nouvelle menace de Trump laisse présager une attaque imminente des États-Unis sur la Syrie, en réaction à l'attaque chimique présumée du régime syrien à Douma. Donald Trump avait déjà promis lundi qu'il prendrait «une décision majeure dans les prochaines 24 à 48 heures» concernant la réponse à adopter concernant la dernière attaque chimique en Syrie.

Syrie: Trump promet une décision «ce soir ou très bientôt»
Le président américain Donald Trump promet une décision "ce soir ou très bientôt" concernant la réponse à une attaque chimique présumée en Syrie.
Pause
Unmute
Current Time 0:00
/
Duration Time 0:22

Quality Levels
Fullscreen
Moscou insinue que Washington veut «effacer les traces de provocations»
Mardi soir au Conseil de sécurité de l'ONU réuni en urgence, Moscou a posé son veto à la résolution américaine prévoyant de créer un mécanisme d'enquête sur le recours aux armes chimiques. «En cas de frappe américaine(...), les missiles seront abattus et même les sources d'où proviennent ces missiles seront prises pour cibles», avait déclaré le même jour l'ambassadeur russe au Liban, Alexander Zassipkine, interrogé sur la chaîne de télévision du Hezbollah Al Manar.

«Les missiles intelligents doivent voler en direction des terroristes et non pas en direction du gouvernement légitime, qui lutte depuis plusieurs années contre le terrorisme international sur son territoire», a réagi ce mercredi sur Facebook la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova. «L'idée serait-elle d'effacer rapidement les traces de provocations par des frappes de missiles intelligents, et les inspecteurs n'auront plus rien à trouver en termes de preuves», s'est interrogée la porte-parole.

La Syrie n'a pas tardé à réagir, accusant les États-Unis de soutenir le terrorisme. Elle a qualifié ces menaces comme une «escalade dangereuse» , selon l'agence officielle Sana.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  stjeanlagneau le Mer 11 Avr 2018 - 16:40


Merci Antoine

@ tous

Franchement, je ne comprends pas cette terrible position du Président Trump.  Sonné

Non seulement il n'y a aucune preuve de l'implication de Bachar, mais une attaque pourrait avoir comme effet de faire disparaitre les preuves de son innocence.
Un ami qui va régulièrement en Syrie, et qui y rencontre un prêtre très proche de Bachar el Assad, nous l'a confirmé. Il n'est pas du tout le dictateur que l'on nous dépeint. Ce Président a d'ailleurs été favorisé d'une apparition de la Vierge Marie.
J\'ai confiance


_________________

Bonne Nouvelle "CHERCHEZ D'ABORD LE ROYAUME DE DIEU ET SA JUSTICE,
ET LE RESTE VOUS SERA DONNE PAR SURCROIT"  (Matthieu 6,33)

La Parole !
avatar
stjeanlagneau
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !
C'est la Béatitude Éternelle du Ciel !

Messages : 21005
Date d'inscription : 04/05/2011
Age : 51
Localisation : BRETAGNE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Jeu 12 Avr 2018 - 13:07

Syrie: Moscou appelle les Occidentaux à «réfléchir aux conséquences» de leurs menaces
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 12/04/2018 à 15:36 Publié le 12/04/2018 à 15:34
La Russie a appelé jeudi les Occidentaux à "réfléchir sérieusement aux conséquences" de leurs "menaces" de frapper la Syrie en riposte à une attaque chimique présumée qu'ils imputent au régime de Damas, assurant que Moscou ne voulait pas d'"escalade".

"Nous appelons tous les membres de la communauté internationale à réfléchir sérieusement aux conséquences possibles de telles accusations, menaces et actions planifiées" à l'encontre du gouvernement syrien, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova lors d'une conférence de presse.

Irak: au moins 16 morts lors de funérailles de combattants anti-EI
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 12/04/2018 à 18:36 Publié le 12/04/2018 à 18:27
Au moins 16 personnes ont été tuées et quatorze blessées aujourd'hui dans un attentat à la bombe commis lors des funérailles de combattants irakiens tués la veille par le groupe État islamique (EI), a indiqué l'édile de la localité du nord de l'Irak où s'est produite l'attaque.

"Une bombe a explosé au passage du cortège funéraire", a expliqué Salaheddine Shaalane, le maire du village d'Asdira, au sud de Sharqat, l'un des derniers bastions repris à l'EI dans le nord du pays. "La plupart des blessés sont dans un état critique", a-t-il ajouté.

L'Iran met en garde Israël contre toute «initiative stupide»

Par Le Figaro.fr avec Reuters Mis à jour le 12/04/2018 à 17:44 Publié le 12/04/2018 à 17:42
L'Iran est en mesure de détruire Israël et ce pays a tout intérêt à éviter de prendre des initiatives "stupides" contre la République islamique, a déclaré aujourd'hui l'ayatollah Ali Shirazi, représentant d'Ali Khamenei auprès de la force Al Qods, unité d'élite des gardiens de la révolution, rapporte l'agence de presse Fars. "Si Israël veut poursuivre son existence perfide (...), il devrait éviter les mesures stupides. S'ils (les Israéliens) donnent des excuses à l'Iran, Tel Aviv et Haïfa seront détruites", a affirmé Ali Shirazi. "L'Iran peut détruire Israël", a ajouté le chef religieux iranien.

» LIRE AUSSI: Israël accusé d'avoir frappé une base militaire en Syrie

Sept militaires iraniens ont été tués dans une frappe qui a visé dans la nuit de dimanche à lundi la base aérienne syrienne de Tiyas, ou T-4, située près de la ville de Homs. Le gouvernement syrien et l'Iran ont accusé Israël d'être responsable de cette attaque. Israël n'a ni confirmé ni démenti. Le principal conseiller du guide suprême de la révolution iranienne Ali Khamenei, Ali Akbar Velayati, en visite en Syrie, a assuré mardi que cette attaque "criminelle" ne resterait pas sans réponse.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Lun 23 Avr 2018 - 8:48

Yémen: des frappes aériennes font des dizaines de victimes lors d'un mariage
AFP
Publié le 23/04/2018 à 14:44 | AFP

Yémen: des frappes aériennes font des dizaines de victimes lors d'un mariageYémen: des frappes aériennes font des dizaines de victimes lors d'un mariage ©️ AFP/Archives / Mohammed HUWAIS
Des dizaines de Yéménites qui participaient à une cérémonie de mariage ont été tués ou blessés dans des frappes aériennes présentées par les rebelles Houthis comme une nouvelle bavure de la coalition sous commandement saoudien.

Des bilans variant de 23 à 33 morts, et de 40 à 55 blessés, ont été fournis par différentes sources médicales et de l'administration locale, alors que les circonstances exactes de ces raids survenus dimanche soir dans la province de Hajja, au nord-ouest de la capitale Sanaa, n'ont pas été établies.

L'organisation Médecins sans frontières (MSF) a indiqué sur Twitter que l'hôpital qu'elle soutenait à Hajja avait admis 45 blessés, dont 13 enfants.

D'après des secouristes et les médias des Houthis, les raids se sont produits de nuit dans une zone sous contrôle rebelle. Deux tentes ont été touchées et une trentaine d'enfants figurent parmi les blessés, dont trois ont été amputés, ont affirmé les mêmes sources.

Sollicité par l'AFP, le porte-parole de la coalition, le colonel saoudien Turki al-Maliki, n'a pas immédiatement commenté ces informations.

Accusé d'aider militairement les Houthis, l'Iran, le grand rival chiite de l'Arabie saoudite sunnite, a rapidement condamné les frappes.

"Les attaques contre les quartiers résidentiels et les objectifs civils, en plus de l'interdiction de l'accès du peuple yéménite aux agences et institutions d'aide, sont des violations des principes humanitaires", a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi.

Les raids ont touché la localité de Bani Qais, proche de la ligne de front, d'après un responsable local.

L'agence Saba, contrôlée par les Houthis, les a qualifiés de "nouveau crime génocidaire des Saoudiens".

Ce n'est pas la première fois que des fêtes de mariage au Yémen sont touchées par des bombardements imputés à la coalition: 131 personnes avaient été tuées dans la région de Mokha (sud-ouest) en septembre 2015 et 28 dans la province de Dhamar (centre) le mois suivant.

En octobre 2016, un raid aérien avait fait 140 morts lors d'une cérémonie funéraire dans la capitale Sanaa.

Mauvaises informations ?
La fréquence des attaques contre ce genre de cérémonie soulève des questions. Dans certains cas, les mariages donnent lieu à des rassemblements d'hommes en armes qui les célèbrent en tirant en l'air. Dans d'autres, les mariés reçoivent la visite de rebelles venant les féliciter dans des cortèges de véhicules militaires.

Quoi qu'il en soit, les bavures sont souvent le résultat de mauvaises informations, soulignent des experts.

Par le passé, la coalition a reconnu, après enquête, certaines "erreurs" et promis d'affiner ses règles d'engagement militaires.

Les acteurs du conflit au Yémen ©️ Gillian HANDYSIDE AFPLes acteurs du conflit au Yémen ©️ Gillian HANDYSIDE AFP
Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, est entré dans la quatrième année d'une guerre meurtrière entre rebelles Houthis et forces progouvernementales, soutenues par la coalition menée par Ryad.

Le conflit a fait près de 10.000 morts, plus de 54.000 blessés et provoqué "la pire crise humanitaire du monde", selon l'ONU, qui peine à relancer un processus de paix.

Lundi, des affrontements sanglants ont eu lieu dans une autre région du Yémen, à Taëz (sud-ouest), où cinq soldats progouvernementaux ont été tués et 19 blessés lors d'une opération antijihadistes.

Cette opération a été lancée après l'assassinat d'un employé de nationalité libanaise du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), selon une source médicale. Le bilan des pertes éventuelles dans les rangs jihadistes n'est pas connu.

Les violents combats ont eu lieu lundi matin dans le quartier de Jahmaliah, un secteur de Taëz contrôlé par des soldats progouvernementaux où la présence de jihadistes était tolérée jusqu'ici, a indiqué à l'AFP un officier de police.

Selon cet officier, le gouverneur de Taëz, Amin Mahmoud, fidèle au gouvernement yéménite, a formé dimanche une force spéciale -composée d'unités de la police et de l'armée- qu'il a chargée de lancer l'opération antijihadistes.

Une bonne partie de Taëz, troisième ville du Yémen, est entre les mains des soldats progouvernementaux mais les entrées de la cité sont contrôlées par des rebelles Houthis.

Des jihadistes sunnites appartenant à divers groupes radicaux ont profité du chaos pour s'implanter ou renforcer leurs présence dans certains secteurs du pays, notamment dans le sud.

23/04/2018 14:43:54 - Sanaa (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Sam 28 Avr 2018 - 8:42

Yémen : des dizaines de rebelles tués dans un raid
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 28/04/2018 à 13:29 Publié le 28/04/2018 à 11:11
Yémen : des dizaines de rebelles tués dans un raid
Un raid aérien de la coalition sous commandement saoudien a tué des dizaines de rebelles, dont des commandants, hier soir à Sanaa, la capitale yéménite.

» LIRE AUSSI - Yémen : des raids aériens font des dizaines de morts lors d'un mariage

La chaîne de télévision à capitaux saoudiens Al-Arabiya a donné un bilan de plus de 50 morts dans ce raid qui a visé, selon elle, un bâtiment du ministère de l'Intérieur contrôlé par les rebelles Houthis soutenus par l'Iran, rival de l'Arabie saoudite. La chaîne d'État saoudienne El-Ekhbariya a indiqué qu'au moins deux chefs rebelles Houthis figuraient parmi les morts.

En riposte, semble-t-il, les rebelles ont dit avoir tiré huit missiles en direction du territoire saoudien aujourd'hui. Mais les autorités saoudiennes ont affirmé avoir intercepté quatre missiles au dessus de la ville frontalière de Jizan.

Funérailles d'un haut responsable

Cette frappe aérienne a été annoncée le jour où sont prévues à Sanaa les obsèques du plus haut responsable politique Houthi, Saleh al-Sammad, tué le 19 avril dans un raid ciblé revendiqué par la coalition. Selon Al-Arabiya, la réunion visée vendredi soir à Sanaa avait justement pour but de préparer la cérémonie de funérailles, en présence de partisans de la rébellion.

» LIRE AUSSI - Yémen : les séparatistes enflamment Aden

Depuis 2015, l'Arabie saoudite a pris la tête d'une coalition visant à rétablir le gouvernement légitime du Yémen, chassé de Sanaa et du nord par les Houthis. Le conflit, qui a fait près de 10.000 morts, a provoqué «la pire crise humanitaire du monde», selon l'ONU.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 2 Mai 2018 - 10:21

Libye: 12 morts dans un attentat contre la commission électorale
AFP
Modifié le 02/05/2018 à 16:06 - Publié le 02/05/2018 à 14:53 | AFP
ABONNEZ-VOUS
Libye: 12 morts dans un attentat contre la commission électoraleLibye: 12 morts dans un attentat contre la commission électorale ©️ AFP / AFP
Au moins douze personnes ont été tuées et sept autres blessées mercredi à Tripoli dans un attentat contre le siège de la Haute commission électorale libyenne (HNEC), chargée d'organiser des élections cruciales pour le pays, selon des sources sécuritaire et sanitaire.

Quatre individus armés ont attaqué le bâtiment de la HNEC dans la matinée, selon Mohamad al-Damja, un haut responsable de sécurité à Tripoli.

"Ils ont abattu les gardes avant de tirer sur les personnes présentes sur les lieux", a-t-il déclaré à l'AFP.

Au moins deux assaillants ont ensuite fait détoner leur charge explosive à l'arrivée des forces de sécurité, a-t-il ajouté, précisant que le siège de la HNEC avait pris feu et été gravement endommagé.

Les forces de sécurité maîtrisent désormais la situation, a-t-il souligné.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée, a fait au moins 12 morts et sept blessés, a indiqué le ministère de la Santé dans un nouveau bilan.

Selon des témoins, des tirs ainsi qu'au moins deux explosions ont été entendus aux abords de la HNEC.

Un périmètre de sécurité a été installé autour des lieux empêchant les journalistes et badauds de s'approcher.

Dans un communiqué, le Gouvernement d'union nationale (GNA) a dénoncé une "attaque terroriste".

"Cette attaque lâche n'empêchera pas le GNA de continuer à apporter son soutien à la HNEC", a indiqué le cabinet de Fayez al-Sarraj, affirmant son "engagement à (respecter) le processus démocratique pour la tenue des élections afin de mener la Libye à bon port".

La mission de l'ONU en Libye (Manul) a également condamné l'attentat, "avec la plus grande fermeté".

"De telles attaques terroristes ne dissuaderont pas les Libyens d'avancer dans le processus de consolidation de l'unité nationale et de construction de l'Etat du droit et des institutions", a ajouté la Manul sur son compte Twitter, appelant "les autorités libyennes à poursuivre et traduire les auteurs (de l'attaque) en justice le plus rapidement possible".

La Libye est en proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Deux autorités s'y disputent aujourd'hui le pouvoir: d'un côté, le GNA reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, de l'autre, une autorité exerçant son pouvoir dans l'est du pays, avec le soutien du puissant et controversé maréchal Khalifa Haftar.

La communauté internationale presse les autorités du pays de tenir des élections en 2018, espérant le rétablissement de l'ordre dans ce riche pays pétrolier.

Mais aucune date pour ces élections n'a été encore fixée, alors que leur tenue doit être précédée par un référendum sur un projet de constitution et la rédaction d'une loi électorale.

En attendant, 2,4 millions d'électeurs ont été enregistrés par la HNEC, sur une population de 6 millions.

La HNEC, considérée parmi les rares institutions crédibles et indépendantes du pays, avait organisé les deux premières législatives en 2012 et 2014, réinstaurant cet exercice après 42 ans d'interdiction sous la dictature.

En mars, l'organisation Human Rights Watch (HRW) avait estimé que la situation sécuritaire en Libye ne permettait pas la tenue d'élections libres et transparentes.

02/05/2018 16:05:46 - Tripoli (AFP) - ©️ 2018 AFP
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Mer 9 Mai 2018 - 7:19

Syrie: 15 morts dans une frappe attribuée à Israël
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 09/05/2018 à 11:49 Publié le 09/05/2018 à 11:22
La frappe nocturne attribuée à Israël près de Damas a tué 15 combattants pro-régime étrangers dont 8 Iraniens, selon un nouveau bilan fourni par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Le tir a visé hier soir un dépôt d'arme des Gardes de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, dans le secteur de Kiswé au sud de la capitale, a précisé l'OSDH.

L'armée syrienne a intercepté deux missiles israéliens ayant visé ce secteur, avait rapporté l'agence de presse officielle syrienne Sana. Les télévisions d'Etat ont elles diffusé des images de la zone en feu. Quinze combattants pro-régime étrangers ont été tués par le tir de missiles, dont 8 membres des Gardes iraniens de la révolution, a indiqué le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

L'OSDH avait dans un premier temps fait état de la mort de 9 combattants pro-régime sans préciser leur nationalité. Une source médicale citée par Sana a elle fait état de la mort de deux civils sur une autoroute liant la capitale à la ville de Deraa (sud) dans une explosion liée à "l'agression israélienne".

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, Israël a effectué plusieurs frappes contre le régime de Bachar al-Assad ou ses alliés, le Hezbollah libanais et l'Iran. Israël et la Syrie sont officiellement en état de guerre. Les relations sont d'autant plus tendues que trois ennemis d'Israël opèrent sur le théâtre syrien: le régime lui-même, et ses grands alliés, l'Iran et le Hezbollah libanais pro-iranien. Le 9 avril, le pouvoir de Damas et son allié iranien avaient pointé du doigt la responsabilité d'Israël dans un raid meurtrier qui avait visé une base militaire dans la province de Homs (centre).
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Jeu 10 Mai 2018 - 13:55

Nétanyahou: l'Iran a franchi une "ligne rouge"
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 10/05/2018 à 18:42 Publié le 10/05/2018 à 18:36
Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a affirmé jeudi que l'Iran avait franchi une "ligne rouge" en tirant des roquettes vers Israël depuis la Syrie, des frappes suivies par des dizaines de raids israéliens dans ce pays.


"Notre réaction a été en conséquence. Tsahal (l'armée israélienne) a mené une attaque de grande envergure contre des objectifs iraniens en Syrie", a déclaré Benyamin Nétanyahou dans une vidéo sur son compte Twitter en soulignant qu'"aucune" des roquettes n'avait atterri en Israël.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Lun 14 Mai 2018 - 13:10

Ambassade américaine : 52 Palestiniens morts après des heurts à Gaza
VIDÉOS. Selon un bilan provisoire, 52 personnes ont été tuées et 500 autres blessées après des affrontements avec des soldats israéliens.
SOURCE AFP
Modifié le 14/05/2018 à 18:26 - Publié le 14/05/2018 à 11:20 | Le Point.fr



Lundi, alors que l'inauguration de l'établissement doit avoir lieu dans quelques heures, des heurts ont éclaté tôt dans la matinée entre des soldats israéliens et des Palestiniens dans la bande de Gaza, le long de la frontière entre les deux territoires. Selon les informations des autorités gazaouies récupérées par Associated Press, au moins 500 personnes ont été blessées. Le ministère local de la Santé à Gaza a fait état de 52 personnes tuées. L'ambassadeur palestinien a précisé que « huit enfants de moins de 16 ans » figuraient parmi les victimes. Ces décès portent à 106 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début, le 30 mars, d'un mouvement de protestation massif. Ils font aussi de lundi la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l'été 2014 dans l'enclave palestinienne.

Le gouvernement palestinien établi en Cisjordanie occupée a accusé Israël de commettre un « horrible massacre » à Gaza. Au moment où le bilan s'alourdissait d'heure en heure, le président américain Donald Trump saluait le transfert à Jérusalem de l'ambassade des États-Unis comme « un grand jour pour Israël », et soulignait sur Twitter que la chaîne de télévision Fox, qu'il regarde assidûment tous les matins, retransmettrait la cérémonie en direct. Ivanka Trump et Jared Kushner, sa fille et son gendre, en même temps que ses conseillers prendront part à partir de 16 heures locales (13 heures GMT) avec des centaines de dignitaires des deux pays à la cérémonie en grande pompe qui concrétise l'une des promesses les plus controversées de Donald Trump et enflamme à nouveau les passions.

Lire aussi Jérusalem : Israël assure que d'autres pays songent à transférer leur ambassade



Défense de la frontière
Saluée comme « historique » par Israël, elle est largement perçue comme un acte de défi envers la communauté internationale dans une période de grande inquiétude pour la stabilité régionale. À quelques dizaines de kilomètres de Jérusalem, des affrontements ont éclaté dans la bande de Gaza aux abords de la frontière israélienne entre manifestants palestiniens et soldats israéliens. Trente-sept Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, selon les autorités locales. Des centaines de personnes ont été blessées, dont plusieurs journalistes palestiniens ont été atteints par balle, ont-elles ajouté. Des dizaines de milliers de Palestiniens sont rassemblés à quelque distance de la frontière. Certains groupes se sont détachés pour lancer des projectiles de fortune en direction des soldats et tenter de forcer, au péril de leur vie, la barrière frontalière lourdement gardée par les tireurs israéliens.

L'armée israélienne avait largué auparavant des tracts mettant en garde les Gazaouis : « Vous prenez part à des rassemblements violents au risque de votre vie (...) Ne laissez pas le Hamas, de la manière la plus cynique, se servir de vous comme ses jouets. » Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a prévenu que l'armée emploierait « tous les moyens » pour défendre la frontière, les soldats et les civils israéliens riverains de l'enclave palestinienne. Bilal Fasayfes, 31 ans, a pris avec son épouse et ses deux enfants un des bus affrétés à Khan Younès (sud de Gaza) pour emmener les Gazaouis à la frontière. « On se fiche que la moitié des gens se fassent tuer, on continuera à y aller (à la frontière) pour que l'autre moitié vive dignement », dit-il.

Donald Trump, un « ami de Sion »
Outre l'opposition au transfert de l'ambassade, les Palestiniens protestent aussi contre le blocus de Gaza et l'occupation. L'armée israélienne a dénié le caractère pacifiste de la mobilisation, la qualifiant « d'opération terroriste » conduite par le Hamas, qui gouverne l'enclave palestinienne et auquel il a livré trois guerres. L'armée israélienne redoute un enfoncement de la barrière frontalière. Elle a déclaré la périphérie de Gaza zone militaire close. Elle a pratiquement doublé ses effectifs combattants autour de l'enclave et en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël où sont annoncés des rassemblements.

Des milliers de policiers israéliens sont aussi mobilisés dans tout Jérusalem, pavoisé de drapeaux américains et israéliens et d'affiches louant Donald Trump comme un « ami de Sion ». Un millier de policiers doivent être déployés autour de l'ambassade et ses alentours dans le quartier périphérique et verdoyant d'Arnona. Réalisant un engagement de campagne de Donald Trump, le transfert de l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem constitue une rupture de plus avec des décennies de diplomatie américaine et de consensus international. Le statut de Jérusalem est l'une des questions les plus épineuses de l'insoluble conflit israélo-palestinien.

Effusion nationale
La décision américaine comble les Israéliens comme la reconnaissance d'une réalité de 3 000 ans pour le peuple juif. Elle coïncide avec le 70e anniversaire de la création de l'État d'Israël, en pleine effusion nationale et ferveur pro-américaine. Mais l'initiative unilatérale américaine ulcère les Palestiniens, pour lesquels elle représente le summum du parti pris outrancièrement pro-israélien affiché par Donald Trump. Ils y voient la négation de leurs revendications sur Jérusalem. Saëb Erekat, haut responsable palestinien, a dénoncé lundi « un acte d'hostilité notoire contre le droit international et le peuple de Palestine, plaçant les États-Unis du côté de la force occupante, Israël. »

Israël s'est emparé de Jérusalem-Est en 1967 et l'a annexée. Tout Jérusalem est sa capitale « éternelle » et « indivisible », dit-il. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'État auquel ils aspirent. La sensibilité du sujet est exacerbée par la religion. Jérusalem est sainte pour musulmans, juifs et chrétiens.

Réunion d'urgence
La décision de Donald Trump ignore aussi les objections des capitales arabes. La Ligue arabe tiendra une réunion d'urgence mercredi au niveau de ses représentants permanents au sujet du déménagement, a indiqué un responsable de l'organisation panarabe. Pour la communauté internationale, Jérusalem-Est reste territoire occupé et les ambassades ne doivent pas s'installer dans la ville tant que le statut n'en a pas été réglé par la négociation entre les deux parties. Le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a appelé dimanche au djihad contre les États-Unis.

L'inauguration de l'ambassade, provisoirement installée dans les locaux de ce qui était le consulat américain en attendant la construction d'une nouvelle représentation, a lieu dans une période éminemment sensible. Les Palestiniens perçoivent comme une « provocation » la date choisie, précédant de 24 heures les commémorations de la « Nakba », la « catastrophe » qu'a constituée la création d'Israël pour des centaines de milliers d'entre eux chassés ou ayant fui de chez eux en 1948. Gaza est depuis le 30 mars le théâtre d'une « marche du retour » qui voit des milliers de Palestiniens se rassembler le long de la frontière et qui met l'armée israélienne sur les dents. Depuis cette date, plus de 80 Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne. L'armée israélienne, en butte aux accusations d'usage excessif de la force, affirme ne tirer à balles réelles qu'en dernier recours.
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je dois vous informer qu'une 3ème guerre mondiale va avoir lieu...

Message  antoine le Jeu 24 Mai 2018 - 14:04

Corée du Nord: le Pentagone «prêt à répondre» à toute provocation
Par Le Figaro.fr avec AFP Mis à jour le 24/05/2018 à 19:11 Publié le 24/05/2018 à 19:10
Le Pentagone est "prêt à répondre" à toute provocation de la Corée du Nord après l'annulation par le président américain Donald Trump d'un sommet très attendu avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

» LIRE AUSSI - Donald Trump annule le sommet historique avec la Corée du Nord

"Nous verrons ce qui se passera dans les prochains jours", a déclaré au cours d'un point de presse le général Kenneth McKenzie, un haut responsable de l'état-major américain. "S'il y a des provocations de la part de la Corée du Nord, il est certain que de concert avec nos alliés et partenaires dans la région, nous serons prêts".
avatar
antoine
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.
Septième Demeure : C'est l'Union transformante. Je vis la chasteté et la charité parfaites.

Messages : 2870
Date d'inscription : 13/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 39 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum